SlideShare une entreprise Scribd logo
FormationFormation
« initiation à l’Apithérapie »« initiation à l’Apithérapie »
Ecully (69)Ecully (69)
4 week-end: octobre 2009/février 20104 week-end: octobre 2009/février 2010
60 heures60 heures
Association Francophone d’ApithérapieAssociation Francophone d’Apithérapie
Responsable de la formation:Responsable de la formation:
Docteur Stefan StangaciuDocteur Stefan Stangaciu
Coordination:Coordination:
Claudette RaynalClaudette Raynal
Les stagiairesLes stagiaires
►Nombre de stagiairesNombre de stagiaires: 20: 20
►Origine géographiqueOrigine géographique::
 Toute la France Métropolitaine:Toute la France Métropolitaine:
 Rhône-Alpes: 11 (dont Rhône 5, Isère 5)Rhône-Alpes: 11 (dont Rhône 5, Isère 5)
 Autres: Bretagne, Alpes/Côte d’Azur, Languedoc/Roussillon,Autres: Bretagne, Alpes/Côte d’Azur, Languedoc/Roussillon,
Midi/Pyrénées, Aquitaine, Bourgogne, Franche Comté, HauteMidi/Pyrénées, Aquitaine, Bourgogne, Franche Comté, Haute
Savoie, Ile de FranceSavoie, Ile de France
Les stagiaires (suite)Les stagiaires (suite)
►Activités professionnellesActivités professionnelles
 Santé: 5 (médecin, vétérinaire, aide-soignante,Santé: 5 (médecin, vétérinaire, aide-soignante,
thérapeute en Shiatsu, prof. de yoga)thérapeute en Shiatsu, prof. de yoga)
 Apiculteurs/apicultrices: 9 (dont 2 apiculteursApiculteurs/apicultrices: 9 (dont 2 apiculteurs
professionnels)professionnels)
 Magasin de vente de produits de la ruche: 2Magasin de vente de produits de la ruche: 2
 Divers: 4 (retraités, enseignant, distributrice deDivers: 4 (retraités, enseignant, distributrice de
produits naturels)produits naturels)
Les objectifs de la formationLes objectifs de la formation
►Connaitre les produits de la ruche et leurConnaitre les produits de la ruche et leur
utilisation pour pouvoir entretenir sa santéutilisation pour pouvoir entretenir sa santé
et traiter pour soi-même quelques maladieset traiter pour soi-même quelques maladies
courantes.courantes.
►Pour les vendeurs en magasin : pouvoirPour les vendeurs en magasin : pouvoir
transmettre des informations précises surtransmettre des informations précises sur
les produits de la ruche à leurs clientsles produits de la ruche à leurs clients
Programme de la formationProgramme de la formation
Module A:Module A:
► Docteur Stefan StangaciuDocteur Stefan Stangaciu ::
L’Apithérapie, une boite à outils, validée par la science, complémentaire dansL’Apithérapie, une boite à outils, validée par la science, complémentaire dans
les domaines curatifs et préventifs de la santé.les domaines curatifs et préventifs de la santé.
Ses applications notamment en médecine, chirurgie, homéopathie, médecineSes applications notamment en médecine, chirurgie, homéopathie, médecine
traditionnelle chinoise et ayurvédique, nutrition...traditionnelle chinoise et ayurvédique, nutrition...
Son histoire, sa place dans le monde.Son histoire, sa place dans le monde.
La formation à l’Apithérapie, le projet, ses buts, son opportunité.La formation à l’Apithérapie, le projet, ses buts, son opportunité.
► Professeur Eberhard Bengsch :Professeur Eberhard Bengsch : Origine, caractéristiques et compositionOrigine, caractéristiques et composition
de la gelée royale (les substances actives et leur action sur la santé).de la gelée royale (les substances actives et leur action sur la santé).
► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Origine, caractéristiques et composition duOrigine, caractéristiques et composition du
miel, miel de miellat, pollen, pain d’abeille, propolis, cire, venin et Apilarnilmiel, miel de miellat, pollen, pain d’abeille, propolis, cire, venin et Apilarnil
(extrait de larve de faux-bourdon)(extrait de larve de faux-bourdon)
Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite)
Module B:Module B:
► Patrice Percie du Sert :Patrice Percie du Sert : Propriétés pharmacologiques, indications, contre-Propriétés pharmacologiques, indications, contre-
indications et limites de la propolis, du pollen et du pain d’abeille.indications et limites de la propolis, du pollen et du pain d’abeille.
► Jean-Pierre Fayol :Jean-Pierre Fayol : atelier découverteatelier découverte des pollens au microscope,des pollens au microscope,
dégustation de pollens secs et frais, de différentes origines.dégustation de pollens secs et frais, de différentes origines.
► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Propriétés pharmacologiques, indications,Propriétés pharmacologiques, indications,
contre-indications et limites d’utilisation de la gelée royale, de l’Apilarnil, ducontre-indications et limites d’utilisation de la gelée royale, de l’Apilarnil, du
venin d’abeille, du miel et miel de miellat.venin d’abeille, du miel et miel de miellat.
Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite)
Module CModule C
► Claudette Raynal :Claudette Raynal : La Médecine Traditionnelle Chinoise une approcheLa Médecine Traditionnelle Chinoise une approche
permettant de choisir les produits de la ruche selon les besoins de chacun.permettant de choisir les produits de la ruche selon les besoins de chacun.
Principes fondamentaux de la Médecine Chinoise en lien avec l’Apithérapie :Principes fondamentaux de la Médecine Chinoise en lien avec l’Apithérapie :
Le Qi et ses mouvements.Le Qi et ses mouvements.
Le Yin et le Yang dans la physiologie humaine, application à la ruche.Le Yin et le Yang dans la physiologie humaine, application à la ruche.
