TROUBLE DÉFICIT DE L’ATTENTION ( AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ)         & ADDICTIONS.             Ajaccio, IREPS,            ...
 THADA:  Motif   de Consultation fréquent 3  à 5 % de la population scolaire (garçons dans 60 à 90 %   des cas)  Assoc...
DIAGNOSTIC
 Début avant 7 ans Durée > 6 mois Différentes situations (école + domicile) Entrave le développement normal et adaptat...
HYPERACTIVITÉ Remue les mains, les pieds Ne reste pas assis, court partout Sur ressort Parle trop Tripote les objets,...
IMPULSIVITÉ Réponse avant d’avoir tous les éléments Réponse avant la fin de la question Interrompt les conversations N...
INATTENTION Distrait par les bruits N’écoute pas, dans la lune Ne se concentre pas Zappe d’une tâche à l’autre, ne va ...
Variation des symptômes TDAH      Augmentation                    DiminutionEffort/attention soutenue     Supervision / év...
 Forme hyperactivité prédominante Forme attentionnelle pure Forme mixte   Variations possibles      Diminuent à la no...
HYPERACTIVITE:UN SYMPTÔME ?
Dyslexie…                                      TDAH Tr. anxieux                      HYPERACTIVITE         R. Mental      ...
SIGNES CLINIQUES SPÉCIFIQUES DU TOP Antécédents développementaux et familiaux distincts Apparition progressive en famill...
SIGNES CLINIQUES SPÉCIFIQUES DU    TDAH Antécédents développementaux et familiaux distincts « Depuis toujours et partout...
INTERACTIONS SOCIALES                           TDAH      TOP   Attention   sélective                     +   +++   Attrib...
COMORBIDITE
TROUBLES DES APPRENTISSAGES• 2/3 ont un retard de langage• Dyslexie: 10 à 40%• Dyspraxie: 10 à 30%• Dyscalculie: 10 à 25% ...
TROUBLES DU COMPORTEMENT• 1/2 ont des Troubles Opposition Provocation• Favorise le déclenchement des Troubles des  conduit...
TROUBLES EMOTIONNELS• 1/4 ont des Troubles Anxieux : plus ralentis,  moins impulsifs, et hyperactifs (forme  attentionnell...
AUTRES TROUBLES•    Relations sociales difficiles•    Trouble de l’estime de soi•    Enurésie•    Tics•    Taux d’accident...
EVOLUTION
A LA MATERNELLE•   Age de découverte habituel•   Agitation croissante sans but•   Impulsivité bruyante•   Opposition•   Dé...
A L’ECOLE PRIMAIRE• Difficultés scolaires s’aggravent• Trouble estime de soi• Rejet social• Les relations parents enfant•T...
AU COLLEGE• Rémission totale: 20%• Persistance: 80%  – stabilité dans 40 % des cas  – aggravation dans 40 % des cas• Prono...
AU COLLEGE• Trouble des conduites (20%)• Trouble lié à l’utilisation de substances  (20%) (OH,toxicomanie)• Trouble de la ...
A L’ÂGE ADULTE• Instabilité affective• Instabilité professionnelle• Relations sociales peu satisfaisantes• AVP plus fréque...
HYPOTHÈSES NEUROPSYCHOLOGIQUESMODÈLE DE BARKLEY (1997)                           27
ENFANT• Psychothérapie cognitivo-comportementale  – autocontrôle  – résolution de problème• Psychothérapie d’inspiration a...
ENFANT• ORTHOPHONIE : Rééducation spécifiques des  troubles du langage écrit ou oral associés• Jamais seule• Doit s’adapte...
ENFANT• Médicamenteux: Methylphénidate  (RITALINE)•   Objet de controverses•   Indications bien posées•   Effets secondair...
PARENTS•   Impression de ne jamais être entendu•   Souffrent de l’image donnée par l’enfant•   Vie sociale limitée•   Désa...
PARENTS• Implication capitale dans la prise en charge• Pas responsable mais déterminant dans l’évolution• Entraîner les pa...
PARENTS•   Programmes en individuel ou en groupe•   Informations sur le trouble•   Mieux comprendre le fonctionnement de l...
ECOLE• THADA peu compatible avec les exigences  scolaires : stable, assis, attentif, attendre son  tour et écouter• Plus d...
ECOLE• Place de l’enfant adaptée• Présenter de la nouveauté• Informatique ( présentation vivante et  colorée)• Périodes de...
ECOLE• Positions de l’enfant et de l’enseignant sont  inconfortables• Rôle primordial de l’enseignant pour l’intégration d...
Études fonctionnelles :        hypométabolisme fronto-striatalPET-Scan métabolisme du déoxy-glucose  durant une tache d’at...
IRMf dans une tache d’inhibition exécutive                     (Stop Task) dans les TDAH                                  ...
Neurobiologie du TDAH• Dopamine  -Hypoactivité DA corticale (dysfonction  exécutive), hyperactivité DA sous-corticale  (hy...
