SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
Télécharger pour lire hors ligne
Diversifier pour mieux différencier !
les intelligences multiples
V. Garas – DEA école d’application Maternelle Les Hauldres
Moissy-Cramayel - 77550
Formatrice à l’IUFM de Seine-et-Marne, intégré à l’Université Paris XII UPEC
I – Dans la continuité des
mouvements pédagogiques
II –Le cerveau : un fonctionnement
complexe
III – La théorie d’Howard Gardner
IV –Une entrée dans les
apprentissages
V - Bibliographie
Quel fonctionnement cognitif ?
Un support : le cerveau…
Sa structure…
C. Chevalier, Professeur de mathématiques,
formatrice honoraire ESPE de Créteil-UPECV. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Intelligences ?
Q.I?
Autres ?
Au lieu de voir l’« intelligence
humaine » en termes de score
résultant de tests standardisés…
3
Propositions d’Howard Gardner
psychologue cognitiviste de l’Université Harvard :
- définit l’intelligence comme étant :
La capacité de résoudre des
problèmes courants de la vie
quotidienne
La capacité de soulever de
nouveaux problèmes et de les
résoudre
La capacité de réaliser quelque chose ou d’offrir un service valorisé par son
propre groupe culturel
rajouter un “ s ” au mot« intelligence »
Éléments-clés
de la théorie des IM
Tout le monde
possède
les 8 Intelligences
Chacun
peut développer
chaque intelligence
jusqu’à un niveau
satisfaisant de
compétence.
Les intelligences
fonctionnent habituellement
en corrélation et
de façon complexe.
Il y a
de nombreuses façons
d ’être intelligent
dans chaque catégorie.
Dans la continuité des mouvements
pédagogiques
Les pédagogues de « l’Education Nouvelle » du
début du 20ème siècle recherchaient des
démarches possibles pour la réussite de TOUS les
élèves.
ET,
vers la fin du XXème siècle,
en 1983, apparut la théorie
des Intelligences Multiples,
élaborée par Howard Gardner.
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
L’intelligence
corporelle /
kinesthésique
Faire du sport.
Apprendre en bougeant.
Jouer la comédie, danser.
Manipuler, fabriquer.
Réparer les objets,
Sculpter, créer…
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
Maria Montessori (1870-1952)
Quelles Intelligences
sont
localisées dans le cerveau ?
Pédagogie basée sur
l’éducation
sensorielle et
kinesthésique de
l’enfant
« Aide-moi à faire seul »
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
L’intelligence naturaliste
Observer et soigner les animaux.
Entretenir les plantes, jardiner.
Marcher dans la nature
Organiser des données
(archéologie, géologie…).
Sélectionner, collectionner, faire
des listes.,
Célestin Freinet (1896-1966)
« Rendre les enfants dignes
du respect qu’on leur doit »
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
L’intelligence
musicale/rythmique
Fredonner souvent, battre du pied.
Chanter, se mettre à danser sur le
moindre rythme ;
Etre sensible au pouvoir émotionnel
de la musique, au son des voix et à
leur rythme.
Saisir facilement les accents d’une
langue étrangère.
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
L’intelligence
interpersonnelle
C’est la capacité à entrer en
relation avec les autres.
Entrer facilement en relation.
Percevoir les émotions.
Se mélanger, travailler en coopération.
S’acclimater facilement, aimer être
avec d’autres, avoir des amis.
Aimer les activités de groupe.
Aimer résoudre les conflits, jouer au
médiateur.
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
Fernand Oury (1920-1998)
Conseils de classe coopératifs
L’intelligence mathématique
/ logique
Compter, calculer, ordonner,
résoudre des problèmes.
Explorer, tester des idées et des
solutions scientifiques de façon
systématique.
Aimer les structures logiques
Cerveau&Psycho
n°68
mars-avril 2015
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Ovide Decroly (1871-1932)
La théorie n'a de sens que si la pratique la confirme.
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
L’intelligence
verbale/linguistique
Aimer lire, écrire, parler,
Raconter ou entendre des
histoires,
Jouer avec les mots.
Exprimer des idées, débattre.
Expliquer, résumer.
Apprendre d’autres langues
Le cerveau observé par IRMF
Olivier Houdé mars 2015
Philippe Mérieu (1949-20…)
L’ntelligence
visuelle / spatiale
Avoir un bon sens de l’orientation.
Travailler dans l’espace, lire facilement les
cartes, les diagrammes, les graphiques.
Aimer l’art sous toutes ses formes.
Visualiser avant de construire (faire du
dessin technique, des plans).
Le cerveau observé par
IRMF