Les 5 Eléments (Wu Xing) : application à l’homme et à sa physiologie,Les 5 Eléments (Wu Xing) : application à l’homme et à sa physiologie,
Utilisation des produits de la ruche selon les 5 éléments, les saisons et lesUtilisation des produits de la ruche selon les 5 éléments, les saisons et les
organes qui leur sont liés.organes qui leur sont liés.
► Avec la collaboration « énergétique » de Nicole Mallet,Avec la collaboration « énergétique » de Nicole Mallet, qui parqui par
quelques mouvements de Qi Gong fera découvrir un des aspects de laquelques mouvements de Qi Gong fera découvrir un des aspects de la
prévention selon la MTC.prévention selon la MTC.
Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite)
Module DModule D
► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Les « secrets » pratiques deLes « secrets » pratiques de
l’administration des produits d’abeillesl’administration des produits d’abeilles..
► Catherine Ballot-Flurin:Catherine Ballot-Flurin: Atelier de préparation de produits de laAtelier de préparation de produits de la
ruche : baume et pommade. Préparation de miels pour cure.ruche : baume et pommade. Préparation de miels pour cure.
Recommandations pratiques pour bien choisir et bien utiliser lesRecommandations pratiques pour bien choisir et bien utiliser les
produits de la ruche. Principe de la dynamisation.produits de la ruche. Principe de la dynamisation.
Attestation de formationAttestation de formation
►Une attestation finale validant la formationUne attestation finale validant la formation
sera délivré par l’AFA.sera délivré par l’AFA.
►Le Docteur Stefan Stangaciu validera leLe Docteur Stefan Stangaciu validera le
travail réalisé.travail réalisé.
Attestation de formation (suite)Attestation de formation (suite)
►Pour l’obtenir chaque stagiaire devraPour l’obtenir chaque stagiaire devra
réaliser unréaliser un mémoire de 20 à 30 pagesmémoire de 20 à 30 pages
portant sur un sujet de son choix en lienportant sur un sujet de son choix en lien
avec l’apithérapie.avec l’apithérapie.
►Celui-ci sera présenté avant fin juin 2010Celui-ci sera présenté avant fin juin 2010
►S.Stangaciu et C.Raynal sont à laS.Stangaciu et C.Raynal sont à la
disposition des stagiaires pour les aiderdisposition des stagiaires pour les aider
dans leur travail.dans leur travail.
Evaluation de la formation:Evaluation de la formation:
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
► Sur l’ensemble de la formation:Sur l’ensemble de la formation:
 Jugée excellente (15)Jugée excellente (15) ou bonne(3)ou bonne(3)
 Les deux premiers week-ends montrent une dominanteLes deux premiers week-ends montrent une dominante
des notes 4 et 3 mais aussi une disparité des taux dedes notes 4 et 3 mais aussi une disparité des taux de
satisfaction liée à la dimension scientifique de certainssatisfaction liée à la dimension scientifique de certains
apports difficiles d’accès pour plusieurs stagiaires etapports difficiles d’accès pour plusieurs stagiaires et
dont ils ne percevaient pas l’intérêt pour eux. De mêmedont ils ne percevaient pas l’intérêt pour eux. De même
la présentation des images de pollens au microscopela présentation des images de pollens au microscope
est apparue à certains, trop longue.est apparue à certains, trop longue.
 Très fort taux de satisfaction homogène pour les week-Très fort taux de satisfaction homogène pour les week-
ends 4 et 3 (la note 4 a été attribuée 17 fois de façonends 4 et 3 (la note 4 a été attribuée 17 fois de façon
équivalente pour chacun des intervenants)équivalente pour chacun des intervenants)
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
►Questions ouvertes : Qu’avez-vous aimé leQuestions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le
moins ? Quelque chose vous a-t-il semblémoins ? Quelque chose vous a-t-il semblé
inutile ?inutile ?
 Les aspects scientifiques jugés trop difficiles, leLes aspects scientifiques jugés trop difficiles, le
vocabulaire scientifique, la massevocabulaire scientifique, la masse
d’informations scientifiques et médicales (citésd’informations scientifiques et médicales (cités
8 fois)8 fois)
 Des informations trop touffues, un côtéDes informations trop touffues, un côté
« brouillon » parfois voir désordonné; des« brouillon » parfois voir désordonné; des
approximations voir des contradictions dans lesapproximations voir des contradictions dans les
usages des produits de la ruche (cités 4 fois)usages des produits de la ruche (cités 4 fois)
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
► Questions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le plus ? Qu’auriez-vous aimé voirQuestions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le plus ? Qu’auriez-vous aimé voir
abordé ?abordé ?
 Les réponses nombreuses se regroupent autour de 2 thèmes :Les réponses nombreuses se regroupent autour de 2 thèmes :
 Les intervenants et le groupeLes intervenants et le groupe
► Les intervenants :Les intervenants :
 clarté des explications, rigueur, professionnalisme, approche scientifique précise declarté des explications, rigueur, professionnalisme, approche scientifique précise de
l’aspect thérapeutique et de l’utilisation des produits de la ruche, adaptabilité,l’aspect thérapeutique et de l’utilisation des produits de la ruche, adaptabilité,
disponibilité, coordination.disponibilité, coordination.
