La sécurité dans les lieux spécifiques d’un
Colloque en santé et sécurité du CCSR
collège: laboratoires et auditoriums…
20...
Objectifs de la rencontre
 Témoigner aux participants, par la présentation chronologique de
son Plan d’action jeunesse, d...
Contexte
 Nouveau poste :
 Qui fait quoi?
 Du privé au public

 Priorité: sauver des vies!
 Création d’un outil pour ...
Ressources
 Programme de prévention des accidents du collège
 Programme de prévention élaboré par Raymond Chabot Grant
T...
Prêcher par l’exemple
 Lacunes du plan de prévention des accidents
 Nécessité de l’articuler autour d’un plan d’action i...
D’une pierre deux coups
 Vers une culture de la SST : des travailleurs conscientisés pour
former des ambassadeurs de la S...
Étapes du Plan d’action jeunesse
 Automne 2011 :
 Élaboration du Plan d’action jeunesse par le régisseur prévention et
s...
 Automne 2011 (suite)
 Consultations pour mise à jour du Programme de santé et sécurité
dans les laboratoires. L’invitat...
 Élaboration d’un programme de formation pour les «super-secouristes»
o 4 formations complémentaires par année, en plus d...
 Hiver 2012
 Au début de chaque trimestre, le régisseur participe à la rencontre des
RCD/RCP pour expliquer le détail de...
Exemple de grille d’analyse de risque

11
 Hiver 2012 (suite)
 Création d’une communauté Prévention et sécurité dans le Portail
 Affichage de la procédure «Évacu...
 Automne 2012
 Publication du Programme de santé et sécurité dans les
laboratoires mis à jour
o Aucune hiérarchie devant...
 Hiver 2013
 Par l’entremise de Synor, élaboration d’un programme de formations
complémentaires suite à l’étude des anal...
Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)
 Automne 2013
 Bilan de la sécurisation des machines
o Budget prévu: 100,000$
o...
Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)
 Automne 2013 (suite)
 Formation des nouveaux employés
 Débuter les inspection...
Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)
 Automne 2013 (suite)
 Élaboration d’une procédure pour les étudiantes enceinte...
Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)
 Hiver 2014
 Permanence des correctifs:
o Programme d’entretien préventif pour ...
Conclusion
 Développement d’une culture de prévention au Cégep
de Saint-Hyacinthe:
 Déclarations d’incidents à la hausse...
Questions?
Commentaires?

Merci de votre attention!
20
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Colloque en SST 2013 - Atelier D - La sécurité dans les lieux spécifiques d’un collège : auditorium, laboratoires…

583 vues

Publié le

Présentation de Jean-Louis Lachance, régisseur en Prévention et sécurité, Cégep de Saint-Hyacinthe

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
583
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • {}
  • Colloque en SST 2013 - Atelier D - La sécurité dans les lieux spécifiques d’un collège : auditorium, laboratoires…

