1AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS
G U I D E
APPS ANALYTICS & MULTI-DEVICE
Mesurez l’exhaustivité de vos interactions m...
3AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS
TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION	4
CHAP 1. LE RÔLE DE LA MOBILITÉ	 5
- ÉTAT DES LIEUX...
4 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS
INTRODUCTION
Depuis le lancement de l’iPhone par la célèbre firme de Cupertino, il ...
Chapitre 1
LE RÔLE DE LA MOBILITÉ
6 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 1
1.1 ÉTAT DES LIEUX
Alors que l’application semble être le meilleur out...
7AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 1
1.2 LE SITE RESPONSIVE
Préambule naturel au développement d’une applica...
OBJECTIF
Créer un rendez-vous éditorial inédit le 	
matin, à un moment clef dans l’utilisation
du smartphone
Intégrer les ...
Chapitre 2
APPS ANALYTICS
10 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
2.1 LE CYCLE DE VIE
Pour garantir le succès de son application mobile...
11AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
2.2 ACQUISITION
Fort des premiers enseignements recueillis, votre bell...
12 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
Si votre application mobile n’aide pas l’usager à accomplir une actio...
13AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
2.3 ENGAGEMENT
Le suivi de certains KPI est incontournable pour appréh...
14 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
Quel est son contexte physique ? Comment souhaite-t-il interagir avec...
15AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
2.4 MONÉTISATION
Vos premiers clients conquis, vous allez pouvoir vous...
16 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
2.5 RÉTENTION
Nous venons de voir combien il est difficile d’acquérir...
17AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2
Pour orchestrer une relation client continue, il faut communiquer avec...
Chapitre 3
LE MULTI-DEVICE
19AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 3
3.1 LE MOBILE : UN LEVIER
Les services marketing sont déjà cloisonnés ...
RÉSULTATS
ANALYSE
Avec l’analyse des données, des particularités d’usage sont apparues selon les supports utilisés :
des v...
21 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS
CONCLUSION
Plus personne ne songe à remettre en question la place que le mobile a ...
22 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS
À PROPOS DE STÉPHANIE LEGRAND
Après plusieurs années dans le domaine du multimédia...
À propos d’AT internet
AT Internet est un acteur majeur du Digital Analytics. Ses solutions et
services décisionnels déliv...
Guide Apps Analytics AT Internet
Guide Apps Analytics AT Internet
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide Apps Analytics AT Internet

181 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
181
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide Apps Analytics AT Internet

  1. 1. 1AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS G U I D E APPS ANALYTICS & MULTI-DEVICE Mesurez l’exhaustivité de vos interactions mobiles
  2. 2. 3AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 CHAP 1. LE RÔLE DE LA MOBILITÉ 5 - ÉTAT DES LIEUX 6 - LE SITE RESPONSIVE 7 CAS CLIENT : LE MONDE 8 CHAP 2. LES ÉTAPES DU CYCLE DE VIE DE L’APPS ANALYTICS 9 - LES ÉTAPES DU CYCLE DE VIE 10 - L’ACQUISITION 11 - L’ENGAGEMENT 13 - LA MONÉTISATION 15 - LA RÉTENTION 16 CHAP 3. LE MULTI-DEVICE 18 - LE MOBILE : UN LEVIER 19 CAS CLIENT : VENTE PRIVÉE 20 CONCLUSION 21
  3. 3. 4 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS INTRODUCTION Depuis le lancement de l’iPhone par la célèbre firme de Cupertino, il ne se passe pas une année sans qu’on nous annonce que cette fois-ci, pas de doute c’est bien l’année du mobile. Smartphones de plus en plus performants, explosion du nombre d’applications dans les stores, avènement des tablettes ; le marché de la mobilité a été l’un des plus dynamiques de ces 10 dernières années. Et 2015 semble marquer un tour- nant pour les investissements publicitaires tant attendus. Les grandes firmes du digital sont l’incarnation de cette hégémonie : 60% du trafic de Google, 50 % des vidéos de YouTube lues sur mobile ; quant à Facebook, qui a adopté une logique de Mobile First, son chiffre d’affaires est estimé à 70 % mobile. Pour l’e-commerce, plus qu’un support, le mobile est un contexte d’utilisation. Il est devenu le compagnon indispensable d’un shopping maitrisé que ce soit online ou offline (voir le concept du ROPO*). D’ailleurs, d’après Erik Johnson, CEO d’Atlas (adserver Facebook), 40% des achats finalisés sur desktop seraient initiés sur mobile. Applications natives, HTML5, sites mobiles optimisés et Responsive Design ont eu successivement le vent en poupe dans le cœur des marketeurs. A présent, les technologies ne sont plus uniquement déterminantes dans le choix des investissements. Les sociétés matures font le choix de multiplier les points digitaux pour mieux répondre à un contexte de consommation et à une étape de la vie du client. Le rôle de la donnée n’étant plus à prouver, il est donc incontournable de s’appuyer sur des outils analytiques pour orchestrer cette transformation. * ROPO : Research online purchase offline 4 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / INTRODUCTION Il est primordial de ne pas isoler le canal mobile mais de le considérer comme un catalyseur du parcours digital.
