Mise en place du
Business Activity Monitoring (BAM)
pour piloter les processus logistiques grâce aux
Echanges de Données I...
Sommaire
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

Processus métier & maturité d’une organisation
DHL & processus logistique
Objectifs d’amél...
Processus métier
Début de processus
Évènement
déclencheur

Fin(s) de processus

Enchainement des contributions

Évènement(...
Maturité d’une organisation
Niveaux de maturité selon le modèle CMMI de SEI
pour le développement des produits et des serv...
Amélioration des processus
DHL et son organisation SI
• Transport express et logistique
• Danzas 1815 ; Ducros 1948 ; DHL 1969
• Chiffres France 2005...
Processus logistique & modélisation
Objectifs d’amélioration
• Forrester Research a défini en 5 niveaux
la maturité des services informatiques :
Chaotique, Ré...
BAM : Business Activity Monitoring

• BAM : acronyme et concept créé par Gartner en 2002
• Accès, en temps réel, à des ind...
BAM versus TAM
BPM (Business Process Management)

BAM (Business Activity Monitoring) 8 x 5 for people

TAM (Technical Acti...
BAM, BPM & BI
Tableaux de bord
Reporting
BAM

Business Intelligence

BPM

Données historiques
dans entrepôt

Données temps...
Statistiques, tendance et prédiction
• Minimum, maximum,
moyenne, écart
type, médiane
• Auto-apprentissage
• Calcul de ten...
Positionnement du BAM
(TAM)

Approche
Bottom-Up

Approche
Top-Down
Choix des processus : BAM Matrix™

•
•
•
•
•

Valider les choix des processus candidats au BAM
Comparer pour définir les p...
Modélisation des processus

Modélisation
•
•
•
•

BPM

BAM
Passer de la modélisation statique à dynamique
Modéliser, Exécu...
Mise en place du BAM

BAM

BAM

BAM

• Architecture en étoile : trop lourd et intrusif
• Plate-forme EDI & EAI : un bon co...
BAM grâce à EDI & EAI
Tableau de bord
de pilotage
Notification par
email, etc.
Eviter la modif.
des applications
Préférer ...
Pilotages opérationnel et tactique
• Management stratégique :
– Définition des facteurs clés de succès
– Fixation, planifi...
Valeur ajoutée & contribution perso.
• Le BAM : un concept encore méconnu,
donc une démarche de pionnier
• Le BAM : un suj...
Fin de la présentation BAM
• Merci de votre attention
• Des questions ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Business Activity Monitoring BAM

2 486 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 486
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Figure selon Henri CHELLI (Directeur associé dans un grand cabinet de conseil en stratégie et management des entreprises)
  • CMMI : Capability Maturity Model Integration
    SEI : Software Engineering Institute (Université américaine de Carnegie Mellon)
    KPI : Key Performance Indicator
  • Lord Kelvin Sir William Thomson (1824 -1907) : physicien britannique bien connu, qui a laissé son nom à une unité de mesure de température.
    “If you cannot measure it, you cannot improve it”
    « Si on ne peut pas le mesurer, on ne peut pas l’améliorer »
  • DHL : Dalsey, Hillblom et Lynn
    BP&O : Business Process & Organisation
    MOA : Maitrise d’OuvrAge
    MOE : Maitrise d’Œuvre
    ITIL : Information Technology Infrastructure Library
  • Logistique étendue = Supply Chain Management
    Hub : plate-forme de distribution
    ORDERS : Commande
    DESADV : DESpatch ADVice (Avis de Livraison)
  • Gartner’s hype cycle for application integration and platform middleware
    Hype cycle = cycle médiatique
    Inflated Expectations : Attentes exagérées
  • Figure webMethods
  • Figure Vistali
    NSM : Network and Systems Management
    BSM : Business Service Management
    EAI : Enterprise Application Integration
    BI : Business Intelligence
  • BAM Matrix est une marque déposée par la société Systar
    ROI : Return On Investment (Retour Sur Investissement)
    Score selon :
    Distance avec le client
    Réactivité au changement de l’environnement
    Sources de dysfonctionnement
  • Petri network in 1962 by Carl Adam PETRI (German mathematician)
    Pi-Calculus in 1993 by Robin MILNER (Scottish mathematician)
  • Figure Vistali
    App : Application
  • Business Activity Monitoring BAM

