Expérimentation de prêt de liseuses
1er février – 7 septembre 2013

Résultats de l’enquête

Propos	
  recueillis	
  par	
 ...
Contexte	
  
	
   Enquête	
   menée	
   sur	
   un	
   échan3llon	
   de	
   lecteurs	
   volontaires	
   sur	
   la	
   b...
LE	
  PROFIL	
  DES	
  LECTEURS(RICES)

2
Lecteurs	
  ayant	
  emprunté	
  une	
  liseuse	
  
HOMME
37%

FEMME
63%

Réponses	
  ignorées	
  :	
  0	
  

Sur	
  le	
 ...
Répar>>on	
  des	
  âges	
  
36%

23%

24%

10%
4%

3%

12-18

18-25

25-40

40-50

50-65

65+

Réponses	
  ignorées	
  :	...
Livres	
  lus	
  chaque	
  année	
  
68%

15%

15%

1 À 10

10 À 15

0%
<1

> 15
Réponses	
  ignorées	
  :	
  0	
  

D’apr...
Provenance	
  des	
  livres	
  lus	
  
(plusieurs	
  choix	
  possibles)	
  	
  
AMIS

13%

BILBLIOTHÈQUES

54%

ACHATS

3...
Types	
  de	
  livres	
  lus	
  
(plusieurs	
  choix	
  possibles)	
  

AUTRES

ESSAIS

9%

9%

LIVRES "PRATIQUES"

CLASSI...
Echanges	
  autour	
  des	
  lectures	
  
(plusieurs	
  choix	
  possibles)	
  

PAS DU TOUT

16%
INTERNET

6%
CLUB DE LEC...
Aviez-­‐vous	
  déjà	
  lu	
  un	
  livre	
  numérique	
  avant	
  de	
  tester	
  ceLe	
  liseuse	
  ?	
  
NON

83%

OUI
...
Aviez-­‐vous	
  déjà	
  lu	
  un	
  livre	
  numérique	
  avant	
  de	
  tester	
  ceLe	
  liseuse	
  ?	
  
NON

83%

Sur	...
L’UTILISATION	
  DE	
  LA	
  LISEUSE	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
...
Dans	
  quelle	
  médiathèque	
  l’avez-­‐vous	
  empruntée	
  ?	
  

BLAISERIE

15%
MÉDIATHÈQUE
F-M

55%

COURONNERIES

1...
Et	
  dans	
  quel(s)	
  lieu(x)	
  l’avez-­‐vous	
  testée	
  ?	
  
TRANSPORTS

25%

AILLEURS

20%
BIBLIOTHÈQUE

DOMICILE...
Evalua>on	
  des	
  aspects	
  techniques	
  
FACILITÉ D’UTILISATION

46%

45%

9%

77%

CONFORT DE LECTURE

21% 2%

91%

...
Evalua>on	
  des	
  aspects	
  techniques	
  
FACILITÉ D’UTILISATION

46%

45%

9%

77%

CONFORT DE LECTURE

21% 2%

91%

...
Avez-­‐vous	
  lu	
  ou	
  parcouru	
  plusieurs	
  ouvrages	
  ?	
  

Avez-­‐vous	
  lu	
  un	
  ouvrage	
  en3er	
  ?	
 ...
Après	
  ceLe	
  expérience,	
  que	
  pensez-­‐vous	
  de	
  la	
  lecture	
  numérique	
  ?	
  
Les	
  mots	
  les	
  pl...
LA	
  BIBLIOTHÈQUE	
  
ET	
  LE	
  LIVRE	
  NUMÉRIQUE

18
Les	
  bibliothèques	
  doivent-­‐elles	
  proposer	
  ce	
  type	
  d’appareils	
  ?	
  

93%

OUI

NON

7%

19
 Pour	
  quelle(s)	
  raison(s)	
  selon	
  vous	
  ?	
  
POINTS	
  POSITIFS	
  LES	
  PLUS	
  CITÉS	
  	
  
-­‐ 	
  faire...
Types	
  d’accès	
  souhaités	
  en	
  bibliothèque	
  
	
  (plusieurs	
  choix	
  possibles)	
  
