REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’AGRICUTURE
SOCIETE NATIONALE D’EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX
Présenté par ...
2
La SONEDE est la Société Nationale de
l’Exploitation et de Distribution des Eaux
en Tunisie.
Il s'agit d’un établissemen...
3
I.1.1. Clientèle de la SONEDE :
Tous les abonnés sont équipés de compteurs individuels
I.1. Principaux indicateurs de la...
4
I.1.2. Infrastructure de la SONEDE :
Infrastructure 2012
Longueur de réseau (Km) 48 459
Nombre de stations de traitement...
5
Depuis sa création (1968), la SONEDE a toujours fourni un service continue
d’eau potable (24/7) à l’ensemble de ses abon...
6
Chiffre d’affaire en 2012 : 271 MDT, soit 123 M Euros
Tarif moyen du mètre cube : 0,606 DT, soit 0,27 Euros
Le tarif de ...
7
I.4. Activité d’exploitation (2012)
Activité annuelle : 2012
Volume d'eau produit ( Mm³) 579,2
Volume d'eau distribué ( ...
8
Environ 600 millions de DT (2007-2011) soit l’équivalent de 273 millions d’euros :
• 30% au titre d’investissement de re...
9
• Barrages de Kasseb et de Béni
M'tir.
• Barrages de Sidi Salem, Sejnane,
Joumine et Sidi El Barrak et
véhiculée par le ...
10
II.2. Transfert des Eaux souterraines
(centre et sud):
• Nappes du Kairouanais au
centre vers le Sahel,
• Nappes de Sbe...
11
III.1. Besoins en eau :
Augmentation croissante de la demande en eau de la SONEDE au
niveau national :
• Evolution démo...
12
III.2. Ressources en eau :
• Surexploitation des nappes, avec augmentation du taux de salinité,
• Mobilisation de plus ...
13
IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet
d’alimentation
en eau potable
de...
14
IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet de
renforcement
et de la
capacit...
15
IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet de
renforcement
et de
sécurisati...
16
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet d’amélioration
du taux de desserte
en eau potable dans
le milieu...
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet
d’amélioration de
la qualité d’eau
potable dans le sud
tunisien
Pre...
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Projet
d’amélioration de
la qualité d’eau
potable dans le sud
tunisien
Deu...
PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT
FINAN-
CEMENT
Station de
dessalement de
Ben Guerdane
1ére station de
dessalement par
l’u...
20
Mais suite à la Réduction du niveau des investissements dans la
mobilisation de la ressource en eau au cours de la dern...
21
V.1. Objectif du programme :
• Les grands pôles de consommation à savoir les régions du grand
Tunis, du Cap Bon, Sahel,...
22
V.2 Schéma technique retenu
(Grand Tunis, Cap Bon et Sahel)
Limitation des systèmes de transferts existants
(canal MCB ...
23
V.2. Schéma technique retenu
(Région du Sud)
Insuffisance de ressources
locales + Systèmes de
transfert coûteux
Faire a...
24
V.2 Schéma technique retenu
(Milieu rural du Nord)
Insuffisance de ressources
locales pérennes
Axes de Transfert des ea...
25
 Libérer les ressource des nappes centrales (Kairouanais, Jelma,
Sbeitla, Ouled Asker, Hajeb Layoun), actuellement tra...
26
• Renforcer le système de transfert des eaux du Nord par la
construction d’ :
- Une retenue de régulation à Saida dans ...
27
• Optimiser le fonctionnement du système de transfert des eaux du
Nord à partir de Belli vers la région côtière par l’u...
28
29
• Faire face aux demandes accrues de la région centrale du pays en
réallouant les volumes actuellement transférés des n...
30
• Réaliser des axes de transfert de l’eau dans le milieu rural de la
région du Nord entre les barrages les plus proches...
31
Financement
Composantes
physiques (en
millions de DT)
En Millions d’euros
Financement accordé 507.7 230
Accord de princ...
N Composante
Montant
Mont
ant
Montant Avanc.
(MDT)
(M
Euro)
(M $) Etude
RenforcementetsécurisationAEPGrandTunis,
CapBon,Sa...
N Composante
Montant
Mont
ant
Montan
t
Avanc.
(MDT)
(M
Euro)
(M $) Etude
MilieuRural
4.1. Axe de transfert dans la région ...
34
V.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (déjà
engagées)
• Amélioration de la gestion et ...
35
V.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (déjà
engagées)
• Etude stratégique FASEP (Suez ...