Olivier Houdé mars 2015
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Germaine Tortel (1896-1975)
Antoine de la Garanderie (1920-2010)
Départ de
la pédagogie différenciée !
Pédagogie de
l’initiation
par la création
plastique.
L’intelligence
intra personnelle
C’est la capacité à avoir une
bonne connaissance de soi-
même.
Connaître ses atouts, et ses faiblesses.
Réfléchir, méditer.
Savoir définir ses objectifs.
Donner une opinion personnelle.
Tenir un journal, un blog.
Savoir gérer ses émotions.
Le cerveau observé par
IRMF
Olivier Houdé mars 2015
Cerveau&Psycho n°68 mars-avril 2015V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Célestin Freinet (1896-1966)
Howard Gardner
Mars 2015 C. Chevalier, Professeur de
mathématiques, formatrice honoraire ESPE
de Créteil-UPEC
15
Le circuit des
intelligences !
l’intelligence
interpersonnelle
C’est la capacité à entrer en
relation avec les autres.
l’intelligence intrapersonnelle
C’est la capacité à avoir une bonne
connaissance de soi-même.
l’intelligence
verbale/linguistique
C’est la capacité à être
sensible aux structures
Linguistiques sous toutes
ses formes.
l’intelligence
musicale/rythmique
C’est la capacité à être
sensible aux structures
rythmiques et musicales.
l’intelligence
corporelle/
kinesthésique
C’est la capacité à utiliser
son corps d’une manière
fine et élaborée, à
s’exprimer à travers le
mouvement, d’être habile
avec les objets.
l’intelligence visuelle /
spatiale
C’est la capacité à créer
des images mentales,
et à percevoir le monde
visible avec précision.
l’intelligence
mathématique/ logique
C’est la capacité à raisonner, à
calculer, à tenir un
raisonnement logique, à
ordonner le monde, à
compter. C’est l’intelligence
qui a été décrite avec
beaucoup de soin et de
détails par Piaget, en tant
que « l’intelligence ».
l’intelligence naturaliste
C'est la capacité à
reconnaître et à classer, à
identifier des formes et des
structures dans la nature,
sous ses formes minérale,
végétale ou animale.
Une théorie et une démarche :
les intelligences Multiples
Notre intelligence est inutile quand nous sommes sous
l’emprise de nos émotions.
QI élevé = réussite scolaire.
Le QI n’est pas modifiable.
QE élevé = réussite dans l’existence
Enthousiasme, zèle et confiance = persévérance
malgré l’échec.
Espérance et optimisme = la situation est responsable
de l’échec, non soi-même.
APPRENDRE COMMENT
FONCTIONNENT LES EMOTIONS ?
alphabétisation émotionnelle
Les différents stades d’alphabétisation émotionnelle
Permettant de mesurer le degré de développement de la conscience
émotionnelle.
1 – L’engourdissement
La personne n’a pas
conscience de ses émotions ni
de ses sentiments. Elle les
exprime parfois sous la
pression des événements par
des explosions sèches et
brèves.
•Nie les émotions
•Dit tout très platement
2 – Ressenti
de la sensation ou
sensation physique
Les sensations sont
ressenties mais pas les
émotions (somatisation).
•Mais pas de lien avec les
émotions – ne les verbalise
pas
3 – Expérience
primaire émotionnelle
La personne exprime ses
émotions et donc apprend à les
différencier : colère, amour,
honte, joie,
•Prise de conscience des
émotions
4 – Différenciation.
•Prise de conscience et
mesure de l’intensité de
l’émotion
•Elle commence à avoir la
possibilité d’agir.
5 – Causalité
La personne différencie les
sensations et émotions et sait
en identifier la cause : le
stimulus extérieur et la
croyance d’origine.
Tableau adapté de l’échelle de conscience émotionnelle.
Cf Steiner Claude, l’ABC des émotions, InterEditions, 1998
Gilles Corcos
Bibliographie et sitographie
A. Les intelligences multiples (base
théorique)
B. Les 5 formes d’intelligences
C. L'intelligence et l’école
D. L’école des intelligences
E. Guides pour enseigner
autrement avec les I.M. aux
cycles 1 – 2 - 3
F. Apprivoiser les différences
G. Huit façons d’enseigner,
d’apprendre et d’évaluer
H. La constante Macabre
I. Cessons de démotiver les élèves
J. Développez vos compétences
émotionnelles
K. Les cartes d’organisation d’idées
A. Howard Gardner
B. Howard Gardner
C. Howard Gardner
D. Bruno Hourst
E. V. Garas,
C. Chevalier
B. Hourst…
F. Jacqueline Caron
G. H. McGrath –T. Noble
traduction: Gervais Sirois
H. André Antibi
I. Daniel Favre
J. Gilles Corcos
K. Nancy Margulies
A. RETZ – 1995
B. Odile Jacob – 2006
C. RETZ - 2007
D- Hachette – 2006
E. RETZ –2009 - 2011 – 2013
F. Chenelière didactique- 2003
G. Chenelière Education- 2007
H. Math’Adore – 2009
I. DUNOD – 2010
J. Eyrolles – 2010
K. Chenelière Education- 2005