79%
56%
35%
17%

Réponse...
A	
  l’avenir,	
  quels	
  types	
  de	
  livres	
  numériques	
  souhaiteriez-­‐vous	
  	
  
que	
  les	
  médiathèques	
...
CONCLUSION	
  

Le	
  projet	
  a	
  permis	
  :	
  
-­‐ 
à	
  des	
  lecteurs	
  de	
  tester	
  une	
  liseuse	
  avant	...
Toute	
  l’équipe	
  de	
  la	
  Médiathèque	
  François-­‐MiNerrand	
  	
  
et	
  son	
  réseau	
  remercie	
  chaleureus...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Résultats enquête liseuses 2013 - Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers

11 158 vues

Publié le

En 2013, 106 lecteurs volontaires ont participé à une expérimentation de liseuses numériques. Chaque test a provoqué l'échange avec les bibliothécaires et les questionnaires remplis ont fait l'objet d'une petite étude sur les usages possibles en bibliothèque.

Publié dans : Formation
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 158
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8 968
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Résultats enquête liseuses 2013 - Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers

  1. 1. Expérimentation de prêt de liseuses 1er février – 7 septembre 2013 Résultats de l’enquête Propos  recueillis  par  les  agents  de  la  Médiathèque  François-­‐Mi9errand  et  son  réseau   et  présentés  par  Carole  Parisot  le  21  septembre  2013  
  2. 2. Contexte     Enquête   menée   sur   un   échan3llon   de   lecteurs   volontaires   sur   la   base   d’un   entre3en   et   d’un   ques3onnaire   transmis   lors   de   l’emprunt   de   la  liseuse,  20  ques3ons  répar3es  en  trois  items  :   -­‐  Le  profil  du  lecteur(rice)   -­‐  L’u3lisa3on  de  la  liseuse   -­‐  La  bibliothèque  et  le  livre  numérique             106  personnes  ont  testé  une  liseuse  et  répondu  au  ques3onnaire.     Nombre   d’appareils   prêtés   :   10   liseuses   (5   à   la   Médiathèque   François -­‐MiNerrand  et  1  par  médiathèque  du  réseau  –  sauf  Ludothèque).     Temps  de  l’expérimenta3on  :  31  semaines  (7  mois  environ).     Moyenne  de  la  durée  de  prêt  par  abonné  :  10  jours.     Moyenne  de  la  durée  des  échanges  (prêt/retour)  :  1h15.  
  3. 3. LE  PROFIL  DES  LECTEURS(RICES) 2
  4. 4. Lecteurs  ayant  emprunté  une  liseuse   HOMME 37% FEMME 63% Réponses  ignorées  :  0   Sur  le  nombre  total  d’abonnés  (14  205)  les  femmes  sont  majoritaires  à  57,83  %  (contre  42,17    %  d’hommes).     Pour  l’expérimenta3on,  elles  représentent  63  %  des  volontaires.   Les  hommes  sont  toutefois  bien  représentés  dans  l’expérience  (37  %).   Le  panel  est  donc  assez  représenta3f  de  nos  abonnés  en  ma3ère  de  parité.       Constat   général   dans   l’échange   :   davantage   d’interroga3ons   autour   de   la   technologie   de   la   part   des   hommes   ;                                 les  femmes    étant  plus  préoccupées  par  les  accès  aux  contenus  et  les  pra3ques.       3
