L’Ain et ses principaux marchés touristiques
Etude de clientèles 2010
Introduction
Monsieur Jacques RABUT,
Président d’AintourismePrésident d’Aintourisme
Nos missions
ACCOMPAGNER
Aider nos clients dans la réalisation de leurs propres
missions (créer ou développer un projet to...
INFORMER
Faciliter l’activité de nos clients en mettant à
disposition ou en fournissant de l’information
qualifiée adaptée...
Méthodologie
Quelle information a été recueillie ?
Des données sur les profils et comportements des
consommateurs (clientè...
Méthodologie
Etude en ligne (abonnés
à la newsletter, visiteurs
du site Internet,
panélistes).panélistes).
Tables rondes a...
Pourquoi avoir choisi
ces clientèles cibles ?
1/ Un fort potentiel de clientèle
Belgique
francophone
2 fois
Été (62%)
Suisse
romande
5 fois
Eté (82%)
En 5 ans, combien ...
2/ Une stratégie de marché développée en
2009 : le Bassin lyonnais
Marché de proximité au fort potentiel, le Bassin lyonna...
3/ Une stratégie de marché développée en
2009 : le Sud-Bourgogne
Bassin de proximité important et captif pour
notre offre ...
4/ Une stratégie de marché développée en
2009 : la Belgique francophone
65% de la population belge a pris des
vacances ent...
5/ Une stratégie de marché développée en
2009 : la Suisse
Seule la partie Suisse romande est
réellement intéressante pour ...
Des constats
Des clés pour agir
Les actions d’Aintourisme
Quels territoires sont
visités à la journée ?
Quelles sont les motivations de séjour
et d’excursion dans le département ?
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les motivations de séjour de la
clientèle du Bassin lyonnais et de la
Sui...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les motivations d’excursion de la
clientèle du Bassin lyonnais DES ACTION...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les motivations d’excursion de la
clientèle Suisse romande
1. Le rapport ...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les motivations de séjour de la
clientèle Sud-Bourgogne
1. Les activités ...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les motivations de séjour de la
clientèle Belge francophone
1. Le cadre n...
• Bassin lyonnais : s’éloigner un temps du milieu
urbain.
• Sud-Bourgogne : découvrir la montagne et les
Des motivations d...
Avec quelles destinations hésite-on ?
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les hésitations des clients
DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS
...
Avec qui vient-on ?
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les types de groupe
1. Famille et couple pour le Bassin
lyonnais (39%) et...
Quelles sont les caractéristiques
des séjours ?
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
La durée du séjour
Belgique
francophone
4,2 jours
Suisse
romande
4,3 jour...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Le mode d’hébergement de la
clientèle de proximité DES ACTIONSDES ACTIONS...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Le mode d’hébergement de la
clientèle Belge francophone DES ACTIONSDES AC...
DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS
Accompagnement
aux utilisateurs de
SITRA
Actualités sur le Site
Internet Aint...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
La réservation du séjour par les
clientèles Belges DES ACTIONSDES ACTIONS...
• Des séjours plus courts qu’en 2004
• Une nette préférence pour le non-marchand
Caractéristiques des séjours
• Une nette ...
Quelles sont les principales
activités pratiquées ?
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les activités de la clientèle française
en séjour dans l’Ain DES ACTIONSD...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
Les activités de la clientèle étrangère
en séjour dans l’Ain DES ACTIONSD...
Bassin lyonnais Sud-Bourgogne Belgique franc. Suisse romande
Activités
1. Balade à pied
(68%)
2. Restaurant
1. Balade à pi...
Bassin lyonnais Sud-Bourgogne Belgique franc. Suisse romande
Dépense par jour et par personne
37,40 € 36,70 € 69,70 € 78,9...
Pourquoi ceux qui ne viennent pas…
ne viennent pas ?
Ce qui fait que les gens ne viennent pas
Une notion de « vide » : pas de grande ville, pas de
pôle phare.
Des sites touris...
Ce qui fait que les gens viendraient
Un département proche et accessible.
Une palette d’activités variées : du sport, des ...
DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS
DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS
Travailler sur l’image
du dé...
Conclusion
Des évolutions de clientèle qui seront suivies
régulièrement par l’Observatoire d’Aintourisme
Des fiches, repre...
Conclusion
Monsieur Guy LARMANJAT,
Vice-Président du Conseil général
Chargé du tourisme etChargé du tourisme et
des questi...
Merci de votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation etudes clienteles 2010

376 vues

Publié le

Retrouvez le contenu de la présentation de l'étude des clientèle cibles de l'Ain et des fiches qui reprennent l'ensemble des informations présentées par marché...