 Les exemples, l’approche pratique et les ateliers ont été très appréciés (cités 8 fois).Les exemples, l’approche pratique et les ateliers ont été très appréciés (cités 8 fois).
 Et dans le commentaire général : très bonne formation de base, très intéressante,Et dans le commentaire général : très bonne formation de base, très intéressante,
très riche, très complètetrès riche, très complète
► Le groupe :Le groupe :
 14 fois cités pour l’ambiance, l’ouverture d’esprit, les témoignages, les échanges, le14 fois cités pour l’ambiance, l’ouverture d’esprit, les témoignages, les échanges, le
partage et à nouveau cité dans le commentaire général : « très bon groupe »,partage et à nouveau cité dans le commentaire général : « très bon groupe »,
« groupe extraordinaire » « climat relationnel qui facilite l’apprentissage »« groupe extraordinaire » « climat relationnel qui facilite l’apprentissage »
« enthousiasme »« enthousiasme »
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
►Le niveau de la formation :Le niveau de la formation :
 A étéA été estimé juste par 17 stagiairesestimé juste par 17 stagiaires et tropet trop
élevé par 3 d’entre eux pour certains modulesélevé par 3 d’entre eux pour certains modules
►Les documents remis en formation :Les documents remis en formation :
 Sont considérés comme très bons par 11Sont considérés comme très bons par 11
d’entre eux ; bons par 5 ; 4 ne les avaient pasd’entre eux ; bons par 5 ; 4 ne les avaient pas
encore étudiés au moment de l’évaluationencore étudiés au moment de l’évaluation
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
► La durée de la formation répartie en 4 week-ends :La durée de la formation répartie en 4 week-ends :
 A été jugéeA été jugée suffisante par 12 stagiairessuffisante par 12 stagiaires
 Insuffisante par 6 autres (5 voir 6 week-ends souhaités)Insuffisante par 6 autres (5 voir 6 week-ends souhaités)
► Le cout de la formation :Le cout de la formation :
 A été jugéA été jugé juste pour 17 stagiairesjuste pour 17 stagiaires et trop élevé pour 3et trop élevé pour 3
d’entre euxd’entre eux
► Un lieu possible de formation pour une prochaineUn lieu possible de formation pour une prochaine
formation :formation :
 Arrivent en tête :Arrivent en tête : Paris et MarseilleParis et Marseille, suivies de Toulouse, suivies de Toulouse
et Nanteset Nantes
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
►Comment avez-vous connus la formation ?:Comment avez-vous connus la formation ?:
 Par l’AFA : 7 et Apimondia : 4Par l’AFA : 7 et Apimondia : 4
 Par un ami ou Claudette : 7Par un ami ou Claudette : 7
 Par la revue « Abeilles et fleurs » : 2Par la revue « Abeilles et fleurs » : 2
►Des remises à niveaux vous semblent-ellesDes remises à niveaux vous semblent-elles
intéressantes pour la suite ?, seriez-vousintéressantes pour la suite ?, seriez-vous
intéressés par un perfectionnement ?intéressés par un perfectionnement ?
 Réponses:Réponses: oui à ces deux questionsoui à ces deux questions (1 : non et(1 : non et
une abstention)une abstention)
Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires
sur la formation (suite)sur la formation (suite)
►Commentaire général global:Commentaire général global:
 « Bravo, bravo à chaque intervenant »« Bravo, bravo à chaque intervenant »
 « A poursuivre, à développer absolument »« A poursuivre, à développer absolument »
 « Très satisfait : qualité des intervenants,« Très satisfait : qualité des intervenants,
disponibilité, simplicité »disponibilité, simplicité »
 « Longue vie à l’AFA « Longue vie à l’AFA »»
« Merci pour ce fabuleux voyage! »« Merci pour ce fabuleux voyage! »
Faut-il poursuivre la mise en placeFaut-il poursuivre la mise en place
de formations?de formations?
OuiOui
►Cela est prévu dans les statuts de l’AFACela est prévu dans les statuts de l’AFA
(article 3)(article 3)
►Cette première expérience est un succèsCette première expérience est un succès
►Des besoins s’exprimentDes besoins s’expriment
►Un public potentiel: professionnels de santé,Un public potentiel: professionnels de santé,
apiculteurs, vendeurs en magasin,apiculteurs, vendeurs en magasin,
patients…patients…
Faut-il poursuivre la mise en placeFaut-il poursuivre la mise en place
de formations?de formations?
Oui…maisOui…mais
►Nécessité d’obtenir un agrément deNécessité d’obtenir un agrément de
formation permettant aux stagiaires, uneformation permettant aux stagiaires, une
prise en charge des coûts de formationprise en charge des coûts de formation
►Le recrutement d’un(e) responsableLe recrutement d’un(e) responsable
assurant le travail administratif etassurant le travail administratif et
comptable, la publicité…comptable, la publicité…
►La collaboration d’autres coordinateursLa collaboration d’autres coordinateurs
Les Prochaines FormationsLes Prochaines Formations
L’AFA propose un 2ème Cycle de formationL’AFA propose un 2ème Cycle de formation
« initiation à l’Apithérapie »« initiation à l’Apithérapie »
de 80 heures en 4 week-ends,de 80 heures en 4 week-ends,
11/13 février 2011 11/13 février 2011 
15/17 avril 201115/17 avril 2011
3/5 juin 2011 3/5 juin 2011 
16/18 septembre 201116/18 septembre 2011
Elles se dérouleront à ISO, 9 avenue Leclerc,Elles se dérouleront à ISO, 9 avenue Leclerc,
69007 Lyon (France).69007 Lyon (France).
Inscription possible dès à présent.Inscription possible dès à présent.

