2éme Génie civilGroupe N’1
 Nature des travauxDésigne l’ensemble des opérations de mise en forme d’un terrain liées à    l’édification d’une constru...
Installations et matériels1. INTRODUCTIONLe Plan dInstallation de Chantier (PIC) est aussi important que lesplans dexécut...
les installations et les matériels liés à la réalisation de louvrage, les installations liéesà la présence du personnel, l...
2. INSTALLATIONS ET MATÉRIELS LIÉS À LA RÉALISATION:On distingue trois principaux postes : le stockage des matériaux et du...
2.2- Gros matériel:On représente la grue sur le PIC avec ses caractéristiques: position, longueur de flèche,hauteur sous c...
2.3- circulation sur lemprise du chantier: est souvent judicieux deplacer une signalisation spécifique au chantier concern...
2.3.2- Piétons:
3.AUTORISATIONS: Dès quune partie de linstallation du chantier déborde sur la voie publique, lesdemandes dautorisations so...
5.BUREAU DE CHANTIER:Un bureau de chantier et une salle de réunion sont mis en place dès louverturedu chantier à lattentio...
7.VESTIAIRES:Un local vestiaire (porte fermant à clef) comportant, par salarié, une armoireindividuelle et un siège, doit ...
Le décapage des terres :Enlever généralement la terre arable pour la stockerprovisoirement. Ce terrassement est dit en dé...
Les déblaisCreuser dans le sol et dégagerles terres.Exemples :Creuser une fouille pourréaliser une fondation, unsous-sol,...
Les RemblaisPrélever des terres, les transporter et combler descavités.Exemples :    - Combler une tranchée au-dessus d’u...
Fouilles effectuées :En rigole ( l < 2.00 m et h < 1.00) d’où l est le largeur de la fouilleet h est le hauteurEn tranché...
classification des sols:Selon les difficultés dextraction:
travaux de terrassement :Les déblais et les remblais sont effectués sur le chantier en respectantles indications potées s...
implantation:les alignement et les retoursdéquerre sont obtenus avec:   - Des jalon   - Une équerre optique ou uncercle-n...
PIQUETAGE(alignements et nivellements)• Les piquets repères sont placés pour faciliter le travail des engins.suivant les ...
Réalisation des fouillesAprès implantation-piquetage les fouilles peuvent être réalisées:•manuellement sil sagit de faibl...
pelles hydraulique (tranchés pour canalisation)équipement :
Chargeuses:  Ce sont des tracteurs sur chenilles ousur roues équipés dun large godet àlavant adapté à 2 bras à relevagehy...
 Engins de nivellement:Doser        :Tracteur avec un bouclier ou large lame à lavant .- Bulldozer: la lamée est non ori...
 Niveleuses:Elles sont automotrices à 4 ou 6 roues équipement:Le soc est formé par une lame coupante qui peut sorienter ...
 Scrapers:Ces engins peuvent effectuer : le chargement le transport, lépandage desterres. équipement: Benne munie a sa p...
 Engins de transport:   - Dumpers: vidage par basculement vers lavant.   - Dump-trucks: puissants engins (capacité 20m au...
 Engins de compactage:- Compacteurs à pneus: les traces des        - Rouleaux vibrants automoteurs.roues arrières recouvr...
Procèdes deblindage:Le blindage consiste a maintenirprovisoirement les paroi d’un talus oud’une tranchée pour assure la s...
Principe:Les parois continues ou discontinue en boisou en métal sont plaquées au terrain par desétrésillons qui jouent le ...
moyens utilises:-Le blindage peu effectuer :-Par planches verticaux-Par planches horizontales-Par panneaux préfabriqués jo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Terrassment groupe N'1

3 606 vues

Publié le

COurs P.G.C'

Publié dans : Formation
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 606
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
298
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Terrassment groupe N'1

  1. 1. 2éme Génie civilGroupe N’1
  2. 2.  Nature des travauxDésigne l’ensemble des opérations de mise en forme d’un terrain liées à l’édification d’une construction (nivellement du sol, fouille pour l’exécution des fondations, tranchée pour la mise en place des canalisations…).Ils consistent à effectuer surtout à l’aide d’engins mécanique.