    1. 1. La sécurité dans les lieux spécifiques d’un Colloque en santé et sécurité du CCSR collège: laboratoires et auditoriums… 2013 Présenté par Jean-Louis Lachance, Cégep de Saint-Hyacinthe 1
    2. 2. Objectifs de la rencontre  Témoigner aux participants, par la présentation chronologique de son Plan d’action jeunesse, de l’expérience vécue au Cégep de Saint-Hyacinthe quant à:  La sécurisation de ses laboratoires et de son auditorium  L’élaboration et à la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse  L’avènement d’une culture de la prévention et du respect de l’environnement en mode participatif  Échanger avec les participants sur les pratiques qui ont cours dans les autres collèges  Répondre aux questions des participants 2
    3. 3. Contexte  Nouveau poste :  Qui fait quoi?  Du privé au public  Priorité: sauver des vies!  Création d’un outil pour la communauté: «Consignes en cas d’urgence»  Le Plan d’action jeunesse? 3
    4. 4. Ressources  Programme de prévention des accidents du collège  Programme de prévention élaboré par Raymond Chabot Grant Thornton pour les collèges membres de la mutuelle de prévention  CSST  Conseillère jeunesse, inspecteurs, centre de documentation  Comité santé et sécurité  Expertise, représentativité, parité  Direction  Volonté, finances 4  Départements et services  Expertise, réalité sur le terrain
    5. 5. Prêcher par l’exemple  Lacunes du plan de prévention des accidents  Nécessité de l’articuler autour d’un plan d’action impliquant, dans l’ordre:  La sécurisation des machines et des équipements  La sécurité des lieux  L’analyse des tâches jugées à risque  Le rôle de l’organisation (LSST, art. 51) + Code criminel, art. C-21; devoir de: o Prévoyance o Efficacité o Surveillance  Le rôle des individus (LSST, art. 49) 5
    6. 6. D’une pierre deux coups  Vers une culture de la SST : des travailleurs conscientisés pour former des ambassadeurs de la SST sur les bancs d’école  Le Plan d’action jeunesse comme plan d’action en SST : Horizon 2011-2014  La santé et la sécurité des étudiants : un bon vendeur 6
    7. 7. Étapes du Plan d’action jeunesse  Automne 2011 :  Élaboration du Plan d’action jeunesse par le régisseur prévention et sécurité et dépôt à la CSST après consultation avec: o Comité santé et sécurité o Régie de direction o RDA o RCD/RCP  35 rencontres sur les mesures d’urgence (1 comité de gestion, 1 régie élargie, 24 départements, 6 services, 2 sous-traitants, 1 rencontre ouverte à tous), soit environ 500 personnes  Positionnement du Collège par rapport à la SST dans l’agenda étudiant 7
    8. 8.  Automne 2011 (suite)  Consultations pour mise à jour du Programme de santé et sécurité dans les laboratoires. L’invitation avait été faite aux départements jugés à plus haut risque d’accidents: o Biologie o Chimie o Physique o Soins infirmiers o Soins préhospitaliers d’urgence o Techniques de diététique o Techniques de santé animale o Techniques d’hygiène dentaire o Technologie d’analyses biomédicales o Technologie de la mécanique du bâtiment o Théâtre – production 8
    9. 9.  Élaboration d’un programme de formation pour les «super-secouristes» o 4 formations complémentaires par année, en plus du cours de secourisme en milieu de travail accrédité par la CSST o Un walkie-talkie avec fréquence dédiée et un sac à dos contenant matériel de premiers soins + bonbonne d’oxygène et Epipen  Identification des machines à sécuriser au collège o Par le CCTT Mecanium (Cégep Beauce-Appalaches), phases I et II o 83 machines simples et 2 complexes (thermoformeuse et cintriers) o Budget prévu (ouverture de dossier, étude des machines simples et formation – phase I): 10,000$ o Budget final: 13,220$ o Retrait ou correctifs immédiats des machines (5) présentant un «danger grave et imminent» o Uniquement retrait et à coûts nuls 9 o Formation sur la sécurité des machines pour les t.t.p. des départements où des machines présentant un danger grave et imminent ont été rencontrées
    10. 10.  Hiver 2012  Au début de chaque trimestre, le régisseur participe à la rencontre des RCD/RCP pour expliquer le détail des orientations du Plan pour le trimestre et répondre aux questions. S’ensuit l’envoi d’une trousse explicative pour guider les départements dans la réalisation de leurs activités de SST. Cette trousse contient: o Le Plan d’action jeunesse o Le sommaire des activités à réaliser par les départements et description des outils pour y arriver o Les grilles à adapter et remplir o L’extrait de l’étude de mise aux normes des machines propre à chaque département  Analyses de risque avec grilles en mode participatif pour départements à risque et Service des Ressources matérielles 10
