Conference paris-2010 (2)

369 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
369
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • .
  • .
  • Conference paris-2010 (2)

    1. 1. Promotion de la santé mentale autravailJ.M. HorensteinCSMRP-MGEN PARISConsultation psychiatrie et travailjmhorenstein@mgen.fr
    2. 2. Typologies de violences et dustress en milieu scolaire• le stress chronique ou stress professionnel• le stress aigu : Les événementstraumatiques• le stress aigu à répétition : Les situationstraumatiques• le traumatisme vicariant• le traumatisme cachée
    3. 3. le stress chronique ou stressprofessionnel• L’intensification du travail• L’hétérogénéité de classes• La reconnaissance• Le contrôle• Les conflits de valeurs
    4. 4. Événements traumatiques• coup et blessures volontaires, menacesdagression physique imminente :• 12,4% du personnel éducatif victimesouffrent dune symptomatologie sévèrecomparable à limpact psychologique chezdes victimes dattentats terroristes.• 31% de notre population présenterait uneprésomption de SPT.
    5. 5. Les pratiques du harcèlement• Recherche auprès du personnel éducatif consultant un de14 Centres de Santé médicale et de Santé mentale de laMGEN (1998).• 1552 questionnaires analysés.• 15,3% du personnel est confronté à une situationtraumatique.
    6. 6. Le harcèlement traumatique• 45% du personnel victime considère la situationtraumatique comme ayant un impact très important sureux.• 22%, tout en étant harcelés une fois par jour ou parsemaine, jugent "peu important" limpact que sesagissements ont eu sur eux.• Nous trouvons une suspicion de maladie stress posttraumatique pour 37,3% du personnel confronté à unesituation traumatique.• 45 personnes répondent à ces critères ce qui donne uneprévalence du harcèlement traumatique de 2,9% de notreéchantillon.
    7. 7. Le traumatisme vicariant• 16,7% des participants présentant le score« très haut » et « extrêmement haut ».• Si nous ajoutons la population avec unscore « haut » le pourcentage est de 26,4%.• A titre de comparaison, chez une populationde psychothérapeutes et en utilisant lamême échelle, 37% présentent des risquesélevés.
    8. 8. BurnoutTroubled’épuisementTroublesd’adaptationDépressionmajeureÉtat de stressPost traumatiqueTraumatismevicariant
    9. 9. Épuisement professionnelDemandes excessives par rapport aux ressources disponibles poureffectuer une tâche↓Épuisement émotionnel et physique↓Attitude distante vis-à-vis de son travail (démotivation)↓Diminution du sentiment d’accomplissement personnel↓Burnout↓Dépression majeureLeiter & Maslach (1988)
    10. 10. Symptômes du burnout:Physiologiques• Fatigue• Épuisementphysique• Irritabilité• Maux de tête• Troubles gastro-intestinaux• Maux de dos• Variations de poids• Changement dans lesrythmes du sommeil
    11. 11. Symptômes du burnout:Psychologiques et comportementaux• Perte d’enthousiasme• Productivité diminuéemalgré de longues heuresde travail• Retard au travail• Irritabilité et manque derésistance à la frustration• Rigidité croissante• Résistance à la nouveauté• Prise de décisions difficile• Culpabilité de ne pas enfaire plus• Perte de contact avec lescollègues de travail• Sentiment d’irritation àl’égard des collègues
    12. 12. Troubles psychosomatiques• Hypertension artérielle• Crises d’asthme• Palpitations cardiaques• Cardiopathie coronarienne• Dermatite• Chute de cheveux• CéphaléesSource Dr R Gilioli
    13. 13. Troubles psychosomatiques• Douleurs des articulations et douleursmusculaires• Perte de poids• Migraines• Douleurs d’estomac• Ulcères d’estomacSource Dr R Gilioli
    14. 14. Troubles du comportement• Réactions auto et hétéro agressives• Troubles des conduites alimentaires• Consommation accrue d’alcool et demédicaments• Consommation accrue de tabac• Dysfonctionnement sexuel• Isolement socialSource Dr R Gilioli