  4. 4. Chapitre 1 LE RÔLE DE LA MOBILITÉ
  5. 5. 6 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 1 1.1 ÉTAT DES LIEUX Alors que l’application semble être le meilleur outil pour fidéliser, le site mobile permet une première prise de contact avec la marque. Les applications ne sont donc pas une alternative aux sites optimisés mais bien un moyen d’approfondir les relations avec les clients existants et de leur proposer des contenus supplémentaires. Développer une application a longtemps été considéré comme une fin en soi parfois même en dépit du bon sens. L’explosion de l’offre a quelque peu changé la donne et il s’avère compliqué de donner de la visibilité dans la jungle des stores (cf. graphique). Au-delà même du coût de la maintenance, une marque doit faire face à des coûts réguliers de refonte totale de son application (au moins 1 fois par semestre) sous peine de voir l’utilisateur se lasser et se détourner sans espoir de retour  ! Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer dans un développement assez coûteux sans aucune certitude d’un quelconque ROI. UTILISATEURS QUI S’ATTENDENT À UN SITE WEB ADAPTÉ POUR LE MOBILE. UTILISATEURS QUI S’ATTENDENT À CE QUE L’EXPÉRIENCE MOBILE CHANGE EN FONCTION DE LEUR LOCALISATION.  UTILISATEURS QUI S’ATTENDENT À UNE APPLICATION MOBILE. "Restructurez vos activités pour les moments mobiles", janvier 2014 - Étude Forrester 62% 42% 23%
  6. 6. 7AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 1 1.2 LE SITE RESPONSIVE Préambule naturel au développement d’une application, le site web Responsive Design est la première étape d’une relation. Relayé facilement par les réseaux sociaux, un simple lien le met en avant dans les campagnes marketing. En outre, il bénéficie de l’indexation des moteurs de recherche et permet une exposition naturelle pour le téléchargement de l’application. D’un point de vue analytique, la donnée collectée est la même qu’un site classique ; vous pouvez ainsi bénéficier de plusieurs angles d’analyses  : vue macro tous supports confondus et comportements spécifiques liés à l’utilisation en mobilité. Visiteurs et pages  sont ainsi complétés par des analyses spécifiques à la mobilité : taille des écrans, modèles ou réseaux utilisés (3G, Wifi). Quel que soit votre objectif (vente pour un site E-commerce ou téléchargement de formulaire) vous devez absolument comparer les taux de conversions par type de support et identifier les taux d’abandons anormaux. L’analyse Supports chez AT Internet vous permet d’isoler ces visiteurs en mobilité, qu’ils soient connectés via tablettes ou smartphone, et d’étudier les comportements de manière segmentée. Le cas échéant, vous pourrez identifier objectivement les futurs facteurs clés de succès d’une application. Par exemple, une rubrique vous apparaîtra particulière- ment pertinente pour être développée, voire remaniée. À RETENIR Repérez des fonctionnalités clés à valoriser dans votre future application Comparez les comportements selon les supports : PC, tablettes, smartphones
  7. 7. OBJECTIF Créer un rendez-vous éditorial inédit le matin, à un moment clef dans l’utilisation du smartphone Intégrer les usages actuels en dévelop- pant des applications à l’ergonomie inno- vante. La Matinale offre ainsi une prise en main ludique avec un mode de navigation par carte directement inspiré par celui de Tinder Lancer une édition à part entière, complé- mentaire de Le Monde, l’actu en continu, grâce à une sélection de la rédaction com- posée de contenus exclusifs, d’articles en avant-première… Grâce à l’Analytics Suite, nous avons pu vérifier que les fonctionnalités propres à La Matinale ont tout de suite été comprises et adoptées par les utilisateurs RÉSULTATS • 200 000 téléchargements dès le 1er mois • Notée 4,5/5 sur l’Appstore et 4,4/5 