http://eduscol.education.fr/cid52893/intelligences-multiples.html
Individualiser les enseignements :
la pédagogie au prisme des Intelligences multiples
http://www.youtube.com/watch?v=iynDnk2mVS8
Intelligences multiples en CE1 - "Learning is fun"
http://www.editions-retz.com/notice-1708.html
LES INTELLIGENCES MULTIPLES : interview de Véronique Garas
https://www.facebook.com/IntelligencesMultiplesVeroniqueGaras
http://david.ducrocq.free.fr/IM/
http://cercledesconnaissances.blogspot.fr/2012/05/theorie-des-intelligences-multiples.html
www.mieux-apprendre.com/
site de Bruno Hourst V. Garas - C. Chevalier -ESPE Creteil-UPEC
Une aide pour l’enseignant
21
Connaître
l’élève
I – Au service de l’observation des élèves :
en élémentaire, au cycle 3
Observer les profils d’intelligence :
dans la « salle des Intelligences »
Les enfants évoluent parmi les 6 ateliers.
L’enseignant(e) approfondit sa connaissance des élèves dans un
contexte élargi.
Objectifs et utilisation du tableau d’observables
• Connaître de façon fine et approfondie les élèves, ceci permettant de
découvrir ou d’être conforté dans son approche de l’enfant.
Objectifs et utilisation du tableau d’observables
Connaître, de manière objective, les intelligences « fortes » des élèves, sur
lesquelles on pourra s’appuyer dans la mise en place des séances d’apprentissage.
Objectifs et utilisation du tableau d’observables
Connaître également les intelligences en développement qu’il faudra renforcer lors
des séances d’apprentissage.
Découverte et acceptation
de sa personnalité
« Je découvre
mes intelligences
en élémentaire »
l’élève
- Prend conscience de ses capacités.
- Stimule son imagination.
- Prend conscience de ce qui l’intéresse
et le concerne personnellement.
- Valorise son image.
- Prend confiance en lui.
-2ème séance : l’élève
-Discussion et débat sur le conte.
- Echange à l’intérieur du groupe.
Mon bouquet d’intelligences
élémentaire
• 3ème séance
• Réaliser son portrait
d’intelligences à l’aide de
photos, images, objets…
proposés à partir de différents
catalogues.
MON BOUQUET
d’INTELLIGENCES
……………………..
Intelligence Verbale-
linguistique
Lire –Ecrire – Parler :
Livres, histoires, théâtre,
jouer avec les mots…
Intelligence
Musicale-rythmique
Chant –Danse –
Langues Vivantes
La musique, l’écoute,
le rythme…
Intelligence Visuo-
spatiale
Images – Arts visuels
photos, cinéma,
schémas, plans,
vidéos
Intelligence
Naturaliste
La nature, les
animaux
Observer,
classer,regrouper
Intelligence
Intrapersonnelle
« Soi »
Jouer seul, rêver, faire
des puzzles…
Intelligence Logico-
mathématiques
Calcul, problèmes,
expériences
nombres, jeux de logique...
Intelligence
Kinesthésique-corporelle
Activités sportives:
bouger,
toucher,communiquer avec
gestuelle…
Intelligence
Interpersonnelle
Communication,
échanges
Amis, famille,
groupes, Jeux de
société
Mon étoile des intelligences
!
V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à
l'ESPE de Creteil
Intelligence naturaliste
aimer observer les paysages
Aimer les animaux
familiers
et sauvages les insectes Fleurs et fruits collectionner héros, pierre,fleurs
Ramasser des papiers Trier ramasser les feuilles construireunecabane observer
Jeu intrapersonnel
15 images par intelligence
1ère période élèves classe :
Intelligence
caractéristiques
Verbale-linguistique
aime parler, discuter
aime écouter et raconter des histoires
aime écrire
possède un vocabulaire étendu
orthographie facilement
aime faire des jeux à base de mots
utilise facilement un traitement de texte
Visuo-spatiale
aime les arts visuels
a besoin d'un dessin pr comprendre
a un bon sens de l'orientation
perçoit les petits détails
Musicale-rythmique
sensible à tous types de sons
se souvient facilement de chansons
fredonne en travaillant
aime chanter
aime danser
saisit les accents d'une langue étrangère
Kinesthésique-corporelle
aime les activités sportives
actif, bouge bcp
aime toucher, bon sens tactile
communique en montrant
aime jouer la comédie
Logico-mathématique
aime résoudre des problèmes
aime le calcul mental
aime les pblmes de logiques
aime les expériences
travaille de manière organisée
aime l'ordre
cherche des raisons à tout
trouve des solutions
Naturaliste
aime être dehors
est sensible au monde de la nature
aime les animaux
sait observer et oganiser des données
sait sélectionner et classer
Interpersonnelle
entre facilement en relation
aime les activités de groupe
a beaucoup d'amis
aime prêter ses affaires
Intrapersonnelle
aime être seul
rêve
