Mobile et Médias
(IHECS – Bruxelles – 12/09/2013) Source: http://youtu.be/R0LX1RzhwO8
Présentations
- Belge, Professeur de français, Romaniste ULB
- Chef de projet web et mobile depuis 2001
- En agence mobile...
Beam me up, Scotty!
Martin Cooper invente le téléphone mobile pour Motorola en 1973
GSM
Smartphone
Cellulaire
Ordiphone
Mo...
Evolution des smart phones
Source Intomobile
2006 2007 2008
2009 2010
2000
2011
2013
…
Explosion technologique en moins de...
Evolution des smart phones
Développement des terminaux nomades: tablettes « modernes »
Ancètres, BB Playbook, Microsoft su...
Evolution vers des smart « machins »
Passage du mobile au nomade. Est-ce encore du mobile?
Source: http://youtu.be/e87qKOHtqqY
Evolution vers des smart « machins »
- Les services restent à y inventer complètement....
Evolution des smart phones
Services mobiles pour les geeks
(mail, visio, internet…)
+
Sonneries , logos
2007
Services mobi...
2006 2007 2008
2009 2010
2000
2011
2013
Evolution des technologies médias
- Vidéo
- Sonneries +
logos
- MP3
- Internet mob...
Evolution des débits mobiles
Source Wikipedia
- Croissance des débits = Croissance des données transférables
- Croissance ...
Evolution des OS mobiles pour Smart phones
- Androïd: Andy
Rubin
- Acheté par
Google en 2005
- Premier iPhone
2007
- Premi...
Evolution du mobile: Les chiffres
Source: http://www.gartner.com/newsroom/id/2573415
N.B IDC annonce 432 et 52%
- Au premi...
Evolution du mobile: Les faits
Evolution du mobile: Les prévisions
Source: http://www.youtube.com/watch?v=AE6M5qy54To
- En 2016, le monde comptera enviro...
Problématique: La « fracture » mobile
630 € nu / 200 € pack
100 € / 50€ pack
30 €
- Le smartphone coûte cher => les foncti...
Problématique: La « fracture » mobile
Source: http://youtu.be/tBVwswVWIwE
Penser service mobile c’est souvent parler aux 3...
La « fracture » mobile: taux d’équipement
Disparité en fonction des pays, et des offres in / hors pack
10h
La « fracture » mobile: taux d’équipement
Disparité en fonction des pays: focus .fr vs .be
En 2014 le mobile sera
le premi...
La « fracture » mobile: taux d’équipement
Focus tablettes
Source Iweps et Source : User Adgents et Source: iab Belgique et...
La « fracture » mobile: par l’âge
Disparité en fonction des pays, et des offres in / hors pack
Source: http://www.thinkwit...
La « fracture » mobile: tarifs abonnements
- Le terminal est parfois compris dans le prix de l’abonnement parfois pas
- Le...
La « fracture » mobile: tarifs abonnements
Disparité des accès en fonction des offres opérateurs européens (1/2)
Source: C...
La « fracture » mobile: tarifs abonnements
Disparité des accès en fonction des offres opérateurs européens (2/2)
.be .fr
-...
Le « mobinaute »: un utilisateur assidu
Chaque possesseur de smartphone l’utilise régulièrement, abonné ou non
Source: htt...
Le « mobinaute »belge: un sédentaire comme les autres
Tordre le coup aux images d’Epinal: le mobile s’utilise avant tout… ...
Le « mobinaute »belge: un sédentaire comme les autres
Focus tablettes
Source: iAB et Useradgents
.be .fr
Le « mobinaute »belge: profil d’usage
So Lo Mo : Social Local Mobile
Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/f...
Le « mobinaute »: profil d’usage quotidien
Le mobinaute est un utilisateur contextuel
N.B: Chiffres .fr
Le « mobinaute » français: profil d’usage
So Lo Mo : Social Local Mobile
Source: Surikate et Médiamétrie juillet 2013
25 m...
Le « mobinaute »belge: profil
La synthèse
Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/
Média et Mobilité:
Pensez « global », agissez spécifiquement:
- A qui s’adresse ce que j’ai à dire?
- Quelle est la cible ...
Technologies Médias: Le serveur vocal
So 2001….
- Le serveur vocal interactif aussi appelé audiotel, SVI, ou « tidjuuu enc...
Technologies: Le serveur vocal
Un outil bancaire complet pour les pays émergents
Source: http://www.dailymotion.com/video/...
Technologies: Le SMS
Historique et survivance
Source: Arcep et Source: http://www.theguardian.com/technology/2012/dec/02/t...
Technologies Médias: Le SMS surtaxé
So 2001….
Principe: Le service peut être en « PUSH » ou en « PULL ».
• Dans le premier...
Technologies Médias: Le SMS surtaxé ou abonnement
So 2001…. Chez Mobistar
MET pour la météo nationale
MET (espace) code po...
Technologies: Le SMS et MMS surtaxé
Sonneries, logos, charme et attrape-gogos
- Les filles les plus chaudes sur ton mobile...
Technologies Médias: Le W@p et i-Mode
Les ancètres de l’internet mobile d’aujourd’hui
Principe: Wireless application proto...
Technologies: Le W@p et i-Mode
Sans doute un des boulets au pied de l’internet mobile
La technologie a souffert de plusieu...
Technologies Médias: Le W@p et i-Mode
Momentum: 9/11
En début de mâtinée, deux avions s’abattent dans les tours jumelles. ...
Technologies Médias: L’internet mobile<2007
Glissement progressif du wap à l’internet mobile
- Abandon progressif du forma...
Technologies Médias: L’internet mobile<2007
Glissement progressif du wap à l’internet mobile
Ecran en
longueur, vs
écran p...
Technologies Médias: L’internet mobile > 2007
L’internet mobile moderne, et sa découverte par certains acteurs via l’iPhon...
Technologies Médias: L’internet mobile > 2007
L’internet mobile moderne
- Sites HTML essentiellement, adaptés aux écrans t...
Technologies Médias: L’internet mobile > 2007
Comment développer un site mobile depuis 2007 (½)
- La « bidouille »: >
• Dé...
Technologies Médias: L’internet mobile > 2007
Comment développer un site mobile depuis 2007 (½)
Source : http://m.tv5monde...
Technologies Médias: L’internet mobile > 2007
Comment développer un site mobile depuis 2007 (½)
- Les facilitateurs
(emaki...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Uniformisation?
Professionnalisation du développement de sites mobiles
Stra...
Technologies Médias: L’internet mobile 2013
Un internet à adapter à un parc toujours complexe de terminaux.
Source: Which?...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Un internet à adapter à un parc complexe de terminaux
Source: developer.and...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Un internet à adapter aux contraintes des mobinautes?
- Hétérogénéité des r...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Développer une fois, adapter partout
Source: Business insider http://www.bu...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Développer une fois, adapter partout
Source: http://www.rtbf.be/tv/
- Volon...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
RESPONSIVE DESIGN sur des sites standard
Scroll moche Design adapté à l’ éc...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
- HTML 5 un travail en cours, qui a été « défini » et « figé » pour la 1ere...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Source: http://blip.tv/nettuts/responsive-web-design-a-visual-guide-5212772...
Comment développer un site mobile depuis 2007 (2/2)
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Source: Pieter Bruegel ...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-app...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-app...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Mais tout n’est pas si rose dans Babel
- HTML 5, encore du chemin à parcour...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Intégrer la démarche habituelle des facilitateurs mobiles, dans la stratégi...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Le mobile au centre de la stratégie web générale
=> Dans un monde idéal, le...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Nouvelle approche du média, selon envies spécifiques du mobinaute
Pyramide ...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: « fin » du n’importe quoi média (?)
Drup...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile pour un média: Un chantier de marque, d’envergure
Réalis...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012)
Obama vs Romney : Le...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012)
• Longueur de
page e...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012)
• Une performance d’...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012)
• Spécialisations mo...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Médias et responsive design: Bénéfices et limites du modèle
Source:: http:/...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Médias et responsive design: Bénéfices et limites du modèle
Source:: http:/...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
RESPONSIVE
DESIGN
=
un sous
ensemble de
l’ADAPTATIVE
DESIGN
Le mobile au ce...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Le mobile au centre de la stratégie web générale
MOBILE FIRST: le mobile pr...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Le mobile au centre de la stratégie web générale
MOBILE FIRST:
Partir du
CO...
Technologies Médias: L’internet mobile en 2013
Impact sur les rédactions
Réalisation mobile façon ½ ou 2/2
- Maîtrise un o...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Essor des applications mobiles depuis 2007 et l’iPhone
Source : itunes mai 2...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Un type d’application différent par OS
Source:http://www.gartner.com/newsroo...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Bada: Os propriétaire de Samsung
• Plateforme de Samsung hors Android
• En c...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Blackberry: anciennement RIM
• Constructeur canadien anciennement leader sur...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Symbian: plateforme Nokia et Asha plateforme Nokia
• Plateforme historique d...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Windows Phone 8: plateforme majoritaire smartphone Nokia et qques marques
• ...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
IOS 6 sur le iPhone (à...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Les limites du modèle ...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Les limites du modèle ...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple
Développement pour iOS...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs
Développem...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs
Développem...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs
Développem...
Technologies Médias: Les applications mobiles
Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs
Développem...
Rémunération: Le SMS et MMS surtaxé
Un modèle économique réel, mais des intermédiaires gourmands
Source SFR
+ frais de dos...
Appstore: le graal économique
70 %
30 %
Source Venturebeat et Apple dev center mai 2013
Ouverture du monde des services mo...
La Publicité MobileLe modèle majoritaire des appstores aux débuts: Le gratuit avec publicité
- Viral
- Visibilité (Appstor...
La Publicité Mobile
Le gratuit avec publicité : Les formats
Le display
Clic to call
Clic to Store
Clic to Site
Clic to vid...
Le Modèle Freemium: chouchou des appstores
Professionnalisation du modèle « Freemium »: mélange de gratuit d’appât et de p...
Application VS Site Mobile
Applications et sites mobiles coexistent: quels sont les avantages et les limites?
Source: http...
Application VS Site Mobile
Applications et sites mobiles coexistent: HTML5 en approche
Source: Phonegap et facebook
Le HTM...
Application VS Site Mobile ?
Que faire? Etudier sa cible et les usages pour définir le média le plus « pertinent » et les
...
FOCUS formats vidéos pour mobile
La vidéo mobile comme relais de croissance média
N.B: des audiences
ADDITIONNEES aux stat...
L’impact du mobile sur les rédactions
Quelles évolutions ou révolutions sont induites par l’arrivée du mobile dans les méd...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes
Un contenu comp...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes
Un contenu comp...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes
Un contenu comp...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau
Développer des st...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau
Développer des st...
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias
• Gestion du rôle d’alerte
• Gestion de l'Actu
• Ges...