sur Google Play • 1,7M de visites • 60% des visites entre 7h et 11h Le Monde a fait du Mobile First une réalité et s’est imposé comme leader de la catégorie Actualités sur ses applications mobiles, loin devant ses concurrents : chaque mois, ce sont en moyenne 1,7 millions de visiteurs uniques* qui les consultent. * Médiamétrie Mobile – Applications – moyenne mensuelle 1er semestre 2015 CHALLENGE Le Monde poursuit sa stratégie Mobile First, et enrichit son écosystème applicatif. Après la refonte éditoriale, ergonomique et technique de son application de flux Le Monde, l’info en continu, c’est au tour de La Matinale d’être lancée en mai 2015. CAS CLIENT PIERRE BUFFET Chargé d’études numériques senior
  8. 8. Chapitre 2 APPS ANALYTICS
  9. 9. 10 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 2.1 LE CYCLE DE VIE Pour garantir le succès de son application mobile, il est essentiel de travailler dans le temps l’acquisition, l’engagement et la rétention de vos utilisateurs. Parallèlement vous devrez trouver le modèle de monéti- sation qui correspond le mieux à vos enjeux. Avant de se lancer dans l’illustration de chaque phase, voici une brève description de chacune d’entre elles. L’ACQUISITION De nouveaux visiteurs arrivent sur l’application. L’acquisition peut se faire via différents canaux (cam- pagnes marketing, social, trafic naturel…). L’ENGAGEMENT Les visiteurs ont une perception positive de l’application et l’utilisent vraiment (réalisation d’un objectif, augmentation de la fréquence). LA MONÉTISATION Selon le modèle, le visiteur se transforme en client ou l’audience est monétisée par la publicité. LA RÉTENTION L’utilisateur revient et consulte régulièrement l’application.
  10. 10. 11AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 2.2 ACQUISITION Fort des premiers enseignements recueillis, votre belle application est désormais disponible sur les stores. Sur quoi doit maintenant porter votre attention ? Quels KPI utiliser ? LES TÉLÉCHARGEMENTS A cette étape, c’est votre unique obsession ! Pourtant vous savez pertinemment qu’un téléchargement n’équivaut pas à un usage et qu’un utilisateur peut supprimer une application dans la foulée (25% des cas) ! C’est ce que les anglo-saxons appellent une « vanity metric », un indicateur qui ne peut qu’augmenter avec le temps sans aucune réalité d’exploitation. LES ÉLÉMENTS DE RECOMMANDATION Beaucoup plus révélateurs, les notes, les commentaires, les rangs sont garants de la viralité (les fameuses métriques Social qui peuvent détruire la réputation d’un projet). Intégrez-les systématiquement dans vos rapports. LES CAMPAGNES Une solution d’analyse comme AT Internet vous permet de mesurer les performances de vos campagnes marketing et de mieux ventiler vos investissements futurs. Au sein de notre outil, il vous suffit de créer des liens de suivi de campagnes et de les déclarer afin qu’ils puissent être attachés à l’application au moment du lancement. Fini de se perdre en conjectures sur la possible efficacité de votre application. Vous allez enfin pouvoir persévérer dans certaines stratégies d’acquisition ou à l’inverse stopper l’hémor- ragie sur des canaux peu probants. À RETENIR Ne vous focalisez pas sur le nombre de téléchargements Suivez vos indicateurs de viralité Mesurez vos campagnes marketing