  5. 5. Répar>>on  des  âges   36% 23% 24% 10% 4% 3% 12-18 18-25 25-40 40-50 50-65 65+ Réponses  ignorées  :  0   Cet  ou3l  touche  à  46%  les  +  de  50  ans  (dont  des  personnes  qui  empruntent  également  pour  les  seniors  de  +  de  70  ans).   La  liseuse  intéresse  peu  les  jeunes  de  moins  de  30  ans  (plus  aarés  par  la  tableNe  et  sans  doute  plus  autonomes  dans  la   prise  en  main  des  nouvelles  technologies).      Constat  dans  l’échange  :  la  généra3on  des  +  de  50  ans  exprime  un  aNachement  pour  les  œuvres  classiques  et  la  culture   de  l’écrit.  
  6. 6. Livres  lus  chaque  année   68% 15% 15% 1 À 10 10 À 15 0% <1 > 15 Réponses  ignorées  :  0   D’après  ceNe  approche  quan3ta3ve,  l’expérimenta3on  a  ciblé  ce  qu’on  appelle  aujourd’hui  les  «  moyens  »  et  «  grands  »   lecteurs.  Peu  importe  le  support  1,  lire  des  livres  est  un  plaisir  régulier  ancré  dans  les  usages  des  personnes  interrogées.       Constat   dans   l’échange   :   beaucoup   de   personnes   de   +   40   ans   ont   avancé   l’idée   que   les   liseuses   peuvent   inciter   à   la   lecture   et   aarer   les   jeunes   qui   lisent   peu   ou   pas.   Cet   argument   ne   se   vérifie   pas   ici.   Or,   la   préoccupa>on   de   la   transmission  généra>onnelle  était  souvent  évoquée  dans  ceNe  expérimenta3on.   1  "  Le  livre  change  parce  que  le  monde  change  ",  dit  Pierre  Bourdieu  (  in  Pra$ques  de  lecture  )   5
  7. 7. Provenance  des  livres  lus   (plusieurs  choix  possibles)     AMIS 13% BILBLIOTHÈQUES 54% ACHATS 33% Réponses  ignorées  :  0   Pour  se  procurer  des  livres,  54  %  des  personnes  interrogées  se  réfèrent  à  la  bibliothèque,  achètent  (33%)  ou  empruntent  à   des  amis  ou  des  proches  (13%).     La  bibliothèque  reste  donc  le  principal  lieu  de  ressources  en  ma3ère  de  lecture  dans  l’environnement  culturel  de  la  ville.     6
  8. 8. Types  de  livres  lus   (plusieurs  choix  possibles)   AUTRES ESSAIS 9% 9% LIVRES "PRATIQUES" CLASSIQUES 12% 12% BD 7% SF/FANTASY ROMANS CONTEMPORAINS 6% 21% POLARS 14% Réponses  ignorées  :  0   BEST-SELLERS 10% Ce  schéma  met  en  évidence  l’aNente  des  lecteurs  pour  une  diversité  des  genres  documentaires.   La   demande   reste   forte   pour   les   romans   contemporains   (21%),   les   polars   14%),   les   classiques   (12%)   et   les   livres   «  pra3ques  »  (12%).        Remarques  :  les  livres  pra3ques  sont  moins  faciles  à  feuilleter  en  numérique  qu’en  version  papier.  Tous  les  genres   documentaires   ne   sont   pas   représentés   en   numériques   (pas   d’équivalence).   Par   ex.,   pour   les   bibliothèques,   ils   existent  encore  très  peu  des  ressources  numériques  qui  permeNent  le  téléchargement  de  BD  et  de  Mangas.     7
  9. 9. Echanges  autour  des  lectures   (plusieurs  choix  possibles)   PAS DU TOUT 16% INTERNET 6% CLUB DE LECTURE 3% AMIS OU PROCHES 81% Réponses  ignorées  :  0   Les  lecteurs  interrogés  préfèrent  échanger  autour  de  leurs  lectures  dans  leur  sphère  privée  à  81  %.       Remarques   :   la   fonc3onnalité   «   prise   de   notes   »   de   la   liseuse   peut   apparaître   intéressante   pour   meNre   en   commun   des   avis  de  lecture  soit  en  club  de  lecture  soit  sur  les  réseaux  sociaux  liNéraires  (ex.  Babelio,  Librarything,  lecteurs.com,  etc.).   Or,  dans  le  panel  interrogé,  il  n’y  a  que  3  %  des  personnes  qui  par3cipent  à  un  club  de  lecture  et  que  6  %  qui  ressentent  le   besoin  de  publier  des  avis  sur  Internet.   8