L’impact du mobile sur les rédactions
Agence Médias
Alerte
Témoins
directs et
indirects
Développement de stratégies éditor...
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias
L’impact du mobile sur les rédactions
Ex: Le départ ...
Source: (AP Photo/Tara Todras-Whitehill) child of tahrir
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de
« spectateur acteur » de l’ALERTE...
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de
« spectateur acteur » de l’ALERTE...
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de
« spectateur acteur »
L’impact du...
Dérives des stratégies liées à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de
« spectateur acteur »
L’impact du mob...
Dérives des stratégies liées à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de
« spectateur acteur »
L’impact du mob...
Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias
L’impact du mobile sur les rédactions
ALERTE ACTU IN...
L’impact du mobile sur les rédactions
Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau
Développer des st...
Média et Mobilité:
Rappel: Pensez « global », agissez spécifiquement:
- A qui s’adresse ce que j’ai à dire?
- Quelle est l...
L’impact du mobile sur les rédactions
DEBAT: La fin du journaliste Prométhée apportant la lumière du savoir aux hommes?
Le...
L’impact du mobile sur les rédactions
DEBAT: L’avènement de l’entreprise média unipersonnelle?
La valeur croissante de l’a...
L’impact du mobile sur les rédactions
DEBAT: Et comment on finance cette multiplication des supports?
Tordre le cou à cert...
Produire du contenu pour le mobile
Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile
Produire...
Produire du contenu pour le mobile
Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile
Produire...
Produire du contenu pour le mobile
Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile
Produire...
Focus formats vidéo pour mobile
= 1 min < 2 min 30 sec
- Après une minute, on perd de l’audience
- Rappel: succès des modu...
Produire du contenu pour le mobile
Produire de la vidéo pour mobile
• Youtube (au moins deux formats dédiés mobiles
en 3GP...
Les programmes de montage (.exe/.dmg)
Final cut (Mac)
Imovie (Mac)
Compressor (Mac)
Première (Mac & Windows)
Adobe Media E...
Formats usuels de compression mobile > SMARTPHONE
Produire du contenu pour le mobile
Focus formats vidéo pour mobile
Formats usuels de compression mobile > TABLETTES
Produire du contenu pour le mobile
Focus formats vidéo pour mobile
Formats usuels de compression mobile > Réseaux sociaux
Produire du contenu pour le mobile
Focus formats vidéo pour mobile
Le mobile est une centrale de production de contenu:
Produire du contenu par le mobile
Produire du contenu avec son téléph...
Le mobile est une centrale de production de contenu:
Produire du contenu par le mobile
Produire du contenu avec son téléph...
Le mobile est une centrale de production de contenu:
Produire du contenu par le mobile
Produire du contenu avec son téléph...
Le mobile est une centrale de production de contenu:
Produire du contenu par le mobile
Produire du contenu avec son téléph...
Le mobile est une centrale de production de contenu:
Produire du contenu par le mobile
Produire du contenu avec son téléph...
Merci
dverloes@mobileenfrance.com
Mobile en France
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mobile et Médias - La grande et la petite histoire du mobile dans/pour les médias

1 715 vues

Publié le

Panorama de l'usage des technologies mobiles dans les groupes médias, en tant que support de communication et producteur de contenu

Publié dans : Mobile
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 715
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
426
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 1e blackberry moderne: 2003
    1e windows phone
  • Pyramide de Abraham Maslow 1943
  • Mobile et Médias - La grande et la petite histoire du mobile dans/pour les médias

    1. 1. Mobile et Médias (IHECS – Bruxelles – 12/09/2013) Source: http://youtu.be/R0LX1RzhwO8
    2. 2. Présentations - Belge, Professeur de français, Romaniste ULB - Chef de projet web et mobile depuis 2001 - En agence mobile et en média international - « Early adopter » curieux - CM de communauté mobile en France Et vous? @dverloes @mofrance
    3. 3. Beam me up, Scotty! Martin Cooper invente le téléphone mobile pour Motorola en 1973 GSM Smartphone Cellulaire Ordiphone Mobile Portable ….
    4. 4. Evolution des smart phones Source Intomobile 2006 2007 2008 2009 2010 2000 2011 2013 … Explosion technologique en moins de 10 ans
    5. 5. Evolution des smart phones Développement des terminaux nomades: tablettes « modernes » Ancètres, BB Playbook, Microsoft suface… (pas cités dans ce schéma) 3 avril 2010 2 septembre 2010 7 septembre 2012 27 juin 2012 simplifier l’usage 1e Android tablette Baisser le prix d’achat, proposer des services Baisser le prix d’achat, proposer des services « Tronquer » Android Première tablette Google « Nexus »
    6. 6. Evolution vers des smart « machins » Passage du mobile au nomade. Est-ce encore du mobile?
    7. 7. Source: http://youtu.be/e87qKOHtqqY Evolution vers des smart « machins » - Les services restent à y inventer complètement. Nouveaux usages, nouvelles méthodes, nouveaux contenus et mode de consommation
    8. 8. Evolution des smart phones Services mobiles pour les geeks (mail, visio, internet…) + Sonneries , logos 2007 Services mobiles pour tous + Internet mobile via Apps + Modèle économique (appstore)Photo Credit: katybate Selon la perception des consommateurs « grand public »
    9. 9. 2006 2007 2008 2009 2010 2000 2011 2013 Evolution des technologies médias - Vidéo - Sonneries + logos - MP3 - Internet mobile des opérateurs - Applications - Internet mobile - Photos 5Mpixels 2 G 2,5 G (GPRS) 2,75 G (Edge) 3G 3G+(+) 4G NFC - SMS - Kiosques Code 2D
    10. 10. Evolution des débits mobiles Source Wikipedia - Croissance des débits = Croissance des données transférables - Croissance des débits = Variété et qualité des « médias » transmis - Croissance des débits = inégalités sociales => le débit a un prix
    11. 11. Evolution des OS mobiles pour Smart phones - Androïd: Andy Rubin - Acheté par Google en 2005 - Premier iPhone 2007 - Premier G Phone (HTC Dream) en 2008 Idée géniale: simplifier l’usage Idée géniale: Donner gratuitement l’OS aux constructeurs - Premier Symbian Nokia 1998
    12. 12. Evolution du mobile: Les chiffres Source: http://www.gartner.com/newsroom/id/2573415 N.B IDC annonce 432 et 52% - Au premier trimestre 2013 il s’est vendu 435 millions de téléphones mobiles dans le monde - En 2013 il se vend plus de « smartphones » que de téléphones mobiles simples (51,8%)
    13. 13. Evolution du mobile: Les faits
    14. 14. Evolution du mobile: Les prévisions Source: http://www.youtube.com/watch?v=AE6M5qy54To - En 2016, le monde comptera environ 7,3 milliards de personnes - En 2016, le monde comptera environ 10 milliards de terminaux nomades connectés au web - Utiliser des terminaux différents et multiples devient la norme (parfois en même temps) - En 2012, 100 millions d’utilisateurs de smartphones ont consommé chacun < 1GB de données/mois - En de 2012->2016 le trafic mobile via tablettes va augmenter de 62% - En 2016 l’utilisateur de tablette consommera jusqu’à 4,2 GB de données /mois - En 2013 les ventes de PC ont reculé en France, de plus de 23,9% - En 2013 Google finance des études pour lancer le haut débit mobile via ballons, en Afrique
    15. 15. Problématique: La « fracture » mobile 630 € nu / 200 € pack 100 € / 50€ pack 30 € - Le smartphone coûte cher => les fonctionnalités se paient - Comment adresser l’ensemble de sa cible média? Quel marché adresser? débrouille € Coût global de l’équipement, et disparité des offres in / hors pack Pour les smartphones, le marché mondial s’élève à 237,9 millions d'unités vendues, une progression de 52,3% par rapport à l'an passé. (source:IDC) 51,8% source Gartner Le marché mondial des tablettes a progressé de 42% au deuxième trimestre 2013 (par rapport au même trimestre de 2012), avec 3240000 d'unités vendues. (source Canalys) Pendant le premier semestre de 2013, la part de marché des smartphones en Belgique a atteint 62 %, ce qui signifie que 3 appareils vendus sur 5 étaient des smartphones. (source GFK retail Belgique)
    16. 16. Problématique: La « fracture » mobile Source: http://youtu.be/tBVwswVWIwE Penser service mobile c’est souvent parler aux 36% de mobinautes dans la moitié qui comprend bien internet
    17. 17. La « fracture » mobile: taux d’équipement Disparité en fonction des pays, et des offres in / hors pack 10h
    18. 18. La « fracture » mobile: taux d’équipement Disparité en fonction des pays: focus .fr vs .be En 2014 le mobile sera le premier point d’accès au web en France (étude Cap Gemini 2010) A noter: Paris Dauphine annonce 61,2% de taux de pénétration au deuxième trimestre Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/ Pendant le premier semestre de 2013, la part de marché des smartphones en Belgique a atteint 62 %, ce qui signifie que 3 appareils vendus sur 5 étaient des smartphones. (source GFK retail Belgique)
    19. 19. La « fracture » mobile: taux d’équipement Focus tablettes Source Iweps et Source : User Adgents et Source: iab Belgique et GFKAttention: Nexus 7 le grand oublié belge de Google en 2012 4,569,519 foyers en Belgique en janvier 2012 Environ 1 050 990 tablettes en Belgique en 2012 Les ventes d'iPad et autres appareils tournant sous Android ou Windows se sont établies à 720.000 unités au cours des six premiers mois de l'année 2013 (GFK) 10 % du trafic internet en France en 2012 provient d’une tablette 90% se connecte en wi-fi
    20. 20. La « fracture » mobile: par l’âge Disparité en fonction des pays, et des offres in / hors pack Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/ +55 Disparité de l’équipement en fonction de l’âge: le mobile est une cible « jeune »
    21. 21. La « fracture » mobile: tarifs abonnements - Le terminal est parfois compris dans le prix de l’abonnement parfois pas - Les formules « datas incluses » varient d’un pays à l’autre Disparité de l’équipement en fonction des tarifs constructeurs / opérateurs EU Source: Commission européenne http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13- 767_fr.htm
    22. 22. La « fracture » mobile: tarifs abonnements Disparité des accès en fonction des offres opérateurs européens (1/2) Source: Commission européenne http://digital-agenda- data.eu/datasets/digital_agenda_scoreboard_key_indicators/visualizations Source 2 : Arcep et Médiamétrie 15,8% - Attention comparaison sur chiffres 2011 - Ci-contre le parc 2013 France ( soit 51,3% de la population « théorique ») Attention les chiffres mentent parfois. Attention à vos sources
    23. 23. La « fracture » mobile: tarifs abonnements Disparité des accès en fonction des offres opérateurs européens (2/2) .be .fr - Sans engagement + 320 € pour un iPhone 4 - Sans engagement Ou 1€+ engagement (40€ x24 mois) avec iPhone 4
    24. 24. Le « mobinaute »: un utilisateur assidu Chaque possesseur de smartphone l’utilise régulièrement, abonné ou non Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/ 77% des sondés ne sortent jamais sans leur mobile 22% renonceraient à la télé plutôt qu’à leur smartphone
    25. 25. Le « mobinaute »belge: un sédentaire comme les autres Tordre le coup aux images d’Epinal: le mobile s’utilise avant tout… à la maison Source: Surikate et http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/
    26. 26. Le « mobinaute »belge: un sédentaire comme les autres Focus tablettes Source: iAB et Useradgents .be .fr
    27. 27. Le « mobinaute »belge: profil d’usage So Lo Mo : Social Local Mobile Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/ 84 % ont recherché des infos locales (magasin, actu, restaus….)
