SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  41
Télécharger pour lire hors ligne
Chemise cyber-base   7/01/11   12:54   Page 2
Studio Urbain : 05 61 47 53 69 • Janvier 2011 • Imprimerie Escourbiac




                                                                                                                                           Diagnostic 2010
                                                                                                                                           de la Société de l’Information
                                                                                                                                           en Midi-Pyrénées


                                                                                                                                           Janvier 2011




                                                                                                                    À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
Chemise cyber-base     7/01/11      12:54     Page 3




                                              Photo : Olivier Schwartz



          Midi-Pyrénées,                                                                Vers un web collaboratif
          une région très connectée                                                     accessible et durable…
          La 6ème édition du Diagnostic de la Société de l'Information, dressée         Les nouvelles tendances numériques du cru 2010 du Diagnostic de
          par Ardesi, le confirme : Midi-Pyrénées vit à l'ère numérique et              la Société de l'Information soulignent l'essor des réseaux sociaux,
          compte désormais plus de 70% d'Internautes. Les taux d'équipe-                le développement des usages en mobilité et la participation crois-
                                                                                        sante des Internautes aux contenus… Mais si le web 2.0, ou web
          ment progressent. Les usages de nouvelle génération se dévelop-
                                                                                        collaboratif est aujourd'hui une évolution culturelle et sociale indé-
          pent : le commerce électronique, l’etourisme mais aussi l'e-admi-
                                                                                        niable, l'appropriation par tous les citoyens reste à améliorer.
          nistration. Quant aux réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête,
          ils ont conquis 97% des jeunes Midi-pyrénéens de 12/17 ans.                   En effet, des disparités persistent, en termes de génération notam-
                                                                                        ment : alors que 35% des Midi-Pyrénéens déclarent être au moins sur
          La Région contribue à cette dynamique avec le développement du                un site communautaire, 76% des 15/18 ans sont inscrits sur un site
          haut débit, la résorption des zones blanches, la création des espa-           comme Facebook, contre 18% des 45/59 ans et 9% des 60 ans et
          ces Cyber-base, la généralisation du cartable numérique dans les              plus.
          lycées et collèges ou encore l'extension de la télémédecine.
                                                                                        Il en est de même au niveau des sites Internet des collectivités où
          Dernière initiative en date : l'implantation de 10 premiers points            l’on observe peu de syndication de contenu et encore moins d'in-
                                                                                        teractivité avec les Internautes.
          visio-public, pour rapprocher les services publics des citoyens grâce
          au très haut débit, et bien sûr, l'OrdiLib'.                                  Par ailleurs, cette appropriation par le plus grand nombre, toutes
                                                                                        catégories socio-professionnelles confondues et par nos organisa-
          Midi-Pyrénées a été la première Région à mettre en place à la ren-            tions, doit permettre une amélioration notable de la gestion de
          trée scolaire 2010 ce dispositif permettant aux élèves entrant en             l'information, dont on sait aujourd'hui l'importance cruciale pour
          seconde d'acquérir un ordinateur portable personnel à des condi-              répondre notamment aux défis complexes du développement durable.
          tions privilégiées. Le succès est au rendez-vous : 13 000 lycéens             Une meilleure gestion des données permet, par exemple, à toute
          recevront leur OrdiLib' dans 95 lycées de la région.                          organisation de mieux comprendre et d'évaluer l'impact environ-
                                                                                        nemental et social de leurs actions, mais également de construire
          Pour être complet, il faut encore évoquer les projets innovants en            ensemble de nouveaux projets.
          matière de tourisme : les visites guidées interactives ou la valo-
                                                                                        Accompagner les territoires et les acteurs professionnels, améliorer
          risation via Internet des “Grands Sites” touristiques de Midi-
                                                                                        les outils et pratiques de concertation (en complément de la com-
          Pyrénées, sans oublier la numérisation de l'ensemble de notre                 munication indispensable) afin de produire une collaboration plus
          patrimoine et le lancement d'un portail dédié qui permet une                  active avec les citoyens sera donc une des priorités de l'agence
          visite virtuelle de la région.                                                Ardesi en 2011 !


                                                                         Martin Malvy                                                    Alain Ciekanski
                                                           Ancien ministre                                                               Président d'Ardesi
                                      Président de la Région Midi-Pyrénées                                                               Conseiller régional




                        La Société de l’Information en Midi-Pyrénées
                               Les chiffres clés 2010

                               Le numérique et les Midi-Pyrénéens                         Le Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées
                               La couverture territoriale en haut débit                   Les entreprises TIC en Midi-Pyrénées
                               L'etourisme institutionnel en Midi-Pyrénées                L’enseignement et les TIC
                               Les collectivités et Internet                              Les jeunes et Internet
Chemise cyber-base    7/01/11       12:54       Page 4




           Ardesi, Agence Régionale
           pour le Développement de la Société
           de l’Information en Midi-Pyrénées
           Ardesi, association loi 1901 créée et soutenue par la Région Midi-Pyrénées a un rôle d'impulsion et d'animation auprès des
           collectivités territoriales, des institutions et des professionnels de la filière touristique.
           Elle contribue à faciliter l'appropriation des enjeux et des outils induits par le développement des usages numériques.

           Ardesi et l'accès public à Internet : le Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées
           L'agence a un rôle d'observation, d'animation et d'accompagnement des espaces Cyber-base Midi-Pyrénées. Dans ce cadre, elle
           mène des études quantitatives et qualitatives : fréquentation du public, relevé des usages, nouvelles tendances... Elle organise des
           ateliers et séminaires pour les animateurs et programme un cycle de visioconférences "Sciences pour tous par les TIC". Elle accom-
           pagne, avec la Région Midi-Pyrénées et la Caisse des dépôts, le déploiement du Réseau Cyber-base sur le territoire régional et par-
           ticipe aux réseaux nationaux de l'accès public à Internet.

           Ardesi et l’etourisme
           Ardesi favorise le développement du etourisme en Midi-Pyrénées auprès des acteurs publics (Offices de Tourisme, Départements)
           et filières privées (campings, hôtels, gîtes, …).
           Pour ce faire, l’agence :
                 accompagne le développement de sites Internet de qualité des Grands Sites Touristiques dans le cadre de la politique
                 Régionale ;
                 anime le "Club Internet Grands Sites" pour développer la mutualisation d'expériences et applications innovantes ;
                 organise des actions de sensibilisation sur les services et usages numériques auprès des territoires et des filières de
                 professionnels ;
                 mobilise les acteurs institutionnels par l'organisation, tous les ans, des Rencontres Nationales du etourisme institutionnel.

           Ardesi et l'Internet Public et Citoyen
           Ardesi développe, avec l'appui d'un réseau d'acteurs départementaux, l'ambition de développer la qualité des sites Internet des col-
           lectivités territoriales et de mettre en œuvre des téléservices utiles aux citoyens. Elle anime le "Club e-administration" et accompagne
           la Région dans le déploiement de la plateforme régionale SiP-MIP. Elle édite régulièrement des guides et ressources pour aider les
           élus et leurs équipes à créer des services numériques de qualité.

           Ardesi et le Web collaboratif
           L'agence sensibilise les acteurs publics et les territoires sur les tendances numériques les plus récentes comme le développement
           des réseaux sociaux, les usages en mobilité et la participation active des Internautes aux contenus. Elle accompagne des territoires
           sur des expérimentations visant à produire une collaboration plus active avec les citoyens et les acteurs professionnels. Elle produit
           des documents de référence sur le sujet pour aider les responsables publics à tirer parti de ces tendances.



               Pour en savoir plus
                     Le site Internet www.ardesi.fr :
                         - un centre de ressources en ligne :
                           des guides pratiques, des fiches techniques, … accessibles en téléchargement,
                         - un agenda des manifestations TIC en région et en France,
                         - un observatoire des usages TIC en Midi-Pyrénées.

                     Un blog consacré à l'actualité des TIC : http://blog.ardesi.fr

                     Un site dédié aux Rencontres Nationales du etourisme institutionnel : www.etourisme.ardesi.fr



                       La publication présente n’engage que son auteur.
                       La Commission Européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette communication.
Chemise cyber-base            7/01/11     12:54      Page 1




                                                                                                                                       Studio Urbain : 05 61 47 53 69 • Janvier 2011 • Imprimerie Escourbiac
       Agence Régionale
       pour le Développement
       de la Société de l’Information
       en Midi-Pyrénées
       9, place Alfonse Jourdain
       31000 Toulouse
       Téléphone : 05 67 77 76 76
       Fax : 05 67 77 76 77
       Courriel : contact@ardesi.fr
       Site Internet : www.ardesi.fr
       Blog : http://blog.ardesi.fr
       Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr




                                                               À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
Fiche 1- Chiffre clés   7/01/11     12:13   Page 1




        La Société de l'Information
        en Midi-Pyrénées :
        les chiffres clés 2010


                         De forts taux d'équipement
                                  88% des Midi-Pyrénéens possèdent un téléphone mobile.
                                  73% disposent d'un ordinateur.
                                  66% d'une connexion Internet.

                            Les "jeunes" (14/30 ans) sont également très bien équipés
                                  85% possèdent un téléphone mobile.
                                  76% disposent d'un ordinateur.
                                  61% d'une connexion Internet.


                         Vers des usages 2.0
              Midi-Pyrénées compte 71% d'Internautes. Cette proportion augmente chez "les jeunes" avec 97% des 12/17 ans et
              94% des 18/24 ans.

                            Les réseaux sociaux et les usages en mobilité émergent de plus en plus
                                  35% des Midi-Pyrénéens sont inscrit sur au moins 1 site communautaire : 95% sur Facebook
                                  et 4% sur Twitter.
                                  3 jeunes sur 5 ont leur propre page Facebook et 8% sont inscrits sur Twitter.
                                  15% des détenteurs de mobile se connectent à Internet en mobilité et 62% des personnes
                                  possédant un smartphone déclarent l'utiliser pour se connecter.
                                  20% des jeunes se déclarent mobinautes.


                         Toujours plus de services
                            Pour tous les Midi-Pyrénéens
                                  52 espaces Cyber-bases (et 4 en cours de déploiements) : tous les départements couverts, 132
                                  animateurs, quasiment 52 000 inscrits.
                                  3 372 entreprises du secteur TIC pour la région dont 29% présentes sur le web.

                            Pour les Internautes-citoyens
                                  23% des Communes sont présentes sur le web, ainsi 65% des Midi-Pyrénéens ont accès au site
                                  de leur Commune.
                                  1 Intercommunalité sur 2 propose un site.
                                  72% des Pays disposent d'un site.

                         A noter : 76% des Internautes ont eu recours au moins une fois dans l'année à l'e-administration ;
                         or, trop de Communes se contentent encore d'un site vitrine (56%). Les sites d'Intercommunalités (69%)
                         et de Pays (65%) sont de meilleure qualité. Seules 4% des Communes et Intercommunalités ont
                         développé leur présence sur les réseaux sociaux.


                            Pour les touristes
                                  61% des Offices de tourisme sont présentes sur le web.
                                  15% sur Facebook et 2% sur Twitter.
Fiche 1- Chiffre clés           7/01/11        12:13      Page 2




                                      Pour les collégiens/lycéens et leurs parents
                                            245 établissements concernés par l'ENT (Environnement Numérique de Travail)
                                            et 500 000 comptes créés.
                                            De nouveaux moyens mis à disposition des enseignants :
                                                 - plus de 400 tableaux blancs interactifs répartis dans la région,
                                                 - 70% des collèges et 60% des lycées mettent à disposition des ressources en ligne,
                                                 - apparition de système de visio-conférences professionnels dans les lycées (28%)
                                                   et de classes mobiles (117 dans l'Académie).

                                      Pour les étudiants
                                            82 000 cartes Multiservices de l'Université de Toulouse actives.
                                            47 000 utilisateurs du Bureau numérique de l'Université de Toulouse (BUT).
                                            232 bornes Wi-Fi réparties dans les différents établissements de l'Université de Toulouse.




                      Méthodologie                                                                  Le Réseau Cyber-base
                                                                                                    Données statistiques générées par l'outil de gestion du por-
                                                                                                    tail cyber-base.org utilisé par les 52 espaces en fonctionne-
                      Les TIC en Midi-Pyrénées
                                                                                                    ment du Réseau. Octobre 2010.
                      Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, selon un ques-
                      tionnaire co-developpé par le réseau SOURIR - www.sourir.org.
                                                                                                    Les entreprises TIC en Midi-Pyrénées
                      Enquête téléphonique réalisée auprès de 2 000 habitants de
                                                                                                    Étude réalisée dans le cadre du projet RAUDIN - Recherches
                      Midi-Pyrénées de 15 ans et plus, du 27 septembre au 8 octobre
                                                                                                    Aquitaines sur les Usages pour le Développement de Dispositifs
                      2010.
                                                                                                    Numériques - axe 2 : l'atlas numérique de l'arc atlantique comme
                                                                                                    outil de gouvernance du territoire du web.
                      L'etourisme institutionnel en Midi-Pyrénées
                                                                                                    Étude menée d'octobre 2009 à mars 2010.
                      Repérage et analyse des sites d'OTSI de Midi-Pyrénées à
                      partir des 274 OTSI de la région effectués par le cabinet
                                                                                                    Enseignement et TIC
                      mfDocumentation.
                                                                                                       Les établissements scolaires et les TIC : enquête ETIC
                      L'analyse repose sur une nouvelle grille d'analyse co-élabo-
                                                                                                    menée par le Rectorat de l'Académie de Toulouse. 806 éta-
                      rée avec les régions Alsace, Aquitaine et Ile-de-France.
                                                                                                    blissements du 1er degré et 293 établissements du 2ème degré
                                                                                                    ont répondu à cette enquête à partir d'un formulaire accessi-
                      Les Collectivités et Internet
                                                                                                    ble via le portail http://etic.education.fr. Ces questionnaires ont
                         Le Web Public Communal : études quantitatives et qualitati-
                                                                                                    été mis en ligne en janvier 2010.
                      ves menées par le cabinet mfDocumentation du 1er février au
                      1er septembre 2010.
                                                                                                       L'ENT Midi-Pyrénées : Région Midi-Pyrénées. Direction de
                      Le repérage quantitatif a été complété par une campagne de
                                                                                                    l'éducation et des sports. Octobre 2010.
                      faxing menée par Ardesi mais aussi grâce au concours des
                      relais départementaux de la région. La grille d'analyse a été
                                                                                                      L'Université Numérique en Région Midi-Pyrénées (UNR) :
                      refondue afin d'obtenir des critères d'analyse adaptés aux évo-
                                                                                                    Direction technique de l’UNR Midi-Pyrénées et Service com-
                      lutions du web et être en cohérence avec l'analyse globale des
                                                                                                    munication. Novembre 2010.
                      sites de collectivités.
                                                                                                    Les jeunes et les TIC
                        Le Web Public Intercommunal/Internet et les Pays :
                                                                                                    Étude CRIJ/CRP Consulting réalisée par questionnaires auto-
                      études quantitatives et qualitatives menées par le cabinet
                                                                                                    administrés auprès de 280 jeunes de 14 à 30 ans.
                      mfDocumentation du 1er février au 1er septembre 2010.
                                                                                                    Enquête menée de décembre 2009 à février 2010.