36
• Etude de la station de dessalement eau de mer Kerkenah
• Optimisation des procédés de traitement de l’eau potable
• A...
37
• Actualisation du plan directeur de l’AEP dans le Grand Tunis
• Etude du plan directeur de l’AEP dans le Grand Bizerte...
Merci de votre attention!
‫اهتمامكم‬ ‫على‬ ‫أشكركم‬
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alimentation d’Eau Potable SONEDE Tunisie

6 427 vues

Publié le

Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alimentation d’Eau Potable
www.sap.tn

Publié dans : Business
1 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 427
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 441
Actions
Partages
0
Téléchargements
141
Commentaires
1
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alimentation d’Eau Potable SONEDE Tunisie

  1. 1. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L’AGRICUTURE SOCIETE NATIONALE D’EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX Présenté par : Adnen BOUBAKER DIRECTEUR CENTRAL DES ETUDES Salon de l’Achat Public UTICA Tunis 17 et 18 Juin 2014 Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alimentation d’Eau Potable
  2. 2. 2 La SONEDE est la Société Nationale de l’Exploitation et de Distribution des Eaux en Tunisie. Il s'agit d’un établissement public à caractère non administratif (1968) relevant du ministère de l’agriculture. Son capital est entièrement détenu par l’état. Sa gestion est assurée par un PDG et un Conseil d’Administration (CA) qui compte 11 membres tous nommés par Décret ministériel. Elle compte 7016 employés. Sa relation avec la tutelle : régie par un contrat programme (3 et/ou 5 ans) I. PRESENTATION DE LA SONEDE
  3. 3. 3 I.1.1. Clientèle de la SONEDE : Tous les abonnés sont équipés de compteurs individuels I.1. Principaux indicateurs de la SONEDE Clients 2012 Population desservie totale (Million) 9,0 Nombre d'abonnés (Million) 2,462 Taux de desserte (2012) 97,8 % - urbain 100 % - rural desservie par SONEDE 49,7 % - rural desservie par GDA 44,1 %
  4. 4. 4 I.1.2. Infrastructure de la SONEDE : Infrastructure 2012 Longueur de réseau (Km) 48 459 Nombre de stations de traitement 14 Nombre de stations de dessalement (eaux saumâtres) 5 Nombre de stations de pompage 1 300 Nombre de réservoirs 1 100
  5. 5. 5 Depuis sa création (1968), la SONEDE a toujours fourni un service continue d’eau potable (24/7) à l’ensemble de ses abonnés (90% de la population tunisienne). Elle fait face aujourd’hui à trois défis majeurs : • Maintient du service 24/7 dans un contexte d’accroissement de la demande et de la raréfaction de la ressource • Demande de nouvelles zones rurales à être desservie par la SONEDE • Amélioration de la qualité des eaux distribuées (salinité) Le programme d’investissement à la SONEDE entend répondre de façon intégrale et coordonnée à ces défis. I.2. Défis de la SONEDE
  6. 6. 6 Chiffre d’affaire en 2012 : 271 MDT, soit 123 M Euros Tarif moyen du mètre cube : 0,606 DT, soit 0,27 Euros Le tarif de la SONEDE est censé recouvrir toutes les charges d’exploitation et de maintenance et la majorité des frais d’investissement (sauf desserte rurale). Le gel tarifaire intervenu entre 2006 et 2010 a conduit à un déficit d’exploitation. Les quatre (4) augmentations tarifaires depuis 2011 et les mesures en cours permettent d’envisager un retour à l’équilibre financier en 2016. Les financements sur prêts internationaux se font avec garantie souveraine de l’État I.3. Schéma de financement de la SONEDE
  7. 7. 7 I.4. Activité d’exploitation (2012) Activité annuelle : 2012 Volume d'eau produit ( Mm³) 579,2 Volume d'eau distribué ( Mm³) 532,0 Volume d'eau consommé et facturé ( Mm³) 417,5 Rendement global des réseaux (%) 74,4 Longueur de réseau réalisé (km) 1 005 Nombre de nouveaux branchements réalisés 83 674 Nombre de prélèvements d'eau pour contrôle sanitaire (échantillons) 48 251
