SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  44
Télécharger pour lire hors ligne
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture d’Alger
(ex epau)
Analyse et proposition urbaine
d’el Harrach
Préparé par:
Melle AZZOUZ Lahna
Melle BOUNIF Sonia
Melle DJERROUD Zakia
Melle KASSAB Fifi Imene
Melle KELLOU Imene
Enseignants:
M.LAMARA MOHAMED Karim
M.DJELLALI Dahmane
2008-2009
Plan de travail:
I-Présentation de l’approche de KEVIN LYNCH (approche
sensorielle):
II-Application de l’approche sensorielle:
1-présentation et localisation de la zone d’étude
2-problématiques
3-Les éléments de la structure urbaine:
Les limites
Les voies
Les quartiers
Les éléments de repère
III-la proposition urbaine
1-schéma de principe
2-les actions
3-schéma des activité
IV-la proposition à l’échelle 1/2000
nœuds
Avant 1830 Époque turque
Pour faire face aux tribus insoumises de la Mitidja, un grand fort
carré, Bordj el Kantara entouré de marécages a été édifié en 1724
sur la rive droite de l’oued à coté du pont de pierre. la région a
une vocation militaire.
Evolution de Maison Carrée
1830-1870
El Harrach (appelé maison carrée par rapport au fort) garda la même
vocation. Maison carrée a était jointe avec Fort de l’Eau par un chemin car les
troupes faisaient objet d’attaques quotidiennes.
•1834 a été l’année du lancement des grands travaux d’assèchements des
marais qui vont durer 7 mois; 61 hectares seront asséchés. Elles apparurent alors
les premières constructions éparpillées au pied du fort.
-Ces constructions regroupées devant le pont seront rattachées à Hussein Day
en 1844
-1862, création d’un marché du bétail qui deviendra l’un des plus grand
d’Algérie
-1870, maison carrée est une commune à part entière .
1870-1890
- 1882: apparition des industries.
1890-1962
- Développement de l’habitat (Bellevue ,Belfort, Lavigerie, Beaulieu, cinq
maisons )
- Apparition des HLM- 1959 construction des dunes.
L’image de
l’environnement
Les éléments
de la ville
Les trois
villes
La qualité
sensorielle
Le parcours
séquentiel
Lisibilité
Imagibilité
Structure,
identité et
signification
Boston
Jersey City
Los
Angeles Les éléments
de repère
Les nœuds
Les quartiers
Les limites
Les voies
odeur
bruit
Aspect d’un
lieu
Photos
Croquis
Série de
diapositives
Image de la cité
présentation de l’approche de
Kevin Lynch
La lisibilité : C’est la clarté apparente ou lisibilité du paysage urbain et la facilité
d’identifier les éléments de la ville, de les structurer en un schéma cohérent, cette
clarté permet de s’orienter grâce aux indications sensorielles et aux souvenirs. (p.3)
Imagibilité : C'est la qualité d'un objet qui provoque de fortes images, grâce à la
continuité de sa structure et à la clarté de ses éléments, Pour renforcer l'image, on
peut utiliser des moyens symboliques (les cartes), comme on peut aussi exercer
l'observateur à mieux percevoir la réalité, ou agir sur la forme de l'environnement.
(p.11)
Structure et identité : Les trois composants de l’image mentale consiste en : son
identité (ce qui fait qu’on la reconnaît), sa structure (la relation spatiale de l’objet
avec l’observateur), sa signification pratique ou émotive (la signification d’une ville
étant très diverses, il vaut mieux la laisser se développer sans la guider).
L’image qui sert à orienter doit être claire, complète (permettant ainsi des choix
différents d’action), ouverte (s’adaptant aux individus) et communicable.
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
:Les limite
Les limites sont les frontières entre
deux quartiers, ils peuvent être
des voies, des rivières, des fronts de
mer ou des constructions. (p.72)
Les voies:
Les voies sont les parcours le long desquels l’observateur
se déplace habituellement, occasionnellement ou
potentiellement.
Les voies se particularisent par les activités qui les
bordent, par leur largeur ou leur étroitesse, par les
caractéristiques des façades ou de la végétation
L'Imagibilité des voies s'accroît grâce à plusieurs qualités:
leur continuité, leur direction, leur étalonnage, leur
caractère en ligne. (p. 57)
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
Les quartiers :
Les quartiers sont des parties de la
ville, d’une taille assez grande. Un
quartier est déterminé par l’existence de
plusieurs caractères distinctifs relevant
du type de bâti, de
décoration, d’activités et de classes
sociales (p.77)
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
Les nœuds :
Endroit où se croisent plusieurs
voies de communication (p.85)
Les éléments de repère:
Ce sont des références simples, qui
permettent aux habitués de la ville de se
guider.
La singularité d'un point de repère est
donnée par une forme claire, un contraste
avec l'arrière plan (le point de repère est
propre dans une ville sale, neuf dans une
ville ancienne …etc.), une localisation qui
ressort (à cause de la grande taille, du
contraste local : un bâtiment en retrait par
exemple). (p.92)
La qualité sensorielle :se rapporte à l’aspect d’un lieu, au bruit, à
l’odeur et à l’impression qui s’en dégage.