      Ardesi
      9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse
      Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77
      Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr
      Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr




                                                                                                          À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
Fiche 2- Numerique dans foyers                     7/01/11               12:19      Page 3




        Le numérique
        et les Midi-Pyrénéens


                                  L'équipement des Midi-Pyrénéens
                                            En Midi-Pyrénées : après la stabilité, la diffusion des TIC reprend
              Avertissement : cette année afin de refléter au mieux la réalité et pouvoir effectuer un benchmark avec les autres régions, l'enquête
              porte sur l'équipement et les usages des Midi-Pyrénéens (individus) et non des foyers. Cette évolution méthodologique est à prendre
              en compte pour les comparaisons avec les années précédentes.

                                                                                             3 chiffres à retenir :
                                                                                           téléphone mobile : 88%
                                                                                               ordinateur : 73%
                                                                                          connexion Internet : 66%

              Après 2 années sous le signe de la stabilité, les chiffres progressent à nouveau.
              Actuellement, en Midi-Pyrénées, près de 9 personnes sur 10 disposent d'un téléphone portable. Près de 3 personnes
              sur 4 sont équipées d'un ordinateur et 2 sur 3 sont connectées à Internet.
              Les évolutions notées en 2010 sont conformes aux tendances enregistrées au niveau national.

                                            Dans les départements : des progressions également
                    TARN-ET-GARONNE                                                 LOT                                                                  AVEYRON



                           MOBILE                                        82%              MOBILE                                                 85%             MOBILE                                 85%

                     ORDINATEUR                                    70%               ORDINATEUR                                       70%                 ORDINATEUR                           69%

                        INTERNET                              61%                      INTERNET                                      63%                    INTERNET                     57%



                                        0    20    40    60         80     100                                                                                            0   20   40   60         80     100
                                                                                                       0    20        40        60         80      100




                    GERS                                                                                                                                 TARN



                        MOBILE                                           87%                                                                                  MOBILE                                    83%

                    ORDINATEUR                                67%                                                                                         ORDINATEUR                          67%

                       INTERNET                              61%                                                                                            INTERNET                         63%


                                  0         20    40    60         80     100                                                                                             0   20   40   60         80     100




                    HAUTES-PYRÉNÉES                                                 HAUTE-GARONNE                                                        ARIÈGE



                         MOBILE                                          86%              MOBILE                                                 94%          MOBILE                                    84%

                     ORDINATEUR                                68%                  ORDINATEUR                                             80%            ORDINATEUR                           69%

                       INTERNET                              60%                      INTERNET                                        73%                   INTERNET                         60%


                                    0       20    40    60         80     100                      0       20    40        60         80         100                      0   20   40   60         80     100


                                                                Taux le plus élevé de la Région                                  Taux le plus bas de la Région



                              Même si certains départements sont toujours en retrait, tous ont connu des progressions.
                              Le taux de pénétration de la connexion Internet bondit quelque soit le département.
                              Les habitants de la Haute-Garonne restent moteur en termes d'équipement.
Fiche 2- Numerique dans foyers                    7/01/11               12:19           Page 4




                                     Et dans les autres régions ?
              100



               80



               60



               40



               20



                 0
                              em ne 20 e




                                                         s




                                                                               e




                                                                                                    *




                                                                                                                    e




                                                                                                                                   ne




                                                                                                                                                         ire




                                                                                                                                                                                      *




                                                                                                                                                                                                         s
                                                       ée




                                                                                                                                                                                                    pe
                            pt on ai c




                                                                             in




                                                                                                                gn
                                br xio 10




                                                             10




                                                                                    0




                                                                                                                        10




                                                                                                                                          09




                                                                                                                                                                10




                                                                                                                                                                                                             09
                                                                                               ne




                                                                                                                                                                                    s
                          se t c : m a n




                                                                                   01




                                                                                                                              ag




                                                                                                                                                     Lo




                                                                                                                                                                                te
                                                                         ta
                                                         20




                                                                                                                    20




                                                                                                                                      20




                                                                                                                                                               20




                                                                                                                                                                                                         20
                                                                                                                                                                                         09
                                    20 n :




                                                   én




                                                                                                                                                                                                    Al
                                                                                                              go
                                                                                                    09
                                                                              r2




                                                                                              rg
                                      10




                                                                                                                                                                               en
                                     Fr




                                                                                                                             et




                                                                                                                                                                                      20
                                                                         ui
                                                         e




                                                                                                                    s




                                                                                                                                      e




                                                                                                                                                          et




                                                                                                                                                                                                         e
                                                                                                  20




                                                                                                                                                                                                   e-
                                                                                                                                                    la
                                                                              ie
                                                  yr




                                                                                                                ar
                                                       br




                                                                                                                                  br




                                                                                                                                                                                                        br
                                                                                                           ur
                                                                                          ve




                                                                                                                                                         ill
                                                                                                                             Br




                                                                                                                                                                                    et
                                                                        Aq
                                                                             nv




                                                                                                                                                                           ar
                                                                                                                M
                                                    to




                                                                                                                                  m




                                                                                                                                                                                                    to
                                                                                               ai




                                                                                                                                                                                               ôn
                                                                                                                                                     Ju
                                             i-P
                                  e




                                                                                                                                                                                ill
                                                                                                         Bo




                                                                                                                                                de
                                                                                         Au
                                                                         Ja




                                                                                                                              ce
                                                                                              M
                                                   Oc




                                                                                                                                                                                                   Oc
                             e e




                                                                                                                                                                          Ch
                                                                                                                                                                               Ju
                           ur ni




                                                                                                                             Dé




                                                                                                                                                                                              Rh
                                             id
                         te ho




                                                                                                                                               ys




                                                                                                                                                                     u-
                       na p




                                         M
                     di Télé




                                                                                                                                           Pa




                                                                                                                                                                    ito
                                                                                                                                                                Po
                     Or




                                                                  Téléphone mobile                         Ordinateur                           Connexion internet


                          * Ces régions ne réalisent des enquêtes TIC auprès de leur population que tous les 2 ans, d'où l'absence de résultats pour 2010.

                             A noter : des taux midi-pyrénéens quasi-similaires avec les régions Rhône-Alpes et Pays de la Loire.




                              Les types de téléphones possédés par les Midi-Pyrénéens
                                                             LES DEUX
                                        SMARTPHONE
                                            6%
                                                               5%                                 Ce sont principalement les jeunes (15 à 29 ans) et les cadres (24%) qui
                                                                                                  possèdent un Smartphone, voire les 2.

                                                                                                  Si le mobile "classique" n'a qu'une marge de progression réduite, les
                                                                                                  smartphones sont en train de prendre le pas en termes de progression.
                                                             CLASSIQUE
                                                                89%




           TENDANCES
           Après la stabilité des dernières années,                                                                 Des disparités persistent
           la diffusion des TIC reprend                                                                             Les personnes vivant en zones urbaines, les jeunes, les cadres
                                                                                                                    et professions intermédiaires sont les mieux équipées. A l'in-
           Si les années précédentes laissaient supposer qu'un plafond était                                        verse, les personnes en milieu rural ainsi que les retraités le
           atteint en termes d'équipement, 2010 démontre le contraire.                                              sont moins. Parmi les actifs, ce sont les agriculteurs et les
           L'expansion reprend sur les 3 technologies étudiées : les plus                                           ouvriers les moins bien équipés.
           fortes progressions étant observées sur la possession d'ordi-                                            Si 9% des Midi-Pyrénéens n'ont aucun des 3 équipements,
           nateurs et la connexion Internet.                                                                        cette proportion monte à 15% pour les zones rurales et à 27%
           L'équipement en ordinateur et en connexion Internet semble                                               parmi les retraités.
           aller de pair : seuls 10% des personnes disposant d'un ordi-                                             Le fossé existant entre les zones rurales et urbaines persiste
           nateur ne sont pas connectées.                                                                           donc. De la même façon, les équipements décroissent avec
                                                                                                                    l'âge.
           Ces chiffres sont parfois supérieurs aux tendances nationales.
           (ordinateur : +7 points / téléphonie mobile : +2 points)



                                                                                                            2
Fiche 2- Numerique dans foyers            7/01/11               12:19              Page 5




                           Internet : une pratique en pleine expansion
                               Midi-Pyrénées : toujours plus d'Internautes
              La région Midi-Pyrénées compte 71% d'Internautes, soit une progression de 16 points en 1 an.

                                 % d'Internautes


                                   100

                                                70%             71%           67%             62%            66%                   67%            76%              68%             68%

                                    75



                                    50



                                    25



                                      0
                                                                s


                                                                               e



                                                                                                  *


                                                                                                                 e


                                                                                                                                ne


                                                                                                                                                 ire



                                                                                                                                                                     *


                                                                                                                                                                                       s
                                               ce


                                                              ée




                                                                                                                                                                                  pe
                                                                           in




                                                                                                             gn
                                                    10




                                                                    10




                                                                                    0




                                                                                                                     10




                                                                                                                                       09




                                                                                                                                                        10




                                                                                                                                                                                           09
                                                                                             ne




                                                                                                                                                                   s
                                                                                   01




                                                                                                                           ag


                                                                                                                                             Lo



                                                                                                                                                                  te
                                          an




                                                                         ta
                                                20




                                                                20




                                                                                                                 20




                                                                                                                                   20




                                                                                                                                                       20




                                                                                                                                                                                       20
                                                                                                                                                                        09
                                                          én




                                                                                                                                                                                  Al
                                                                                                            go
                                                                                                  09
                                                                              r2



                                                                                         rg




                                                                                                                                                              en
                                                                                                                          et




                                                                                                                                                                     20
                                                                         ui
                                                e




                                                                e




                                                                                                                 s




                                                                                                                                   e




                                                                                                                                                  et




                                                                                                                                                                                       e
                                       Fr




                                                                                              20




                                                                                                                                                                              e-
                                                                                                                                            la
                                                                              ie
                                                         yr




                                                                                                             ar
                                               br




                                                              br




                                                                                                                               br




                                                                                                                                                                                   br
                                                                                                        ur
                                                                                        ve




                                                                                                                                                 ill
                                                                                                                         Br




                                                                                                                                                                   et
                                                                      Aq
                                                                           nv




                                                                                                                                                             ar
                                                                                                            M
                                           em




                                                           to




                                                                                                                               m




                                                                                                                                                                                  to
                                                                                             ai




                                                                                                                                                                             ôn
                                                                                                                                             Ju
                                                    i-P




                                                                                                                                                               ill
                                                                                                       Bo




                                                                                                                                        de
                                                                                    Au
                                                                         Ja




                                                                                                                           ce
                                                                                         M
                                                          Oc




                                                                                                                                                                              Oc
                                                                                                                                                        Ch
                                          pt




                                                                                                                                                              Ju
                                                                                                                          Dé




                                                                                                                                                                        Rh
                                      se


                                                    id




                                                                                                                                   ys


                                                                                                                                                       u-
                                                M




                                                                                                                                Pa


                                                                                                                                                 ito
                                                                                                                                             Po




                      * Ces régions ne réalisent des enquêtes TIC auprès de leur population que tous les 2 ans, d'où l'absence de résultats pour 2010.



                               Le web 2.0 séduit de plus en plus
              Plus d'1/3 des Internautes (35%) sont inscrits sur un site communautaire (+10 points en 1 an).

              s Quels sites communautaires ?
                                  - Facebook : 95%                                                           - Myspace : 10%
                                  - Copains d'avant : 45%                                                    - Viadeo : 5%
                                  - Youtube : 21%                                                            - Twitter : 4%
                                  - Dailymotion : 10%

                     > Facebook et Copains d'avant se positionnent comme les 2 sites communautaires les plus attractifs.

              s L'âge, facteur influent ?
              L'attraction pour un site dépend de l'âge :
                                 - 15 à 18 ans : 100% Facebook
                                 - 19 à 29 ans : 98% Facebook
                                 - 25 à 35 ans : 63% Copains d'avant

              s Quelles pratiques ?
                                                                                                                     Vous consultez uniquement
                                                                                                                                                                                                             51%
              Parmi les inscrits, les pratiques sont                                                                         (sans y contribuer)
              partagées équitablement : autant                                                                   Vous proposez du contenu
                                                                                                             (création de billet sur un blog,                                                              45%
              d'actifs (49%) que de passifs.                                                                  contribution à des forums, ...)
                                                                                                        Vous postez un avis sur des blogs
                                                                                                       ou forums de concertation publique                                                       15%

                                                                                                             Vous déposez des avis suite à
                                                                                                                  un voyage (trip advisers)                                                     15%

                                                                                                                                                             Autre            3%

                                                                                                                                                                          0                     20    40         60   80   100
                                                                                                                     3
Fiche 2- Numerique dans foyers         7/01/11         12:19       Page 6




                               L'Internet en mobilité : une pratique encore marginale mais en progression
              15% des détenteurs de mobile se connectent à Internet sur leur portable. 62% des personnes en possession d'un
              smartphone (contre 29% en 2009) utilisent Internet sur leur téléphone.

              s Quels utilisateurs ?
              L'âge est encore déterminant : 31% des moins de 30 ans contre 7% chez les 45 à 59 ans se connectent en mobilité.

              s Quels usages ?
              Les usages en mobilité sont fortement impactés par le profil jeune des utilisateurs.

