Togo

442 vues

Publié le

http://www.fao.org/globalsoilpartnership
This presentation was made during the African Soil Prtnership consulation workshop which took a place in Ghana, 20-22 May 2015. This presentation was made by Kokou Kintche, and it presents the priorities for SSM in Togo.

©FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
442
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Togo

  1. 1. Statut, besoins et priorités pour une gestion durable des sols au Togo African Soil Partnership workshop Dr. Kokou KINTCHE Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA)
  2. 2. Savane sèche continentale : Sols ferrugineux, peu évolués d’érosion et hydromorphes. Assez défavorables à la production végétale. Hydromorphologique de l’Oti : sols ferrugineux et hydromorphes. Valeur agronomique dépendante de l’hydromorphie et induration . Zone montagneuse sèche septentrionale : Sols ferrugineux, ferralitiques, vertisols et sols évolués. Très accidentée et traces d’érosion Zone montagneuse sèche méridionale : Sols ferrugineux, ferralitiques et vertisols. Culture de plantes fruitières Zone hydromorphologique du Mono : Sols ferrugineux, ferralitiques et vertisols. En général, propices à l’agriculture. Zone pré-littorale et littorale : Terre de barre (TB) et bassin sédimentaire côtier. TB sont naturellement fertiles Sols et relief du Togo Ghana Bénin 56600km²
  3. 3. 0 50 100 150 200 250 300 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Région Maritime Région des Plateaux 0 50 100 150 200 250 300 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Région Centrale Région de la Kara Région des Savanes 1 2 Pluviométrie
  4. 4. Agriculture togolaise et occupation des terres • Près de 69% des 56 600 Km² de la superficie togolaise sont des terres à vocations agricoles et 38% de celles-ci sont réellement exploitées. • L’agriculture togolaise est pluviale et emploie près de 75% de la population active comme de petits agriculteurs appliquant des méthodes traditionnelles d’exploitation. • Les deux cultures principales sont le maïs au sud et au centre du pays et le sorgho/mil au nord. • L’agriculture fait vivre 70% de la population nationale (5,75 millions d’habitants en 2010) et contribue pour près de 40% à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) national. • La densité est passée de 48 hts/Km² en 1981 à 101 hts/Km² en 2010 et est très variable selon les régions.
  5. 5. 5 Comment gérer durablement la fertilité des sols cultivés? Nécessité de disposer des données de sols observées sur une longue période afin de mieux comprendre les phénomènes qui régissent la rapide dégradation (Roussel et al., 2001) Disposer des cartes d’aptitudes agronomiques des sols nationauxPoint faible de l’Afrique  Données de sol relatives aux expérimentations de longue durée sont rares en Afrique (Bekunda et al., 1997)  Peu d’information scientifiques pour supporter la durabilité de certains objectifs: augmenter la dose d’engrais à 50kg/ha (Abuja meeting), restitution des résidus de récolte + apport d’engrais peut supporter la productivité à long-terme des sols en Afrique Ici encore ce sont les données de sol qui constituent le plus souvent le facteur limitant. Si beaucoup de données nécessaires à la cartographie numérique sont téléchargeables sur le net (LandCover, NDVI, DEM etc.), il en est pas de même pour les données de sols. Point faible de l’Afrique
  6. 6. Comment le Togo peut-il contribuer à la faible disponibilité de données de sol dans le cadre du présent partenariat ?
  7. 7. Toaga Kouvé Dalanda Elavagnon Manga Poissongui Waragni Agavé- Konda Kpové Sites d’expérimentation en conditions contrôlées Villages d’observation de données de sol sur des parcelles paysannes Données de sols existantes au Togo Données de sol collectées sur une période de 41 ans (1967-2008) dans le cadre de l’expérimentation: alternance des jachères de courte durées avec les cultures Publié: Kintché et al. 2015; Nutrient Cycling in Agroecosystems (IP =1.733) Données de sol collectées sur une période de 33 ans (1974-2007) dans le cadre de l’expérimentation: Formulation des éléments minéraux Publié: Kintché et al. 2010; Plant and soil (IP =3.235) Données de sol collectées sur une période de 30 ans (1977-2007) dans le cadre de l’expérimentation: Rotations culturales Publié: Kintché et al. 2010; Plant and soil (IP =3.235) Données de sol collectées sur une période de 20 ans (1972-1992) dans le cadre de l’expérimentation: Gestion des résidus de récole Publié: Kintché et al. 2015; Field Crops Research (IP =2.608)
  8. 8. Quelques points forts des données de sol existantes au Togo Elles permettent une meilleure comprehension des phénomènes qui régissent la degradation rapide de la fertilié des sols cultivés: 1) Soil C decline was more induced by natural woodland clearance and continuous soil tillage than C inputs returned annually to soil. Soil N stock decreased faster and was more associated with the decline in soil C rather than the rate of N input to soil (Kintché et al. 2015a). Minimum tillage, associated with external C input, would be an asset to a sustainable management of organic fertility of these tropical soils.
  9. 9. Quelques points forts des données de sol existantes au Togo 2) Application of NPK at 1.5 times of that recommended by the recherch during 20 years contributed significantly to soil pH decrease and pronounced soil Ca and Mg decreases. We concluded that, association of Ca/Mg and NPK at a research-recommended rate would be (more than over-dosage of P and K) a promising option to achieve a sustainable management of mineral fertility of these soils (Kintché et al. 2015b).
  10. 10. Points faibles des données de sols existantes au Togo Elles sont peu appropriées à la cartographie numérique des sols pour les raisons suivantes: Données observées sur les couches superficielles de sols (0-20 et 20-40 cm) car dans le cadre de recherches agronomiques. Approche de solutions: simuler les données de sol pour les couches plus profondes: modélisation Les données observées en stations de recherche, quoique nombreuses et sur le long-term, sont à l’échelle de la parcelle (<1ha) et de ce fait se résume à un ‘’point’’ Les quelques données existantes sur le site de la FAO ou collectées sur les parcelles paysannes n’ont pas été géoreferenciées
  11. 11. Toaga Kouvé Dalanda Elavagnon Ainsi les données de sols disponibles et pouvant servir à la cartographie numérique se résument en quelques points Points faibles des données de sols existantes au Togo
  12. 12. Points faibles des données de sols existantes au Togo Beaucoup de données de sols existantes au Togo ont été publiées dans des journaux internationaux avec l’option “no open access”
  13. 13. Quelques projets agricoles en cours au Togo • PASA qui supporte les petits agricultureus: kits composés de semence, engrais, géniteurs … • PADAT qui supporte les agriculteurs moyens, organisations et associations paysannes: aménagemenent des bas-fonds, construction de magasins, équipements agricoles • PPAO (WAAP): renforcement de la capacité des institutions nationales de recherche (ITRA et universités) et de vulgarisation agricole (ICAT)
  14. 14. Quelques priorités du gouvernement togolais 1) Actualiser les cartes d’aptitude agronomique des sols du pays Actualisation et élargissement de la base de données de sol disponible Modernisation de laboratoirs nationaux d’analyse de sol Developper l’expertise (formations)
  15. 15. Quelques priorités du gouvernement togolais 2) Renforcer la capacité et faciliter la recherche et la vulgarisation de bonnes pratiques agricoles Formations diplomantes Soutenir matériellement et financièrement les institutions nationales de recherche et de vulgarization 3) Accroître et diversifier la capacité de production and de transformation des agriculteurs  Equipements Irrigation
  16. 16. Merci de votre attention

×