  11. 11. 12 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 Si votre application mobile n’aide pas l’usager à accomplir une action, vous avez échoué. Si le résultat d’un clic est une impasse dans le parcours d’un client ou un blocage de processus interne, le client se plaindra et s’éloignera très probablement. Vous avez réussi un lancement parfait, identifié vos meilleures sources de trafic. Vous êtes prêt pour vous concentrer sur vos utilisateurs à valeur ajoutée. Avant tout chose, qu’attendez-vous d’eux ? Avez-vous défini des objectifs précis ? RÉCURRENTS VS NOUVEAUX Comparez les KPI principaux sur les 2 types d’utilisateurs ; vous serez probablement surpris de constater de réelles différences de comportements. Surveiller l’arrivée de nouveaux utilisateurs vous permet d’isoler certains phénomènes (actualités, promotions..) alors que l’observation de vos fidèles oriente vos choix de contenus. SEGMENTS CLÉS Ils sont indispensables pour bâtir une stratégie de fidélisation. Différentes options s’offrent à vous : définir les PMG (petits, moyens, gros) consommateurs de vos contenus ou vous baser sur la RFM (récence, fréquence, montant) pour définir la probabilité d’un nouvel achat ou le provoquer en intensifiant la publicité et/ou la promotion au moment ad hoc.  À RETENIR Établissez des objectifs Isolez vos utilisateurs récurrents Créez des segments prioritaires "The Best Of Mobile User Experience", 2015 - Rapport Forrester. Visiteurs Panier Livraison Paiement
  12. 12. 13AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 2.3 ENGAGEMENT Le suivi de certains KPI est incontournable pour appréhender la réussite d’une application. LE TEMPS PASSÉ Il vous paraît trop court en rapport avec le contenu que vous proposez ? Il y a peut-être un souci dans la cohérence de la navigation qui casse la fluidité. Si celui-ci décroît avec le temps, c’est un mauvais signal pour l’intérêt de vos utilisateurs. LA FRÉQUENCE D’UTILISATION Indicateur précieux de l’adhésion à votre application. Il vous permet d’évaluer la proportion de petits ou gros utilisateurs de vos contenus. Dans une phase de lancement, vous aurez plutôt intérêt à vous concentrer sur les comportements de ceux qui fréquentent le plus souvent votre application que sur la masse des « curieux ». LA RÉCURRENCE Elle est révélatrice de l’addiction de votre utilisateur à votre application, néanmoins c’est à vous de déterminer l’objectif que vous vous fixez sur cet indicateur. Le nombre de jours sera forcément inférieur pour une application de jeux ou un média comparé à une application de services. Si le résultat ne vous satisfait pas, il faudra envisager de modifier l’expérience utilisateur ou augmenter les interactions avec votre utilisateur afin d’augmenter l’attractivité. À RETENIR Quantifiez les interactions de vos utilisateurs avec votre application (temps passé, fréquence…) Modifiez l’expérience utilisateur en conséquence
  13. 13. 14 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 Quel est son contexte physique ? Comment souhaite-t-il interagir avec vous dans ce moment particulier ? Un seul mot d’ordre : satisfaire le plus simplement possible le besoin du client. SURVEILLEZ LE TAUX DE CHARGEMENT DES PAGES L’utilisateur est particulièrement impatient en situation de mobilité. Identifiez les points d’abandon dans le parcours du client en comparant les tunnels selon le support utilisé. ADAPTEZ LES CONTENUS GOURMANDS EN BANDE PASSANTE L’analyse Type de connexions vous permet d’obtenir la répartition entre les différents réseaux. Proposez une application très riche en contenus vidéo si vous constatez que vos utilisateurs se connectent très largement en 4G ou en WIFI. A contrario, pensez aussi à ceux qui ne disposent pas forcément de réseaux très développés en zone rurale par exemple. IDENTIFIEZ LES ÉCRANS AVEC DES TAUX DE SORTIE ANORMAUX Le succès de l’application est intimement lié au ressenti de son utilisateur et sa propension à revenir. L’analyse des crashs met en lumière sur quelles pages précisément l’application tend à se fermer, c’est une aide précieuse pour les développeurs pour identifier certaines anomalies. À RETENIR Ne sous-estimez pas l’importance du contexte en mobilité Ayez toujours un œil sur la performance