  8. 8. 8 Environ 600 millions de DT (2007-2011) soit l’équivalent de 273 millions d’euros : • 30% au titre d’investissement de renouvellement • 70% pour des investissements de développement Cela représente 120 millions de DT par an (soit 54,5 millions d’Euros) au rythme actuel . Principaux Bailleurs de fonds des projets les plus récents: • Agence française de développement • KFW Bankengruppe • Banque mondiale • Japan Bank for international coopération • Banque européenne d'investissement • Banque islamique de développement • Banque africaine de développement D’autres bailleurs de fonds sont intervenus sur des projets plus anciens (FADES, FKD…) I.5. Activité d’investissement
  9. 9. 9 • Barrages de Kasseb et de Béni M'tir. • Barrages de Sidi Salem, Sejnane, Joumine et Sidi El Barrak et véhiculée par le canal des eaux du nord (canal Mejerda- Cap Bon) II.1.Transfert des Eaux de surface (Nord) : II. SCHÉMA DE L’OSSATURE DES SYSTÈMES DE TRANSFERT DE L’EAU POTABLE
  10. 10. 10 II.2. Transfert des Eaux souterraines (centre et sud): • Nappes du Kairouanais au centre vers le Sahel, • Nappes de Sbeïtla et Jelma vers la ville de Sfax • Champ de captage de Chott el Fejjej vers la ville de Gabès. • Nappe de Zeuss-Koutine vers les villes de Jerba, Zarzis et Medenine
  11. 11. 11 III.1. Besoins en eau : Augmentation croissante de la demande en eau de la SONEDE au niveau national : • Evolution démographique, • Développement des activités des secteurs industriels et touristiques, • Amélioration du niveau de vie, • Incorporation constante de villages et zones rurales Défis croissants pour trouver de nouvelles ressources en eau et assurer la continuité du service en eau potable à la population tunisienne III. ANALYSE BESOINS-RESSOURCES EN EAU
  12. 12. 12 III.2. Ressources en eau : • Surexploitation des nappes, avec augmentation du taux de salinité, • Mobilisation de plus en plus difficile des rares ressources encore disponible • Impact futur du changement climatique (réduction de la pluviométrie) Raréfaction et augmentation du coût de la ressource
  13. 13. 13 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet d’alimentation en eau potable des centres urbains -Amélioration de l’AEP de 10 villes -Renforcement des capacités de production et de stockage du Grand Tunis -Renforcement de capacité de gestion de la SONEDE INFRASTRUCTURE -Construction de station de traitement d’eau de 2 m3/s -Réhabilitation de 10 km de conduite DN 1190 mm et construction de 3 réservoirs (1x10000+2x5000 m3) -Renforcement des réseaux de distribution de 3 villes dans le grand Tunis et 7 villes au Nord et au Centre RENFORCEMENT DE CAPACITE DE GESTION -Modèle financier -Progiciel de gestion commerciale -Progiciel de gestion des ressources humaines 60 MD -BIRD 31 millions d’Euros
  14. 14. 14 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet de renforcement et de la capacité de production au complexe Belli -Renforcement de capacité de production pour satisfaire les besoins en eau à l’échéance 2017, INFRASTRUCTURE -Station de traitement 400 l/s 5,7 MD Fonds propres
  15. 15. 15 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet de renforcement et de sécurisation de la rive Sud de Bizerte, 16 villes, 275 000 habitants -Renforcement du réseau d’adduction pour satisfaire les besoins en eau jusqu’à 2035, -Sécurisation de l’AEP de la région de la rive Sud de Bizerte INFRASTRUCTURE -35 km de conduites DN compris entre 500 et 1000 mm, -Une station de pompage 500 l/s, -Construction d’un réservoir de capacité 5000 m3/j, 20 MD -AFD
  16. 16. 16 PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet d’amélioration du taux de desserte en eau potable dans le milieu rural du gouvernorat de Jendouba et une partie de Béja 116 Localités 204 000 habitants Amélioration du taux de desserte en eau potable dans le milieu rural du gouvernorat de Jendouba -175 km de conduites de DN compris entre 1000 et 200 mm - Une station de traitement de 400 l/s -9 stations de pompage -12 réservoirs 84 MD JICA 5,4 Milliards de Yen IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS (suite)
  17. 17. PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet d’amélioration de la qualité d’eau potable dans le sud tunisien Première phase -Amélioration de la qualité d’eau potable de 14 localités -Renforcemen t des ressources à GABES et JERBA -10 stations de dessalement d’eau saumâtre 40.000 m3/j -Extension de la station de dessalement de Gabés de 22.500 à 30.000 m3/j -3 projets de transfert d’eau de bonne qualité 55 MD -KFW 25 millions d’Euros 17 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS (suite)