Thada top  &  addiction
Thada top  &  addiction
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Thada top & addiction

620 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
620
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Plusieurs modèle neuropsychologiques complexes ont essayer de rendre compte des troubles cognitifs présents dans le THADA. On pourrait se perdre pendant plusieurs heures. Toutefois ces modéles qui restent très spéculatifs m’ont semblé apporter qu’un éclairage modeste à la compréhension du trouble je vous propose donc de voir uniquement le Modèle de Barkley qui a sans doute était le plus fameux d’entre eux. Dans ce modèle, Barkley
  • Thada top & addiction

    1. 1. TROUBLE DÉFICIT DE L’ATTENTION ( AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ) & ADDICTIONS. Ajaccio, IREPS, Avril 2011. Dr Amine BenjellounPr Associé de pédopsychiatrie (Marseille)
    2. 2.  THADA:  Motif de Consultation fréquent 3 à 5 % de la population scolaire (garçons dans 60 à 90 % des cas)  Associé à des difficultés scolaires .
    3. 3. DIAGNOSTIC
    4. 4.  Début avant 7 ans Durée > 6 mois Différentes situations (école + domicile) Entrave le développement normal et adaptatif Forte intensité en fonction de l’âge et du niveau de développement
    5. 5. HYPERACTIVITÉ Remue les mains, les pieds Ne reste pas assis, court partout Sur ressort Parle trop Tripote les objets, renversent les crayons ou la chaise…. Bruits incongrus
    6. 6. IMPULSIVITÉ Réponse avant d’avoir tous les éléments Réponse avant la fin de la question Interrompt les conversations N’attend pas son tour S’engage dans des activités risquées sans percevoir le danger Agit avant de réfléchir
    7. 7. INATTENTION Distrait par les bruits N’écoute pas, dans la lune Ne se concentre pas Zappe d’une tâche à l’autre, ne va pas jusqu’au bout Fautes d’étourderie, perd tout, oublie S’organise mal (habillage)
    8. 8. Variation des symptômes TDAH Augmentation DiminutionEffort/attention soutenue Supervision / évaluationSituation monotone Ecrans (console, ordinateur..)Situation non structurée Renforcement immédiatGroupe Situation duelleFatigue Tâches fractionnéesAvec maman Avec papa+ variations liées à l’âge, la comorbidité, lesévénements de vie…
    9. 9.  Forme hyperactivité prédominante Forme attentionnelle pure Forme mixte Variations possibles  Diminuent à la nouveauté, si intérêt, si tête à tête  S’aggrave en fin de journée, si seul Biederman (2002)
    10. 10. HYPERACTIVITE:UN SYMPTÔME ?
    11. 11. Dyslexie… TDAH Tr. anxieux HYPERACTIVITE R. Mental Tr. Humeur TED Iatrogènes• Biederman (1997); Shekim (1985)
    12. 12. SIGNES CLINIQUES SPÉCIFIQUES DU TOP Antécédents développementaux et familiaux distincts Apparition progressive en famille Hostilité importante (cour) Peu d’empathie et de sensibilité Pas de culpabilité Plus de troubles internalisés Frankel 2002, Gadow 2002
    13. 13. SIGNES CLINIQUES SPÉCIFIQUES DU TDAH Antécédents développementaux et familiaux distincts « Depuis toujours et partout » Difficultés attentionnelles (classe) Sensibles et attachant Plus de difficultés scolaires Taux d’accidents élevé • Fergusson 1993, Hinshaw 1993, Frankel 2002, Gadow 2002
    14. 14. INTERACTIONS SOCIALES TDAH TOP Attention sélective + +++ Attributionssituation ambiguë + +++ Comportements agressifs + +++• Cadesky (2000); Dodge (1994)
    15. 15. COMORBIDITE
    16. 16. TROUBLES DES APPRENTISSAGES• 2/3 ont un retard de langage• Dyslexie: 10 à 40%• Dyspraxie: 10 à 30%• Dyscalculie: 10 à 25% •Manuzza (98) ; Loeber (95); Cantwel (96); Pliska (98)
    17. 17. TROUBLES DU COMPORTEMENT• 1/2 ont des Troubles Opposition Provocation• Favorise le déclenchement des Troubles des conduites• Association THADA et TDC engendre des complications sévères (délinquance, abus de substances, criminalité) •Manuzza (98); Thomas (97); Cantwel (96); Pliska (98)
    18. 18. TROUBLES EMOTIONNELS• 1/4 ont des Troubles Anxieux : plus ralentis, moins impulsifs, et hyperactifs (forme attentionnelle)• 10% ont des Troubles dépressifs
    19. 19. AUTRES TROUBLES• Relations sociales difficiles• Trouble de l’estime de soi• Enurésie• Tics• Taux d’accidents élevé• Tabac Biederman (2002)
    20. 20. EVOLUTION
