SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  89
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
1 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U0 : INTRODUCTION
Les prescriptions de sécurité sont destinées au personnel de
l’entreprise appelé à effectuer des manouvres et travaux sur
les installations de l’établissement.
Elles sont pour objet de part de leurs conceptions simples,
d’attirer l’attention des agents concernés sur les mesures de
prévention à prendre pour éviter les dangers inhérents à
l’exercice de leur activité
Les prescriptions et interdictions qui y sont contenues sont à
observer scrupuleusement par les agents dont la
responsabilité est engagée en cas de manquement aux
dispositions du règlement intérieur de l’entreprise.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
2 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U1 : Prescriptions générales
1-1 Risques d’origine thermique :
Risques liés à la température et à la pression de la vapeur ou de l’eau.
1-2 Risques d’origine mécanique :
Risques liés à la présence de pièces et ensembles en mouvement ainsi qu’aux
travaux de maintenance mécanique.
1-3 Risques d’origine électrique :
Risques liés aux tensions et intensité mise en jeu sur les installations
électriques.
1-4 Risques d’origine chimique :
Risques liés aux produits dangereux, acides ou basiques utilisés en centrales.
1-5 Risques d’explosion :
Risques liés aux appareils à pression de gaz ou de vapeur.
1-6 Risques d’incendie :
Risques liés à l’inflammation des matériaux et des fluides présents.
1-7 Risques d’origines diverses :
Autres risques liés aux travaux annexes (hauteur, enceinte sous oxygéné,
manutention au bord de l’eau.
1-ENONCE DES RISQUES
RISQUES
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
3 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est prescrit à tout agent :
De n’entreprendre un travail que s’il en a reçu l’ordre de son
responsable,
De connaitre la signification précise des symboles de
signalisations utilisées,
De prendre connaissance et de respecter les consignes
affichées,
D’utiliser les équipements individuels réglementaires de
sécurité,
De veiller à sa propre sécurité et à celles des collègues,
De prendre, en cas de situations dangereuses, toutes mesures
urgentes et d’en alerter les responsables concernés,
De travailler dans les limites de la zone de travail.
1-8 REGLES GENERALES
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
4 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U2 : Manœuvres et travaux sur les installations combustibles
CONDAMANATION –CONSIGNATION
A-Condamnation d’un appareil : un appareil est dit condamné lorsqu’il
est mobilisé dans une position d’ouverture ou de fermeture et que sa
manœuvre est rendue impossible. Il est interdit de travailler sur un
appareil condamné.
B- consignation d’une installation ou d’un appareil.
Consignation électrique : elle comprend la condamnation en position
d’ouverture des appareils électriques de séparation, la vérification d’absence
de toute tension électrique, la mise à la terre en court-circuit.
2- 1 MANŒUVRES ET TRAVAUX
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
5 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
BUT : indiquer l’état fonctionnel de l’installation ainsi que les prescriptions
qui s’y rapportent.
INTERDICTION : Cercle Rouge ; interdiction formelle de :
- Pénétrer
- manœuvrer
- toucher
DANGER : Triangle Jaune ; pas d’intervention avant exécution des mesures
préalables de sécurité.
ABSENCE DE DANGER : Rectangle Vert ; autorisation de travailler.
3.4- TRAVAUX
Le chef de travaux assure la direction effective des travaux et de
commandement direct des exécutants.
Il est responsable de son chantier et du respect des règles de sécurité.
2.2 SIGNAUX NORMALISES
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
6 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U3 : Manœuvres et travaux sur les échangeurs thermiques
3-1- MANŒUVRES ET TRAVAUX SUR
LES INSTALLATIONS DE COMBUSTIBLES
En raison des risques importants (émanation de gaz, vapeurs
nocives…) ne jamais pénétrer dans des locaux, fouilles,
caissons et autres espaces renfermés en l’absence de mesures
particulières de sécurité (ventilation, protection individuelle).
Ne descendre qu’avec l’autorisation du responsable, s’équiper
d’un harnais munie d’une longe est tenue par une personne
prête à intervenir en cas de besoin.
Dans tout les endroits dangereux, s’il y nécessité d’éclairer,
n’utiliser que des lampes baladeuses antidéflagrantes pour
éliminer le risque d’explosion.
RESPECTER SCRUPULEUSEMENT LES REGLES DE SECURITE.
A-RISQUES D’ASPHYXIE
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
7 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
II est interdit :
de pénétrer dans un réservoir ou un appareil ayant
contenu des vapeurs d’hydrocarbures, sans l’avoir
préalable et successivement :
Isolé de toute arrivée de combustible (à l’état liquide ou
vapeur),
vidangé et purgé,
Ventilé énergiquement et s’être assurée que son
atmosphère n’est pas toxique.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
8 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est interdit :
De fumer
D’introduire ou d’allumer des feux nus (foyer, flamme,
forge, chalumeaux).
De porter et d’employer tout appareil ou objet
susceptible de provoquer des étincelles ou des flammes,
présentant des surfaces très chaudes.
D’exécuter tout travail sous tension sur les installations
électriques (les remplacements des lampes et des
fusibles doivent être obligatoirement effectués hors
tension).
B-RISQUE D’EXPLOSION
DD4EXPLOSIONNNDDD’EX
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
9 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est interdit
De brancher la tuyauterie mobile sans avoir auparavant relié
électriquement les citernes de transport au circuit de terre des
installations fixes.
D’utiliser les tuyauteries des mobiles dont les extrémités métalliques
ne sont pas reliées électriquement entre elles.
Il est prescrit
De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz
C-DECHARGEMENT DES COMBUSTIBLES
CCOMBUSTIBLESdRISQUE D’EXPLOSION
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
10 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
3-2 MANŒUVRES ET TRAVAUX SUR LES
ECHANGEURS THERMIQUES
Il est prescrit :
D’utiliser l’outillage antidéflagrant.
Il est interdit pendant le fonctionnement des bruleurs, de se tenir
inutilement devant les portes et regards donnant sur la chambre de
combustion (éventualité d’un retour de flamme).
D’observer les feux par des ouvertures autres que celles prévues à cet
effet.
Il est prescrit
D’utiliser les écrans spéciaux pour la protection des yeux et du
visage.
A-TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UNE CHAUDIERE
CCOMBUSTIBLESdRISQUE D’EXPLOSION
B-STATIONNEMENT ET CONTROLE DES FEUX
DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSIONDPHYXIE
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
11 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est prescrit-
D’utiliser les moyens de protection individuelle appropriés aux
travaux : casque, lunettes, harnais, combinaisons spéciales
Il est interdit :
D’utiliser pour l’éclairage ou les travaux, tout appareillage
électrique autre que celui alimenté en TBT.
C-PROTECTIONS
DD4EXPLOSIONN
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
12 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
3.3- TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UN RESERVOIR
OU CONDUIT DE GAZ DE COMBUSTION
Il est prescrit :
A tout agent pénétrant dans un réservoir, un conduit de gaz de
combustion étroit, sinueux, de rester en liaison avec un agent
resté à l’extérieur et à proximité immédiate.
3.4- TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UNE ENCEINTE
CHAUDE OU SOUS PRESSION.
Il est interdit :
De pénétrer dans l’échangeur et dans une de ses parties
constitutives, avant que la température n’ait suffisamment
baissé pour écarter tout risque de brulures,
D’exécuter des travaux sur un appareil quelconque de cet
échangeur sous pression d’eau ou de vapeur, sans que les
parties ou appareils intéressés n’aient été consignés.
EXECUTION DES TRAVAUX
DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLO
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
13 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
3.5 FIN DES TRAVAUX DANS UNE ENCEINTE
Il est prescrit :
D’assurer, à la fin des travaux qu’aucune personne n’est restée
à l’intérieur d’un échangeur thermique.
3.6- TRAVAUX DANS LES RESERVOIRS ET CIRCUIT D’HUILE
Il est interdit :
D’entreprendre ces travaux sans bon de consignation
De pénétrer dans les réservoirs, sans y avoir vérifié au
préalable, la teneur en oxygène de l’atmosphère,
De pénétrer sans avoir procédé à la vidange complète et assuré
une ventilation suffisante du réservoir,
D’effectuer des travaux de soudure, comme d’utiliser une
flamme nue sur des circuits d’huile ou dans une cuve.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
14 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U4 : Travaux en hauteur, échelles et échafaudages
Le mauvais état et la mauvaise utilisation des échelles
provoquent des accidents.
Il ne doit être fait usage que d’échelles en bon état.
Toute échelle fortement abimée doit être remplacée, puis
détruite.
L’échelle de fortune est proscrite.
Il est interdit
D’appuyer une échelle non munie d’un dispositif approprié.
De monter et de travailler à plusieurs sur la même échelle.
4.1 LES ECHELLES
DD4EXPLOSION
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
15 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Prescriptions de sécurité
Empêcher les échelles doubles de glisser au moyen de
chainettes, cordage.
Ne jamais se servir du dernier échelon.
Les échelles coulissantes doivent avoir un chevauchement d’au
moins 5 échelons.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
16 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Installer les échelles sur un sol stable, contre une surface solide et
fixe, et de façon qu’elles ne puissent ne glisser, ni basculer.
Faire dépasser les échelles d’un mètre au moins au-dessus du
plancher de travail auquel elles donnent accès.
Près de lignes électriques on utilise des échelles en bois ou en
plastique.
Les échelles en bois ne peuvent pas être peintes!
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
17 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
18 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
A. ECHAFAUDAGES FIXES
PRESCRIPTIONS
Les échafaudages doivent être très soigneusement montés et
démontés par du personnel qualifié.
Ils doivent être arrimés à des points solides de la construction.
Ils doivent être solides, résistants, et présenter toutes les
garanties nécessaires pour empêcher les chutes des personnes,
de matériaux et d’outils.
PRESCRIPTIONS
Il appartient à chacun de veiller au bon état des échafaudages.
N’utiliser que du matériel d’échafaudage adapté et de bonne
qualité.
Pendant le montage et le démontage, veiller à ce que personne ne se
trouve en dessous de l’échafaudage.
Utiliser l’équipement contre les chutes mis à disposition.
4.2 LES ECHAFAUDAGES
DD4EXPLOSIONNN
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
19 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
PRESCRIPTIONS
Ne jamais utiliser un échafaudage avant qu’il ne soit complètement
achevé.
En cas d’impossibilité il y aura lieu de placer un garde –corps du coté
façade.
Des gardes –corps doivent être mis en place pour empêcher les chutes
des personnes, de matériaux et d’outils.
Les planchers d’échafaudage doivent être robustes, jointifs et libres de
tout encombrement.
L’écartement entre le plancher de l’échafaudage et la façade de la
construction doit être le plus petit possible.
PRESCRIPTIONS
l’échafaudage doit reposer sur un sol et sur des appuis solides, par
exemple des pièces de bois présentant une assise suffisante compte tenu
de la résistance du sol.
Il ne doit jamais reposer sur des briques, caisses, etc.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
20 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Attention aux canalisations électriques:
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
21 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
B- ECHAFAUDAGES MOBILES
Les échafaudages roulants ne doivent être déplacés que
lentement, de préférence dans le sens de la longueur sur des
sols bien dégagés.
Personne ne doit se trouver sur l’échafaudage pendant les
déplacements.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
22 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Avant tout déplacement, s’assurer qu’aucun objet ne puisse
tomber.
Avant de monter sur un échafaudage roulant, toujours
verrouiller les roues et mettre en place les stabilisateurs si
nécessaire.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
23 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
FAITE ATTENTION LORS DES TRAVAUX AU
VOISINAGE DES LIGNES ELCTRIQUES
NON RESPECT DE LA DISTANCE MINIMALE D ’APPROCHE :
3m dans ce cas
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
24 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U5 : Travaux d’atelier et divers
5.1. MACHINES OUTILS
Il est interdit :
De mettre une machine en marche sans vérifier que :
L’opération ne pourra pas blesser quelqu'un,
Les carters de protection sont en place,
Le fil de terre des machines est correctement monté,
D’enlever en marche les carters de protection.
DANGER DES MACHINES TOURNANTES
Il est interdit :
De travailler avec des vêtements flottants ou non boutonnés, avec
des cheveux longs sans coiffure.
Il est prescrit :
De bien fixer les pièces sur le plateau ou la table de la machine.
TRAVAUX D’ATELIER ET D’IVERS
DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSION
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
25 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
5.2- CLEFS
Il est interdit :
D’utiliser une clef fissurée ou en mauvais état,
De s’en servir comme d’un marteau,
D’utiliser une clef ouverte trop grande pour l’écrou,
De rectifier à la meule des clefs pour adapter leur ouverture,
D’utiliser un tube rallonge sur une clef.
5.3- MARTEAUX ET MASSES
Il est prescrit :
D’utiliser les marteaux et les masses dont le manche est sain, bien
encastré, bien immobilisé par un coin rugueux.
5.4- BURINS ET BEDANES
Il est interdit :
D’utiliser des burins et bédanes dont la tête présente des bavures.
OUTILS MANUELS
sSDD4EXPLOSIONNNDDD
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
26 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
5.5- LIMES
Il est interdit :
D’utiliser ces outils sans manche.
5.6- MEULES
Il est interdit :
De meuler sans lunettes même si la meule comporte un écran.
De porter des vêtements ou cravates flottants et de meuler avec des
cheveux longs sans coiffure.
5.7- TRAVAUX DE PEINTURE AU PISTOLET
Il est prescrit :
D’utiliser les masques respiratoires, cagoules à adduction d’air.
5.8- TRAVAUX AVEC PISTOLET DE SCELLEMENT
Il est interdit :
De manipuler un pistolet de scellement sans porter des lunettes
de protection et un casque,
De maintenir chargé un pistolet qui ne doit pas être utilisé
immédiatement,
D’utiliser les pistolets de scellement dans les locaux ou
existent des risques d’explosion (hydrogène, acétylène).
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
27 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
5-9 -CONGNATION MECANIQUE OU
THERMIQUE
Pour les installations dont la tension est supérieure à 1000 volts, il
est nécessaire de mettre en place des signalisations de consignation
(pancarte, macaron, cadenas)
Consignation mécanique ou thermique
Mettre un appareil ou une installation en état de consignation :
C’est effectuer l’ensemble des opérations destinées à :
Son isolement du reste des ouvrages,
Sa vidange de tout fluide éventuel,
Son contrôle d’absence de fluide dangereux dans l’appareil,
Les signalisations nécessaires à mettre en place.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
28 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U6 : Travaux de soudage et de forge
6-1 PRESCRIPTIONS GENERALES
Il est interdit :
De regarder même à distance l’arc.
Il est prescrit :
Pour le soudeur :
De se protéger les yeux avec un écran, masque ou cagoule.
Pour l’aide soudeur :
De porter des lunettes appropriées :
Pour protéger les tiers :
De mettre des volets de protection.
TRAVAUX DE SOUDAGE
DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPL
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
29 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
6.2 SOUDAGE ELECTRIQUE
Il est prescrit :
De brancher dans l’ordre :
D’abord les câbles sur le poste à soudure,
Le câble de terre sur la prise de terre,
Le câble d’alimentation de courant sur les bornes de
l’interrupteur ouvert.
6.3 TRAVAUX SUR RECIPIENTS
Il est interdit :
D’exécuter des travaux de soudage sur des récipients ayant
contenus des matières inflammables ou volatiles sans les
avoirs au préalable nettoyés et dégazés à la vapeur (même sur
des récipients vidangés depuis longtemps, pouvant présenter
des risques d’asphyxie, d’anoxie ou d’explosion).
Il est interdit :
D’utiliser l’oxygène pour améliorer l’air ambiant lors des
travaux de soudure en atmosphère.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
30 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U7 : Utilisation et stockage des gaz
UTILISATION DES GAZ
7.1 PRESCRIPTIONS GENERALES
Il est interdit :
De fumer ou de pénétrer avec une flamme dans un dépôt de
bouteilles de gaz,
D’utiliser les bouteilles de gaz à une activité pour laquelle elles
ne sont pas destinées,
De forcer un robinet dur à ouvrir.
Il est prescrit :
De laisser toujours sur les bouteilles la clef du robinet pour une
fermeture rapide en cas de nécessité,
De refermer le robinet des bouteilles après utilisation.
7- UTILISATION ET STOCKAGE DES GAZ
DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSIONDPH
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
31 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
7.2 -RECHERCHE DE FUITE DE GAZ
Il est interdit :
De rechercher une fuite de gaz avec une flamme,
Il est prescrit :
De rechercher les fuites avec de l’eau savonneuse.
7.3 –ENTRETIEN DES BOUTEILLES DE GAZ
Il est interdit :
De graisser les robinets des bouteilles d’oxygène ou des
chalumeaux.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
32 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
7.4–STOCKAGE DES BOUTEILLES DE GAZ
Il est prescrit :
De stocker les bouteilles de gaz debout et attachées au mur,
De les transporter avec des appareils de levage appropriés.
Il est interdit :
D’exposer les bouteilles de gaz au soleil.
D’exposer les bouteilles de gaz à une source de chaleur.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
33 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U8 : Utilisation et manipulation des produits dangereux
8–UTILISATION DES SOLVANTS
Il est interdit :
De fumer, de s’alimenter durant l’utilisation des solvants,
D’utiliser des solvants à proximité d’une source de chaleur,
D’utiliser ces produits pour le lavage ou le dégraissage des
mains,
D’utiliser le trichloréthylène1. Chimie composé organique liquide, à base de chlore
et d'éthylène, utilisé comme solvant industriel ou produit détachant.
Il est prescrit :
De porter :
une protection respiratoire,
Des lunettes,
Des gants à manchettes appropriés,
Tablier, bottes.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
34 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
8.1–UTILISATION DES PRODUITS DANGEREUX
(ACIDES, BASES…)
Il est interdit :
De fumer lors de l’utilisation des produits corrosifs,
De verser de l’eau dans les acides ou les bases concentrés,
De transporter, manipuler des acides ou de bases sans porter
un équipement de sécurité,
De trop remplir des récipients d’acides ou de bases pour éviter
les débordements,
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
35 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est interdit :
D’employer les moyens de fortune pour le transport des