  14. 14. 15AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 2.4 MONÉTISATION Vos premiers clients conquis, vous allez pouvoir vous concentrer sur la valeur générée et déterminer le revenu que vous pourrez en tirer. Le concept du « test & learn » si cher aux méthodes agiles peut s’avérer un précieux allié. Vous devrez trouver le modèle économique qui correspond le mieux à votre secteur d’activité. LE M-COMMERCE Les enjeux sont importants pour les marchands : augmentation du chiffre d’affaires, amélioration de l’image de marque et de la proximité, fidélisation accrue. Utilisez le module de suivi de la performance de l’E-commerce de votre solution aussi disponible pour les applications. LA PUBLICITÉ SUR MOBILE La dernière étude d’eMarketer annonce qu’à l’horizon 2016 la publicité mobile représentera 100 milliards de dollars et ainsi une croissance de près de 48% en un an; elle constituera plus de 50% des investissements digitaux globaux. LE FREEMIUM OU L’ACHAT IN-APP L’achat in-app semble avoir gagné la bataille sur les applications payantes. Il permet de vendre des biens virtuels de 4 natures : contenu, fonctionnalités, services, abonnements. À RETENIR Mettre en place les bons KPIs selon votre modèle : • Taux de conversion, mise en panier et abandons pour le m-commerce • Affichage des impressions pour la publicité MILLIARDS DE DOLLARS DE DÉPENSES PUBLICITAIRES SUR MOBILE EN 2014 DANS LE MONDE ENTIER
  15. 15. 16 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 2.5 RÉTENTION Nous venons de voir combien il est difficile d’acquérir un utilisateur à un coût raisonnable, de l’engager avec notre marque et de le valoriser afin qu’il dégage des revenus. Et pourtant le plus dur reste à faire pour pérenniser cette relation. LIFETIME VALUE Si le succès sur le court terme peut parfois être incontestable, il est intéressant de le nuancer sur une période d’observation qui prend en compte des usages répétés et non un coup de cœur ponctuel. Centrée sur le visiteur, la segmentation est l’outil qui permet de révéler l’engagement de celui-ci au cours du temps. Grâce à elle, nous allons créer les fameuses cohortes. L’ANALYSE DES COHORTES Les cohortes sont des populations ayant vécu un même événement (campagnes marketing, ajouts de contenus, nouvelle version…) au cours d’une même période. A quels facteurs externes ont-elles été exposées ? Une campagne menée sur les réseaux sociaux opposée à une campagne classique de display ? Du contenu événementiel ou une nouvelle version ? Sur le graphique ci-dessous, nous comparons des groupes qui ont ouvert leur application pour la première fois. Chaque groupe a été exposé à des campagnes display différentes. 17% du groupe B est encore présent sur l’application au bout d’une semaine (rétention court terme) mais après 5 semaines c’est bien au sein du groupe C qu’il reste le plus de monde. À RETENIR Mesurez toujours l’usage sur la durée pour déterminer la valeur Comparez l’efficacité des cohortes exposées à des environnements différents
  16. 16. 17AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 2 Pour orchestrer une relation client continue, il faut communiquer avec l’utilisateur, créer des conversations à des moments opportuns. C’est un exercice délicat car la sollicitation à outrance peut parfois être assimilée à du harcèlement. LE PUSH NOTIFICATION C’est l’arme fatale du CRM Mobile. Bien plus pertinent que de la publicité, il peut être redoutablement efficace basé sur des données comportementales ou personnelles. Il peut être déclenché pour faire revenir l’utilisateur sur l’application, l’informer d’un événement intéressant, lui signifier qu’il passe à côté d’un magasin qui peut l’intéresser. Sa mesure est un indicateur du niveau d’engagement que la marque a réussi à tisser avec son utilisateur. Il faudra là encore être dans une démarche permanente d’apprentissage et affiner les cibles et les messages associés. Segmenter là encore est la clé de la réussite du marketing mobile. À RETENIR Personnalisez vos messages selon vos cibles Testez et comparez les résultats CRÉER UN SEGMENT RÉAFFINER LA CIBLE ANALYSER LE COMPORTEMENT Etape 1 Etape 2 Etape 3