  3. 3. Installations et matériels1. INTRODUCTIONLe Plan dInstallation de Chantier (PIC) est aussi important que lesplans dexécution des ouvrages (PEO) .À partir du plan masse, ildécrit de façon la plus précise possible toutes les dispositionsretenues pour le bon fonctionnement du chantier.L’ouvrage à construire et son environnement - lemprise du terrain, - les différentes phases de terrassements, - les accès et les routes existantes, - les ouvrages voisins.
  4. 4. les installations et les matériels liés à la réalisation de louvrage, les installations liéesà la présence du personnel, les installations réalisant linterface avec lextérieur(panneaux de chantier, clôture, réseaux, etc.).Pour un ouvrage donné, les choix constructifs vont être différents selon: • les dimensions du terrain disponible permettant ou non: -la mise en place dune centrale à béton, dun engin de levage dans ou hors emprise, - le stockage de divers éléments, etc., - la préfabrication déléments sur place. • la proximité ou non dune usine de préfabrication, dune centrale de BPE, etc. • les accès et les possibilités de déchargement des camions... Si louvrage est réaliséen phases successives, plusieurs plans dinstallation de chantier sont nécessaires
  5. 5. 2. INSTALLATIONS ET MATÉRIELS LIÉS À LA RÉALISATION:On distingue trois principaux postes : le stockage des matériaux et du matériel, les grosmatériels et les circulations du matériel.2.1- Stockage des matériaux:On prévoit des zones de stockage pour:-les terres réutilisées pour les remblais,- les matériaux constitutifs du béton dans le cas dune centrale sur le chantier : parc àgranulats (graviers et sable) et silos à ciment,- les aciers: éléments façonnés ou assemblés (cages darmatures et treillis soudés),- les éléments préfabriqués ou semi-préfabriqués (prédalles, poutres, escaliers, etc.). Ces deux dernières surfaces doivent êtreaccessibles à la grue. Une aire accessible à la grue, est réservée pour lentretien, lassemblageet le dépôt des matériels
  6. 6. 2.2- Gros matériel:On représente la grue sur le PIC avec ses caractéristiques: position, longueur de flèche,hauteur sous crochet et caractéristiques de levage, ainsi que les zones de survolinterdites. Les deux vues, en plan et en élévation, permettent dindiquer les niveauxsuivants:-points hauts des bâtiments (existants et à construire),- dessous du crochet de la grue,- point haut de la grue,et si nécessaire, la position de la centrale à béton, qui conditionne les voies decirculation des camions pour lapprovisionnement des granulats et du ciment.On précise lemplacement des trémies de stockage du béton prêt à lemploi ainsi que laposition de la pompe.On pensera à prévoir les branchements (électricité, eau, etc.).
  7. 7. 2.3- circulation sur lemprise du chantier: est souvent judicieux deplacer une signalisation spécifique au chantier concernant la circulation desvéhicules et des piétons.2.3.1- Engins et camions: On réalise une voie provisoire nécessitant un décapage de la terre végétale,la mise en place dune forme drainante et dune couche de forme. La largeurpour une voie de circulation est de 3 m à 4 m et de 6 m pour deux voies.Dans la mesure du possible, il est souhaitable de prévoir une entrée et unesortie distinctes et dimposer un sens de circulation sur le chantier. Les pointsde déchargement des camions et une aire de stationnement pour les camionstoupies (si on utilise du béton prêt à lemploi) sont prévus pour êtrefacilement accessibles à la grue.
  8. 8. 2.3.2- Piétons:
  9. 9. 3.AUTORISATIONS: Dès quune partie de linstallation du chantier déborde sur la voie publique, lesdemandes dautorisations sont à adresser aux services techniques de la mairieet/ou au commissariat de police du lieu de la construction. Elles concernentnotamment la clôture, les dépôts de gravois et de matériaux, linstallationdengins de levage, la mise en place dun échafaudage sur le trottoir, mais aussiles modifications de la circulation piétonne ou routière aux abords du chantier:interdiction de stationner, passage piétons provisoire, etc. Une autorisation desurvol par la flèche de la grue doit être demandée aux riverains concernés.4.CLÔTURE :Pour diverses raisons de sécurité, un chantier doit être entouré dune clôturesouvent opaque, dune hauteur de 2 à 2,50 m. Les portes doivent, depréférence, souvrir vers lintérieur du chantier pour laccès des véhicules etlaccès des piétons. Un pictogramme doit rappeler lobligation du port ducasque à lintérieur du chantier.