récipients d’acide ou de base,
De transvaser ces produits avec des moyens inappropriés,
De travailler sur les installations non consignées et non
vidangée.
Des installations sanitaires doivent mises à la disposition des
travailleurs pour leur hygiène personnelle.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
36 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Elimination des déchets dangereux.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
37 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
8.2 Quels sont les premiers secours ?
En cas d’inhalation :
Dégagez la victime de l’atmosphère polluée.
Mettez la victime en repos strict en Position Latérale de Sécurité (P L S).
Evacuez la victime chez un médecin.
Si nécessaire, pratiquez les gestes élémentaires de survie, en
attendant l’évacuation.
Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin.
En cas d’ingestion accidentelle :
Ne faites jamais vomir en cas d’ingestion la victime.
Ne donnez jamais à boire.
Evacuez la victime chez un médecin.
Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin.
S’il s’agit de projections dans les yeux :
Rincez abondamment avant de se rendre à l’infirmerie.
Evacuez la victime chez un médecin.
Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
38 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
S’il s’agit de projections sur les vêtements :
Rendez-vous immédiatement à la douche et rincez.
Débarrassez-vous des vêtements touchés.
Si la peau est atteinte, laver la partie touchée à grand d’eau et se
rendre à l’infirmerie.
Evacuez la victime chez un médecin.
Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin.
8.3 Qu’est-ce qu’un produit dangereux ?
C’est un produit capable de provoquer un ou plusieurs des
effets suivantes :
incendie
explosion
brûlures
asphyxie
intoxications aiguë
réactions dangereuse
Irritation
Etc…
Pour avoir des informations sur les risques des produits dangereux et
les moyens de prévention, on doit consulter :
L’étiquetage ;
Les Fiches de Données de Sécurité ;
Notice technique ;
Les spécialistes.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
39 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
8.4–UTILISATION DE GRAISSAGE DES PIECES
Il est prescrit :
De porter les équipements de sécurité appropriés (anti-
acide...),
Après utilisation de ces produits, de se laver énergiquement à
l’eau,
En cas d’accident, utiliser le lave-œil, ou la douche de sécurité.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
40 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
8.5 TRANSPORT DES PRODUITS DANGEREUX
Transport routier :
a) Le chauffeur du camion doit être habilité et bien informer par son
responsable hiérarchique et le gestionnaire du matériel de tous les
risques que peut présenter les produits transportés ainsi que les
mesures à prendre en cas d’incident ou accident durant l’opération
de transport.
b) Le gestionnaire du matériel doit fournir la fiche de donnée de
sécurité du produit transporté au chauffeur du camion pour la
remettre au destinataire (chantier) avec le produit ou la présenter
aux autorités locale en cas d’incident ou accident.
c) Les camions citernes destinés au transport des produits chimiques
doivent porter obligatoirement l’étiquette de danger dont le but
principal est d’informer le destinataire et les personnes devant
intervenir en cas d’accident de la nature et du degré de danger du
produit transporté.
U9 : Utilisation de l’énergie électrique
U10 : Travaux au bord de l’eau
U11 : Manutention et engins de levage
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
41 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
PICTOGRAMME DES PRODUITS CHIMIQUES
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
42 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U9 utilisation de l’énergie électrique
LES DANGERS DE L’ÉLECTRICITE
ELECTROCUTION
ELECTRISATION
BRULURES
PERTE DES YEUX PAR ARC ELECTRIQUE
CHUTE LIEE AU CHOC ELECTRIQUE
INCENDIE, EXPLOSION
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
43 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
9.1 LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES
Protéger les fils conducteurs du risque d'écrasement en ne les
déroulant pas en travers du passage d'un véhicule.
Débrancher les appareils en tirant sur la fiche et non sur le fil,
Ne jamais bricoler une prise électrique endommagée,
Ne jamais laisser une rallonge branchée à une prise sans
qu'elle soit reliée à un appareil électrique,
Ne jamais utiliser un fil pour tirer ou déplacer un appareil
électrique,
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
44 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Ne jamais toucher à un fil dénudé dont on ne perçoit qu'une
extrémité,
Ne jamais toucher un appareil électrique avec les mains
mouillées,
Seul un électricien, qualifié et désigné, peut installer, modifier,
réparer, entretenir les installations électriques,
Tout bricolage est source d’accident grave : l’électrocution,
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
45 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Ne jamais « bricoler », modifier une installation électrique.
Signaler immédiatement toute anomalie, tout défaut au chef
direct ou à l’électricien responsable,
Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur la
fiche, jamais sur le câble d’alimentation,
Ne jamais remettre sous tension un circuit de sa propre
initiative,
Les isolants des câbles électriques sont les garants de votre
sécurité, Il faut protéger au maximum les canalisations
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
46 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
électriques contre les risques d’écrasement, cisaillement,
coupures, etc.… Tout câble dénudé doit être remplacé.
Ne pas placer les câbles sur des arrêtes,
Manipuler avec prudence les raccordements, les fiches etc.…,
Seules les lampes portatives réglementaires (baladeuses)
doivent être utilisées, jamais de lampes bricolées.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
47 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Faite attention aux travaux à proximité des ouvrages
électrique, il y a risque d’électrocution par amorçages.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
48 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
1.1 9.2 LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES
1.2
– L’INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN
:
Effets du passage du courant alternatif dans le corps humain
(Valeurs approximatives, variant selon la personne)
0,5 à 1 mA Seuil de perception suivant l’état de la peau.
8 mA Choc au toucher, réaction brutale.
10 mA Choc électrique + Contraction des muscles des
membres – Crispation durable.
20 mA Choc électrique + Début de tétanisation de la cage
Thoracique.
30 mA Choc électrique + Tétanisation du thorax.
40 mA Choc + Tétanisation + Fibrillation ventriculaire : survie
limitée à 3 minutes par arrêt ventriculaire.
70 à 100 mA idem + brûlures.
1000 mA Arrêt cardiaque immédiat – brûlures profondes –
décomposition chimique du sang.
(Phénomène irréversible = mort certaine).
2000 mA Centres nerveux détruits – décomposition chimique interne.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
49 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U10 Travaux au bord de l’eau
10.1 TRAVAUX AU BORD DE L’EAU
Il est interdit :
De stationner inutilement au bord de l’eau (prise d’eau,
station de pompage, canal de rejet).
Il est prescrit :
De porter des bottes ou des chaussures de sécurité anti-
dérapantes et un gilet de flottaison,
D’emprunter les voies normales d’accès.
10.2 UTILISATION D’UNE BARQUE
Il est interdit :
De surcharger une barque.
Il est prescrit :
De porter un gilet de flottaison,
D’embarquer ou de débarquer avec précaution, la barque
étant amarrée ou tenue,
De se placer assis en main tenant la barque en équilibre.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
50 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U11-Manutentions et engins de levage
11.1 Enoncé des risques liés à la manutention manuelle :
Les principaux dangers sont :
En outre, l’usure naturelle et progressive des disques intervertébraux
favorise et provoque ces lésions qui sont à l’origine des :
Douleurs lombaires
Hernies discales ;
Sciatiques ;
Luxations ;
Déchirures musculaires ;
Plaies ;
Fractures ;
Ecrasements des doigts ou des membres ;
Etc.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
51 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
11.2Les principes de base de la manutention
manuelle Manœuvres à bras
1- Raidir la conne vertébrale
Maintenir droite la colonne vertébrale pendant toute la durée
de la manutention manuelle
2-Encadrer la charge
Placer les pieds le plus près possibles de la charge
Estimer le poids de la charge pour déterminer l’effort à fournir.
3-Fléchir les jambes
S’accroupir près de la charge
Prendre la charge avec les mains.
4-Tendre les bras
Maintenir les bras tendus sans contraction pendant toute la
durée de la manutention manuelle.
5-Soulever la charge
Pousser sur les jambes.
NOTA
Pour soulever une charge, les positions des pieds, du dos, des
jambes et des bras seront les mêmes.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
52 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
11.3 MANUTENT IONS MANUELLES PRINCIPALES
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
53 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
11.4 MANUTENTIONS MANUELLES PRINCIPALES
ECIPA LES
11.5-TRANSPORT DE CHARGE
2.1 TRANSPORT DE PIECES LONGUES
Il est recommandé :
Dans le cas d’un seul homme de porter la pièce inclinée de manière à
dégager une hauteur d’homme à l’avant, surtout dans les changements
de direction,
dans le cas de plusieurs hommes, disposer le premier porteur
le plus près possible de l’avant.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
54 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Le code du travail indique qu’il faut :
> privilégier la manutention mécanique
> limiter les charges :
• en fonction du sexe et de l’âge
Hommes Femmes
16 à 17 ans A partir de 18 ans 16 à 17 ans A partir de 18 ans
20 kg 55 kg 10 kg 25 kg
De plus, le transport sur chariot est interdit au personnel de moins de 18 ans et
aux femmes enceintes. Pour les femmes, il est limité à une charge de 40 kg,
poids du chariot compris.
Les limites recommandées pour le port occasionnel de charges sont :
HOMMES FEMMES
15 à 18 ans 18 à 45 ans 45 à 65 ans 15 à 18 ans 18 à 45 ans 45 à 65 ans
15 kg 30 kg 25 kg 12 kg 15 k 12 kg
Dans le cas de port répétitif de charges, les limites recommandées sont plus
basses.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
55 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
11.6-ENGINS DE LEVAGE ET DE MANUTENTION
a- POINT D’ACROCHAGE
Il est prescrit :
Avant utilisation de vérifier que le point d’accrochage est en
bon état.
Avant utilisation
que les appareils sont en bon état et de force suffisante pour le
travail à effectuer,
que la surface d’appui ou le point d’accrochage peut supporter
la charge,
que la charge est bien équilibrée et bien arrimée,
qu’il n’existe aucune cause de surcharge adhérente au sol
(démontage complet, coincement)
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
56 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
b - UTILISATION DES APPAREILS DE LEVAGE
Il est interdit :
De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au
crochet ou aux élingues,
d’utiliser l’engin pour une traction oblique,
De manœuvrer une charge mal arrimée, mal équilibrée ou
supérieure à la force nominale de l’engin,
de transporter, sans équipement spécial des bouteilles de gaz
comprimé,
de lever en biais (en diagonal), de balancer la charge sauf
nécessité absolue et sous la responsabilité du chef de
manœuvre,
De rendre inopérant le dispositif de sécurité de l’engin,
de monter sur les charges,
de séjourner inutilement sous la charge,
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
57 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Il est interdit :
de faire exécuter par des grues, portique…les efforts de levage
obliques employé des treuils, moufles et poulies de renvoi pour
ces opérations,
d’utiliser plusieurs engins pour lever une même charge sans la
présence d’un agent de maîtrise responsable,
de s’enrouler un cordage autour du corps ou de le guider sans
gants,
d’enjamber (traverser) les câbles ou cordages en service
pendant les manœuvres.
De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au
crochet ou aux élingues,
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
58 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
c- UTILISATION ET CONSERVATION DES ELINGUES
Il est prescrit :
D’éviter les blessures de l’élingue en garnissant les angles vifs
des pièces à lever (chiffons, sacs…)
D- UTILISATION DES PORTIQUES
Il est prescrit :
De choisir une élingue en bon état et de résistance
correspondante à la charge à soulever.
D’utiliser un point fixe d’accrochage, de résistance suffisante.
e -UTILISATION DES CHARIOTS
Il est interdit
De transporter du personnel, sauf si le chariot est prêt à cet
effet.
F- TRANSPORT PAR CAMIONS
Il est interdit
De monter pendant le transport sur le chargement ou de
s’assoir sur les ridelles ou de se tenir debout sur le plateau.
Il est prescrit :
D’arrimer solidement la charge.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
59 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U12 les Equipements de protection individuelle
12.1-PRESCRIPTIONS GENERALES
Le port des équipements individuels de protection est une mesure
efficace de prévention.
Il permettra d’éviter de nombreux accidents à la tête, aux mains, aux
pieds, aux yeux….
1-PORT DU CASQUE
Il est prescrit :
De porter le casque dans tous les endroits, pour tous les travaux, en
raison des risques de blessure de la tête
Il est interdit :
De ne jamais porter de vêtements huileux, gras au cours des travaux
de soudage ou de découpage ces vêtements risquent de
s’enflammer.
Les équipements de protection ont été conçus pour votre protection.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
60 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
2-PORT DES LUNETTES
Il est prescrit :
D’utiliser des lunettes de protection pour les travaux
comportant des risques de projection,
Lunettes pour meuler ou tronçonner,
Lunettes pour électricien anti-UV etc…
3-PORT DES GANTS
Il est prescrit :
De porter des gants de travail appropriés aux travaux à exécuter pour
éviter :
Les blessures,
Les risques de la peau
Les risques électriques.
Gants de manutention et de travail,
Gants pour électricien,
Gants pour pièces chaudes,
Gants pour produits chimique en plastique.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
61 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
4-PORT DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE AUTONOME
Il est prescrit :
D’utiliser la protection respiratoire autonome en présence
d’atmosphère sous-oxygénée.
Porter un masque respiratoire dans les lieux ou existent d’émanations
nocives telles que gaz, poussières, fumées.
5-Protection auditive
Port permanent = primordiale
Tampons d’ouate
Bouchons d’oreille
Bouchons d’oreille universels
Otoplastiques
Casque
anti-bruit
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
62 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
6-Protection des pieds
Chaussures de sécurité
Bottes de sécurité
Chaussures :
Semelle acier, résistance à la pénétration
Conductrice, antistatique
Isolation contre la chaleur, le froid
Extérieur :
penetration et absorption d’eau limitée
Résistance aux hydrocarbures
Semelle : résistance à la chaleur (contact)
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
63 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
7. Protection contre les chutes
Harnais de sécurité
Protection antichute amortisseur de choc
appareil anti-chute
8. Travail à proximité du plan d’eau :
longe de sécurité, gilet de sauvetage
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
64 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
U13 : Lutte contre l’incendie
Il est interdit
De masquer les extincteurs et poste d’incendie,
De démunir les postes d’incendie de leurs matériels, ou de les
utiliser à d’autres fins que la lutte contre l’incendie,
D’empêcher le fonctionnement automatique des coupe-feu,
De gêner le fonctionnement automatique des systèmes de
détection et de lutte contre l’incendie.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
65 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
13.1 CONDUITE A TENIR APRES AVOIR DONNE L'ALARME
Il est prescrit :
De ne pas encombrer les circulations dans les locaux,
De donné l’alerte en cas d’incendie et de mettre en œuvre les
moyens d’extinction selon les consignes locales,
De signaler toute utilisation d’extincteur,
De maintenir les portes coupe-feu fermées.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
66 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
14- Secourisme
14.1 SECOURISME – PREMIER SOINS
1- PREMIER SOINS
Hémorragie :
Poser un pansement compressif.
Plaie :
Désinfecter,
Bander.
Brulure :
Badigeonner autour de la plaie
Envelopper
Evacuer à l’hôpital.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
67 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
14.2 Spécifique au courant Electrique
Electrisation
Electrocution
Brûlures
Electriques
Les premiers gestes
Secours immédiat
Demande de secours
14.3 Particularités de l’accident électrique
Survient dans des lieux isolés, (loin des structures hospitalières
donc sans médecin ni infirmier pour les premiers soins)
SEUL TEMOIN : COLLEGUE
Dans un contexte il doit dans les émotionnels meilleurs délais :
Ecarter le danger
Apporter l’aide immédiate
Demander les secours.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
68 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
14.4 EN CAS D’ACCIDENT
SANS PERDRE DE TEMPS / SANS PRECIPITATION
PROTEGER : Soustraire la victime aux effets du courant.
ALERTER : Provoquer l’arrivée des secours adaptés :
 Donner les informations sur :
localisation,
nature de l’accident,
nombre et état des victimes,
risques particuliers.
SECOURIR : En cas d’arrêt ventilatoire :
Assistance respiratoire
Bouche à bouche
Bouche à nez
Appareil insufflateur.
SECOURIR : En cas d’arrêt circulatoire en Extrême Urgence (3mn).
Massage cardiaque externe
Doit être pratiqué par un secouriste formé et entrainer. E
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
69 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Secourir
En cas brûlures :
Envelopper la victime dans un drap propre.
Déplacement de la victime :
Respecter les prescriptions techniques de sécurité.
14.5-REANIMATION
LA REANIMATION EST AVANT TOUT UNE QUESTION DE RAPIDITE
D’INTERVENTION
En cas d’arrêt de la respiration, pratiquer d’urgence la
respiration artificielle,
La poursuivre jusqu'à l’arrivée d’un médecin ou jusqu'à la
réanimation.
BOUCHE A BOUCHE AU SOL
Se placer à cote de la victime,
Basculer la tête en arrière,
Fermez le nez de la victime,
Inspirer,
Appliquer sa bouche sur celle de la victime.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
70 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
CADENCE
-Compter 1 et 2, 2et 3, 3et 4, 4et5 entre chaque insufflation.
REANIMATION- BOUCHE A BOUCHE
Dégrafer col et ceinture
Basculer la tête en arrière
Souffler dans la bouche en comptant 1et2, 2et3, 3et4, 4et5, puis
à nouveau 1et2, etc.…
Surveiller le soulèvement du thorax.
Nota
- Si le thorax ne soulève pas, vérifier le basculement
de la tête, le pincement du nez et l’application de
la bouche,
- Si l’estomac se gonfle, insuffler plus doucement.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
71 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
14.6 Conduite à tenir en cas d’Accident d’origine électrique
QUE FAUT- IL FAIRE EN CAS D’ACCIDENT ?
Lorsqu’une personne entre en contact avec un fil électrique sous tension ou avec
un appareil électrique en défaut, elle peut se trouver “ TETANISEE ” c’est à dire,
dans l’impossibilité de se dégager d’elle même ou d’appeler à l’aide.
Si c’est le cas :