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
376
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation etudes clienteles 2010

  1. 1. L’Ain et ses principaux marchés touristiques Etude de clientèles 2010
  2. 2. Introduction Monsieur Jacques RABUT, Président d’AintourismePrésident d’Aintourisme
  3. 3. Nos missions ACCOMPAGNER Aider nos clients dans la réalisation de leurs propres missions (créer ou développer un projet touristique, vendre et commercialiser, utiliser SITRA…).vendre et commercialiser, utiliser SITRA…). PROMOUVOIR & COMMUNIQUER Inciter la venue des touristes dans l’Ain en améliorant l’image et la notoriété du département et la connaissance de l’offre touristique.
  4. 4. INFORMER Faciliter l’activité de nos clients en mettant à disposition ou en fournissant de l’information qualifiée adaptée à leurs attentes. FEDERER & ANIMER Créer des synergies entre les acteurs du tourisme de l’Ain pour accroître l’efficacité des actions entreprises.
  5. 5. Méthodologie Quelle information a été recueillie ? Des données sur les profils et comportements des consommateurs (clientèle séjour et excursionnistes)consommateurs (clientèle séjour et excursionnistes) et des données sur les comportements des non consommateurs. L’évolution des comportements de la clientèle depuis l’été 2004.
  6. 6. Méthodologie Etude en ligne (abonnés à la newsletter, visiteurs du site Internet, panélistes).panélistes). Tables rondes avec des non consommateurs du département de l’Ain (à Lyon, Macon, Bruxelles et Genève).
  7. 7. Pourquoi avoir choisi ces clientèles cibles ?
  8. 8. 1/ Un fort potentiel de clientèle Belgique francophone 2 fois Été (62%) Suisse romande 5 fois Eté (82%) En 5 ans, combien de fois ces clients ont séjourné dans l’Ain ? Été (62%) Sud- Bourgogne 3,5 fois Hiver (68%) Eté (82%) Bassin lyonnais 7,5 fois Eté (82%) Printemps (77%) Automne (57%)
  9. 9. 2/ Une stratégie de marché développée en 2009 : le Bassin lyonnais Marché de proximité au fort potentiel, le Bassin lyonnais est intéressant pour l’Ain à plus d’un titre : Il est le principal émetteur de clientèle pour l’Ain.Il est le principal émetteur de clientèle pour l’Ain. C’est une clientèle de courts séjours (73%) qui s’organise au dernier moment. Notre positionnement : Les couples sans enfant, qui représentent 60% de la clientèle de l’Ain et les seniors actifs, surreprésentés par rapport aux autres départements français (30% du marché de l’Ain).
  10. 10. 3/ Une stratégie de marché développée en 2009 : le Sud-Bourgogne Bassin de proximité important et captif pour notre offre de loisir et de court séjour hiver.notre offre de loisir et de court séjour hiver. Un marché peu travaillé par nos concurrents, offrant ainsi d’importants leviers d’action au regard de nos moyens.
  11. 11. 4/ Une stratégie de marché développée en 2009 : la Belgique francophone 65% de la population belge a pris des vacances entre avril et septembre 2008. La France est la 1ère destination touristique étrangère des Belges. La montagne (été/hiver) arrive en tête avec 34% de part de marché, ainsi que la campagne.
  12. 12. 5/ Une stratégie de marché développée en 2009 : la Suisse Seule la partie Suisse romande est réellement intéressante pour l’Ain. Aintourisme a choisi en 2009 de ne pas travailler cette cible. Pour autant, le marché est intéressant et nous avons choisi de suivre son évolution.
  13. 13. Des constats Des clés pour agir Les actions d’Aintourisme
  14. 14. Quels territoires sont visités à la journée ?
  15. 15. Quelles sont les motivations de séjour et d’excursion dans le département ?
  16. 16. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les motivations de séjour de la clientèle du Bassin lyonnais et de la Suisse romande 1. La présence d’amis, de famille respectivement 51% et 44% 2. Le calme, la tranquillité respectivement 35% et 34% 3. Les activités de pleine nature ou le cadre naturel respectivement 34% et 29% DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Accompagnement aux utilisateurs de SITRA Site mobile Journées Portes DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Travailler le relais d’information à travers les habitants. respectivement 34% et 29% Journées Portes Ouvertes Entreprises
  17. 17. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les motivations d’excursion de la clientèle du Bassin lyonnais DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS 1. Le cadre naturel 53% 2. La facilité d’accès 43% 3. Le calme, la tranquillité 38% Croix-Rousse Evasion Salon de la randonnée Newsletter et e-mailing DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Casser la routine urbaine des clients. e-mailing
  18. 18. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les motivations d’excursion de la clientèle Suisse romande 1. Le rapport qualité-prix 38% 2. La gastronomie 35% 3. La facilité d’accès 33% DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Observatoire Accompagnement à la commercialisation Plan Qualité DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Faire de la veille sur les tarifs de mes concurrents. La qualité.
