But et finalite

240 vues

Publié le

blala

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
240
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

But et finalite

  1. 1. المركز الجهوي لمهن التربية و التكوين الرباط DEFINITIONS DE QUELQUES NOTIONS CLEFS BUTS ET FINALITES EN EDUCATION 1 Pr. Souad Zahraoui Professeur-Formateur au CRMEF Rabat Sd.zahraoui@gmail.com
  2. 2. FINALITE C’est une affirmation de principe à travers laquelle une société (ou un groupe social) identifie et véhicule ses valeurs. Elle fournit des lignes directives à un système éducatif et des manières de dire au discours sur l’éducation. Les finalités de l’éducation pourraient être de favoriser l’épanouissement d’une personnalité créatrice, le développement des facultés, de l’autonomie, du jugement personnel et du sens des responsabilités morales et sociales en vue d’une fin qui serait l’émergence d’êtres éduqués, utiles à eux-mêmes et à leur société.
  3. 3. FINALITE Pour Gilly : « Une des finalités les plus importantes de l’école devrait être (..) de donner l’envie d’apprendre et le goût de la culture ». Pour Legendre : « La finalité ultime de l’éducation est le développement harmonieux de toutes les potentialités de l’être humain en vue d’un état supérieur ultime de perfection conférant l’autonomie de croissance, de penser et d’agir ». Certains comme De Landsheere parle plutôt de fins que de finalités. La finalité se situe au présent alors que la fin dans le futur.
  4. 4. FINALITE Exemple : L’enseignement des langues étrangères vise à favoriser : • L’accès à une documentation simple. • La connaissance des cultures et des civilisations étrangères. • Le développement de la compréhension entre les peuples. Ainsi cet enseignement permettra « une ouverture sur la culture humaine dans sa dimension universelle la plus féconde .
  5. 5. BUT C’est le résultat global que l’on se propose d’atteindre. Le but de tout éducateur est de permettre la réussite authentique des apprentissages de la grande majorité de ses élèves. C’est aussi un énoncé définissant de manière générale les intentions poursuivies soit par une institution, soit par une organisation soit par un groupe, soit par un individu, à travers un programme ou une action déterminés de formation. Il exprime l’orientation générale et répond à la question : «qu’est ce que l’on veut?» ; C’est donc ce à quoi l’on tente de parvenir suite à un processus de moyenne durée.
  6. 6. BUT Exemple : L’enseignement du français a pour but de :  développer chez l’apprenant l’acquisition de moyens linguistiques et langagières lui permettant :  d’utiliser la langue en situation de communication et d’échange.  de faciliter l’expression personnelle et la créativité.  de s’initier à l’analyse de documents authentiques.  de développer, autour de thèmes universels et problématiques actuelles, une attitude d’ouverture aux différences linguistiques et culturelles. A la fin du cycle secondaire l’élève doit avoir une maîtrise de la langue (code et emplois) suffisante pour lui permettre de :  accéder à une documentation diversifiée en langue française.  utiliser le français dans des situations d’enseignement…  prendre conscience dans des situations d'interlocution concrètes ou de lecture des dimensions informatives, argumentatives et littérairement marquées des textes écrits ou oraux (…)
  7. 7. RELATION ENTRE BUT ET FINALITE La différence entre but et finalité n’est pas toujours facile à faire, Dulude suggère 4 critères pour identifier un but : • Les finalités sont de l’ordre du désir ou du voeu, les buts comportent déjà des éléments d’analyse des besoins et des tâches ; • Les buts sont circonscrits à un champ ou à un programme particuliers, alors que les finalités s’imposent à une institution toute entière ; • Il y a but quand apparaît déjà une certaine gestion du temps : on vise non plus un long terme sans échéances précises mais un moyen terme susceptible de faire l’objet d’un certain calendrier ; • Formulés en termes déjà plus opératoires, les buts peuvent provoquer un consentement circonstancié et négocié, de la part de gens qui divergent sur les finalités.

×