SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  69
Les fondamentaux
de la RSE
Comprendre les bases de la Responsabilité
Sociétale des Entreprises (et Organisations)
+10%
RSE
Score global RSE :
Moyennes pays
2020
joinmyquiz.com
PLAN
Partie 1 : Aborder la RSE
Partie 2 : Respecter l’environnement
Partie 3 : Comprendre l’aspect social
Partie 4 : Gérer la partie économique
Objectifs
Comprendre les fondamentaux
Connaître les enjeux
Maîtriser les notions : impact carbone, développement
durable, social business, investissement responsable
Et détenir les clés d’une politique RSE réussie
Vos Objectifs
Qu’attendez-vous d’autre
de cette formation ?
Partie 1 : Aborder la RSE
Partie 1 : Aborder la RSE
Chapitre 1 : Comprendre la RSE
Chapitre 2 : Définir les origines
Chapitre 3 : Aborder la réglementation
Chapitre 4 : Découvrir les labels et la certification
Chapitre 5 : Réaliser un reporting
Chapitre 6 : Structurer selon la triple bottom line
Chapitre 1
Comprendre la
RSE
Définition ?
“Devoir (des entreprises)
de rendre compte de ses
actes
et d’en assumer les
conséquences”
Développement durable
Antoine de Saint-Exupéry
“Nous n'héritons pas de la terre de
nos ancêtres, nous l'empruntons à
nos enfants.”
Les 3 piliers de la RSE
? ? ?
Environnement Social Economie
Chapitre 2
Définir les
origines
1953 et 1961 Les textes fondateurs
2004 Corporate Social Responsibility
Europe
capitalisme social
politiques publiques
réglementations…
Amérique
éthique
religion
volontarisme
Stockholm 1972
Rio 1992
COP (Conference Of the Parties)
1995 1ère COP Berlin
GIEC
Groupe
Intergouvernemental
Experts
Climats
14 000 publications
78 000 commentaires
234 auteurs
65 pays
“sans équivoque !”
1990 1995 2001 2007 2014 2022
1er rapport 2ème rapport 3ème rapport 4ème rapport 5ème rapport 6ème rapport
à peu près aussi
probable
qu’improbable
à peu près aussi
probable
qu’improbable
probable très probable extrêmement
probable
Sans équivoque !
50% 50% 66% 90% 95% 100%
anthropocène
“sans équivoque !”
Chapitre 3
Aborder la
réglementation
2000 Global Compact ONU
(Pacte mondial)
2001 Loi NRE
(Nouvelle Régulations Économiques)
Obligation reporting
extra financier (ent. cotées)
S
Grenelle de l’environnement
2009 Lois Grenelle I, II, III
Obligation reporting
> 500 salariés
> 100 Millions € de CA
2014 NFRD
Loi pacte 2019, France
Transformation durable des
entreprises :
1. Intérêt social de l’entreprise
2. Épargne durable
3. Économie sociale et solidaire
4. Participation des salariés
5. Transparence et encadrement
des rémunérations
1. Intérêt social de l’entreprise
N3 Entreprise à mission
N2 Raison d’être
N1 Prise en considération
2. Épargne durable (objectif 2022)
Assurance vie pour financer la transition !
Démarche ISR
Label Greenfin ex (TEEC)
3. Économie sociale
et solidaire
ESS
ESUS
4. Participation des salariés
Epargne salariale
Participation au CA
5. Transparence et encadrement des
rémunérations
Selon Oxfam, les patrons des entreprises du CAC
40 du panel ont gagné, en moyenne, 107 fois plus
que le salaire moyen de leurs employés, et l'écart
entre la rémunération du PDG et celle de ses
salariés a augmenté de 27% entre 2009 et 2018.
Taxonomie verte
2050
Europe
continent neutre
en carbone
Chapitre 4
Découvrir les
labels et la
certification
ISO 26000
2010
https://www.iso.org/
Lignes directrices,
pas de certification
la gouvernance de l'organisation ;
les droits de l'homme ;
les relations et conditions de travail ;
l'environnement ;
la loyauté des pratiques ;
les questions relatives aux consommateurs ;
les communautés et le développement local!
QHSE
(ISO 9001, 45001)
B Corp
2006
Profit + Purpose
Auto évaluation
Responsibility Europe
Ecovadis
Labels généralistes
en France
Engagé RSE de l’Afnor
Lucie
Listez les principaux
réseaux de la RSE en
France
Cas pratique
en binômes
Les réseaux de la RSE en France
C3D
Comité 21
Entrepreneurs d’avenir
EPE (Entreprises Pour l’Environnement)
ORSE
Chapitre 5
Réaliser un
reporting
Reporting : GRI G4
https://www.globalreporting.org/
Stratégie et analyse
Profil de
l’organisation
Parties prenantes
Profil du rapport
Gouvernance
Éthique et intégrité
Approche managériale
Indicateurs
2015 : 17 ODD pour 2030
Défi :
Relier les 3
piliers et les
17 ODD
RSE et ODD
Environnement
Social
Economie
RSE et ODD
Environnement :
Social :
Economie :
Chapitre 6
Structurer selon
la triple bottom
line
Les 3 piliers de la RSE
? ? ?
Environnement Social Economie
LA TRIPLE
BOTTOM LINE
JOHN
ELKINGTON
1998
LA TRIPLE
BOTTOMLINE
Boomers
Profit
Humain
Planète
X
Humain
Profit
Planète
Boomers
Profit
Humain
Planète
Y & Z
Planète
Humain
Profit
X
Humain
Profit
Planète
Boomers
Profit
Humain
Planète
Formations et solutions RSE
skillfools.com