Cette étude traite de ce qu’on peut voir, de ce qu’on peut sentir, de
l’odeur de l’air, du son…etc., et l’influence de ces types de sensations sur
notre bien-être immédiat, nos actions et notre compréhension des
choses.
Le parcours séquentiel : On exprime une séquence en associant un plan
de base à une série de diapositives ou de croquis réalisés à partir d’une
succession de points de vue. Avec un appareil photo, c’est une opération
simple, montrer les vues les unes après les autres est un moyen efficace
de remplacer le mouvement de l’image.
L’aspect comportemental: Pour K. LYNCH les éléments qui bougent
dans la ville (les hommes et leurs activités) sont plus importants que les
éléments statiques (le cadre physique).
Pour comprendre l’environnement perçu, il nous faut deux de ses
aspects humains : comment les gens le conçoivent et comment ils s’y
comportent.
Boston :
Les trois villes
Le travail de LYNCH a consisté à comparer l’image collective de trois
villes à la réalité des formes urbaines (déterminées par enquête sur le
terrain) pour en dégager quelques principes de composition urbaine
Aspect problématique de l’image de Boston (P.28)
L’analyse a
permet
d’identifier
plusieurs
problèmes de
la forme
visuelle de
Boston
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
C’est une ville
fragmentée par les
coupures des voies, par la
ségrégation sociale et
raciale. La ville n’a pas de
centre, n’a pas de
caractère et le manque
de points de repères (les
repères sont décrets au
moyen de rue et pas de
formes reconnaissables)
p.29
La forme visuelle de JERSEY-CITY d’après l’enquête
jersey City :
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
Son image est
relativement indifférenciée
en raison de son plan
quadrillé où les voies se
confondent ainsi l’existence
de points de repères
L’imagibilité à l’échelle des
agglomérations est bonne
grâce a ces éléments
structurants comme
l’océan, autoroutes…etc.
(p.37)
La forme visuelle de LOS ANGELES d’après
l’enquête
los Angeles :
Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
Application de la
méthode
le site est situé au cœur de la baie d‘ Alger, il est délimité
au nord par la mer méditerranée, au sud par la route nationale RN5 (ex
moutonnière) et à l‘Est par les communes de Bordj el Kiffan et Bab
Ezzouar
Vue aérienne de la zone d’étude
Situation par rapport à des infrastructures
importantes de la capitale
Gare maritime
Gare ferroviaire
Gare routière
La grande mosquée
SAFEX
L’université d’ Alger
L’aéroport
d’ Alger
LES LIMITES
La mer méditerranée(limite naturelle) La RN24(limite artificielle)
La pénétrante de la foire(limite artificielle)
La RN5(limite artificielle)
-Les activités qui les bordent.
-Caractéristiques des façades qui les bordent.
- La végétation qui les borde.
- Leur continuité.
- Leur direction.
- Leur largeur/étroitesse.
- Leur alignement
LES VOIES
-Forte activité commerciale
-étroitesse des voies
Les problèmes de circulation Élargissement des voies
- Gabarits non
identiques, traitement de façades
hétérogène et non régulier. Absence de délimitation
homogène
Restructuration
des voies
-Faible présence de végétation
le long des voies
Nuisances
sonores, pollution, abse
nce d’ombre
Requalification des voies
-absence d’alignement et de
continuité
LES QUARTIERS
-habitat collectif
-Implantation dépendante de
la trame routière et du relief
- une disposition discontinue
Quartier bien
structuré
Réhabilitation
-Implantation dépendante
de la trame routière
-alignement irrégulier
-disposition discontinue
Quartier bien
structuré
Bonne accessibilité
-Implantation dépendante
d’une logique géométrique
en alignement régulier .
-Une disposition discontinue
- présence d’axes de
Symétrie
-Quartier commerciale
Etroitesse des voies Réhabilitation et
restructuration
Forte densité
commerces informels
-grands ensembles
- caractère commercial
Restructuration
-Implantation radio
centrique autour d’une
placette
- alignement régulier
-Une disposition discontinue
Quartier bien structuré
Les points de repère
Existence de plusieurs éléments de repère à l’échelle de la ville et
à celle du quartier, non reliés, de nature différentes
Repère majeur Repère mineur
Nouveau repère majeur
Nouveau repère mineur
Repère mineur existant
Repère majeur existant
QUELQUES ELEMENTS DE
REPERE
HILTONLES DUNES
EL OUED
Les nœuds
Nœuds majeurs Nœuds mineurs
Tous les nœuds sont des points de croisement des
voies, sans autre activité
Les problématiques :
Comment le maillon central de la baie d’Alger
contribuera -t-il à en faire une métropole ?
•Comment valoriser la baie ?
•Comment réconcilier la ville avec la mer ?
•Comment attribuer un rôle structurant à l’oued ?
LA PROPOSITION URBAINE
Schéma de principe
Axe virtuel (minarets)Rue piétonne
Échelle: 1/5000
Schéma des activités
Pole de transport
Pole sportif
Quartier mixte
parc
hôtels
Pole économique
Échelle: 1/2000
Pole économique
La grande mosquée d’Alger
Oued el Harrach
Pole sportif
Quartier mixte
(habitat-équipement)
El harrach
El harrach
El harrach
El harrach
El harrach
El harrach