sait se motiver, poursuivre un objectif
est difficile à influencer
sait ce qu'il(elle) doit améliorer
Répartition des élèves
Diversifier pour mieux enseigner ?
les intelligences multiples
30
I – Au service de l’observation des élèves :
en élémentaire
Construire
des séquences
diversifiées
II – Au service de l’enseignement :
en élémentaire
Conception d’un module d’apprentissage X
dans un domaine disciplinaire donné
Compétence travaillée
Dominante
verbale-linguistique
Dominante
Kinesthésique-corporelle
Dominante
logique-mathématique
dominante
interpersonnelle
Dominante
musicale-rythmique
Dominante
intra personnelle
Dominante
visuelle-spatiale Dominante naturaliste
Dominante
interpersonnelle
Différencier dans un même atelier
Obstacles possibles
Liés à l’élève
- Se rappeler
-Comprendre
-Appliquer
-Analyser
-Evaluer
-Créer
(Taxonomie de Bloom)
Hiérarchie qui ordonne les processus
de pensée du plus simple au plus
complexe
Un exemple de mise en œuvre: en Mathématiques , au cycle I
Domaine: découverte du monde : la construction du nombre
Intelligence Kinesthésique -
- utilisation des coins jeux :
* place de parking
* mettre le couvert
* habiller les poupées
Intelligence linguistique -
- rituels du matin :
* compter les présents
et/ou les absents
Intelligence visuo-spatiale
- en atelier :
* les paires de boîtes
Intelligence musicale -
- en regroupement
* comptine
Intelligence
intrapersonnelle :
- en atelier :
* les boîtes quantités
* le bus-stop
Intelligence interpersonnelle
- activité fonctionnelle:
* chercher les x verres qui
manquent....
Intelligence
logico-mathématiques -
- en atelier: * habiller 3
bonshommes (avec les
mathoeufs)
Intelligence naturaliste
- en atelier : * la
maison des instruments
* ou la maison des
absents en coin
regroupement
« Comparaison de collections
à des collections naturelles
ou à des collections repères "
Objectif : favoriser une prise en charge scolaire adaptée aux besoins des élèves
intellectuellement précoces
Proposer des activités différenciées et adaptées selon le profil de l’élève
Du côté des élèves
• Rôle facilitateur des I.M. dans l’entrée des
apprentissages premiers (construction du
nombre, structuration de l’espace, découverte
de l’écrit…)
Par :
- le respect des processus cognitifs propres à
chaque élève [I.M. dominante(s)]
- la valorisation de la personne de l’élève
Tous les enfants pourront participer à tous les
ateliers.
Mais selon la nature de leur(s) dominante(s), ils
passeront en priorité par la logico-mathématique
et/ou la kinesthésique-corporelle.
Puis, on verra par quelle intelligence l’enfant va
travailler la notion pour ne pas être en échec.
Un module I. M. en CP
La soustraction
La lettre de Julie et le phare
de Cordouan
dominante verbale-linguistique
Le jeu de la souris
dominante Kinesthésique-
corporelle
Schéma et/ou calcul
dominante logique-mathématique
Frappé, écouté, trouvé !
Dominante musicale-rythmique
Le nombre manquant
dominante intrapersonnelleA la recherche des écarts
dominante visuelle-spatiale
Au marché
dominante naturaliste
Jouer pour compter
dominante interpersonnelle
- Quel est l’écart ?
Entre A et B = C et D =
…… B et E = …….
D et A = ……
36
Le sens de la soustraction au CP
Consigne : «Vous frappez avec votre instrument, sur un
rythme régulier, un nombre de temps que vous aurez choisi
ensemble.
Vous recommencerez une seconde fois mais vous enlèverez un
des instruments à un moment choisi.
Votre camarade devra deviner lequel s'est arrêté et pendant
combien de frappés. »
Dominante musicale-rythmique
L’appui sur l’écoute de la présence ou l’absence de sons concomitants peut
permettre à certains élèves de percevoir la notion de « différence » par la création
d’images mentales sécurisantes.
Un module I. M. en CE1
38
Témoin du
présent
Dominante
intra personnelle
Arrêt sur image
Dominante kinesthésique-
corporelle
Du sens à la
construction
verbale
Dominante
verbale-linguistique
Enquête à
l’école
Dominante
logique-
mathématique
Musique,
Maestro !
Dominante
musicale-
rythmique
Jouons ensemble
Dominante
interpersonnelle
Repérer-trier-ajuster
Dominante naturaliste
Qui fait
quoi ?
Dominante
visuelle-
spatiale
Le groupe verbal
Le groupe verbal
-Repérer le verbe d’une action
-Distinguer le singulier du
pluriel
- Accorder
Un exemple de mise en œuvre :
cycle III - domaine disciplinaire : Histoire
Intelligence Kinesthésique -
"Le bataillon scolaire"
Intelligence linguistique - A la
recherche des mots-clés !
Intelligence visuo-spatiale
- 2 cartes pour comparer 2
situations.
