made on a PC with LibreOffice

1

Samedi 25 janvier 2014

michel.puech@paris-sorbonne.fr

Vers de nouveaux modèles de rela...
2
l'Homo Sapiens Technologicus
= un néolithique 2.0
à la fois changement radical et préhistoire
un état primitif, de découve...
l'Homo Sapiens Technologicus

technique et technologie sont naturelles à la
nature humaine
feu, habitation, mais aussi mar...
le soin est une technologie
comme l'agriculture, la cuisine, l'art, la guerre, etc.

Hippocrate
l'un des meilleurs philoso...
le soin est une technologie

→ schéma idéologique du quick fix
= la réparation rapide qui restaure l'état antérieur (à
moi...
le contexte particulier des pathologies
chroniques invalidantes et de la SEP
application (triviale) des points précédents
...
le contexte particulier des pathologies chroniques invalidantes et de la SEP

⇒ une réassurance
que la technologie en tant...
les technologies ordinaires
on privilégie les technologies extraordinaires
voyage dans l'espace et sustentation magnétique...
les technologies ordinaires

la dimension émotionnelle et éthique de la
technosphère ordinaire
le téléphone mobile est not...
la banalisation de l'ordinaire
une chimiothérapie prise par voie orale n'enlève rien à la
gravité de la maladie ni à l'eff...
les dimensions éthiques du soin dans le
contexte des technologies actuelles
acteurisation (empowerment)
+ agentivité (agen...
les dimensions éthiques du soin dans le contexte des technologies actuelles

→ en insérant les technologies de soin
dans l...
bilan
deux idées (qui me semblent) neuves et
prometteuses

 considérer les technologies (de soin) comme
ordinaires
surtou...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vers de nouveaux modèles de relations entre patients et soignants - Sympoium 2014, Prise en charge de la SEP

4 609 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 609
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 632
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vers de nouveaux modèles de relations entre patients et soignants - Sympoium 2014, Prise en charge de la SEP

  1. 1. made on a PC with LibreOffice 1 Samedi 25 janvier 2014 michel.puech@paris-sorbonne.fr Vers de nouveaux modèles de relations entre patients et soignants : Réflexion sur éthique et e-santé
  2. 2. 2
  3. 3. l'Homo Sapiens Technologicus = un néolithique 2.0 à la fois changement radical et préhistoire un état primitif, de découverte ⇒ éthique constructive sensible aux opportunités de valeur humaine donc potentiellement technophile 3 ≠ moralisation technophobe
  4. 4. l'Homo Sapiens Technologicus technique et technologie sont naturelles à la nature humaine feu, habitation, mais aussi marche debout et langage l'interface humaine avec le monde = une technosphère la « e-santé » pas seulement la question technique des soins à distance 4 mais celle de toute l'interface technologique du soin
  5. 5. le soin est une technologie comme l'agriculture, la cuisine, l'art, la guerre, etc. Hippocrate l'un des meilleurs philosophes de la technê le meilleur éthicien de sa puissance la médecine contemporaine qu'elle a été tentée d'oublier les autres dimensions du soin ou mieux : la signification du soin 5 a tellement bénéficié du progrès scientifique et technique
  6. 6. le soin est une technologie → schéma idéologique du quick fix = la réparation rapide qui restaure l'état antérieur (à moindre coût) une prise en charge technique qui apporte des solutions techniques à des problèmes qui ne sont que techniques stratégie vouée à l'échec assuré puisque les humains finissent par mourir = un « échec technique » ? idem pour les pathologies non entièrement réversibles ⇒ la version « quick fix » de la médecine est insoutenable 6 elle repose sur une mauvaise compréhension de la nature de la technologie
  7. 7. le contexte particulier des pathologies chroniques invalidantes et de la SEP application (triviale) des points précédents un contexte philosophique spécifique l'aversion à l'imprévisible 7 l'aversion à l'irréversible
  8. 8. le contexte particulier des pathologies chroniques invalidantes et de la SEP ⇒ une réassurance que la technologie en tant que telle ne fournit pas mais que le soin doit se fixer comme objectif de pouvoir traiter 8 au sens de « aborder » et pas de « soigner » un objectif pour les applications de esanté : fournir un milieu de réassurance, un accompagnement de réassurance de plus en plus via les applications et communications digitales
  9. 9. les technologies ordinaires on privilégie les technologies extraordinaires voyage dans l'espace et sustentation magnétique mais : les technologies qui impactent et structurent nos vies micro-ordinateurs et Web, smartphones, lentilles de contact et contraceptifs oraux, etc. = des technologies extraordinaires devenues ordinaires situation actuelle : présence dans l'ordinaire (le quotidien, l'accessible, le transparent) de technologies dont la puissance est extraordinaire en termes de menaces mais aussi de potentiels → 9 ⇒ une prise de conscience
  10. 10. les technologies ordinaires la dimension émotionnelle et éthique de la technosphère ordinaire le téléphone mobile est notre « objet transitionnel » (Donald W. Winnicott) les technologies « proximales » font l'objet d'un attachement au sens de la théorie de l'attachement (John Bowlby) : procurent de la réassurance factuellement et symboliquement (émotionnellement) on passe dans la technosphère ordinaire ≠ l'extraordinaire technologie hospitalière 10 → investissement possible de l'infosphère proximale par les outils de la e-santé
  11. 11. la banalisation de l'ordinaire une chimiothérapie prise par voie orale n'enlève rien à la gravité de la maladie ni à l'efficacité du traitement mais elle change de sphère existentielle par rapport à la perfusion en milieu hospitalier paradoxalement, le progrès banalise potentiellement dangereux : les voitures et motos actuelles (le risque devient transparent à cause de la perfection technique) mais en même temps l'ABS sauve des vies ⇒ prise de conscience de l'importance de l'ordinaire (technologique) application aux communications digitales application aux technologies de soin devenant ordinaires 11 de sa puissance, de la nécessité de sa prise en charge consciente et responsable
  12. 12. les dimensions éthiques du soin dans le contexte des technologies actuelles acteurisation (empowerment) + agentivité (agency) des soignés de toutes les autres parties prenantes  soignants, accompagnants, exécutants techniques, environnement personnel et social s'insérer dans la technosphère ordinaire le lieu de l'acteurisation et de l'agentivité comment déjouer la banalisation produite par le passage à des technologies de plus en plus ordinaires pour des pathologies chroniques graves ? 12 comment mettre à profit ses capacités de réassurance et d'attachement ?
  13. 13. les dimensions éthiques du soin dans le contexte des technologies actuelles → en insérant les technologies de soin dans le soin de soi = la dimension humaine et naturelle de la technologie ordinaire celle qui actuellement prospère 13 dans les mains du marketing des produits de consommation
  14. 14. bilan deux idées (qui me semblent) neuves et prometteuses  considérer les technologies (de soin) comme ordinaires surtout quand elles sont extraordinaires  éduquer au soin de soi 14 surtout quand on ne sait pas parfaitement « soigner » au sens de supprimer la pathologie

×