    28. 28. Le « mobinaute »: profil d’usage quotidien Le mobinaute est un utilisateur contextuel N.B: Chiffres .fr
    29. 29. Le « mobinaute » français: profil d’usage So Lo Mo : Social Local Mobile Source: Surikate et Médiamétrie juillet 2013 25 millions de Mobinautes en France en juin 2013
    30. 30. Le « mobinaute »belge: profil La synthèse Source: http://www.thinkwithgoogle.com/mobileplanet/fr/
    31. 31. Média et Mobilité: Pensez « global », agissez spécifiquement: - A qui s’adresse ce que j’ai à dire? - Quelle est la cible idéale de mon média? - Quelle est sa cible réelle? - Suis-je capable d’adresser toute ma cible avec les moyens dont je dispose? - Dois-je préférer une technologie à une autre pour segmenter ou au contraire globaliser mon message? - Y a-t-il une cible VIP importante pour mon image ou pour mon économie média? - Suis-je prêt à courir le risque du prosélytisme? - Sur quelles données d’usage réelles base-je ma réflexion mobile? - Ma stratégie mobile est-elle complémentaire ou additionnelle à mes autres médias? - Quelles sont mes stratégies de rebond entre les médias?
    32. 32. Technologies Médias: Le serveur vocal So 2001…. - Le serveur vocal interactif aussi appelé audiotel, SVI, ou « tidjuuu encore une biess machine » - Principe: On appelle un serveur vocal et on navigue via les impulsions électriques des touches entre les différentes options, consistant en des messages préenregistrés. (ex encore actifs: les hotlines informatiques, le phone banking….) - En 2000 - 2001, les opérateurs dont Proximus et Mobistar lancent de véritables « médias d’information » accessibles via le téléphone mobile. Chez Mobistar le service s’appelle Kiosque / Kiosk. Le serveur vocal est accessible via un numéro court sur le GSM. Ensuite on choisit sa langue, puis on navigue entre les 6 options du serveur: Météo, information générale, info trafic, Astrologie, Sports, Concours. - Emplois: Une rédaction bilingue en 20/24: 4 journalistes FR / 4 journalistes NL. 2 shifts. 1 secrétaire de rédaction NL / 1 SR FR. - Disparition: 2004 Supplanté par le SMS d’abord, puis par l’arrivée des applications
    33. 33. Technologies: Le serveur vocal Un outil bancaire complet pour les pays émergents Source: http://www.dailymotion.com/video/x8zbey_tagpay1600-used-in-la- perla-restaur_tech Ex: Tagattitude
    34. 34. Technologies: Le SMS Historique et survivance Source: Arcep et Source: http://www.theguardian.com/technology/2012/dec/02/text-messaging-turns-20 Si tu reviens, j’annule tout (le nouvel observateur 06/02/2008 Jack Dorsey, patron d’une boîte de diff; de podcasts, se dit que ce serait bien de pouvoir communiquer par SMS à un petit groupe d’amis. Via un numéro surtaxé. Il vient d’inventer … Twitter
    35. 35. Technologies Médias: Le SMS surtaxé So 2001…. Principe: Le service peut être en « PUSH » ou en « PULL ». • Dans le premier cas, l’utilisateur s’abonne auprès du média, pour recevoir un certain nombre de messages par jour/ semaine/ mois d’une thématique particulière. • Dans le second cas, l’utilisateur fait une requête au média via un numéro (souvent surtaxé) il reçoit un SMS idoine en retour. - En 2000 – 2005(?), les opérateurs dont Proximus et Mobistar lancent de véritables « médias d’information » accessibles via SMS. Chez Mobistar le service s’appelle Mini News. Des services indépendants existent. L’avantage pour l’opérateur est qu’il dispose de l’infrastructure d’envoi des sms et ne doit pas passer par des tiers qui vendent les sms à remplir puis à envoyer. => ils permettent à l’abonné au service de s’ inscrire à une thématique, indépendamment du nombre de message qui seront envoyés. Ce que ne peuvent pas faire les services privés pour être rentables. - Emplois: Une rédaction bilingue en 20/24: 4 journalistes FR / 4 journalistes NL. 2 shifts. 1 secrétaire de rédaction NL / 1 SR FR. Mutualisée Kiosque d’abord, Internet mobile ensuite - Contrainte: 140 caractères d’info. pas plus (Oh wait…) 11h
    36. 36. Technologies Médias: Le SMS surtaxé ou abonnement So 2001…. Chez Mobistar MET pour la météo nationale MET (espace) code postal pour la météo locale RAD pour les principaux radars RAD (espace) nom de l’autoroute pour les radars locaux TRA (espace) nom de l’axe routier pour le traffic local ACT pour l’actualité BOU pour la bourse LOT pour le lotto HOR (espace) les 3 premières lettres du signe pour l’horoscope BIO (espace) JJMMAA pour ton biorythme (JJMMAA= ta date de naissance) TV (espace) FILM (ou SPORT ou VARIETE ou MAGAZINE ) pour les programmes TV BLA pour la blague du jour (Plusieurs différentes par jour :-)) En réponse, tu recevras un SMS avec l’information demandée Envoyer au 5620 Aurait pu être une source de revenu pour les médias… Qui ne se sont pas réveillé à temps. Puis rendu obsolète par l’arrivée des notifications d’applications
    37. 37. Technologies: Le SMS et MMS surtaxé Sonneries, logos, charme et attrape-gogos - Les filles les plus chaudes sur ton mobile - Discute avec des mecs de ta région - Pour la sonnerie de David Guitoune… - Votre amour va-t-il durer toujours - l’horoscope en direct…. - Télécharge le hit machinchose Autant de services qui ont fait et font encore les beaux jours des éditeurs de services SMS surtaxés. Le principe est toujours le même: soit paiement à l’acte > cher Soit abonnement > cher Source: AFMM
    38. 38. Technologies Médias: Le W@p et i-Mode Les ancètres de l’internet mobile d’aujourd’hui Principe: Wireless application protocol (Wap). Langage dérivé du HTML (le WML) qui permet aux téléphones dotés d’une connexion limitée, d’une faible autonomie, d’un écran à taille réduite et d’un processeur de petite puissance, d’accéder à (un succédané) d’internet. Ce format est défendu par une série de constructeurs, dont Nokia. Au Japon l’opérateur NTT Docomo part du même besoin mais crée un langage spécifique, l’iMode, dont au début un des gros avantage est la gestion de certaines couleurs. Les opérateurs choisissent leur protocole, et du coup promeuvent les téléphones qui acceptent l’un ou l’autre. En 2001, Proximus et Mobistar proposent le wap. KPN orange l’i-Mode. Pour promouvoir les usages dits « datas » encore facturés à la minute de connexion, les opérateurs déclinent leurs service d’info sur le W@p. Avec des contraintes fortes liées au poids des « cartes » (pages) WML. Emplois: Une rédaction bilingue en 20/24: 4 journalistes FR / 4 journalistes NL. 2 shifts. 1 secrétaire de rédaction NL / 1 SR FR. Mutualisés SMS. Contrainte: Rédiger des pages demande une certaine dextérité journalistique. La largeur de l’écran influe sur la titraille, le poids max des pages sur la rédaction du contenu.
    39. 39. Technologies: Le W@p et i-Mode Sans doute un des boulets au pied de l’internet mobile La technologie a souffert de plusieurs « mauvais » bouche à oreille • Where Are the Phones? Disaient les éditeurs de services potentiels qui ne se sont pas lancés • Plantages fréquents, lenteurs d’affichage. • Profondeur limitée de l’information. • Business model quasiment entièrement dépendant des accords avec portails opérateurs • Minute de connexion chère et expérience déceptive par rapport à internet « fixe »
    40. 40. Technologies Médias: Le W@p et i-Mode Momentum: 9/11 En début de mâtinée, deux avions s’abattent dans les tours jumelles. Les Belges sont dans leur voiture ou au bureau ou internet n’est pas encore généralisé. Les sites médias (TF1, CNN…) tombent rapidement sous l’effet de demandes massives de vidéo. SMS et Wap des opérateurs deviennent des sources d’info pour les personnes en situation de mobilité. Obligation de produire des « résumés d’actu » en +/- 500k actualisés régulièrement Plus tard, l’Afp, Belga, et l’équipe ntt, développent leur propre site « wap » et négocient leur introduction de « marque » sur le portail opérateur, qui « achète » leur caution journalistique.
    41. 41. Technologies Médias: L’internet mobile<2007 Glissement progressif du wap à l’internet mobile - Abandon progressif du format WML et passage au HTML (pour être précis, souvent remplacé par du XHTML, c’est-à- dire un langage qui permet de faire du HTML en se basant sur des flux XML à la syntaxe plus simple que le HTML) - Progressif => passage par une période de transition ou les éditeurs de sites mobiles avaient deux versions de leur site. Une simple en wml et une en HTML (voir plus en fct° des tailles d’écran v plus loin) - Impression « Geek » au moins jusqu’en 2006. Connaitre des adresses mobiles: pas SWAG, pas Google… - Impression « cheap » par rapport au web sédentaire - Leeeeeeeeent et loooooooong. - Pas de modèle économique: pas d’existence en dehors des portails opérateur. Peu de « off portal » - Publicité mobile (bannières) balbutiante (v. plus loin) - Paiement de goodies faciles souvent sur la facture opérateur. Paiement réel via carte visa… utilisé par … personne ou presque. - Business model: Aucun pour les média. SMS to mobile et paiement via billing opérateurs, pub de niche
    42. 42. Technologies Médias: L’internet mobile<2007 Glissement progressif du wap à l’internet mobile Ecran en longueur, vs écran paysages Tactile ou non tactile Petit écran, vs grands écran Parc résiduel WML Vidéo oui, non? (poids?) Streaming ou pas? - Créer un site mobile, c’est en fait en créer plusieurs. Au moment de la connexion d’un téléphone au site, on vérifie quel forme de site on lui envoie. Ou on envoie une version qui convient pour tous par défaut. - Règne des facilitateurs capable de gérer toutes les contraintes des « versions de site » - Développement mobile cher (multi terminaux) ou déceptif (design du plus grand commun dénominateur). - Pas de modèle économique viable pour les médias (un peu de pub, un peu d’opérateurs…) Résolution grande ou non?