Contenu connexe

En vedette

GFS Découvrir Paris avec Amélie Poulain
GFS Découvrir Paris avec Amélie PoulainGFS Découvrir Paris avec Amélie Poulain
GFS Découvrir Paris avec Amélie Poulainaniaal
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
molinachr
 
Manual Balay - campana 3 bc771bc
Manual Balay - campana 3 bc771bcManual Balay - campana 3 bc771bc
Manual Balay - campana 3 bc771bc
Alsako Electrodomésticos
 
Proyecto tic, sandro santa rosa
Proyecto tic, sandro santa rosaProyecto tic, sandro santa rosa
Proyecto tic, sandro santa rosa
sandrogh1973
 
Manual Exel
Manual ExelManual Exel
Manual Exel
Leonardo Guerrero
 
Metodos de busqueda
Metodos de busquedaMetodos de busqueda
Metodos de busqueda
damian-gomi
 
Aquest any hem après moltes coses comprimit
Aquest any hem après moltes coses comprimitAquest any hem après moltes coses comprimit
Aquest any hem après moltes coses comprimitsalutxtec
 
Manual Balay - campana 3 bc777p
Manual Balay -  campana 3 bc777pManual Balay -  campana 3 bc777p
Manual Balay - campana 3 bc777p
Alsako Electrodomésticos
 
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipalesSolutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
Consortech
 
Virus informaticossandraykarina
Virus informaticossandraykarinaVirus informaticossandraykarina
Virus informaticossandraykarina
ingridsuarez02
 
La vida de san martin
La vida de san martinLa vida de san martin
La vida de san martin
feju12334
 
Manual Balay - encimera 3 efg394np
Manual Balay - encimera 3 efg394npManual Balay - encimera 3 efg394np
Manual Balay - encimera 3 efg394np
Alsako Electrodomésticos
 
Cips 084 0059
Cips 084 0059Cips 084 0059
Cips 084 0059
Paul Denis ENYEGUE Y.
 
Ofimatica
OfimaticaOfimatica
Ofimatica
german7715
 
redes sociales izarbe 4e2
redes sociales izarbe 4e2redes sociales izarbe 4e2
redes sociales izarbe 4e2
marcoschanca
 
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseauMeetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
Steve Bercy
 

En vedette (20)

GFS Découvrir Paris avec Amélie Poulain
GFS Découvrir Paris avec Amélie PoulainGFS Découvrir Paris avec Amélie Poulain
GFS Découvrir Paris avec Amélie Poulain
 
Bateig Ian
Bateig IanBateig Ian
Bateig Ian
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 
Manual Balay - campana 3 bc771bc
Manual Balay - campana 3 bc771bcManual Balay - campana 3 bc771bc
Manual Balay - campana 3 bc771bc
 
Proyecto tic, sandro santa rosa
Proyecto tic, sandro santa rosaProyecto tic, sandro santa rosa
Proyecto tic, sandro santa rosa
 
Manual Exel
Manual ExelManual Exel
Manual Exel
 
Metodos de busqueda
Metodos de busquedaMetodos de busqueda
Metodos de busqueda
 
Aquest any hem après moltes coses comprimit
Aquest any hem après moltes coses comprimitAquest any hem après moltes coses comprimit
Aquest any hem après moltes coses comprimit
 
Manual Balay - campana 3 bc777p
Manual Balay -  campana 3 bc777pManual Balay -  campana 3 bc777p
Manual Balay - campana 3 bc777p
 
Mal de cou
Mal de couMal de cou
Mal de cou
 
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipalesSolutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
Solutions logicielles pour la gestion des infrastructures municipales
 
La théorie des droits de propriéte
La théorie des droits de propriéteLa théorie des droits de propriéte
La théorie des droits de propriéte
 
Virus informaticossandraykarina
Virus informaticossandraykarinaVirus informaticossandraykarina
Virus informaticossandraykarina
 
La vida de san martin
La vida de san martinLa vida de san martin
La vida de san martin
 
Manual Balay - encimera 3 efg394np
Manual Balay - encimera 3 efg394npManual Balay - encimera 3 efg394np
Manual Balay - encimera 3 efg394np
 