Contenu connexe

Tendances

Conduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMConduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMHELENE FRIEH
 
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 111 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1Guy Muswil
 
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightMatinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightFlorence Brunet
 
Rse 5 a lecture in french
Rse 5 a lecture in french Rse 5 a lecture in french
Rse 5 a lecture in french Gilormini
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeProf. Jacques Folon (Ph.D)
 
Les certifications QHSE
Les certifications QHSELes certifications QHSE
Les certifications QHSENeedeo
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableADHERE RH
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience ClientCyrille Morel
 
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)Anastasia Golban
 
2013.03.07 cours #3 - la communication interne
2013.03.07   cours #3 - la communication interne2013.03.07   cours #3 - la communication interne
2013.03.07 cours #3 - la communication interneOlivier Moch
 
La Norme Iso 14001
La Norme Iso 14001La Norme Iso 14001
La Norme Iso 14001guest841acb
 
Etude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca ColaEtude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca Colaferiel abidi
 
Les outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durableLes outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durabletboblet
 
Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.CARE France
 
La RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantesLa RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantesFrançois Mangin
 
ISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationXL Formation
 

Tendances (20)

Iso 14001
Iso 14001Iso 14001
Iso 14001
 
Conduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMConduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBM
 
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 111 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
 
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightMatinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
 
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rseUniversitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
 
Rse 5 a lecture in french
Rse 5 a lecture in french Rse 5 a lecture in french
Rse 5 a lecture in french
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité sociale
 
Les certifications QHSE
Les certifications QHSELes certifications QHSE
Les certifications QHSE
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement Responsable
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience Client
 
Création de valeur RH
Création de valeur RHCréation de valeur RH
Création de valeur RH
 
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
 
2013.03.07 cours #3 - la communication interne
2013.03.07   cours #3 - la communication interne2013.03.07   cours #3 - la communication interne
2013.03.07 cours #3 - la communication interne
 
La Norme Iso 14001
La Norme Iso 14001La Norme Iso 14001
La Norme Iso 14001
 
Etude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca ColaEtude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca Cola
 
Les outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durableLes outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durable
 
Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.
 
La RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantesLa RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantes
 
ISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL Formation
 
iso 14001
 iso 14001 iso 14001
iso 14001
 

Similaire à Les Fondamentaux de la RSE Partie 1-4 Aborder la RSE avec Skillfools

Rapport de Développement Durable 2014
Rapport de Développement Durable 2014Rapport de Développement Durable 2014
Rapport de Développement Durable 2014Agence ICOM
 
Medef -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012
Medef  -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012Medef  -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012
Medef -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012Eric Dumas
 
Les 30 ans de la qualité
Les 30 ans  de la qualitéLes 30 ans  de la qualité
Les 30 ans de la qualitéMasserot Serge
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...Gret
 
Rapport RSE : raconter pour accélérer
Rapport RSE : raconter pour accélérerRapport RSE : raconter pour accélérer
Rapport RSE : raconter pour accélérerTheEditorialist
 
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMEGuide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMESolocal
 
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clients
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clientsResponsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clients
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clientsCabinetRostaing
 
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptx
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptxlancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptx
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptxAbderrahim Meftah
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Groupe Crédit Agricole
 
Rh & RSE à la croisée des chemins
Rh & RSE à la croisée des cheminsRh & RSE à la croisée des chemins
Rh & RSE à la croisée des cheminsAtti Aziz
 
S Manusset Sqop09 Afeit
S Manusset Sqop09 AfeitS Manusset Sqop09 Afeit
S Manusset Sqop09 AfeitAFEIT
 
Guide New DDeal 2012
Guide New DDeal 2012Guide New DDeal 2012
Guide New DDeal 2012PRODURABLE
 