  10. 10. Aviez-­‐vous  déjà  lu  un  livre  numérique  avant  de  tester  ceLe  liseuse  ?   NON 83% OUI 17% Réponses  ignorées  :  0   Pour  83  %  des  lecteurs,  ceNe  expérimenta3on  a  été  une  découverte  de  la  lecture  numérique.      Précision  :  les  liseuses  sont  des3nées  à  lire  des  textes  homothé3ques  (équivalent  numérique  du  texte  imprimé).   Il  existe  d’autres  types  de  livres  numériques  appelés  aussi  livres  applica3fs  ou  livres  connectés  qui  ne  sont  lisibles  que  sur   tableNe  mul3média.     Si  les  liseuses  donnent  la  possibilité  d’écouter  des  textes  lus  (via  un  casque  à  brancher)  et  de  visualiser  quelques  images,   elles  ne  sont  pas  considérées  comme  des  appareils  mul3média.               9
  11. 11. Aviez-­‐vous  déjà  lu  un  livre  numérique  avant  de  tester  ceLe  liseuse  ?   NON 83% Sur  quel  support  ?   ORDINATEUR 13% TABLETTE OUI 17% 3% TÉLÉPHONE 1% Réponses  ignorées  :  0   Pour  17  %  des  lecteurs  qui  avaient  déjà  fait  l’expérience,  13%  ont  lu  sur  ordinateur,  3%  sur  tableNe  et  1%  sur  smartphone.   Quelques  personnes  ont  indiqué  qu’elles  avaient  déjà  eu  en  main  une  liseuse  mais  sans  avoir  fait  l’expérience  de  lire  un   livre  numérique.       Constat   dans   l’échange   :   de   manière   générale,   l’expérimenta3on   a   touché   des   personnes   qui   souhaitaient   testé   la   liseuse  dans  l’idée  d’en  acheter  une  éventuellement.     10
  12. 12. L’UTILISATION  DE  LA  LISEUSE                                                     11
  13. 13. Dans  quelle  médiathèque  l’avez-­‐vous  empruntée  ?   BLAISERIE 15% MÉDIATHÈQUE F-M 55% COURONNERIES 13% MÉDIASUD 6% TROIS CITÉS 10% Réponses  ignorées  :  0   Ce  schéma  montre  que  les  prêts  ont  fonc3onné  sur  l’ensemble  du  réseau.   La   différence   entre   la   Médiathèque   du   centre   ville   (55%   des   prêts)   et   les   médiathèques   de   quar3er   est   due   au   nombre   de   liseuses  proposées  :  6  à  la  Médiathèque  et  1  par  médiathèque  de  quar3er.       Précision   :   si   Médiasud   n’affiche   que   6%   des   prêts   c’est   que   l’équipe   a   décidé   de   prêter   plus   longuement   la   liseuse   pour   leur  public.   12
  14. 14. Et  dans  quel(s)  lieu(x)  l’avez-­‐vous  testée  ?   TRANSPORTS 25% AILLEURS 20% BIBLIOTHÈQUE DOMICILE 3% 67% Réponses  ignorées  :  0   Les   lecteurs   pouvaient   tester   la   liseuse   où   ils   le   souhaitaient.   Or,   la   majorité   des   lecteurs   ne   l’ont   testé   qu’à   leur   domicile  (67%),  n’osant  pas  l’emporter  ailleurs.   Ils  n’auraient  pas  forcément  ce  même  comportement  si  la  liseuse  leur  appartenait.         Précision  :  à  la  ques3on  «  Ailleurs,  précisez…  »  les  réponses  ont  été  :  dans  le  jardin,  dans  un  parc,  en  vacances,  en   voyage,  dans  une  file  d’aNente  ou  chez  le  médecin,  au  café  ou  en  terrasse.         13
