LE MAGAZINE D’AFNOR CERTIFICATION    juin 2010 &   ction      performance                                       extrait du...
.11         Cap sur le développement         durable-responsabilité sociétale         avec AFAQ 1000NR         (futur AFAQ...
dossier/externes », estime VincentDumont, directeur associé.Cette piste de progrès devraitpermettre à l’agence d’accen-tue...
>.11                                                                                                     Paroles          ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Afnor certification-a&p11-abstract-dd

429 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
429
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Afnor certification-a&p11-abstract-dd

  1. 1. LE MAGAZINE D’AFNOR CERTIFICATION juin 2010 & ction performance extrait du numéro 11 d’action&performance> Dossier Cap sur la responsabilité sociétale
  2. 2. .11 Cap sur le développement durable-responsabilité sociétale avec AFAQ 1000NR (futur AFAQ 26000) mesure à la fois les pratiques >>>>>>>> Pour faciliter l’application concrète des principes du et les résultats. Il permet de développement durable, AFNOR Certification a conçu AFAQ 1000NR. situer le niveau obtenu dans quatre catégories : Engagement Un outil d’évaluation qui se révèle un précieux levier d’anticipation (0 à 300 points), Progression et de différenciation. Premier bilan, trois ans après le lancement (300 à 500), Maturité (500 à 700) et enfin Exemplarité (plus d’AFAQ 1000NR, qui deviendra à l’automne AFAQ 26000. de 700 points). Gestion RH, relations fournisseurs, parties prenantes, management, stratégie… tout est passé au crible, puis synthétisé dans un rapport final, appelé bilan responsable. L’attestation En 2010, 91 % des Français durable chez AFNOR Certifi- délivrée par AFNOR Certifica- déclarent connaître le concept cation. L’élaboration de ce tion est valable pour 18 mois. de développement durable* ; texte international a débuté dès or ils n’étaient que 33 % en 2005. Sa publication prochaine Crédibiliser et piloter 2002. Les grandes entreprises devrait contribuer à mobiliser ne s’y trompent pas et ont les organisations autour de « Si les entreprises sont d’abord massivement adopté le modèle. la question du développement venues à l’évaluation AFAQ Le principal écueil reste durable et de la responsabilité 1000NR pour valoriser leurs toutefois l’étape de la mise sociétale. démarches, elles la plébiscitent en pratique. « Concrètement, aujourd’hui comme un outil de mettre en œuvre le développe- Évaluer sa stratégie pilotage et de réflexion straté- ment durable signifie intégrer gique », note Karen Delchet. avec AFAQ 1000NR C’est notamment le cas les enjeux économiques, sociaux et environnementaux Fort de cette conviction, du groupe conseil en commu- dans les pratiques de l’organi- AFNOR Certification a souhaité nication relationnelle Chaïkana sation, et donc repenser la donner aux organisations les (25 salariés), évalué en finalité de celle-ci, ses modes moyens d’anticiper en concevant décembre 2009. « Nous avons de production et de consom- le modèle AFAQ 1000NR. un vrai rôle pédagogique à mation, son ancrage territorial « Il propose une évaluation jouer auprès de nos clients et et les relations avec ses parties sur une échelle de maturité de nos fournisseurs pour les prenantes. Cela se traduit par qui synthétise tous les modèles amener vers des évènements une stratégie de responsabilité internationaux existants sur éco-conçus. L’évaluation a sociétale telle qu’elle est le développement durable », mis en exergue l’importance définie par la norme ISO 26000 », observe Adrien Ponrouch, de systématiser la prise en confirme Karen Delchet, chef de projet chez AFNOR compte du développement chef de projet développement Certification. Ainsi, le modèle durable dans nos prestationsp.02extrait d’action&performance11le magazine d’AFNOR Certification
  3. 3. dossier/externes », estime VincentDumont, directeur associé.Cette piste de progrès devraitpermettre à l’agence d’accen-tuer sa différenciation et d’amé-liorer sa propre performance.À ce jour, la flexibilité du modèleet son approche pragmatiqueont convaincu plus de 80 orga-nisations de tailles, secteursd’activité, et niveaux de maturité « Nous sommes par définitionextrêmement variés (grands En route vers AFAQ 26000 une entreprise non délocali-groupes, TPE, Chambres sable. Notre terroir est notre Fort de ce bilan solide, Pour tout savoirde commerce et d’industrie, principal outil : nous devons le modèle s’apprête à connaître sur l’ISO 26000collectivités, associations). donc faire vivre et prospérer une nouvelle évolution. PourAFNOR Certification travaille à accompagner la sortie de Le coup d’envoi du « Tour de France notre environnement écono- ISO 26000 » a été donné le 1er avril dernieren faciliter encore l’application mique et social ». Dans cette l’ISO 26000, AFAQ 1000NR à Paris. 