              2 intérêts principaux :
                                 communiquer :
                                   - être présent sur les réseaux sociaux : 61%
                                   - envoyer des courriels personnels : 40%
                                   - utiliser une messagerie instantanée : 34%
                                   - accéder à des blogs : 30%
                                   - poster des photos : 26%
                                   - envoyer des courriels professionnels : 16%
                                 rechercher des informations :
                                   - utiliser des sites de géo-localisation : 68%
                                   - consulter des sites de loisirs ou de vie pratique : 67%
                                   - consulter des sites de transport : 43%
                                   - utiliser des sites à usage professionnel : 31%


                               L'e-administration touche 76% des Internautes de la région
              41% des Internautes de la région ont consulté le site de leur Commune. Les autres sites concernant la vie locale
              sont plus en retrait : 28% pour le Conseil général, 25% pour la Région et 20% pour la Préfecture.

              s Quelles pratiques ?
              Avertissement : ont été pris en compte pour cette question, uniquement les Internautes concernés par le service ou la situation.

                              - Consultation de son dossier CAF : 48%
                              - Création de son espace perso sur le site de Pôle emploi : 45%
                              - Déclaration des impôts : 44%
                              - Demande d'acte d'état civil : 36%
                              - Consultation de son dossier de sécurité sociale (AMELI) : 33%
                              - Création/modification de papiers administratifs (carte grise, …) : 26%
                              - Consultation de son espace perso pour les CESU* : 26%
                              - Changement d'adresse en ligne : 24%

              s L'âge, encore un facteur influent ?
              Les pratiques en matière d'e-administration diffèrent selon les âges :
                            - les jeunes sont plus nombreux à s'être connectés sur le site Pôle Emploi,
                            - la tranche des 30/44 ans est plus nombreuse à déclarer leurs revenus en ligne,
                            - les 45/59 ans quant à eux consultent davantage leur espace personnel CESU*.




                              *CESU : Chèque Emploi Service Universel




                                                                              4
Fiche 2- Numerique dans foyers         7/01/11     12:19     Page 1




           TENDANCES
           Le domicile reste le lieu de connexion favori                            Une fracture numérique encore nette au
           9 Internautes sur 10 se connectent à domicile. Le travail (36%)          niveau des usages : des jeunes plus friands
           et le domicile des proches (33%) se maintiennent au 2nd plan.            des nouveautés
           Les lieux d'usages sont généralement combinés : seuls 37% des
           Internautes l'utilisent uniquement à domicile.                               - Le web 2.0
           A noter : la baisse de connexion au travail (-9 points en 1 an)          L'effet d'âge est fort sur le créneau des réseaux sociaux : les
           peut s'expliquer par des restrictions d'accès, aux réseaux sociaux       2/3 des jeunes adultes sont inscrits (voire 76% pour les
           notamment, de plus en plus nombreuses.                                   15/18 ans) sur un site, Facebook en tête. Passé 45 ans, rares
                                                                                    sont ceux qui en font partie (18% des 45/59 ans et 9% des
           Internautes : des disparités persistantes                                60 ans et plus).
           selon les profils
                                                                                        - Internet en mobilité
           Si la pratique d’Internet est quasi-unanime chez les jeunes              31% des moins de 30 ans sont connectés en mobilité.
           (96% des moins de 30 ans) et les cadres (94%), elle est plus             Parmi les pratiques les plus courantes : la géo-localisation,
           rare chez les retraités (36%) et 60 ans et plus (35%). Les               les réseaux sociaux et les sites de loisirs et vie pratique.
           taux d'Internautes varient selon la localisation : ils sont net-         La tendance devrait continuer de croitre suite aux tarifs plus
           tement plus nombreux en Haute-Garonne (79%) que dans les                 accessibles des Smartphones et forfaits associés. Les outils
           autres départements de la région (entre 59% et 69%).                     s'adaptent et rendent possible le développement des usages.

           Les lieux d'accès public à Internet identifiés                               - Les démarches administratives se démocratisent
           Plus d’1/3 des Midi-Pyrénéens ont connaissance d'un point d'ac-          Parmi les pratiques les plus répandues (près d'1 personne sur 2) :
           cès public à Internet près de chez eux (tous types confondus).           suivre son dossier allocataire CAF, gérer son compte personnel
           Les niveaux d'information diffèrent selon les départements,              Pôle Emploi, déclarer ses revenus en ligne.
           les CSP, ... Les personnes vivant en zone rurales semblent mieux
           informées.
           17% des Internautes se connectent depuis un de ces points
           d'accès.




                                                                                           Sources
                                                                                             Données nationales
                                                                                           - Ordinateur et connexion Internet : GfK/Médiamétrie.
                                                                                           Référence des équipements multimédias. Septembre 2010.
                                                                                           - Téléphonie mobile : AFOM/IDATE.
                Méthodologie                                                               Faits et chiffres de la téléphonie mobile 2010. Mai 2010.
                Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, selon un                       - Internautes : Mediamétrie. L'audience de l'Internet en
                questionnaire co-developpé par les régions franco-                         France. Septembre 2010.
                phones adhérentes au Site de l'Observatoire des Usages
                                                                                             Données Midi-Pyrénées
                Régionaux d'Internet et des Réseaux (SOURIR).
                                                                                           Sondage Ardesi/Teleperformance.
                www.sourir.org.
                                                                                           Les TIC en Midi-Pyrénées. Octobre 2010.
                Enquête téléphonique réalisée auprès de 2 000 habitants                      Données régionales
                de Midi-Pyrénées de 15 ans et plus selon la méthode des                    - Site de l'Observatoire des Usages Régionaux d'Internet
                quotas du 27 septembre au 8 octobre 2010.                                  et des Réseaux (SOURIR). www.sourir.org. Octobre 2010.
                                                                                           - Sites Internet des différentes régions et/ou contact
                                                                                           direct avec les Chargés de mission TIC concernés. Octobre
                                                                                           2010.
                                                                                             Données 2009
                                                                                           Ardesi. Diagnostic 2009 de la Société de l'Information.
                                                                                           Avril 2010.




                                                                                5
Fiche 3- Couverture haut débit      7/01/11    12:22   Page 1




        La couverture territoriale
        en haut débit


                          La couverture ADSL de Midi-Pyrénées




              Les cartes de couverture ADSL sont établies à partir des niveaux d'éligibilité des lignes téléphoniques existantes,
              qui identifient donc les habitations ou locaux professionnels. Une zone de couleur blanche peut donc avoir 2
              significations : soit aucune habitation n'est présente sur ce territoire, cas le plus généralement constaté, soit les
              lignes présentes ne sont pas éligibles en ADSL.
Fiche 3- Couverture haut débit                 7/01/11       12:22       Page 2




                                                                                                    Population desservie        Taux de couverture ADSL
                                                                     Population
                                                                                                      en ADSL 512 Kb                     512 Kb
                        Ariège                                        153 867                            146 505                         95,22%
                        Aveyron                                       286 186                            266 798                         93,23%
                        Haute-Garonne                                1 224 799                           1 209 998                       98,79%
                        Gers                                          190 776                            180 091                         94,40%
                        Lot                                           177 672                            160 843                         90,53%
                        Hautes-Pyrénées                               236 621                            228 900                         96,74%
                        Tarn                                          381 671                            365 741                         95,83%
                        Tarn-et-Garonne                               238 213                            229 829                         96,48%
                         Midi-Pyrénées                               2 889 805                           2 788 705                       96,50%




              TENDANCES
              En complément de l’ADSL, de nombreuses communes de Midi-Pyrénées sont desservies en haut débit grâce à des solutions
              alternatives, hertziennes ou filaires, mises en œuvre dans le cadre d'initiatives locales, à l'instar de l'appel à projets "Midi-Pyrénées
              Numérique".

              Enfin, la plupart des foyers ont la possibilité de bénéficier de solutions d'accès par satellite, dont certaines ont reçu le
              label "haut débit pour tous".




                          Méthodologie
                          Ces cartes sont issues des données en couverture de
                          services transmises par les opérateurs conformément au                             Source
                          décret n°2009-166 du 12 février 2009.
                                                                                                             Région Midi-Pyrénées. Service TIC.
                          Les zones colorées correspondent aux zones d'habitation                            Octobre 2010.
                          desservies, partiellement ou intégralement, selon le
                          niveau de service indiqué dans la légende. Les zones
                          non colorées correspondent aux zones sans habitation
                          ou inéligibles.




      Ardesi
      9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse
      Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77
      Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr
      Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr




                                                                                                        À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
Fiche 4- Etourisme institutionnel            7/01/11         12:25       Page 1




        L'etourisme institutionnel
        en Midi-Pyrénées


                        Tourisme : le poids d'Internet
                        Le secteur du etourisme en 2009 :
                             -51% des Français partis ont utilisé Internet pour préparer leurs vacances, soit 14,7 millions
                              d'Internautes ;
                             -35% des Français partis ont réservé tout ou partie de leur séjour en ligne ;
                             -68% des etouristes lisent les avis déposés sur les sites des prestataires lors de
                              la préparation de leur séjour ;
                             -74% des agents de voyages s'attendent à une généralisation rapide des applications de
                              tourisme de loisir sur smartphones.

                        Source : Baromètre « Courts séjours, vacances, nouvelles tendances et e-tourisme » du Cabinet Raffour Interactif. Juillet 2010.




                             Les Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative (OTSI)
                             midi-pyrénéens sur le web
                               Le Web Public Touristique régional toujours sous le signe de la stabilité

              61% des OTSI proposent un site Internet, soit 166 sur 274. Le nombre de sites entre 2009 et 2010 est identique.


                               Répartition par département

                                                                    2010                                     2009                           Évolution 2009/2010

                 Ariège - 20                                         85%                                      90%                                    - 1 site

                 Aveyron - 63                                        60%                                      57%                                   + 2 sites

                 Haute-Garonne - 35                                  54%                                      51%                                    + 1 site

                 Gers - 35                                           51%                                      49%                                    + 1 site

                 Lot - 28                                            79%                                      79%                                         -

                 Hautes-Pyrénées - 30                                67%                                      77%                                    - 3 sites

                 Tarn - 37                                           54%                                      51%                                    - 1 site

                 Tarn-et-Garonne - 26                                50%                                      54%                                    - 1 site



                     Ce sont les Offices de Tourisme de l'Ariège, du Lot et des Hautes-Pyrénées qui sont le plus présentes
                     sur le web. Hormis les Hautes-Pyrénées avec -3 sites, les autres variations observées sont minimes.
Fiche 4- Etourisme institutionnel           7/01/11      12:25     Page 2




                            Les sites Internet des OTSI en Midi-Pyrénées
                                Des améliorations à confirmer

              s Identification du site
              36% des sites sont très bien identifiés par leur adresse.
              Plus d'1/3 ont une adresse intuitive proposant le mot "tourisme" associé au nom du territoire (+8 points en 1 an).

              s Charte graphique
              69% des sites proposent une charte graphique de bonne qualité, pour 27% elle est même de très bonne qualité.
              Les efforts fournis en matière de présentation et de valorisation de l'information restent inégaux mais sont dans un
              processus général d'amélioration.

                                Des points de vigilance

              s Référencement
              96% des sites n'ont pas de politique de référencement. Cet item est analysé en fonction de la note donnée par le
              PageRank de Google. Seul 4% des sites d'OTSI ont obtenu comme meilleure note 5/10.
              PageRank : indice utilisé par Google pour connaître la popularité des pages Internet qu'il indexe. Il est noté entre 0 et 10, la note 10
              étant pour une page considérée comme très populaire.

                      - Politique de liens entrants
                        Seuls 10% des sites ont une politique de liens entrants optimisée.
                        Une politique de liens entrants et réciproques facilite la visibilité des sites : la prise en compte d'un site par
                        les moteurs de recherche dépend de cette politique basée sur un système de recommandation. Un site lié
                        à un autre le recommande ; la quantité de ces recommandations facilite son positionnement dans les premiers
                        résultats renvoyés par les moteurs de recherche.
                        Il apparaît donc qu'une politique d'échanges de liens peu développée ne favorise pas la visibilité et donc
                        l'audience des sites.

                      - Indexation des pages
                        Seuls 8% des sites ont un nombre suffisant de pages indexées. Selon les échelles PTR (potentiel touristique
                        restreint) ou PTI (potentiel touristique important) et du site www.nomdedomaine.extension de Yahoo !,
                        62% des sites ont obtenu la note 0 après analyse de leurs pages indexées.

              s Des pages en manque "d'équilibre"
              35% des sites possèdent un équilibre moyen ou mauvais entre les textes et les illustrations. Trop souvent, ils ne pro-
              posent pas ou très peu d'illustrations et ne s'adaptent pas au support web.

              s Mais aussi…
                      - 73% ne possèdent pas de moteur de recherche interne. Un gros effort est à fournir pour faciliter la structure,
                        l'accès et la recherche d'information au sein des sites ;

                      - selon l'outil http://wave.webaim.org, seuls 9% des sites sont facilement accessibles aux handicapés.
                        42% comportent plus de 7 erreurs et sont donc difficilement consultables ;

                      - 74% ne permettent pas d'imprimer les pages correctement.




