Le marketing de masse est mort...  Vive le marketing différencié !Baromètre sur le comportement des Internautes      face ...
IntroductionC’est un constat : l’emailing de masse, autrefois outil defidélisation privilégié des marchands, n’a plus la c...
MÉTHODOLOGIE
Méthodologie de l’étudeÉtude menée auprès d’un panel représentatif de la populationfrançaise, âgés de 18 à 65 ans :• Étude...
% des panélistes ont acheté sur89,7   Internet au cours des 3 derniers mois
À quelle fréquence achètent-ils sur Internet ?      66,2 % des panélistes achètent en ligne au moins une fois      par mois
La réception d’emailings publicitaires est trop élevée26,5    c’est le nombre moyen d’emailings        publicitaires reçus...
Fréquence d’envoi souhaitée                        82,5 % du panel souhaite recevoir de la part                        d’u...
Les sources d’intérêt dans un emailing publicitaireÀ la question « Lorsque vous recevez un emailing publicitaire, qu’est-c...
Les offres ne correspondent pas aux besoins66,4 % des Français pensent que les offres reçues par emailingspublicitaires ne...
Des outils de communication complémentaires                13 : nombre moyen de courriers ou catalogues                pub...
La crise a modifié les comportements d’achat72,9    % des Français avouent que la crise a        modifié leur comportement...
ConclusionLa crise actuelle amplifie le phénomène : les Français rejètent le marketingde masse indifférencié ou mal ciblé....
Notre réponse :    –  Créer une relation enrichie avec vos clients en personnalisant vos offres       selon leur cycle d’a...
Baromètre pression e-marketing
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Baromètre pression e-marketing

485 vues

Publié le

Le marketing de masse est mort... Vive le marketing différencié !

Découvrez les résultats de notre étude « Les Français face à la pression du e-marketing » et les solutions qui peuvent être mises en place.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
485
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Baromètre pression e-marketing

  1. 1. Le marketing de masse est mort... Vive le marketing différencié !Baromètre sur le comportement des Internautes face à la pression du e-marketing Février 2012
  2. 2. IntroductionC’est un constat : l’emailing de masse, autrefois outil defidélisation privilégié des marchands, n’a plus la côte : –  Les taux d’ouverture sont tombés au plus bas (environ 15% en moyenne contre 30% il y a quelques années) et l’efficacité des campagnes est remise en cause. –  Les consommateurs se sentent agressés par la surpression du e-marketing dans laquelle ils ne trouvent pas leur intérêt. Ils réclament du changement dans leur relation avec les marchands !è  Il est grand temps d’évoluer vers une nouvelle approchemarketing dans laquelle les besoins du consommateurs sontle point de départ d’une véritable stratégie cross-canal.è  Découvrez les résultats de notre étude « Les Français face à lapression du e-marketing » et les solutions qui peuvent être misesen place.
  3. 3. MÉTHODOLOGIE
  4. 4. Méthodologie de l’étudeÉtude menée auprès d’un panel représentatif de la populationfrançaise, âgés de 18 à 65 ans :• Étude réalisée en Janvier 2012 grâce à Easy Survey©Easy Survey© est un service proposé par Easy Panel© - Société spécialisée dans le recueil de l’information surInternet et propriétaire, depuis 2006, d’un panel de plus de 120 000 membres. www.tout-atout.fr www.easysurvey.fr
  5. 5. % des panélistes ont acheté sur89,7 Internet au cours des 3 derniers mois
  6. 6. À quelle fréquence achètent-ils sur Internet ? 66,2 % des panélistes achètent en ligne au moins une fois par mois
  7. 7. La réception d’emailings publicitaires est trop élevée26,5 c’est le nombre moyen d’emailings publicitaires reçus par jour, selon le panel. Pour 68,4 % des panélistes, le nombre d’emailings publicitaires reçus est TROP ÉLEVÉ, alors que seulement 31 % jugent cette réception normale. Ils seraient prêts à en recevoir en moyenne 12 par jour, soit moitié moins qu’actuellement !
  8. 8. Fréquence d’envoi souhaitée 82,5 % du panel souhaite recevoir de la part d’une marque 1 emailing publicitaire par semaine, au maximum. « À quelle fréquence souhaiteriez-vous qu’une marque vous envoie ses offres promotionnelles par emailing ? »
  9. 9. Les sources d’intérêt dans un emailing publicitaireÀ la question « Lorsque vous recevez un emailing publicitaire, qu’est-ce qui est le plus susceptible de vous intéresser ? », les panélistesrépondent (plusieurs réponses possibles) :
  10. 10. Les offres ne correspondent pas aux besoins66,4 % des Français pensent que les offres reçues par emailingspublicitaires ne correspondent ni à leurs goûts, ni à leurs besoins(seulement 16,1 % pensent le contraire). 62,5 % seraient prêts à donner quelques informations personnelles à une marque pour que celle-ci adapte mieux son offre à leurs attentes (27,1 % contres).À la question « Quelles informations seriez-vous prêt à communiquer auprès desmarques ? », ils répondent (plusieurs réponses possibles) :
  11. 11. Des outils de communication complémentaires 13 : nombre moyen de courriers ou catalogues publicitaires reçus chaque semaine, à leur nom, dans leur boîte aux lettresSeulement 36,7 % des panélistes trouvent ce nombre trop élevé(68,3 % concernant l’emailing).Les panélistes préfèrent être informés des offres promotionnellespar : Plus de la moitié des panélistes souhaitent être contactés par le biais d’autres canaux que l’emailing seul.
  12. 12. La crise a modifié les comportements d’achat72,9 % des Français avouent que la crise a modifié leur comportement d’achat 71,6 % consomment moins qu’avant et n’achètent que ce dont ils ont réellement besoin. 28,3 % consomment autant qu’avant, mais attendent les promotions.
  13. 13. ConclusionLa crise actuelle amplifie le phénomène : les Français rejètent le marketingde masse indifférencié ou mal ciblé.Ils souhaitent rester en relations avec les marchands via l’emailing, maiségalement via des canaux complémentaires tels que le catalogue ou lemailing postal.La condition étant que les offres correspondent à leurs besoins réels et àleur cycle d’achat. Ils souhaitent ainsi être placés au centre des stratégiesmarketing.Bonne nouvelle : ils sont largement prêts à contribuer à l ’évolution de larelation consommateurs / marchands en communiquant des donnéespersonnelles permettant de mieux cibler les offres. Le marketing de masse est mort... Vive le marketing différencié !
  14. 14. Notre réponse : –  Créer une relation enrichie avec vos clients en personnalisant vos offres selon leur cycle d’achat, leurs comportements et leurs besoins.Nos solutions : –  Le marketing relationnel cross-canal. –  Les scénarios de campagne automatisés.Nos expertises : –  Connaissance clients : segmentation, analyse comportementale, scores, enrichissement de données. –  Stratégie marketing : Mix marketing, définition des scénarios de campagnes (automatisés). –  Création des outils de communication on & off line (personnalisés). –  Mesure et analyse des résultats : optimisation des performances.Vos contacts : Stéphanie CHEVANCE Benoît CAMELOT Directrice Conseil Manager schevance@tout-atout.fr bcamelot@tout-atout.fr 40, rue du Maréchal Foch - 59100 ROUBAIX Tél : 03 20 73 04 05 - Fax : 03 20 73 26 73 www.tout-atout.fr

×