  10. 10. 5.BUREAU DE CHANTIER:Un bureau de chantier et une salle de réunion sont mis en place dès louverturedu chantier à lattention de la maîtrise doeuvre et de la maîtrise douvrage(équipement: électricité, chauffage, téléphone, etc.).6.SANITAIRES:Pour tout chantier, des équipements sanitaires sont obligatoires.Les renseignements suivants concernent des chantiers dont la durée est supérieure à 4mois. Le cas des autres chantiers est traitéIl faut mettre à disposition du personnel:- l lavabo (eau potable) pour 5 personnes (1 pour 10 salariés disposant deau àtempérature variable),-1 WC pour 10 salariés,-1 douche pour 8 ouvriers (non obligatoire sauf pour les travaux classés insalubres) :ratio 2 m2 par douche (1 cabine de douche et 1 cabine dhabillage).
  11. 11. 7.VESTIAIRES:Un local vestiaire (porte fermant à clef) comportant, par salarié, une armoireindividuelle et un siège, doit être mis à la disposition du personnel. La surface àprévoir est de lordre de 1 m2 par personne.8.RÉFECTOIRE, SALLE À MANGER: Un local réfectoire, distinct du vestiaire,disposant de sièges et de tables en nombre suffisant, équipé dun réfrigérateur etdappareils de cuisson, doit permettre daccueillir le personnel. Le ratio est de lordrede 1,3 m par personneSignalisation :En labsence de précautions particulières, les chantiers fixes ou mobiles peuventconstituer un danger, tant pour le personnel y travaillant que pour les riverains et lesusagers de la voirie aux alentours du chantier. Il faut donc mettre en oeuvre desdispositifs de signalisation clairs et précis, pour signaler les installations provisoireset les modifications de circulation quelles induisent.
  12. 12. Le décapage des terres :Enlever généralement la terre arable pour la stockerprovisoirement. Ce terrassement est dit en découverteBulldozer
  13. 13. Les déblaisCreuser dans le sol et dégagerles terres.Exemples :Creuser une fouille pourréaliser une fondation, unsous-sol, une cave…
  14. 14. Les RemblaisPrélever des terres, les transporter et combler descavités.Exemples : - Combler une tranchée au-dessus d’unecanalisation en place, contre un mur de sous-sol. - Aplanir un terrain par rapport de terre ou detout venant.
  15. 15. Fouilles effectuées :En rigole ( l < 2.00 m et h < 1.00) d’où l est le largeur de la fouilleet h est le hauteurEn tranchées (L<2.00m et h> 1.00m)En excavation (l >2.00m et h< h/2 )
  16. 16. classification des sols:Selon les difficultés dextraction:
  17. 17. travaux de terrassement :Les déblais et les remblais sont effectués sur le chantier en respectantles indications potées sur les plans: - de masse - dimplantation - de profils en long et en traverspour déterminer: - des alignements - des nivellements=> implantation et piquetage des terrassements.la connaissance des caractéristiques des sols permet de choisir lesméthodes. Exemples: - Mode dexécution des travaux - Choix du matériel de terrassement - Mesures de prévention daccidents
  18. 18. implantation:les alignement et les retoursdéquerre sont obtenus avec: - Des jalon - Une équerre optique ou uncercle-niveau de chantier a) on plante dabord des jalonsaux angles de la constructionprévue. b) on délimite ensuite la surfaceou la zone à terrasser par dautresjalons et on établit les chaises. c) on forme des bandes blanchesavec du plâtre ou de la chaux entreles jalons pour visualiser lesalignements et aider le conducteurdengin.
