SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  15
« GESTIONNAIRE D’EPI » 
Professeur : WECKERLE François 
Etudiants auteurs du travail : 
- HUGON Laura 
- TAUPENOT Lucien 
- REITER Quentin
CONTENU D’UNE FORMATION 
« GESTIONNAIRE D’EPI » 
PLAN: 
- Environnement institutionnel et réglementaire 
- Gérer un stock d’EPI 
- Contrôler les EPI
ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL ET 
REGLEMENTAIRE 
PLAN: 
- contexte réglementaire 
- décrets 
- mise en place des certificats de conformité
Contexte réglementaire 
La plupart des équipements de protection pour 
l’escalade sont des Equipements de Protection 
Individuelle (EPI). 
Pour que les EPI puissent être utilisés il faut 
qu’ils portent le marquage CE (contrôle 
européen)
Décrets 
• décret n°94-689 du 5aout 1994 et code du 
travail: interdit le prêt du matériel déjà utilise 
• décret n°2004-249 du 19 mars 2004: autorise 
la location des EPI 
• Norme NF S72-701 
• Directive européenne 89/689/CE
Certificat de conformité 
• Le marquage CE est le marquage de 
conformité a la réglementation des EPi, ainsi 
que la norme AFNOR
GERER UN STOCK D’EPI 
• PLAN: 
• enregistrement du matériel: individuels 
• contrôle des différents matériels: contrôle de 
routine/complémentaire/principale 
• Mise en place d’un registre (contenu du 
registre, support papier ou informatique)
Mise en place d’un registre 
• Les matériels mis a disposition devront 
posséder une identification individuelle afin 
de retrouver leur fiche de vie attenante. Le 
regroupement de l’ensemble des fiches dans 
un classeur ou un fichier informatique permet 
la formation d’un registre de suivi du stock 
d’EPI
Enregistrement du matériel: individuel 
• Une fiche de vie devra être créée avec chaque 
matériel ou lot de matériel. Il faudra y inscrire 
toutes les données d’identification du 
matériel, mais aussi celles du propriétaire, 
ainsi que les dates clés telle que: date de 
fabrication, de mise à disposition, fin de vie 
théorique… 
Cette fiche devra être accompagnée 
systématiquement de la notice d’emploi.
Contrôle des différent matériels 
• Il existe différents types de contrôle a 
effectuer selon le type de matériel 
• attention pour l’ensemble du matériel: ils 
sont a mettre au rebut s’ils ont été en contact 
avec des produits chimiques pouvant affecter 
leur solidité ou leur utilisation.
Contrôler les EPI 
1. Méthode de contrôle 
Les contrôles des EPI peuvent être fait visuellement et/ou tactilement. 
Il existe plusieurs types de contrôle : 
- Le contrôle de routine : il se fait avant et après chaque utilisation du matériel. C’est 
une vérification simplifié servant à détecter une détérioration. 
- Le contrôle complet : Il se compose du contrôle de routine et du contrôle 
complémentaire (contrôle approfondie du matériel) et se fait une fois par an, et à la 
suite d’un événement exceptionnel. 
Suivant les détériorations détectées le matériel peut être mis en retrait ou en rebut. 
La mise en retrait du matériel signifie que celui-ci peut être réparé suite à une action de 
maintenance et peut être remis en service. 
La mise en rebut du matériel signifie que celui-ci à subit une trop grande détérioration et 
qu’il est impossible de le réparer (ex: partie métallique en contact avec un agent 
corrosif, sangles ayant été en contact avec des acides, huiles, solvants …)
2. Événements exceptionnels 
Un événement exceptionnel se caractérise par un incident susceptible de réduire 
considérablement la fiabilité du matériel. 
Exemple d’événements exceptionnels : 
- chute/choc important 
- matériel en contact avec des agents chimiques 
- EPI utilisés en dehors des règles de la notice d’information. 
Après un événement exceptionnel, il faut faire un contrôle complet de matériel, noter 
cet événement dans le registre et noter le contrôle effectué (retirer le matériel 
pour le réparer en cas de très grosses détériorations).
3. Les principaux défauts des EPI dans les activités 
escalade 
Matériel Défauts nécessitant la mise 
en retrait 
Défauts nécessitant la mise 
en rebut 
Bloqueur -Corrosion visible 
- mauvais fonctionnement 
- la came présente une usure 
susceptible d’endommager la 
corde (dents cassées, entailles 
…) 
-Présence de fissures 
- corrosion affectant 
gravement l’état de la 
surface 
- déformation permanente 
Casques -Déformation locale 
permanente au niveau de la 
calotte 
- non fonctionnement du 
système de fermeture de la 
jugulaire 
- mauvais fonctionnement des 
systèmes de réglage 
- présence de fissures sur la 
surface extérieure de la 
calotte. 
-Présence de fissures sur la 
surface extérieure et/ou 
intérieure de la calotte. 
- présence de coupures 
et/ou de brulures sur les 
sangles et coutures.
Matériel Défauts nécessitant la mise 
en retrait 
Défauts nécessitant la mise 
au rebut 
Connecteurs -Corrosion visible 
- mauvais fonctionnement 
du dispositif complet de 
verrouillage du doigt. 
- pour un verrouillage 
manuel à vis, il faut pouvoir 
visser et dévisser à fond. 
- Difficulté de fermeture 
manuelle complète du 
maillon rapide. 
-Corrosion affectant 
gravement l’état de surface 
de l’acier 
- mauvaise accroche du 
doigt sur le corps 
- Présence de fissure 
notamment au niveau de 
l’axe du doigt. 
Cordes - Une partie de l’âme de la 
corde est apparente. 
- l’âme et la gaine de la 
corde ne sont plus 
solidaires aux extrémités 
- présence de zones de 
souplesse différente, ou 
grosseur ponctuelle 
formant une hernie.
Matériel Défauts nécessitant la 
mise en retrait 
Défauts nécessitant la 
mise au rebut 
Descendeurs -Déformation permanente 
- corrosion visible 
- mauvais fonctionnement 
-Corrosion affectant 
gravement l’état de surface 
- présence de fissure 
- usure très prononcée 
Harnais -Présence de coupures 
et/ou de brulures sur le (ou 
les) point(s) 
d’encordement. 
- non blocage des sangles 
dans la boucle de réglage 
-Présence de coupures 
et/ou de brulures sur les 
sangles 
- présence de déformations 
et/ou de fissures sur la 
bouclerie de sécurité 
- difficulté de coulissement 
des sangles dans la boucle 
de réglage. 
- mauvaise fermeture des 
boucles