    43. 43. Technologies Médias: L’internet mobile > 2007 L’internet mobile moderne, et sa découverte par certains acteurs via l’iPhone - Cher ou déceptif. Pas de modèle économique viable pour les médias (un peu de pub, un peu d’opérateurs…) - Beaucoup de nouveaux acteurs médias attirés par l’effet iPhone > erreurs de débutant en réalisation (cf. Cas France TV) - Beaucoup d’agences web auto-proclamées spécialistes « mobile » => redécouverte des fondamentaux, beaucoup de cafouillage, de contre vérité issues de discours commerciaux. - Peu de stratégie média unifiée ou long terme (quoi, pour qui, pour quoi?) - Oubli fréquent que le monde entier n’a pas d’iPhone ni de Samsung - Début d’une relative « uniformisation de la taille d’écran »Source: http://www.gsmarena.com/apple_iphone-1827.php
    44. 44. Technologies Médias: L’internet mobile > 2007 L’internet mobile moderne - Sites HTML essentiellement, adaptés aux écrans tactiles. Apparition des gros boutons d’action sur les sites mobile et du design « à la iPhone » dans l’ergonomie du site mobile - Impression un peu moins « cheap » mais toujours décalage par rapport au web sédentaire: (pas d’animation flash) - Leeeeeeeeent et loooooooong. En fait moins long et moins lent, mais surtout parce qu’on diffuse plus de données (couleurs, images, vidéo…) via un réseau 3G. Et brancher le wifi tue la batterie, puis qui branche un téléphone en wi fi de toutes façons… - Pas de modèle économique viable pour supporter les investissements de développement. Paiement de goodies faciles souvent sur la facture opérateur. Paiement réel via carte visa… utilisé par … personne ou presque. - Développement de la publicité mobile médias par bannières et interstitiels puis par préroll. Marché de niche. (V.plus tard) - Début du « grand n’importe quoi média » des sites mobiles • Obligation de maintenir plusieurs versions de site mobile : une pour les écrans tactiles, une pour les téléphones non tactiles, différentes tailles d’écran, une version pour les téléphones XHTML, une pour les version bas débit, rarement perçu par les médias… => la version optimisée iPhone est la seule parfois développée. => expérience souvent déceptive pour une partie de la cible • Versions mobiles rarement complètes ou systématiques • Versions mobiles trop calquées sur le site web lui-même, sans vérification de fonctionnement mobile • Versions mobiles avec ou sans implication des rédaction (reformatage vs adaptation) • Début de la guerre application vs web mobile.
    45. 45. Technologies Médias: L’internet mobile > 2007 Comment développer un site mobile depuis 2007 (½) - La « bidouille »: > • Développer un site adapté à l’iPhone, joli sur un iPhone prévu pour un iPhone • « Cost Killer » • Tant pis pour les utilisateurs qui: - Ont un Nokia, un Blackberry… - Ont un téléphone de première génération - Ont un téléphone qui n’accepte pas certains langages (cf. Jscript) - Ont un téléphone qui n’accepte pas la vidéo - Ont un téléphone qui n’accepte pas certains codecs vidéo, - Ont un téléphone qui n’accepte pas le streaming de vidéo etc. Source : http://m.francetv.fr/ (janvier 2009)
    46. 46. Technologies Médias: L’internet mobile > 2007 Comment développer un site mobile depuis 2007 (½) Source : http://m.tv5monde.com/ (janvier 2009) , m.lequipe.fr, m.lexpress.fr - Les facilitateurs (emakina, airweb, Momac, Netbiscuits, Backelite…) Principe: Proposer un affichage et un contenu adapté en fonction du type de mobile qui cherche à se connecter au site mobile. (Reconnaissance terminal et plusieurs templates) - Proposer des versions « dégradées » du site en fonction des capacités de terminaux: - Tactile non tactile - Affichage paysage ou portrait - Résolution des images (=> plusieurs poids) - Capacité vidéo ou non du téléphone - Vidéo à streamer ou à télécharger - Javascript ou non - Réseau wi-fi, data, ou 2,5G - Plan tarifaire de l’utilisateur (facturation à l’octet) ou en pack) - Région du monde (adresse IP ou langue) - WML / HTML - Tablettes / mobile - Déclinaison application possible (v. plus loin)
    47. 47. Technologies Médias: L’internet mobile > 2007 Comment développer un site mobile depuis 2007 (½) - Les facilitateurs (emakina, airweb, Momac, Netbiscuits, Backelite…) Possibilité parfois offerte par les facilitateurs d’autogérer son site, et ses versions de site etc. via un « back office »
    48. 48. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Uniformisation? Professionnalisation du développement de sites mobiles Stratégie site média mobile? Renouvellement du parc? Pour qui, pour quoi, quel contenu…. Etude analytique a prévoir en amont et en aval du projet Ne jamais oublier que l’usage espéré est svt différent de l’usage réel. Il faut savoir s’adapter
    49. 49. Technologies Médias: L’internet mobile 2013 Un internet à adapter à un parc toujours complexe de terminaux. Source: Which? http://www.which.co.uk/ et source http://screensiz.es/phone - Hétérogénéité des tailles d’écran sur lesquels s’affiche le site mobile  Influence le ou les design de page  Quid des « anciens » téléphones?
    50. 50. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Un internet à adapter à un parc complexe de terminaux Source: developer.android.com - Hétérogénéité des tailles d’écran - Hétérogénéité des résolutions d’écran … mais moins qu’avant quand même Souvent l’éditeur définit N versions de son site mobile à iso contenu pour adresser plusieurs tailles et résolutions « standards »  Plusieurs « templates » types du site mobile  Plusieurs ratios et qualité d’encodage d’image
    51. 51. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Un internet à adapter aux contraintes des mobinautes? - Hétérogénéité des réseaux d’accès (2,5 G, 3G, Wi-fi…) - Hétérogénéité des capacités des téléphones (vidéo, non , javascript non…) - Hétérogénéité du langage reconnu (flash, no flash, HTML5 complet ou partiel, Java…) - Hétérogénéité des OS de téléphone (v. plus loin) - Hétérogénéité des comportements des navigateurs mobiles - Homogénéité de ma cible? Belgique >< monde - Comment anticiper le futur de la technique? - L’adaptation ou non devient partie intégrante de la stratégie mobile et du budget alloué Source: http://blog.mozilla.org/press-fr/files/2012/09/FF_14_Mobile_guide_FR.pdf et http://youtu.be/XNBP18nrRdw - Mêmes problématiques que le web sédentaire, il y a dix ans
    52. 52. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Développer une fois, adapter partout Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-apps-for-mobile-2013-4?op=1 - Volonté de trouver une méthode de développement qui soit commune à tous les terminaux, et à toutes contraintes 1,2 milliards de mobinautes dans le monde début 2013 12 h
    53. 53. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Développer une fois, adapter partout Source: http://www.rtbf.be/tv/ - Volonté de trouver une méthode pour développer une seule fois et inventer des technologies de traitement de site, pour adapter l’affichage et les fonctionnalités au type de terminal qui cherche à joindre le site. Utiliser les évolutions du langage HTML. - Puis tant qu’à faire, se dire que le PC de salon n’est jamais qu’un téléphone avec un grand écran et qu’on pourrait faire d’une pierre quatre cents coups. Terme « en vogue» pour expliquer ce type de façon de faire: RESPONSIVE DESIGN
    54. 54. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 RESPONSIVE DESIGN sur des sites standard Scroll moche Design adapté à l’ écran et aux capacités du téléphone Source: http://blip.tv/nettuts/responsive-web-design-a-visual-guide-5212772 Comment développer un site mobile depuis 2007 (2/2)
    55. 55. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 - HTML 5 un travail en cours, qui a été « défini » et « figé » pour la 1ere fois le 17/12/2012 - « Beauté » de fonctionnement proche de l’user experience des applications (v. plus loin) Comment développer un site mobile depuis 2007 (2/2)
    56. 56. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Source: http://blip.tv/nettuts/responsive-web-design-a-visual-guide-5212772 RESPONSIVE DESIGN Comment développer un site mobile depuis 2007 (2/2)
    57. 57. Comment développer un site mobile depuis 2007 (2/2) Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Source: Pieter Bruegel l’Ancien, la tour de Babel, Musée de Vienne
    58. 58. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-apps-for-mobile-2013-4?op=1 - HTML 5 (soit une évolution du HTML 4 qui est le langage du web sédentaire en 2013) Alléluia !!!!!!!
