SlideShare une entreprise Scribd logo
Colectomie gauche et droite
Staff +1G 25/03/2015
Introduction
• Pathologies
• Etiologie
• Opération
• Techniques
• Spécifique pathologie
• Suivi postopératoire
• Complications
• Symptômes de danger
• Discussion
• Questions
Pathologies
• Cancer du colon
• Colon gauche / transverse / droit
• Maladie diverticulaire
• Colon gauche
• Rarement colon droit
• Occlusion aigue des gros intestins
• Colon gauche / transverse / droit
• Volvulus
• Colon gauche
4
Cancer colon(rectal)
• Régions de forte incidence :
• Europe de l’Ouest
• Amérique du Nord
(Augmente en Asie)
• Incidence : augmentation lente
• France :
• Plus de 37 000 nouveaux cas/an
• = 1 cancer sur 6 ; 3ème cancer le plus
fréquent
• 2ème cancer chez la femme (derrière le
cancer du sein)
• 3ème cancer chez l’homme (derrière le
cancer de la prostate et poumon)
• 2ème cause de mortalité par cancer
Cancer Incidence Décès
Sein 41 845 11 637
Prostate 40 209 10 004
Colo
rectum
36 257 15 973
Poumon 27 743 27 164
Chiffres pour l’année 2000
•Incidence = nombre de nouveaux cas annuels
5
D’où vient le cancer colorectal
?
Muqueuse
colorectale
(revêtement
de surface
interne)
normale
Dysplasie
modérée
(de bas grade)
Dysplasie
sévère
(de haut grade)
Cancer
colorectal
Séquence adénome  adénocarcinome
Accumulation d’anomalies génétiques
6
D’où vient le cancer colorectal
?
• Les cellules cancéreuses (malignes)
prolifèrent sans contrôle de l’organisme
• La tumeur se développe d’abord dans la
paroi de l’intestin
• Puis les cellules cancéreuses migrent
éventuellement :
• Dans les ganglions lymphatiques (disposés
le long d’un vaisseau lymphatique)
• Dans l’ensemble de l’organisme pour
constituer les métastases
Cancer colon(rectal)
• Intervention
• Résection complète du tumeur et 5cm du colon normal de deux
côtés
• +
• Ganglions lymphatiques le long des vaisseaux
• Métastases (hépatiques)
• Résection totale au niveau locale !
Cancer colon(rectal)
• Intervention
• Dépend de la localisation et
de la vascularisation
(ganglions lymphatiques !)
Cancer du colon
• Ligation centrale des vaisseaux
Cancer du colon
• Ligation centrale des vaisseaux
Maladie diverticulaire
• Pathologie colique plus fréquente
• Le diverticule colique
• hernie acquise de la muqueuse et de la
s/muqueuse, à travers la zone de faiblesse de la
paroi musculaire du côlon que constituent les pts
de pénétration des Vx coliques
• La diverticulose colique
• présence de diverticules multiples
• côlon sigmoïde +++, peut atteindre tous les sgts
côlon
• La diverticulite aiguë (DA)
• l’inflammation et/ou l’infection d’un diverticule
du côlon
• Complications de la diverticulose colique
• Abcès
• Fistules
• Péritonites
• Sténoses
Chirurgie curative de complications diverticulite
a) Abcès :
Abcès pelviens mal limités :
- si possible précédé d’un drainage percutané qui pourra retarder
l’intervention et permettre sa réalisation en 1 temps
- Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la continuité
digestive ou ± protection par une stomie temporaire
Abcès mésocoliques de petite taille :
traitement médical ou drainage percutané
b) Fistules: à distance
- Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la
continuité + cure de la fistule : selon l’organe concerné
Résection segmentaire du grêle / Plicature vessie
c) Sténoses coliques: si significatives
-L’intervention est réalisée au mieux a distance de l’épisode occlusif,
après préparation colique
- Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la continuité
digestive ou ± protection par une stomie temporaire
d) Péritonite:
- Exérèse d’emblée avec colostomie terminale type Hartmann
suture et drainage au contact sans exérèse avec colostomie d’amont
Chirurgie prophylactique propositions actuelles :
1.Après une 2e poussée de DA traitée médicalement, quels que