Gardez votre sang froid et ne vous affolez pas.
Ne touchez surtout pas la victime, vous subirez le même sort.
Sans perdre de temps, coupez le courant au disjoncteur
L’esprit de sécurité doit se manifester en toutes
occasions il ne peut que faciliter le travail.
M. Hammani bachir
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
72 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Conclusion
On ne peut pas demander dès l’embauche qu’un agent connaisse la loi en matière de sécurité, puisque
cette loi s’apprend au fur et à mesure de l’apprentissage du métier. En revanche, nous essayons de
prendre en compte des qualités de calmes, d’esprit logique et de réalisme que nous apprécions au
cours des tests de savoir-faire.
Nous pensons qu’il est indispensable d’impliquer la hiérarchie et de responsabiliser les agents en
matière de maîtrise des risques.
Le fossé entre les hommes de terrains et les spécialistes de la sécurité s’est creusé.
La hiérarchie accepte parfois des transgressions à la loi ou des dérives, compte tenu des situations de
travail particulières, parce qu’elle –ci ne lui semble pas adaptée à la réalité des moments. Pour les
agents ce relâchement dévalorise la notion de sécurité.
En effet, la prévention n’est pas destinée à établir un cadre de sécurité absolue, parfaitement illusoire
(imaginaire), mais à faire prendre conscience à chaque agent qu’il travaille dans un environnement
parfois difficile, et à lui apprendre à maîtriser les risques.
On ne supprime jamais tous les risques, mais on peut apprendre à les maîtriser.
La notion de risque est parfois ambiguë, certain tirent gloire de pratiquer des métiers dangereux… Il
s’agit là d’une culture d’entreprise néfaste : si on ne monte pas à un poteau par les alvéoles, on n’est
pas « un vrai monteur » si on s’attache, on n’est pas « un homme » etc. Il faudrait dire une bonne fois
que ce genre d’attitude est ridicule et dépassé. Même dans les cirques, l’artiste travaille avec un filet.
Il ne faut pas laisser la sécurité aux spécialistes, au risque que ces spécialistes soient considérés comme
marginaux, la sécurité c’est une œuvre commune : à chacun une place, sa place ; l’agent, la hiérarchie,
le spécialiste, la CPHS.
Donc l’esprit de sécurité doit se manifester en toutes occasions Il ne peut que faciliter le travail.
La sécurité est un but, la prévention est une action.
La sécurité, c’est l’absence de tout danger au cours du travail, cet état de sécurité absolu existe
rarement, c’est donc un but à atteindre qu’on doit fixer.
La santé est un trésor le plus précieux et le plus facile à perdre, c’est cependant le plus mal gardé.
La prévention permet d’approcher au mieux la sécurité.
M. HAMMANI Bachir consultant HSE IFEG/ETB/DZ
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
73 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
TEST D’EVALUATION
NOM……………………………………………………………………………………………………………………………………………………
PRENOM…….………………………………………………………………………………………………………………………………………..
UNITE/ENTRPRISE/SOCIETE………………………………………………………………………………………………………………….
EMAIL/TEL…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
PAYS……………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
NOTE………………………………../20
OBSERVATIONS…………………………………………………………………………………………………………………………………….
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
74 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°01- indiquer l’état fonctionnel de l’installation ainsi que les
prescriptions qui s’y rapportent. 1/20
Cercle Rouge
danger
interdiction formelle de :
1…………………..………………………………………..…
2…………………….……………………….……………..…
3…………………….……………………….…………..……
Triangle Jaune
DANGER :
………………………………………………………………...
…………………………………………………………………
…………………………………………………………………
Rectangle Vert
ABSENCE DE
DANGE
……….…………………………………………………………
………….………………………………………………………
………………………………………………………………….
.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
75 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°02- Les travaux dans les installations de combustibles nécessite
des conditions de sécurité, afin d’éviter les risques d’asphyxie il est prescrit
de : (cochez les bonnes réponses) 1/20
 En raison des risques importants (émanation de gaz, vapeurs nocives…)
ne jamais pénétrer dans des locaux, fouilles, caissons et autres espaces
renfermés en l’absence de mesures particulières de sécurité
(ventilation, protection individuelle).
 Ne descendre qu’avec l’autorisation du responsable, s’équiper d’un
harnais munie d’une longe est tenue par une personne prête à
intervenir en cas de besoin.
 Dans tous les endroits dangereux, s’il y nécessité d’éclairer, n’utiliser
que des lampes baladeuses antidéflagrantes pour éliminer le risque
d’explosion.
 de pénétrer dans un réservoir ou un appareil ayant contenu des
vapeurs d’hydrocarbures.
 Ventilé énergiquement et s’être assurée que son atmosphère n’est pas
toxique.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
76 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°03- Afin d’éviter les accidents de travail les agents doivent
respecter les règles de sécurité suivantes (cochez les bonnes réponses)1/20
 De n’entreprendre un travail que s’il en a reçu l’ordre de son responsable,
 De connaitre la signification précise des symboles de signalisations
utilisées,
 De prendre connaissance et de respecter les consignes affichées,
 D’utiliser les équipements individuels réglementaires de sécurité,
 De veiller à sa propre sécurité et à celles des collègues,
 De prendre, en cas de situations dangereuses, toutes mesures urgentes
et d’en alerter les responsables concernés,
 De travailler dans les limites de la zone de travail.
 De travailler sans l’utilisation des équipements de protection individuelle
 D’entreprendre un travail avec précipitation pour gagner du temps.
QUESTION N°04- Afin d’éviter les risques d’explosion il est prescrit de :
(Cochez les bonnes réponses) 1/20
 De fumer
 D’introduire ou d’allumer des feux nus (foyer, flamme, forge,
chalumeaux).
 De porter et d’employer tout appareil ou objet susceptible de provoquer
des étincelles ou des flammes, présentant des surfaces très chaudes.
 D’exécuter tout travail sous tension sur les installations électriques (les
remplacements des lampes et des fusibles doivent être obligatoirement
effectués hors tension).
 De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
77 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°05-Lors de déchargement des combustibles il est prescrit de :
(cochez les bonnes réponses) 1/20
 De brancher la tuyauterie mobile sans avoir auparavant relié
électriquement les citernes de transport au circuit de terre des
installations fixes.
 D’utiliser les tuyauteries des mobiles dont les extrémités métalliques ne
sont pas reliées électriquement entre elles.
 De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz
QUESTION N°06- lors des travaux à l’intérieure d’une chaudière il est prescrit
de (cochez les bonnes réponses) 1/20
 D’utiliser l’outillage antidéflagrant.
 Il est interdit pendant le fonctionnement des bruleurs, de se tenir
inutilement devant les portes et regards donnant sur la chambre de
combustion (éventualité d’un retour de flamme).
 D’utiliser les écrans spéciaux pour la protection des yeux et du visage.
 D’observer les feux par des ouvertures autres que celles prévues à cet effet
pour effectuer une vérification minutieuse.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
78 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°07- lors des travaux à l’intérieur d’un réservoir ou conduit de
gaz de combustion il est prescrit aux agents de : (cochez les bonnes
réponses)1/20
 A tout agent pénétrant dans un réservoir, un conduit de gaz de combustion
étroit, sinueux, de rester en liaison avec un agent,
 De pénétrer dans l’échangeur et dans une de ses parties constitutives, avant
que la température n’ait suffisamment baissé pour écarter tout risque de
brulures,
 D’exécuter des travaux sur un appareil quelconque ou un échangeur sous
pression d’eau ou de vapeur, sans que les parties ou appareils intéressés
n’aient été consignés.
 De pénétrer dans l’échangeur en urgence pour réaliser le travail dans les
délais.
QUESTION N°08-lors des travaux dans les réservoirs et circuit d’huile il est
prescrit à tout agent de : (cochez les bonnes réponses)1/20
 D’entreprendre ces travaux sans bon de consignation
 De pénétrer dans les réservoirs, sans y avoir vérifié au préalable, la teneur
en oxygène de l’atmosphère,
 De pénétrer sans avoir procédé à la vidange complète et assuré une
ventilation suffisante du réservoir,
 D’effectuer des travaux de soudure, comme d’utiliser une flamme nue sur
des circuits d’huile ou dans une cuve.
 D’assurer, à la fin des travaux qu’aucune personne n’est restée à
l’intérieur d’un échangeur thermique.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
79 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°09- Pour éviter les risques de chutes de hauteur les prescriptions
de sécurité suivantes doivent être prises avant le commencement des travaux :
(cochez les bonnes réponses) 1/20
 Le mauvais état et la mauvaise utilisation des échelles provoquent des
accidents.
 Il ne doit être fait usage que d’échelles en bon état.
 Toute échelle fortement abimée doit être remplacée, puis détruite.
 L’échelle de fortune est proscrite.
 D’appuyer une échelle non munie d’un dispositif approprié.
 De monter et de travailler à plusieurs sur la même échelle.
 Empêcher les échelles doubles de glisser au moyen de chainettes, cordage.
 Ne jamais se servir du dernier échelon.
 Les échelles coulissantes doivent avoir un chevauchement d’au moins 5
échelons.
 Installer les échelles sur un sol stable, contre une surface solide et fixe, et de
façon qu’elles ne puissent ne glisser, ni basculer.
 Faire dépasser les échelles d’un mètre au moins au-dessus du plancher de
travail auquel elles donnent accès.
 Près de lignes électriques on utilise des échelles en bois ou en plastique.
 Les échelles en bois ne prevent pas être peintes!
 Près de lignes électriques on utilise des échelles en aluminium.
 Faire dépasser les échelles de 10 cm au moins au-dessus du plancher de
travail auquel elles donnent accès.
 Se servir du dernier échelon pour accéder facilement au poste de travail.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
80 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°10- lors des travaux dans les ateliers les prescriptions
de sécurité suivantes doivent être prises pour éviter des accidents :
(cochez les bonnes réponses)1/20
 De mettre une machine en marche sans vérifier que :
 L’opération ne pourra pas blesser quelqu'un,
 Les carters de protection sont en place,
 Le fil de terre des machines est correctement monté,
 D’enlever en marche les carters de protection.
 De travailler avec des vêtements flottants ou non boutonnés,
avec des cheveux longs sans coiffure.
 De bien fixer les pièces sur le plateau ou la table de la machine.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
81 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°11- les prescriptions suivantes doivent être prises pour
l’utilisation des clefs dans les ateliers mécaniques (cochez les bonnes
réponses)1/20
 D’utiliser une clef fissurée ou en mauvais état,
 De s’en servir comme d’un marteau,
 D’utiliser une clef ouverte trop grande pour l’écrou,
 De rectifier à la meule des clefs pour adapter leur ouverture,
 D’utiliser un tube rallonge sur une clef.
 D’utiliser les marteaux et les masses dont le manche est sain,
bien encastré, bien immobilisé par un coin rugueux.
 D’utiliser des burins et bédanes dont la tête présente des
bavures.
 D’utiliser ces outils sans manche.
 De meuler sans lunettes même si la meule comporte un écran.
 De porter des vêtements ou cravates flottants et de meuler avec
des cheveux longs sans coiffure.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
82 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°12- les prescriptions suivantes doivent être prises
lors de travaux de peinture au pistolet et l’utilisation des pistolets
de scellements (cochez les bonnes réponses)1/20
 D’utiliser les masques respiratoires, cagoules à adduction d’air.
 De manipuler un pistolet de scellement sans porter des lunettes
de protection et un casque,
 De maintenir chargé un pistolet qui ne doit pas être utilisé
immédiatement,
 D’utiliser les pistolets de scellement dans les locaux ou existent
des risques d’explosion (hydrogène, acétylène).
QUESTION N°13- Les prescriptions suivantes doivent être appliquées
pour le stockage des bouteilles de gaz (cochez les bonnes
réponses)1/20
 De stocker les bouteilles de gaz debout et attachées au mur,
 De les transporter avec des appareils de levage appropriés.
 D’exposer les bouteilles de gaz au soleil.
 D’exposer les bouteilles de gaz à une source de chaleur.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
83 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°14- Les prescriptions suivantes doivent être appliquées
lors de l’utilisation et la manipulation des solvants (cochez les bonnes
réponses)1/20
 De fumer, de s’alimenter durant l’utilisation des solvants,
 D’utiliser des solvants à proximité d’une source de chaleur,
 D’utiliser ces produits pour le lavage ou le dégraissage des
mains,
 D’utiliser le trichloréthylène (produit détachant.)
 une protection respiratoire,
 Des lunettes,
 Des gants à manchettes appropriés,
 Tablier, bottes.
 De ventiler et d’aérer les lieux de travail
 De travailler sous hottes aspirantes dans les laboratoires.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
84 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°15-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation
des produits dangereux, il est interdit de (cochez les bonnes réponses)1/20
 De fumer lors de l’utilisation des produits corrosifs,
 De verser de l’eau dans les acides ou les bases concentrés,
 De transporter, manipuler des acides ou de bases sans porter
un équipement de sécurité,
 De trop remplir des récipients d’acides ou de bases pour éviter
les débordements,
 D’employer les moyens de fortune pour le transport des
récipients d’acide ou de base,
 De transvaser ces produits avec des moyens inappropriés,
 De travailler sur les installations non consignées et non
vidangée.
 Les installations sanitaires doivent mises à la disposition des
travailleurs pour leur hygiène personnelle.
 D’utiliser les équipements de protections individuelles et
collectives.
 De ventiler les lieux de travail pour éviter l’incendie.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
85 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°16-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation
de l’électricité, il est prescrit de : (cochez les bonnes réponses)2/20
 Protéger les fils conducteurs du risque d'écrasement en ne les déroulant
pas en travers du passage d'un véhicule.
 Débrancher les appareils en tirant sur la fiche et non sur le fil,
 Ne jamais bricoler une prise électrique endommagée,
 Ne jamais laisser une rallonge branchée à une prise sans qu'elle soit reliée
à un appareil électrique,
 Ne jamais toucher un appareil électrique avec les mains mouillées,
 Seul un électricien, qualifié et désigné, peut installer, modifier, réparer,
entretenir les installations électriques,
 Tout bricolage est source d’accident grave : l’électrocution,
 Ne jamais « bricoler », modifier une installation électrique. Signaler
immédiatement toute anomalie, tout défaut au chef direct ou à
l’électricien responsable,
 Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur la fiche, jamais
sur le câble d’alimentation,
 Ne jamais remettre sous tension un circuit de sa propre initiative,
 Les isolants des câbles électriques sont les garants de votre sécurité, Il faut
protéger au maximum les canalisations électriques contre les risques
d’écrasement, cisaillement, coupures, etc.… Tout câble dénudé doit être
remplacé.
 Seules les lampes portatives réglementaires (baladeuses) doivent être
utilisées, jamais de lampes bricolées.
 Faite attention aux travaux à proximité des ouvrages électrique, il y a
risque d’électrocution par amorçages.
 Remettre sous tension un circuit de sa propre initiative pour le
branchement d’une perceuse.
 Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur le câble
d’alimentation, jamais sur la fiche.
 Débrancher les appareils en tirant sur le fil et non sur la fiche.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
86 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°17-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation
des appareils de levage, il est interdit de : (cochez les bonnes réponses)1/20
 De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au crochet ou
aux élingues,
 d’utiliser l’engin pour une traction oblique,
 De manœuvrer une charge mal arrimée, mal équilibrée ou supérieure à la
force nominale de l’engin,
 de transporter, sans équipement spécial des bouteilles de gaz comprimé,
 de lever en biais (en diagonal), de balancer la charge sauf nécessité
absolue et sous la responsabilité du chef de manœuvre,
 De rendre inopérant le dispositif de sécurité de l’engin,
 de monter sur les charges,
 de séjourner inutilement sous la charge,
 De s’assurer que la charge est bien calée avant son décrochage.
 D’éviter les blessures de l’élingue en garnissant les angles vifs des pièces
à lever (chiffons, sacs…)
 De choisir une élingue en bon état et de résistance correspondante à la
charge à soulever.
 D’utiliser un point fixe d’accrochage, de résistance suffisante.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
87 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°18-Les prescriptions générales suivantes doit être prises lors de
des travaux dans les ateliers : (cochez les bonnes réponses)1/20
 Le port des équipements individuels de protection est une
mesure efficace de prévention.
 Il permettra d’éviter de nombreux accidents à la tête, aux mains,
aux pieds, aux yeux….
 De porter le casque dans tous les endroits, pour tous les travaux,
en raison des risques de blessure de la tête
 De ne jamais porter de vêtements huileux, gras au cours des
travaux de soudage ou de découpage ces vêtements risquent de
s’enflammer.
 Il est inutile d’utiliser les équipements de protection collective.
 Le port des équipements individuels de protection est une
mesure supplémentaire de prévention.
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
88 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
QUESTION N°19-Les prescriptions générales suivantes doit être prises pour
éviter les risques de l’incendie lors de des travaux dans les ateliers : (cochez les
bonnes réponses)1/20
 De masquer les extincteurs et poste d’incendie,
 De démunir les postes d’incendie de leurs matériels, ou de les utiliser
à d’autres fins que la lutte contre l’incendie,
 D’empêcher le fonctionnement automatique des coupe-feu,
 De gêner le fonctionnement automatique des systèmes de détection
et de lutte contre l’incendie.
 De ne pas encombrer les circulations dans les locaux,
 De donné l’alerte en cas d’incendie et de mettre en œuvre les moyens
d’extinction selon les consignes locales,
 De signaler toute utilisation d’extincteur,
 De maintenir les portes coupe-feu fermées.
BON COURAGE
LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017
89 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
Sommaire
Chapitres Pages
Introduction 1
Enoncé des risques généraux 2
Règles générales 3
Manœuvres et travaux sur les installations combustibles 4
Signaux normalisés 5-9
Manœuvres et travaux sur les échangeurs thermiques 10-11
Travaux à l’intérieur d’un réservoir ou de conduit de gaz combustible 12-13
Travaux en hauteur, échelles et échafaudages 14-23
Travaux d’atelier et divers 24-26
Consignation mécanique ou thermique 27
Travaux de soudage et de forge 28-29
Utilisation et stockage des gaz 30-32
Utilisation et manipulation des produits dangereux 33-41
utilisation de l’énergie électrique 42-48
Travaux au bord de l’eau 49
Manutentions et engins de levage 50-58
les Equipements de protection individuelle 59-63
Lutte contre l’incendie 64-65
Secourisme 66-71
conclusion 72
Test d’évaluation 73-88