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu - Cuzco.digital
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu  - Cuzco.digitalqu'est ce que la RSE - guide l'avis continu  - Cuzco.digital
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu - Cuzco.digitalStéphane BERTHEAU
 
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMERSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMEAdm Medef
 
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesGuide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesSociété Tripalio
 
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - webBarometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - webSquaremetric
 

Similaire à Les Fondamentaux de la RSE Partie 1-4 Aborder la RSE avec Skillfools (20)

Rapport de Développement Durable 2014
Rapport de Développement Durable 2014Rapport de Développement Durable 2014
Rapport de Développement Durable 2014
 
Medef -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012
Medef  -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012Medef  -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012
Medef -guide_cap_vers_la_rse_-_juin_2012
 
Les 30 ans de la qualité
Les 30 ans  de la qualitéLes 30 ans  de la qualité
Les 30 ans de la qualité
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
 
Rapport RSE : raconter pour accélérer
Rapport RSE : raconter pour accélérerRapport RSE : raconter pour accélérer
Rapport RSE : raconter pour accélérer
 
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMEGuide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
 
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clients
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clientsResponsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clients
Responsabilité sociétale : Comment répondre aux attentes de vos clients
 
Syllabus
SyllabusSyllabus
Syllabus
 
PME+, le label RSE des PME porté par la FEEF
PME+, le label RSE des PME porté par la FEEF PME+, le label RSE des PME porté par la FEEF
PME+, le label RSE des PME porté par la FEEF
 
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptx
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptxlancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptx
lancement_de_la_demarche_RSE_le_9_fevrier.pptx
 
Expose rse
Expose rseExpose rse
Expose rse
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
 
Rh & RSE à la croisée des chemins
Rh & RSE à la croisée des cheminsRh & RSE à la croisée des chemins
Rh & RSE à la croisée des chemins
 
S Manusset Sqop09 Afeit
S Manusset Sqop09 AfeitS Manusset Sqop09 Afeit
S Manusset Sqop09 Afeit
 
Guide New DDeal 2012
Guide New DDeal 2012Guide New DDeal 2012
Guide New DDeal 2012
 
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu - Cuzco.digital
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu  - Cuzco.digitalqu'est ce que la RSE - guide l'avis continu  - Cuzco.digital
qu'est ce que la RSE - guide l'avis continu - Cuzco.digital
 
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PMERSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
RSE : le Medef et EcoVadis publient un guide pratique pour accompagner les PME
 
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprisesGuide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
Guide du Medef sur la Responsabilité sociétale des entreprises
 
Réunion de préparation du groupe de réflexion Audencia-Gigaset
Réunion de préparation du groupe de réflexion Audencia-GigasetRéunion de préparation du groupe de réflexion Audencia-Gigaset
Réunion de préparation du groupe de réflexion Audencia-Gigaset
 
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - webBarometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
 

Plus de Matthieu Bruckert

CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 Economic
CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 EconomicCSR01P4 The foundations of CSR Part 4 Economic
CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 EconomicMatthieu Bruckert
 
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 Social
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 SocialCSR01P3 The foundations of CSR Part 3 Social
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 SocialMatthieu Bruckert
 
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 Planet
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 PlanetCSR01P2 The foundations of CSR Part 2 Planet
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 PlanetMatthieu Bruckert
 
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 Introduction
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 IntroductionCSR01P1 The foundations of CSR Part 1 Introduction
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 IntroductionMatthieu Bruckert
 
TDR01P1 - Origines du monde numerique
TDR01P1 - Origines du monde numeriqueTDR01P1 - Origines du monde numerique
TDR01P1 - Origines du monde numeriqueMatthieu Bruckert
 
TDR01P2 - Culture des reseaux sociaux
TDR01P2 - Culture des reseaux sociauxTDR01P2 - Culture des reseaux sociaux
TDR01P2 - Culture des reseaux sociauxMatthieu Bruckert
 
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entreprise
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entrepriseTDR01P3 - Comment le numerique transforme l entreprise
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entrepriseMatthieu Bruckert
 
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdfMatthieu Bruckert
 
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdfMatthieu Bruckert
 
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdfMatthieu Bruckert
 
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...Matthieu Bruckert
 
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec Skillfools
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec SkillfoolsLes Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec Skillfools
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec SkillfoolsMatthieu Bruckert
 

Plus de Matthieu Bruckert (13)

CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 Economic
CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 EconomicCSR01P4 The foundations of CSR Part 4 Economic
CSR01P4 The foundations of CSR Part 4 Economic
 
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 Social
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 SocialCSR01P3 The foundations of CSR Part 3 Social
CSR01P3 The foundations of CSR Part 3 Social
 
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 Planet
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 PlanetCSR01P2 The foundations of CSR Part 2 Planet
CSR01P2 The foundations of CSR Part 2 Planet
 