    1. 1. Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI) Thierry BIARD (DHL) – MSIR 2006-2008 Soutenance de thèse professionnelle Mercredi 19 novembre 2008
    2. 2. Sommaire • • • • • • • • • • • Processus métier & maturité d’une organisation DHL & processus logistique Objectifs d’amélioration Définition du BAM Positionnement du BAM Statistiques, tendance et prédiction Choix des processus : BAM Matrix™ Modélisation des processus : les 3 U Mise en place du BAM grâce à EDI & EAI Différents types de pilotages Valeur ajoutée et contribution personnelle
    3. 3. Processus métier Début de processus Évènement déclencheur Fin(s) de processus Enchainement des contributions Évènement(s) interrupteur(s) • Contributions / tâches / activités effectuées dans un ordre prédéterminé sur des objets métiers • Souvent en série mais parfois en parallèle • Début unique et bien identifié, fins multiples ! • Les évènements interrupteurs sont les miroirs de la performance de l’entreprise (Henri CHELLI)
    4. 4. Maturité d’une organisation Niveaux de maturité selon le modèle CMMI de SEI pour le développement des produits et des services • 5 – En optimisation : Processus en amélioration continue de la performance • 4 – Géré quantitativement : Processus avec objectifs de qualité et de performance (KPI) • 3 – Ajusté : Processus précisé et compris, décrit dans normes • 2 – Discipliné : Processus planifié et exécuté selon règles • 1 – Initial : Processus circonstanciel et chaotique Plus les processus sont sous contrôle, plus la maturité d’une organisation est grande.
    5. 5. Amélioration des processus
    6. 6. DHL et son organisation SI • Transport express et logistique • Danzas 1815 ; Ducros 1948 ; DHL 1969 • Chiffres France 2005 – 2 milliards € Chiffre d’Affaires, 53.200 Clients – 12.700 employés, 300 sites dans 125 villes • Organisation informatique : – BP&O  Demand (MOA)  Supply (MOE) – Organisation Supply selon ITIL : Build (mode projet) & Run (mode support) – Systèmes d’Information hétérogènes & répartis
    7. 7. Processus logistique & modélisation
    8. 8. Objectifs d’amélioration • Forrester Research a défini en 5 niveaux la maturité des services informatiques : Chaotique, Réactif, Stable, Proactif, Prédictif Objectif 1 Objectif 2 • DHL est actuellement au niveau réactif • Du mode réactif (les clients signalent les Pb !) au mode proactif (non-évènements signalés) • Mode prédictif : les problèmes sont anticipés afin d’être évités (besoin de rapidité de l’information) • Fournir les bonnes informations aux bonnes personnes aux bons moments !
    9. 9. BAM : Business Activity Monitoring • BAM : acronyme et concept créé par Gartner en 2002 • Accès, en temps réel, à des indicateurs de performance pour améliorer la rapidité et l’efficacité des opérations
    10. 10. BAM versus TAM BPM (Business Process Management) BAM (Business Activity Monitoring) 8 x 5 for people TAM (Technical Activity Monitoring) 24 x 7 for machines • Phase préalable de BPM (modélisation) conseillée • Prise en compte disponibilité des personnes (calendrier) • Mécanisme élaboré de notification automatique quand les délais maxi. sont dépassés, en cas d’erreur, etc. • Affichage de tableaux de bord personnalisés
    11. 11. BAM, BPM & BI Tableaux de bord Reporting BAM Business Intelligence BPM Données historiques dans entrepôt Données temps réel processus en cours
    12. 12. Statistiques, tendance et prédiction • Minimum, maximum, moyenne, écart type, médiane • Auto-apprentissage • Calcul de tendance • Prédiction pour éviter les erreurs • Notification auto. des personnes
    13. 13. Positionnement du BAM (TAM) Approche Bottom-Up Approche Top-Down
    14. 14. Choix des processus : BAM Matrix™ • • • • • Valider les choix des processus candidats au BAM Comparer pour définir les priorités d’implémentation Urgence de résolution des incidents Impact financier des incidents (pour calcul ROI) Score selon caractéristiques du processus
    15. 15. Modélisation des processus Modélisation • • • • BPM BAM Passer de la modélisation statique à dynamique Modéliser, Exécuter, Piloter S’appuyer sur le formalisme mathématique Bénéficier des avantages de la standardisation
    16. 16. Mise en place du BAM BAM BAM BAM • Architecture en étoile : trop lourd et intrusif • Plate-forme EDI & EAI : un bon compromis • Bus logiciel : la voie royale vers BPM & BAM
    17. 17. BAM grâce à EDI & EAI Tableau de bord de pilotage Notification par email, etc. Eviter la modif. des applications Préférer les échanges inter-applicatifs
    18. 18. Pilotages opérationnel et tactique • Management stratégique : – Définition des facteurs clés de succès – Fixation, planification puis contrôle des objectifs – Management de la performance globale BI • Pilotage tactique : BAM – Mesure de performance des processus à e – Analyse puis amélioration des processusg ta lo Pi – Alignement stratégique • Pilotage opérationnel : – Supervision des processus en cours à e – Traitement des erreurs et des alertes g ta lo – Réaction très rapide obligatoire Pi d oi fr d au ch
    19. 19. Valeur ajoutée & contribution perso. • Le BAM : un concept encore méconnu, donc une démarche de pionnier • Le BAM : un sujet passionnant, mêlant les technologies de l’information et le management, en phase avec le programme du MS MSIR • L’accent a été mis sur la dimension managériale, qui est avantageusement plus transverse • Une approche originale (via l’EDI) mais justifiée • Un cadre méthodologique bien défini • Un besoin d’évangélisation ! • Thierry BIARD, Mister BAM chez DHL France ?
    20. 20. Fin de la présentation BAM • Merci de votre attention • Des questions ?

    ×