    11. 11. Exemple de grille d’analyse de risque 11
    12. 12.  Hiver 2012 (suite)  Création d’une communauté Prévention et sécurité dans le Portail  Affichage de la procédure «Évacuation» et «Agresseur armé/non armé» dans les locaux de classe et les places publiques  Localisation des Guides du fabricant des différentes machines  Rondes des agents de sécurité avec grille de SST de la mutuelle  Étude/accompagnement et sécurisation de machines présentant des éléments de «tolérance zéro» o Budget prévu: 25,000$ o Budget final: 14,906$ (9,518$/étude et 5,388$/sécurisation)  Étude/accompagnement et sécurisation d’une machine complexe à l’auditorium (les cintriers) o Budget prévu pour l’étude: 2,500$ Budget final: 3,834$ o Budget prévu pour réalisation des correctifs: 15,000$ Budget final: 2,062$  Étude et sécurisation d’une machine complexe à l’atelier de décors (thermoformeuse) o Budget prévu pour l’étude: 2,500$ Budget final: 397$ 12 o Budget prévu pour le remplacement: 10,000$ Budget final: 8,000$
    13. 13.  Automne 2012  Publication du Programme de santé et sécurité dans les laboratoires mis à jour o Aucune hiérarchie devant le risque  Recensement des directives et des activités pédagogiques concernant la SST par les départements dits «à risque»  Incitatif auprès des enseignants pour qu’ils effectuent un retour en classe lors d’incidents récents ou non  Correctifs sur machines à priorité moindre (début)  Rappel annuel de la procédure: o o o o 13 Premiers secours Déclaration d’un incident ou d’un accident de travail Évacuation Agresseur armé/non armé
    14. 14.  Hiver 2013  Par l’entremise de Synor, élaboration d’un programme de formations complémentaires suite à l’étude des analyses de risque. But du programme: devenir autonomes autant que possible (ex. transport de matières biologiques, protection contre les chutes)  Directive inspection périodique des équipements et des lieux  Production par les départements à risque de grilles d’inspection adaptées à leurs différentes réalités (laboratoires)  Présentation des grilles aux étudiants  Formations (4) des employés de l’École de théâtre et de l’équipe des Ressources matérielles (1) sur la protection contre les chutes  Correctifs sur machines à priorité moindre (fin)  Budget prévu: 35,000$ Budget final: 14,249$  Se procurer un logiciel d’inventaire des matières dangereuses et former le personnel  Habilitation des membres du CSS à effectuer des inspections  Ajout d’un système d’annonce publique en cas d’urgence 14
    15. 15. Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)  Automne 2013  Bilan de la sécurisation des machines o Budget prévu: 100,000$ o Budget final: 15 56,668$
    16. 16. Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)  Automne 2013 (suite)  Formation des nouveaux employés  Débuter les inspections périodiques et: o consigner les résultats dans réseau informatique accessible à tous o effectuer au moins une inspection par cours avec les étudiants  Mettre en place une procédure d’achat d’équipement tenant compte des critères SST  Tenir une campagne sur l’ergonomie au travail  Offrir des formations portant sur: o cadenassage o fit test 16
    17. 17. Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)  Automne 2013 (suite)  Élaboration d’une procédure pour les étudiantes enceintes ou qui allaitent ainsi que pour les étudiants ayant un problème de santé (formation d’un sous-comité du comité santé et sécurité)  Élaboration d’une procédure de gestion des matières dangereuses (formation d’un sous-comité du comité santé et sécurité – 2013-2014) o transport o manutention o entreposage o disposition/élimination 17
    18. 18. Étapes du Plan d’action jeunesse (suite)  Hiver 2014  Permanence des correctifs: o Programme d’entretien préventif pour l’équipe des Ressources matérielles  Procédure institutionnelle pour: o Travail en hauteur o Cadenassage o Espaces clos  Élaboration d’un nouveau Plan d’action jeunesse! 18
    19. 19. Conclusion  Développement d’une culture de prévention au Cégep de Saint-Hyacinthe:  Déclarations d’incidents à la hausse  Beaucoup de questions/discussions sur la SST  Comité SST impliqué  Craintes et réticences par rapport à l’«ajout» de travail  Suivi et supervision de tous les instants nécessaires  Régisseur prévention et sécurité débordé! 19
    20. 20. Questions? Commentaires? Merci de votre attention! 20

    ×