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 Introduction
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 IntroductionCSR01P1 The foundations of CSR Part 1 Introduction
CSR01P1 The foundations of CSR Part 1 Introduction
 
TDR01P1 - Origines du monde numerique
TDR01P1 - Origines du monde numeriqueTDR01P1 - Origines du monde numerique
TDR01P1 - Origines du monde numerique
 
TDR01P2 - Culture des reseaux sociaux
TDR01P2 - Culture des reseaux sociauxTDR01P2 - Culture des reseaux sociaux
TDR01P2 - Culture des reseaux sociaux
 
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entreprise
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entrepriseTDR01P3 - Comment le numerique transforme l entreprise
TDR01P3 - Comment le numerique transforme l entreprise
 
TDR01P4 - Future of work
TDR01P4 - Future of workTDR01P4 - Future of work
TDR01P4 - Future of work
 
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 1-5 Origines du monde numerique.pdf
 
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 4-5 Future of work.pdf
 
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdfTransformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdf
Transformation Digitale Responsable Partie 2-5 Culture des reseaux sociaux.pdf
 
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...
Transformation Digitale Responsable Partie 3-5 Comment le numerique transform...
 
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec Skillfools
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec SkillfoolsLes Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec Skillfools
Les Fondamentaux de la RSE Partie 3-4 Le pilier Social avec Skillfools
 

