Le transfert des connaissances au CJQ-IU
L’intégration des savoirs
et la concertation des actions
.

Karl Johnson, chef de...
Plan de la présentation
•Les missions du CJQ-IU
•Les préoccupations et mandats des
différents acteurs (intervenants,
cherc...
Les trois missions du CJQ-IU
• La mission de protection de l’enfance et de la
jeunesse consiste à offrir des services de n...
Le transfert des connaissances
et la mission universitaire
La désignation « d’institut universitaire »:
•Implique le dével...
Mandats et préoccupations
des acteurs impliqués
Intervenants

Consensus sur
les objectifs
visés et les
cibles à atteindre
...
Mandats et préoccupations
des intervenants
Les intervenants:
•Préoccupés par les enjeux quotidiens doivent
composer avec u...
Mandats et préoccupations
des chercheurs
Les chercheurs:
•Privilégient une réflexion basée sur la rigueur et
l’objectivité...
Mandats et préoccupations
des gestionnaires
Les gestionnaires:
•Ont des objectifs à plus court terme;
•Évoluent dans un co...
Constats à l’égard des transferts
de connaissances au CJQ-IU
• Réalisation de nombreux produits de
connaissances (beaucoup...
Enjeux et défis

- Méconnaissance des réalités, des
rôles et des contributions respectives;
- Complexité organisationnelle...
Les mécanismes mis en place
Objectif
coordonner les activités de transfert des
connaissances dans l’ensemble de
l’établiss...
Les mécanismes mis en place
COMITÉ STRATÉGIQUE
Mandat
sélectionner et prioriser les connaissances à
transférer et assurer ...
Les mécanismes mis en place
COMITÉ OPÉRATIONNEL
Mandat
•planifier les activités de transfert;
•identifier les acteurs et l...
Les mécanismes mis en place
PROCESSUS ET PROCÉDURES À SUIVRE…
•Dépôt (au CCR) par le chercheur responsable d’une fiche
rés...
Merci!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Doris Chateauneuf - Karl Johnson - ACFAS 2013 - Le transfert des connaissances au CJQ-IU : l’intégration des savoirs et la concertation des actions

322 vues

Publié le

Le Centre jeunesse de Québec (CJQ-IU), de par son statut d’institut universitaire, a la responsabilité d’établir une alliance étroite entre la pratique et la recherche et de promouvoir le développement d’une culture organisationnelle axée sur l’utilisation des connaissances les plus à jour, tant dans la pratique professionnelle que dans la gestion clinique. En milieu organisationnel, la matérialisation de ces objectifs demeure complexe et exige la mise en place de dispositifs clairs et systématiques de transfert des connaissances. L’objectif de cette présentation est d’abord de discuter des rôles et des préoccupations qui touchent les différents acteurs professionnels de l’établissement (intervenants, chercheurs, gestionnaires), et ensuite de déterminer les défis et enjeux que pose cette situation en contexte d’intervention auprès des jeunes et des familles en difficulté. Dans un deuxième temps, nous détaillerons les mécanismes qui ont été développés dans l’organisation pour se doter d’une structure en transfert et en utilisation des connaissances qui soit cohérente, articulée et partagée par le personnel clinique et administratif.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
322
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Doris Chateauneuf - Karl Johnson - ACFAS 2013 - Le transfert des connaissances au CJQ-IU : l’intégration des savoirs et la concertation des actions