    15. 15. Troubles de l’adaptationA. Survenue de symptômes émotionnels oucomportementaux réactionnels à un (des)facteur(s) de stress dans les trois mois suivantleur débutB. Symptômes cliniquement significatifs :- souffrance excessive par rapport à une réactionnormale et prévisible en pareille circonstance- handicap dans le fonctionnement social ouprofessionnel
    16. 16. Troubles de l’adaptationC. Cette perturbation ne répond pas aux critères d’unautre trouble spécifique ni à l’exacerbation d’untrouble persistantD. Les symptômes ne durent pas plus de six mois(sauf persistance des facteurs de stress = formechronique)
    17. 17. L ’état de stress post-traumatique• 1- Reviviscence de lagression : souvenirs envahissants, sensation de revivre letraumatisme, cauchemars, etc.
    18. 18. L ’état de stress post-traumatique• 1- Reviviscence de lagression : souvenirs envahissants, sensation de revivre letraumatisme, cauchemars, etc.• 2- Evitement de tout ce qui rappelle lagression :trous de mémoire, sentiment de détachement vis àvis des autres, émoussement affectif. Les lieux oudes activités associées à lagression sont de plus enplus écartés.
    19. 19. L ’état de stress post-traumatique• 1- Reviviscence de lagression : souvenirs envahissants, sensation de revivre letraumatisme, cauchemars, etc.• 2- Evitement de tout ce qui rappelle lagression : trous de mémoire, sentiment de détachement vis à vis desautres, émoussement affectif. Les lieux ou des activitésassociées à lagression sont de plus en plus écartés.• 3- Hyper activation neurovégétative : irritabilité, insomnie dendormissement, sursauts exagérés,difficulté à gérer la colère.
    20. 20. Prévention et interventions1. A niveau individuel → le soin de soi2. A niveau de l’équipe → la gestionparticipative du stress3. A niveau de l’encadrement
    21. 21. Le soin de soi• L’ABC…• L’utilisation des habilités cognitives : lanarration, les attentes, les métaphores,l’acceptation et l’engagement• L’orientation des actions vers : le soutien, lareconnaissance, les interventions centréessur des évidences
    22. 22. Qualité de vie au travail desenseignants• I- La culture/climat scolaire Climat organisationnelClimat émotionnelEngagementSatisfactionÉquilibre travail/vie privée• II - Les conditions de travail• III- La santé• IV- La sécurité au travail
    23. 23. La culture/climat scolaire1 -Sentiment d’appartenance• Climat 2 -FormationOrganisationnel 3 -Management del’Établissement4 -Sentiment de sécurité5- Climat émotionnel6- Engagement7- Satisfaction8- Équilibre travail/vie privée
    24. 24. Les conditions de travail• Statut de l’établissement• Données physiques concernant l’Établissement• Données concernant les personnels de l’Établissement• Données concernant les élèves• Vie scolaire
    25. 25. Le questionnaire de qualité de vie au travail avec 78items a été rempli par 2568 enseignants du premier etsecond degrés entre octobre et décembre 2004.
    26. 26. Le questionnaire de qualité de vie au travail a étérempli par 2104 personnels du second degrés entreavril et juin 2009.433 établissements ont participé70 établissements ont été évalués (1156 personnes)
    27. 27. Climat scolairePerception du climat par le chef détablissement05101520253035Excellent Bon Satisfaisant Moyen MauvaisPourcentagesSérie1
    28. 28. Profils des établissementsSynthèse des expositions010203040506070ClimatorgaSentdapparteSentsecClimemotEngagementSatisfactionDomainesNombreExpositions favorablesproblèmatiquestrès problématiques
    29. 29. Les ateliers à thème1-L’adaptabilité au travail2-Dépister les situations à risque de stress etviolence au travail3-Les styles de communication dans lagestion de conflits et des situations deviolence4-La qualité de vie au travail5-La gestion des personnalités difficiles
    30. 30. La conduite des entretiensAvec les victimesAvec les agresseurs potentielsAvec l’états psychopathologiques

    ×