                                                                                 2
Fiche 4- Etourisme institutionnel     7/01/11    12:25    Page 3




                            De fortes disparités en termes de contenus

              s Contenu informationnel

                    - 67% des sites possèdent une bonne mise à jour des informations, ce qui contribue à crédibiliser
                      les contenus mis en ligne ;
                    - plus d'1/4 des sites (27%) ont adopté une réelle écriture web.


                           Oui, mais…

                    - 72% des sites ne sont pas traduits. Seuls 2% proposent plus de 2 traductions ;
                    - 51% ne proposent aucun document en téléchargement ;
                    - 21% offrent des photos de mauvaise qualité. Ils ne sont que 2% à proposer des photos en lien avec
                      une plate-forme de partage ;
                    - 85% ne proposent pas de vidéo ou en proposent mais de mauvaise qualité. Pourtant le site de l'OTSI
                      est un support privilégié pour diversifier les supports de communication ;
                    - 35% ne remontent pas les informations de l'agenda en page d'accueil. L'actualité se retrouve reléguée au
                      second plan. En page d'accueil, ce type d'information permet de donner envie à l'Internaute de découvrir
                      la ville ou la région à travers les évènements proposés.
                    - 45% ne présentent pas les mentions légales.



              s Cartographie interactive

                    - 33% des sites offrent à l'Internaute une cartographie interactive.


                           Oui, mais…

                    - cette cartographie n'est optimale (interaction et contenu complet) que dans 19% des cas ;
                    - 67% comportent une cartographie statique et de mauvaise qualité.



                            Le marketing : de fortes marges de progression
                    - 59% des sites possèdent un formulaire de contact.


                           Oui, mais…

                    - 69% des sites ne proposent pas de contenu adapté à une clientèle ou une thématique ;
                    - seuls 10% proposent des contenus à destination des professionnels ;
                    - 93% ne comportent pas d'espace presse.



              s L'émergence du marketing 2.0

                    - 15% des OTSI sont présents sur Facebook et 2% sur Twitter ;
                    - 1% propose une version en mobilité de leur site ;
                    - 1% met à disposition des Internautes un module d'avis/commentaires/témoignages
                      intégré à leur site ;
                    - 23% proposent au moins une fonction de marketing viral :
                            flux RSS : 14%
                            mettre dans ses favoris : 9%
                            fonction "Partager" : 3%
                            téléverser des éléments multimédias : 1%



                                                                      3
Fiche 4- Etourisme institutionnel                  7/01/11        12:25       Page 4




              TENDANCES
              Social, mobile, géolocalisé !                                                         - la distribution s'effectue sur des réseaux parallèles comme eBay
                                                                                                    (www.ebay.fr) ou Le Bon Coin (www.leboncoin.com) ;
              Ce sont les 3 mots-clés définissant l'Internet d'aujourd'hui,
              avec une acuité encore plus vive dans le secteur du tourisme.                         - la disponibilité en ligne est désormais affichée sur Google Maps
                                                                                                    (http://maps.google.fr) ;
              Social, car à travers les réseaux et médias sociaux, les touristo-
              nautes produisent et mettent en ligne toujours plus de contenus,
              bien entendu concernant leur vie quotidienne, mais évidemment                         - le paiement en ligne avec des clientèles étrangères se trouve sim-
              de façon plus aboutie concernant leurs voyages, séjours et loi-                       plifié par PayPal (www.paypal.fr) ;
              sirs. Le Web social est devenu le réceptacle des photos, films et
              compte-rendus de vacances, leur procurant une viralité et une                         - la visite guidée s'effectue avec des habitants, qui partagent leur
              visibilité dépassant de loin la soirée diapo entre amis d'avant-                      connaissance du quartier, de la ville comme par exemple Les
              hier, et le courriel d'hier.                                                          Greeters (exemples à Lyon - www.lyoncitygreeter.com - , dans le
                                                                                                    Pas-de-Calais - www.greeters62.com/ ) ;
              Mobile, car le renouvellement du parc téléphonique et les offres
              des opérateurs permettent à une population plus importante de
              disposer de smartphones. Connectés à Internet, mettant à dispo-                       - l'information est de plus en plus mobile, avec des Web App
              sition des applications spécifiques, ces téléphones révolutionnent                    (www.webapp.fr), des applications
              l'information qui peut être fournie pendant le voyage. Ils raccour-
              cissent le temps du cycle du voyageur : trouver l'hôtel ou le restau-                 - l'hébergement lui aussi devient communautaire, à travers le
              rant ayant de la disponibilité, réserver et s'y rendre, consommer la                  couchsurfing (www.courchsurfing.com) ;
              prestation et la noter sur des sites applications spécialisés ne pren-
              nent que quelques heures !                                                            - le retour d'expériences est l'apanage de sites spécialisés tels
              Géolocalisée, car la puce GPS à l'intérieur des téléphones, la base                   TripAdvisor (www.tripadvisor.fr), Vinivi (www.vinivi.com), Zoover
              de données de Google Adresses mise en avant dans les moteurs de                       (www.zoover.fr) ou Trivago (www.trivago.fr).
              recherche, spatialisent toujours davantage l'information recher-
              chée. Les principaux réseaux et médias sociaux (Facebook, Twitter,                    Quelle place pour l'Office de Tourisme ? Peut-il lutter contre ces
              Youtube, Flickr) disposent tous de fonctionnalités permettant de                      "mastodontes", dont Google, qui donne chaque jour plus de crédit
              donner sa position ou celle se rapportant au média mis en ligne.                      aux rumeurs circulant sur le net et qui dispose d'une position de
              Sans parler des Foursquare ou Gowalla dont l'unique but est de                        plus en plus active sur le tourisme ?
              fournir cette donnée, agrémentée de commentaires.                                     Probablement un rôle d'animateur numérique de son territoire,
                                                                                                    celui de fournisseur mais aussi d'agrégateur de contenus… La voie
              Le monde du tourisme s'en trouve fortement bouleversé.                                du partenariat et de l'échange d'informations semble inéluctable.
              Chaque étape du cycle du voyageur est impactée par un ou plu-
              sieurs de ces nouveaux entrants :                                                     Mais aussi un rôle d'animateurs de communautés, notamment
              - la séduction s'opère davantage à travers les médias sociaux :                       d'ambassadeurs d'une destination.
              YouTube (www.youtube.com), Flickr (www.flickr.com) ;                                  Se profile donc une refonte totale du métier de l'accueil physique,
                                                                                                    avec l'arrivée de nouveaux outils (dont les tablettes), de nouvelles
              - la base d'information la plus importante est constituée par                         interactions avec les codes 2D (Flashcodes, QR Codes), de puces
              Google Adresses (www.maps.google.com/local/add?hl=fr) ;                               communicantes (RFID, NFC)…
              - la planification d'un voyage peut être effectuée à travers un outil                 C'est d'ailleurs pour répondre à ces nouveaux défis que la FROTSI
              comme YourTour (www.yourtour.com), combinant les informations                         Midi-Pyrénées est partenaire d'une étude nationale, coordonnée
              de Booking.com (www.booking.com) pour les hébergements et de                          par Atout France avec le concours de nombreuses FROTSI, sur l'ac-
              Lonely Planet (www.lonelyplanet.fr) pour les activités ;                              cueil numérique de l'Office de Tourisme du futur.




                          Méthodologie
                          Repérage et analyse des sites d'OTSI de Midi-Pyrénées effec-
                          tués par le cabinet mfDocumentation. Repérage à partir
                          des 274 OTSI de la région.
                          L'analyse repose sur une nouvelle grille d'analyse co-éla-                                 Source
                          borée avec les régions Alsace, Aquitaine et Ile-de-France.
                          4 grands blocs d'analyse :                                                                 Etude Ardesi/mfDocumentation. Le Web Public
                          visibilité/ergonomie et navigation/contenu/marketing.                                      Touristique en Midi-Pyrénées. Octobre 2010.




      Ardesi
      9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse
      Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77
      Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr
      Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr




                                                                                                            À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
Fiche 5- Les collectivites et internet            7/01/11      12:30   Page 1




        Les collectivités
        et Internet


                             Les chiffres clés
                            À retenir :
                             - 23% des Communes de Midi-Pyrénées ont un site Internet (+3 points en 1 an). La région compte donc
                               désormais 687 sites soit 89 de plus qu'en 2009,
                             - ainsi 65% des Midi-pyrénéens ont accès au site de leur Commune,
                             - 1 Intercommunalité sur 2 dispose d'un site (49,5% soit une progression de 3,5 points en 1 an),
                             - 72% des Pays possèdent un site (23 Pays sur 32).


                                Quels profils de sites ?
              Les sites des collectivités sont classés selon 3 générations :

                                    Web Public Communal                  Web Public Intercommunal                 Web Pays

                                                                             Site communautaire
                              Site “vitrine” ou “vitrine enrichie”.
               Génération                                                 “vitrine promotionnelle”              Site “vitrine“
                             Présentation de la commune sur le web.
                   1                                                        ou orienté “contenus”.         de présentation du Pays.
                                       Contenus statiques.
                                                                        Assure une promotion statique.


                                   Site dynamique d’actualités.        Orienté “contenus de services“.
               Génération     Actualité complète et accès permanent       Facilite les échanges entre         Site d’actualités
                   2             à l’information publique locale.                l’administration          avec un contenu dense.
                            Stade de développement “informationnel”.      et les Internautes-citoyens.

                            Portail local administratif et citoyen.
                          Fluidifie les échanges entre l’administra-         Portail intercommunal
               Génération                                                                                   Des services associés
                                      tion communale et                  mutualisé/services interactifs.
                   3                                                                                           aux contenus.
                               les usagers des services publics.       Télé-procédures et télé-services.
                                 Guichet administratif local.



              En 2010, nous observons la répartition suivante :

                                          Sites de Communes               Sites d'Intercommunalités              Sites de Pays

                                        2010               2009             2010               2009        2010              2009
                Génération 1            56%                70%              31%                 62%         35%                  33%

                Génération 2            37%                24%              51%                 34%         61%                  43%

                Génération 3              7%                6%              18%                 4%          4%                   24%


                            À retenir :
                             - La forte progression des sites de 2ème génération pour l'ensemble des collectivités en 1 an :
                                   Communes : +13 points,
                                   Intercommunalités : +17 points,
                                   Pays : +18 points.
                             - Les sites d'Intercommunalités sont globalement de meilleure qualité avec 69% de leur site
                               en 2ème et 3ème génération. À noter la progression de 14 points pour la catégorie 3ème génération.
Fiche 5- Les collectivites et internet          7/01/11     12:30     Page 2




                             Le Web Public Communal
                              Le taux de pénétration du web par département

                                                       Communes                   Sites de bonne qualité            Population couverte
                                                      ayant un site              (2ème et 3ème génération)             par ces sites

                      Ariège - 332               18% (soit 61 communes)                46% (28 sites)                       40%

                     Aveyron - 304               30% (soit 92 communes)                56% (52 sites)                       45%

                  Haute-Garonne - 588            24% (soit 141 communes)               57% (81 sites)                       70%

                       Gers - 463                10% (soit 48 communes)                44% (21 sites)                       41%

                        Lot - 340                21% (soit 72 communes)                49% (35 sites)                       41%

                 Hautes-Pyrénées - 474            8% (soit 37 communes)                49% (18 sites)                       44%

                       Tarn - 324                27% (soit 89 communes)                46% (41 sites)                       55%

                  Tarn-et-Garonne - 195          75% (soit 147 communes)               17% (23 sites)                       47%




                              Des points d'amélioration à confirmer

              s Visibilité
                     - 56% des sites ont une URL de type www.nomdelacommune.fr,
                     - 91% possèdent une assez bonne identification sur toutes les pages du site.

              s Ergonomie et navigation
                     - 93% proposent un menu de navigation avec des titres de rubriques explicites,
                     - 63% des sites ont une bonne, voire une très bonne charte graphique.

              s Contenu
                     - 51% informent sur la démocratie en ligne : compte-rendus du Conseil municipal, journal de la commune,
                       informations sur le budget, les projets en cours, …
                     - 34% offrent des contenus thématisés. Parmi les plus répandus : associations, loisirs, éducation et tourisme.

              s Fonctionnalités
                     - 62% proposent un formulaire de contact et 72% disposent d'au moins un contact courriel,
                     - 45% ont un annuaire des acteurs du territoire,
                     - 25% offrent une cartographie interactive.


                              Des points de vigilance

              s Visibilité
                     - 98% des sites ont un PageRank inférieur à 5. Le PageRank étant l'indice utilisé par Google pour connaître la
                       popularité des pages Internet qu'il indexe. Il est noté entre 0 et 10, la note maxi étant une page considérée comme très
                       populaire.
                     - Seuls 12% ont une excellente visibilité à savoir :
                             un nom de domaine clairement identifié,
                             un site optimisé pour les moteurs de recherche,
                             la structure est bien identifiée sur le site,
                             la page d'accueil facilite l'accès au site.