    59. 59. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-apps-for-mobile-2013-4?op=1 - HTML5 encore du chemin à parcourir Mais tout n’est pas si rose dans Babel…
    60. 60. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Mais tout n’est pas si rose dans Babel - HTML 5, encore du chemin à parcourir… Source: Business insider http://www.businessinsider.com/html5-vs-native-apps-for-mobile-2013-4?op=1
    61. 61. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Intégrer la démarche habituelle des facilitateurs mobiles, dans la stratégie web de l’entreprise Le mobile au centre de la stratégie web générale - Hétérogénéité des réseaux d’accès (2,5 G, 3G, Wi- fi…) - Hétérogénéité des capacités des téléphones (vidéo, non , codecs, javascript non…) - Hétérogénéité des OS de téléphone (v. plus loin) - Hétérogénéité des comportements des navigateurs mobiles - Comment anticiper le futur de la technique? Dégradation progressive:
    62. 62. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Le mobile au centre de la stratégie web générale => Dans un monde idéal, les médias effaceraient ce qu’ils ont a déjà fait sur le web et le mobile pour reprendre web et mobile dans un seul fonctionnement intégré HTML5 Le monde idéal existe rarement - CMS Web pas prévu pour gérer des affichages hybrides - CMS historiques pas adaptés au HTML5 et encore moins aux affichages multiples - Coût de la refonte et du redéveloppement vs coûts déjà engagés pour le web et le mobile - Charge de travail énorme de la refonte d’un site média riche et arborescent - Compétences HTML5 pas encore largement répandues chez les développeurs - Formation des équipes de rédaction à de nouveaux outils (ex. Drupal pas forcément intuitif) - Internalisation des compétences liées au mobile et au multi-écran - Analyse des attentes des consommateurs sur chaque support pour trouver un commun dénominateur CENTURION CMS MADE SIMPLE CONCRETE5 DOTNETNUKE DRUPAL EZ PUBLISH HIPPOCMS INFOGLUE JAHIA JOOMLA LIFERAY LUTECE MAGNOLIA MODX PLONE SILVERSTRIPE SPIP TYPO3 UMBRACO WORDPRESS ECLYDRE EIDOSMEDIA CCI
    63. 63. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Nouvelle approche du média, selon envies spécifiques du mobinaute Pyramide de Maslow Source: http://kristoferlayon.files.wordpress.com/2012/03/klayonsxsw2012.pdf Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: « fin » du n’importe quoi média « Discours »
    64. 64. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: « fin » du n’importe quoi média (?) Drupal template – Eidos Template - Momac template…
    65. 65. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile pour un média: Un chantier de marque, d’envergure Réalisé avec www.lovelycharts.com
    66. 66. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012) Obama vs Romney : Le responsive vs l’ad hoc • Une et une seule URL • Tout le site web  accessible sur le mobile • Pas de déceptivité théorique quel que soit le point d’accès on arrive sur le site (via RS, mail, sms…) • Deux URL • Portion du web transposé sur le mobile (Bio, volontariat, vidéos, réseaux sociaux, blog, dons) exit le shop, la carte des états… • Déceptivité possible issue de mauvaise reconnaissance du terminal ou de joindre une URL mobile via le web et vice versa • Navigation tire profit du HTML5 > oui mais… • Navigation optimisée Source: http://mobile.smashingmagazine.com/2012/08/22/separate-mobile-responsive-website-presidential-smackdown/
    67. 67. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012) • Longueur de page euh comment dire… • Longueur optimale Source: http://media.smashingmagazine.com/wp-content/uploads/2012/07/long-page.png x4
    68. 68. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012) • Une performance d’affichage « horrible » • Un « poids » peu efficace si réseau pas au top • Une performance d’affichage idéale • Un poids de page idéal Source: http://mobile.smashingmagazine.com/2012/08/22/separate-mobile-responsive-website-presidential-smackdown/ ATT: Démonstration des limites de la « dégradation » • On envoie au mobile plein d’infos inutiles > pages pléthoriques • On ajoute des couches de codes et des sources inutiles au mobile
    69. 69. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Réalisation mobile façon ½ ou 2/2: cas pratique (2012) • Spécialisations mobile • Spécialisations mobile Source: http://mobile.smashingmagazine.com/2012/08/22/separate-mobile-responsive-website-presidential-smackdown/ • Click to call • Menus qui ouvrent le clavier mobile • Géolocalisation • Galeries photos qui utilisent le glisser de doigt • Forme des boutons d’action • (…) 1 3 h
    70. 70. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Médias et responsive design: Bénéfices et limites du modèle Source:: http://www.liberation.fr le 9 septembre 2013 web mobile
    71. 71. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Médias et responsive design: Bénéfices et limites du modèle Source:: http://www.liberation.fr le 9 septembre 2013 Les pages web article du Figaro mobile
    72. 72. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 RESPONSIVE DESIGN = un sous ensemble de l’ADAPTATIVE DESIGN Le mobile au centre de la stratégie web générale
    73. 73. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Le mobile au centre de la stratégie web générale MOBILE FIRST: le mobile premier point d’accès au web devient aussi la base du design et du code des sites web - On commence par développer un site qui soit « le plus petit commun dénominateur à tous les terminaux du moment, et probablement aux « machins » connectés. Le mobile cristallise les contraintes. Tant mieux. Puis on enrichit ce code en fonction des spécificités des terminaux évolués, des résolutions, des langages, des navigateurs. « pensez à l'utilisateur, pas au navigateur amélioration progressive avec le HTML amélioration progressive avec le CSS amélioration progressive avec JavaScript amélioration progressive et Accessibilité » Source: Aaron Gustafson et http://www.inpixelitrust.fr/blog/traduction-adaptive-vs-responsive-quelle-est-la-difference/
    74. 74. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Le mobile au centre de la stratégie web générale MOBILE FIRST: Partir du CONTENU MISE EN PAGE SENS EXPERIENCE
    75. 75. Technologies Médias: L’internet mobile en 2013 Impact sur les rédactions Réalisation mobile façon ½ ou 2/2 - Maîtrise un ou plusieurs CMS pour publier son contenu sur les différents supports - Maîtrise la gestion des logiciels de découpe image . Le journaliste produit une ou plusieurs versions d’images d’illustration, produit des vignettes pour les players vidéo - Maîtrise l’encodage de vidéos dans plusieurs classes d’encodage (poids, ratio d’image, format vidéo) - Vérificateur de l’intégrité « technique » des contenus qu’il cherche à diffuser Le journaliste se transforme en ce qu’il appelle « technicien » - Le chapeau pléthorique n’est pas Mobile friendly - Privilégier le titre percussif - Chaque scroll compte. Le style est plus direct. Lié au format de lecture et au multitâches - Mise en page différente en fonction des supports à adresser - Ecriture « minute ». On écrit différemment quand on sait que le lecteur va rester une à deux minutes, pas plus. - Le journaliste a le même temps pour un article, mais des formatages différents obligatoires - EN PRATIQUE: encore trop rare, difficile à faire admettre… ou traité sans réel systématisme, sans différenciation. Le journaliste rédige plusieurs versions d’un même contenu Aucune rédaction ne spécialise ou n’engage des journalistes « dédiés mobile ». Ils sont mutualisés.
    76. 76. Technologies Médias: Les applications mobiles Essor des applications mobiles depuis 2007 et l’iPhone Source : itunes mai 2013 et Amazon app store et Médiamétrie audiences de l’internet mobile, juillet 2013 - Avant? Applications Java pour les geeks: jeux, applis nokia… ETRE TROUVE PAR CONSOMMATEUR + « ENFERMER » LE WEB APPSTORE = N.B: juillet 2013 ouverture de la marketplace d’applications mobiles d’Amazon (Kindle Fire) aux web apps HTML5. Preuve d’une évolution des mentalités et des technologies .fr Moyenne: 184 visites / mois sur au moins une appli
    77. 77. Technologies Médias: Les applications mobiles Un type d’application différent par OS Source:http://www.gartner.com/newsroom/id/2573415 Page 11
    78. 78. Technologies Médias: Les applications mobiles Bada: Os propriétaire de Samsung • Plateforme de Samsung hors Android • En cours de disparition. Samsung va le fondre dans son nv OS Tizen • Descendant de MeeGo, Tizen est un OS basé sur le noyau Linux développé par Samsung, Intel et la fondation LiMo. Sa dernière version, Tizen 2.0 Magnolia, est prête pour des applications commerciales  Opportunité pour un média de négocier avec Samsung d’être « le premier entrant et négocier la force de frappe publicitaire de Samsung  sinon: Attentisme  En pratique: processus de validation inconnuBada et Tizen
    79. 79. Technologies Médias: Les applications mobiles Blackberry: anciennement RIM • Constructeur canadien anciennement leader sur le smartphone « business » • Clavier = marque de fabrique • SVT dans les flottes d’entreprise et gvt pour cause de systèmes communiquants avec les SI • Sursaut avec les jeunes, notamment grâce à l’application BBM (cf. Emeutes de Londres) • BBM a renouvelé l’audience et ouvert certains marchés. + effet « in pack » • Action en chute libre, rumeur de revente • Encore très présent en Indonésie, Afrique du Sud, Amérique Latine, Moyen Orient, Philippines, Asie • Derniers flagships phones Q 10 / Z 10 • Fragmentation: OUI Le Z10 n’a plus de clavier et une taille d’écran d’un ratio différent  BB 10 est construit sur une base QNX différente des précédentes versions Développer une app = en développer plusieurs en fait  Opportunité pour un média de négocier avec BB le dév de son application En pratique: processus de validation inconnu Blackberry OS 10
    80. 80. Technologies Médias: Les applications mobiles Symbian: plateforme Nokia et Asha plateforme Nokia • Plateforme historique de Nokia • Symbian S60 Belle (dernier téléphone sorti en décembre 2011 (et pourtant encore dans les ventes (cf Gartner) • Attention: Nokia vient de relancer une série de terminaux qui ont visuellement le même look d’interface que les Symbian (Asha touch): la série ASHA. Ces terminaux à moins de 100€ visent les marchés émergents. Volonté de faire passer tout le monde au « smartphone » (et prendre les parts de marché que Nokia avait sur les pas smart, Feature phones • Peu de retours encore: lancé en mai 2013. Cible de masse: Inde et Indonésie • Développement ad hoc. On ne peut pas utiliser les mêmes applications que sur les S60. Peu d’applications. • S40 était la plateforme de base des applis Nokia jusque 2006/2007 en Java. • Ecran de résolution 240 x 400 pixels • Navigateur propriétaire => quid HTML5. Navigateur adaptatif qui compresse côté serveur, pour adresser les réseaux 2G.  Opportunité pour un média de négocier avec Nokia le coût de dév de son application. Nokia propose des outils de publicité et de mise en avant dans son magasin spécifique  En pratique: Politique d’ajout au Nokia Store très permissive et rapide  Developer program gratuit et téléphone fourni Symbian s60 Et Nokia ASHA (S40)
    81. 81. Technologies Médias: Les applications mobiles Windows Phone 8: plateforme majoritaire smartphone Nokia et qques marques • Plateforme unique des smartphones Nokia en 2013 • « La dernière chance de Microsoft de vendre du mobile, le va tout de Nokia dans la course derrière Android et Apple • Un Software au design qui tranche complètement avec les user experience Android et Apple. Joli et stylé. Très « professionnel ». • Des guidelines de réalisation d’application très précises en matière de design. • Promesses de passerelles entre Windows 8 et Windows Phone 8. Dans les faits… Non on développe deux fois • Microsoft traîne dans les updates et peine à se mettre les développeurs dans la poche. Développeurs WP8: denrée rare. • La plupart des géants de l’app: Google, Instagram… boudent la plateforme • 170 000 Applications seulement en juin 2013 • Processus de soumission d’une application, rapide. ( 1 semaine environ) Depuis le Microsoft developer center Windows Phone 8