    21. 21. A LA MATERNELLE• Age de découverte habituel• Agitation croissante sans but• Impulsivité bruyante• Opposition• Déscolarisation (pas obligatoire)• Rejet social •Barkley (2000, 1990) ; Campbell (1991)
    22. 22. A L’ECOLE PRIMAIRE• Difficultés scolaires s’aggravent• Trouble estime de soi• Rejet social• Les relations parents enfant•Taylor (91), Biederman (2002); Cantwel (96); Pliska (98)
    23. 23. AU COLLEGE• Rémission totale: 20%• Persistance: 80% – stabilité dans 40 % des cas – aggravation dans 40 % des cas• Pronostic à long terme influencé par: – Facteurs psychosociaux, environnementaux – la Comorbidité•Taylor (91), Biederman (2002); Cantwel (96); Pliska (98)
    24. 24. AU COLLEGE• Trouble des conduites (20%)• Trouble lié à l’utilisation de substances (20%) (OH,toxicomanie)• Trouble de la personnalité antisociale : 20% (si TDC associé avant 10 ans)•Mannuzza (98); Gittellman (85); Biederman (2002); Pliska (98)
    25. 25. A L’ÂGE ADULTE• Instabilité affective• Instabilité professionnelle• Relations sociales peu satisfaisantes• AVP plus fréquents par inattention •Wender (2002); Biederman (2002), Ebert (2002)
    26. 26. HYPOTHÈSES NEUROPSYCHOLOGIQUESMODÈLE DE BARKLEY (1997) 27
    27. 27. ENFANT• Psychothérapie cognitivo-comportementale – autocontrôle – résolution de problème• Psychothérapie d’inspiration analytique• Association la plus efficace: TT et TCC
    28. 28. ENFANT• ORTHOPHONIE : Rééducation spécifiques des troubles du langage écrit ou oral associés• Jamais seule• Doit s’adapter aux caractéristiques comportementales et cognitives • Aménagement du lieu de travail • Structuration du travail • Adaptation au temps de concentration • Apprentissages des stratégies
    29. 29. ENFANT• Médicamenteux: Methylphénidate (RITALINE)• Objet de controverses• Indications bien posées• Effets secondaires• Efficacité à court terme
    30. 30. PARENTS• Impression de ne jamais être entendu• Souffrent de l’image donnée par l’enfant• Vie sociale limitée• Désarmés, ne savent plus comment faire face• Punitions, de cris, de menaces• Affects négatifs et déprimés•Barkley (2000, 1990) ; Campbell (1991)
    31. 31. PARENTS• Implication capitale dans la prise en charge• Pas responsable mais déterminant dans l’évolution• Entraîner les parents à faire face• Améliorer les relations parents enfant, l’image de l’enfant , des parents et le fonctionnement de la famille
    32. 32. PARENTS• Programmes en individuel ou en groupe• Informations sur le trouble• Mieux comprendre le fonctionnement de l’enfant• Apprendre de nouvelles techniques de gestion – habiletés sociales, – coopération, – renforcer les moments agréables, – donner un ordre
    33. 33. ECOLE• THADA peu compatible avec les exigences scolaires : stable, assis, attentif, attendre son tour et écouter• Plus de difficultés scolaires à capacités identiques• 64% soutien scolaire, 34% redoublent, 20% classes spécialisées
    34. 34. ECOLE• Place de l’enfant adaptée• Présenter de la nouveauté• Informatique ( présentation vivante et colorée)• Périodes de travail courtes• Segmenter les tâches• Les faire bouger• Répéter et rappeler les règles• Renforcer l’effort
    35. 35. ECOLE• Positions de l’enfant et de l’enseignant sont inconfortables• Rôle primordial de l’enseignant pour l’intégration de l’enfant et laccès aux apprentissages• Doit être informé• Doit être prêt à travailler avec les parents et l’équipe médicale
    36. 36. Études fonctionnelles : hypométabolisme fronto-striatalPET-Scan métabolisme du déoxy-glucose durant une tache d’attention auditive SPECT débit sanguin cérébral Lou HC et al., Arch Neurol, 1989
    37. 37. IRMf dans une tache d’inhibition exécutive (Stop Task) dans les TDAH Unsuccessful inhibition relative to Successful relative to unsuccessful inhibition baseline go trial performance Reduced brain activation in Reduced activation in the the right inferior prefrontal posterior cingulate gyrus and cortex precuneusHealthy subjects (N=21) versus medication-naive adolescents with ADHD(N=21) Rubia et al., 2005
    38. 38. Neurobiologie du TDAH• Dopamine -Hypoactivité DA corticale (dysfonction exécutive), hyperactivité DA sous-corticale (hyperactivité) -Efficacité des agonistes DA (D-amphétamine, méthylphenidate)•Noradrénaline -Hypoactivité NA corticale (inattention), hyperactivité NA sous-corticale (excitabilité) -Efficacité des agonistes NA (atomoxétine)

    ×