Salon HIT, Paris, 29 05 2013Salon des technologies de linformation appliquéesà la santéSalons de la Santé et de l’Autonomi...
Stratégie nationale de santé:renforcer la logique des parcours de soinsCoordination du sanitaire et du médico-social:systè...
Dossier Médical de Personnel 2ème génération:placé au centre du parcours de soinsIntégration de nouveaux services:partage ...
28, rue de la République25000 BESANCONTél: 03 81 25 05 30Fax: 03 81 83 10 91association.arespa@wanadoo.fr
Arespa: les missions• Médecine de premier recours• Gérer, dans les situations complexes, les conséquences induitespar la m...
Arespa: le choix du DMP• En 2013, aucun autre dossier informatisé que le DMP ne permet lacommunication entre les différent...
Arespa: le DMP en mobilité• Le Plan d’Appui aux Soins ou P.A.S., illustre et trace notre action.• Il regroupe l’ensemble d...
DMP et usages : cas clinique N°18• Contexte clinique :• canal lombaire étroit opéré compliqué d’une neuropathie périphériq...
DMP et usages : cas clinique N°29• Diabète gestationnel• Suivi mixte obstétrical Ville-hôpital avec sage-femme libérale• A...
DMP et usages : cas clinique N°310• Epilepsie et diabète insulino-réquérant• Isolement familial avec intervention de l’Are...
DMP et usages : cas clinique N°311• Diabétique insulinodépendant présentant des plaies chroniquesvariqueuses des membres i...
2013-05-29 ASIP Santé HIT  "DMP et parcours de soins de patients atteints de maladies chroniques - Franche Comté"
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de maladies chroniques - Franche Comté"

1 911 vues

Publié le

DMP et parcours de soins de patients atteints de maladies chroniques avec V. BONNANS, Dr JF ROCH, N. SCHINKEL - Région Franche Comté

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 911
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 279
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de maladies chroniques - Franche Comté"

  1. 1. Salon HIT, Paris, 29 05 2013Salon des technologies de linformation appliquéesà la santéSalons de la Santé et de l’AutonomieVincent BONNANS, Chef de Projet DMPNicolas SCHINKEL, Infirmier libéralJean-François ROCH, Médecin
  2. 2. Stratégie nationale de santé:renforcer la logique des parcours de soinsCoordination du sanitaire et du médico-social:systèmes d’information ouverts et sécurisésCommunication et le partage d’informations:les professionnels de santé, le patient
  3. 3. Dossier Médical de Personnel 2ème génération:placé au centre du parcours de soinsIntégration de nouveaux services:partage d’une synthèse médicale, utilisation en mobilitéInstrument de la prise en charge des pathologieschroniques:ouverture sur le domaine médico-social
  4. 4. 28, rue de la République25000 BESANCONTél: 03 81 25 05 30Fax: 03 81 83 10 91association.arespa@wanadoo.fr
  5. 5. Arespa: les missions• Médecine de premier recours• Gérer, dans les situations complexes, les conséquences induitespar la maladie dans la vie quotidienne du patient• La complexité est constatée par le soignant dès lors qu’il n’estplus en mesure d’apporter une réponse claire et rapide à unedifficulté identifiée.• Pas de condition de pathologie spécifique, ni d’âge du patient.• Organisation de l’Arespa repose sur des « coordinatrices d’appui »,formées en interne, localisées sur différents secteurs de la régionpour répondre aux besoins de proximité.5
  6. 6. Arespa: le choix du DMP• En 2013, aucun autre dossier informatisé que le DMP ne permet lacommunication entre les différents professionnels du secteur médico-social, en tout cas en terme de dossier partagé non spécifique d’unepathologie• Alimentation du DMP par le Plan d’Appui aux soins (PAS)• Ce PAS complète l’alimentation du DMP par le Médecin traitant (voletmédical de synthèse, traitement en cours) et les établissements de santé(courrier hospitalier, éléments d’imagerie)• Cette triple alimentation du DMP par le médecin traitant et la coordinatriced’appui de l’Arespa et les établissements, consigne donc le PlanPersonnalisé de Santé qui trace le parcours de santé du patientnb: la coordinatrice d’appui ne peut que créer et alimenter le DMP sans en consulter le contenu médical6
  7. 7. Arespa: le DMP en mobilité• Le Plan d’Appui aux Soins ou P.A.S., illustre et trace notre action.• Il regroupe l’ensemble des éléments que nous recueillons sur lasituation du patient et ceux relatifs à toutes les aides humaines,matérielles et financières• Le Plan de soins repose bien sur le médecin traitant et les autresprofessionnels de santé associés et concernés par le parcours desanté du patient et dont ils ont clairement la responsabilité.• L’Arespa est en capacité de créer des DMP au domicile des patientsen «mode dématérialisé » grâce à la mise à disposition detechnologies performantes en mobilité, puis de les alimenter• Ce type d’usage du DMP montre l’intérêt de ce « carnet de santéélectronique » qui rassemble les données médicales, médico-sociales et environnementales intéressantes pour le partage7
  8. 8. DMP et usages : cas clinique N°18• Contexte clinique :• canal lombaire étroit opéré compliqué d’une neuropathie périphérique puisd’une arachnoïdite d’étiologie indéterminée, engendrant des troubles de lamarche, des douleurs chroniques aggravées par l’existence de troubles del’humeur• Prise en charge spécifique de la douleur avec neurostimulation• Une intrication forte de l’environnement en matière de maintien de la qualitéde vieMonsieur Ciprat Charles, 67 ans
  9. 9. DMP et usages : cas clinique N°29• Diabète gestationnel• Suivi mixte obstétrical Ville-hôpital avec sage-femme libérale• Alimentation du DMP par la consultation diabète et grossesse du CHU• Articulation d’aides environnementales et humaines dans le cadred’une MAP avec intervention de l’ArespaMme Violet Bénédicte, 32 ans
  10. 10. DMP et usages : cas clinique N°310• Epilepsie et diabète insulino-réquérant• Isolement familial avec intervention de l’Arespa à la demande dumédecin traitant pour organiser les aides• Hospitalisation via le SAU au décours d’une crise comitiale dans un lieupublic• Admission hospitalière avec modifications thérapeutiques etalimentation du DMP par l’établissement de santé (compte-rendupassage aux urgences, compte-rendu d’imagerie et CR hospitalisationNeurologie)• Organisation rapide du retour à domicile à la lumière des informationscontenues dans le PAS permettant au cadre de santé et au médecin dedécider une sortie dans les meilleures conditions de sécurité• Mise à disposition à chaque intervenant des documents utiles ouindispensables à la coordination des soinsMr CAZORLA Ghislain, 57 ans:
  11. 11. DMP et usages : cas clinique N°311• Diabétique insulinodépendant présentant des plaies chroniquesvariqueuses des membres inférieurs.• Ce patient rentre d’un séjour hospitalier durant lequel des prescriptionsdiététiques ont été faites, cependant, Mr X, ne suit pas de régimeparticulier à domicile, les derniers résultats de son Hb glyquée sontsatisfaisants.• Ce patient est pris en charge à son domicile par une équipepluridisciplinaire constitué de son médecin traitant, une infirmièrelibérale, une diététicienne et un dermatologue.Mr Cabernet Vincent, 75 ans:

×