soient l’âge et les signes de gravité.
2.Après une première poussée de DA avec critères TDM de
gravité chez les malades « à risque » : malades de moins de 50
ans, immunodéprimés, trt immunosuppresseur,
corticothérapie prolongée
Maladie diverticulaire
• Intervention
• Colectomie gauche par
coelio ou tomie pour
chirurgie profylactique
• Hartmann en urgence ou
colectomie gauche par
tomie
Occlusion aigue des gros
intestins
• Définition: arrêt du transit intestinal
• Diagnostic positif:
• Douleur, vomissement tardif, arrêt des matières et gaz précoce.
• Signe physiques:
• Distension abdominale, borborygmes, silence abdominale
• Signes radiologiques:
• AAB (niveau hydro-aérique)
• CT abdominale (diagnostic topographique et état de lieux sur les
complications)
• Lavement opaque aux produits hydrosolubles (niveau de l’obstacle
et nature)
Occlusion aigue des gros
intestins
• Causes:
• Mécanique:
• Obstruction (+valve iléocæcal incompétent):
• Néoplasme 65-70 %(bénin ou malin)
• Maladie diverticulaire 20%,
• Strangulation (+ valve iléocæcal compétent ):
• Volvulus sigmoide,
• Volvulus caecum ou colon droit.
• Fonctionnelle:
• Pseudo-obstructions coliques aigües (Syndrome d’Ogilvie)
Volvulus
• 10-15% des occlusions coliques
• Site: Sigmoïde >>>>> caecum >> CT
• Population :> 60 ans, fragilisés, alités
• Facteur favorisant: constipation chronique, modification du
rapport de longueur entre le méso-sigmoïde et sa racine,
• Bilan radiologique: AAB et lavement aux produits de contraste
• Traitement endoscopique
• Si réussite-> Résection anatomique avec
anastomose
• Si échec+ strangulation-> Colectomie
segmentaire ou subtotal avec anastomose
protégée
Suivi postopératoire +
complications
• Suivi postopératoire
• Paramètres
• T° ?
• Poussée de (sub)-T° soir J0 ou J1 réaction post-opératoire
• T° J2-J3 +/- baisse saturation O2 ? Pneumonie ? Atelectase
• T° J4-J5 +/- douleur ventre ? Fistule
• T° J4-J7 +/- suintement pus plaie ? Infection plaie
• T° J5-J10 +/- dysurie ? Infection urinaire
• T° J6-J10, typiquement > 38,7° ? Voie centrale +/- rougeur entrée
• Saturation O2
• Baisse en saturation et T° +/- glères ? Pneumonie ? Embolie
• Prévéntion patients à risque
• Atrovent
• Kine respi et mobilisation
• Mobiliser au fauteil plus vite possible
• Enlevement rapide PCEA
• Trombexine bas
Suivi postopératoire +
complications
• Suivi postopératoire
• Paramètres
• Tachycardie
• +/- débit urinaire limité et extremités secs ? Déhydratation
• Irregulier et pas dehydraté ? AF ?
• Regulier et pas dehydraté ? Médicaments à domicile ?
• Débit urinaire
• > 1,5 l par 24h
• ! Patients ileostomie risque déhydratation ! À correler débit ileostomie
• Couleur ? Trouble ? Sanguinolent ?
Suivi postopératoire +
complications
•Lamelle
• Sanguinolent ? >200 cc par 4h ou > 1l par 24h avec hypotension et
tachycardie => ? Hemorraghie !
• Trouble ? Pus ? Collection intra-abdominale ?
• Verdâtre ? Lachage anastomotique au niveau de l’intestine grêle ?
• Fecaloîde ? Lachage anastomotique colique ?
• Séreux ? Plus de > 1l ? Ascite ?
•Suivi selles et gaz
• Pas de selles jusqu’à J3 ‘normale’, mais gaz J2
• Pas de selles après J4-J5 +/- nausées / vômissements ileus postop
• SNG prolongée
• Motilium / Erythromycin / Telebrix / Mobilisation
• Exclure complication postoperatoire ? Collection ? Fistule
• Rx abdomen à blanc ? Niveau ? Méchanique ? Passage après Telebrix ?
• Avantage chirurgie en coelio et mobilisation rapide !
Discussion
• Colectomie
• Chirurgie complexe pour différentes pathologies
• Travailler en equipe meilleurs soins !!
• Salle d’op
• Anesthesiste
• Chirurgien
• Infirmières
• Diétiticienne
• Stomathérapie
• Kinesiste
• Différents complications possible
• Standardisation et ‘roadbook’ pour suivi postop
ensemble
Merci !