  15. 15. Evalua>on  des  aspects  techniques   FACILITÉ D’UTILISATION 46% 45% 9% 77% CONFORT DE LECTURE 21% 2% 91% TAILLE DES CARACTÈRES 9% BON MOYEN ECRAN 59% 88% AUTONOMIE DE L’APPAREIL APPRÉCIATION GÉNÉRALE 37% 59% 4% MAUVAIS 12% 40% 1% Réponses  ignorées  :  0   POINTS  POSITIFS     Les  fonc3onnalités  les  plus  appréciées  ont  été  :  «  La  taille  des  caractères  »  à  91%    et  «  L’autonomie  de  l’appareil  »  à  88%.   Le  confort  visuel  a  été  reconnu  à  77%  (grâce  à  l’encre  électronique  et  la  possibilité  d’agrandir  les  caractères).   Le  point  apprécié  le  plus  cité  est  :  appareil  léger  (bibliothèque  porta3ve),  sobre  et  efficace,  idéal  pour  un  usage  pra3que   de  la  lecture.   Le  deuxième  point  apprécié  :  un  même  support  pour  plusieurs  ouvrages.   APPRECIATION   GENERALE   :   l’idée   de   pouvoir   paramétrer   son   interface   de   lecture   plaît   beaucoup   (taille   des   caractères,   orienta3on  du  texte,  contraste,  police,  etc.).     14
  16. 16. Evalua>on  des  aspects  techniques   FACILITÉ D’UTILISATION 46% 45% 9% 77% CONFORT DE LECTURE 21% 2% 91% TAILLE DES CARACTÈRES 9% BON MOYEN ECRAN 59% 88% AUTONOMIE DE L’APPAREIL APPRÉCIATION GÉNÉRALE 37% 59% 4% MAUVAIS 12% 40% 1% Réponses  ignorées  :  0   POINTS  NEGATIFS   Les   lecteurs   sont   vraiment   partagés   sur   la   facilité   d’u3lisa3on   (sigles   trop   basés   sur   la   culture   du   web,   naviga3on   pas   forcément  logique  et  fluide).  En  effet,  9%  ont  trouvé  la  naviga3on  mauvaise,  peu  ergonomique,  et  la  réac3vité  très  lente.     La  majorité  des  lecteurs  se  sont  plaints  de  la  taille  de  l’écran  (6  pouces)  et  auraient  préféré  plus  grand  (7  ou  8  pouces)  ainsi   qu’une  lampe  pour  lire  dans  l’obscurité.     Certains  ont  constaté  des  problèmes  d’ouverture  de  plusieurs  fichiers  ou  des  bugs  dans  la  tac3lité.      Remarque  :  expérimenta3on  limitée  à  un  seul  modèle.   15
  17. 17. Avez-­‐vous  lu  ou  parcouru  plusieurs  ouvrages  ?   Avez-­‐vous  lu  un  ouvrage  en3er  ?   96% 47% 53% 4% OUI NON Avez-­‐vous  partagé  la  liseuse   (famille,  amis  ou  collègues)  ?   OUI NON Faites-­‐vous  la  différence  entre   une  liseuse  et  une  tableNe  mul3média  ?   82% 55% 45% 18% OUI NON OUI NON 16
  18. 18. Après  ceLe  expérience,  que  pensez-­‐vous  de  la  lecture  numérique  ?   Les  mots  les  plus  employés  par  ordre  de  fréquence  :     1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10.  11.  12.  13.  14.   Pra3que,  légère  et  facile    ANachement  au  livre  papier  (lecture  numérique  complémentaire)      Agréablement  surpris(e)    Gain  de  place,  économie  d’énergie    Manque  un  éclairage  ou  une  lampe    Ecran  trop  pe3t    Expérimenta3on  intéressante    Temps  d’adapta3on,  changement  des  habitudes    Expérience  à  poursuivre    Difficile  de  feuilleter  un  livre    Préfère  le  contact  du  papier  et  de  l’objet  livre    Bien  pour  les  jeunes  généra3ons    Envie  de  tester  une  tableNe  >  pour  17  lecteurs  sur  106    Pas  du  tout  convaincu(e)  >  pour  8  lecteurs  sur  106   17
  19. 19. LA  BIBLIOTHÈQUE   ET  LE  LIVRE  NUMÉRIQUE 18
  20. 20. Les  bibliothèques  doivent-­‐elles  proposer  ce  type  d’appareils  ?   93% OUI NON 7% 19