Contenu connexe

Tendances

Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
hammani bachir
 

Tendances (20)

Cadre législatif et réglementaire HSE
Cadre législatif  et réglementaire HSE Cadre législatif  et réglementaire HSE
Cadre législatif et réglementaire HSE
 
Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019Gestes et postures 2019
Gestes et postures 2019
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
 
Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »Animer des « quart d’heure sécurité »
Animer des « quart d’heure sécurité »
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 
7 decret 02-427 formation
7  decret 02-427 formation7  decret 02-427 formation
7 decret 02-427 formation
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE
 
Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE  Induction HSE - Bureau d'études HSE
Induction HSE - Bureau d'études HSE
 
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
Formation des membres de la CPHS " Accidents de travail et maladie profession...
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
 
ISO SME SMI HSE.pptx
ISO SME SMI  HSE.pptxISO SME SMI  HSE.pptx
ISO SME SMI HSE.pptx
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machines
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
 
Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages  Visite des chantiers et ouvrages
Visite des chantiers et ouvrages
 
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
 

Similaire à les risques thermiques et mécaniques

Cours sécurité maintenance mécanique
Cours sécurité maintenance mécanique Cours sécurité maintenance mécanique
Cours sécurité maintenance mécanique
VILLATTE
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
MBouderbala
 
securite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoirsecurite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoir
Lyes Loullou
 
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
BounegabSaldae
 
Hsse notion de zone à risque
Hsse notion de zone à risqueHsse notion de zone à risque
Hsse notion de zone à risque
Ankogemaaol
 
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
Jean-David Delord
 

Similaire à les risques thermiques et mécaniques (20)

CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALESCONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ  DANS LES CENTRALES
CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ DANS LES CENTRALES
 
Kb 100-6
Kb 100-6Kb 100-6
Kb 100-6
 
Sensibilisation HSE - Travaux à chaud.pptx
Sensibilisation HSE - Travaux à chaud.pptxSensibilisation HSE - Travaux à chaud.pptx
Sensibilisation HSE - Travaux à chaud.pptx
 
protection contre LES RISQUES de chantier.pdf
protection contre LES RISQUES de chantier.pdfprotection contre LES RISQUES de chantier.pdf
protection contre LES RISQUES de chantier.pdf
 
Cours sécurité maintenance mécanique
Cours sécurité maintenance mécanique Cours sécurité maintenance mécanique
Cours sécurité maintenance mécanique
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
 
securite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoirsecurite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoir
 
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
 
H2 7
H2 7H2 7
H2 7
 
H2 7
H2 7H2 7
H2 7
 
Equipements protection indiv
Equipements protection indivEquipements protection indiv
Equipements protection indiv
 
2320289.ppt
2320289.ppt2320289.ppt
2320289.ppt
 
Huile boite mécan pont
Huile boite mécan pontHuile boite mécan pont
Huile boite mécan pont
 
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
3 Décret exécutif relatif aux prescriptions particulières dH. et de S applica...
 
