Infection plasmodiale et maladie

430 vues

Publié le

Infection plasmodiale et maladie - Présentation de la 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - KUTUMBAKANA Séraphine - Ministère de la Santé - PNLP Kinshasa, République Démoncratique du Congo - CHEF DE DIVISION DE LA RECHERCHE OPERATIONNELLE, NOUVEAUX MEDICAMENTS ET INSECTICIDES - seraphine_kutu@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
430
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Infection plasmodiale et maladie

  1. 1. INFECTION PLASMODIALE ET MALADIE Séraphine KUTUMBAKANA Programme National de Lutte contre le paludisme/Ministère de la Santé. Rép. Dém. du Congo. E-mail: seraphine_kutu @yahoo.fr
  2. 2. PLAN• Introduction• Infection plasmodiale - Individus non immuns - Individus immuns• Relation infection- morbidité - Accès palustre simple - Forme grave - Facteurs clés• Conclusion
  3. 3. Introduction « Infection » plasmodiale ou portage de plasmodium= « Présence de Plasmodium chez son hôte humain »Infection stade pré-érythrocytaire ( phase asexuée dans les hépatocytes) , indétecté & sans impact sur morbiditéInfection stade érythrocytaire ( phase asexuée & sexuée) : seuls asexués ont impact sur morbidité Paludisme maladie=« Manifestations cliniques dues / attribuables à l’infection plasmodiale (stades érythro. asexués) »
  4. 4. Infection plasmodiale chez individus non immuns Infection symptomatique le plus souvent au début portage Evolution des premières infections• Densité parasitaire faible (au début) + signes cliniques pdt pics• Fluctuation de la parasitémie• Développement d’un certain (faible) niveau d’ immunité portage asymptomatique
  5. 5. Infection plasmodiale chez individus non immuns Devenir des infections:• Guérison sous traitement• Guérison spontanée (2 semaines à 6 mois; < 1 an en général)• Formes graves et décès(< 20% des infectés sans traitement)
  6. 6. Infection plasmodiale chez individus immuns Infections le plus souvent asymptomatiques(rarement symptomatiques) = paludisme infection Constitution des infections (populationsplasmodiales) : plusieurs pop. parasitaires portéesensemblesEvaluation : Prévalence & Densité parasitaireFacteurs clés : Transmission & âge (immunité)
  7. 7. Infection plasmodiale chez individus immuns #) ) %(( ) %((( ) %(((( + ≥) * -,+& +% +$ + + # $% )( % ) ($ ( % )( ≥ & # $% )( % ) ($ ( % )( ≥ & * *** # $ %& ( ) $ % ) ≥& # $ %& ( ) $ % ) ≥& ! " ! "
  8. 8. Relation infection-morbidité : Forme simpleEclatement de schizontes et libération demérozoïtes + tumor necrosis factors(TNF).Manifestations cliniques sont associées à uneaugmentation brutale de la parasitémieAssociation parasitémie élévée – pics de fièvre varieen fonction d’âge et du niveau d’endémicité.Manifestations cliniques : fièvre, frissons, sueurs ….
  9. 9. Relation infection-morbidité: forme simple
  10. 10. Relation infection – morbidité : formes graves Séquestration des hématies parasitées & autres mécanismes (métaboliques) Signes:• Anémie (fê enceinte, jeune enfant)• Troubles de la conscience• Détresse respiratoire• Autres signes de gravité : choc, hémoglobinurie, syndrome hémorragique, ictère, hypoglycémie, convulsions, hyperparasitisme…
  11. 11. Relation infection plasmodiale-morbidité : facteurs clés• Inoculum• Virulence plasmodiale• Sensibilité génétique• Statut immunitaire(âge,niveau d’endémicité).
  12. 12. ConclusionLa bonne connaissance de l’infection plasmodiale (paludisme infection & paludisme maladie) permet de tirer les informations pour attribuer la maladie au paludisme.
  13. 13. Référence1.C. ROGIER, M-C. HENRY, A.SPIEGEL- Diagnostic des accès palustres en zone d’endémie: Bases théoriques et implications pratiques. Med.Trop.2001.61:27-462.C.ROGIER-Paludisme de l’enfant en zone d’endémie: Epidémiologie, acquisition d’une immunité et stratégies de lutte. Med Trop; 63: 449-464.3.JEAN- ETIENNE TOUZE- Clinique et traitement du paludisme. Dernière mise à jour:23 mars 2000.Jour de visite:07/03/2005.http://asmt.louis.free.fr/clinique.html4.AUTEUR ANONYME - La maladie. Quel site ??? Jour de visite:07/03/2005
  14. 14. Référence5.C.ROGIER:Comment diagnostiquer les accès palustres? Med Trop 2004;64:006. AUTEUR ANONYME: Symptoms of malaria infection http://www.anytestkits.com/malaria-symptoms.htm. Jour de visite: 07/03/20057.

×