1 000 participants ont réponduen impulsant des actions logique, l’évaluation a permis devient AFAQ 26000. présents pour cette demi-journée decollectives, comme celle qui de mesurer que le vignoble « L’évolution concerne environ débats et de rencontres destinée à touta permis début 2010 à dépense 74 % de ses charges 20 % du modèle, rassure savoir sur l’ISO 26000, le déploiement11 entreprises du Languedoc localement et valorise déjà Adrien Ponrouch. L’ISO 26000 de la responsabilité sociétale et sonRoussillon de faire évaluer leur 83 % de ses déchets. introduit de nouveaux concepts évaluation. Le succès de la manifes-responsabilité sociétale. Mais tels que l’identification par tation a démontré l’intérêt généré par Le niveau d’excellence atteint le sujet. Face à l’affluence, une nouvelleaussi au travers de déclinai- par la PME lui donne aujour- l’entreprise de sa sphère d’influence. Elle développe date francilienne a été programméesons sectorielles conçues d’hui la légitimité pour commu- le 8 juin à Cergy-Pontoise. Elle s’ajoutepour répondre aux besoins niquer directement auprès de aussi une nouvelle sémantique : à la vingtaine d’étapes prévues pourdes collectivités territoriales ses clients. Elle ajoutera dès AFAQ 1000NR parlait de ce colloque qui sillonnera la France(AFAQ 1000NR Territoires) cet été la mention « vignoble parties intéressées ou jusqu’en décembre 2010, de Niort àou de métiers spécifiques responsable » sur ses bouteilles. d’enjeux significatifs tandis Fort-de-France en passant par Rennes(logement social, entreprises que l’ISO 26000 évoque les ou Besançon. De son côté, la direction parties prenantes et introduitdu paysage, agences de de la fabrication des billets 7 questions centrales dontcommunication…). Les entreprises du de la Banque de France (1000 il faut mesurer l’impact sur les« Vignoble responsable » salariés regroupés sur deux activités, poursuit-il. Mais dans paysage à l’heure du sites industriels en Auvergne), le fond, AFAQ 26000 s’inscrit développement durableCes différentes formules a utilisé AFAQ 1000NR comme dans la continuité. La structureséduisent, puisqu’AFNOR outil de mesure de sa stratégie Comment valoriser des pratiques du modèle ne changera pas, exemplaires dans un secteur oùCertification enregistre une de développement durable. seuls les libellés et contenustrès forte augmentation des le développement durable semble couler « Nous étions déjà certifiés évolueront pour être encore de source ? Tel est le défi que doiventdemandes d’évaluation. ISO 9001, ISO 14001 et plus en cohérence avec relever élagueurs, jardiniers ou paysa-Pour Adrien Ponrouch, « cette OHSAS 18001, raconte Olivier l’ISO 26000. » La sortie offi- gistes, que des activités proches de laaccélération démontre que la Gallet, responsable qualité. cielle d’AFAQ 26000 est prévue nature et de la biodiversité semblentrecherche d’une performance Nous souhaitions donc d’abord pour l’automne prochain. s prédisposer à la RSE. Afin de les aideréquilibrée sur les trois piliers mesurer l’action accomplie à mieux mesurer et améliorer leurdu développement durable depuis 10 ans avant de maturité sur le sujet, AFNOR Certifica-s’affirme comme un avantage prolonger notre démarche tion et l’Unep – Union Nationale desconcurrentiel et une finalité Entrepreneurs du Paysage –, ont adapté QSE. » Suite à l’évaluation AFAQ 1000NR aux enjeux de la filière.managériale. » Une analyse conduite fin 2009 et à l’obten- En avril dernier, sept entreprises se sontconfirmée par Brice Amouroux, tion du niveau « Maturité », laissées séduire par cette déclinaison.le secrétaire général du Château l’entreprise a pu formaliserLarose Trintaudon, un vignoble une nouvelle série de plansdu Haut Médoc. Cette PME d’actions destinés à agir surde 63 salariés est devenue les principales pistes de progrès * Selon la neuvième édition dela seconde organisation identifiées, notamment envers l’Observatoire du développementà atteindre l’« Exemplarité ». ses parties prenantes externes. durable Ifop, 2010. p.03 Extrait d’action&performance11 le magazine d’AFNOR Certification
  4. 4. >.11 Paroles 3 d’expert © Tous droits de reproduction, textes et illustrations même partiels, restent soumis à l’accord préalable de la directrice de la publication. La rédaction n’est pas responsable des documents qui lui sont adressés spontanément. questions à... « Un véritable Francesca Menicatti outil de pilotage Foyers de Seine-et-Marne (FSM) pour les entreprises » Chef de projet développement durable chez AFNOR « Nous différencier Certification, Karen Delchet a piloté l’élaboration d’AFAQ 1000NR. Elle revient sur les bases opération- par une offre responsable » nelles pour bien aborder ce modèle. A&P : En quoi consiste l’évaluation AFAQ 1000NR ? Depuis 2006, l’entreprise de logements sociaux Foyers de Seine- Karen Delchet (KD) : Le référentiel passe au crible les et-Marne (FSM) a fait de la responsabilité sociétale le cœur de AFNOR Certification. SAS au capital de 18 187 000 €. RCS Bobigny B 479 076 002. Siège : 11 rue Francis de Pressensé - 93571 La-Plaine-Saint-Denis cedex. pratiques et les résultats d’une organisation suivant les sa stratégie. Fin 2009, elle a atteint le niveau « Maturité » d’AFAQ trois piliers du développement durable. L’évaluation présente ainsi l’intérêt de reconnaître les efforts 1000NR, dans une version spécialement adaptée. Focus sur la accomplis, d’identifier les éléments insuffisamment démarche avec Francesca Menicatti, responsable RSE. intégrés dans la stratégie et les pistes de progrès possibles. Concrètement, elle se déroule en trois phases, réalisées par un binôme d’évaluateurs aux profils et compétences complémentaires. (european housing companies). Des indi- cateurs tels que la part de logements A&P : Comment se déclinent ces trois étapes ? 