Projet PRALIMAP-INÉS 
PRomotion de l’ALIMentation et de l’Activité Physique – INÉgalités de Santé 
Enjeux méthodologiques ...
2 
Contexte 
• PRALIMAP (PRomotion de l’ALIMentation et de l’Activité 
Physique) développé en Lorraine entre 2006 et 2010 ...
3 
Objectifs de PRALIMAP-INÉS 
• Objectif principal 
Evaluer l’efficacité d’un accompagnement adapté pour les 
adolescents...
4 
Adolescents en surpoids de milieu 
social favorisé* 
Adolescents en surpoids de milieu 
social moins favorisé** 
Groupe...
Aspects éthiques et réglementaires 
• Promotion INSERM :Assurées par le Pôle 
Recherche Clinique 
– Autorisation du Comité...
Population 
• Appui fort du rectorat de l’Académie Metz-Nancy 
et l’inspection d’académie des Vosges 
• Les 22 lycées publ...
Déroulement de l’étude 
Le repérage via la fiche infirmerie dans le dossier 
d’inscription en classe de 2nde pour l’année...
Via un réseau informatique interne wifi 
Salle 1 : 
mesures 
anthropométriques 
Salle 3 : 
entretien médical 
Salle 2 : 
A...
9 
Accompagnement PRALIMAP 
Accompagnement 
5 séances collectives de 2h00 dans l’établissement 
IMC et 
contrôle 
Pratique...
10 
Accompagnement INES 
Vise à surmonter certaines des difficultés associées aux inégalités de santé 
Maitrise de l’écrit...
• Inscrits 3720 
• Renvoi fiche anthropo 3052 
• Mesurés 609 
• Inclus 328 (200/41/87) 
• Refus parental 38 
• Participati...
Constat général 
• Grande variabilité inter-établissements (profils des élèves rencontrés, 
fonctionnement, implantation d...
Trois cibles majeures 
proposées en 2013 
• Augmenter le recrutement 
• Augmenter la participation 
• Améliorer la prise e...
14 
Augmentation du recrutement 
• En amont : Levée de la hantise de la stigmatisation par une 
communication large autour...
Elargissement aux collèges 
15 
• Extension du projet aux élèves de 3ème 
Le 12 juin 2013 rencontre dans le cadre du Comit...
16 
Augmentation de la participation 
Amélioration de la compréhension 
• Autour du projet dans le lycée : conseil d’admin...
17 
Journée évènementielle 
• Bassin de Remiremont – 4 établissements : lycée André Malraux, 
lycée Camille Claudel, collè...
18 
Améliorer la prise en charge des adolescents en situation 
d’obésité 
PRALIMAP-INÉS-C 
• L’approche ETP s’avère insuff...
2012-2013 
• Lycées 22 
• Inscrits 3720 
• Renvoi fiche anthropo 3052 
• Mesurés 609 
• Inclus 328 
(200/41/87) 
• Refus p...
Synthèse-Messages 
• Recherche interventionnelle en prévention et santé publique 
menacée par l’application des règles de ...
Synthèse-Messages 
• Approche inégalités de santé difficile 
Le surpoids, par sa visibilité, tend à enfermer la personne 
...
22 
Remerciements 
Le comité de coordination PRALIMAP 
Le comité de pilotage PRALIMAP 
Le Rectorat Metz-Nancy 
L’Inspectio...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Colloque RI 2014 : Intervention de Serge BRIANCON (ESP, Faculté de médecine de Nancy)

627 vues

Publié le

Projet PRALIMAP-INÉS (PRomotion de l’ALIMentation et de l’Activité Physique – INÉgalités de Santé) -
Enjeux méthodologiques d’une recherche interventionnelle en prévention du surpoids

Présentation de Serge Briançon au colloque "Recherche interventionnelle contre le cancer : Réunir chercheurs, décideurs et acteurs de terrain » - 17 et 18 novembre 2014, BnF, Paris

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
627
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque RI 2014 : Intervention de Serge BRIANCON (ESP, Faculté de médecine de Nancy)