Intelligence musicale - Mettre
en son le journal d'un poilu
Intelligence
intrapersonnelle -
"J'écris au président du
Conseil."
Intelligence interpersonnelle
- Le jeu des alliances
Intelligence
logico-mathématiques -
Topogramme de la guerre
14-18
Intelligence naturaliste
- L'alimentation des
populations pendant la
guerre.
La 1ère guerre mondiale
Objectif : favoriser une prise en charge scolaire adaptée aux besoins des
élèves intellectuellement précoces
• Tous les élèves pourront participer à tous les ateliers.
• Mais ils passeront en priorité selon la nature de leur(s) dominante(s) dans les ateliers
dans lesquels il est certain qu’ils ne seront pas en échec.
• Enfin, ils travailleront les situations leur permettant d’améliorer les intelligences à
renforcer.
Dominante logique/mathématique :
Topogramme de la guerre 14-18
Le topogramme est un outil bien adapté à l’illustration de la
complexité des facteurs qui interviennent dans le déclenchement
et l’évolution d’une guerre mondiale.
Exemple de topogramme à compléter
Personnages principaux Evénements
1ère guerre
mondialeBatailles
Causes de la
guerre
Conséquences de la
guerre Alliances
Dominante visuelle/spatiale :
2 cartes pour comparer 2 situations.
La comparaison des cartes est au cœur du sujet car elle visualise les enjeux et les conséquences
territoriales de la guerre. Quant aux photographies, elles sont autant d’opinions portées sur la guerre !
- Autre activité possible : « Les images de la guerre »
Photographies que l’on peut ranger dans l’ordre chronologique en justifiant leur
positionnement.
Dominante musicale/rythmique :
Mettre en sons le journal d’un poilu.
La guerre est d’abord une agression sonore car le bruit des armes précède le vacarme des combats et le silence de
la mort. C’est une dimension souvent signalée par les anciens combattants..
1) Extrait d’un journal de guerre d’un soldat en 1914
« A 7 heures, la relève arrive ! Mais en sortant des tranchées, nous sommes
fusillés comme des lapins. Notre camarade Fersit est tué raide. Revenons en
arrière. Toute la journée, ça tire et à la tombée de la nuit surtout où l’ennemi nous
reprend sa tranchée. Canons, mitrailleuses, charges à la baïonnette, rien ne
manque et nous perdons environ une compagnie. Cinq des copains ont été faits
prisonniers. A la nuit, tout cesse et on entend au loin les plaintes des blessés
impossibles à secourir […]. »
Journal de guerre, 4 décembre 1914, front des Vosges.
Mise en œuvre de la démarche au cycle III
domaine disciplinaire : Français
Le texte descriptif
Identifier un texte descriptif
dominante verbale-linguistique
Paysage en relief
dominante Kinesthésique-
corporelle
Portrait de Melle Le Gourdin
dominante logique-mathématique
De curieux personnages
Dominante musicale-rythmique
Auto-portrait
dominante intrapersonnelleVue d’une tour !
dominante visuelle-spatiale
Tri d’écrits descriptifs
dominante naturaliste
Qui est qui ?
dominante interpersonnelle
« Un paysage en relief »
Lecture d’image
- Discussion orale :
Comment le photographe, le dessinateur,
le peintre ont-ils organisé leur espace ?
Quels sont les différents plans ?
Y a-t-il un décor ? Quel est son rôle ?
papier calque
différents plans
son organisation
Dominante kinesthésique-corporelle
« Vue d’une tour ! »
sélectionner les éléments pertinents
reconnaître l’objet décrit.
informations
Dominante visuelle-spatiale
« De curieux personnages »
Ecoute de textes chantés ou mis en voix
Pour dessiner un bonhomme
Deux petits ronds dans un grand rond
Pour le nez un trait droit et long
Une courbe dessous la bouche
Et pour chaque oreille une boucle
Sous le beau rond un autre rond
Plus grand encore et plus oblong
On peut y mettre des boutons
Quelques gros points y suffiront
Deux traits vers le haut pour les bras
Grands ouverts en signe de joie
Et puis deux jambes dans le bas
Qu’il puisse aller où il voudra
Et voici notre joli bonhomme
Gros et dodu comme une pomme
Qui rit d’être si vite né
Et de danser sur mon papier
Maurice Carême
Marine (niveau 3, fort)
L'Océan sonore
Palpite sous l'œil
De la lune en deuil
Et palpite encore,
Tandis qu'un éclair
Brutal et sinistre
Fend ciel de bistre
D'un long zigzag clair,
Et que chaque lame,
En bonds convulsifs,
Le long des récifs
Va, vient, luit et clame,
Et qu'au firmament,
Où l'ouragan erre,
Rugit tonnerre
Formidabment.
Paul Verlaine
Il était un' dame
Tartine
Consigne : «Repérer le ou les passages
descriptifs en levant la main lors d’une seconde
écoute. »
Dominante musicale
Intelligences