Les Fondamentaux de la RSE Partie 1-4 Aborder la RSE avec Skillfools

Notes de l'éditeur

  1. Dans cette formation en quatres parties, je vais vous proposer d’acquérir rapidement une vision globale de tous les concepts, en illustrant à chaque fois mes propos par des exemples concrets, et en vous proposant à chaque étape un quiz pour vous évaluer. Commençons par les fondamentaux, pour entrer ensuite dans le détail des trois piliers de la RSE : environnement, social et économie. Suivez le guide !
  2. La majorité des études économiques s'accordent sur une amélioration d'au moins 10% des résultats financiers des entreprises qui mettent en place une véritable démarche de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises et organisations) ! Oui, la RSE est un puissant levier de création de valeur que ce soit pour une entreprise ou une collectivité.
  3. La France est dans le TOP 3 mondial de la RSE ! La Responsabilité Sociétale des Entreprises n’est pas un nouveau domaine d’étude, mais récemment, les grandes entreprises mondiales, les universités, les chercheurs, les médias, les gouvernements et les ONG lui montrent de plus en plus d’attention et d’intérêt.
  4. Matthieu est Expert en RSE. Mais il est également entrepreneur, avec 25 ans d’expérience dans les affaires. Il pense que la RSE doit être au cœur de la stratégie des entreprises et organisations pour en faire une opportunité, pas une contrainte. Consultant, il accompagne depuis plus de 10 ans les entreprises et organisations qui veulent passer à l’action, mettre en place des solutions concrètes, innovantes et durables, en impliquant leurs salariés. L’impact est un puissant levier de création de valeur ! Il est également conférencier, animateur. Ainsi que formateur auprès de professionnels, et professeur intervenant dans les Grandes Écoles.
  5. Matthieu est également formateur Linkedin Learning.
  6. Test de positionnement
  7. La question est : comment ? Vous souhaitez comprendre les fondamentaux de la RSE ? Connaître les enjeux ? Maîtriser les notions d’impact carbone, développement durable, social business, investissement responsable ? Et détenir les clés d’une politique RSE réussie, que ce soit pour engager votre entreprise, pour vous impliquer à votre niveau ou même en vue d’une reconversion professionnelle ? Vous êtes au bon endroit.
  8. Laisser les participants exprimer leurs besoins spécifiques
  9. La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est un concept de management des entreprises. Il s’agit, au sein des sciences de gestion, de la discipline qui propose l’intégration, sur une base volontaire, par les entreprises et organisations, des préoccupations sociales, environnementales, et économiques, dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes. Je vous ai déjà perdu ? …
  10. J’ai une définition bien plus simple à vous proposer : La RSE c’est le “Devoir (des entreprises), UN de rendre compte de ses actes et DEUX d’en assumer les conséquences” En tant que personne morale, l’entreprise a, comme une personne physique, un citoyen, un membre adulte de la société civile, un devoir envers les autres, une raison d’être, sa mission dans la société. La RSE est en quelque sorte un passage à l’âge adulte pour les entreprises : UN rendre compte de ses actes et, DEUX, comme personne n’est infaillible, ne pas mentir, dissimuler, mais assumer les conséquences ! La RSE est l’affaire de toutes les organisations : Grandes entreprises, Petites et Moyennes Entreprises, Petites et Moyennes Industries, Collectivités, Services publics, Ministères, Coopératives, Associations. En adoptant des pratiques plus éthiques et plus durables dans leur mode de fonctionnement, elles doivent ainsi pouvoir contribuer à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement. Énoncé autrement c’est « la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable ».
  11. Dans son rapport “Notre avenir à tous”, en 1987, la femme d’état norvégienne Gro Harlem Bruntland utilise cette expression pour la première fois. Le développement durable est la façon de “répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs”
  12. Dans son rapport “Notre avenir à tous”, en 1987, la femme d’état norvégienne Gro Harlem Bruntland utilise cette expression pour la première fois. Le développement durable est la façon de “répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs”
  13. La RSE repose sur 3 piliers : lesquels ?
  14. Le premier est bien sûr le pilier environnemental. C’est l’enjeu vital de la RSE : le respect de l’environnement. S’il n’y a plus d’air pur à respirer, plus d’eau potable, une pénurie de ressources et que les dérèglements climatiques (ou les virus mortels) bloquent l’économie, le risque environnemental est un risque majeur pour les entreprises ! Il faut au moins l’anticiper, non ? Le second pilier est le pilier social. Le respect de la loi et des droits de l’homme est une obligation évidente. Et à l’ère d’internet et de la sur information, aucune entreprise ne peut plus espérer cacher ses agissements à l’autre bout de la planète. Le bien être des salariés n’augmente pas proportionnellement aux investissements en babyfoots et en séminaires de teambuilding. Il faut donner du sens, lutter contre les discriminations, promouvoir l’inclusion et la diversité. Le troisième et dernier pilier est le pilier économique qui est trop souvent négligé. Il y est question d’éthique et de gouvernance mais aussi d’implication dans le développement local et de finance responsable.
  15. Les origines de la RSE sont plus anciennes que l’on ne pense. Les ouvrages fondateurs sont apparus sur le continent américain après guerre : Le premier, La responsabilité sociale de l’homme d’affaires (Social Responsibilities of the Businessman) d’Howard Bowen en 1953. C’est le premier texte (quasiment introuvable aujourd’hui) qui développe la thèse de la responsabilité de l’entreprise en tant que créatrice d’emploi et participant à l’activité économique de la société. Le second, L’entreprise responsable (The Responsible Company) de George Goyder en 1961. Lui met en avant qu’une entreprise peut, tout comme un citoyen, bien ou mal se comporter.