  1. 1. Projet PRALIMAP-INÉS PRomotion de l’ALIMentation et de l’Activité Physique – INÉgalités de Santé Enjeux méthodologiques d’une recherche interventionnelle en prévention du surpoids Serge Briançon au nom du groupe de travail PI Financement INCA : Ecole de Santé Publique Apemac CIC-EC Inserm Recherches interventionnelles pour réduire les inégalités de santé Equipes du projet Promoteur Financeur
  2. 2. 2 Contexte • PRALIMAP (PRomotion de l’ALIMentation et de l’Activité Physique) développé en Lorraine entre 2006 et 2010 dans 24 lycées – Résultat principal* • une stratégie de dépistage et de prise en charge du surpoids et de l’obésité structurée permet d’obtenir une réduction significative du surpoids et de l’obésité à 2 ans – PRALIMAP confirme par ailleurs les inégalités sociales majeures de fréquence du surpoids et de l’obésité à l’entrée en seconde • tous les indicateurs de connaissances, de comportements nutritionnels et de corpulence sont moins favorables * Bonsergent E, Agrinier N, Thilly N, Tessier S, Legrand K, Lecomte E, Aptel E, Hercberg S, Collin JF, Briançon S; PRALIMAP Trial Group Overweight and obesity prevention for adolescents: a cluster randomized controlled trial in a school setting. Am J Prev Med. 2013 Jan;44(1):30-9. •
  3. 3. 3 Objectifs de PRALIMAP-INÉS • Objectif principal Evaluer l’efficacité d’un accompagnement adapté pour les adolescents moins favorisés et vérifier s’il peut avoir un effet équivalent à un accompagnement standard pour les adolescents favorisés sur la réduction à court terme* de la prévalence du surpoids en milieu scolaire Au moyen d’un design mixte . Observationnel . expérimental * Court terme : année scolaire de l’intervention
  4. 4. 4 Adolescents en surpoids de milieu social favorisé* Adolescents en surpoids de milieu social moins favorisé** Groupe 3 : Accompagnement PRALIMAP + Accompagnement INÉS Groupe 2 : Accompagnement PRALIMAP Groupe 1 : Accompagnement PRALIMAP Répartition aléatoire Design général * Score OMS Family Affluence Scale >5 ** Score OMS Family Affluence Scale <=5
  5. 5. Aspects éthiques et réglementaires • Promotion INSERM :Assurées par le Pôle Recherche Clinique – Autorisation du Comité de Protection des Personnes (CPP) (le 11/06/2012) – Autorisation du CCTIRS (le 11/07/2012) – Autorisation CNIL pour l’informatisation de données nominatives permettant le suivi des adolescents (accord le 20/08/2012)
  6. 6. Population • Appui fort du rectorat de l’Académie Metz-Nancy et l’inspection d’académie des Vosges • Les 22 lycées publics du département des Vosges • Les adolescents inscrits en classe de seconde les années 2012-2013 et 2013-1014, en surpoids • Nombre nécessaire de sujets : 1250 avec une répartition en % 50/20/30
  7. 7. Déroulement de l’étude Le repérage via la fiche infirmerie dans le dossier d’inscription en classe de 2nde pour l’année scolaire 2012-2013. Information et déclaration du poids et de la taille de leur enfant par les parents. Les adolescents éligibles* et sans fiche sont invités à la visite d’inclusion * Indice de masse corporelle selon normes IOTF diminués de 1 kg/m2
  8. 8. Via un réseau informatique interne wifi Salle 1 : mesures anthropométriques Salle 3 : entretien médical Salle 2 : Auto-questionnaires Poids (kg) Taille (cm) Périmètre abdominal (cm) Mesure 2 fois successivement par 2 infirmières * Saisie immédiate sur ordinateur Remplissage informatique •Données sociodémographiques •Questionnaire FAS •Comportements nutritionnels •Anxiété et dépression •Qualité de vie •Entretien avec un médecin d’un réseau de prise en charge du surpoids et de l’obésité extérieur au lycée •Confirmation ou infirmation du surpoids •Proposition d’un accompagnement •Inclusion Séance d’inclusion * l’infirmière de l’Education Nationale et une infirmière de recherche clinique (IRC)