Contenu connexe

Tendances

Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiereMinocha Archit
 
Mohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsMohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsSami Sahli
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04Sami Sahli
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbainSami Sahli
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainSami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01Sami Sahli
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbainexiluokong
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielleArchi Guelma
 
Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Sami Sahli
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueSami Sahli
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageHiba Architecte
 
Projet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineProjet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineHiba Architecte
 

Tendances (20)

Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiere
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
historiqe d'alger
historiqe d'algerhistoriqe d'alger
historiqe d'alger
 
Mohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsMohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socials
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbain
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbain
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielle
 
Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]
 
Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologique
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichage
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
 
Projet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineProjet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaine
 
Espace public urbain
Espace public urbain Espace public urbain
Espace public urbain
 

En vedette

Urbanisme nouveau
Urbanisme nouveauUrbanisme nouveau
Urbanisme nouveauSami Sahli
 
C'est quel type de ville
C'est quel type de villeC'est quel type de ville
C'est quel type de villeaviej
 
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008Association Villes Internet
 
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?L'Institut Paris Region
 
Caractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesCaractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesAdel Nehaoua
 
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph Rousseau
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph RousseauRenouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph Rousseau
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph RousseauCAUE85
 

En vedette (8)

Urbanisme nouveau
Urbanisme nouveauUrbanisme nouveau
Urbanisme nouveau
 
La route
La routeLa route
La route
 
C'est quel type de ville
C'est quel type de villeC'est quel type de ville
C'est quel type de ville
 
Les voies express (2)
Les voies express (2)Les voies express (2)
Les voies express (2)
 
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Garcia - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
 
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?
La transformation des voies rapides en avenues urbaines. Une bonne idée ?
 
Caractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesCaractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routes
 
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph Rousseau
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph RousseauRenouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph Rousseau
Renouvellement Urbain : l’équation difficile ? Par Jean-Christoph Rousseau
 

Similaire à El harrach

Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAbdelkader Bafdil Archi
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.pptAnalyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.pptDanielJacoups1
 
Définition de la lisibilité
Définition de la lisibilitéDéfinition de la lisibilité
Définition de la lisibilitéHiba Architecte
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfAMINEBOUGUENNOUR
 
Interv 5 rau_laslami
Interv 5 rau_laslamiInterv 5 rau_laslami
Interv 5 rau_laslamisabouni21
 
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3D
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3DImaginaires, modeles et simulations de villes en 3D
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3DGehan Kamachi
 
Design urbain cours_introductif
Design urbain cours_introductifDesign urbain cours_introductif
Design urbain cours_introductifHana ben makhlouf
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxIKRAMESSAID
 
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptx
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptxfiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptx
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptxminachan14
 
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxComposition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxnorahassainedaouadji
 
la ville de sétif entre histoire et modernité.ppt
la ville de sétif entre histoire et modernité.pptla ville de sétif entre histoire et modernité.ppt
la ville de sétif entre histoire et modernité.pptHichemChaib2
 
Carre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorialCarre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorialbdury
 
Des notions d'urbanisme.
Des notions d'urbanisme.Des notions d'urbanisme.
Des notions d'urbanisme.Islem Mehimdet
 

Similaire à El harrach (20)

Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Kevin lynch
Kevin lynchKevin lynch
Kevin lynch
 
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.pptAnalyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
 
Fiche de kivin lynch
Fiche de kivin lynchFiche de kivin lynch
Fiche de kivin lynch
 
Définition de la lisibilité
Définition de la lisibilitéDéfinition de la lisibilité
Définition de la lisibilité
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
 
Interv 5 rau_laslami
Interv 5 rau_laslamiInterv 5 rau_laslami
Interv 5 rau_laslami
 
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3D
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3DImaginaires, modeles et simulations de villes en 3D
Imaginaires, modeles et simulations de villes en 3D
 
Design urbain cours_introductif
Design urbain cours_introductifDesign urbain cours_introductif
Design urbain cours_introductif
 
Quartier de la marine
Quartier de la marineQuartier de la marine
Quartier de la marine
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptx
 
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptx
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptxfiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptx
fiche de lecteur morphologie urbaine (1).pptx
 
Kevin lynche
Kevin lyncheKevin lynche
Kevin lynche
 
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxComposition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
 
la ville de sétif entre histoire et modernité.ppt
la ville de sétif entre histoire et modernité.pptla ville de sétif entre histoire et modernité.ppt
la ville de sétif entre histoire et modernité.ppt
 
Carre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorialCarre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorial
 
Des notions d'urbanisme.
Des notions d'urbanisme.Des notions d'urbanisme.
Des notions d'urbanisme.
 
La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)
 

Plus de Hiba Architecte (20)