  17. 17. Chapitre 3 LE MULTI-DEVICE
  18. 18. 19AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS / CHAPITRE 3 3.1 LE MOBILE : UN LEVIER Les services marketing sont déjà cloisonnés par essence : les médias traditionnels et le digital n’ont pas les mêmes objectifs, l’emailing et les médias sociaux pas la même ligne éditoriale. Traitée particulièrement en silo, la stratégie mobile est souvent confiée à une équipe mobilité plus concentrée sur les technologies que sur l’expérience utilisateur alors qu’un minimum de concertation entre les services est indispensable. En effet, le mobile est rarement un device exclusif mais un catalyseur de moments et doit donc de fait être mesuré de la bonne manière. Dans l’E-commerce par exemple, il se révèle être souvent une source de contribution à la conversion. En ligne, il a un rôle important en amont de l’achat (découverte de produits) mais c’est l’ordinateur qui reste majoritaire dans la phase de finalisation. L’attribution de la conversion en « last device » sous-évalue de fait ses performances. Dans le commerce traditionnel, il fait le lien entre le monde physique et virtuel, il permet de consulter des informations complémentaires, de géolocaliser un magasin… Selon de nombreuses études, les visiteurs multi-device sont souvent les plus rentables, le nombre d’interactions démultipliant les chances de conversion au final. La clé du succès est de proposer un parcours cohérent, personnalisé et contextuel.
  19. 19. RÉSULTATS ANALYSE Avec l’analyse des données, des particularités d’usage sont apparues selon les supports utilisés : des visites plus longues sur ordinateurs mais plus de pages vues sur les smartphones. Même si les applis représentent 70% du CA mobile, on constate que le taux de transformation baisse avec la taille des écrans. L’analyse par tranche horaire des abonnés de vente-privee met en lumière la prépondérance du mobile en début de journée. La possibilité d’acheter sur son smartphone a créé de nouvelles opportunités. Les chasseurs de bonnes affaires qui n’avaient pas le temps de se connecter à la 1ere heure ont été probablement fidélisés par cette nouvelle possibilité. L’émergence de nouveaux supports a créé de nouveaux types d’utilisateurs : l’usage combiné reflète souvent un plus fort engagement avec la marque qu’un usage exclusif. Une marque comme vente-privee a su tirer profit des moments mobiles de chacun de ses utilisateurs et créer des scénarii qui incluent tous les supports. Certaines fonctionnalités ont même été conçues selon le principe du Mobile First. CAS CLIENT Ordinateur uniquement 56% Tel uniquement 18% Tablette uniquement 12% Ordi + Tel 5,5% Les 3 1% Tel + Tablette 2%Ordi + Tablette 2% Optimisation du parcours utilisateur sur tous les devices (smartphones, ordinateurs et tablettes) Amélioration ergonomiques des fiches et visuels produits Ajout de fonctionnalités spécifiques aux termi- naux mobiles. Le gain en termes de visites est net avec une part du trafic mobile au-dessus des 70% en 2015, sur l’ensemble des différents pays. JULIEN BIZET Responsable projets et innovation - Marketing