    82. 82. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple IOS 6 sur le iPhone (à partir du 4) IOS7 en bêta Inventeur du modèle App moderne Inventeur de la centralisation Inventeur du business mobile grand public à grande échelle Inventeur du business modèle sur le web mobile « inclus » Inventeur du device connecté grand public. Simplification. Inventeur de l’internet contraint et dirigé Inventeur et seul tenant ou presque du modèle du contrôle obsessionnel - Inclusion du web dans un canevas cadenassé et entravé - Distribution par iTunes uniquement, même de l’OS -Le web par le filtre de Apple = l’app - Les règles du jeu unilatérales - La censure et la moralisation - Inventeur des guidelines techniques obligatoire et interdits Inventeur du rôle de monarque absolu de droit Appstorien - Abonnement annuel - Prend une commission rien que pour « y être » - Fixe les prix d’entrée à la création - Force les éditeurs à évoluer, et payer pour. - Fixe unilatéralement les règles du jeu et le droit d’en changer (cf. Appgratis) - Règles de promotion dans le magasin inexistantes. Le fait du prince. - Décide de ce qui peut se vendre ou non unilatéralement - Décide des stats autorisées ou non unilatéralement
    83. 83. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Les limites du modèle Apple pour mobile - Les limites de l’évolution « séquentielle » ( à force on voit qu’on retient les évolutions au compte-gouttes) (http://youtu.be/GS98j_gIITA) - Les limites de l’éditeur cochon payeur - Les limites du consommateur payeur - Les limites du temps de gestion de projet pour un seul terminal - Les limites du « cool » : nous apprendre à être prudents - Guidelines de structuration d’une application > explosés par les usages - Il n’y aura jamais d’Ipad Mini (hihi) - Le flop de Ping (Hihi) - Le Flop de Maps - Le flop de Siri - Le flop iAd -Le flop du iBooks author - Le semi flop du game center - Le semi flop du Newsstand (7000 apps) - Le Flop du « one fits for all » iPad / iPhone: en pratique on dév pour iPhone et iPad
    84. 84. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Les limites du modèle Apple pour mobile: exemple Source : http://youtu.be/jhbljqKisig - En juin 2011 peu après l’annonce de Newsstand, le Financial Times décide de ne plus jouer le jeu de la commission à Apple, et de la course à l’armement selon les règles évolutives de Steve Jobs. Ils sortent de l’Apple Store et développent en HTML5 quelque chose qui ressemble furieusement à une application Apple venait aussi de changer les règles du jeu, rendant obligatoire de passer par le système d’abonnement inventé par Apple pour tout éditeur vendant ou affichant un abonnement ou un contenu éditorial via uneapp. Sous peine d’être évincé du store. ( Sont revenus en arrière depuis)
    85. 85. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: ce qu’il faut savoir - Le langage de développement majoritaire: Objective C/C/C++ (longtemps seul toléré par Apple) - iOS 6 est la version actuelle de l’OS de Apple. L’avantage du modèle sur contrôlé est que la plupart des terminaux est à jour. - L’OS est dit peu « fragmenté » entre les différentes versions installées sur les handsets (94% en iOS 6) Source : developer.apple.comIndique aussi que les anciens iPhone 1,2, 3,ont disparu des usages
    86. 86. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: un processus évolutif dans le temps -Développer pour iPhone et/ou iPad c’est prévoir un budget de développement et de maintenance + évolution, sous peine de faire rapidement du tort à sa propre image de marque (Ex: Retina, Appli spécifique iPad, arrivée du nouveau graphisme flat iOS7…) => budget fluctuant (25>100 kE) Source : developer.apple.com -C’est aussi accepter de soumettre sa marque et son média aux règles de Apple. Ex: pas de pub pour des apps, pas de contenu qui n’apporte aucune plus-value à l’usage app en iOS, pas d’application complètement dépendante de mise à jour de contenu, pas de sexe, pas de nudité, UTILITE…. Pas toujours appliqué mais parfois le couperet tombe… Et il faut changer de stratégie et de développement rapidement
    87. 87. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: une validation ardue -Développer pour iPhone et/ou iPad c’est prévoir de soumettre son travail à la validation d’Apple. En pratique entre 1 semaine et quinze jours après le dépôt. - Et parfois avoir la mauvaise surprise d’être « refusé » sous un prétexte compliqué à comprendre - Et accepter de répéter ce processus à chacune des mises à jour de l’application (correction ou évolution) 15h
    88. 88. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: un ressenti utilisateur - Avec Iphone on s’attend à une appli vraiment design (contrairement aux precepts Jobsiens) - Jouer avec le « cadre » est devenu une habitude. Le consommateur veut du bon et beau.
    89. 89. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: les faits / mythes ont la vie dure - Avec une app iOS on peut faire payer le consommateur pour une app, pas avec les autres - Les utilisateurs passent plus de temps sur une app iOs (20% de plus en moyenne) - Développer pour iOS c’est viser la rentabilité (7 milliards de dollars reversés aux développeurs en 2012) Juin 2013 Mais maturité des utilisateurs iOS vs diversité des Android user Mais iOS user a moins d’apps sur son téléphone Mais on parle aussi de l’iPad de salon et ipod Mais Sur près de 900 000 applications disponibles environ la moitié seraient « zombies » ET un utilisateur moyen utilise régulièrement cinq apps pas plus (source Adeven)
    90. 90. Technologies Médias: Les applications mobiles iOS: Plateforme de tous les produits nomades de Apple Développement pour iOS: l’iPad va sauver la presse « Ces choses vont se vendre par dizaines de millions à travers le monde. Il pourrait bien sauver l'industrie de la presse. » (…) « vous faites l'impasse sur les coûts du papier, de l'encre, de l'impression, des camions. » (…) « Je suis vieux, j'aime le contact physique du journal en papier. [Mais] s'il y a moins de journaux et plus d'appareils comme celui-là, ça n'est pas grave. Ca ne détruira pas le journal traditionnel, il ne s'agit que d'une forme différente. (…) Nous allons couper la route à Google et aux autres, qui prennent notre contenu et l’utilisent gratuitement.(…) [le modèle économique de l’ipad va émuler] la plupart des journaux dans ce pays vont mettre en place un paywall» Rupert Murdoch (8 avril 2010) Source : http://www.theaustralian.com.au/business/murdoch-pitches-ipad-as-newspaper-saviour/story-e6frg8zx-1225851135409 Lancement de The Daily sur iPad le 2/02/2011. 39,99€ annuel sur tablette, 19,99 sur iPhone. Fermeture en décembre 2012
    91. 91. Technologies Médias: Les applications mobiles Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs Développement pour Androïd: Bon à savoir Inventeur du hard discount de l’application ou du mass market: point de vue - Os qui se retrouve sur une vaste gamme de terminaux (tablette, mobile, télé, montres…) - OS d’un smartphone sur deux vendu en France en 2012 - Os qui est adopté par une vaste gamme d’équipementiers (LG, Samsung, HTC, Motorola…) - N.B: le label Nexus est donné par Google aux terminaux qu’il fait construire par d’autres selon son cahier de charge - Base de développement Java sur un noyau Linux Android est souvent une « base de travail sur laquelle s’applique des « surcouches » Androïd 4.3 Jelly Bean Androïd Couche constructeur Couche opérateur Les « surcouches » contraignent le fonctionnement standard de l’OS ou l’enrichissent Les surcouches ajoutent parfois des bases logicielles propriétaire Les surcouches impliquent que chaque évolution d’Android soit adapté à la surcouche Le principe de la surcouche permet la « bidouille » et plait aux développeurs
    92. 92. Technologies Médias: Les applications mobiles Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs Développement pour Androïd: La fragmentation des versions d’OS Chaque constructeur prend la version d’Android la mieux adaptée à son matériel - Plusieurs versions de l’OS circulent en même temps dans le monde à l’achat (avant ICS les tablettes étaient une version spécifique de l’OS) - A chaque évolution de l’OS par Google, les constructeurs doivent vérifier si la nouvelle version est compatible avec leur matériel. • Si non > pas d’évolution à proposer au possesseur de téléphone • Proposer une mise à jour ou /non sur les terminaux déjà vendus • Est-ce que la mise à jour est un bénéfice pour le constructeur ( en gros est-ce que le consommateur attend cette mise à jour sur son téléphone ou non Chaque opérateur qui a mis sa couche logicielle dans le pack choisit ou non de distribuer la mise à jour  Développer pour Android c’est développer pour 5 versions de l’OS  Les mises à jour de l’OS sont souvent longues et étalées dans le temps Source : Android developer
    93. 93. Technologies Médias: Les applications mobiles Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs Développement pour Androïd: La fragmentation du matériel connecté Chaque constructeur construit des terminaux aux tailles d’écran différentes Chaque constructeur construit des terminaux aux résolutions d’écran différentes  Développer pour Android c’est développer pour au moins 4 versions de taille d’écran  Développer pour Androïd c’est gérer n versions de résolutions différentes Développement pour Androïd: un processus évolutif dans le temps -Développer pour Androïd c’est prévoir un budget de développement et de maintenance + évolution, sous peine de faire rapidement du tort à sa propre image de marque (Ex: terminaux pas supportés ou mal, retours utilisateurs sur affichage ou bugs, matériel nouveau à supporter…) Source : Android developer
    94. 94. Technologies Médias: Les applications mobiles Androïd: l’OS de Google distribué sans licence, aux constructeurs Développement pour Androïd: Les faits /mythes ont la vie dure Sur Androïd on trouve tout et n’importe quoi, surtout n’importe quoi, dont des virus - On approche aussi le milliard d’applications disponibles - Marché énorme et multi-univers => on trouve tout et son contraire dont des virus Sur Androïd la publication d’une application sur le store est immédiate - Oui. Google valide « à postériori ». On dépose son application et hop, quelques heures plus tard elle est disponible dans le Store. - Ceci favorise les applications malveillantes qui passent entre les mailles du filet. - Ceci permet l’essor du développement sur le mobile . Peu de contraintes, peu de risque de « déplaire au prince ». - Ceci oblige à s’appuyer sur la « communauté » pour retirer des applications malveillantes, injurieuses etc. - Ceci permet qu’il y ait des applis « roses » sur Android Source : flurry Sur Androïd toutes les applications sont gratuites - Oui mais c’est la marche du monde (sauf jeux. Cf modèle Angry birds) - Oui mais l’inscription de la carte de crédit n’est pas une obligation de démarrage de l’appareil comme chez Apple => acte d’achat plus difficile - Oui mais le mobinaute Android est souvent moins riche et en tous cas moins Internet friendly quand on regarde au global
    95. 95. Rémunération: Le SMS et MMS surtaxé Un modèle économique réel, mais des intermédiaires gourmands Source SFR + frais de dossier, d’ouverture, d’administration, abonnement mensuel, débit d’envoi des SMS, le dépassement des quantités préachetées, de modification de dossier etc.  Possibilité de passer par des « facilitateurs » qui achètent d’énormes quantité de SMS aux opérateurs, avec un prix préférentiel, et répartissent entre les utilisateurs. Ou par les accords dits de « roaming » que ces facilitateurs ont dans le monde. Ex: pour toucher un client BASE, j’envoie mon message depuis l’opérateur russe, et mon message arrive par roaming à destination.