These
TheseThese
These
 
Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 

El harrach

  • 1. Ecole Nationale Supérieure d’Architecture d’Alger (ex epau) Analyse et proposition urbaine d’el Harrach Préparé par: Melle AZZOUZ Lahna Melle BOUNIF Sonia Melle DJERROUD Zakia Melle KASSAB Fifi Imene Melle KELLOU Imene Enseignants: M.LAMARA MOHAMED Karim M.DJELLALI Dahmane 2008-2009
  • 2. Plan de travail: I-Présentation de l’approche de KEVIN LYNCH (approche sensorielle): II-Application de l’approche sensorielle: 1-présentation et localisation de la zone d’étude 2-problématiques 3-Les éléments de la structure urbaine: Les limites Les voies Les quartiers Les éléments de repère III-la proposition urbaine 1-schéma de principe 2-les actions 3-schéma des activité IV-la proposition à l’échelle 1/2000 nœuds
  • 3.
  • 4. Avant 1830 Époque turque Pour faire face aux tribus insoumises de la Mitidja, un grand fort carré, Bordj el Kantara entouré de marécages a été édifié en 1724 sur la rive droite de l’oued à coté du pont de pierre. la région a une vocation militaire.
  • 5. Evolution de Maison Carrée 1830-1870 El Harrach (appelé maison carrée par rapport au fort) garda la même vocation. Maison carrée a était jointe avec Fort de l’Eau par un chemin car les troupes faisaient objet d’attaques quotidiennes. •1834 a été l’année du lancement des grands travaux d’assèchements des marais qui vont durer 7 mois; 61 hectares seront asséchés. Elles apparurent alors les premières constructions éparpillées au pied du fort.
  • 6. -Ces constructions regroupées devant le pont seront rattachées à Hussein Day en 1844 -1862, création d’un marché du bétail qui deviendra l’un des plus grand d’Algérie -1870, maison carrée est une commune à part entière .
  • 7. 1870-1890 - 1882: apparition des industries. 1890-1962 - Développement de l’habitat (Bellevue ,Belfort, Lavigerie, Beaulieu, cinq maisons ) - Apparition des HLM- 1959 construction des dunes.
  • 8. L’image de l’environnement Les éléments de la ville Les trois villes La qualité sensorielle Le parcours séquentiel Lisibilité Imagibilité Structure, identité et signification Boston Jersey City Los Angeles Les éléments de repère Les nœuds Les quartiers Les limites Les voies odeur bruit Aspect d’un lieu Photos Croquis Série de diapositives Image de la cité présentation de l’approche de Kevin Lynch
  • 9. La lisibilité : C’est la clarté apparente ou lisibilité du paysage urbain et la facilité d’identifier les éléments de la ville, de les structurer en un schéma cohérent, cette clarté permet de s’orienter grâce aux indications sensorielles et aux souvenirs. (p.3) Imagibilité : C'est la qualité d'un objet qui provoque de fortes images, grâce à la continuité de sa structure et à la clarté de ses éléments, Pour renforcer l'image, on peut utiliser des moyens symboliques (les cartes), comme on peut aussi exercer l'observateur à mieux percevoir la réalité, ou agir sur la forme de l'environnement. (p.11) Structure et identité : Les trois composants de l’image mentale consiste en : son identité (ce qui fait qu’on la reconnaît), sa structure (la relation spatiale de l’objet avec l’observateur), sa signification pratique ou émotive (la signification d’une ville étant très diverses, il vaut mieux la laisser se développer sans la guider). L’image qui sert à orienter doit être claire, complète (permettant ainsi des choix différents d’action), ouverte (s’adaptant aux individus) et communicable. Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
  • 10. :Les limite Les limites sont les frontières entre deux quartiers, ils peuvent être des voies, des rivières, des fronts de mer ou des constructions. (p.72) Les voies: Les voies sont les parcours le long desquels l’observateur se déplace habituellement, occasionnellement ou potentiellement. Les voies se particularisent par les activités qui les bordent, par leur largeur ou leur étroitesse, par les caractéristiques des façades ou de la végétation L'Imagibilité des voies s'accroît grâce à plusieurs qualités: leur continuité, leur direction, leur étalonnage, leur caractère en ligne. (p. 57) Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
  • 11. Les quartiers : Les quartiers sont des parties de la ville, d’une taille assez grande. Un quartier est déterminé par l’existence de plusieurs caractères distinctifs relevant du type de bâti, de décoration, d’activités et de classes sociales (p.77) Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976 Les nœuds : Endroit où se croisent plusieurs voies de communication (p.85)
  • 12. Les éléments de repère: Ce sont des références simples, qui permettent aux habitués de la ville de se guider. La singularité d'un point de repère est donnée par une forme claire, un contraste avec l'arrière plan (le point de repère est propre dans une ville sale, neuf dans une ville ancienne …etc.), une localisation qui ressort (à cause de la grande taille, du contraste local : un bâtiment en retrait par exemple). (p.92)