                                                                             2
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées

Contenu connexe

Tendances

Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique - Présentation
Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique  - PrésentationDiagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique  - Présentation
Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique - PrésentationUNITEC
 
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006Ardesi Midi-Pyrénées
 
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnière
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnièreCap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnière
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnièreCap'Com
 
Cap com2011 communication mobile-montbéliard
Cap com2011 communication mobile-montbéliardCap com2011 communication mobile-montbéliard
Cap com2011 communication mobile-montbéliardCap'Com
 
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités locales
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités localesPanorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités locales
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités localesEmilie Marquois
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Franck Confino
 
Baromètre du développement local des services publics numériques
Baromètre du développement local des services publics numériquesBaromètre du développement local des services publics numériques
Baromètre du développement local des services publics numériquesFrédéric GASNIER
 
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013Romain Fonnier
 
Hopscoth - Salariés et médias sociaux
Hopscoth - Salariés et médias sociauxHopscoth - Salariés et médias sociaux
Hopscoth - Salariés et médias sociauxAlexandre Villeneuve
 
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpes
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpesle baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpes
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-AlpesRomain Blachier
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Frédéric GASNIER
 
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information
Diagnostic 2011 de la Société de l'InformationDiagnostic 2011 de la Société de l'Information
Diagnostic 2011 de la Société de l'InformationArdesi Midi-Pyrénées
 
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...IDEM-Normandie
 
Label Intranet Territorial 2008 Synthese
Label Intranet Territorial 2008 SyntheseLabel Intranet Territorial 2008 Synthese
Label Intranet Territorial 2008 SyntheseApronet
 
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)Ardesi Midi-Pyrénées
 
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICLA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICFrédéric GASNIER
 
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ? #capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ? Cap'Com
 

Tendances (20)

Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique - Présentation
Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique  - PrésentationDiagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique  - Présentation
Diagnostic 2009 de l'Aquitaine Numérique - Présentation
 
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006
La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006
 
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnière
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnièreCap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnière
Cap com2011 collectivités sur facebook-de la guéronnière
 
Cap com2011 communication mobile-montbéliard
Cap com2011 communication mobile-montbéliardCap com2011 communication mobile-montbéliard
Cap com2011 communication mobile-montbéliard
 
Ardénews#0 (2002)
Ardénews#0 (2002)Ardénews#0 (2002)
Ardénews#0 (2002)
 
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités locales
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités localesPanorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités locales
Panorama de l'utilisation des médias sociaux dans les collectivités locales
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
 
Baromètre du développement local des services publics numériques
Baromètre du développement local des services publics numériquesBaromètre du développement local des services publics numériques
Baromètre du développement local des services publics numériques
 
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013
Communiqué de presse - Internet global - Médiamétrie - Avril 2013
 
Hopscoth - Salariés et médias sociaux
Hopscoth - Salariés et médias sociauxHopscoth - Salariés et médias sociaux
Hopscoth - Salariés et médias sociaux
 
Administration numérique
Administration numériqueAdministration numérique
Administration numérique
 
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpes
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpesle baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpes
le baromètre 2013 de la sociétè de l'information en Rhône-Alpes
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
 
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information
Diagnostic 2011 de la Société de l'InformationDiagnostic 2011 de la Société de l'Information
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information
 
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
 
Label Intranet Territorial 2008 Synthese
Label Intranet Territorial 2008 SyntheseLabel Intranet Territorial 2008 Synthese
Label Intranet Territorial 2008 Synthese
 
Ppt12092013
Ppt12092013Ppt12092013
Ppt12092013
 
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)
Les TIC en Midi-Pyrénées : tendances et usages (2005)
 
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICLA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
 
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ? #capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
 

En vedette

Memoria anual curso 2011 2012.
Memoria anual curso 2011   2012.Memoria anual curso 2011   2012.
Memoria anual curso 2011 2012.LourdesVL
 
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancarias
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancariasGeomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancarias
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancariasGuillermo Córdoba
 
Djangocon11: Monkeying around at New Relic
Djangocon11: Monkeying around at New RelicDjangocon11: Monkeying around at New Relic
Djangocon11: Monkeying around at New RelicNew Relic
 
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites InternetArdesi Midi-Pyrénées
 
Veille et eréputation des collectivités
Veille et  eréputation des collectivitésVeille et  eréputation des collectivités
Veille et eréputation des collectivitésArdesi Midi-Pyrénées
 
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-PyrénéesDiagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-PyrénéesArdesi Midi-Pyrénées
 

En vedette (7)

Elementos
ElementosElementos
Elementos
 
Memoria anual curso 2011 2012.
Memoria anual curso 2011   2012.Memoria anual curso 2011   2012.
Memoria anual curso 2011 2012.
 
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancarias
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancariasGeomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancarias
Geomarketing para la racionalización de redes de oficinas bancarias
 
Djangocon11: Monkeying around at New Relic
Djangocon11: Monkeying around at New RelicDjangocon11: Monkeying around at New Relic
Djangocon11: Monkeying around at New Relic
 
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
 
Veille et eréputation des collectivités
Veille et  eréputation des collectivitésVeille et  eréputation des collectivités
Veille et eréputation des collectivités
 
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-PyrénéesDiagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées
 

Similaire à Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées

Inria Plug'in - 3
Inria Plug'in - 3Inria Plug'in - 3
Inria Plug'in - 3Inria
 
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...eAtlas Francophone Afrique de l'Ouest
 
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages InternetLes labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages InternetCHARLES Frédéric
 
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurBarometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurJezabel Roullee
 
Baromètre numérique de la Corse
Baromètre numérique de la CorseBaromètre numérique de la Corse
Baromètre numérique de la CorsePéricard Conseil
 
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)Ardesi Midi-Pyrénées
 
Discours d'ouverture journée ODMEDNUM
Discours d'ouverture journée ODMEDNUMDiscours d'ouverture journée ODMEDNUM
Discours d'ouverture journée ODMEDNUMArsenic Paca
 
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menages
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menagesDiagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menages
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menagesUNITEC
 
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"crdsu
 
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-finalGrande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-finalLaurent LE MERRER
 
Tome 8 : développement économique
Tome 8 : développement économiqueTome 8 : développement économique
Tome 8 : développement économiqueparoles d'élus
 
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populaire
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education PopulairePositionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populaire
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populairesocionum
 
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionaleCoRAIA
 
Présentation Politique Rhône-Alpes Numérique
Présentation Politique Rhône-Alpes NumériquePrésentation Politique Rhône-Alpes Numérique
Présentation Politique Rhône-Alpes NumériqueCoRAIA
 
Schéma de Développement des Usages et Services numériques
Schéma de Développement des Usages et Services numériquesSchéma de Développement des Usages et Services numériques
Schéma de Développement des Usages et Services numériquesNordPasdeCalais
 
Tome 9 - Services au public
Tome 9 - Services au publicTome 9 - Services au public
Tome 9 - Services au publicparoles d'élus
 
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 Ardesi
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 ArdesiRencontre Epn Wallonie 4déC09 Ardesi
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 ArdesiHeus Erik
 
Guide pratique d'internet LYON
Guide pratique d'internet LYONGuide pratique d'internet LYON
Guide pratique d'internet LYONLuciepauline
 

Similaire à Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées (20)

Inria Plug'in - 3
Inria Plug'in - 3Inria Plug'in - 3
Inria Plug'in - 3
 
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
 
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages InternetLes labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
 
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurBarometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
Baromètre numérique de la Corse
Baromètre numérique de la CorseBaromètre numérique de la Corse
Baromètre numérique de la Corse
 
Ecole et numerique
Ecole et numeriqueEcole et numerique
Ecole et numerique
 
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)
Internet public et administration électronique : repères juridiques (2011)
 
Discours d'ouverture journée ODMEDNUM
Discours d'ouverture journée ODMEDNUMDiscours d'ouverture journée ODMEDNUM
Discours d'ouverture journée ODMEDNUM
 
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menages
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menagesDiagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menages
Diagnostic de la SDI en aquitaine / Equipement des menages
 
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"
Recueil d'expériences "Numérique et innovation sociale dans les quartiers"
 
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-finalGrande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
 
Tome 8 : développement économique
Tome 8 : développement économiqueTome 8 : développement économique
Tome 8 : développement économique
 
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populaire
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education PopulairePositionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populaire
Positionnement CNAJEP sur le numerique et l'Education Populaire
 
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale
#CoRAIA2016 Diaporama de lancement de la 14eme Rencontre régionale
 
Tome 8 : focus
Tome 8 : focusTome 8 : focus
Tome 8 : focus
 
Présentation Politique Rhône-Alpes Numérique
Présentation Politique Rhône-Alpes NumériquePrésentation Politique Rhône-Alpes Numérique
Présentation Politique Rhône-Alpes Numérique
 
Schéma de Développement des Usages et Services numériques
Schéma de Développement des Usages et Services numériquesSchéma de Développement des Usages et Services numériques
Schéma de Développement des Usages et Services numériques
 
Tome 9 - Services au public
Tome 9 - Services au publicTome 9 - Services au public
Tome 9 - Services au public
 
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 Ardesi
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 ArdesiRencontre Epn Wallonie 4déC09 Ardesi
Rencontre Epn Wallonie 4déC09 Ardesi
 
Guide pratique d'internet LYON
Guide pratique d'internet LYONGuide pratique d'internet LYON
Guide pratique d'internet LYON
 

Plus de Ardesi Midi-Pyrénées

Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Ardesi Midi-Pyrénées
 
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitaleFacebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitaleArdesi Midi-Pyrénées
 
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantanéTwitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantanéArdesi Midi-Pyrénées
 
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinArdesi Midi-Pyrénées
 
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites InternetArdesi Midi-Pyrénées
 
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites InternetArdesi Midi-Pyrénées
 
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - Synthèse
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - SynthèseDiagnostic 2011 de la Société de l'Information - Synthèse
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - SynthèseArdesi Midi-Pyrénées
 
Réaliser un site de tourisme optimisé
Réaliser un site de tourisme optimisé Réaliser un site de tourisme optimisé
Réaliser un site de tourisme optimisé Ardesi Midi-Pyrénées
 
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012Initiation au web social ARPE - 10 février 2012
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011Ardesi Midi-Pyrénées
 
Créer ou refondre son site Internet (2009)
Créer ou refondre son site Internet (2009)Créer ou refondre son site Internet (2009)
Créer ou refondre son site Internet (2009)Ardesi Midi-Pyrénées
 
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)Les communautés de voyageurs en ligne (2009)
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)Ardesi Midi-Pyrénées
 
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)Ardesi Midi-Pyrénées
 

Plus de Ardesi Midi-Pyrénées (20)

Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
 
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitaleFacebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
 
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantanéTwitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
 
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Mobilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
 
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
 
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Accessibilité - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
 
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012
Initiation aux Réseaux Sociaux - 17 septembre 2012
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juin
 
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Pays : grille d'analyse 2011 des sites Internet
 
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Communal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
 
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - Synthèse
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - SynthèseDiagnostic 2011 de la Société de l'Information - Synthèse
Diagnostic 2011 de la Société de l'Information - Synthèse
 
Réaliser un site de tourisme optimisé
Réaliser un site de tourisme optimisé Réaliser un site de tourisme optimisé
Réaliser un site de tourisme optimisé
 
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012Initiation au web social ARPE - 10 février 2012
Initiation au web social ARPE - 10 février 2012
 
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
 
Entrez dans le conversationnel !
Entrez dans le conversationnel !Entrez dans le conversationnel !
Entrez dans le conversationnel !
 
Le touristonaute de demain (2009)
Le touristonaute de demain (2009)Le touristonaute de demain (2009)
Le touristonaute de demain (2009)
 
Dans les pas de Garbarek (2009)
Dans les pas de Garbarek (2009)Dans les pas de Garbarek (2009)
Dans les pas de Garbarek (2009)
 
Créer ou refondre son site Internet (2009)
Créer ou refondre son site Internet (2009)Créer ou refondre son site Internet (2009)
Créer ou refondre son site Internet (2009)
 
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)Les communautés de voyageurs en ligne (2009)
Les communautés de voyageurs en ligne (2009)
 
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)
Boîte à outils du 2.0 pour débutants motivés et curieux (2009)
 