    96. 96. Appstore: le graal économique 70 % 30 % Source Venturebeat et Apple dev center mai 2013 Ouverture du monde des services mobiles payants, indolore pour le consommateur Le plus cher chez Apple 999€ Le plus cher chez Android 200€ 29 Prix différents dans le top 100 chez Androïd 7 prix différents dans le top 100 Apple 1,1 million s de dollars par jour chez Androïd 5,1 millions de dollars par jour chez Apple
    97. 97. La Publicité MobileLe modèle majoritaire des appstores aux débuts: Le gratuit avec publicité - Viral - Visibilité (Appstore = Annuaire) - Audience + - Publicité - Permet aussi parfois de sortir une appli « DEMO » gratuite d’une version payante Modèle CPM ou CPC
    98. 98. La Publicité Mobile Le gratuit avec publicité : Les formats Le display Clic to call Clic to Store Clic to Site Clic to vidéo Clic to Map Source Admob et Journal du net et source : LeFigaro.fr - 27/08/2012 Intestitiel Expandable Bann. Habillage Vidéo et Pré roll En 2012, le marché mondial de la publicité en ligne devrait s'élever à 62 milliards de dollars environ. Mais la part dévolue à la publicité sur les mobiles ne représente encore qu'un modeste montant de 2,4 milliards de dollars. En 2013 Facebook achète des sociétés qui permettent d’enrichir l’expérience et la qualité de la pub sur le mobile. L’action remonte à son niveau d’introduction Les régies historiques sont encore « à la rue » sur le mobile et rêvent du préroll mobile comme web/télé
    99. 99. Le Modèle Freemium: chouchou des appstores Professionnalisation du modèle « Freemium »: mélange de gratuit d’appât et de payant + un modèle qui agace Apple: l’abonnement hors appstore qui permet accès à appli dans appstore
    100. 100. Application VS Site Mobile Applications et sites mobiles coexistent: quels sont les avantages et les limites? Source: http://www.nicetofeedyou.fr/wp-content/uploads/2012/06/application-mobile-vs-site-mobile.png HTML5 Coming User stickiness HTML5 Coming
    101. 101. Application VS Site Mobile Applications et sites mobiles coexistent: HTML5 en approche Source: Phonegap et facebook Le HTML 5 encapsulé en « coquille » applicative: cf PhoneGap On développe une application (web application HTML5) et on l’encapsule dans une coquille « applicative » qui permet de la mettre à disposition sur les appstores (Androïd, Windows, iOS…) Avantage principal: On développe une et une seule fois, on distribue partout. - Coûts réduits, - Développement unique - N.B: déjà essayé pour des applis low costs avant qu’on ne parle de HTML5 Stratégie de Facebook en 2011: Projet « Spartan » - D’abord uniquement à installer depuis le web - Puis encapsulé pour les app stores -Puis…. Abandonné et ré-encodé en langage natif (2012) pour chaque OS. (Preuve du chemin encore à parcourir pour HTML5) “Our Biggest Mistake Was Was Betting Too Much On HTML5” (Mark Zuckerberg 11/09/2012)
    102. 102. Application VS Site Mobile ? Que faire? Etudier sa cible et les usages pour définir le média le plus « pertinent » et les OS à traiter en priorité, pondérer avec les contingences budgétaires et métiers L’utilisateur veut que vous soyez efficaces, rapides et partout. A vous de réfléchir. site site site App App Ex : TV5MONDE cible mondiale: parc hétérogène, réseaux hétérogènes, tarifs, rôle de la chaîne….Source: m.tv5monde.com (2013)
    103. 103. FOCUS formats vidéos pour mobile La vidéo mobile comme relais de croissance média N.B: des audiences ADDITIONNEES aux stats de VISITE de vos sites 2/3 du trafic mobile en 2017 sera du trafic vidéo (Cisco)
    104. 104. L’impact du mobile sur les rédactions Quelles évolutions ou révolutions sont induites par l’arrivée du mobile dans les médias? AUJourd’hui: Un status quo technique, de contenu et stratégique, qui dérange… Avant le mobile Après le mobile Rédactions web à iso Ressources Humaines. En général exclues des métiers « nobles » du papier ou de « l’antenne ». Virtuoses du multi interfaces As du copier coller Génies du bricolage Spécialiste sdu RSS Dieux de l’alerte push 1,2 milliards de mobinautes dans le monde début 2013, 2,5 milliards en 2015 16h
    105. 105. L’impact du mobile sur les rédactions Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes Un contenu composé « une seule fois » puis REFORMATE et ENRICHI par un éditeur vers les différentes plateformes de publication: site web / site mobile / applications / …. Use case: Le Figaro et le passage à l’outil développé conjointement avec Source: http://www.youtube.com/watch?v=W6n2rE4McaE … Mais un status quo qui commence à « frémir » Entrée dans l’ère du copier / coller amélioré  Outil de structuration adaptés aux besoin (cher) Use case: Rossel et le passage à l’outil développé conjointement avec
    106. 106. L’impact du mobile sur les rédactions Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes Un contenu composé « une seule fois » puis REFORMATE et ENRICHI par un éditeur vers les différentes plateformes de publication: site web / site mobile / applications / …. Ex: Twipe > outil d’édition mobile de De standaard sur une base Source: http://www.youtube.com/watch?v=rxkT5i9vSVk … Mais un status quo qui commence à « frémir » => Entrée dans l’ère du copier / coller amélioré
    107. 107. L’impact du mobile sur les rédactions Développement d’outils de structuration du contenu, multiplateformes Un contenu composé « une seule fois » puis REFORMATE et ENRICHI par un éditeur vers les différentes plateformes de publication: site web / site mobile / applications / …. … Mais un status quo qui commence à « frémir » - Fin partielle de la structuration « par support »: le journaliste peut « tout faire » • Do or die: obligation de travailler mieux à iso périmètre de rédaction, ressources identiques. • Le journaliste papier sera utilisé pour sa compétence « dossier » , le journaliste web pour sa capacité à synthétiser hot news • Répartition des thématiques à traiter en fonctions des compétences formelles ou des appétences au sujet • Le journaliste est « responsable » et garant de l’intégrité de son contenus sur tous les supports (améliroation de l’iconographie, enrichissement, modification etc.) - Apparition de métiers « pivots » temporaires pour aider à la transition des old au new media. - Rationalisation des outils • Interface unique et outils « métiers » connectés (mobile etc.) • Interface unique et rationnalisée pour le multi formats et le multi support - Réorganisation de la chronologie des médias • Hot news: Mobile et Web • News: mobile et web et édition papier • Dossiers: papier et web après parution du journal (N.B: le Furet du nord de Rossel fait passer web first) • Alerting: tâche du red chef selon l’arrivée des productions. Jamais d’alerte sans contenu derrière. • => réorganisation du temps de travail personnel, culture de l’enrichissement progressif d’un contenu et du « best effort » par support
    108. 108. L’impact du mobile sur les rédactions Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau Développer des stratégies de complémentarité, et de rebond entre les supports Ex: pourquoi un contenu identique si un des supports nomades est utilisé uniquement en wifi et pas en réseau opérateur?
    109. 109. L’impact du mobile sur les rédactions Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau Développer des stratégies de complémentarité, et de rebond entre les supports Ex: pourquoi un contenu identique si les usages des supports varient dans le temps et l’espace? Source: Citrix et lekiosk.com et Harris interactive Importance de la connaissance de son public cible et de ses habitudes numériques. Le journaliste cherche à savoir qui et comment il informe, à quel moment de la journée
    110. 110. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias • Gestion du rôle d’alerte • Gestion de l'Actu • Gestion du temps réel • Répartition Actu / Info • Gestion de la caution journalistique vs citoyen média L’impact du mobile sur les rédactions CONTENU
    111. 111. L’impact du mobile sur les rédactions Agence Médias Alerte Témoins directs et indirects Développement de stratégies éditoriales liées aux réflexes de l’audience p/r chronologie et supports De la veille
    112. 112. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias L’impact du mobile sur les rédactions Ex: Le départ de Ben Ali et les chaînes de télé
    113. 113. Source: (AP Photo/Tara Todras-Whitehill) child of tahrir
    114. 114. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de « spectateur acteur » de l’ALERTE et de l’ACTU Pour limiter le temps de et l’attente fébrile du blanc seing des agences L’impact du mobile sur les rédactions Ex: 12 juillet 2013, déraillement d’un train à Brétigny sur Orge en Essonne grande banlieue parisienne Le témoin Le témoin acteur (à consommer avec modération)
    115. 115. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de « spectateur acteur » de l’ALERTE et de l’ACTU Pour limiter le temps de L’impact du mobile sur les rédactions Ex: 12 juillet 2013, déraillement d’un train à Brétigny sur Orge en Essonne grande banlieue parisienne Le témoin Le témoin acteur (à consommer avec modération)
    116. 116. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de « spectateur acteur » L’impact du mobile sur les rédactions Ex: 12 juillet 2013, déraillement d’un train à Brétigny sur Orge en Essonne grande banlieue parisienne Le témoin acteur - JRI Source: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/907066-accident-de-train-a-bretigny-l-appartement-a-vibre-j-ai-vu-une-scene-d- apocalypse.html
    117. 117. Dérives des stratégies liées à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de « spectateur acteur » L’impact du mobile sur les rédactions Ex: 12 juillet 2013, déraillement d’un train à Brétigny sur Orge en Essonne grande banlieue parisienne Source: Twitter et France Info la starification - L’identité des sources - La déshumanisation du fait lui-même au profit de la « recette » web Devenu plus tard…
    118. 118. Dérives des stratégies liées à la nouvelle chronologie des médias et au phénomène de « spectateur acteur » L’impact du mobile sur les rédactions Ex: 12 juillet 2013, déraillement d’un train à Brétigny sur Orge en Essonne grande banlieue parisienne Source: Google Maps et Philippe Couve - La société de marché, la course au référencement - La « paresse »
    119. 119. Développement de stratégies liée à la nouvelle chronologie des médias L’impact du mobile sur les rédactions ALERTE ACTU INFO Annoncer Présenter Vérifier Commenter Décrypter Décrypter Analyser Elargir Résumer Enrichir
    120. 120. L’impact du mobile sur les rédactions Développement de stratégies par appareil, par capacité, par réseau Développer des stratégies de complémentarité, et de rebond entre les supports, en fonction du support, de l’heure, de la cible et des stats d’usage Partir du CONTENU MISE EN PAGE SENS EXPERIENCE EXPERIENCE INFO