Contenu connexe

Tendances

Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
Basset azd
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
killua zoldyck
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
guest1454d2
 
FEIF.pptx
FEIF.pptxFEIF.pptx
Kyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foieKyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foie
Amine Benkabbou
 
Cat devant une invagination intestinle aigue
Cat  devant une invagination intestinle   aigueCat  devant une invagination intestinle   aigue
Cat devant une invagination intestinle aigue
Hana Hanouna
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Sandro Zorzi
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
Mehdi Razzok
 
Ascite
AsciteAscite
Rétention aigue des urines
Rétention aigue des urinesRétention aigue des urines
Rétention aigue des urines
killua zoldyck
 
Plaies iatrogènes des voies biliaires
Plaies iatrogènes des voies biliairesPlaies iatrogènes des voies biliaires
Plaies iatrogènes des voies biliaires
Bertrand Le roy
 
Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
oussama El-h
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
Sarra OUBAHI
 
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitementsHernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
Hugo Lebrun
 
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
Dr. Yassine BEZZIANE
 
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Abdennadher Mahdi
 
Occlusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguësOcclusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguës
Mehdi Razzok
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
Fatimazohra Elamrani
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Arbaoui Bouzid
 

Tendances (20)

Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
 
FEIF.pptx
FEIF.pptxFEIF.pptx
FEIF.pptx
 
Kyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foieKyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foie
 
Cat devant une invagination intestinle aigue
Cat  devant une invagination intestinle   aigueCat  devant une invagination intestinle   aigue
Cat devant une invagination intestinle aigue
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
Ascite
AsciteAscite
Ascite
 
Rétention aigue des urines
Rétention aigue des urinesRétention aigue des urines
Rétention aigue des urines
 
Plaies iatrogènes des voies biliaires
Plaies iatrogènes des voies biliairesPlaies iatrogènes des voies biliaires
Plaies iatrogènes des voies biliaires
 
Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
 
Ascites
AscitesAscites
Ascites
 
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitementsHernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
 
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
Surveillance d'un patient sous plâtre (rôle de l'aide-soignant)
 
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
 
Occlusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguësOcclusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguës
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
 
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
 

En vedette

Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLPPreeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
Edgar Mercado
 
MCC 2011 - Slide 1
MCC 2011 - Slide 1MCC 2011 - Slide 1
MCC 2011 - Slide 1
European School of Oncology
 
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsiaCase Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
Rashmi Regmi
 
Neuroblastoma
Neuroblastoma Neuroblastoma
Neuroblastoma
Yannick Nijs
 
Galblaastumoren
GalblaastumorenGalblaastumoren
Galblaastumoren
Yannick Nijs
 
Chronic postoperative inguinal pain
Chronic postoperative inguinal painChronic postoperative inguinal pain
Chronic postoperative inguinal pain
Yannick Nijs
 
Rechter fossa syndroom
Rechter fossa syndroomRechter fossa syndroom
Rechter fossa syndroom
Yannick Nijs
 
Eclampsia case study
Eclampsia case studyEclampsia case study
Eclampsia case study
meducationdotnet
 
Advancements in Rectal Cancer Treatments
Advancements in Rectal Cancer Treatments Advancements in Rectal Cancer Treatments
Advancements in Rectal Cancer Treatments
Fight Colorectal Cancer
 
Extralevator abdominoperineal excision
Extralevator abdominoperineal excisionExtralevator abdominoperineal excision
Extralevator abdominoperineal excision
Yannick Nijs
 
Complete mesocolic excision
Complete mesocolic excisionComplete mesocolic excision
Complete mesocolic excision
Yannick Nijs
 