  16. Alors qu’en Europe il faudra attendre 2004 et l’ouvrage de Dirk Matten et Jeremy Moon “Corporate Social Responsibility”.
  17. La distinction entre les deux continents du monde occidental est que du côté des amériques la RSE se base sur des principes éthiques et religieux, c’est donc un modèle très volontariste. Alors que sur le vieux continent elle est issue d’une longue tradition de capitalisme social et repose sur des politiques publiques et des réglementations.
  18. L’écologie devient politique durant les années 70 en partant du vieux continent. C’est à partir de ce moment-là que ces sujets sont pris au sérieux dans le monde entier. Le premier écolo en France est René Dumont. The limits to Growth, surnommé Rapport Meadows, est un travail prédictif mené par le MIT et reposant sur des données. Il annonce que la démographie s’emballe, que nos ressources ne sont pas illimitées et que la croissance va s’essouffler à l’horizon 2030…
  19. Une première conférence mondiale sur l’environnement est organisée par l’ONU à Stockholm en Suède en 1972. Elle a placé pour la première fois les questions environnementales au rang des préoccupations internationales.
  20. La deuxième conférence s’est tenue vingt après en 1992 à Rio au Brésil.
  21. Les pays de l’ONU ayant signé la convention sur le climat lors du sommet de Rio en 1992 se sont engagés à se retrouver chaque année (ou presque) lors des fameuses COP (Conférences des parties) pour organiser la lutte mondiale contre le changement climatique.
  22. En commençant à Berlin, en Allemagne en 1995 les COP auront lieu quasiment tous les ans devant l’urgence enfin admise du sujet climatique. La jeune ministre de l’environnement qui organise la COP1 en 1995 n’est autre qu’Angela Merkel. https://www.franceculture.fr/ecologie-et-environnement/il-etait-une-fois-la-cop1-la-premiere-conference-de-lonu-sur-le-climat
  23. Pour mener les négociations, les représentants des pays de l’ONU s'appuient sur les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le fameux GIEC.
  24. Le GIEC est un groupe de travail, il n’invente rien, il lit, il commente. Dans son 6ème et dernier rapport climat (rendu début 2022) par exemple, il a relu 14 000 publications scientifiques et répondu à 78 000 commentaires de 234 auteurs, de 65 pays différents.
  25. Dans chacun de ses rapports, depuis 1990, le GIEC publie également l'échelle de confiance dans ses propres conclusions. Et comme vous pouvez le voir dans le tableau, les modèles utilisés, l’état de nos connaissances scientifiques, la puissance de calcul de nos outils de modélisation, tout cela a progressé depuis et les résultats, “à peu près aussi probables qu’improbables” il y a encore 20 ans, sont aujourd’hui “sans équivoque” ! Qu’est-ce qui est sans équivoque : Tout d’abord c’est bien l’activité humaine qui est la cause du dérèglement climatique.
  26. Ce n’est pas une révolution au sens soudaine et brève, mais l’invention de la machine à vapeur par Watt en 1769, puis l’augmentation de la croissance et de la productivité, la mécanisation qui ont provoqué le basculement de nos sociétés agraires et artisanales vers des sociétés industrielles. Le développement des transports avec le chemin de fer et des télécommunications avec le télégraphe. On place la date de la “révolution” en 1850. https://twitter.com/ed_hawkins/status/1305479439149658112?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1305479439149658112%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.futura-sciences.com%2Fplanete%2Factualites%2Frechauffement-climatique-terre-ne-pas-rechauffee-aussi-vite-depuis-extinction-dinosaures-82965%2F https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-terre-ne-pas-rechauffee-aussi-vite-depuis-extinction-dinosaures-82965/
  27. Ensuite, l’augmentation de 1,5° de la température moyenne (par rapport à 1850) sera atteinte avant 2040, soit 10 ans plus tôt que lors des prévisions précédentes. Cela entraînera une augmentation en fréquence ET en intensité des : Canicules, ouragans, inondations, feux de forêts, sécheresses. Que nous ne pouvons plus empêcher. Tout comme la montée du niveau de la mer de 1 (voire 2) mètres d’ici 2100. https://www.floodmap.net/
  28. Pour faire face à la crise climatique, les gouvernements du monde entier commencent à légiférer à la fin du XXème siècle. La Belgique vote une loi en 1997 qui définit sa politique fédérale en matière de développement durable. La Suisse inscrit le développement durable dans sa constitution fédérale en 1999. En 2000, l’ONU propose aux entreprises et organisations du monde entier une démarche volontaire avec le Pacte Mondial (Global Compact) qui énonce 10 principes fondamentaux. Il s’agit de promouvoir et respecter la déclaration universelle des droits de l’homme, de respecter les normes internationales du travail, de sauvegarder l’environnement et de lutter contre la corruption. Bien que ciblant principalement le monde de l’entreprise, le Pacte Mondial encourage également les citoyens, gouvernements et universités à signer également.
  29. En France, les fondements du cadre législatif en matière de responsabilité sociétale des entreprises datent de 2001 avec l’article 116 de la loi du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques, qui prévoit que les entreprises cotées en bourse indiquent dans leur rapport annuel une série d’informations relatives aux conséquences sociales et environnementales de leurs activités. La loi NRE.