  • 13. La qualité sensorielle :se rapporte à l’aspect d’un lieu, au bruit, à l’odeur et à l’impression qui s’en dégage. Cette étude traite de ce qu’on peut voir, de ce qu’on peut sentir, de l’odeur de l’air, du son…etc., et l’influence de ces types de sensations sur notre bien-être immédiat, nos actions et notre compréhension des choses. Le parcours séquentiel : On exprime une séquence en associant un plan de base à une série de diapositives ou de croquis réalisés à partir d’une succession de points de vue. Avec un appareil photo, c’est une opération simple, montrer les vues les unes après les autres est un moyen efficace de remplacer le mouvement de l’image. L’aspect comportemental: Pour K. LYNCH les éléments qui bougent dans la ville (les hommes et leurs activités) sont plus importants que les éléments statiques (le cadre physique). Pour comprendre l’environnement perçu, il nous faut deux de ses aspects humains : comment les gens le conçoivent et comment ils s’y comportent.
  • 14. Boston : Les trois villes Le travail de LYNCH a consisté à comparer l’image collective de trois villes à la réalité des formes urbaines (déterminées par enquête sur le terrain) pour en dégager quelques principes de composition urbaine Aspect problématique de l’image de Boston (P.28) L’analyse a permet d’identifier plusieurs problèmes de la forme visuelle de Boston Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
  • 15. C’est une ville fragmentée par les coupures des voies, par la ségrégation sociale et raciale. La ville n’a pas de centre, n’a pas de caractère et le manque de points de repères (les repères sont décrets au moyen de rue et pas de formes reconnaissables) p.29 La forme visuelle de JERSEY-CITY d’après l’enquête jersey City : Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
  • 16. Son image est relativement indifférenciée en raison de son plan quadrillé où les voies se confondent ainsi l’existence de points de repères L’imagibilité à l’échelle des agglomérations est bonne grâce a ces éléments structurants comme l’océan, autoroutes…etc. (p.37) La forme visuelle de LOS ANGELES d’après l’enquête los Angeles : Image de la cité, Kevin L. DUNOD, Paris 1976
  • 18. le site est situé au cœur de la baie d‘ Alger, il est délimité au nord par la mer méditerranée, au sud par la route nationale RN5 (ex moutonnière) et à l‘Est par les communes de Bordj el Kiffan et Bab Ezzouar Vue aérienne de la zone d’étude
  • 19. Situation par rapport à des infrastructures importantes de la capitale Gare maritime Gare ferroviaire Gare routière La grande mosquée SAFEX L’université d’ Alger L’aéroport d’ Alger
  • 20. LES LIMITES La mer méditerranée(limite naturelle) La RN24(limite artificielle) La pénétrante de la foire(limite artificielle) La RN5(limite artificielle)
  • 21. -Les activités qui les bordent. -Caractéristiques des façades qui les bordent. - La végétation qui les borde. - Leur continuité. - Leur direction. - Leur largeur/étroitesse. - Leur alignement LES VOIES
  • 22. -Forte activité commerciale -étroitesse des voies Les problèmes de circulation Élargissement des voies - Gabarits non identiques, traitement de façades hétérogène et non régulier. Absence de délimitation homogène Restructuration des voies -Faible présence de végétation le long des voies Nuisances sonores, pollution, abse nce d’ombre Requalification des voies -absence d’alignement et de continuité
  • 24. -habitat collectif -Implantation dépendante de la trame routière et du relief - une disposition discontinue Quartier bien structuré Réhabilitation -Implantation dépendante de la trame routière -alignement irrégulier -disposition discontinue Quartier bien structuré Bonne accessibilité -Implantation dépendante d’une logique géométrique en alignement régulier . -Une disposition discontinue - présence d’axes de Symétrie -Quartier commerciale Etroitesse des voies Réhabilitation et restructuration
  • 25. Forte densité commerces informels -grands ensembles - caractère commercial Restructuration -Implantation radio centrique autour d’une placette - alignement régulier -Une disposition discontinue Quartier bien structuré
  • 26. Les points de repère Existence de plusieurs éléments de repère à l’échelle de la ville et à celle du quartier, non reliés, de nature différentes Repère majeur Repère mineur
  • 27. Nouveau repère majeur Nouveau repère mineur Repère mineur existant Repère majeur existant
  • 29. Les nœuds Nœuds majeurs Nœuds mineurs Tous les nœuds sont des points de croisement des voies, sans autre activité
  • 30. Les problématiques : Comment le maillon central de la baie d’Alger contribuera -t-il à en faire une métropole ? •Comment valoriser la baie ? •Comment réconcilier la ville avec la mer ? •Comment attribuer un rôle structurant à l’oued ?
  • 32.
  • 33.
  • 34. Schéma de principe Axe virtuel (minarets)Rue piétonne
  • 36. Schéma des activités Pole de transport Pole sportif Quartier mixte parc hôtels Pole économique
  • 38. Pole économique La grande mosquée d’Alger Oued el Harrach Pole sportif Quartier mixte (habitat-équipement)