  20. 20. 21 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS CONCLUSION Plus personne ne songe à remettre en question la place que le mobile a pris dans nos vies. La vague du Mobile First* et du Responsive Web Design* a forcé les entreprises à repenser leur contenu pour mieux les adapter à des écrans de taille réduite. Dans ce nouvel écosystème, les applications semblent se tailler la part du lion. Nous avons vu au cours de ce document à quel point elles étaient cruciales dans une stratégie de fidélisation. Plus que jamais, une solution d’analyse est indispensable pour en comprendre les usages et améliorer l’expérience utilisateur. En effet, ce qui prime désormais, ce n’est pas tant le terminal mobile mais l’efficacité des services qu’il peut apporter. Le Mobile Mind Shift comme l’appelle Forrester, implique d’adapter les possibilités d’interaction aux contextes d’usage, à leur besoin d’immédiateté et de personnalisation. Nous sommes entrés dans l’ère de la Customer Experience. Le cas d’Uber et sa déstabilisation de l’écosystème des taxis est un exemple symptomatique. Leur service est une alternative à la recherche de taxi, plus souple, plus rapide, là où l’utilisateur mobile en a besoin, immédiatement et à un coût moindre. Le mobile n’est pas un canal supplémentaire, il transforme les métiers des entreprises avec en ligne de mire leur capacité à répondre à de nouveaux enjeux. L’ultime étape de la révolution mobile nécessitera une montée en compétence des équipes marketing, l’implication de la direction et une réelle gouvernance. Faire votre révolution mobile au sein de votre entreprise vous aidera à adresser les bons services en mobilité à des utilisateurs fidèles et engagés. *Le concept du Mobile First consiste à creer un site en concevant en priorité la version mobile et en adaptant progressivement celui-cipourlesécranspluslarge.Cettefaçondeprocéderestcontraireàlamanièreordinairequiconsisteàdégraderprogressivement un site web pour l’adapter à un affichage sur des écrans plus petit. *Un site web adaptatif (anglais RWD pour Responsive Web Design) est un site web dont la conception vise, grâce à différents principes et techniques, à offrir une expérience de consultation confortable même pour des supports différents.
  21. 21. 22 AT INTERNET / GUIDE / APPS ANALYTICS À PROPOS DE STÉPHANIE LEGRAND Après plusieurs années dans le domaine du multimédia mobile, notamment chez Orange, Stephanie Legrand a rejoint AT Internet en 2011. Spécialiste des enjeux Multi-device, elle contribue au développement de la solution AT Inter- net, notamment sur les aspects mobiles et gestion du cycle de vie du client. CRÉDITS : Auteur : Stéphanie Legrand Maquette & Infographie : Romain Zampieri MENTIONS LÉGALES : Les marques et logos figurant dans ce document sont des marques enregistrées ou non appartenant à la société AT Internet ou à des tiers. Toute utilisation, non autorisée explicitement par les titulaires des marques précitées, est strictement interdite. Toute reproduction partielle ou totale de ce document, sans autorisation expresse d’AT Internet est interdite. AT Internet se réserve le droit de mettre à jour le présent document à tout moment et sans préavis. Document et informations non contractuels. © AT Internet - 2015
  22. 22. À propos d’AT internet AT Internet est un acteur majeur du Digital Analytics. Ses solutions et services décisionnels délivrent aux entreprises une analyse intégrale de leur performance et de leur présence sur l’ensemble des plateformes digitales : web, mobile et médias sociaux. La puissance des technologies AT Internet et la qualité de sa relation client sont aujourd’hui mondialement reconnus. AT Internet compte plus de 3800 clients à travers le monde dans tous les secteurs d’activité. Avec plus de 200 collaborateurs, elle est présente dans 32 pays via ses clients, filiales et partenaires. Demandez une démo sur www.atinternet.com DÉCOUVREZ LE VÉRITABLE POTENTIEL DE VOS DONNÉES BORDEAUX - HAMBOURG - LONDRES - MOSCOU - MUNICH - PARIS - SÃO PAULO - SINGAPOUR suivez-nous sur TWITTER suivez-nous sur YOUTUBE suivez-nous sur DA BLOG suivez-nous sur SLIDESHARE suivez-nous sur LINKEDIN

×