Cips 084 0059
Cips 084 0059Cips 084 0059
Cips 084 0059
 
Ofimatica
OfimaticaOfimatica
Ofimatica
 
Le petit bulletin
Le petit bulletin Le petit bulletin
Le petit bulletin
 
redes sociales izarbe 4e2
redes sociales izarbe 4e2redes sociales izarbe 4e2
redes sociales izarbe 4e2
 
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseauMeetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
Meetup Découverte Coworking - 10 bonnes raisons de travailler en réseau
 

Similaire à 8 05-2010 ptt claudette raynal formation

Poster pv 2014
Poster pv 2014Poster pv 2014
Poster pv 2014
Miguel Pizzanelli
 
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaksCONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
Julie Jia
 
Éducation sanitaire
Éducation sanitaireÉducation sanitaire
Éducation sanitaire
Institut Pasteur de Madagascar
 
Formation à l’aromathérapie 2015
Formation à l’aromathérapie 2015Formation à l’aromathérapie 2015
Formation à l’aromathérapie 2015
Laboratoires EONA
 
Journée de l'innovation 2014
Journée de l'innovation 2014Journée de l'innovation 2014
Journée de l'innovation 2014
Hopitaux Universitaires de Genève
 
23 novembre power point corrigé
23 novembre power point corrigé23 novembre power point corrigé
23 novembre power point corrigé
harlicot
 
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdftheorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
shmidani09
 
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soinsSystème de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
Institut Pasteur de Madagascar
 
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur ! Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
Julie Badin
 
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevageDianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
Institut de l'Elevage - Idele
 
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternitéDévelopper la communication avec les femmes sourdes en maternité
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité
MNH Mutuelle Nationale des Hospitaliers
 
Descleftalim
DescleftalimDescleftalim
DescleftalimIreps
 
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
Arnaud Depil-Duval
 
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
Amah KOUEVI
 
Népal non soignants weyl joliot 5
Népal non soignants weyl joliot 5Népal non soignants weyl joliot 5
Népal non soignants weyl joliot 5
Gynsf
 

Similaire à 8 05-2010 ptt claudette raynal formation (20)

Poster pv 2014
Poster pv 2014Poster pv 2014
Poster pv 2014
 
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaksCONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
CONGRES Innovation contre le syndrome métabolique - Healthy breaks
 
Éducation sanitaire
Éducation sanitaireÉducation sanitaire
Éducation sanitaire
 
Formation à l’aromathérapie 2015
Formation à l’aromathérapie 2015Formation à l’aromathérapie 2015
Formation à l’aromathérapie 2015
 
Journée de l'innovation 2014
Journée de l'innovation 2014Journée de l'innovation 2014
Journée de l'innovation 2014
 
Comm vo 17062013 v0
Comm vo 17062013 v0Comm vo 17062013 v0
Comm vo 17062013 v0
 
23 novembre power point corrigé
23 novembre power point corrigé23 novembre power point corrigé
23 novembre power point corrigé
 
Présentation oh
Présentation ohPrésentation oh
Présentation oh
 
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdftheorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
theorie-du-caring-de-jean-watson (1).pdf
 
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soinsSystème de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas, recours aux soins
 
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur ! Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
Puressentiel, 10 ans d'efficacité à l'état pur !
 
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
Comment limiter l'utilisation de quinine intramusculaire ?
 
Les traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludismeLes traitements contre le paludisme
Les traitements contre le paludisme
 
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevageDianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
Dianostic sanitaire sur la ferme de thorigne indicateurs d'alerte en elevage
 
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternitéDévelopper la communication avec les femmes sourdes en maternité
Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité
 
Descleftalim
DescleftalimDescleftalim
Descleftalim
 
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
Peut on améliorer les conditions de travail des urgentistes?
 
Portfolio AVANCE
Portfolio AVANCEPortfolio AVANCE
Portfolio AVANCE
 
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
Le bien-être au travail des soignants conditionne-t-il l'expérience patient ?
 
Népal non soignants weyl joliot 5
Népal non soignants weyl joliot 5Népal non soignants weyl joliot 5
Népal non soignants weyl joliot 5
 