  18. 18. PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Projet d’amélioration de la qualité d’eau potable dans le sud tunisien Deuxième phase -Amélioration de la qualité d’eau potable de 20 localités - 6 stations de dessalement d’eau saumâtre 31.000 m3/j -Création de 34 Forages -Fourniture et pose de 473 km de conduite, -Construction de 13 réservoirs -Mise en place de 6 stations de pompage et de surpression, 141 MD -KFW En cours 18 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS (suite)
  19. 19. PROJET OBJECTIFS CONSISTANCE COÛT FINAN- CEMENT Station de dessalement de Ben Guerdane 1ére station de dessalement par l’utilisation de l’énergie photovoltaïques -Amélioration de la qualité d’eau potable. -Renforcemen t des ressources à Ben Guerdane - stations de dessalement d’eau saumâtre 1800 m3/j -La construction d’un étang d’évaporation -L’électrification et l’équipement d’un forage profond -Fourniture et pose de 6 Km de conduites. -cellules photovoltaïques (20 kwc) 20 MD Don JICA 19 IV- PRINCIPAUX PROJETS EN COURS (suite)
  20. 20. 20 Mais suite à la Réduction du niveau des investissements dans la mobilisation de la ressource en eau au cours de la dernière décennie Risque important de pénurie d’eau dans les prochaines années pour plusieurs régions du pays (déficit en eau dès l’année 2019): • Les régions du Cap- Bon, Sahel, Kairouan, Sidi Bouzid et Sfax • La région du Grand Tunis • Le milieu rural dans le Nord et Nord-Ouest du pays, • La région du Sud Tunisien
  21. 21. 21 V.1. Objectif du programme : • Les grands pôles de consommation à savoir les régions du grand Tunis, du Cap Bon, Sahel, Sfax, Gabès, Djerba, etc. (environ 84% de la consommation) où il y a des risques de coupure à partir de 2019. • Le milieu rural dans la région du Nord et du Nord-Ouest du pays (Environ 800 mille habitants), insuffisamment desservi • La région centrale du pays (Kasserine, Kairouan et Sidi Bouzid), par la diminution des prélèvements sur les nappes actuellement surexploitées de la Tunisie centrale (Kairouanais, Jelma, Sbeitla, Ouled Asker, Hajeb Layoun), Satisfaire la demande en eau jusqu’à l’horizon 2030: V. Programme national d’investissement de renforcement et sécurisation de l’alimentation en eau potable
  22. 22. 22 V.2 Schéma technique retenu (Grand Tunis, Cap Bon et Sahel) Limitation des systèmes de transferts existants (canal MCB et sys. de transfert des EN) Disponibilité d’eau dans les barrages existants de l'Extrême Nord (Sidi Barraek, Sejnene, Joumine) Nouveau programme de transfert d’eau entre régions avec des barrages-réservoirs de régulation
  23. 23. 23 V.2. Schéma technique retenu (Région du Sud) Insuffisance de ressources locales + Systèmes de transfert coûteux Faire appel à des ressources en eau non conventionnelles (dessalement d’eau saumâtre et d’eau de mer)
  24. 24. 24 V.2 Schéma technique retenu (Milieu rural du Nord) Insuffisance de ressources locales pérennes Axes de Transfert des eaux à partir des barrages les plus proches des zones non desservies
  25. 25. 25  Libérer les ressource des nappes centrales (Kairouanais, Jelma, Sbeitla, Ouled Asker, Hajeb Layoun), actuellement transférées vers la cote pour être utilisées localement (Kasserine, Kairouan et Sidi Bouzid)  Fixation de la population rurale et amélioration des conditions de santé (Nord et Nord ouest) V.3. Impact positif indirect
  26. 26. 26 • Renforcer le système de transfert des eaux du Nord par la construction d’ : - Une retenue de régulation à Saida dans la région de Béjaoua (à l’Ouest du Grand Tunis) - Un système de transfert des eaux brutes vers le complexe de production Belli, • Augmenter la capacité de production pour la région du grand Tunis par : - Extension de la station de traitement ST4 dans le complexe Ghdir El Golla et - Création d’un nouveau pôle de traitement à Bejaoua V.4. Composantes physiques : Région du Grand Tunis, Cap Bon et Sahel