Diagnostic 2010 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées

  • 1. Chemise cyber-base 7/01/11 12:54 Page 2 Studio Urbain : 05 61 47 53 69 • Janvier 2011 • Imprimerie Escourbiac Diagnostic 2010 de la Société de l’Information en Midi-Pyrénées Janvier 2011 À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
  • 2. Chemise cyber-base 7/01/11 12:54 Page 3 Photo : Olivier Schwartz Midi-Pyrénées, Vers un web collaboratif une région très connectée accessible et durable… La 6ème édition du Diagnostic de la Société de l'Information, dressée Les nouvelles tendances numériques du cru 2010 du Diagnostic de par Ardesi, le confirme : Midi-Pyrénées vit à l'ère numérique et la Société de l'Information soulignent l'essor des réseaux sociaux, compte désormais plus de 70% d'Internautes. Les taux d'équipe- le développement des usages en mobilité et la participation crois- sante des Internautes aux contenus… Mais si le web 2.0, ou web ment progressent. Les usages de nouvelle génération se dévelop- collaboratif est aujourd'hui une évolution culturelle et sociale indé- pent : le commerce électronique, l’etourisme mais aussi l'e-admi- niable, l'appropriation par tous les citoyens reste à améliorer. nistration. Quant aux réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, ils ont conquis 97% des jeunes Midi-pyrénéens de 12/17 ans. En effet, des disparités persistent, en termes de génération notam- ment : alors que 35% des Midi-Pyrénéens déclarent être au moins sur La Région contribue à cette dynamique avec le développement du un site communautaire, 76% des 15/18 ans sont inscrits sur un site haut débit, la résorption des zones blanches, la création des espa- comme Facebook, contre 18% des 45/59 ans et 9% des 60 ans et ces Cyber-base, la généralisation du cartable numérique dans les plus. lycées et collèges ou encore l'extension de la télémédecine. Il en est de même au niveau des sites Internet des collectivités où Dernière initiative en date : l'implantation de 10 premiers points l’on observe peu de syndication de contenu et encore moins d'in- teractivité avec les Internautes. visio-public, pour rapprocher les services publics des citoyens grâce au très haut débit, et bien sûr, l'OrdiLib'. Par ailleurs, cette appropriation par le plus grand nombre, toutes catégories socio-professionnelles confondues et par nos organisa- Midi-Pyrénées a été la première Région à mettre en place à la ren- tions, doit permettre une amélioration notable de la gestion de trée scolaire 2010 ce dispositif permettant aux élèves entrant en l'information, dont on sait aujourd'hui l'importance cruciale pour seconde d'acquérir un ordinateur portable personnel à des condi- répondre notamment aux défis complexes du développement durable. tions privilégiées. Le succès est au rendez-vous : 13 000 lycéens Une meilleure gestion des données permet, par exemple, à toute recevront leur OrdiLib' dans 95 lycées de la région. organisation de mieux comprendre et d'évaluer l'impact environ- nemental et social de leurs actions, mais également de construire Pour être complet, il faut encore évoquer les projets innovants en ensemble de nouveaux projets. matière de tourisme : les visites guidées interactives ou la valo- Accompagner les territoires et les acteurs professionnels, améliorer risation via Internet des “Grands Sites” touristiques de Midi- les outils et pratiques de concertation (en complément de la com- Pyrénées, sans oublier la numérisation de l'ensemble de notre munication indispensable) afin de produire une collaboration plus patrimoine et le lancement d'un portail dédié qui permet une active avec les citoyens sera donc une des priorités de l'agence visite virtuelle de la région. Ardesi en 2011 ! Martin Malvy Alain Ciekanski Ancien ministre Président d'Ardesi Président de la Région Midi-Pyrénées Conseiller régional La Société de l’Information en Midi-Pyrénées Les chiffres clés 2010 Le numérique et les Midi-Pyrénéens Le Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées La couverture territoriale en haut débit Les entreprises TIC en Midi-Pyrénées L'etourisme institutionnel en Midi-Pyrénées L’enseignement et les TIC Les collectivités et Internet Les jeunes et Internet
  • 3. Chemise cyber-base 7/01/11 12:54 Page 4 Ardesi, Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information en Midi-Pyrénées Ardesi, association loi 1901 créée et soutenue par la Région Midi-Pyrénées a un rôle d'impulsion et d'animation auprès des collectivités territoriales, des institutions et des professionnels de la filière touristique. Elle contribue à faciliter l'appropriation des enjeux et des outils induits par le développement des usages numériques. Ardesi et l'accès public à Internet : le Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées L'agence a un rôle d'observation, d'animation et d'accompagnement des espaces Cyber-base Midi-Pyrénées. Dans ce cadre, elle mène des études quantitatives et qualitatives : fréquentation du public, relevé des usages, nouvelles tendances... Elle organise des ateliers et séminaires pour les animateurs et programme un cycle de visioconférences "Sciences pour tous par les TIC". Elle accom- pagne, avec la Région Midi-Pyrénées et la Caisse des dépôts, le déploiement du Réseau Cyber-base sur le territoire régional et par- ticipe aux réseaux nationaux de l'accès public à Internet. Ardesi et l’etourisme Ardesi favorise le développement du etourisme en Midi-Pyrénées auprès des acteurs publics (Offices de Tourisme, Départements) et filières privées (campings, hôtels, gîtes, …). Pour ce faire, l’agence : accompagne le développement de sites Internet de qualité des Grands Sites Touristiques dans le cadre de la politique Régionale ; anime le "Club Internet Grands Sites" pour développer la mutualisation d'expériences et applications innovantes ; organise des actions de sensibilisation sur les services et usages numériques auprès des territoires et des filières de professionnels ; mobilise les acteurs institutionnels par l'organisation, tous les ans, des Rencontres Nationales du etourisme institutionnel. Ardesi et l'Internet Public et Citoyen Ardesi développe, avec l'appui d'un réseau d'acteurs départementaux, l'ambition de développer la qualité des sites Internet des col- lectivités territoriales et de mettre en œuvre des téléservices utiles aux citoyens. Elle anime le "Club e-administration" et accompagne la Région dans le déploiement de la plateforme régionale SiP-MIP. Elle édite régulièrement des guides et ressources pour aider les élus et leurs équipes à créer des services numériques de qualité. Ardesi et le Web collaboratif L'agence sensibilise les acteurs publics et les territoires sur les tendances numériques les plus récentes comme le développement des réseaux sociaux, les usages en mobilité et la participation active des Internautes aux contenus. Elle accompagne des territoires sur des expérimentations visant à produire une collaboration plus active avec les citoyens et les acteurs professionnels. Elle produit des documents de référence sur le sujet pour aider les responsables publics à tirer parti de ces tendances. Pour en savoir plus Le site Internet www.ardesi.fr : - un centre de ressources en ligne : des guides pratiques, des fiches techniques, … accessibles en téléchargement, - un agenda des manifestations TIC en région et en France, - un observatoire des usages TIC en Midi-Pyrénées. Un blog consacré à l'actualité des TIC : http://blog.ardesi.fr Un site dédié aux Rencontres Nationales du etourisme institutionnel : www.etourisme.ardesi.fr La publication présente n’engage que son auteur. La Commission Européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette communication.
  • 4. Chemise cyber-base 7/01/11 12:54 Page 1 Studio Urbain : 05 61 47 53 69 • Janvier 2011 • Imprimerie Escourbiac Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information en Midi-Pyrénées 9, place Alfonse Jourdain 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 Fax : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr Site Internet : www.ardesi.fr Blog : http://blog.ardesi.fr Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
  • 5. Fiche 1- Chiffre clés 7/01/11 12:13 Page 1 La Société de l'Information en Midi-Pyrénées : les chiffres clés 2010 De forts taux d'équipement 88% des Midi-Pyrénéens possèdent un téléphone mobile. 73% disposent d'un ordinateur. 66% d'une connexion Internet. Les "jeunes" (14/30 ans) sont également très bien équipés 85% possèdent un téléphone mobile. 76% disposent d'un ordinateur. 61% d'une connexion Internet. Vers des usages 2.0 Midi-Pyrénées compte 71% d'Internautes. Cette proportion augmente chez "les jeunes" avec 97% des 12/17 ans et 94% des 18/24 ans. Les réseaux sociaux et les usages en mobilité émergent de plus en plus 35% des Midi-Pyrénéens sont inscrit sur au moins 1 site communautaire : 95% sur Facebook et 4% sur Twitter. 3 jeunes sur 5 ont leur propre page Facebook et 8% sont inscrits sur Twitter. 15% des détenteurs de mobile se connectent à Internet en mobilité et 62% des personnes possédant un smartphone déclarent l'utiliser pour se connecter. 20% des jeunes se déclarent mobinautes. Toujours plus de services Pour tous les Midi-Pyrénéens 52 espaces Cyber-bases (et 4 en cours de déploiements) : tous les départements couverts, 132 animateurs, quasiment 52 000 inscrits. 3 372 entreprises du secteur TIC pour la région dont 29% présentes sur le web. Pour les Internautes-citoyens 23% des Communes sont présentes sur le web, ainsi 65% des Midi-Pyrénéens ont accès au site de leur Commune. 1 Intercommunalité sur 2 propose un site. 72% des Pays disposent d'un site. A noter : 76% des Internautes ont eu recours au moins une fois dans l'année à l'e-administration ; or, trop de Communes se contentent encore d'un site vitrine (56%). Les sites d'Intercommunalités (69%) et de Pays (65%) sont de meilleure qualité. Seules 4% des Communes et Intercommunalités ont développé leur présence sur les réseaux sociaux. Pour les touristes 61% des Offices de tourisme sont présentes sur le web. 15% sur Facebook et 2% sur Twitter.
  • 6. Fiche 1- Chiffre clés 7/01/11 12:13 Page 2 Pour les collégiens/lycéens et leurs parents 245 établissements concernés par l'ENT (Environnement Numérique de Travail) et 500 000 comptes créés. De nouveaux moyens mis à disposition des enseignants : - plus de 400 tableaux blancs interactifs répartis dans la région, - 70% des collèges et 60% des lycées mettent à disposition des ressources en ligne, - apparition de système de visio-conférences professionnels dans les lycées (28%) et de classes mobiles (117 dans l'Académie). Pour les étudiants 82 000 cartes Multiservices de l'Université de Toulouse actives. 47 000 utilisateurs du Bureau numérique de l'Université de Toulouse (BUT). 232 bornes Wi-Fi réparties dans les différents établissements de l'Université de Toulouse. Méthodologie Le Réseau Cyber-base Données statistiques générées par l'outil de gestion du por- tail cyber-base.org utilisé par les 52 espaces en fonctionne- Les TIC en Midi-Pyrénées ment du Réseau. Octobre 2010. Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, selon un ques- tionnaire co-developpé par le réseau SOURIR - www.sourir.org. Les entreprises TIC en Midi-Pyrénées Enquête téléphonique réalisée auprès de 2 000 habitants de Étude réalisée dans le cadre du projet RAUDIN - Recherches Midi-Pyrénées de 15 ans et plus, du 27 septembre au 8 octobre Aquitaines sur les Usages pour le Développement de Dispositifs 2010. Numériques - axe 2 : l'atlas numérique de l'arc atlantique comme outil de gouvernance du territoire du web. L'etourisme institutionnel en Midi-Pyrénées Étude menée d'octobre 2009 à mars 2010. Repérage et analyse des sites d'OTSI de Midi-Pyrénées à partir des 274 OTSI de la région effectués par le cabinet Enseignement et TIC mfDocumentation. Les établissements scolaires et les TIC : enquête ETIC L'analyse repose sur une nouvelle grille d'analyse co-élabo- menée par le Rectorat de l'Académie de Toulouse. 806 éta- rée avec les régions Alsace, Aquitaine et Ile-de-France. blissements du 1er degré et 293 établissements du 2ème degré ont répondu à cette enquête à partir d'un formulaire accessi- Les Collectivités et Internet ble via le portail http://etic.education.fr. Ces questionnaires ont Le Web Public Communal : études quantitatives et qualitati- été mis en ligne en janvier 2010. ves menées par le cabinet mfDocumentation du 1er février au 1er septembre 2010. L'ENT Midi-Pyrénées : Région Midi-Pyrénées. Direction de Le repérage quantitatif a été complété par une campagne de l'éducation et des sports. Octobre 2010. faxing menée par Ardesi mais aussi grâce au concours des relais départementaux de la région. La grille d'analyse a été L'Université Numérique en Région Midi-Pyrénées (UNR) : refondue afin d'obtenir des critères d'analyse adaptés aux évo- Direction technique de l’UNR Midi-Pyrénées et Service com- lutions du web et être en cohérence avec l'analyse globale des munication. Novembre 2010. sites de collectivités. Les jeunes et les TIC Le Web Public Intercommunal/Internet et les Pays : Étude CRIJ/CRP Consulting réalisée par questionnaires auto- études quantitatives et qualitatives menées par le cabinet administrés auprès de 280 jeunes de 14 à 30 ans. mfDocumentation du 1er février au 1er septembre 2010. Enquête menée de décembre 2009 à février 2010. Ardesi 9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