  19. 19. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les motivations de séjour de la clientèle Sud-Bourgogne 1. Les activités de pleine nature 45% 2. La montagne 45% 3. La proximité du domicile 32% DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Le Village de la Montagne de l’Ain Marketing direct DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES La promotion de l’offre, en lien avec les activités de pleine nature et la montagne.
  20. 20. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les motivations de séjour de la clientèle Belge francophone 1. Le cadre naturel 55% 2. Le calme, la tranquillité 40% 3. La gastronomie 39% DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Escapade Gourmande Relations Presse AOC et Gastronomie DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Continuer à valoriser l’image « Gastronomie ». Maintenir l’image « campagne ».
  21. 21. • Bassin lyonnais : s’éloigner un temps du milieu urbain. • Sud-Bourgogne : découvrir la montagne et les Des motivations de séjour et d’excursion qui différent • Sud-Bourgogne : découvrir la montagne et les activités de pleine nature. • Belges : découvrir la gastronomie et le cadre naturel. • Suisse romande : une prise en compte du rapport qualité/prix.
  22. 22. Avec quelles destinations hésite-on ?
  23. 23. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les hésitations des clients DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Accompagnement sur offre différenciante Structuration de l’offre Entre 14 et 28% de nos clients ont hésité avec une destination concurrente. C’est plus qu’en 2004 Top 5 des départements concurrents 1. Jura 20% 2. Ardèche 10% 3. Haute-Savoie 8% 4. Savoie, Isère, Doubs 7% 5. Saône et Loire 5% DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Faire de la concurrence une force, par exemple en s’appuyant sur la communication Montagnes du Jura. Se distinguer en proposant une offre innovante et différenciante. Une communication de qualité. Collectif Montagnes du Jura Observatoire Université d’Eté 5. Saône et Loire 5%
  24. 24. Avec qui vient-on ?
  25. 25. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les types de groupe 1. Famille et couple pour le Bassin lyonnais (39%) et la Suisse romande (35%) 2. Famille pour le Sud-Bourgogne (39%) 3. Couple pour la Belgique francophone (46%) DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Orientation des outils en fonction des cibles Village de la Montagne de l’Ain DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Choisir sa cible de clientèle (ne pas se disperser) Bien connaitre sa clientèle Opérations de promotion spécifiques Festival d’Ambronay Newsletter
  26. 26. Quelles sont les caractéristiques des séjours ?
  27. 27. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS La durée du séjour Belgique francophone 4,2 jours Suisse romande 4,3 jours Bassin lyonnais 4,9 jours Sud Bourgogne 5,1 jours DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Fédération- Animation Accompagnement à la commercialisation Speed Meeting DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES La connaissance de son territoire et de son offre. Action de promotion en face à face Conférences, réunions d’information
  28. 28. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Le mode d’hébergement de la clientèle de proximité DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Information – site mobile 1. Ami/famille de 26 à 44% 2. Hôtel de 19 à 21% 3. Chambres d’hôte (Lyon et Suisse) ou Gîte rural/meublé (Bourgogne) de 11 à 18% DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Donner de l’information sur les activités (sportives, culturelles, manifestations…) aux habitants.
  29. 29. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Le mode d’hébergement de la clientèle Belge francophone DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Accompagnement de l’offre Accompagnement à la commercialisation 1. Hôtel 34% 2. Chambres d’hôtes 21% 3. Ami/famille 17% DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Adapter l’offre aux valeurs Campagne/Gastronomie
  30. 30. DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Accompagnement aux utilisateurs de SITRA Actualités sur le Site Internet Aintourisme Newsletter DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS La réservation du séjour par les clientèles de proximité • Une réservation directe auprès de l’hébergeur entre 50 et 60% • Par téléphone pour la France 52 à 69% • Par Internet pour la Suisse 53% • Moins d’un mois avant le départ entre 33 et 46% Newsletter Action de communication sur le web Accompagnement à la commercialisation DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES La disponibilité de l’information, à tout moment. La fiabilité de l’information. La diffusion de l’information sur un maximum de canaux.