8 05-2010 ptt claudette raynal formation

  • 1. FormationFormation « initiation à l’Apithérapie »« initiation à l’Apithérapie » Ecully (69)Ecully (69) 4 week-end: octobre 2009/février 20104 week-end: octobre 2009/février 2010 60 heures60 heures Association Francophone d’ApithérapieAssociation Francophone d’Apithérapie
  • 2. Responsable de la formation:Responsable de la formation: Docteur Stefan StangaciuDocteur Stefan Stangaciu Coordination:Coordination: Claudette RaynalClaudette Raynal
  • 3. Les stagiairesLes stagiaires ►Nombre de stagiairesNombre de stagiaires: 20: 20 ►Origine géographiqueOrigine géographique::  Toute la France Métropolitaine:Toute la France Métropolitaine:  Rhône-Alpes: 11 (dont Rhône 5, Isère 5)Rhône-Alpes: 11 (dont Rhône 5, Isère 5)  Autres: Bretagne, Alpes/Côte d’Azur, Languedoc/Roussillon,Autres: Bretagne, Alpes/Côte d’Azur, Languedoc/Roussillon, Midi/Pyrénées, Aquitaine, Bourgogne, Franche Comté, HauteMidi/Pyrénées, Aquitaine, Bourgogne, Franche Comté, Haute Savoie, Ile de FranceSavoie, Ile de France
  • 4. Les stagiaires (suite)Les stagiaires (suite) ►Activités professionnellesActivités professionnelles  Santé: 5 (médecin, vétérinaire, aide-soignante,Santé: 5 (médecin, vétérinaire, aide-soignante, thérapeute en Shiatsu, prof. de yoga)thérapeute en Shiatsu, prof. de yoga)  Apiculteurs/apicultrices: 9 (dont 2 apiculteursApiculteurs/apicultrices: 9 (dont 2 apiculteurs professionnels)professionnels)  Magasin de vente de produits de la ruche: 2Magasin de vente de produits de la ruche: 2  Divers: 4 (retraités, enseignant, distributrice deDivers: 4 (retraités, enseignant, distributrice de produits naturels)produits naturels)
  • 5.
  • 6. Les objectifs de la formationLes objectifs de la formation ►Connaitre les produits de la ruche et leurConnaitre les produits de la ruche et leur utilisation pour pouvoir entretenir sa santéutilisation pour pouvoir entretenir sa santé et traiter pour soi-même quelques maladieset traiter pour soi-même quelques maladies courantes.courantes. ►Pour les vendeurs en magasin : pouvoirPour les vendeurs en magasin : pouvoir transmettre des informations précises surtransmettre des informations précises sur les produits de la ruche à leurs clientsles produits de la ruche à leurs clients
  • 7. Programme de la formationProgramme de la formation Module A:Module A: ► Docteur Stefan StangaciuDocteur Stefan Stangaciu :: L’Apithérapie, une boite à outils, validée par la science, complémentaire dansL’Apithérapie, une boite à outils, validée par la science, complémentaire dans les domaines curatifs et préventifs de la santé.les domaines curatifs et préventifs de la santé. Ses applications notamment en médecine, chirurgie, homéopathie, médecineSes applications notamment en médecine, chirurgie, homéopathie, médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique, nutrition...traditionnelle chinoise et ayurvédique, nutrition... Son histoire, sa place dans le monde.Son histoire, sa place dans le monde. La formation à l’Apithérapie, le projet, ses buts, son opportunité.La formation à l’Apithérapie, le projet, ses buts, son opportunité. ► Professeur Eberhard Bengsch :Professeur Eberhard Bengsch : Origine, caractéristiques et compositionOrigine, caractéristiques et composition de la gelée royale (les substances actives et leur action sur la santé).de la gelée royale (les substances actives et leur action sur la santé). ► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Origine, caractéristiques et composition duOrigine, caractéristiques et composition du miel, miel de miellat, pollen, pain d’abeille, propolis, cire, venin et Apilarnilmiel, miel de miellat, pollen, pain d’abeille, propolis, cire, venin et Apilarnil (extrait de larve de faux-bourdon)(extrait de larve de faux-bourdon)
  • 8.
  • 9. Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite) Module B:Module B: ► Patrice Percie du Sert :Patrice Percie du Sert : Propriétés pharmacologiques, indications, contre-Propriétés pharmacologiques, indications, contre- indications et limites de la propolis, du pollen et du pain d’abeille.indications et limites de la propolis, du pollen et du pain d’abeille. ► Jean-Pierre Fayol :Jean-Pierre Fayol : atelier découverteatelier découverte des pollens au microscope,des pollens au microscope, dégustation de pollens secs et frais, de différentes origines.dégustation de pollens secs et frais, de différentes origines. ► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Propriétés pharmacologiques, indications,Propriétés pharmacologiques, indications, contre-indications et limites d’utilisation de la gelée royale, de l’Apilarnil, ducontre-indications et limites d’utilisation de la gelée royale, de l’Apilarnil, du venin d’abeille, du miel et miel de miellat.venin d’abeille, du miel et miel de miellat.
  • 10.
  • 11.