  30. L’article 53 de la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement fixe comme programme d’action : De développer l’information sociale et environnementale communiquée par les entreprises à l’attention de leurs parties prenantes. D’impliquer les institutions représentatives du personnel dans les discussions sur les enjeux de développement durable liés à l’activité des entreprises. De développer des référentiels de développement durable par secteurs d’activités. De soutenir le développement de labels permettant de donner une reconnaissance aux bonnes pratiques sociales et environnementales des entreprises. D’assurer la promotion de l’investissement socialement responsable. D’intervenir au niveau européen en faveur de l’élaboration d’un référentiel commun relatif aux indicateurs sociaux et environnementaux.
  31. Depuis le début du XXIème siècle les seules obligations légales qui apparaissent dans de nombreux pays ne font qu’imposer aux entreprises et administrations la rédaction annuelle d’un rapport dit “extra financier”. En d’autres mots, en commençant par demander aux plus grandes organisations de prendre en main le sujet de la crise climatique, l’intention est que celles-ci encouragent leurs partenaires et sous traitants à faire de même. Tout ceci sera réuni dans la directive européenne de 2014 sur le reporting extra financier (NFRD ou Non Financial Reporting Directive).
  32. Je vous propose de prendre l’exemple de la Loi PACTE, votée en 2019 en France : plan d’action pour la croissance et la transformation durable des entreprises. Cette loi est un bon cas d’école. Elle s’articule autour de 5 axes très pertinents :
  33. Un premier stade propose à toutes les entreprises de prendre en considération les enjeux environnementaux et sociaux. Un deuxième stade permet aux entreprises qui le souhaitent de définir une raison d’être. Un troisième enfin, pour les entreprises volontaires, ouvre un nouveau statut, celui d’entreprise à mission. Inspirée le rapport Notat Senard, la loi PACTE de 2019 introduit trois nouveautés : Toutes les sociétés doivent désormais considérer les enjeux sociaux et environnementaux dans leur stratégie La notion de société à « raison d’être », qui implique d’inscrire dans ses statuts des principes sociaux et environnementaux poursuivis à moyen et à long terme par la société La notion de « société à mission » qui va encore plus loin : outre une raison d’être, elle implique d’inscrire dans ses statuts des objectifs sociaux ou environnementaux et de mettre en place un contrôle du respect de la mission par un comité de mission et un OTI (organisme tiers indépendant).
  34. La loi Pacte veut transformer l’assurance vie, placement préféré des Français, en épargne durable. Afin de mieux financer la transition écologique et solidaire. Les banques et assurances ont également l’obligation de mieux informer leurs souscripteurs sur l’utilisation de leur épargne. ISR : La démarche d'Investissement Socialement Responsable (ISR) est en quelque sorte une application au domaine de l'investissement financier de la notion de développement durable. Elle consiste à choisir d'investir dans des entreprises qui prennent en compte dans leur modèle de développement des notions qui ne sont pas uniquement financières mais de nature sociale et environnementale. Greenfin : Créé par le ministère, le label Greenfin garantit la qualité verte des fonds d’investissement et s’adresse aux acteurs financiers qui agissent au service du bien commun grâce à des pratiques transparentes et durables. Le label a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.
  35. Cette loi veut encourager et développer l’activité des associations, coopératives et entreprises d’utilité sociale et propose un nouveau statut, l’ESUS (Entreprise solidaire d’utilité sociale). L’agrément ESUS est une « porte d’entrée » pour les entreprises de l'ESS à forte utilité sociale recherchant un accès au financement de l'épargne solidaire à l’instar notamment des encours collectés par l’épargne salariale. L’agrément ESUS permet également d'attirer des investisseurs, qui bénéficient, en échange d'un investissement au capital de certaines catégories de PME, de dispositifs de réduction d’impôt comme les dispositifs Madelin ou IR - PME
  36. Pacte souhaite encourager l’épargne salariale et intégrer plus de salariés aux conseils d’administrations de leurs entreprises.
  37. Enfin, le dernier axe de cette loi aborde la grande disparité des niveaux de rémunérations et demande, surtout aux très grandes entreprises, d’être plus raisonnables et plus transparentes.
  38. En Europe, le grand projet qui a commencé à entrer en vigueur le 1er janvier 2022 est la taxonomie verte, qui propose un système de classification des activités durables et un référentiel commun. L’objectif, inscrit dans le “pacte vert européen” : la neutralité carbone en 2050 !
  39. Du reporting à la certification ?
  40. Comme nous venons de le voir, les lois sur la RSE sont encore en pleine évolution, aussi, sans cadre réglementaire, les entreprises et organisations se tournent d’abord vers les organismes certificateurs. La norme internationale de la RSE est l’ISO 26000. Comme vous pouvez le voir dans le logo, on retrouve les 3 piliers dans le dessin du logo. Publiée en 2010 elle guide les organismes dans la prise en compte de leurs responsabilités sociétales.
  41. Les questions que l’ISO 26000 amène à se poser sont : la gouvernance de l'organisation ; les droits de l'homme ; les relations et conditions de travail ; l'environnement ; la loyauté des pratiques ; les questions relatives aux consommateurs ; les communautés et le développement local.
  42. C’est souvent par le biais de leur service QHSE (Qualité Hygiène Sécurité Environnement) que les organisations prennent en main le sujet de la RSE. Mais l’ISO 26000, contrairement à l’ISO 9001 pour la Qualité, l’OHSAS18001 pour la santé et la sécurité et l’ISO 14001 pour le management environnemental, contient des lignes directrices, et non des exigences.