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
SociedadColoprocto
 
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzadoTratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
SociedadColoprocto
 
Eclampsia 4 Real
Eclampsia 4 RealEclampsia 4 Real
Eclampsia 4 Real
jarvierock
 
The best way to treat locally advanced rectal cancer
The best way to treat locally advanced rectal cancerThe best way to treat locally advanced rectal cancer
The best way to treat locally advanced rectal cancer
Mohamed Abdulla
 
Prenatal care
Prenatal carePrenatal care
Prenatal care
Northside ISD
 
MCC 2011 - Slide 28
MCC 2011 - Slide 28MCC 2011 - Slide 28
MCC 2011 - Slide 28
European School of Oncology
 
Pre-Eclampsia & Eclampsia
Pre-Eclampsia & EclampsiaPre-Eclampsia & Eclampsia
Pre-Eclampsia & Eclampsia
limgengyan
 
Colposcopy
ColposcopyColposcopy
Colposcopy
drsubir
 
Obestetrics history taking and examination
Obestetrics history taking and examinationObestetrics history taking and examination
Obestetrics history taking and examination
Faculty of Medicine - Benha University
 

En vedette (20)

Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLPPreeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
Preeclamsia, Eclampsia y Síndrome de HELLP
 
MCC 2011 - Slide 1
MCC 2011 - Slide 1MCC 2011 - Slide 1
MCC 2011 - Slide 1
 
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsiaCase Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
Case Study Report on PIH and Severe Pre eclampsia
 
Neuroblastoma
Neuroblastoma Neuroblastoma
Neuroblastoma
 
Galblaastumoren
GalblaastumorenGalblaastumoren
Galblaastumoren
 
Chronic postoperative inguinal pain
Chronic postoperative inguinal painChronic postoperative inguinal pain
Chronic postoperative inguinal pain
 
Rechter fossa syndroom
Rechter fossa syndroomRechter fossa syndroom
Rechter fossa syndroom
 
Eclampsia case study
Eclampsia case studyEclampsia case study
Eclampsia case study
 
Advancements in Rectal Cancer Treatments
Advancements in Rectal Cancer Treatments Advancements in Rectal Cancer Treatments
Advancements in Rectal Cancer Treatments
 
Extralevator abdominoperineal excision
Extralevator abdominoperineal excisionExtralevator abdominoperineal excision
Extralevator abdominoperineal excision
 
Complete mesocolic excision
Complete mesocolic excisionComplete mesocolic excision
Complete mesocolic excision
 
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
Standardized Surgery for Colonic Cancer - Complete Mesocolic Excision (CMF)
 
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzadoTratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
Tratamiento del cáncer de colon localmente avanzado
 
Eclampsia 4 Real
Eclampsia 4 RealEclampsia 4 Real
Eclampsia 4 Real
 
The best way to treat locally advanced rectal cancer
The best way to treat locally advanced rectal cancerThe best way to treat locally advanced rectal cancer
The best way to treat locally advanced rectal cancer
 
Prenatal care
Prenatal carePrenatal care
Prenatal care
 
MCC 2011 - Slide 28
MCC 2011 - Slide 28MCC 2011 - Slide 28
MCC 2011 - Slide 28
 
Pre-Eclampsia & Eclampsia
Pre-Eclampsia & EclampsiaPre-Eclampsia & Eclampsia
Pre-Eclampsia & Eclampsia
 
Colposcopy
ColposcopyColposcopy
Colposcopy
 
Obestetrics history taking and examination
Obestetrics history taking and examinationObestetrics history taking and examination
Obestetrics history taking and examination
 

Similaire à Colectomie gauche et droite

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
Cryspus Assoukavi
 
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptxABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
youssefibneloualid2
 
13 appendicite occlusion soins infirmier
13 appendicite occlusion soins infirmier13 appendicite occlusion soins infirmier
13 appendicite occlusion soins infirmier
lailabarhounelmokhta
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
CHU Tlemcen
 
Minimum quarante caractères requis pour c
Minimum quarante caractères requis pour cMinimum quarante caractères requis pour c
Minimum quarante caractères requis pour c
BenJohnsonJUSTE1
 
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdfPATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
lojanalaa
 
