Bc12 les ecosanoides

1 811 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 811
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bc12 les ecosanoides

  1. 1. LES ECOSANOIDES 1- INTRODUCTIONEicosanoïdes:Dérivés oxygénés d’acides gras polyinsaturés (l’acide arachidonique +++)20 atomes de carbone La famille des eicosanoïdes: prostanoïdes (prostaglandines et thromboxanes) et leucotriénes Prostanoïdes: voie de la cyclooxygénaseLeucotriénes: voie de la lipooxygénase Médiateurs chimiques extrêmement puissants, durée de vie très brève
  2. 2. 2- STRUCTURE ET METABOLISME2-1- LES PROSTANOIDES a- Précurseurs de la synthèse des prostanoïdes
  3. 3. b- Nomenclature et structure des prostanoïdes b1- Les prostaglandinesComposés à 20 atomes de carbones, noyau cyclopentane et 2 chaînes latéralesDésignées par les lettres PG et les lettres majuscules de A à I(substituants fixés au cycle pentanique)Le chiffre (1, 2 ou 3) qui suit désigne le nombre de doubles liaisons la série
  4. 4. b2- Les thromboxanesUn cycle ether hexagonal. Les lettres majuscules dépendent des substituants fixés au cycle Le chiffre (1,2 ou 3) désigne le nombre de doubles liaisonsc- Métabolisme des prostanoïdesc1- Libération de l’acide arachidonique (AA)L’AA est détaché des phospholipides par la phospholipase A2 c2- Etapes de la synthèse-La cyclooxygénase 1 exprimée constitutivement dans les différents tissus pour assurer certainesfonctions essentielles (régulation de la sécrétion gastrique, agrégation plaquettaire…).- La cyclooxygénase 2 n’est pas présente à l’état basal, mais elle est hautement inductible enréponse à un stimuli inflammatoire.Les 2 types de cyclooxygénases sont inhibés par les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  5. 5. Voie métabolique de la cyclooxygénase d- Dégradation des prostanoïdesLes prostanoïdes: durée de vie très brève (1 à 2 minutes) rapidement oxydés dans les cellules cibles en composés inactifs.
  6. 6. 2-2- LES LEUCOTRIENES a- Structure et nomenclature - Molécules acycliques, 20 atomes de carbone,3 doubles liaisons conjuguées- Synthétisés par la 5 lipooxygénase - 3 séries en fonction de l’acide gras d’origine:L’acide eicosatriénoïque série 3.L’acide eicosatetraénoïque et les lettres majuscules de A à E.•désignées par les lettres LT série 4.•Le chiffre (3, 4 ou 5) qui suit désigne le nombre de doubles liaisons.L’acide eicosatpentaénoïque série 5.
  7. 7. b- MétabolismeLa 5 lipooxygénase : monocytes, macrophages, polynucléaires neutrophiles ….Nécessite une protéine membranaire : 5 lipooxygenase activating protein (FLAP)La FLAP fixe l’AA et le met à la disposition de la 5 lipooxygénase
  8. 8. 3- MODE D’ACTION DES EICOSANOIDESEicosanoïdes : substances liposolubles récepteurs membranairesRécepteurs couplés à une protéine Gactivation ou une inhibition d’une protéine effectriceactivation ou une inhibition d’un second messagers.4- EFFETS PHYSIOLOGIQUES DES EICOSANOIDES4-1- LES PROSTANOIDESa- La prostaglandine I2 (PGI2)Synthèse: endothélium vasculaire.Elle a des effets anti-agrégeant plaquettaire, vasodilatateur, et broncho-dilatateur. Elle diminueégalement les sécrétions gastriques.
  9. 9. b- La prostaglandine E2 (PGE2)Synthèse : rate, rein, cœur et estomacInhibe la migration, la prolifération lymphocytaire et la production de cytokines inflammatoiresInhibe la 5 lipooxygénase et donc la synthèse des leucotriènes proagrégant plaquettaire diminue les secrétions gastriques prostaglandine bénéfiqueFavorise la contraction de l’utérus et la maturation du col.c- La prostaglandine D2 (PGD2)Synthèse : mastocytesInhibe la migration et la prolifération lymphocytaireInhibe la production de cytokines inflammatoiresVasodilatatriceInhibe l’agrégation plaquettaire.
  10. 10. d- La prostaglandine F2α (PGF2α)Synthèse : rate, rein et cœurBroncho-constrictrice et vasoconstrictriceFavorise la contraction de l’utérus comme la PGE2.e- La thromboxane A2Synthèse : plaquettesC’est une molécule qui possède des effets biologiques très puissants : proagrégant etvasoconstricteur.
  11. 11. 4-2- LES LEUCOTRIENESLes leucotriènes conjuguées (LTC, D, E) : plus diffusibles dans les tissusles leucotriènes B : agissent au niveau du leucocyte +++Molécules très puissants, essentiellement pro inflammatoires.LTB4 : effet chimiotactique (cellules phagocytaires) libération de cytokines inflammatoires.LTC4, D4 et E4 : réactions d’anaphylaxie (oedème et inflammation)Proagrégants plaquettairesBroncho- constricteursVasodilatateurs.
  12. 12. CONCLUSIONEicosanoïdes : substances retrouvées dans la majorité des tissusrôle de médiateur dans l’activité des cellules: inflammationcontraction du muscle lisse, agrégation plaquettaire, sécrétion gastrique considérées comme des hormones.

×