  43. Il n’y a pas de possibilité de certification. Mais des labels, nombreux, sont apparus. Comme BCorp, Responsibility Europe et Ecovadis. BCorp fondé en 2006 à l'initiative de trois entrepreneurs américains. Leur intention : utiliser le business pour rendre le monde meilleur. La certification BCorp veut dire Benefit Corporation. Le B de leur logo certifie que l’entreprise est bénéfique pour la société et l’environnement et transparente avec le public.
  44. https://www.responsibility-europe.org/association/ Responsibility Europe à l’initiative de l’Afnor en France, de l’INDR au Luxembourg et d’Ecoparc en Suisse. Sous forme d’association également, Responsibility Europe se veut le label de reconnaissance international des entreprises et organisations qui se transforment et innovent pour démontrer leur engagement vers un monde plus responsable et durable.
  45. Ecovadis, présente dans le monde entier, propose un système plus précis basé sur une notation des organisations. Ce qui permet aux labellisés de se situer par rapport à leurs pairs et à la moyenne mondiale. Comme vous l’avez compris, il n’existe encore aucun référentiel de certification global.
  46. C3D Comité 21 Entrepreneurs d’avenir EPE (Entreprises Pour l’Environnement) ORSE
  47. Il n’existe pas de loi internationale obligeant les organisations à être responsables, ni de label unique pour distinguer les bons des mauvais élèves, mais la seule obligation à laquelle sont en fait soumises la majorité des entreprises et organisations est ce que l’on appelle le reporting extra financier. L’ONU en créant GRI (Global Reporting Initiative) propose des lignes directrices, un référentiel d’indicateurs de performance, afin de rendre compte des avancées sur les plans économiques, sociaux et environnementaux. Si vous vous demandez comment faire ? Par où attaquer votre rapport RSE ? Si vous cherchez un plan type et les sujets à couvrir ? Je vous conseille de vous rendre sur le site web du GRI et de lire le référentiel qui s’appelle G4 :https://www.globalreporting.org/
  48. L’ONU a adopté en 2015 un agenda à l’horizon 2030 avec 17 objectifs de développement durable, les 17 ODD, signés par 193 pays. Les entreprises et organisations ont un rôle clé à jouer dans ces 17 ODD et les citent très souvent dans leurs rapports RSE.
  49. D2fi : Je vous propose donc maintenant un exercice plutôt ludique : reliez les 3 piliers de la RSE et les 17 ODD !
  50. Environnement : 6-7-11–12-13-14-15 Social : 1-2-3-4-5-7-8-10-16 Economie :8-9-12-17
  51. Vous vous rappelez bien sûr des 3 piliers de la RSE !
  52. Le premier est bien sûr le pilier environnemental. C’est l’enjeu éthique principal de la RSE : le respect de l’environnement. S’il n’y a plus d’air pur à respirer, plus d’eau potable, une pénurie de ressources et que les dérèglements climatiques (ou les virus mortels) bloquent l’économie, le risque environnemental est un risque majeur pour les entreprises ! Il faut au moins l’anticiper, non ? Le second pilier est le pilier social. Le respect de la loi et des droits de l’homme est une obligation évidente. Et à l’ère d’internet et de la sur information, aucune entreprise ne peut plus espérer cacher ses agissements à l’autre bout de la planète. Le bien être des salariés n’augmente pas proportionnellement aux investissements en babyfoots et en séminaires de teambuilding. Il faut donner du sens, lutter contre les discriminations, promouvoir l’inclusion et la diversité. Le troisième et dernier pilier est le pilier économique qui est trop souvent négligé. Il y est question d’éthique et de gouvernance mais aussi d’implication dans le développement local et de finance responsable.
  53. La bottom line, ou ligne de bas de bilan en français, est l’information qui permet de lire si une entreprise est financièrement positive, bénéficiaire ou négative et perd de l’argent. La triple bottom line est le titre d’un livre de John Elkington sorti en 1998 et qui met en avant l’utilisation d’une triple ligne de bas de bilan par les entreprises, un triple P : PLANET/PEOPLE/PROFIT. Ce triple résultat net qui intègre donc le développement durable comme angle d’évaluation de la performance d’une entreprise. Cette Triple Bottom Line permet de faire figurer au PnL (en pertes et profits), en bas de bilan, les conséquences sociales de l’activité, sa compatibilité avec le maintien des écosystèmes, avant le résultat économique à très court terme. Avec la crise climatique, la Triple Bottom Line propose de mesurer d’abord l’impact des entreprises sur la planète pour s’assurer qu’elles ne scient pas encore plus la branche sur laquelle nous sommes assis, s’occuper ensuite des humains, de toutes les parties prenantes, pour enfin voir le profit que cela génère à plus long terme.
  54. Après guerre, la triple bottom line c’était dans ce sens : profit, people, planet. Le profit d’abord, pour faire plaisir aux actionnaires, les humains ensuite parce qu’on a tout de même un petit peu besoin de personnel pour produire et la planète en dernier car les ressources étaient considérées comme illimitées… Il fallait reconstruire le monde dévasté par la guerre.
  55. La triple bottom line a évolué à la génération suivante qui a décidé de faire passer l’humain comme richesse de l’entreprise et cause de son profit. Ce sont les salariés qui créent la richesse, c’est à eux qu’il faut faire attention : ont alors été inventés le management participatif et l'entreprise libérée. L’humain est passé en tête des préoccupations, mais la planète est restée le dernier des soucis… lorsque l’on regarde le résultat net des entreprises : people, profit, planet !
  56. LA véritable triple bottom line c’est : planet, people, profit ! Pour une entreprise, ne pas intégrer très vite à sa stratégie cette Triple Bottom Line c’est se retrouver de plus en plus en danger dans les années qui viennent.