Livret d'accueil sécurité
Livret d'accueil sécuritéLivret d'accueil sécurité
Livret d'accueil sécurité
 
Hsse notion de zone à risque
Hsse notion de zone à risqueHsse notion de zone à risque
Hsse notion de zone à risque
 
Formation pour Travail en Hauteur dd.pdf
Formation pour Travail en Hauteur dd.pdfFormation pour Travail en Hauteur dd.pdf
Formation pour Travail en Hauteur dd.pdf
 
Finale
  Finale  Finale
Finale
 
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
 
prévention santé sécurité au travail PPT
prévention santé sécurité au travail PPTprévention santé sécurité au travail PPT
prévention santé sécurité au travail PPT
 

Plus de hammani bachir

Plus de hammani bachir (19)

SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptxSST MEDECINE DE TRAVAIL   HAMMANI.pptx
SST MEDECINE DE TRAVAIL HAMMANI.pptx
 
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdfI NSTRUCTION HSE  ACC ET MP.pdf
I NSTRUCTION HSE ACC ET MP.pdf
 
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...HAMMANI  loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
HAMMANI loi 88/ 07 DU 26/01/1988 RELATIVE A L'HYGIENNE SECUTITE ET MEDECINE ...
 
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES 2021
 
Etude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammaniEtude de danger envir. hammani
Etude de danger envir. hammani
 
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...
  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...  الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية  "محاضرة  بعنوان " ...
الاستاذ البشير حماني استشاري و مكون في المخاطر الصناعية "محاضرة بعنوان " ...
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécurité
 
Un quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécuritéUn quart d'heure de sécurité
Un quart d'heure de sécurité
 
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre jobBriefing hse, minutes sécurité..pre job
Briefing hse, minutes sécurité..pre job
 
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 sBriefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
 
بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة بحث عن الشهيد احمد زبانة
بحث عن الشهيد احمد زبانة
 
اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....اكلام من ذهب.....
اكلام من ذهب.....
 
السيرة النبوية
السيرة النبويةالسيرة النبوية
السيرة النبوية
 
أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .أدعية جميلة و مفيدة .
أدعية جميلة و مفيدة .
 
.......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير. .......خواطر ايمانية للبشير.
.......خواطر ايمانية للبشير.
 
كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال كتاب في الحكم و الامثال
كتاب في الحكم و الامثال
 
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammaniREGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS  projet  hammani
REGLEMENT INTERIEUR DE LA CPHS projet hammani
 
GESTES ET POSTURES - HAMMANI BACHIR BLIDA DZ 2019
GESTES ET POSTURES -  HAMMANI BACHIR BLIDA DZ  2019GESTES ET POSTURES -  HAMMANI BACHIR BLIDA DZ  2019
GESTES ET POSTURES - HAMMANI BACHIR BLIDA DZ 2019
 
RISQUES ELECTRIQUES
RISQUES ELECTRIQUESRISQUES ELECTRIQUES
RISQUES ELECTRIQUES
 

Dernier

Dernier (12)

Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 

les risques thermiques et mécaniques

  • 1. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 1 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U0 : INTRODUCTION Les prescriptions de sécurité sont destinées au personnel de l’entreprise appelé à effectuer des manouvres et travaux sur les installations de l’établissement. Elles sont pour objet de part de leurs conceptions simples, d’attirer l’attention des agents concernés sur les mesures de prévention à prendre pour éviter les dangers inhérents à l’exercice de leur activité Les prescriptions et interdictions qui y sont contenues sont à observer scrupuleusement par les agents dont la responsabilité est engagée en cas de manquement aux dispositions du règlement intérieur de l’entreprise.
  • 2. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 2 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U1 : Prescriptions générales 1-1 Risques d’origine thermique : Risques liés à la température et à la pression de la vapeur ou de l’eau. 1-2 Risques d’origine mécanique : Risques liés à la présence de pièces et ensembles en mouvement ainsi qu’aux travaux de maintenance mécanique. 1-3 Risques d’origine électrique : Risques liés aux tensions et intensité mise en jeu sur les installations électriques. 1-4 Risques d’origine chimique : Risques liés aux produits dangereux, acides ou basiques utilisés en centrales. 1-5 Risques d’explosion : Risques liés aux appareils à pression de gaz ou de vapeur. 1-6 Risques d’incendie : Risques liés à l’inflammation des matériaux et des fluides présents. 1-7 Risques d’origines diverses : Autres risques liés aux travaux annexes (hauteur, enceinte sous oxygéné, manutention au bord de l’eau. 1-ENONCE DES RISQUES RISQUES
  • 3. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 3 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est prescrit à tout agent : De n’entreprendre un travail que s’il en a reçu l’ordre de son responsable, De connaitre la signification précise des symboles de signalisations utilisées, De prendre connaissance et de respecter les consignes affichées, D’utiliser les équipements individuels réglementaires de sécurité, De veiller à sa propre sécurité et à celles des collègues, De prendre, en cas de situations dangereuses, toutes mesures urgentes et d’en alerter les responsables concernés, De travailler dans les limites de la zone de travail. 1-8 REGLES GENERALES
  • 4. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 4 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U2 : Manœuvres et travaux sur les installations combustibles CONDAMANATION –CONSIGNATION A-Condamnation d’un appareil : un appareil est dit condamné lorsqu’il est mobilisé dans une position d’ouverture ou de fermeture et que sa manœuvre est rendue impossible. Il est interdit de travailler sur un appareil condamné. B- consignation d’une installation ou d’un appareil. Consignation électrique : elle comprend la condamnation en position d’ouverture des appareils électriques de séparation, la vérification d’absence de toute tension électrique, la mise à la terre en court-circuit. 2- 1 MANŒUVRES ET TRAVAUX
  • 5. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 5 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ BUT : indiquer l’état fonctionnel de l’installation ainsi que les prescriptions qui s’y rapportent. INTERDICTION : Cercle Rouge ; interdiction formelle de : - Pénétrer - manœuvrer - toucher DANGER : Triangle Jaune ; pas d’intervention avant exécution des mesures préalables de sécurité. ABSENCE DE DANGER : Rectangle Vert ; autorisation de travailler. 3.4- TRAVAUX Le chef de travaux assure la direction effective des travaux et de commandement direct des exécutants. Il est responsable de son chantier et du respect des règles de sécurité. 2.2 SIGNAUX NORMALISES
  • 6. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 6 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U3 : Manœuvres et travaux sur les échangeurs thermiques 3-1- MANŒUVRES ET TRAVAUX SUR LES INSTALLATIONS DE COMBUSTIBLES En raison des risques importants (émanation de gaz, vapeurs nocives…) ne jamais pénétrer dans des locaux, fouilles, caissons et autres espaces renfermés en l’absence de mesures particulières de sécurité (ventilation, protection individuelle). Ne descendre qu’avec l’autorisation du responsable, s’équiper d’un harnais munie d’une longe est tenue par une personne prête à intervenir en cas de besoin. Dans tout les endroits dangereux, s’il y nécessité d’éclairer, n’utiliser que des lampes baladeuses antidéflagrantes pour éliminer le risque d’explosion. RESPECTER SCRUPULEUSEMENT LES REGLES DE SECURITE. A-RISQUES D’ASPHYXIE
  • 7. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 7 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ II est interdit : de pénétrer dans un réservoir ou un appareil ayant contenu des vapeurs d’hydrocarbures, sans l’avoir préalable et successivement : Isolé de toute arrivée de combustible (à l’état liquide ou vapeur), vidangé et purgé, Ventilé énergiquement et s’être assurée que son atmosphère n’est pas toxique.
  • 8. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 8 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est interdit : De fumer D’introduire ou d’allumer des feux nus (foyer, flamme, forge, chalumeaux). De porter et d’employer tout appareil ou objet susceptible de provoquer des étincelles ou des flammes, présentant des surfaces très chaudes. D’exécuter tout travail sous tension sur les installations électriques (les remplacements des lampes et des fusibles doivent être obligatoirement effectués hors tension). B-RISQUE D’EXPLOSION DD4EXPLOSIONNNDDD’EX
  • 9. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 9 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est interdit De brancher la tuyauterie mobile sans avoir auparavant relié électriquement les citernes de transport au circuit de terre des installations fixes. D’utiliser les tuyauteries des mobiles dont les extrémités métalliques ne sont pas reliées électriquement entre elles. Il est prescrit De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz C-DECHARGEMENT DES COMBUSTIBLES CCOMBUSTIBLESdRISQUE D’EXPLOSION
  • 10. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 10 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 3-2 MANŒUVRES ET TRAVAUX SUR LES ECHANGEURS THERMIQUES Il est prescrit : D’utiliser l’outillage antidéflagrant. Il est interdit pendant le fonctionnement des bruleurs, de se tenir inutilement devant les portes et regards donnant sur la chambre de combustion (éventualité d’un retour de flamme). D’observer les feux par des ouvertures autres que celles prévues à cet effet. Il est prescrit D’utiliser les écrans spéciaux pour la protection des yeux et du visage. A-TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UNE CHAUDIERE CCOMBUSTIBLESdRISQUE D’EXPLOSION B-STATIONNEMENT ET CONTROLE DES FEUX DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSIONDPHYXIE
  • 11. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 11 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est prescrit- D’utiliser les moyens de protection individuelle appropriés aux travaux : casque, lunettes, harnais, combinaisons spéciales Il est interdit : D’utiliser pour l’éclairage ou les travaux, tout appareillage électrique autre que celui alimenté en TBT. C-PROTECTIONS DD4EXPLOSIONN
  • 12. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 12 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 3.3- TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UN RESERVOIR OU CONDUIT DE GAZ DE COMBUSTION Il est prescrit : A tout agent pénétrant dans un réservoir, un conduit de gaz de combustion étroit, sinueux, de rester en liaison avec un agent resté à l’extérieur et à proximité immédiate. 3.4- TRAVAUX A L’INTERIEUR D’UNE ENCEINTE CHAUDE OU SOUS PRESSION. Il est interdit : De pénétrer dans l’échangeur et dans une de ses parties constitutives, avant que la température n’ait suffisamment baissé pour écarter tout risque de brulures, D’exécuter des travaux sur un appareil quelconque de cet échangeur sous pression d’eau ou de vapeur, sans que les parties ou appareils intéressés n’aient été consignés. EXECUTION DES TRAVAUX DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLO
  • 13. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 13 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 3.5 FIN DES TRAVAUX DANS UNE ENCEINTE Il est prescrit : D’assurer, à la fin des travaux qu’aucune personne n’est restée à l’intérieur d’un échangeur thermique. 3.6- TRAVAUX DANS LES RESERVOIRS ET CIRCUIT D’HUILE Il est interdit : D’entreprendre ces travaux sans bon de consignation De pénétrer dans les réservoirs, sans y avoir vérifié au préalable, la teneur en oxygène de l’atmosphère, De pénétrer sans avoir procédé à la vidange complète et assuré une ventilation suffisante du réservoir, D’effectuer des travaux de soudure, comme d’utiliser une flamme nue sur des circuits d’huile ou dans une cuve.
  • 14. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 14 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U4 : Travaux en hauteur, échelles et échafaudages Le mauvais état et la mauvaise utilisation des échelles provoquent des accidents. Il ne doit être fait usage que d’échelles en bon état. Toute échelle fortement abimée doit être remplacée, puis détruite. L’échelle de fortune est proscrite. Il est interdit D’appuyer une échelle non munie d’un dispositif approprié. De monter et de travailler à plusieurs sur la même échelle. 4.1 LES ECHELLES DD4EXPLOSION
  • 15. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 15 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Prescriptions de sécurité Empêcher les échelles doubles de glisser au moyen de chainettes, cordage. Ne jamais se servir du dernier échelon. Les échelles coulissantes doivent avoir un chevauchement d’au moins 5 échelons.
  • 16. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 16 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Installer les échelles sur un sol stable, contre une surface solide et fixe, et de façon qu’elles ne puissent ne glisser, ni basculer. Faire dépasser les échelles d’un mètre au moins au-dessus du plancher de travail auquel elles donnent accès. Près de lignes électriques on utilise des échelles en bois ou en plastique. Les échelles en bois ne peuvent pas être peintes!
  • 17. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 17 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ
  • 18. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 18 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ A. ECHAFAUDAGES FIXES PRESCRIPTIONS Les échafaudages doivent être très soigneusement montés et démontés par du personnel qualifié. Ils doivent être arrimés à des points solides de la construction. Ils doivent être solides, résistants, et présenter toutes les garanties nécessaires pour empêcher les chutes des personnes, de matériaux et d’outils. PRESCRIPTIONS Il appartient à chacun de veiller au bon état des échafaudages. N’utiliser que du matériel d’échafaudage adapté et de bonne qualité. Pendant le montage et le démontage, veiller à ce que personne ne se trouve en dessous de l’échafaudage. Utiliser l’équipement contre les chutes mis à disposition. 4.2 LES ECHAFAUDAGES DD4EXPLOSIONNN
  • 19. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 19 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ PRESCRIPTIONS Ne jamais utiliser un échafaudage avant qu’il ne soit complètement achevé. En cas d’impossibilité il y aura lieu de placer un garde –corps du coté façade. Des gardes –corps doivent être mis en place pour empêcher les chutes des personnes, de matériaux et d’outils. Les planchers d’échafaudage doivent être robustes, jointifs et libres de tout encombrement. L’écartement entre le plancher de l’échafaudage et la façade de la construction doit être le plus petit possible. PRESCRIPTIONS l’échafaudage doit reposer sur un sol et sur des appuis solides, par exemple des pièces de bois présentant une assise suffisante compte tenu de la résistance du sol. Il ne doit jamais reposer sur des briques, caisses, etc.
  • 20. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 20 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Attention aux canalisations électriques:
  • 21. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 21 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ B- ECHAFAUDAGES MOBILES Les échafaudages roulants ne doivent être déplacés que lentement, de préférence dans le sens de la longueur sur des sols bien dégagés. Personne ne doit se trouver sur l’échafaudage pendant les déplacements.
  • 22. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 22 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Avant tout déplacement, s’assurer qu’aucun objet ne puisse tomber. Avant de monter sur un échafaudage roulant, toujours verrouiller les roues et mettre en place les stabilisateurs si nécessaire.
  • 23. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 23 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ FAITE ATTENTION LORS DES TRAVAUX AU VOISINAGE DES LIGNES ELCTRIQUES NON RESPECT DE LA DISTANCE MINIMALE D ’APPROCHE : 3m dans ce cas
  • 24. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 24 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U5 : Travaux d’atelier et divers 5.1. MACHINES OUTILS Il est interdit : De mettre une machine en marche sans vérifier que : L’opération ne pourra pas blesser quelqu'un, Les carters de protection sont en place, Le fil de terre des machines est correctement monté, D’enlever en marche les carters de protection. DANGER DES MACHINES TOURNANTES Il est interdit : De travailler avec des vêtements flottants ou non boutonnés, avec des cheveux longs sans coiffure. Il est prescrit : De bien fixer les pièces sur le plateau ou la table de la machine. TRAVAUX D’ATELIER ET D’IVERS DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSION
  • 25. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 25 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 5.2- CLEFS Il est interdit : D’utiliser une clef fissurée ou en mauvais état, De s’en servir comme d’un marteau, D’utiliser une clef ouverte trop grande pour l’écrou, De rectifier à la meule des clefs pour adapter leur ouverture, D’utiliser un tube rallonge sur une clef. 5.3- MARTEAUX ET MASSES Il est prescrit : D’utiliser les marteaux et les masses dont le manche est sain, bien encastré, bien immobilisé par un coin rugueux. 5.4- BURINS ET BEDANES Il est interdit : D’utiliser des burins et bédanes dont la tête présente des bavures. OUTILS MANUELS sSDD4EXPLOSIONNNDDD
  • 26. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 26 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 5.5- LIMES Il est interdit : D’utiliser ces outils sans manche. 5.6- MEULES Il est interdit : De meuler sans lunettes même si la meule comporte un écran. De porter des vêtements ou cravates flottants et de meuler avec des cheveux longs sans coiffure. 5.7- TRAVAUX DE PEINTURE AU PISTOLET Il est prescrit : D’utiliser les masques respiratoires, cagoules à adduction d’air. 5.8- TRAVAUX AVEC PISTOLET DE SCELLEMENT Il est interdit : De manipuler un pistolet de scellement sans porter des lunettes de protection et un casque, De maintenir chargé un pistolet qui ne doit pas être utilisé immédiatement, D’utiliser les pistolets de scellement dans les locaux ou existent des risques d’explosion (hydrogène, acétylène).
  • 27. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 27 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 5-9 -CONGNATION MECANIQUE OU THERMIQUE Pour les installations dont la tension est supérieure à 1000 volts, il est nécessaire de mettre en place des signalisations de consignation (pancarte, macaron, cadenas) Consignation mécanique ou thermique Mettre un appareil ou une installation en état de consignation : C’est effectuer l’ensemble des opérations destinées à : Son isolement du reste des ouvrages, Sa vidange de tout fluide éventuel, Son contrôle d’absence de fluide dangereux dans l’appareil, Les signalisations nécessaires à mettre en place.
  • 28. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 28 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U6 : Travaux de soudage et de forge 6-1 PRESCRIPTIONS GENERALES Il est interdit : De regarder même à distance l’arc. Il est prescrit : Pour le soudeur : De se protéger les yeux avec un écran, masque ou cagoule. Pour l’aide soudeur : De porter des lunettes appropriées : Pour protéger les tiers : De mettre des volets de protection. TRAVAUX DE SOUDAGE DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPL
  • 29. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 29 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 6.2 SOUDAGE ELECTRIQUE Il est prescrit : De brancher dans l’ordre : D’abord les câbles sur le poste à soudure, Le câble de terre sur la prise de terre, Le câble d’alimentation de courant sur les bornes de l’interrupteur ouvert. 6.3 TRAVAUX SUR RECIPIENTS Il est interdit : D’exécuter des travaux de soudage sur des récipients ayant contenus des matières inflammables ou volatiles sans les avoirs au préalable nettoyés et dégazés à la vapeur (même sur des récipients vidangés depuis longtemps, pouvant présenter des risques d’asphyxie, d’anoxie ou d’explosion). Il est interdit : D’utiliser l’oxygène pour améliorer l’air ambiant lors des travaux de soudure en atmosphère.
  • 30. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 30 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U7 : Utilisation et stockage des gaz UTILISATION DES GAZ 7.1 PRESCRIPTIONS GENERALES Il est interdit : De fumer ou de pénétrer avec une flamme dans un dépôt de bouteilles de gaz, D’utiliser les bouteilles de gaz à une activité pour laquelle elles ne sont pas destinées, De forcer un robinet dur à ouvrir. Il est prescrit : De laisser toujours sur les bouteilles la clef du robinet pour une fermeture rapide en cas de nécessité, De refermer le robinet des bouteilles après utilisation. 7- UTILISATION ET STOCKAGE DES GAZ DD4EXPLOSIONNNDDD’EXPLOSIONDPH
  • 31. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 31 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 7.2 -RECHERCHE DE FUITE DE GAZ Il est interdit : De rechercher une fuite de gaz avec une flamme, Il est prescrit : De rechercher les fuites avec de l’eau savonneuse. 7.3 –ENTRETIEN DES BOUTEILLES DE GAZ Il est interdit : De graisser les robinets des bouteilles d’oxygène ou des chalumeaux.
  • 32. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 32 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 7.4–STOCKAGE DES BOUTEILLES DE GAZ Il est prescrit : De stocker les bouteilles de gaz debout et attachées au mur, De les transporter avec des appareils de levage appropriés. Il est interdit : D’exposer les bouteilles de gaz au soleil. D’exposer les bouteilles de gaz à une source de chaleur.
  • 33. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 33 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U8 : Utilisation et manipulation des produits dangereux 8–UTILISATION DES SOLVANTS Il est interdit : De fumer, de s’alimenter durant l’utilisation des solvants, D’utiliser des solvants à proximité d’une source de chaleur, D’utiliser ces produits pour le lavage ou le dégraissage des mains, D’utiliser le trichloréthylène1. Chimie composé organique liquide, à base de chlore et d'éthylène, utilisé comme solvant industriel ou produit détachant. Il est prescrit : De porter : une protection respiratoire, Des lunettes, Des gants à manchettes appropriés, Tablier, bottes.
  • 34. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 34 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 8.1–UTILISATION DES PRODUITS DANGEREUX (ACIDES, BASES…) Il est interdit : De fumer lors de l’utilisation des produits corrosifs, De verser de l’eau dans les acides ou les bases concentrés, De transporter, manipuler des acides ou de bases sans porter un équipement de sécurité, De trop remplir des récipients d’acides ou de bases pour éviter les débordements,