  27. 27. 27 • Optimiser le fonctionnement du système de transfert des eaux du Nord à partir de Belli vers la région côtière par l’utilisation de l’une des deux conduites (Belli-Sahel) pour le transfert des eaux traitées et l’utilisation de la deuxième conduite pour le transfert des eaux brutes. • Création d’un barrage réservoir et d’une station de traitement dans la région de Sahel (Kalaa Kébira) • Création d’une station de dessalement d’eau de mer à Sfax (100 000 m3/j)
  28. 28. 28
  29. 29. 29 • Faire face aux demandes accrues de la région centrale du pays en réallouant les volumes actuellement transférés des nappes centrales vers la région côtière • Procéder au dessalement de l’eau de mer à Jerba (50000 m3/j), Sfax (100000 m3/j), Zarrat (50000 m3/j) et Kerkennah (6000 m3/j) , Régions du Sud et Centre
  30. 30. 30 • Réaliser des axes de transfert de l’eau dans le milieu rural de la région du Nord entre les barrages les plus proches et les localités rurales non desservies • Renforcer et sécuriser l’infrastructure actuelle de production, de stockage et de distribution dans les principaux centres urbains. Milieu Rural et centres urbains
  31. 31. 31 Financement Composantes physiques (en millions de DT) En Millions d’euros Financement accordé 507.7 230 Accord de principe 705.3 320 Recherche de financement 1 030.8 470 TOTAL 2 243.7 1020 V.5 Budget estimatif (MDT Courant) :
  32. 32. N Composante Montant Mont ant Montant Avanc. (MDT) (M Euro) (M $) Etude RenforcementetsécurisationAEPGrandTunis, CapBon,SaheletSfax 1,1 Construction du barrage réservoir Saida 121,3 54,4 74,4 APD achevé 1,2 Système Transfert eaux brutes de Saida vers Belli 90,2 40,4 55,3 EF 2,1 Construction du barrage réservoir Sahel 113,6 50,9 69,7 APD en cours 2,2 Renforcement Infrastructure des eaux du Nord pour les régions de Sahel et Sfax 38,2 17,1 23,4 EF 2.3. Construction de la station de traitement de Sahel 69,2 31,0 42,5 EF 3.2. Pôle de traitement à Bejoua (Grand Tunis) 159,4 71,5 97,8 EF
  33. 33. N Composante Montant Mont ant Montan t Avanc. (MDT) (M Euro) (M $) Etude MilieuRural 4.1. Axe de transfert dans la région de Bizerte 103,4 46,4 63,4 APD en cours 4.4. Axe transfert dans la région de Kef 100 44,8 61,3 Néant 4.5. Axe de transfert dans la région de Siliana 90 40,4 55,2 Néant MilieuUrbain 5.2b. Renforcement Infrastructures centres urbains (TR2) 35 15,7 21,5 EF 5,4 Réhabilitation des adductions du Nord- Ouest 18 8,1 11,0 AO 5,5 Réhabilitation Adductions de répartition Grand Tunis 20 9,0 12,3 AO 5,6 Remplacement Aqueducs par des conduites entre Zaghouan et J. Ouest 20 9,0 12,3 AO 5,7 Renforcement de l’infrastructure d’AEP dans le Grand Sousse 22,5 10,1 13,8 Plan Directeur en cours Dessa lement 7,4 Usine de dessalement d’eau de mer à Kerkennah 30 13,5 18,4 Néant
  34. 34. 34 V.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (déjà engagées) • Amélioration de la gestion et la planification de l’entreprise (SIC, SIG, modèle financier) • Amélioration des rendements des réseaux (Remplacement de compteurs bloqués et réhabilitation de conduites) • Amélioration de l’efficacité énergétique (matériel de diagnostic énergétique, installation de variateurs de vitesse , etc.)
  35. 35. 35 V.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (déjà engagées) • Etude stratégique FASEP (Suez Environnement) pour SONEDE, ONAS et STEG • Etude stratégique pour l’AEP dans le milieu rural (AFD) • Etude de l’équilibre financier de la SONEDE (BM, Mars 2014) • Planification dans les grandes agglomérations (Plans directeurs…)
  36. 36. 36 • Etude de la station de dessalement eau de mer Kerkenah • Optimisation des procédés de traitement de l’eau potable • Amélioration des performances des réseaux • Réparations des casses survenues sur les réseaux • Amélioration du micro comptage V.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (Activités à lancer )
  37. 37. 37 • Actualisation du plan directeur de l’AEP dans le Grand Tunis • Etude du plan directeur de l’AEP dans le Grand Bizerte • Etude de faisabilité de l’axe Ouest de transfert des eaux du Nord vers le centre et le Sud de la Tunisie • Etc … III.6 Actions d’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la SONEDE (Activités à lancer )
  38. 38. Merci de votre attention! ‫اهتمامكم‬ ‫على‬ ‫أشكركم‬

×