Contenu connexe

Tendances

Apprentissages et formations des enseignants au 21ème siècle ? Phénomènes ...
Apprentissages et formations des enseignants  au 21ème siècle ?   Phénomènes ...Apprentissages et formations des enseignants  au 21ème siècle ?   Phénomènes ...
Apprentissages et formations des enseignants au 21ème siècle ? Phénomènes ...Marcel Lebrun
 
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroit
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroitLiban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroit
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroitMarcel Lebrun
 
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUE
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUESAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUE
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUEMarcel Lebrun
 
Forum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 ReimsForum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 ReimsMarcel Lebrun
 
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numérique
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numériqueHybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numérique
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numériqueMarcel Lebrun
 
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...Marcel Lebrun
 
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...Atoutcerveau
 
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Marcel Lebrun
 
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN Marcel Lebrun
 
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériques
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériquesClasses inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériques
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériquesMarcel Lebrun
 
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPE
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPEDYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPE
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPEMarcel Lebrun
 
Classes "à l'envers" ? Et si c’était simplement Enseigner et Apprendre à l’...
Classes "à l'envers" ?  Et si c’était simplement  Enseigner et Apprendre à l’...Classes "à l'envers" ?  Et si c’était simplement  Enseigner et Apprendre à l’...
Classes "à l'envers" ? Et si c’était simplement Enseigner et Apprendre à l’...Marcel Lebrun
 
Canopé lille-12-2016
Canopé lille-12-2016Canopé lille-12-2016
Canopé lille-12-2016Marcel Lebrun
 
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57Marcel Lebrun
 
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites ... L’exemple de la class...
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites  ... L’exemple de la class...Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites  ... L’exemple de la class...
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites ... L’exemple de la class...Marcel Lebrun
 
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9R
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9RApprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9R
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9RFFFOD
 
De la Classe inversée aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...
De la Classe inversée  aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...De la Classe inversée  aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...
De la Classe inversée aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...Marcel Lebrun
 

Tendances (20)

Apprentissages et formations des enseignants au 21ème siècle ? Phénomènes ...
Apprentissages et formations des enseignants  au 21ème siècle ?   Phénomènes ...Apprentissages et formations des enseignants  au 21ème siècle ?   Phénomènes ...
Apprentissages et formations des enseignants au 21ème siècle ? Phénomènes ...
 