  • 12. Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite) Module CModule C ► Claudette Raynal :Claudette Raynal : La Médecine Traditionnelle Chinoise une approcheLa Médecine Traditionnelle Chinoise une approche permettant de choisir les produits de la ruche selon les besoins de chacun.permettant de choisir les produits de la ruche selon les besoins de chacun. Principes fondamentaux de la Médecine Chinoise en lien avec l’Apithérapie :Principes fondamentaux de la Médecine Chinoise en lien avec l’Apithérapie : Le Qi et ses mouvements.Le Qi et ses mouvements. Le Yin et le Yang dans la physiologie humaine, application à la ruche.Le Yin et le Yang dans la physiologie humaine, application à la ruche. Les 5 Eléments (Wu Xing) : application à l’homme et à sa physiologie,Les 5 Eléments (Wu Xing) : application à l’homme et à sa physiologie, Utilisation des produits de la ruche selon les 5 éléments, les saisons et lesUtilisation des produits de la ruche selon les 5 éléments, les saisons et les organes qui leur sont liés.organes qui leur sont liés. ► Avec la collaboration « énergétique » de Nicole Mallet,Avec la collaboration « énergétique » de Nicole Mallet, qui parqui par quelques mouvements de Qi Gong fera découvrir un des aspects de laquelques mouvements de Qi Gong fera découvrir un des aspects de la prévention selon la MTC.prévention selon la MTC.
  • 13.
  • 14. Programme de la formation (suite)Programme de la formation (suite) Module DModule D ► Docteur Stefan Stangaciu :Docteur Stefan Stangaciu : Les « secrets » pratiques deLes « secrets » pratiques de l’administration des produits d’abeillesl’administration des produits d’abeilles.. ► Catherine Ballot-Flurin:Catherine Ballot-Flurin: Atelier de préparation de produits de laAtelier de préparation de produits de la ruche : baume et pommade. Préparation de miels pour cure.ruche : baume et pommade. Préparation de miels pour cure. Recommandations pratiques pour bien choisir et bien utiliser lesRecommandations pratiques pour bien choisir et bien utiliser les produits de la ruche. Principe de la dynamisation.produits de la ruche. Principe de la dynamisation.
  • 15.
  • 16. Attestation de formationAttestation de formation ►Une attestation finale validant la formationUne attestation finale validant la formation sera délivré par l’AFA.sera délivré par l’AFA. ►Le Docteur Stefan Stangaciu validera leLe Docteur Stefan Stangaciu validera le travail réalisé.travail réalisé.
  • 17. Attestation de formation (suite)Attestation de formation (suite) ►Pour l’obtenir chaque stagiaire devraPour l’obtenir chaque stagiaire devra réaliser unréaliser un mémoire de 20 à 30 pagesmémoire de 20 à 30 pages portant sur un sujet de son choix en lienportant sur un sujet de son choix en lien avec l’apithérapie.avec l’apithérapie. ►Celui-ci sera présenté avant fin juin 2010Celui-ci sera présenté avant fin juin 2010 ►S.Stangaciu et C.Raynal sont à laS.Stangaciu et C.Raynal sont à la disposition des stagiaires pour les aiderdisposition des stagiaires pour les aider dans leur travail.dans leur travail.
  • 18. Evaluation de la formation:Evaluation de la formation: Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires ► Sur l’ensemble de la formation:Sur l’ensemble de la formation:  Jugée excellente (15)Jugée excellente (15) ou bonne(3)ou bonne(3)  Les deux premiers week-ends montrent une dominanteLes deux premiers week-ends montrent une dominante des notes 4 et 3 mais aussi une disparité des taux dedes notes 4 et 3 mais aussi une disparité des taux de satisfaction liée à la dimension scientifique de certainssatisfaction liée à la dimension scientifique de certains apports difficiles d’accès pour plusieurs stagiaires etapports difficiles d’accès pour plusieurs stagiaires et dont ils ne percevaient pas l’intérêt pour eux. De mêmedont ils ne percevaient pas l’intérêt pour eux. De même la présentation des images de pollens au microscopela présentation des images de pollens au microscope est apparue à certains, trop longue.est apparue à certains, trop longue.  Très fort taux de satisfaction homogène pour les week-Très fort taux de satisfaction homogène pour les week- ends 4 et 3 (la note 4 a été attribuée 17 fois de façonends 4 et 3 (la note 4 a été attribuée 17 fois de façon équivalente pour chacun des intervenants)équivalente pour chacun des intervenants)
  • 19. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ►Questions ouvertes : Qu’avez-vous aimé leQuestions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le moins ? Quelque chose vous a-t-il semblémoins ? Quelque chose vous a-t-il semblé inutile ?inutile ?  Les aspects scientifiques jugés trop difficiles, leLes aspects scientifiques jugés trop difficiles, le vocabulaire scientifique, la massevocabulaire scientifique, la masse d’informations scientifiques et médicales (citésd’informations scientifiques et médicales (cités 8 fois)8 fois)  Des informations trop touffues, un côtéDes informations trop touffues, un côté « brouillon » parfois voir désordonné; des« brouillon » parfois voir désordonné; des approximations voir des contradictions dans lesapproximations voir des contradictions dans les usages des produits de la ruche (cités 4 fois)usages des produits de la ruche (cités 4 fois)
  • 20. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ► Questions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le plus ? Qu’auriez-vous aimé voirQuestions ouvertes : Qu’avez-vous aimé le plus ? Qu’auriez-vous aimé voir abordé ?abordé ?  Les réponses nombreuses se regroupent autour de 2 thèmes :Les réponses nombreuses se regroupent autour de 2 thèmes :  Les intervenants et le groupeLes intervenants et le groupe ► Les intervenants :Les intervenants :  clarté des explications, rigueur, professionnalisme, approche scientifique précise declarté des explications, rigueur, professionnalisme, approche scientifique précise de l’aspect thérapeutique et de l’utilisation des produits de la ruche, adaptabilité,l’aspect thérapeutique et de l’utilisation des produits de la ruche, adaptabilité, disponibilité, coordination.disponibilité, coordination.  