  19. 19. PIQUETAGE(alignements et nivellements)• Les piquets repères sont placés pour faciliter le travail des engins.suivant les travaux, ils sont: - Alignés: cas des canalisations en tranchées - Placés en quadrillage afin dobtenir une aire plane: cas desfouillesexcavation, des sous-sols ou terrains dévolution (parking).• La tète des piquets indique à lopérateur le niveau à atteindre.• Matériel utilisé: - les nivelettes - les niveaux optiques et des mires parentes.
  20. 20. Réalisation des fouillesAprès implantation-piquetage les fouilles peuvent être réalisées:•manuellement sil sagit de faible volume ou de travaux difficiles dans lembarras desétais. On utilise: +des pics + des marteaux pneumatiques ou électriques.•mécaniquement avec les engins de terrassement.Engins dexcavation: Pelles hydrauliques:Utilisées pour rigoles et tranchées dans les terrains meubles ou compactes (sable,argile...). Mode daction:Déplacement: - châssis sur pneumatiques - châssis sur chenilles - châssis sur camionsTerrassement grâce aux équipements actionnés par vérins hydrauliques.
  21. 21. pelles hydraulique (tranchés pour canalisation)équipement :
  22. 22. Chargeuses: Ce sont des tracteurs sur chenilles ousur roues équipés dun large godet àlavant adapté à 2 bras à relevagehydraulique. équipement:Godet de capacité de 1 à 5m². Mode daction:Celui dune pelle chargeuse. Utilisation:Reprise des déblais ou des terrainsmeubles et chargement direct surcamion.
  23. 23.  Engins de nivellement:Doser :Tracteur avec un bouclier ou large lame à lavant .- Bulldozer: la lamée est non orientable et perpendiculaire à l’axe de l’engin.- Angle dozer: la lame est orientable.- Tilt doser: la lame peut sincliner sur lhorizontale. équipement:Le soc est formé par une lame coupante qui peut sorienter dans toutes les directions. Mode daction:Elles travaillant par refoulement en déplaçant les terres latéralement utilisation:Elles servent au réglage des surfaces et des talus .
  24. 24.  Niveleuses:Elles sont automotrices à 4 ou 6 roues équipement:Le soc est formé par une lame coupante qui peut sorienter dans toutes lesdirections. Mode daction:Elles travaillant par refoulement en déplacant les terres latéralemen. Utilisation:Elles sevent au réglage des surfaces et des talus .
  25. 25.  Scrapers:Ces engins peuvent effectuer : le chargement le transport, lépandage desterres. équipement: Benne munie a sa partie inférieure dune lame coupante Mode daction: - Positionne chargement :la benne sabaisse pour mordre le sol. - Position de route : benne fermée. - Position de déchargement : vidage par déplacement du fond de bennevers lavant. Utilisation: - Travaux de terrassement en surface. - Travaux de nivellement.
  26. 26.  Engins de transport: - Dumpers: vidage par basculement vers lavant. - Dump-trucks: puissants engins (capacité 20m au cubes).Déversement des terres par basculement vers arrière.
  27. 27.  Engins de compactage:- Compacteurs à pneus: les traces des - Rouleaux vibrants automoteurs.roues arrières recouvrent celles des rouesavant.
  28. 28. Procèdes deblindage:Le blindage consiste a maintenirprovisoirement les paroi d’un talus oud’une tranchée pour assure la sécuritéen cours de travaux.Les fouilles en tranchées de plus de1.30m de profondeur et d’une largeurégale ou inferieur aux 2/3 de laprofondeur doivent , Lorsque leursparois sont verticales ou sensiblementverticaux , être blindées , étrésillonnéesou étayées.
  29. 29. Principe:Les parois continues ou discontinue en boisou en métal sont plaquées au terrain par desétrésillons qui jouent le rôle de butons oud entretoises .
  30. 30. moyens utilises:-Le blindage peu effectuer :-Par planches verticaux-Par planches horizontales-Par panneaux préfabriqués jointif ou non-A l’aide d’un mannequin de posePar caissons-A ‘aide d’un châssis mobile qui porte uncadre rigide suspendu avec les éléments deblindage. Le caisson de blindage est installé en fond de fouille pré-excavée.

×