  9. 9. 9 Accompagnement PRALIMAP Accompagnement 5 séances collectives de 2h00 dans l’établissement IMC et contrôle Pratiques et repères en activité physique Repères et pratiques en alimentation Choix en alimentation et en AP Gestion du changement, des situations difficiles et perspectives •Encadrement : réseau mobile spécialisé dans la prise en charge du surpoids à l’adolescence (médecins, diététiciens, psychologues, éducateurs sportifs) •Activité : mise en oeuvre d’activités de groupe dans le champ de l’alimentation et de l’activité physique •Collaboration : réseaux de prise en charge du surpoids (AVRS) et CPAM des Vosges
  10. 10. 10 Accompagnement INES Vise à surmonter certaines des difficultés associées aux inégalités de santé Maitrise de l’écrit  rappels et sollicitations orales Distances socio-culturelles avec les professionnels  Accompagnement par les pairs; Ateliers alimentation ado et/ou parents Construction et maitrise de ses motivations  6 Entretiens motivationnels adaptés dont 1 Activités Physiques Accès à l’information  mise à disposition annuaire AP Difficultés financières  Lot tenue sportive; licence UNSS Accès aux soins  Réunions de concertation pluridisciplinaire Formalisation des activités adaptées lors d’un séminaire multidisciplinaire 3 avril 2012
  11. 11. • Inscrits 3720 • Renvoi fiche anthropo 3052 • Mesurés 609 • Inclus 328 (200/41/87) • Refus parental 38 • Participation Pralimap 132 • Participation inès 66 11 Bilan de l’année 2012-2013
  12. 12. Constat général • Grande variabilité inter-établissements (profils des élèves rencontrés, fonctionnement, implantation du projet, participation…) avec sélection des élèves les plus favorisés et non en surpoids • Impact majeur des pratiques et représentation des professionnels – avec une paralysie face aux questions de surpoids et défavorisation – influence de leur situation personnelle et familiale quant au surpoids • Effet caisse de résonnance de l’établissement scolaire à conséquences positifs ou négatifs • Investissement important pour un nombre insuffisant d’élèves touchés. Contraste avec retour positif des élèves qui ont participé aux séances collectives d’accompagnement, et aux séances individuelles Inès • Approche de type ETP insuffisante pour les sujets atteint d’obésité sévère (IOTF ≥ 35) ; Absence totale de prise en charge de certains par le système de soins 12
  13. 13. Trois cibles majeures proposées en 2013 • Augmenter le recrutement • Augmenter la participation • Améliorer la prise en charge des adolescents en situation d’obésité 13
  14. 14. 14 Augmentation du recrutement • En amont : Levée de la hantise de la stigmatisation par une communication large autour du projet auprès des professionnels des établissements scolaires, des parents et des élèves. • Suppression de la fiche anthropométrique parentale à l’inscription • Tous les élèves sont pesés et mesurés • Les élèves ayant un IMC supérieur à la norme IOTF-1 kg/m2 et/ou un périmètre abdominal élevé poursuivent le bilan • Formation et recrutement de jeunes médecins pour la visite médicale • Les élèves à inclure du groupe Moins Favorisé - Inés rencontrent un coach qui leur présente le programme et initie le travail motivationnel
  15. 15. Elargissement aux collèges 15 • Extension du projet aux élèves de 3ème Le 12 juin 2013 rencontre dans le cadre du Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté (CESC) avec les collèges du bassin de Remiremont et au-delà 13 établissements pressentis 11 participants
  16. 16. 16 Augmentation de la participation Amélioration de la compréhension • Autour du projet dans le lycée : conseil d’administration de l’établissement, CESC • Sur les activités : lien entre la vie scolaire et l’infirmerie • Auprès des professeurs d’EPS • Par la mise à disposition de « pochettes de suivi » Optimisation des créneaux pour les séances d’accompagnement • Travailler en amont avec les chefs d’établissement • Travailler avec l’association sportive de l’établissement (créneaux sport santé) Création d’événements fédérateurs • Utilisation de l’espace mobile du Conseil Régional :