  1. 1. Le transfert des connaissances au CJQ-IU L’intégration des savoirs et la concertation des actions . Karl Johnson, chef de service Enseignement, recherche et transfert des connaissances Doris Châteauneuf, Ph.D, chercheure ACFAS, 8 mai 2013
  2. 2. Plan de la présentation •Les missions du CJQ-IU •Les préoccupations et mandats des différents acteurs (intervenants, chercheurs, gestionnaires) •Les constats liés au transfert des connaissances dans l’établissement •Les enjeux et les défis à relever •Les mécanismes mis en place
  3. 3. Les trois missions du CJQ-IU • La mission de protection de l’enfance et de la jeunesse consiste à offrir des services de nature psychosociale, y compris des services d’urgence sociale requis par la situation d’un enfant en vertu des lois de la LPJ ou de la LSJPA; • La mission de réadaptation des jeunes en difficulté d’adaptation est d’offrir des services d’adaptation ou de réadaptation et d’intégration sociale; • La mission universitaire du CJQ-IU vise l’avancement des connaissances sur les jeunes et les familles vulnérables et l’amélioration des services destinés à cette clientèle.
  4. 4. Le transfert des connaissances et la mission universitaire La désignation « d’institut universitaire »: •Implique le développement d’une plus grande alliance entre la pratique et le milieu universitaire; •Implique le développement d’une culture organisationnelle axée sur l’utilisation des connaissances les plus à jour, tant dans la pratique professionnelle que dans la gestion clinique; •Implique la mise en place d’une structure de gestion des connaissances qui peut permettre d’actualiser le transfert des connaissances.
  5. 5. Mandats et préoccupations des acteurs impliqués Intervenants Consensus sur les objectifs visés et les cibles à atteindre + volonté à collaborer Gestionnaires Chercheurs Addis, 2002; Greenhalgh & Wieringa, 2011; Stockols, 2006; Garland, Plemmons & Koontz, 2006; Hemsley Brown & Sharp, 2003; Lasker & al., 2001; Hinkin, Holtom & Klag 2007; Vingilis et al. 2003; Waddell, Lavis, Abelson & al. 2005
  6. 6. Mandats et préoccupations des intervenants Les intervenants: •Préoccupés par les enjeux quotidiens doivent composer avec une forte pression de services et par la disponibilité des ressources matérielles et financières; •Concentrent leur énergie et leur temps sur les services à la clientèle; •La recherche leur apparaît souvent ambigüe et loin des réalités de la pratique clinique; •Jugent souvent du mérite d’une étude selon l’applicabilité des résultats et les retombées auprès de la clientèle.
  7. 7. Mandats et préoccupations des chercheurs Les chercheurs: •Privilégient une réflexion basée sur la rigueur et l’objectivité; •Accordent une importance centrale à la scientificité de leur démarche; •Sont à la recherche de nouvelles connaissances et de nouveaux savoirs (recherche conceptuelle); •Favorisent des activités de recherche dont les résultats peuvent être publiés dans des revues spécialisées (milieux concurrentiels); •Ont besoin de temps pour faire une recherche et en arriver à des résultats.
  8. 8. Mandats et préoccupations des gestionnaires Les gestionnaires: •Ont des objectifs à plus court terme; •Évoluent dans un contexte où les décisions doivent se prendre rapidement; •Sont soumis aux orientations organisationnelles; •Sont préoccupés par la planification financière (budget, ressources disponibles); •Sont surtout intéressés par la recherche « clef en main » (programme, outils).
  9. 9. Constats à l’égard des transferts de connaissances au CJQ-IU • Réalisation de nombreux produits de connaissances (beaucoup d’initiatives de la part de plusieurs groupes de travail); • Cette production est issue de la recherche, mais aussi du développement des pratiques; • Manque de coordination avec les milieux de pratiques = créé une congestion au niveau des équipes. Remise en question de la pertinence des stratégies utilisées
  10. 10. Enjeux et défis - Méconnaissance des réalités, des rôles et des contributions respectives; - Complexité organisationnelle: plusieurs ramifications et niveaux de hiérarchie qui rend difficile le retour des résultats de recherche sur le terrain; - Remise en question de l’utilité et de la pertinence du matériel à transférer : exige un travail de priorisation
  11. 11. Les mécanismes mis en place Objectif coordonner les activités de transfert des connaissances dans l’ensemble de l’établissement Mise sur pied de deux comités complémentaires • Comité stratégique (décisionnel) • Comité opérationnel (terrain)
  12. 12. Les mécanismes mis en place COMITÉ STRATÉGIQUE Mandat sélectionner et prioriser les connaissances à transférer et assurer le suivi auprès des instances concernées. Composé de six personnes (postes décisionnels) : •directrice de la DDPP-AU; •directeur de la DS; •chef de service « recherche, enseignement et transfert de connaissances »; •chef de service à la programmation de recherche; •directrice des communications; •chercheure d’établissement affectée au dossier.
  13. 13. Les mécanismes mis en place COMITÉ OPÉRATIONNEL Mandat •planifier les activités de transfert; •identifier les acteurs et les stratégies les plus pertinentes; •assurer le suivi de ces activités. Composé de dix représentants des directions de l’établissement concernées par le transfert des connaissances.
  14. 14. Les mécanismes mis en place PROCESSUS ET PROCÉDURES À SUIVRE… •Dépôt (au CCR) par le chercheur responsable d’une fiche résumant le contenu du projet; •Engagement du chercheur à transférer les connaissances pertinentes dans les milieux de pratique; •Regard du comité stratégique qui sélectionne et priorise les connaissances à transférer; •Grille de transfert et d’utilisation des résultats (indique ce qui doit faire l’objet d’un transfert, auprès de qui, comment, par qui et avec quels impacts souhaités); •Discussions au sein du comité opérationnel concernant la mise en application des activités de transfert et du choix des stratégies.
  15. 15. Merci!

×