  31. 31. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS La réservation du séjour par les clientèles Belges DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Open System Site Internet Aintourisme • Une réservation directement auprès de l’hébergeur 56% • Par internet 72% • De 1 à 4 mois avant le départ 38% DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES La réservation sur le site internet de l’hébergeur. Une information fiable, plus de 4 mois à l’avance.
  32. 32. • Des séjours plus courts qu’en 2004 • Une nette préférence pour le non-marchand Caractéristiques des séjours • Une nette préférence pour le non-marchand • Une réservation souvent en direct • Une utilisation d’Internet par la clientèle étrangère
  33. 33. Quelles sont les principales activités pratiquées ?
  34. 34. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les activités de la clientèle française en séjour dans l’Ain DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Plan multisaison des sites de montagne Structuration de l’offre randonnée 1. Des activités de pleine nature : Du ski en hiver 63-64% De la balade à la belle saison 61-63% 2. Des sorties au restaurant 53-58% DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Valoriser ou s’appuyer sur les activités de pleine nature été/hiver (multisaison). Site Internet « Rando » Salon du Randonneur Label Ain Pêche
  35. 35. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS Les activités de la clientèle étrangère en séjour dans l’Ain DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Relation presse en Belgique Accompagnement d’événements Valorisation de la filière gastronomie 1. Des sorties au restaurant 66-76% 2. Des activités de pleine nature : De la balade à la belle saison 60-67% De la visite de site naturel de 32% pour les Belges à 53% pour les Suisses DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Favoriser l’accès à la gastronomie en renvoyant vers l’offre (restaurants…). S’appuyer sur l’usage de la gastronomie et les événements phares, les offres, les réseaux… filière gastronomie dans les actions de Rhône-Alpes Tourisme Site mobile
  36. 36. Bassin lyonnais Sud-Bourgogne Belgique franc. Suisse romande Activités 1. Balade à pied (68%) 2. Restaurant 1. Balade à pied (59%) 2. Site naturel 1. Restaurant (55%) 2. Dégustation / 1. Restaurant (64%) 2. Balade à pied Les activités des excursionnistes 2. Restaurant (64%) 3. Site naturel (60%) … 6. Site et parc de loisirs (35%) 2. Site naturel (59%) 3. Restaurant (56%) 2. Dégustation / producteur (41%) 3. Balade à pied (39%) 2. Balade à pied (52%) 3. Dégustation / producteur (26%)
  37. 37. Bassin lyonnais Sud-Bourgogne Belgique franc. Suisse romande Dépense par jour et par personne 37,40 € 36,70 € 69,70 € 78,90 € Les dépenses de nos clients En séjour 37,40 € 36,70 € 69,70 € 78,90 € Bassin lyonnais Sud-Bourgogne Belgique franc. Suisse romande Dépenses par personne 31,90 € 47,20 € 58,90 € 61,40 € En excursion
  38. 38. Pourquoi ceux qui ne viennent pas… ne viennent pas ?
  39. 39. Ce qui fait que les gens ne viennent pas Une notion de « vide » : pas de grande ville, pas de pôle phare. Des sites touristiques pas suffisamment aménagés. Une destination peu dépaysante (tantUne destination peu dépaysante (tant géographiquement que culturellement). Un manque d’activités et d’événements culturels La peur de l’ennui. Un manque d’image et de notoriété. En somme : l’Ain n’est pas une destination touristique.
  40. 40. Ce qui fait que les gens viendraient Un département proche et accessible. Une palette d’activités variées : du sport, des sites touristiques, des événements de renommée, de la gastronomie de qualité… Un environnement préservé, agréable, alliant campagne et montagne familiale. Un patrimoine riche.
  41. 41. DES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATSDES CONSTATS DES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONSDES ACTIONS Travailler sur l’image du département, à travers l’ensemble de nos actions - Des préjugés - Des points forts à valoriser DES CLESDES CLESDES CLESDES CLES Travailler sur l’image du département, à travers l’ensemble de nos actions
  42. 42. Conclusion Des évolutions de clientèle qui seront suivies régulièrement par l’Observatoire d’Aintourisme Des fiches, reprenant l’ensemble des informations présentées aujourd’hui par marché, sont disponibles en téléchargement sur le site www.ain-pro.com Des enjeux à intégrer dans vos plans d’action
  43. 43. Conclusion Monsieur Guy LARMANJAT, Vice-Président du Conseil général Chargé du tourisme etChargé du tourisme et des questions transfrontalières
  44. 44. Merci de votre attention

×