  • 7. Fiche 2- Numerique dans foyers 7/01/11 12:19 Page 3 Le numérique et les Midi-Pyrénéens L'équipement des Midi-Pyrénéens En Midi-Pyrénées : après la stabilité, la diffusion des TIC reprend Avertissement : cette année afin de refléter au mieux la réalité et pouvoir effectuer un benchmark avec les autres régions, l'enquête porte sur l'équipement et les usages des Midi-Pyrénéens (individus) et non des foyers. Cette évolution méthodologique est à prendre en compte pour les comparaisons avec les années précédentes. 3 chiffres à retenir : téléphone mobile : 88% ordinateur : 73% connexion Internet : 66% Après 2 années sous le signe de la stabilité, les chiffres progressent à nouveau. Actuellement, en Midi-Pyrénées, près de 9 personnes sur 10 disposent d'un téléphone portable. Près de 3 personnes sur 4 sont équipées d'un ordinateur et 2 sur 3 sont connectées à Internet. Les évolutions notées en 2010 sont conformes aux tendances enregistrées au niveau national. Dans les départements : des progressions également TARN-ET-GARONNE LOT AVEYRON MOBILE 82% MOBILE 85% MOBILE 85% ORDINATEUR 70% ORDINATEUR 70% ORDINATEUR 69% INTERNET 61% INTERNET 63% INTERNET 57% 0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100 GERS TARN MOBILE 87% MOBILE 83% ORDINATEUR 67% ORDINATEUR 67% INTERNET 61% INTERNET 63% 0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100 HAUTES-PYRÉNÉES HAUTE-GARONNE ARIÈGE MOBILE 86% MOBILE 94% MOBILE 84% ORDINATEUR 68% ORDINATEUR 80% ORDINATEUR 69% INTERNET 60% INTERNET 73% INTERNET 60% 0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100 0 20 40 60 80 100 Taux le plus élevé de la Région Taux le plus bas de la Région Même si certains départements sont toujours en retrait, tous ont connu des progressions. Le taux de pénétration de la connexion Internet bondit quelque soit le département. Les habitants de la Haute-Garonne restent moteur en termes d'équipement.
  • 8. Fiche 2- Numerique dans foyers 7/01/11 12:19 Page 4 Et dans les autres régions ? 100 80 60 40 20 0 em ne 20 e s e * e ne ire * s ée pe pt on ai c in gn br xio 10 10 0 10 09 10 09 ne s se t c : m a n 01 ag Lo te ta 20 20 20 20 20 09 20 n : én Al go 09 r2 rg 10 en Fr et 20 ui e s e et e 20 e- la ie yr ar br br br ur ve ill Br et Aq nv ar M to m to ai ôn Ju i-P e ill Bo de Au Ja ce M Oc Oc e e Ch Ju ur ni Dé Rh id te ho ys u- na p M di Télé Pa ito Po Or Téléphone mobile Ordinateur Connexion internet * Ces régions ne réalisent des enquêtes TIC auprès de leur population que tous les 2 ans, d'où l'absence de résultats pour 2010. A noter : des taux midi-pyrénéens quasi-similaires avec les régions Rhône-Alpes et Pays de la Loire. Les types de téléphones possédés par les Midi-Pyrénéens LES DEUX SMARTPHONE 6% 5% Ce sont principalement les jeunes (15 à 29 ans) et les cadres (24%) qui possèdent un Smartphone, voire les 2. Si le mobile "classique" n'a qu'une marge de progression réduite, les smartphones sont en train de prendre le pas en termes de progression. CLASSIQUE 89% TENDANCES Après la stabilité des dernières années, Des disparités persistent la diffusion des TIC reprend Les personnes vivant en zones urbaines, les jeunes, les cadres et professions intermédiaires sont les mieux équipées. A l'in- Si les années précédentes laissaient supposer qu'un plafond était verse, les personnes en milieu rural ainsi que les retraités le atteint en termes d'équipement, 2010 démontre le contraire. sont moins. Parmi les actifs, ce sont les agriculteurs et les L'expansion reprend sur les 3 technologies étudiées : les plus ouvriers les moins bien équipés. fortes progressions étant observées sur la possession d'ordi- Si 9% des Midi-Pyrénéens n'ont aucun des 3 équipements, nateurs et la connexion Internet. cette proportion monte à 15% pour les zones rurales et à 27% L'équipement en ordinateur et en connexion Internet semble parmi les retraités. aller de pair : seuls 10% des personnes disposant d'un ordi- Le fossé existant entre les zones rurales et urbaines persiste nateur ne sont pas connectées. donc. De la même façon, les équipements décroissent avec l'âge. Ces chiffres sont parfois supérieurs aux tendances nationales. (ordinateur : +7 points / téléphonie mobile : +2 points) 2
  • 9. Fiche 2- Numerique dans foyers 7/01/11 12:19 Page 5 Internet : une pratique en pleine expansion Midi-Pyrénées : toujours plus d'Internautes La région Midi-Pyrénées compte 71% d'Internautes, soit une progression de 16 points en 1 an. % d'Internautes 100 70% 71% 67% 62% 66% 67% 76% 68% 68% 75 50 25 0 s e * e ne ire * s ce ée pe in gn 10 10 0 10 09 10 09 ne s 01 ag Lo te an ta 20 20 20 20 20 20 09 én Al go 09 r2 rg en et 20 ui e e s e et e Fr 20 e- la ie yr ar br br br br ur ve ill Br et Aq nv ar M em to m to ai ôn Ju i-P ill Bo de Au Ja ce M Oc Oc Ch pt Ju Dé Rh se id ys u- M Pa ito Po * Ces régions ne réalisent des enquêtes TIC auprès de leur population que tous les 2 ans, d'où l'absence de résultats pour 2010. Le web 2.0 séduit de plus en plus Plus d'1/3 des Internautes (35%) sont inscrits sur un site communautaire (+10 points en 1 an). s Quels sites communautaires ? - Facebook : 95% - Myspace : 10% - Copains d'avant : 45% - Viadeo : 5% - Youtube : 21% - Twitter : 4% - Dailymotion : 10% > Facebook et Copains d'avant se positionnent comme les 2 sites communautaires les plus attractifs. s L'âge, facteur influent ? L'attraction pour un site dépend de l'âge : - 15 à 18 ans : 100% Facebook - 19 à 29 ans : 98% Facebook - 25 à 35 ans : 63% Copains d'avant s Quelles pratiques ? Vous consultez uniquement 51% Parmi les inscrits, les pratiques sont (sans y contribuer) partagées équitablement : autant Vous proposez du contenu (création de billet sur un blog, 45% d'actifs (49%) que de passifs. contribution à des forums, ...) Vous postez un avis sur des blogs ou forums de concertation publique 15% Vous déposez des avis suite à un voyage (trip advisers) 15% Autre 3% 0 20 40 60 80 100 3
  • 10. Fiche 2- Numerique dans foyers 7/01/11 12:19 Page 6 L'Internet en mobilité : une pratique encore marginale mais en progression 15% des détenteurs de mobile se connectent à Internet sur leur portable. 62% des personnes en possession d'un smartphone (contre 29% en 2009) utilisent Internet sur leur téléphone. s Quels utilisateurs ? L'âge est encore déterminant : 31% des moins de 30 ans contre 7% chez les 45 à 59 ans se connectent en mobilité. s Quels usages ? Les usages en mobilité sont fortement impactés par le profil jeune des utilisateurs. 2 intérêts principaux : communiquer : - être présent sur les réseaux sociaux : 61% - envoyer des courriels personnels : 40% - utiliser une messagerie instantanée : 34% - accéder à des blogs : 30% - poster des photos : 26% - envoyer des courriels professionnels : 16% rechercher des informations : - utiliser des sites de géo-localisation : 68% - consulter des sites de loisirs ou de vie pratique : 67% - consulter des sites de transport : 43% - utiliser des sites à usage professionnel : 31% L'e-administration touche 76% des Internautes de la région 41% des Internautes de la région ont consulté le site de leur Commune. Les autres sites concernant la vie locale sont plus en retrait : 28% pour le Conseil général, 25% pour la Région et 20% pour la Préfecture. s Quelles pratiques ? Avertissement : ont été pris en compte pour cette question, uniquement les Internautes concernés par le service ou la situation. - Consultation de son dossier CAF : 48% - Création de son espace perso sur le site de Pôle emploi : 45% - Déclaration des impôts : 44% - Demande d'acte d'état civil : 36% - Consultation de son dossier de sécurité sociale (AMELI) : 33% - Création/modification de papiers administratifs (carte grise, …) : 26% - Consultation de son espace perso pour les CESU* : 26% - Changement d'adresse en ligne : 24% s L'âge, encore un facteur influent ? Les pratiques en matière d'e-administration diffèrent selon les âges : - les jeunes sont plus nombreux à s'être connectés sur le site Pôle Emploi, - la tranche des 30/44 ans est plus nombreuse à déclarer leurs revenus en ligne, - les 45/59 ans quant à eux consultent davantage leur espace personnel CESU*. *CESU : Chèque Emploi Service Universel 4
  • 11. Fiche 2- Numerique dans foyers 7/01/11 12:19 Page 1 TENDANCES Le domicile reste le lieu de connexion favori Une fracture numérique encore nette au 9 Internautes sur 10 se connectent à domicile. Le travail (36%) niveau des usages : des jeunes plus friands et le domicile des proches (33%) se maintiennent au 2nd plan. des nouveautés Les lieux d'usages sont généralement combinés : seuls 37% des Internautes l'utilisent uniquement à domicile. - Le web 2.0 A noter : la baisse de connexion au travail (-9 points en 1 an) L'effet d'âge est fort sur le créneau des réseaux sociaux : les peut s'expliquer par des restrictions d'accès, aux réseaux sociaux 2/3 des jeunes adultes sont inscrits (voire 76% pour les notamment, de plus en plus nombreuses. 15/18 ans) sur un site, Facebook en tête. Passé 45 ans, rares sont ceux qui en font partie (18% des 45/59 ans et 9% des Internautes : des disparités persistantes 60 ans et plus). selon les profils - Internet en mobilité Si la pratique d’Internet est quasi-unanime chez les jeunes 31% des moins de 30 ans sont connectés en mobilité. (96% des moins de 30 ans) et les cadres (94%), elle est plus Parmi les pratiques les plus courantes : la géo-localisation, rare chez les retraités (36%) et 60 ans et plus (35%). Les les réseaux sociaux et les sites de loisirs et vie pratique. taux d'Internautes varient selon la localisation : ils sont net- La tendance devrait continuer de croitre suite aux tarifs plus tement plus nombreux en Haute-Garonne (79%) que dans les accessibles des Smartphones et forfaits associés. Les outils autres départements de la région (entre 59% et 69%). s'adaptent et rendent possible le développement des usages. Les lieux d'accès public à Internet identifiés - Les démarches administratives se démocratisent Plus d’1/3 des Midi-Pyrénéens ont connaissance d'un point d'ac- Parmi les pratiques les plus répandues (près d'1 personne sur 2) : cès public à Internet près de chez eux (tous types confondus). suivre son dossier allocataire CAF, gérer son compte personnel Les niveaux d'information diffèrent selon les départements, Pôle Emploi, déclarer ses revenus en ligne. les CSP, ... Les personnes vivant en zone rurales semblent mieux informées. 17% des Internautes se connectent depuis un de ces points d'accès. Sources Données nationales - Ordinateur et connexion Internet : GfK/Médiamétrie. Référence des équipements multimédias. Septembre 2010. - Téléphonie mobile : AFOM/IDATE. Méthodologie Faits et chiffres de la téléphonie mobile 2010. Mai 2010. Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, selon un - Internautes : Mediamétrie. L'audience de l'Internet en questionnaire co-developpé par les régions franco- France. Septembre 2010. phones adhérentes au Site de l'Observatoire des Usages Données Midi-Pyrénées Régionaux d'Internet et des Réseaux (SOURIR). Sondage Ardesi/Teleperformance. www.sourir.org. Les TIC en Midi-Pyrénées. Octobre 2010. Enquête téléphonique réalisée auprès de 2 000 habitants Données régionales de Midi-Pyrénées de 15 ans et plus selon la méthode des - Site de l'Observatoire des Usages Régionaux d'Internet quotas du 27 septembre au 8 octobre 2010. et des Réseaux (SOURIR). www.sourir.org. Octobre 2010. - Sites Internet des différentes régions et/ou contact direct avec les Chargés de mission TIC concernés. Octobre 2010. Données 2009 Ardesi. Diagnostic 2009 de la Société de l'Information. Avril 2010. 5
  • 12. Fiche 3- Couverture haut débit 7/01/11 12:22 Page 1 La couverture territoriale en haut débit La couverture ADSL de Midi-Pyrénées Les cartes de couverture ADSL sont établies à partir des niveaux d'éligibilité des lignes téléphoniques existantes, qui identifient donc les habitations ou locaux professionnels. Une zone de couleur blanche peut donc avoir 2 significations : soit aucune habitation n'est présente sur ce territoire, cas le plus généralement constaté, soit les lignes présentes ne sont pas éligibles en ADSL.
  • 13. Fiche 3- Couverture haut débit 7/01/11 12:22 Page 2 Population desservie Taux de couverture ADSL Population en ADSL 512 Kb 512 Kb Ariège 153 867 146 505 95,22% Aveyron 286 186 266 798 93,23% Haute-Garonne 1 224 799 1 209 998 98,79% Gers 190 776 180 091 94,40% Lot 177 672 160 843 90,53% Hautes-Pyrénées 236 621 228 900 96,74% Tarn 381 671 365 741 95,83% Tarn-et-Garonne 238 213 229 829 96,48% Midi-Pyrénées 2 889 805 2 788 705 96,50% TENDANCES En complément de l’ADSL, de nombreuses communes de Midi-Pyrénées sont desservies en haut débit grâce à des solutions alternatives, hertziennes ou filaires, mises en œuvre dans le cadre d'initiatives locales, à l'instar de l'appel à projets "Midi-Pyrénées Numérique". Enfin, la plupart des foyers ont la possibilité de bénéficier de solutions d'accès par satellite, dont certaines ont reçu le label "haut débit pour tous". Méthodologie Ces cartes sont issues des données en couverture de services transmises par les opérateurs conformément au Source décret n°2009-166 du 12 février 2009. Région Midi-Pyrénées. Service TIC. Les zones colorées correspondent aux zones d'habitation Octobre 2010. desservies, partiellement ou intégralement, selon le niveau de service indiqué dans la légende. Les zones non colorées correspondent aux zones sans habitation ou inéligibles. Ardesi 9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
  • 14. Fiche 4- Etourisme institutionnel 7/01/11 12:25 Page 1 L'etourisme institutionnel en Midi-Pyrénées Tourisme : le poids d'Internet Le secteur du etourisme en 2009 : -51% des Français partis ont utilisé Internet pour préparer leurs vacances, soit 14,7 millions d'Internautes ; -35% des Français partis ont réservé tout ou partie de leur séjour en ligne ; -68% des etouristes lisent les avis déposés sur les sites des prestataires lors de la préparation de leur séjour ; -74% des agents de voyages s'attendent à une généralisation rapide des applications de tourisme de loisir sur smartphones. Source : Baromètre « Courts séjours, vacances, nouvelles tendances et e-tourisme » du Cabinet Raffour Interactif. Juillet 2010. Les Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative (OTSI) midi-pyrénéens sur le web Le Web Public Touristique régional toujours sous le signe de la stabilité 61% des OTSI proposent un site Internet, soit 166 sur 274. Le nombre de sites entre 2009 et 2010 est identique. Répartition par département 2010 2009 Évolution 2009/2010 Ariège - 20 85% 90% - 1 site Aveyron - 63 60% 57% + 2 sites Haute-Garonne - 35 54% 51% + 1 site Gers - 35 51% 49% + 1 site Lot - 28 79% 79% - Hautes-Pyrénées - 30 67% 77% - 3 sites Tarn - 37 54% 51% - 1 site Tarn-et-Garonne - 26 50% 54% - 1 site Ce sont les Offices de Tourisme de l'Ariège, du Lot et des Hautes-Pyrénées qui sont le plus présentes sur le web. Hormis les Hautes-Pyrénées avec -3 sites, les autres variations observées sont minimes.