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptxles_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
ZinebBen21
 
Urgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestiveUrgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestive
Antoine Thicoïpé
 
Pathologie de l_appareil_urinaire
Pathologie de l_appareil_urinairePathologie de l_appareil_urinaire
Pathologie de l_appareil_urinaire
Hana Hanouna
 
Cat devant une diarrhée chronique
Cat devant une diarrhée chroniqueCat devant une diarrhée chronique
Cat devant une diarrhée chronique
assadn2
 
Black Esophagus
Black EsophagusBlack Esophagus
Black Esophagus
Hugo Lebrun
 
Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013
Hassan HAMALA
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Arbaoui Bouzid
 
Primary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitisPrimary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitis
merdaci dhia elhak
 
Occlusion Colon.pptx
Occlusion Colon.pptxOcclusion Colon.pptx
Occlusion Colon.pptx
SylvainBiayiLuc
 
Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfant
killua zoldyck
 
Obésité et Anesthésie
Obésité et AnesthésieObésité et Anesthésie
Obésité et Anesthésie
doctiti
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigue
Lina
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 

Similaire à Colectomie gauche et droite (20)

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
 
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptxABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
ABCES HEPATIQUES A PYOGENE DIAGNOSTIC, ETIOLOGIES ET TRAITEMENT.pptx
 
13 appendicite occlusion soins infirmier
13 appendicite occlusion soins infirmier13 appendicite occlusion soins infirmier
13 appendicite occlusion soins infirmier
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
 
Minimum quarante caractères requis pour c
Minimum quarante caractères requis pour cMinimum quarante caractères requis pour c
Minimum quarante caractères requis pour c
 
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdfPATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
 
Mici
MiciMici
Mici
 
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptxles_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
les_occlusions_intestinales_aigues_2.pptx
 
Urgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestiveUrgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestive
 
Pathologie de l_appareil_urinaire
Pathologie de l_appareil_urinairePathologie de l_appareil_urinaire
Pathologie de l_appareil_urinaire
 
Cat devant une diarrhée chronique
Cat devant une diarrhée chroniqueCat devant une diarrhée chronique
Cat devant une diarrhée chronique
 
Black Esophagus
Black EsophagusBlack Esophagus
Black Esophagus
 
Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
Primary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitisPrimary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitis
 
Occlusion Colon.pptx
Occlusion Colon.pptxOcclusion Colon.pptx
Occlusion Colon.pptx
 
Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfant
 
Obésité et Anesthésie
Obésité et AnesthésieObésité et Anesthésie
Obésité et Anesthésie
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigue
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 