Contenu connexe

Tendances

Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWGuide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWHani sami joga
 
Formation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxFormation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxSatab1
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industriellechokri SOLTANI
 
Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages  Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages hammani bachir
 
Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018hammani bachir
 
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur ECR Community
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptxhammani bachir
 
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreEPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreBernard Legros
 
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...hammani bachir
 
Rapport observatoire securite
Rapport observatoire securiteRapport observatoire securite
Rapport observatoire securitekamel oussadit
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardSamuelCharmolue
 

Tendances (20)

Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
Cours elingage
Cours elingageCours elingage
Cours elingage
 
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWGuide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
 
Formation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxFormation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptx
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
 
Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages  Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages
 
Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018
 
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur
ECR France Forum ‘03. Qualité, traçabilité et sécurité consommateur
 
Guide epi
Guide epiGuide epi
Guide epi
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptx
 
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-ÊtreEPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
EPI et (anti)CHUTE // EN 795 - code du Bien-Être
 
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
 
cours securité.pptx
cours securité.pptxcours securité.pptx
cours securité.pptx
 
08 les epi
08 les epi08 les epi
08 les epi
 
Rapport observatoire securite
Rapport observatoire securiteRapport observatoire securite
Rapport observatoire securite
 
ISO SME SMI HSE.pptx
ISO SME SMI  HSE.pptxISO SME SMI  HSE.pptx
ISO SME SMI HSE.pptx
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe Bernard
 
Formation incendie
Formation incendieFormation incendie
Formation incendie
 

En vedette

Tes H2 III
Tes H2 IIITes H2 III
Tes H2 IIIRUAULT
 
Projet 2013
Projet 2013Projet 2013
Projet 2013nassriro
 
Présentation du projet de collaboration
Présentation du projet de collaborationPrésentation du projet de collaboration
Présentation du projet de collaborationlabdiste
 
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Shona Whyte
 
The Read-Write Secure Linked Data Web
The Read-Write Secure Linked Data WebThe Read-Write Secure Linked Data Web
The Read-Write Secure Linked Data WebSemWebPro
 
PresentacióN2
PresentacióN2PresentacióN2
PresentacióN2mariyvero
 
Abri pour auto
Abri pour autoAbri pour auto
Abri pour autoTexabri
 
Unidad 1 ord juridico internac
Unidad 1 ord juridico internacUnidad 1 ord juridico internac
Unidad 1 ord juridico internacElena Tapias
 
7sport7 join!
7sport7 join!7sport7 join!
7sport7 join!7sport7
 
De l'idée au produit en lean startup IT
De l'idée au produit en lean startup ITDe l'idée au produit en lean startup IT
De l'idée au produit en lean startup ITFabien Vauchelles
 