  • 15. Fiche 4- Etourisme institutionnel 7/01/11 12:25 Page 2 Les sites Internet des OTSI en Midi-Pyrénées Des améliorations à confirmer s Identification du site 36% des sites sont très bien identifiés par leur adresse. Plus d'1/3 ont une adresse intuitive proposant le mot "tourisme" associé au nom du territoire (+8 points en 1 an). s Charte graphique 69% des sites proposent une charte graphique de bonne qualité, pour 27% elle est même de très bonne qualité. Les efforts fournis en matière de présentation et de valorisation de l'information restent inégaux mais sont dans un processus général d'amélioration. Des points de vigilance s Référencement 96% des sites n'ont pas de politique de référencement. Cet item est analysé en fonction de la note donnée par le PageRank de Google. Seul 4% des sites d'OTSI ont obtenu comme meilleure note 5/10. PageRank : indice utilisé par Google pour connaître la popularité des pages Internet qu'il indexe. Il est noté entre 0 et 10, la note 10 étant pour une page considérée comme très populaire. - Politique de liens entrants Seuls 10% des sites ont une politique de liens entrants optimisée. Une politique de liens entrants et réciproques facilite la visibilité des sites : la prise en compte d'un site par les moteurs de recherche dépend de cette politique basée sur un système de recommandation. Un site lié à un autre le recommande ; la quantité de ces recommandations facilite son positionnement dans les premiers résultats renvoyés par les moteurs de recherche. Il apparaît donc qu'une politique d'échanges de liens peu développée ne favorise pas la visibilité et donc l'audience des sites. - Indexation des pages Seuls 8% des sites ont un nombre suffisant de pages indexées. Selon les échelles PTR (potentiel touristique restreint) ou PTI (potentiel touristique important) et du site www.nomdedomaine.extension de Yahoo !, 62% des sites ont obtenu la note 0 après analyse de leurs pages indexées. s Des pages en manque "d'équilibre" 35% des sites possèdent un équilibre moyen ou mauvais entre les textes et les illustrations. Trop souvent, ils ne pro- posent pas ou très peu d'illustrations et ne s'adaptent pas au support web. s Mais aussi… - 73% ne possèdent pas de moteur de recherche interne. Un gros effort est à fournir pour faciliter la structure, l'accès et la recherche d'information au sein des sites ; - selon l'outil http://wave.webaim.org, seuls 9% des sites sont facilement accessibles aux handicapés. 42% comportent plus de 7 erreurs et sont donc difficilement consultables ; - 74% ne permettent pas d'imprimer les pages correctement. 2
  • 16. Fiche 4- Etourisme institutionnel 7/01/11 12:25 Page 3 De fortes disparités en termes de contenus s Contenu informationnel - 67% des sites possèdent une bonne mise à jour des informations, ce qui contribue à crédibiliser les contenus mis en ligne ; - plus d'1/4 des sites (27%) ont adopté une réelle écriture web. Oui, mais… - 72% des sites ne sont pas traduits. Seuls 2% proposent plus de 2 traductions ; - 51% ne proposent aucun document en téléchargement ; - 21% offrent des photos de mauvaise qualité. Ils ne sont que 2% à proposer des photos en lien avec une plate-forme de partage ; - 85% ne proposent pas de vidéo ou en proposent mais de mauvaise qualité. Pourtant le site de l'OTSI est un support privilégié pour diversifier les supports de communication ; - 35% ne remontent pas les informations de l'agenda en page d'accueil. L'actualité se retrouve reléguée au second plan. En page d'accueil, ce type d'information permet de donner envie à l'Internaute de découvrir la ville ou la région à travers les évènements proposés. - 45% ne présentent pas les mentions légales. s Cartographie interactive - 33% des sites offrent à l'Internaute une cartographie interactive. Oui, mais… - cette cartographie n'est optimale (interaction et contenu complet) que dans 19% des cas ; - 67% comportent une cartographie statique et de mauvaise qualité. Le marketing : de fortes marges de progression - 59% des sites possèdent un formulaire de contact. Oui, mais… - 69% des sites ne proposent pas de contenu adapté à une clientèle ou une thématique ; - seuls 10% proposent des contenus à destination des professionnels ; - 93% ne comportent pas d'espace presse. s L'émergence du marketing 2.0 - 15% des OTSI sont présents sur Facebook et 2% sur Twitter ; - 1% propose une version en mobilité de leur site ; - 1% met à disposition des Internautes un module d'avis/commentaires/témoignages intégré à leur site ; - 23% proposent au moins une fonction de marketing viral : flux RSS : 14% mettre dans ses favoris : 9% fonction "Partager" : 3% téléverser des éléments multimédias : 1% 3
  • 17. Fiche 4- Etourisme institutionnel 7/01/11 12:25 Page 4 TENDANCES Social, mobile, géolocalisé ! - la distribution s'effectue sur des réseaux parallèles comme eBay (www.ebay.fr) ou Le Bon Coin (www.leboncoin.com) ; Ce sont les 3 mots-clés définissant l'Internet d'aujourd'hui, avec une acuité encore plus vive dans le secteur du tourisme. - la disponibilité en ligne est désormais affichée sur Google Maps (http://maps.google.fr) ; Social, car à travers les réseaux et médias sociaux, les touristo- nautes produisent et mettent en ligne toujours plus de contenus, bien entendu concernant leur vie quotidienne, mais évidemment - le paiement en ligne avec des clientèles étrangères se trouve sim- de façon plus aboutie concernant leurs voyages, séjours et loi- plifié par PayPal (www.paypal.fr) ; sirs. Le Web social est devenu le réceptacle des photos, films et compte-rendus de vacances, leur procurant une viralité et une - la visite guidée s'effectue avec des habitants, qui partagent leur visibilité dépassant de loin la soirée diapo entre amis d'avant- connaissance du quartier, de la ville comme par exemple Les hier, et le courriel d'hier. Greeters (exemples à Lyon - www.lyoncitygreeter.com - , dans le Pas-de-Calais - www.greeters62.com/ ) ; Mobile, car le renouvellement du parc téléphonique et les offres des opérateurs permettent à une population plus importante de disposer de smartphones. Connectés à Internet, mettant à dispo- - l'information est de plus en plus mobile, avec des Web App sition des applications spécifiques, ces téléphones révolutionnent (www.webapp.fr), des applications l'information qui peut être fournie pendant le voyage. Ils raccour- cissent le temps du cycle du voyageur : trouver l'hôtel ou le restau- - l'hébergement lui aussi devient communautaire, à travers le rant ayant de la disponibilité, réserver et s'y rendre, consommer la couchsurfing (www.courchsurfing.com) ; prestation et la noter sur des sites applications spécialisés ne pren- nent que quelques heures ! - le retour d'expériences est l'apanage de sites spécialisés tels Géolocalisée, car la puce GPS à l'intérieur des téléphones, la base TripAdvisor (www.tripadvisor.fr), Vinivi (www.vinivi.com), Zoover de données de Google Adresses mise en avant dans les moteurs de (www.zoover.fr) ou Trivago (www.trivago.fr). recherche, spatialisent toujours davantage l'information recher- chée. Les principaux réseaux et médias sociaux (Facebook, Twitter, Quelle place pour l'Office de Tourisme ? Peut-il lutter contre ces Youtube, Flickr) disposent tous de fonctionnalités permettant de "mastodontes", dont Google, qui donne chaque jour plus de crédit donner sa position ou celle se rapportant au média mis en ligne. aux rumeurs circulant sur le net et qui dispose d'une position de Sans parler des Foursquare ou Gowalla dont l'unique but est de plus en plus active sur le tourisme ? fournir cette donnée, agrémentée de commentaires. Probablement un rôle d'animateur numérique de son territoire, celui de fournisseur mais aussi d'agrégateur de contenus… La voie Le monde du tourisme s'en trouve fortement bouleversé. du partenariat et de l'échange d'informations semble inéluctable. Chaque étape du cycle du voyageur est impactée par un ou plu- sieurs de ces nouveaux entrants : Mais aussi un rôle d'animateurs de communautés, notamment - la séduction s'opère davantage à travers les médias sociaux : d'ambassadeurs d'une destination. YouTube (www.youtube.com), Flickr (www.flickr.com) ; Se profile donc une refonte totale du métier de l'accueil physique, avec l'arrivée de nouveaux outils (dont les tablettes), de nouvelles - la base d'information la plus importante est constituée par interactions avec les codes 2D (Flashcodes, QR Codes), de puces Google Adresses (www.maps.google.com/local/add?hl=fr) ; communicantes (RFID, NFC)… - la planification d'un voyage peut être effectuée à travers un outil C'est d'ailleurs pour répondre à ces nouveaux défis que la FROTSI comme YourTour (www.yourtour.com), combinant les informations Midi-Pyrénées est partenaire d'une étude nationale, coordonnée de Booking.com (www.booking.com) pour les hébergements et de par Atout France avec le concours de nombreuses FROTSI, sur l'ac- Lonely Planet (www.lonelyplanet.fr) pour les activités ; cueil numérique de l'Office de Tourisme du futur. Méthodologie Repérage et analyse des sites d'OTSI de Midi-Pyrénées effec- tués par le cabinet mfDocumentation. Repérage à partir des 274 OTSI de la région. L'analyse repose sur une nouvelle grille d'analyse co-éla- Source borée avec les régions Alsace, Aquitaine et Ile-de-France. 4 grands blocs d'analyse : Etude Ardesi/mfDocumentation. Le Web Public visibilité/ergonomie et navigation/contenu/marketing. Touristique en Midi-Pyrénées. Octobre 2010. Ardesi 9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr Site des Rencontres du etourisme institutionnel : www.etourisme-ardesi.fr À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en prof itez pas.
  • 18. Fiche 5- Les collectivites et internet 7/01/11 12:30 Page 1 Les collectivités et Internet Les chiffres clés À retenir : - 23% des Communes de Midi-Pyrénées ont un site Internet (+3 points en 1 an). La région compte donc désormais 687 sites soit 89 de plus qu'en 2009, - ainsi 65% des Midi-pyrénéens ont accès au site de leur Commune, - 1 Intercommunalité sur 2 dispose d'un site (49,5% soit une progression de 3,5 points en 1 an), - 72% des Pays possèdent un site (23 Pays sur 32). Quels profils de sites ? Les sites des collectivités sont classés selon 3 générations : Web Public Communal Web Public Intercommunal Web Pays Site communautaire Site “vitrine” ou “vitrine enrichie”. Génération “vitrine promotionnelle” Site “vitrine“ Présentation de la commune sur le web. 1 ou orienté “contenus”. de présentation du Pays. Contenus statiques. Assure une promotion statique. Site dynamique d’actualités. Orienté “contenus de services“. Génération Actualité complète et accès permanent Facilite les échanges entre Site d’actualités 2 à l’information publique locale. l’administration avec un contenu dense. Stade de développement “informationnel”. et les Internautes-citoyens. Portail local administratif et citoyen. Fluidifie les échanges entre l’administra- Portail intercommunal Génération Des services associés tion communale et mutualisé/services interactifs. 3 aux contenus. les usagers des services publics. Télé-procédures et télé-services. Guichet administratif local. En 2010, nous observons la répartition suivante : Sites de Communes Sites d'Intercommunalités Sites de Pays 2010 2009 2010 2009 2010 2009 Génération 1 56% 70% 31% 62% 35% 33% Génération 2 37% 24% 51% 34% 61% 43% Génération 3 7% 6% 18% 4% 4% 24% À retenir : - La forte progression des sites de 2ème génération pour l'ensemble des collectivités en 1 an : Communes : +13 points, Intercommunalités : +17 points, Pays : +18 points. - Les sites d'Intercommunalités sont globalement de meilleure qualité avec 69% de leur site en 2ème et 3ème génération. À noter la progression de 14 points pour la catégorie 3ème génération.
  • 19. Fiche 5- Les collectivites et internet 7/01/11 12:30 Page 2 Le Web Public Communal Le taux de pénétration du web par département Communes Sites de bonne qualité Population couverte ayant un site (2ème et 3ème génération) par ces sites Ariège - 332 18% (soit 61 communes) 46% (28 sites) 40% Aveyron - 304 30% (soit 92 communes) 56% (52 sites) 45% Haute-Garonne - 588 24% (soit 141 communes) 57% (81 sites) 70% Gers - 463 10% (soit 48 communes) 44% (21 sites) 41% Lot - 340 21% (soit 72 communes) 49% (35 sites) 41% Hautes-Pyrénées - 474 8% (soit 37 communes) 49% (18 sites) 44% Tarn - 324 27% (soit 89 communes) 46% (41 sites) 55% Tarn-et-Garonne - 195 75% (soit 147 communes) 17% (23 sites) 47% Des points d'amélioration à confirmer s Visibilité - 56% des sites ont une URL de type www.nomdelacommune.fr, - 91% possèdent une assez bonne identification sur toutes les pages du site. s Ergonomie et navigation - 93% proposent un menu de navigation avec des titres de rubriques explicites, - 63% des sites ont une bonne, voire une très bonne charte graphique. s Contenu - 51% informent sur la démocratie en ligne : compte-rendus du Conseil municipal, journal de la commune, informations sur le budget, les projets en cours, … - 34% offrent des contenus thématisés. Parmi les plus répandus : associations, loisirs, éducation et tourisme. s Fonctionnalités - 62% proposent un formulaire de contact et 72% disposent d'au moins un contact courriel, - 45% ont un annuaire des acteurs du territoire, - 25% offrent une cartographie interactive. Des points de vigilance s Visibilité - 98% des sites ont un PageRank inférieur à 5. Le PageRank étant l'indice utilisé par Google pour connaître la popularité des pages Internet qu'il indexe. Il est noté entre 0 et 10, la note maxi étant une page considérée comme très populaire. - Seuls 12% ont une excellente visibilité à savoir : un nom de domaine clairement identifié, un site optimisé pour les moteurs de recherche, la structure est bien identifiée sur le site, la page d'accueil facilite l'accès au site. 2