Colectomie gauche et droite

  • 1. Colectomie gauche et droite Staff +1G 25/03/2015
  • 2. Introduction • Pathologies • Etiologie • Opération • Techniques • Spécifique pathologie • Suivi postopératoire • Complications • Symptômes de danger • Discussion • Questions
  • 3. Pathologies • Cancer du colon • Colon gauche / transverse / droit • Maladie diverticulaire • Colon gauche • Rarement colon droit • Occlusion aigue des gros intestins • Colon gauche / transverse / droit • Volvulus • Colon gauche
  • 4. 4 Cancer colon(rectal) • Régions de forte incidence : • Europe de l’Ouest • Amérique du Nord (Augmente en Asie) • Incidence : augmentation lente • France : • Plus de 37 000 nouveaux cas/an • = 1 cancer sur 6 ; 3ème cancer le plus fréquent • 2ème cancer chez la femme (derrière le cancer du sein) • 3ème cancer chez l’homme (derrière le cancer de la prostate et poumon) • 2ème cause de mortalité par cancer Cancer Incidence Décès Sein 41 845 11 637 Prostate 40 209 10 004 Colo rectum 36 257 15 973 Poumon 27 743 27 164 Chiffres pour l’année 2000 •Incidence = nombre de nouveaux cas annuels
  • 5. 5 D’où vient le cancer colorectal ? Muqueuse colorectale (revêtement de surface interne) normale Dysplasie modérée (de bas grade) Dysplasie sévère (de haut grade) Cancer colorectal Séquence adénome  adénocarcinome Accumulation d’anomalies génétiques
  • 6. 6 D’où vient le cancer colorectal ? • Les cellules cancéreuses (malignes) prolifèrent sans contrôle de l’organisme • La tumeur se développe d’abord dans la paroi de l’intestin • Puis les cellules cancéreuses migrent éventuellement : • Dans les ganglions lymphatiques (disposés le long d’un vaisseau lymphatique) • Dans l’ensemble de l’organisme pour constituer les métastases
  • 7. Cancer colon(rectal) • Intervention • Résection complète du tumeur et 5cm du colon normal de deux côtés • + • Ganglions lymphatiques le long des vaisseaux • Métastases (hépatiques) • Résection totale au niveau locale !
  • 8. Cancer colon(rectal) • Intervention • Dépend de la localisation et de la vascularisation (ganglions lymphatiques !)
  • 9. Cancer du colon • Ligation centrale des vaisseaux
  • 10. Cancer du colon • Ligation centrale des vaisseaux
  • 11. Maladie diverticulaire • Pathologie colique plus fréquente • Le diverticule colique • hernie acquise de la muqueuse et de la s/muqueuse, à travers la zone de faiblesse de la paroi musculaire du côlon que constituent les pts de pénétration des Vx coliques • La diverticulose colique • présence de diverticules multiples • côlon sigmoïde +++, peut atteindre tous les sgts côlon • La diverticulite aiguë (DA) • l’inflammation et/ou l’infection d’un diverticule du côlon • Complications de la diverticulose colique • Abcès • Fistules • Péritonites • Sténoses
  • 12. Chirurgie curative de complications diverticulite a) Abcès : Abcès pelviens mal limités : - si possible précédé d’un drainage percutané qui pourra retarder l’intervention et permettre sa réalisation en 1 temps - Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la continuité digestive ou ± protection par une stomie temporaire Abcès mésocoliques de petite taille : traitement médical ou drainage percutané b) Fistules: à distance - Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la continuité + cure de la fistule : selon l’organe concerné Résection segmentaire du grêle / Plicature vessie
  • 13. c) Sténoses coliques: si significatives -L’intervention est réalisée au mieux a distance de l’épisode occlusif, après préparation colique - Résection sigmoidienne avec rétablissement immédiat de la continuité digestive ou ± protection par une stomie temporaire d) Péritonite: - Exérèse d’emblée avec colostomie terminale type Hartmann suture et drainage au contact sans exérèse avec colostomie d’amont
  • 14. Chirurgie prophylactique propositions actuelles : 1.Après une 2e poussée de DA traitée médicalement, quels que soient l’âge et les signes de gravité. 2.Après une première poussée de DA avec critères TDM de gravité chez les malades « à risque » : malades de moins de 50 ans, immunodéprimés, trt immunosuppresseur, corticothérapie prolongée
  • 15. Maladie diverticulaire • Intervention • Colectomie gauche par coelio ou tomie pour chirurgie profylactique • Hartmann en urgence ou colectomie gauche par tomie