    121. 121. Média et Mobilité: Rappel: Pensez « global », agissez spécifiquement: - A qui s’adresse ce que j’ai à dire? - Quelle est la cible idéale de mon média? - Quelle est sa cible réelle? - Quels services mobiles ais-je pu ou choisi de développer en fonction de ces paramètres + Pensez votre travail non plus en fonction du support mais en fonction du message à transmettre, en fonction de sa position dans une chronologie des médias, et surtout, en fonction des attentes des visiteurs de votre média au moment de la visite. - Segmentez votre travail en fonction des moments d’alerte, d’actu, et d’info - Proposez des variantes d’un même contenu en fonction du support (vidéo courte ou longue, papier d’actu ou d’info…) - Pensez à une certaine chronologie de production entre vos supports en fonction des temps de l’info. (ex: le 4 minutes de vidéo sans voice over peut très bien être envoyé en article d’alerte sur un mobile, avant de devenir un vrai flash d’info pour la télé; un plan d’article légèrement remanié peut tout à fait en devenir sa première mouture pour le mobile s’il s’agit d’alerter son public…) - Rationnalisez votre travail: pensez à chacune des étapes de votre propre création de « contenu » et demandez- vous si il ne pourrait pas bénéficier à un certain support à un certain moment - Limitez l’effet déceptif d’un visiteur qui s’en remet à votre média pour s’assurer de la réalité d’une actu, et qui constate que vous n’en parlez pas encore. Il part ailleurs. - Admettez que vous êtes journaliste tout court, avant d’être journaliste pour un support particulier. Evitez la redondance entre deux services d’une même rédaction, et le blocage psychologique à certains supports. Vous êtes le maillon essentiel de l’INFO, pas d’une verticale par support. - Pensez globalement à ce que chaque support peut apporter, par sa techno spécifique au visiteur de votre média
    122. 122. L’impact du mobile sur les rédactions DEBAT: La fin du journaliste Prométhée apportant la lumière du savoir aux hommes? Le journaliste à l’ère du mobile filtre, valide, trie, hiérarchise, complète, guide et explique l’actu pour le grand public Il transforme une ACTU pléthorique (sources multiples, UGC, prises de paroles directe…) en des INFOS utiles Il réduit pour chacun des supports les moments de doute pour ses visiteurs, plus qu’il ne lui apprend ce qui se passe dans le monde 17h
    123. 123. L’impact du mobile sur les rédactions DEBAT: L’avènement de l’entreprise média unipersonnelle? La valeur croissante de l’authorship Une valeur née avec les blogs et les réseaux sociaux , qui se répand dans les moteurs de recherche et dans les médias. (…) IN MEDIA Devenir référent sur une thématique, à l’intérieur ou à l’extérieur du média pour lequel vous travaillez. Créer le réflexe du public Vers VOUS en caution INFO, d’une ACTU € = ? A chaud, A froid A chaud, A froid €
    124. 124. L’impact du mobile sur les rédactions DEBAT: Et comment on finance cette multiplication des supports? Tordre le cou à certains poncifs: - Il n’y a pas (encore) de journaliste spécialisé mobile => ce n’est pas une compétence qui s’achète. - Il ne faut pas systématiquement un journaliste différent derrière chaque support. - Découper ou encoder une vidéo en vue du web ou du mobile n’est pas un « sous-métier » . C’est un travail de formatage d’info => métier de journaliste. - Pousser son contenu sur un support c’est aussi un métier de journaliste. Ce n’est pas pour les soutiers. Même si c’est encore souvent rébarbatif et chronophage, parce que pas unifié. - Le journalisme par « support » est une image passéiste. On a une spécialité (voix, écrit, image) qu’on adapte aux supports en fonction de l’usage de ses visiteurs - On ne peut pas faire plus avec moins de gens. Non. Mais on peut faire mieux et plus efficace, pour l’INFO Et valider certaines réalités: - Le développement ad hoc d’un support mobile coûte très cher, et l’heure n’est pas encore à la rationalisation - Il n’y a que huit heures de travail environ par journaliste et par jour. On peut beaucoup, pas l’impossible. - Le stockage et la bande passante coûtent cher et augmentent sans cesse - De nouveaux besoins et jobs apparaissent pour enrichir le message diffusé dans chaque support. Il n’y a pas léconomie pour ces besoins. - Le modèle payant n’arrive pas à s’imposer en mobilité > mais il y a aussi beaucoup d’actu et peu d’info. - Le modèle freemium n’existe pas (encore) en mobilité - Les régies publicitaires historiques essaient de transposer leur fonctionnement antérieur aux supports mobiles > sans grand succès. Il existe peu de vendeurs spécialistes mobiles => pourtant ça s’achète. - Le mobile est un support jeune qui n’a pas encore trouver de balance de financement pour les médias - Le mobile n’a que six ans, pour la plupart des grands médias. Il manque de retour d’expérience utile. - Les journalistes pensent encore peu le mobile comme un support de valeur à leur création
    125. 125. Produire du contenu pour le mobile Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile Produire pour le mobile c’est: - Appliquer formellement le résultat du questionnement concernant ce que j’ai à dire, pour qui, pour quoi - Positionner sa production: • Dans le temps de l’Alerte , de l’actu ou de l’info - Mode « Push » ou décryptage? - Résultat de recherche d’urgence ou article de fond? - Info en requête de recherche ou envoyée en alerte. • Pour un support mobile ou pour un support tablette, ou pour les deux ou hybride web mobile • Pour des contraintes: - Écran tactile - Ecran de taille réduite - Connexion parfois compliquée, et temps de chargement aberrant
    126. 126. Produire du contenu pour le mobile Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile Produire pour le mobile c’est: • Limiter le nombre de fonctionnalités imaginées autour du « contenu média » - Limiter votre structure mobile (cf. mobile first) > tout n’a pas forcément besoin d’être en mobilité - Limiter vos catégories de contenu, les clarifier, pour faciliter la sélection. - Réduire le contenu à son expression la plus simple. (… pas sa plus simple expression) - Aérez votre maquette • Pensez aux gros doigts sur du tactile - Lien cliquables, entêtes cliquables etc. - Evitez les caractères ou icônes cliquables, préférez de vrais items très lisibles • Importance du premier niveau - La titraille est le premier niveau de réponse aux questions: titres et chapeau/résumé sont un premier niveau d’information - La date de publication est une première information de nature à identifier ACTU / INFO • Simplifier la lecture du contenu en « tags » par le binôme œil cerveau - L’œil scanne la page et le cerveau est sensible au mot clé => les pages de titres doivent donner la thématique et les principaux mots-clés du contenu. • Adapter vos images d’illustration et visuels à la lecture par mobile - Taille et poids des images d’illustration pensée en fonction du tps de chargement - Visuels pensés spécifiquement en fonction de la taille de l’écran de destination: est-ce signifiant si en tout petit?
    127. 127. Produire du contenu pour le mobile Outils et bonnes pratiques de la production de contenu à destination du mobile Produire pour le mobile c’est: Keep it simple (and … stupid) • Privilégiez le contenu frais. Puis pondérez cette réflexion avec la cible et le moment • Supprimez des angles, des fonctionnalités, faites des liens thématiques plutôt que des sujets à rallonge • Eviter les tournures longues et les déroulés complexes avec enchâssement ou relatives, avec illustrations multiples.  Le lecteur est soit mobile soit déjà sollicité par autre chose  Le lecteur ne scanne que le début du contenu, de l’article  Le lecteur mobile aime le « bullet point » • Faites ressortir l’essentiel de l’information d’abord, quitte à y revenir ensuite.  Proposez des titres compréhensibles même sans connaître le contexte (5 mots / 34 k)  Commencez par les faits, et développez ensuite éventuellement.  Tenez les promesses du titre, dans le contenu (du fait des temps de téléchargement et du clic casse-pied) • Limiter les introductions contextuelles, et les remises en situation  Le lecteur n’a souvent que peu de temps à passer sur votre article, votre vidéo…  Pondérez cette assertion avec une réflexion sur le support que vous adressez. • Taillez à la machette:  il n’y a rien de pire qu’un texte ou vidéo long(ue) à scroller, sur un mobile. Puis pondérez avec le support adressé.
    128. 128. Focus formats vidéo pour mobile = 1 min < 2 min 30 sec - Après une minute, on perd de l’audience - Rappel: succès des modules courts humour > bref, cyprien… - Importance de la qualité d’encodage et impact du rapport poids / qualité / réseau sur l’ user experience - Prise en compte de la longueur du pré roll publicitaire vidéo éventuel > proposer un contenu proportionnel - 80% des vidéos visionnées sur un mobile aujourd’hui le sont via Youtube (Citrix) - Pensez les vidéos comme pouvant être téléchargées, même si votre entreprise désire les diffuser en flux streamé. (att: le HLS de apple remplace progressivement RTMP de adobe, mais ne fonctionne pas sur tous les android) = garantir l’accès à la vidéo quelle que soit la qualité du réseau de l’utilisateur Produire du contenu pour le mobile
    129. 129. Produire du contenu pour le mobile Produire de la vidéo pour mobile • Youtube (au moins deux formats dédiés mobiles en 3GP) et Vimeo 16/9 Codec: H264 Audio: AAC-LC A noter: Youtube editor http://www.youtube.com/editor?hl=fr Focus formats vidéo pour mobile
    130. 130. Les programmes de montage (.exe/.dmg) Final cut (Mac) Imovie (Mac) Compressor (Mac) Première (Mac & Windows) Adobe Media Encoder (Mac & Windows Etc. Le mobile dans les formats d’export: ENFIN!!! Source: Cisco AU « DESK » DU MEDIA Produire du contenu pour le mobile Focus formats vidéo pour mobile
    131. 131. Formats usuels de compression mobile > SMARTPHONE Produire du contenu pour le mobile Focus formats vidéo pour mobile
    132. 132. Formats usuels de compression mobile > TABLETTES Produire du contenu pour le mobile Focus formats vidéo pour mobile
    133. 133. Formats usuels de compression mobile > Réseaux sociaux Produire du contenu pour le mobile Focus formats vidéo pour mobile
    134. 134. Le mobile est une centrale de production de contenu: Produire du contenu par le mobile Produire du contenu avec son téléphone mobile 1) La photo Un appareil photo, au creux de la paume  discret, on l’oublie facilement, il ne fait pas peur au sujet photographié  Le journaliste devient un anonyme avec un œil affûté.  N’empêche pas de respecter les règles de composition de l’image et de lumière de la photo (règle des tiers et lignes de fuite ntt) Source: Le monde Cf: le travail du journaliste d’origine belge Karim Ben Khelifa, pendant le printemps arabe au Yemen
    135. 135. Le mobile est une centrale de production de contenu: Produire du contenu par le mobile Produire du contenu avec son téléphone mobile 2) Outil de retouche photo Des logiciels de traitement et retouche d’image directement sur votre mobile Source: Google Play et Itunes
    136. 136. Le mobile est une centrale de production de contenu: Produire du contenu par le mobile Produire du contenu avec son téléphone mobile 2) Outil de retouche ou production vidéo Des logiciels de traitement et retouche de vidéo publiables directement depuis votre mobile et diffusable in extenso Source: Google Play, Itunes, et http://www.youtube.com/watch?v=2bjhDMzlVRw Accessible via tablette + souvent fonctionnalité du téléphone
    137. 137. Le mobile est une centrale de production de contenu: Produire du contenu par le mobile Produire du contenu avec son téléphone mobile Des logiciels de traitement et retouche de vidéo publiables directement depuis votre mobile et diffusable in extenso Source: Google Play, Itunes,
    138. 138. Le mobile est une centrale de production de contenu: Produire du contenu par le mobile Produire du contenu avec son téléphone mobile Des logiciels de traitement et retouche de vidéo publiables directement depuis votre mobile et diffusable in extenso, sur mobile ou web Source: Google Play, Itunes, TechCrunch Cf. #euronewsvineoftheday :YES 18h
    139. 139. Merci dverloes@mobileenfrance.com Mobile en France

    ×