1 alimentés en énergies renouvelables, les KD : La phase de préparation a pour but de clarifier A&P : Qu’est-ce qui a poussé FSM à dépenses consacrées à l’accompagnement les objectifs, de présenter une dernière fois l’outil et adopter une stratégie de développement social ou les pratiques d’achats respon- le déroulement de l’évaluation, et de définir les parties durable ? sables, y sont mis en avant. Cette version prenantes internes et externes que les évaluateurs « logement social » nous permet de rencontreront. Pendant la deuxième étape, le binôme Francesca Menicatti (FM) : Notre métier nous évaluer sur nos cinq objectifs-clés : consiste à construire, entretenir et gérer d’évaluateurs procède à une série d’entretiens, avec un promouvoir l’équilibre social des territoires, panel représentatif de l’ensemble des acteurs internes des logements sociaux. Or dans ce secteur, préserver l’environnement, assumer notre les enjeux environnementaux et sociaux de l’entreprise ainsi qu’un échantillon de ses parties responsabilité économique, animer et prenantes. Compte-tenu de la complexité des sujets se rejoignent. Notre stratégie d’éco- améliorer la gouvernance et développer les construction et d’éco-réhabilitation abordés, la confrontation de point de vue des deux éva- ressources humaines en interne. Elle nous luateurs se révèle cruciale. Pour finir, la troisième étape contribue aux objectifs du protocole de permet aussi un benchmark pertinent. Kyoto et du Grenelle de l’Environnement. comprend la cotation de l’entreprise sur 1 000 points puis Dans le même temps, en offrant aux la rédaction du bilan responsable. Le temps nécessaire est largement compensé par la formidable motivation qui K10 06 126. 100010. Document imprimé par Promoprint entreprise ImprimVert®. locataires un parc aux charges plus modérées, nous participons à leur mieux 3 découle de cette aventure. C’est du moins ce que souli- vivre. Cette stratégie sert aussi des enjeux gnent les 75 organisations évaluées. économiques : dans un contexte très A&P : Quelles sont les retombées du bilan responsable ? A&P : Combien de temps faut-il pour se préparer ? concurrentiel, nous cherchons à nous différencier par une offre responsable. FM : Nous avons trouvé dans cette analyse KD : L’idée n’est pas de construire à la hâte des pratiques un véritable moteur d’amélioration. ou des indicateurs pour répondre aux questions des Nous nous sommes d’ailleurs fixés l’objectif évaluateurs mais bien de se doter progressivement d’outils d’atteindre le niveau « Exemplarité » et de démarches innovantes pour bâtir une stratégie de 2 pour 2012. Parmi les axes à approfondir, responsabilité sociétale solide et pertinente. Ce sont ces nous devrons notamment agir sur la éléments qui seront évalués. Il n’est donc pas nécessaire A&P : Comment vous êtes-vous approprié de préparer particulièrement cette évaluation. le modèle AFAQ 1000NR ? sensibilisation des entreprises de BTP avec lesquelles nous travaillons si nous voulons A&P : Quel est enfin l’apport du bilan responsable ? FM : Nous avions besoin qu’une tierce atteindre 100 % de chantiers verts. Nous partie externe évalue la pertinence de devrons pour cela mettre l’accent sur la KD : Ce document remis à l’issue de l’évaluation comporte notre démarche. Le modèle AFAQ 1000NR formation, mais aussi sur les indicateurs entre 30 et 40 pages d’observations sur la stratégie de correspondait parfaitement à nos besoins, de mesure des pratiques environnementales développement durable de l’entreprise. Une synthèse d’autant que nous avons travaillé à sa en vigueur au niveau de nos chantiers. globale livre une analyse sur l’entreprise, puis des déclinaison sectorielle avec AFNOR Certifi- entrées par grandes thématiques permettent une mise en cation. Le référentiel prend ainsi en compte perspective. Enfin, il détaille les points forts et les points un modèle responsabilité sociétale européen à améliorer pour chacun des 33 critères évalués. Ce développé par le réseau Delphis - Eurhonet niveau de précision en fait un véritable outil de pilotage. 11 rue Francis de Pressensé – 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex – France T. : +33 (0)1 41 62 80 11 – F. : +33 (0)1 49 17 90 00 – certification@afnor.org – www.afnor.org

×