  • 16. Occlusion aigue des gros intestins • Définition: arrêt du transit intestinal • Diagnostic positif: • Douleur, vomissement tardif, arrêt des matières et gaz précoce. • Signe physiques: • Distension abdominale, borborygmes, silence abdominale • Signes radiologiques: • AAB (niveau hydro-aérique) • CT abdominale (diagnostic topographique et état de lieux sur les complications) • Lavement opaque aux produits hydrosolubles (niveau de l’obstacle et nature)
  • 17. Occlusion aigue des gros intestins • Causes: • Mécanique: • Obstruction (+valve iléocæcal incompétent): • Néoplasme 65-70 %(bénin ou malin) • Maladie diverticulaire 20%, • Strangulation (+ valve iléocæcal compétent ): • Volvulus sigmoide, • Volvulus caecum ou colon droit. • Fonctionnelle: • Pseudo-obstructions coliques aigües (Syndrome d’Ogilvie)
  • 18. Volvulus • 10-15% des occlusions coliques • Site: Sigmoïde >>>>> caecum >> CT • Population :> 60 ans, fragilisés, alités • Facteur favorisant: constipation chronique, modification du rapport de longueur entre le méso-sigmoïde et sa racine, • Bilan radiologique: AAB et lavement aux produits de contraste • Traitement endoscopique • Si réussite-> Résection anatomique avec anastomose • Si échec+ strangulation-> Colectomie segmentaire ou subtotal avec anastomose protégée
  • 19. Suivi postopératoire + complications • Suivi postopératoire • Paramètres • T° ? • Poussée de (sub)-T° soir J0 ou J1 réaction post-opératoire • T° J2-J3 +/- baisse saturation O2 ? Pneumonie ? Atelectase • T° J4-J5 +/- douleur ventre ? Fistule • T° J4-J7 +/- suintement pus plaie ? Infection plaie • T° J5-J10 +/- dysurie ? Infection urinaire • T° J6-J10, typiquement > 38,7° ? Voie centrale +/- rougeur entrée • Saturation O2 • Baisse en saturation et T° +/- glères ? Pneumonie ? Embolie • Prévéntion patients à risque • Atrovent • Kine respi et mobilisation • Mobiliser au fauteil plus vite possible • Enlevement rapide PCEA • Trombexine bas
  • 20. Suivi postopératoire + complications • Suivi postopératoire • Paramètres • Tachycardie • +/- débit urinaire limité et extremités secs ? Déhydratation • Irregulier et pas dehydraté ? AF ? • Regulier et pas dehydraté ? Médicaments à domicile ? • Débit urinaire • > 1,5 l par 24h • ! Patients ileostomie risque déhydratation ! À correler débit ileostomie • Couleur ? Trouble ? Sanguinolent ?
  • 21. Suivi postopératoire + complications •Lamelle • Sanguinolent ? >200 cc par 4h ou > 1l par 24h avec hypotension et tachycardie => ? Hemorraghie ! • Trouble ? Pus ? Collection intra-abdominale ? • Verdâtre ? Lachage anastomotique au niveau de l’intestine grêle ? • Fecaloîde ? Lachage anastomotique colique ? • Séreux ? Plus de > 1l ? Ascite ? •Suivi selles et gaz • Pas de selles jusqu’à J3 ‘normale’, mais gaz J2 • Pas de selles après J4-J5 +/- nausées / vômissements ileus postop • SNG prolongée • Motilium / Erythromycin / Telebrix / Mobilisation • Exclure complication postoperatoire ? Collection ? Fistule • Rx abdomen à blanc ? Niveau ? Méchanique ? Passage après Telebrix ? • Avantage chirurgie en coelio et mobilisation rapide !
  • 22. Discussion • Colectomie • Chirurgie complexe pour différentes pathologies • Travailler en equipe meilleurs soins !! • Salle d’op • Anesthesiste • Chirurgien • Infirmières • Diétiticienne • Stomathérapie • Kinesiste • Différents complications possible • Standardisation et ‘roadbook’ pour suivi postop ensemble

Notes de l'éditeur

  1. Environ 60 à 80 % des cancers colorectaux naissent à partir d’une tumeur épithéliale bénigne ; l’adénome. On estime que seulement 10% des adénomes atteignent 1 cm de diamètre et qu’à partir de cette taille le risque de transformation maligne devient élevé. Les connaissances concernant l’épidémiologie des adénomes se sont affinées : ce sont des lésions fréquentes (1/3 des sujets de plus de 65 ans sont atteints), dont seulement 10 % atteignent 1 cm de diamètre. Les gros adénomes constituent les vrais lésions précancéreuses, puisque environ 1/4 deviennent des cancers du vivant des individus atteints.
  2. la majorité des cas en raison du mauvais état de la paroi colique et/ou du mauvais état général du malade :
  3. la majorité des cas en raison du mauvais état de la paroi colique et/ou du mauvais état général du malade :
  4. la majorité des cas en raison du mauvais état de la paroi colique et/ou du mauvais état général du malade :
  5. Reflux colo-iléale (valve incompétent)
  6. Endo-> si pas de strangulation
  7. Endo-> si pas de strangulation
  8. Endo-> si pas de strangulation
  9. Endo-> si pas de strangulation
  10. Endo-> si pas de strangulation