Internet en siglo 21- SALTOS JOSE
Internet en siglo 21- SALTOS JOSEInternet en siglo 21- SALTOS JOSE
Internet en siglo 21- SALTOS JOSEjsaltos
 
La hermos..
La hermos..La hermos..
La hermos..Google
 
Aprender Haciendo
Aprender HaciendoAprender Haciendo
Aprender HaciendoCRISDAMIAN
 
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.Seguros Bilbao
 
Préau d'école
Préau d'école Préau d'école
Préau d'école Texabri
 

En vedette (20)

Tes H2 III
Tes H2 IIITes H2 III
Tes H2 III
 
La différenciation et la collaboration
La différenciation et la collaborationLa différenciation et la collaboration
La différenciation et la collaboration
 
7 exo differencie - femme dans soc francaise
7 exo differencie - femme dans soc francaise7 exo differencie - femme dans soc francaise
7 exo differencie - femme dans soc francaise
 
Projet 2013
Projet 2013Projet 2013
Projet 2013
 
Présentation du projet de collaboration
Présentation du projet de collaborationPrésentation du projet de collaboration
Présentation du projet de collaboration
 
7 exercices-remediations-jc jost
7 exercices-remediations-jc jost7 exercices-remediations-jc jost
7 exercices-remediations-jc jost
 
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
 
The Read-Write Secure Linked Data Web
The Read-Write Secure Linked Data WebThe Read-Write Secure Linked Data Web
The Read-Write Secure Linked Data Web
 
PresentacióN2
PresentacióN2PresentacióN2
PresentacióN2
 
Abri pour auto
Abri pour autoAbri pour auto
Abri pour auto
 
Unidad 1 ord juridico internac
Unidad 1 ord juridico internacUnidad 1 ord juridico internac
Unidad 1 ord juridico internac
 
7sport7 join!
7sport7 join!7sport7 join!
7sport7 join!
 
De l'idée au produit en lean startup IT
De l'idée au produit en lean startup ITDe l'idée au produit en lean startup IT
De l'idée au produit en lean startup IT
 
Panfletos del Centenario
Panfletos del CentenarioPanfletos del Centenario
Panfletos del Centenario
 
Internet en siglo 21- SALTOS JOSE
Internet en siglo 21- SALTOS JOSEInternet en siglo 21- SALTOS JOSE
Internet en siglo 21- SALTOS JOSE
 
Fête saint joseph 2015
Fête saint joseph  2015Fête saint joseph  2015
Fête saint joseph 2015
 
La hermos..
La hermos..La hermos..
La hermos..
 
Aprender Haciendo
Aprender HaciendoAprender Haciendo
Aprender Haciendo
 
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.
Dossier corporativo bexel ingeniería s.l.
 
Préau d'école
Préau d'école Préau d'école
Préau d'école
 

Similaire à Formation epi

Similaire à Formation epi (6)

Tecnical notice-avao-bod-bod-fast c715011-c_nfpa
Tecnical notice-avao-bod-bod-fast c715011-c_nfpaTecnical notice-avao-bod-bod-fast c715011-c_nfpa
Tecnical notice-avao-bod-bod-fast c715011-c_nfpa
 
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (3/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (3/6)Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (3/6)
Journée sécurité et bien-être au travail du 04/04/2019 (3/6)
 
