Chirurgie des prolapsus par voie
vaginale sans renfort prothétique
M. Medjtoh
S. Nebali
Service de gynécologie obstétrique...
Prolapsus
• à 80 ans 49.7% troubles de la statique pelvienne allant incontinence
urinaire et fécale et des prolapsus génit...
Prolapsus
• 18 % prolapsus des 3 étages
• 7 % des prolapsus /incontinence fécale
• 19 % des prolapsus /incontinence d’urin...
la voie vaginale
• La plastie périnéale antérieure
• la plastie périnéale postérieure
• le repositionnement du dôme vaginal
La chirurgie
• Chirurgie vaginale autologue
Technique de suspension:
- arc tendineux
- LES
- haut Mac call
Technique d’int...
But du traitement chirurgical
• Remodelage les moyens de suspension
• Retendre les fascia
• Rétablir les continences
Les stades de Prolapsus
• stade I : pas de chirurgie
• stade II : Prolapsus modéré hernie médiane sans
paravaginal defect
...
Le traitement chirurgical
Réparation des trois compartiments: 6 temps
– Hystérocèle
– Élytrocèle
– Cystocèle
– Stabilisati...
Étage urinaire
Étage urinaire
étage génital
Étage digestif: elytrocèle
Étage digestif: rectocèle
Stabilisation du fond vaginal
Richter
Haut mac call
Résultat de la voie vaginale sur la cure de
Cystocèle
• Auteur Patiente Succès Récidive Suivi
• White 19 100 % 0 3 ans
• S...
16
année Suivi m succes echec comp
MORLEY 1988 1 AN 90%
CUISHANK 1990 14%
MONK 1991 9 ANS 95% 5% 5%
DARGENT 1992 1AN 95.9%...
Cystocèle
Etude rétrospective
30 Etudes soit 2472 femmes
• Les taux d’échecs :
28.8% sans prothèses
rectocèle
 Essai de Paraiso et al.: 106 patientes Recul :17.5 mois
 Résultats anatomiques et fonctionnelle
Colporraphie ...
Notre expérience
• Cpc per opératoire: plaie de vessie : 01
• transfusion: 1
• rectum 0
• Cpc post opératoires : rétention...
les complications per opératoire
• Plaie de vessie % 0 à 3,3 % Nieminen K,
• Plaie du rectum % 0 à 4,6 % Paraiso
• Hémorra...
conclusion
• la chirurgie vaginale autoplastique est une chirurgie sûre et
efficace .
• Doit être préconisé en première in...
Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique
Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique
Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique

5 186 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 186
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique

  1. 1. Chirurgie des prolapsus par voie vaginale sans renfort prothétique M. Medjtoh S. Nebali Service de gynécologie obstétrique CHU bab el oued
  2. 2. Prolapsus • à 80 ans 49.7% troubles de la statique pelvienne allant incontinence urinaire et fécale et des prolapsus génitaux . • le risque cumulé d’être opéré tout au long de la vie d’un trouble de la statique pelvienne est de l’ordre de 11% Les prolapsus : traumatisme des muscles releveurs de l’anus une dénervation de la musculature anomalies du tissu conjonctif toux constipation chronique, la carence hormonale.
  3. 3. Prolapsus • 18 % prolapsus des 3 étages • 7 % des prolapsus /incontinence fécale • 19 % des prolapsus /incontinence d’urine • 38 % des incontinence urine /prolapsus
  4. 4. la voie vaginale • La plastie périnéale antérieure • la plastie périnéale postérieure • le repositionnement du dôme vaginal
  5. 5. La chirurgie • Chirurgie vaginale autologue Technique de suspension: - arc tendineux - LES - haut Mac call Technique d’interposition: shauta wertheim Technique de plicature:
  6. 6. But du traitement chirurgical • Remodelage les moyens de suspension • Retendre les fascia • Rétablir les continences
  7. 7. Les stades de Prolapsus • stade I : pas de chirurgie • stade II : Prolapsus modéré hernie médiane sans paravaginal defect • stade III et IV : Prolapsus avec une hernie médiane avec un paravaginal defect
  8. 8. Le traitement chirurgical Réparation des trois compartiments: 6 temps – Hystérocèle – Élytrocèle – Cystocèle – Stabilisation du fond vaginale – Rectocèle: basse, moyenne, haute – Rétablissement des continences
  9. 9. Étage urinaire
  10. 10. Étage urinaire
  11. 11. étage génital
  12. 12. Étage digestif: elytrocèle
  13. 13. Étage digestif: rectocèle
  14. 14. Stabilisation du fond vaginal Richter Haut mac call
  15. 15. Résultat de la voie vaginale sur la cure de Cystocèle • Auteur Patiente Succès Récidive Suivi • White 19 100 % 0 3 ans • Shull 62 76 % 24 % 1,6-5,6 • Grody 72 99 % 1% 0,5-3 ans • Farrell Ling 27 80 % 20 % 8mois • Nguyen-Bhatia 10 100 % 0 % 12mois • Elkins 25 92 % 8 % 0,5 – 3 • Malipeddi 45 93,4 % 6,6 % 2 ans • Stanton 73 85 % 15% 2 ans • Macer 109 78 % 22% 20 ans • Walter 86 100% 0% 1 an • Porges 388 97% 3% 2.6 années • Cosson 47 93 % 7% 16 .4 mois • Pigné 81 92.6% 7.4% 12à36 mois
  16. 16. 16 année Suivi m succes echec comp MORLEY 1988 1 AN 90% CUISHANK 1990 14% MONK 1991 9 ANS 95% 5% 5% DARGENT 1992 1AN 95.9% 4.1% 1% SALAVAT 2002 04 ANS 90% 10% 3% MAHER 2001 01ANS 94%
  17. 17. Cystocèle Etude rétrospective 30 Etudes soit 2472 femmes • Les taux d’échecs : 28.8% sans prothèses
  18. 18. rectocèle  Essai de Paraiso et al.: 106 patientes Recul :17.5 mois  Résultats anatomiques et fonctionnelle Colporraphie postérieure avec myorraphie Récidive :14% Dyspareunie :20%
  19. 19. Notre expérience • Cpc per opératoire: plaie de vessie : 01 • transfusion: 1 • rectum 0 • Cpc post opératoires : rétention urinaire: 1 • décès 01 • iue 01 Récidive de cystocèle: rectocèle élytrocèle • Hématome pelvien 1 2.1% • Rétention aiguë d’urine : 1 vs 1 5% Cure de prolapsus 300? suivi 1 à 5 ans
  20. 20. les complications per opératoire • Plaie de vessie % 0 à 3,3 % Nieminen K, • Plaie du rectum % 0 à 4,6 % Paraiso • Hémorragie % 0 à 34% richter k Richter K, Albrich W. Long-term results following fixation of the vagina on the sacrospinal ligament by the vaginal route (vaginae fixatio sacrospinalis vaginalis). Am J Obstet Gynecol 1981; 141: 811-6.
  21. 21. conclusion • la chirurgie vaginale autoplastique est une chirurgie sûre et efficace . • Doit être préconisé en première intention chez femmes au- delà de 65 ans

×