  • 35. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 35 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est interdit : D’employer les moyens de fortune pour le transport des récipients d’acide ou de base, De transvaser ces produits avec des moyens inappropriés, De travailler sur les installations non consignées et non vidangée. Des installations sanitaires doivent mises à la disposition des travailleurs pour leur hygiène personnelle.
  • 36. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 36 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Elimination des déchets dangereux.
  • 37. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 37 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 8.2 Quels sont les premiers secours ? En cas d’inhalation : Dégagez la victime de l’atmosphère polluée. Mettez la victime en repos strict en Position Latérale de Sécurité (P L S). Evacuez la victime chez un médecin. Si nécessaire, pratiquez les gestes élémentaires de survie, en attendant l’évacuation. Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin. En cas d’ingestion accidentelle : Ne faites jamais vomir en cas d’ingestion la victime. Ne donnez jamais à boire. Evacuez la victime chez un médecin. Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin. S’il s’agit de projections dans les yeux : Rincez abondamment avant de se rendre à l’infirmerie. Evacuez la victime chez un médecin. Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin.
  • 38. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 38 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ S’il s’agit de projections sur les vêtements : Rendez-vous immédiatement à la douche et rincez. Débarrassez-vous des vêtements touchés. Si la peau est atteinte, laver la partie touchée à grand d’eau et se rendre à l’infirmerie. Evacuez la victime chez un médecin. Si Possible remettre la FDS ou l’étiquette du produit au médecin. 8.3 Qu’est-ce qu’un produit dangereux ? C’est un produit capable de provoquer un ou plusieurs des effets suivantes : incendie explosion brûlures asphyxie intoxications aiguë réactions dangereuse Irritation Etc… Pour avoir des informations sur les risques des produits dangereux et les moyens de prévention, on doit consulter : L’étiquetage ; Les Fiches de Données de Sécurité ; Notice technique ; Les spécialistes.
  • 39. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 39 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 8.4–UTILISATION DE GRAISSAGE DES PIECES Il est prescrit : De porter les équipements de sécurité appropriés (anti- acide...), Après utilisation de ces produits, de se laver énergiquement à l’eau, En cas d’accident, utiliser le lave-œil, ou la douche de sécurité.
  • 40. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 40 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 8.5 TRANSPORT DES PRODUITS DANGEREUX Transport routier : a) Le chauffeur du camion doit être habilité et bien informer par son responsable hiérarchique et le gestionnaire du matériel de tous les risques que peut présenter les produits transportés ainsi que les mesures à prendre en cas d’incident ou accident durant l’opération de transport. b) Le gestionnaire du matériel doit fournir la fiche de donnée de sécurité du produit transporté au chauffeur du camion pour la remettre au destinataire (chantier) avec le produit ou la présenter aux autorités locale en cas d’incident ou accident. c) Les camions citernes destinés au transport des produits chimiques doivent porter obligatoirement l’étiquette de danger dont le but principal est d’informer le destinataire et les personnes devant intervenir en cas d’accident de la nature et du degré de danger du produit transporté. U9 : Utilisation de l’énergie électrique U10 : Travaux au bord de l’eau U11 : Manutention et engins de levage
  • 41. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 41 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ PICTOGRAMME DES PRODUITS CHIMIQUES
  • 42. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 42 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U9 utilisation de l’énergie électrique LES DANGERS DE L’ÉLECTRICITE ELECTROCUTION ELECTRISATION BRULURES PERTE DES YEUX PAR ARC ELECTRIQUE CHUTE LIEE AU CHOC ELECTRIQUE INCENDIE, EXPLOSION
  • 43. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 43 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 9.1 LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES Protéger les fils conducteurs du risque d'écrasement en ne les déroulant pas en travers du passage d'un véhicule. Débrancher les appareils en tirant sur la fiche et non sur le fil, Ne jamais bricoler une prise électrique endommagée, Ne jamais laisser une rallonge branchée à une prise sans qu'elle soit reliée à un appareil électrique, Ne jamais utiliser un fil pour tirer ou déplacer un appareil électrique,
  • 44. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 44 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Ne jamais toucher à un fil dénudé dont on ne perçoit qu'une extrémité, Ne jamais toucher un appareil électrique avec les mains mouillées, Seul un électricien, qualifié et désigné, peut installer, modifier, réparer, entretenir les installations électriques, Tout bricolage est source d’accident grave : l’électrocution,
  • 45. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 45 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Ne jamais « bricoler », modifier une installation électrique. Signaler immédiatement toute anomalie, tout défaut au chef direct ou à l’électricien responsable, Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur la fiche, jamais sur le câble d’alimentation, Ne jamais remettre sous tension un circuit de sa propre initiative, Les isolants des câbles électriques sont les garants de votre sécurité, Il faut protéger au maximum les canalisations
  • 46. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 46 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ électriques contre les risques d’écrasement, cisaillement, coupures, etc.… Tout câble dénudé doit être remplacé. Ne pas placer les câbles sur des arrêtes, Manipuler avec prudence les raccordements, les fiches etc.…, Seules les lampes portatives réglementaires (baladeuses) doivent être utilisées, jamais de lampes bricolées.
  • 47. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 47 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Faite attention aux travaux à proximité des ouvrages électrique, il y a risque d’électrocution par amorçages.
  • 48. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 48 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 1.1 9.2 LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES 1.2 – L’INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du passage du courant alternatif dans le corps humain (Valeurs approximatives, variant selon la personne) 0,5 à 1 mA Seuil de perception suivant l’état de la peau. 8 mA Choc au toucher, réaction brutale. 10 mA Choc électrique + Contraction des muscles des membres – Crispation durable. 20 mA Choc électrique + Début de tétanisation de la cage Thoracique. 30 mA Choc électrique + Tétanisation du thorax. 40 mA Choc + Tétanisation + Fibrillation ventriculaire : survie limitée à 3 minutes par arrêt ventriculaire. 70 à 100 mA idem + brûlures. 1000 mA Arrêt cardiaque immédiat – brûlures profondes – décomposition chimique du sang. (Phénomène irréversible = mort certaine). 2000 mA Centres nerveux détruits – décomposition chimique interne.
  • 49. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 49 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U10 Travaux au bord de l’eau 10.1 TRAVAUX AU BORD DE L’EAU Il est interdit : De stationner inutilement au bord de l’eau (prise d’eau, station de pompage, canal de rejet). Il est prescrit : De porter des bottes ou des chaussures de sécurité anti- dérapantes et un gilet de flottaison, D’emprunter les voies normales d’accès. 10.2 UTILISATION D’UNE BARQUE Il est interdit : De surcharger une barque. Il est prescrit : De porter un gilet de flottaison, D’embarquer ou de débarquer avec précaution, la barque étant amarrée ou tenue, De se placer assis en main tenant la barque en équilibre.
  • 50. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 50 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U11-Manutentions et engins de levage 11.1 Enoncé des risques liés à la manutention manuelle : Les principaux dangers sont : En outre, l’usure naturelle et progressive des disques intervertébraux favorise et provoque ces lésions qui sont à l’origine des : Douleurs lombaires Hernies discales ; Sciatiques ; Luxations ; Déchirures musculaires ; Plaies ; Fractures ; Ecrasements des doigts ou des membres ; Etc.
  • 51. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 51 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 11.2Les principes de base de la manutention manuelle Manœuvres à bras 1- Raidir la conne vertébrale Maintenir droite la colonne vertébrale pendant toute la durée de la manutention manuelle 2-Encadrer la charge Placer les pieds le plus près possibles de la charge Estimer le poids de la charge pour déterminer l’effort à fournir. 3-Fléchir les jambes S’accroupir près de la charge Prendre la charge avec les mains. 4-Tendre les bras Maintenir les bras tendus sans contraction pendant toute la durée de la manutention manuelle. 5-Soulever la charge Pousser sur les jambes. NOTA Pour soulever une charge, les positions des pieds, du dos, des jambes et des bras seront les mêmes.
  • 52. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 52 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 11.3 MANUTENT IONS MANUELLES PRINCIPALES
  • 53. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 53 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 11.4 MANUTENTIONS MANUELLES PRINCIPALES ECIPA LES 11.5-TRANSPORT DE CHARGE 2.1 TRANSPORT DE PIECES LONGUES Il est recommandé : Dans le cas d’un seul homme de porter la pièce inclinée de manière à dégager une hauteur d’homme à l’avant, surtout dans les changements de direction, dans le cas de plusieurs hommes, disposer le premier porteur le plus près possible de l’avant.
  • 54. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 54 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Le code du travail indique qu’il faut : > privilégier la manutention mécanique > limiter les charges : • en fonction du sexe et de l’âge Hommes Femmes 16 à 17 ans A partir de 18 ans 16 à 17 ans A partir de 18 ans 20 kg 55 kg 10 kg 25 kg De plus, le transport sur chariot est interdit au personnel de moins de 18 ans et aux femmes enceintes. Pour les femmes, il est limité à une charge de 40 kg, poids du chariot compris. Les limites recommandées pour le port occasionnel de charges sont : HOMMES FEMMES 15 à 18 ans 18 à 45 ans 45 à 65 ans 15 à 18 ans 18 à 45 ans 45 à 65 ans 15 kg 30 kg 25 kg 12 kg 15 k 12 kg Dans le cas de port répétitif de charges, les limites recommandées sont plus basses.
  • 55. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 55 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 11.6-ENGINS DE LEVAGE ET DE MANUTENTION a- POINT D’ACROCHAGE Il est prescrit : Avant utilisation de vérifier que le point d’accrochage est en bon état. Avant utilisation que les appareils sont en bon état et de force suffisante pour le travail à effectuer, que la surface d’appui ou le point d’accrochage peut supporter la charge, que la charge est bien équilibrée et bien arrimée, qu’il n’existe aucune cause de surcharge adhérente au sol (démontage complet, coincement)
  • 56. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 56 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ b - UTILISATION DES APPAREILS DE LEVAGE Il est interdit : De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au crochet ou aux élingues, d’utiliser l’engin pour une traction oblique, De manœuvrer une charge mal arrimée, mal équilibrée ou supérieure à la force nominale de l’engin, de transporter, sans équipement spécial des bouteilles de gaz comprimé, de lever en biais (en diagonal), de balancer la charge sauf nécessité absolue et sous la responsabilité du chef de manœuvre, De rendre inopérant le dispositif de sécurité de l’engin, de monter sur les charges, de séjourner inutilement sous la charge,
  • 57. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 57 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Il est interdit : de faire exécuter par des grues, portique…les efforts de levage obliques employé des treuils, moufles et poulies de renvoi pour ces opérations, d’utiliser plusieurs engins pour lever une même charge sans la présence d’un agent de maîtrise responsable, de s’enrouler un cordage autour du corps ou de le guider sans gants, d’enjamber (traverser) les câbles ou cordages en service pendant les manœuvres. De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au crochet ou aux élingues,
  • 58. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 58 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ c- UTILISATION ET CONSERVATION DES ELINGUES Il est prescrit : D’éviter les blessures de l’élingue en garnissant les angles vifs des pièces à lever (chiffons, sacs…) D- UTILISATION DES PORTIQUES Il est prescrit : De choisir une élingue en bon état et de résistance correspondante à la charge à soulever. D’utiliser un point fixe d’accrochage, de résistance suffisante. e -UTILISATION DES CHARIOTS Il est interdit De transporter du personnel, sauf si le chariot est prêt à cet effet. F- TRANSPORT PAR CAMIONS Il est interdit De monter pendant le transport sur le chargement ou de s’assoir sur les ridelles ou de se tenir debout sur le plateau. Il est prescrit : D’arrimer solidement la charge.
  • 59. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 59 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U12 les Equipements de protection individuelle 12.1-PRESCRIPTIONS GENERALES Le port des équipements individuels de protection est une mesure efficace de prévention. Il permettra d’éviter de nombreux accidents à la tête, aux mains, aux pieds, aux yeux…. 1-PORT DU CASQUE Il est prescrit : De porter le casque dans tous les endroits, pour tous les travaux, en raison des risques de blessure de la tête Il est interdit : De ne jamais porter de vêtements huileux, gras au cours des travaux de soudage ou de découpage ces vêtements risquent de s’enflammer. Les équipements de protection ont été conçus pour votre protection.
  • 60. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 60 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 2-PORT DES LUNETTES Il est prescrit : D’utiliser des lunettes de protection pour les travaux comportant des risques de projection, Lunettes pour meuler ou tronçonner, Lunettes pour électricien anti-UV etc… 3-PORT DES GANTS Il est prescrit : De porter des gants de travail appropriés aux travaux à exécuter pour éviter : Les blessures, Les risques de la peau Les risques électriques. Gants de manutention et de travail, Gants pour électricien, Gants pour pièces chaudes, Gants pour produits chimique en plastique.
  • 61. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 61 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 4-PORT DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE AUTONOME Il est prescrit : D’utiliser la protection respiratoire autonome en présence d’atmosphère sous-oxygénée. Porter un masque respiratoire dans les lieux ou existent d’émanations nocives telles que gaz, poussières, fumées. 5-Protection auditive Port permanent = primordiale Tampons d’ouate Bouchons d’oreille Bouchons d’oreille universels Otoplastiques Casque anti-bruit
  • 62. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 62 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 6-Protection des pieds Chaussures de sécurité Bottes de sécurité Chaussures : Semelle acier, résistance à la pénétration Conductrice, antistatique Isolation contre la chaleur, le froid Extérieur : penetration et absorption d’eau limitée Résistance aux hydrocarbures Semelle : résistance à la chaleur (contact)
  • 63. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 63 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 7. Protection contre les chutes Harnais de sécurité Protection antichute amortisseur de choc appareil anti-chute 8. Travail à proximité du plan d’eau : longe de sécurité, gilet de sauvetage
  • 64. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 64 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ U13 : Lutte contre l’incendie Il est interdit De masquer les extincteurs et poste d’incendie, De démunir les postes d’incendie de leurs matériels, ou de les utiliser à d’autres fins que la lutte contre l’incendie, D’empêcher le fonctionnement automatique des coupe-feu, De gêner le fonctionnement automatique des systèmes de détection et de lutte contre l’incendie.
  • 65. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 65 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 13.1 CONDUITE A TENIR APRES AVOIR DONNE L'ALARME Il est prescrit : De ne pas encombrer les circulations dans les locaux, De donné l’alerte en cas d’incendie et de mettre en œuvre les moyens d’extinction selon les consignes locales, De signaler toute utilisation d’extincteur, De maintenir les portes coupe-feu fermées.
  • 66. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 66 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 14- Secourisme 14.1 SECOURISME – PREMIER SOINS 1- PREMIER SOINS Hémorragie : Poser un pansement compressif. Plaie : Désinfecter, Bander. Brulure : Badigeonner autour de la plaie Envelopper Evacuer à l’hôpital.
  • 67. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 67 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 14.2 Spécifique au courant Electrique Electrisation Electrocution Brûlures Electriques Les premiers gestes Secours immédiat Demande de secours 14.3 Particularités de l’accident électrique Survient dans des lieux isolés, (loin des structures hospitalières donc sans médecin ni infirmier pour les premiers soins) SEUL TEMOIN : COLLEGUE Dans un contexte il doit dans les émotionnels meilleurs délais : Ecarter le danger Apporter l’aide immédiate Demander les secours.
  • 68. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 68 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 14.4 EN CAS D’ACCIDENT SANS PERDRE DE TEMPS / SANS PRECIPITATION PROTEGER : Soustraire la victime aux effets du courant. ALERTER : Provoquer l’arrivée des secours adaptés :  Donner les informations sur : localisation, nature de l’accident, nombre et état des victimes, risques particuliers. SECOURIR : En cas d’arrêt ventilatoire : Assistance respiratoire Bouche à bouche Bouche à nez Appareil insufflateur. SECOURIR : En cas d’arrêt circulatoire en Extrême Urgence (3mn). Massage cardiaque externe Doit être pratiqué par un secouriste formé et entrainer. E
  • 69. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 69 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Secourir En cas brûlures : Envelopper la victime dans un drap propre. Déplacement de la victime : Respecter les prescriptions techniques de sécurité. 14.5-REANIMATION LA REANIMATION EST AVANT TOUT UNE QUESTION DE RAPIDITE D’INTERVENTION En cas d’arrêt de la respiration, pratiquer d’urgence la respiration artificielle, La poursuivre jusqu'à l’arrivée d’un médecin ou jusqu'à la réanimation. BOUCHE A BOUCHE AU SOL Se placer à cote de la victime, Basculer la tête en arrière, Fermez le nez de la victime, Inspirer, Appliquer sa bouche sur celle de la victime.
  • 70. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 70 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ CADENCE -Compter 1 et 2, 2et 3, 3et 4, 4et5 entre chaque insufflation. REANIMATION- BOUCHE A BOUCHE Dégrafer col et ceinture Basculer la tête en arrière Souffler dans la bouche en comptant 1et2, 2et3, 3et4, 4et5, puis à nouveau 1et2, etc.… Surveiller le soulèvement du thorax. Nota - Si le thorax ne soulève pas, vérifier le basculement de la tête, le pincement du nez et l’application de la bouche, - Si l’estomac se gonfle, insuffler plus doucement.
  • 71. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 71 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ 14.6 Conduite à tenir en cas d’Accident d’origine électrique QUE FAUT- IL FAIRE EN CAS D’ACCIDENT ? Lorsqu’une personne entre en contact avec un fil électrique sous tension ou avec un appareil électrique en défaut, elle peut se trouver “ TETANISEE ” c’est à dire, dans l’impossibilité de se dégager d’elle même ou d’appeler à l’aide. Si c’est le cas : Gardez votre sang froid et ne vous affolez pas. Ne touchez surtout pas la victime, vous subirez le même sort. Sans perdre de temps, coupez le courant au disjoncteur L’esprit de sécurité doit se manifester en toutes occasions il ne peut que faciliter le travail. M. Hammani bachir