Les exemples, l’approche pratique et les ateliers ont été très appréciés (cités 8 fois).Les exemples, l’approche pratique et les ateliers ont été très appréciés (cités 8 fois).  Et dans le commentaire général : très bonne formation de base, très intéressante,Et dans le commentaire général : très bonne formation de base, très intéressante, très riche, très complètetrès riche, très complète ► Le groupe :Le groupe :  14 fois cités pour l’ambiance, l’ouverture d’esprit, les témoignages, les échanges, le14 fois cités pour l’ambiance, l’ouverture d’esprit, les témoignages, les échanges, le partage et à nouveau cité dans le commentaire général : « très bon groupe »,partage et à nouveau cité dans le commentaire général : « très bon groupe », « groupe extraordinaire » « climat relationnel qui facilite l’apprentissage »« groupe extraordinaire » « climat relationnel qui facilite l’apprentissage » « enthousiasme »« enthousiasme »
  • 21. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ►Le niveau de la formation :Le niveau de la formation :  A étéA été estimé juste par 17 stagiairesestimé juste par 17 stagiaires et tropet trop élevé par 3 d’entre eux pour certains modulesélevé par 3 d’entre eux pour certains modules ►Les documents remis en formation :Les documents remis en formation :  Sont considérés comme très bons par 11Sont considérés comme très bons par 11 d’entre eux ; bons par 5 ; 4 ne les avaient pasd’entre eux ; bons par 5 ; 4 ne les avaient pas encore étudiés au moment de l’évaluationencore étudiés au moment de l’évaluation
  • 22. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ► La durée de la formation répartie en 4 week-ends :La durée de la formation répartie en 4 week-ends :  A été jugéeA été jugée suffisante par 12 stagiairessuffisante par 12 stagiaires  Insuffisante par 6 autres (5 voir 6 week-ends souhaités)Insuffisante par 6 autres (5 voir 6 week-ends souhaités) ► Le cout de la formation :Le cout de la formation :  A été jugéA été jugé juste pour 17 stagiairesjuste pour 17 stagiaires et trop élevé pour 3et trop élevé pour 3 d’entre euxd’entre eux ► Un lieu possible de formation pour une prochaineUn lieu possible de formation pour une prochaine formation :formation :  Arrivent en tête :Arrivent en tête : Paris et MarseilleParis et Marseille, suivies de Toulouse, suivies de Toulouse et Nanteset Nantes
  • 23. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ►Comment avez-vous connus la formation ?:Comment avez-vous connus la formation ?:  Par l’AFA : 7 et Apimondia : 4Par l’AFA : 7 et Apimondia : 4  Par un ami ou Claudette : 7Par un ami ou Claudette : 7  Par la revue « Abeilles et fleurs » : 2Par la revue « Abeilles et fleurs » : 2 ►Des remises à niveaux vous semblent-ellesDes remises à niveaux vous semblent-elles intéressantes pour la suite ?, seriez-vousintéressantes pour la suite ?, seriez-vous intéressés par un perfectionnement ?intéressés par un perfectionnement ?  Réponses:Réponses: oui à ces deux questionsoui à ces deux questions (1 : non et(1 : non et une abstention)une abstention)
  • 24. Le point de vue des 20 stagiairesLe point de vue des 20 stagiaires sur la formation (suite)sur la formation (suite) ►Commentaire général global:Commentaire général global:  « Bravo, bravo à chaque intervenant »« Bravo, bravo à chaque intervenant »  « A poursuivre, à développer absolument »« A poursuivre, à développer absolument »  « Très satisfait : qualité des intervenants,« Très satisfait : qualité des intervenants, disponibilité, simplicité »disponibilité, simplicité »  « Longue vie à l’AFA « Longue vie à l’AFA »»
  • 25. « Merci pour ce fabuleux voyage! »« Merci pour ce fabuleux voyage! »
  • 26. Faut-il poursuivre la mise en placeFaut-il poursuivre la mise en place de formations?de formations? OuiOui ►Cela est prévu dans les statuts de l’AFACela est prévu dans les statuts de l’AFA (article 3)(article 3) ►Cette première expérience est un succèsCette première expérience est un succès ►Des besoins s’exprimentDes besoins s’expriment ►Un public potentiel: professionnels de santé,Un public potentiel: professionnels de santé, apiculteurs, vendeurs en magasin,apiculteurs, vendeurs en magasin, patients…patients…
  • 27. Faut-il poursuivre la mise en placeFaut-il poursuivre la mise en place de formations?de formations? Oui…maisOui…mais ►Nécessité d’obtenir un agrément deNécessité d’obtenir un agrément de formation permettant aux stagiaires, uneformation permettant aux stagiaires, une prise en charge des coûts de formationprise en charge des coûts de formation ►Le recrutement d’un(e) responsableLe recrutement d’un(e) responsable assurant le travail administratif etassurant le travail administratif et comptable, la publicité…comptable, la publicité… ►La collaboration d’autres coordinateursLa collaboration d’autres coordinateurs
  • 28. Les Prochaines FormationsLes Prochaines Formations L’AFA propose un 2ème Cycle de formationL’AFA propose un 2ème Cycle de formation « initiation à l’Apithérapie »« initiation à l’Apithérapie » de 80 heures en 4 week-ends,de 80 heures en 4 week-ends, 11/13 février 2011 11/13 février 2011  15/17 avril 201115/17 avril 2011 3/5 juin 2011 3/5 juin 2011  16/18 septembre 201116/18 septembre 2011 Elles se dérouleront à ISO, 9 avenue Leclerc,Elles se dérouleront à ISO, 9 avenue Leclerc, 69007 Lyon (France).69007 Lyon (France). Inscription possible dès à présent.Inscription possible dès à présent.