  17. 17. 17 Journée évènementielle • Bassin de Remiremont – 4 établissements : lycée André Malraux, lycée Camille Claudel, collège Le Tertre et collège Charlet • Manifestation festive et éducative pour 700 élèves dans 16 classes • Mobilisation de 20 intervenants : diététiciens et éducateurs sportifs • Réalisation de 3 séances n°1 Pralimap de 2 heures au sein de l’espace mobile
  18. 18. 18 Améliorer la prise en charge des adolescents en situation d’obésité PRALIMAP-INÉS-C • L’approche ETP s’avère insuffisante pour les sujets sévèrement obèses (IOTF ≥ 35) => certains non pris en charge par le système de soins • Complète PRALIMAP-INÉS par un dispositif de coordination (C) innovant • articulant le parcours de soins et le milieu scolaire • s’appuyant sur les structures scolaires, et les 3 niveaux de soins définis par le plan Obésité : • le médecin traitant (niveau 1), • les réseaux territoriaux, les spécialistes de proximité (niveau 2), • le centre spécialisé de l’obésité (CSO) (niveau 3). • Vise à surmonter les grandes difficultés (médicales, psychologiques, culturelles et sociales) de ces adolescents. • Démarre par une hospitalisation de jour au CSO de Nancy • 22 adolescents concernés • Entreprise de décloisonnement du système de prévention et de soins
  19. 19. 2012-2013 • Lycées 22 • Inscrits 3720 • Renvoi fiche anthropo 3052 • Mesurés 609 • Inclus 328 (200/41/87) • Refus parental 38 • Participation Pralimap 132 • Participation ines 66 2013-2014 • Lycées et collèges 31 • Inscrits 4683 • Renvoi fiche anthropo - • Mesurés 4326 • Inclus 981 (551 / 143/ 287) • Refus parental 104 • Participation Pralimap 553 • Participation ines 287 19 Bilan de l’année 2012-2013
  20. 20. Synthèse-Messages • Recherche interventionnelle en prévention et santé publique menacée par l’application des règles de la recherche biomédicale spécialement chez l’enfant Difficultés à faire distinguer la mesure des critères d’inclusion, la mesure des critères de jugement et l’intervention elle-même • Milieu scolaire lieu idéal pour la recherche chez l’enfant. Contrepartie : cadre contraint pour l’intervention; effet centre avec un variabilité* parfois étonnante des processus qui ouvre à l’appréciation de la transférabilité * Legrand K, Bonsergent E, Latarche C, Empereur F, Collin JF, Lecomte E, Aptel E, Thilly N, Briançon S. Intervention dose estimation in health promotion programmes: a framework and a tool. Application to the diet and physical activity promotion PRALIMAP trial. BMC Med Res Methodol. 2012 Sep 19;12:146 20
  21. 21. Synthèse-Messages • Approche inégalités de santé difficile Le surpoids, par sa visibilité, tend à enfermer la personne dans son maintien par le refus de soins qui la rendraient, à ses yeux encore plus visible Surpoids et inégalité de santé cumulent les difficultés; ils restent atteignables avec des résultats individuels parfois spectaculaires et ne devraient pas rebuter les professionnels • Des adaptations à la mise ne oeuvre possibles sans remettre pas en cause le contenu même de l’intervention • Troisième année avec 11 établissements; inclusion totale de 1700 adolescents; le nombre de sujets requis très certainement atteint 21
  22. 22. 22 Remerciements Le comité de coordination PRALIMAP Le comité de pilotage PRALIMAP Le Rectorat Metz-Nancy L’Inspection d’Académie des Vosges Les directeurs d’établissement et leur personnels Le CSO de Lorraine Le personnel du CNAM Lorraine Le personnel de l’EA APEMAC de l’Université de Lorraine Le personnel de du CIC-EC INSERM du CHU de Nancy Les Professionnels de l’Association Vosgienne des Réseaux de Santé Les adolescents des établissements scolaires et leurs parents

×