  21. 21.  Pour  quelle(s)  raison(s)  selon  vous  ?   POINTS  POSITIFS  LES  PLUS  CITÉS     -­‐   faire  découvrir  les  liseuses  à  tout  le  monde,  démocra3sa3on,  accès  aux   nouveaux  supports  pour  tous  et  surtout  pour  ceux  qui  n'ont  pas  les  moyens     -­‐   personnaliser  son  interface  de  lecture  (agrandir  les  caractères,  marges,   orienta3on  du  texte,  etc.)   -­‐   donner  accès  aux  livres  numériques   -­‐   avoir  accès  aux  livres  manquants,  épuisés,  rares…     -­‐  s'adapter  à  d'autres  usages   -­‐  emprunter  plusieurs  livres  à  la  fois  de  façon  légère   -­‐  faciliter  l'accès  aux  œuvres  depuis  chez  soi  (services  à  distance)   -­‐  raisons  financières  (livres  numériques  moins  chers)   -­‐  avoir  accès  aux  classiques  facilement   -­‐  aarer  les  jeunes  vers  la  lecture   -­‐  meNre  en  avant  des  3tres  en  par3culier   POINTS  NEGATIFS  LES  PLUS  CITÉS   -­‐ «  je  suis  partagé(e)  »   -­‐ «  je  trouve  ça  gadget  »   -­‐ «  je  préfère  avoir  mon  matériel  »   -­‐ «  que  deviendra  la  bibliothèque  ?  »   -­‐ «  je  préfère  le  livre  »   20
  22. 22. Types  d’accès  souhaités  en  bibliothèque    (plusieurs  choix  possibles)   79% 56% 35% 17% Réponses  ignorées  :  6   Le   téléchargement   est   davantage   aNendu   que   l’accès   en   ligne,   et   les   lecteurs   souhaitent  plus  de  ressources  numériques  accessibles  à  distance  depuis  chez  soi.   21
  23. 23. A  l’avenir,  quels  types  de  livres  numériques  souhaiteriez-­‐vous     que  les  médiathèques  meLent  à  disposi>on  ?   (dernière  quesFon)   Réponses  ignorées  :  12   Les  mots  les  plus  employés  par  ordre  de  fréquence  :     1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10.   Romans  actuels  /  nouveautés    Classiques    Un  peu  de  tout  /  diversité      Sélec3on  des  bibliothécaires    Livres  en  langues  étrangères  (y  compris  langues  peu  représentées)    Classiques  traduits  de  la  liNérature  mondiale    Sciences  humaines  :  psycho,  socio,  développement  personnel  et  santé    Livres  du  terroir  ou  sur  la  ruralité    Livres  d’histoire,  biographies,  récits  et  témoignages    Les  livres  rares  ou  qu’on  ne  trouve  pas  en  bibliothèque   22
  24. 24. CONCLUSION   Le  projet  a  permis  :   -­‐  à  des  lecteurs  de  tester  une  liseuse  avant  d’en  acheter  éventuellement  une  ;   -­‐  à  ceux  qui  n’ont  pas  les  moyens  d’en  u3liser  une  ;     -­‐  de  meNre  en  valeur  des  collec3ons  autrement  :  classiques,  Publie.net…  ;   -­‐  de  meNre  en  avant  une  sélec3on  des  bibliothécaires  ;   -­‐  d’apprécier  la  personnalisa3on  de  l’affichage  :  orienta3on  du  texte  (portrait  ou   paysage),  taille  des  caractères,  type  de  police,  apparence  (écriture  blanche  sur  fond   noir),  etc.   -­‐  d’emporter  une  sélec3on  de  plusieurs  ouvrages  dans  un  support  léger  et  pra3que.   C’est  pourquoi,  ce  nouveau  support  peut  permeLre  de  toucher  les  publics  suivants  :   >  les  personnes  qui  souffrent  de  faFgue  oculaire,  malvoyants  ou  certains  seniors  ;   >  les  personnes  qui  voyagent  beaucoup  ;   >  les  personnes  hospitalisées.     23
  25. 25. Toute  l’équipe  de  la  Médiathèque  François-­‐MiNerrand     et  son  réseau  remercie  chaleureusement     les  lecteurs  qui  ont  par3cipé  à  l’expérimenta3on.    

×