H2 14
H2 14H2 14
H2 14
 
H2 14
H2 14H2 14
H2 14
 
H2 7
H2 7H2 7
H2 7
 
H2 7
H2 7H2 7
H2 7
 

Formation epi

  • 1. « GESTIONNAIRE D’EPI » Professeur : WECKERLE François Etudiants auteurs du travail : - HUGON Laura - TAUPENOT Lucien - REITER Quentin
  • 2. CONTENU D’UNE FORMATION « GESTIONNAIRE D’EPI » PLAN: - Environnement institutionnel et réglementaire - Gérer un stock d’EPI - Contrôler les EPI
  • 3. ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE PLAN: - contexte réglementaire - décrets - mise en place des certificats de conformité
  • 4. Contexte réglementaire La plupart des équipements de protection pour l’escalade sont des Equipements de Protection Individuelle (EPI). Pour que les EPI puissent être utilisés il faut qu’ils portent le marquage CE (contrôle européen)
  • 5. Décrets • décret n°94-689 du 5aout 1994 et code du travail: interdit le prêt du matériel déjà utilise • décret n°2004-249 du 19 mars 2004: autorise la location des EPI • Norme NF S72-701 • Directive européenne 89/689/CE
  • 6. Certificat de conformité • Le marquage CE est le marquage de conformité a la réglementation des EPi, ainsi que la norme AFNOR
  • 7. GERER UN STOCK D’EPI • PLAN: • enregistrement du matériel: individuels • contrôle des différents matériels: contrôle de routine/complémentaire/principale • Mise en place d’un registre (contenu du registre, support papier ou informatique)
  • 8. Mise en place d’un registre • Les matériels mis a disposition devront posséder une identification individuelle afin de retrouver leur fiche de vie attenante. Le regroupement de l’ensemble des fiches dans un classeur ou un fichier informatique permet la formation d’un registre de suivi du stock d’EPI
  • 9. Enregistrement du matériel: individuel • Une fiche de vie devra être créée avec chaque matériel ou lot de matériel. Il faudra y inscrire toutes les données d’identification du matériel, mais aussi celles du propriétaire, ainsi que les dates clés telle que: date de fabrication, de mise à disposition, fin de vie théorique… Cette fiche devra être accompagnée systématiquement de la notice d’emploi.
  • 10. Contrôle des différent matériels • Il existe différents types de contrôle a effectuer selon le type de matériel • attention pour l’ensemble du matériel: ils sont a mettre au rebut s’ils ont été en contact avec des produits chimiques pouvant affecter leur solidité ou leur utilisation.
  • 11. Contrôler les EPI 1. Méthode de contrôle Les contrôles des EPI peuvent être fait visuellement et/ou tactilement. Il existe plusieurs types de contrôle : - Le contrôle de routine : il se fait avant et après chaque utilisation du matériel. C’est une vérification simplifié servant à détecter une détérioration. - Le contrôle complet : Il se compose du contrôle de routine et du contrôle complémentaire (contrôle approfondie du matériel) et se fait une fois par an, et à la suite d’un événement exceptionnel. Suivant les détériorations détectées le matériel peut être mis en retrait ou en rebut. La mise en retrait du matériel signifie que celui-ci peut être réparé suite à une action de maintenance et peut être remis en service. La mise en rebut du matériel signifie que celui-ci à subit une trop grande détérioration et qu’il est impossible de le réparer (ex: partie métallique en contact avec un agent corrosif, sangles ayant été en contact avec des acides, huiles, solvants …)
  • 12. 2. Événements exceptionnels Un événement exceptionnel se caractérise par un incident susceptible de réduire considérablement la fiabilité du matériel. Exemple d’événements exceptionnels : - chute/choc important - matériel en contact avec des agents chimiques - EPI utilisés en dehors des règles de la notice d’information. Après un événement exceptionnel, il faut faire un contrôle complet de matériel, noter cet événement dans le registre et noter le contrôle effectué (retirer le matériel pour le réparer en cas de très grosses détériorations).
  • 13. 3. Les principaux défauts des EPI dans les activités escalade Matériel Défauts nécessitant la mise en retrait Défauts nécessitant la mise en rebut Bloqueur -Corrosion visible - mauvais fonctionnement - la came présente une usure susceptible d’endommager la corde (dents cassées, entailles …) -Présence de fissures - corrosion affectant gravement l’état de la surface - déformation permanente Casques -Déformation locale permanente au niveau de la calotte - non fonctionnement du système de fermeture de la jugulaire - mauvais fonctionnement des systèmes de réglage - présence de fissures sur la surface extérieure de la calotte. -Présence de fissures sur la surface extérieure et/ou intérieure de la calotte. - présence de coupures et/ou de brulures sur les sangles et coutures.
  • 14. Matériel Défauts nécessitant la mise en retrait Défauts nécessitant la mise au rebut Connecteurs -Corrosion visible - mauvais fonctionnement du dispositif complet de verrouillage du doigt. - pour un verrouillage manuel à vis, il faut pouvoir visser et dévisser à fond. - Difficulté de fermeture manuelle complète du maillon rapide. -Corrosion affectant gravement l’état de surface de l’acier - mauvaise accroche du doigt sur le corps - Présence de fissure notamment au niveau de l’axe du doigt. Cordes - Une partie de l’âme de la corde est apparente. - l’âme et la gaine de la corde ne sont plus solidaires aux extrémités - présence de zones de souplesse différente, ou grosseur ponctuelle formant une hernie.
  • 15. Matériel Défauts nécessitant la mise en retrait Défauts nécessitant la mise au rebut Descendeurs -Déformation permanente - corrosion visible - mauvais fonctionnement -Corrosion affectant gravement l’état de surface - présence de fissure - usure très prononcée Harnais -Présence de coupures et/ou de brulures sur le (ou les) point(s) d’encordement. - non blocage des sangles dans la boucle de réglage -Présence de coupures et/ou de brulures sur les sangles - présence de déformations et/ou de fissures sur la bouclerie de sécurité - difficulté de coulissement des sangles dans la boucle de réglage. - mauvaise fermeture des boucles