  • 72. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 72 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Conclusion On ne peut pas demander dès l’embauche qu’un agent connaisse la loi en matière de sécurité, puisque cette loi s’apprend au fur et à mesure de l’apprentissage du métier. En revanche, nous essayons de prendre en compte des qualités de calmes, d’esprit logique et de réalisme que nous apprécions au cours des tests de savoir-faire. Nous pensons qu’il est indispensable d’impliquer la hiérarchie et de responsabiliser les agents en matière de maîtrise des risques. Le fossé entre les hommes de terrains et les spécialistes de la sécurité s’est creusé. La hiérarchie accepte parfois des transgressions à la loi ou des dérives, compte tenu des situations de travail particulières, parce qu’elle –ci ne lui semble pas adaptée à la réalité des moments. Pour les agents ce relâchement dévalorise la notion de sécurité. En effet, la prévention n’est pas destinée à établir un cadre de sécurité absolue, parfaitement illusoire (imaginaire), mais à faire prendre conscience à chaque agent qu’il travaille dans un environnement parfois difficile, et à lui apprendre à maîtriser les risques. On ne supprime jamais tous les risques, mais on peut apprendre à les maîtriser. La notion de risque est parfois ambiguë, certain tirent gloire de pratiquer des métiers dangereux… Il s’agit là d’une culture d’entreprise néfaste : si on ne monte pas à un poteau par les alvéoles, on n’est pas « un vrai monteur » si on s’attache, on n’est pas « un homme » etc. Il faudrait dire une bonne fois que ce genre d’attitude est ridicule et dépassé. Même dans les cirques, l’artiste travaille avec un filet. Il ne faut pas laisser la sécurité aux spécialistes, au risque que ces spécialistes soient considérés comme marginaux, la sécurité c’est une œuvre commune : à chacun une place, sa place ; l’agent, la hiérarchie, le spécialiste, la CPHS. Donc l’esprit de sécurité doit se manifester en toutes occasions Il ne peut que faciliter le travail. La sécurité est un but, la prévention est une action. La sécurité, c’est l’absence de tout danger au cours du travail, cet état de sécurité absolu existe rarement, c’est donc un but à atteindre qu’on doit fixer. La santé est un trésor le plus précieux et le plus facile à perdre, c’est cependant le plus mal gardé. La prévention permet d’approcher au mieux la sécurité. M. HAMMANI Bachir consultant HSE IFEG/ETB/DZ
  • 73. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 73 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ TEST D’EVALUATION NOM…………………………………………………………………………………………………………………………………………………… PRENOM…….……………………………………………………………………………………………………………………………………….. UNITE/ENTRPRISE/SOCIETE…………………………………………………………………………………………………………………. EMAIL/TEL……………………………………………………………………………………………………………………………………………. PAYS…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. NOTE………………………………../20 OBSERVATIONS…………………………………………………………………………………………………………………………………….
  • 74. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 74 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°01- indiquer l’état fonctionnel de l’installation ainsi que les prescriptions qui s’y rapportent. 1/20 Cercle Rouge danger interdiction formelle de : 1…………………..………………………………………..… 2…………………….……………………….……………..… 3…………………….……………………….…………..…… Triangle Jaune DANGER : ………………………………………………………………... ………………………………………………………………… ………………………………………………………………… Rectangle Vert ABSENCE DE DANGE ……….………………………………………………………… ………….……………………………………………………… …………………………………………………………………. .
  • 75. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 75 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°02- Les travaux dans les installations de combustibles nécessite des conditions de sécurité, afin d’éviter les risques d’asphyxie il est prescrit de : (cochez les bonnes réponses) 1/20  En raison des risques importants (émanation de gaz, vapeurs nocives…) ne jamais pénétrer dans des locaux, fouilles, caissons et autres espaces renfermés en l’absence de mesures particulières de sécurité (ventilation, protection individuelle).  Ne descendre qu’avec l’autorisation du responsable, s’équiper d’un harnais munie d’une longe est tenue par une personne prête à intervenir en cas de besoin.  Dans tous les endroits dangereux, s’il y nécessité d’éclairer, n’utiliser que des lampes baladeuses antidéflagrantes pour éliminer le risque d’explosion.  de pénétrer dans un réservoir ou un appareil ayant contenu des vapeurs d’hydrocarbures.  Ventilé énergiquement et s’être assurée que son atmosphère n’est pas toxique.
  • 76. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 76 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°03- Afin d’éviter les accidents de travail les agents doivent respecter les règles de sécurité suivantes (cochez les bonnes réponses)1/20  De n’entreprendre un travail que s’il en a reçu l’ordre de son responsable,  De connaitre la signification précise des symboles de signalisations utilisées,  De prendre connaissance et de respecter les consignes affichées,  D’utiliser les équipements individuels réglementaires de sécurité,  De veiller à sa propre sécurité et à celles des collègues,  De prendre, en cas de situations dangereuses, toutes mesures urgentes et d’en alerter les responsables concernés,  De travailler dans les limites de la zone de travail.  De travailler sans l’utilisation des équipements de protection individuelle  D’entreprendre un travail avec précipitation pour gagner du temps. QUESTION N°04- Afin d’éviter les risques d’explosion il est prescrit de : (Cochez les bonnes réponses) 1/20  De fumer  D’introduire ou d’allumer des feux nus (foyer, flamme, forge, chalumeaux).  De porter et d’employer tout appareil ou objet susceptible de provoquer des étincelles ou des flammes, présentant des surfaces très chaudes.  D’exécuter tout travail sous tension sur les installations électriques (les remplacements des lampes et des fusibles doivent être obligatoirement effectués hors tension).  De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz
  • 77. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 77 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°05-Lors de déchargement des combustibles il est prescrit de : (cochez les bonnes réponses) 1/20  De brancher la tuyauterie mobile sans avoir auparavant relié électriquement les citernes de transport au circuit de terre des installations fixes.  D’utiliser les tuyauteries des mobiles dont les extrémités métalliques ne sont pas reliées électriquement entre elles.  De contrôler à l’aide d’un appareil approprié l’absence de gaz QUESTION N°06- lors des travaux à l’intérieure d’une chaudière il est prescrit de (cochez les bonnes réponses) 1/20  D’utiliser l’outillage antidéflagrant.  Il est interdit pendant le fonctionnement des bruleurs, de se tenir inutilement devant les portes et regards donnant sur la chambre de combustion (éventualité d’un retour de flamme).  D’utiliser les écrans spéciaux pour la protection des yeux et du visage.  D’observer les feux par des ouvertures autres que celles prévues à cet effet pour effectuer une vérification minutieuse.
  • 78. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 78 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°07- lors des travaux à l’intérieur d’un réservoir ou conduit de gaz de combustion il est prescrit aux agents de : (cochez les bonnes réponses)1/20  A tout agent pénétrant dans un réservoir, un conduit de gaz de combustion étroit, sinueux, de rester en liaison avec un agent,  De pénétrer dans l’échangeur et dans une de ses parties constitutives, avant que la température n’ait suffisamment baissé pour écarter tout risque de brulures,  D’exécuter des travaux sur un appareil quelconque ou un échangeur sous pression d’eau ou de vapeur, sans que les parties ou appareils intéressés n’aient été consignés.  De pénétrer dans l’échangeur en urgence pour réaliser le travail dans les délais. QUESTION N°08-lors des travaux dans les réservoirs et circuit d’huile il est prescrit à tout agent de : (cochez les bonnes réponses)1/20  D’entreprendre ces travaux sans bon de consignation  De pénétrer dans les réservoirs, sans y avoir vérifié au préalable, la teneur en oxygène de l’atmosphère,  De pénétrer sans avoir procédé à la vidange complète et assuré une ventilation suffisante du réservoir,  D’effectuer des travaux de soudure, comme d’utiliser une flamme nue sur des circuits d’huile ou dans une cuve.  D’assurer, à la fin des travaux qu’aucune personne n’est restée à l’intérieur d’un échangeur thermique.
  • 79. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 79 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°09- Pour éviter les risques de chutes de hauteur les prescriptions de sécurité suivantes doivent être prises avant le commencement des travaux : (cochez les bonnes réponses) 1/20  Le mauvais état et la mauvaise utilisation des échelles provoquent des accidents.  Il ne doit être fait usage que d’échelles en bon état.  Toute échelle fortement abimée doit être remplacée, puis détruite.  L’échelle de fortune est proscrite.  D’appuyer une échelle non munie d’un dispositif approprié.  De monter et de travailler à plusieurs sur la même échelle.  Empêcher les échelles doubles de glisser au moyen de chainettes, cordage.  Ne jamais se servir du dernier échelon.  Les échelles coulissantes doivent avoir un chevauchement d’au moins 5 échelons.  Installer les échelles sur un sol stable, contre une surface solide et fixe, et de façon qu’elles ne puissent ne glisser, ni basculer.  Faire dépasser les échelles d’un mètre au moins au-dessus du plancher de travail auquel elles donnent accès.  Près de lignes électriques on utilise des échelles en bois ou en plastique.  Les échelles en bois ne prevent pas être peintes!  Près de lignes électriques on utilise des échelles en aluminium.  Faire dépasser les échelles de 10 cm au moins au-dessus du plancher de travail auquel elles donnent accès.  Se servir du dernier échelon pour accéder facilement au poste de travail.
  • 80. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 80 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°10- lors des travaux dans les ateliers les prescriptions de sécurité suivantes doivent être prises pour éviter des accidents : (cochez les bonnes réponses)1/20  De mettre une machine en marche sans vérifier que :  L’opération ne pourra pas blesser quelqu'un,  Les carters de protection sont en place,  Le fil de terre des machines est correctement monté,  D’enlever en marche les carters de protection.  De travailler avec des vêtements flottants ou non boutonnés, avec des cheveux longs sans coiffure.  De bien fixer les pièces sur le plateau ou la table de la machine.
  • 81. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 81 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°11- les prescriptions suivantes doivent être prises pour l’utilisation des clefs dans les ateliers mécaniques (cochez les bonnes réponses)1/20  D’utiliser une clef fissurée ou en mauvais état,  De s’en servir comme d’un marteau,  D’utiliser une clef ouverte trop grande pour l’écrou,  De rectifier à la meule des clefs pour adapter leur ouverture,  D’utiliser un tube rallonge sur une clef.  D’utiliser les marteaux et les masses dont le manche est sain, bien encastré, bien immobilisé par un coin rugueux.  D’utiliser des burins et bédanes dont la tête présente des bavures.  D’utiliser ces outils sans manche.  De meuler sans lunettes même si la meule comporte un écran.  De porter des vêtements ou cravates flottants et de meuler avec des cheveux longs sans coiffure.
  • 82. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 82 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°12- les prescriptions suivantes doivent être prises lors de travaux de peinture au pistolet et l’utilisation des pistolets de scellements (cochez les bonnes réponses)1/20  D’utiliser les masques respiratoires, cagoules à adduction d’air.  De manipuler un pistolet de scellement sans porter des lunettes de protection et un casque,  De maintenir chargé un pistolet qui ne doit pas être utilisé immédiatement,  D’utiliser les pistolets de scellement dans les locaux ou existent des risques d’explosion (hydrogène, acétylène). QUESTION N°13- Les prescriptions suivantes doivent être appliquées pour le stockage des bouteilles de gaz (cochez les bonnes réponses)1/20  De stocker les bouteilles de gaz debout et attachées au mur,  De les transporter avec des appareils de levage appropriés.  D’exposer les bouteilles de gaz au soleil.  D’exposer les bouteilles de gaz à une source de chaleur.
  • 83. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 83 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°14- Les prescriptions suivantes doivent être appliquées lors de l’utilisation et la manipulation des solvants (cochez les bonnes réponses)1/20  De fumer, de s’alimenter durant l’utilisation des solvants,  D’utiliser des solvants à proximité d’une source de chaleur,  D’utiliser ces produits pour le lavage ou le dégraissage des mains,  D’utiliser le trichloréthylène (produit détachant.)  une protection respiratoire,  Des lunettes,  Des gants à manchettes appropriés,  Tablier, bottes.  De ventiler et d’aérer les lieux de travail  De travailler sous hottes aspirantes dans les laboratoires.
  • 84. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 84 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°15-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation des produits dangereux, il est interdit de (cochez les bonnes réponses)1/20  De fumer lors de l’utilisation des produits corrosifs,  De verser de l’eau dans les acides ou les bases concentrés,  De transporter, manipuler des acides ou de bases sans porter un équipement de sécurité,  De trop remplir des récipients d’acides ou de bases pour éviter les débordements,  D’employer les moyens de fortune pour le transport des récipients d’acide ou de base,  De transvaser ces produits avec des moyens inappropriés,  De travailler sur les installations non consignées et non vidangée.  Les installations sanitaires doivent mises à la disposition des travailleurs pour leur hygiène personnelle.  D’utiliser les équipements de protections individuelles et collectives.  De ventiler les lieux de travail pour éviter l’incendie.
  • 85. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 85 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°16-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation de l’électricité, il est prescrit de : (cochez les bonnes réponses)2/20  Protéger les fils conducteurs du risque d'écrasement en ne les déroulant pas en travers du passage d'un véhicule.  Débrancher les appareils en tirant sur la fiche et non sur le fil,  Ne jamais bricoler une prise électrique endommagée,  Ne jamais laisser une rallonge branchée à une prise sans qu'elle soit reliée à un appareil électrique,  Ne jamais toucher un appareil électrique avec les mains mouillées,  Seul un électricien, qualifié et désigné, peut installer, modifier, réparer, entretenir les installations électriques,  Tout bricolage est source d’accident grave : l’électrocution,  Ne jamais « bricoler », modifier une installation électrique. Signaler immédiatement toute anomalie, tout défaut au chef direct ou à l’électricien responsable,  Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur la fiche, jamais sur le câble d’alimentation,  Ne jamais remettre sous tension un circuit de sa propre initiative,  Les isolants des câbles électriques sont les garants de votre sécurité, Il faut protéger au maximum les canalisations électriques contre les risques d’écrasement, cisaillement, coupures, etc.… Tout câble dénudé doit être remplacé.  Seules les lampes portatives réglementaires (baladeuses) doivent être utilisées, jamais de lampes bricolées.  Faite attention aux travaux à proximité des ouvrages électrique, il y a risque d’électrocution par amorçages.  Remettre sous tension un circuit de sa propre initiative pour le branchement d’une perceuse.  Pour tirer une fiche d’un socle de prise de courant, tirer sur le câble d’alimentation, jamais sur la fiche.  Débrancher les appareils en tirant sur le fil et non sur la fiche.
  • 86. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 86 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°17-Les prescriptions suivantes doit être prises lors de l’utilisation des appareils de levage, il est interdit de : (cochez les bonnes réponses)1/20  De véhiculer du personnel monté sur la charge ou suspendu au crochet ou aux élingues,  d’utiliser l’engin pour une traction oblique,  De manœuvrer une charge mal arrimée, mal équilibrée ou supérieure à la force nominale de l’engin,  de transporter, sans équipement spécial des bouteilles de gaz comprimé,  de lever en biais (en diagonal), de balancer la charge sauf nécessité absolue et sous la responsabilité du chef de manœuvre,  De rendre inopérant le dispositif de sécurité de l’engin,  de monter sur les charges,  de séjourner inutilement sous la charge,  De s’assurer que la charge est bien calée avant son décrochage.  D’éviter les blessures de l’élingue en garnissant les angles vifs des pièces à lever (chiffons, sacs…)  De choisir une élingue en bon état et de résistance correspondante à la charge à soulever.  D’utiliser un point fixe d’accrochage, de résistance suffisante.
  • 87. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 87 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°18-Les prescriptions générales suivantes doit être prises lors de des travaux dans les ateliers : (cochez les bonnes réponses)1/20  Le port des équipements individuels de protection est une mesure efficace de prévention.  Il permettra d’éviter de nombreux accidents à la tête, aux mains, aux pieds, aux yeux….  De porter le casque dans tous les endroits, pour tous les travaux, en raison des risques de blessure de la tête  De ne jamais porter de vêtements huileux, gras au cours des travaux de soudage ou de découpage ces vêtements risquent de s’enflammer.  Il est inutile d’utiliser les équipements de protection collective.  Le port des équipements individuels de protection est une mesure supplémentaire de prévention.
  • 88. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 88 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ QUESTION N°19-Les prescriptions générales suivantes doit être prises pour éviter les risques de l’incendie lors de des travaux dans les ateliers : (cochez les bonnes réponses)1/20  De masquer les extincteurs et poste d’incendie,  De démunir les postes d’incendie de leurs matériels, ou de les utiliser à d’autres fins que la lutte contre l’incendie,  D’empêcher le fonctionnement automatique des coupe-feu,  De gêner le fonctionnement automatique des systèmes de détection et de lutte contre l’incendie.  De ne pas encombrer les circulations dans les locaux,  De donné l’alerte en cas d’incendie et de mettre en œuvre les moyens d’extinction selon les consignes locales,  De signaler toute utilisation d’extincteur,  De maintenir les portes coupe-feu fermées. BON COURAGE
  • 89. LES RISQUES THERMIQUES ET MECANIQUES 2017 89 M.HAMMANI BACHIR CONSULTANT HSE IFEG/ETB/DZ Sommaire Chapitres Pages Introduction 1 Enoncé des risques généraux 2 Règles générales 3 Manœuvres et travaux sur les installations combustibles 4 Signaux normalisés 5-9 Manœuvres et travaux sur les échangeurs thermiques 10-11 Travaux à l’intérieur d’un réservoir ou de conduit de gaz combustible 12-13 Travaux en hauteur, échelles et échafaudages 14-23 Travaux d’atelier et divers 24-26 Consignation mécanique ou thermique 27 Travaux de soudage et de forge 28-29 Utilisation et stockage des gaz 30-32 Utilisation et manipulation des produits dangereux 33-41 utilisation de l’énergie électrique 42-48 Travaux au bord de l’eau 49 Manutentions et engins de levage 50-58 les Equipements de protection individuelle 59-63 Lutte contre l’incendie 64-65 Secourisme 66-71 conclusion 72 Test d’évaluation 73-88