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroit
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroitLiban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroit
Liban 12-2016 : Les classes inversées : Enseigner et Apprendre à l'endroit
 
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUE
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUESAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUE
SAVOIRS ET APPRENTISSAGES À L’ÈRE NUMÉRIQUE
 
Forum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 ReimsForum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 Reims
 
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numérique
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numériqueHybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numérique
Hybridation dans l'enseignement et l'apprentissage à l'ère numérique
 
Les Savanturiers - L'école de la recherche
Les Savanturiers - L'école de la rechercheLes Savanturiers - L'école de la recherche
Les Savanturiers - L'école de la recherche
 
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...
Concevoir et évaluer un dispositif pédagogique pour favoriser les apprentissa...
 
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
 
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
 
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN
DE LA CLASSE INVERSÉE AUX CLASSES INVERSÉES EN ROUTE POUR « L’ÉCOLE » DE DEMAIN
 
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériques
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériquesClasses inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériques
Classes inversées, enseigner et apprendre dans des environnements numériques
 
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPE
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPEDYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPE
DYNAMISER UN AMPHITHÉÂTRE OU UN GRAND GROUPE
 
Classes "à l'envers" ? Et si c’était simplement Enseigner et Apprendre à l’...
Classes "à l'envers" ?  Et si c’était simplement  Enseigner et Apprendre à l’...Classes "à l'envers" ?  Et si c’était simplement  Enseigner et Apprendre à l’...
Classes "à l'envers" ? Et si c’était simplement Enseigner et Apprendre à l’...
 
Canopé lille-12-2016
Canopé lille-12-2016Canopé lille-12-2016
Canopé lille-12-2016
 
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57
METHODES : Alliance francaise-sao-paulo-37-57
 
Cours 1 agre 2017
Cours 1 agre 2017Cours 1 agre 2017
Cours 1 agre 2017
 
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites ... L’exemple de la class...
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites  ... L’exemple de la class...Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites  ... L’exemple de la class...
Le numérique : enjeux, conditions, freins, limites ... L’exemple de la class...
 
Sciences cognitives et enseignement
Sciences cognitives et enseignementSciences cognitives et enseignement
Sciences cognitives et enseignement
 
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9R
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9RApprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9R
Apprentissage 2.0 et dispositif de formation. Marcel Lebrun. 9R
 
De la Classe inversée aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...
De la Classe inversée  aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...De la Classe inversée  aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...
De la Classe inversée aux classes inversées. En route pour « l’école » de de...
 

En vedette

De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confiance
De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confianceDe la constante macabre à l'évaluation par contrat de confiance
De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confianceKatalin Kara Bouzid
 
12 Topics Of A Good Community
12 Topics Of A Good Community12 Topics Of A Good Community
12 Topics Of A Good CommunityPatrice Kerremans
 
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of WorkTEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of WorkVolker Hirsch
 
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShareSlideShare
 
What to Upload to SlideShare
What to Upload to SlideShareWhat to Upload to SlideShare
What to Upload to SlideShareSlideShare
 
Getting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShareGetting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShareSlideShare
 

En vedette (9)

Conférence rouen
Conférence rouen Conférence rouen
Conférence rouen
 
De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confiance
De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confianceDe la constante macabre à l'évaluation par contrat de confiance
De la constante macabre à l'évaluation par contrat de confiance
 
12 Topics Of A Good Community
12 Topics Of A Good Community12 Topics Of A Good Community
12 Topics Of A Good Community
 
Christophe-Emmanuel BOUCHET
Christophe-Emmanuel BOUCHETChristophe-Emmanuel BOUCHET
Christophe-Emmanuel BOUCHET
 
Major Community Problems - made by students of Inova
Major Community Problems - made by students of InovaMajor Community Problems - made by students of Inova
Major Community Problems - made by students of Inova
 
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of WorkTEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
 
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare
2015 Upload Campaigns Calendar - SlideShare
 
What to Upload to SlideShare
What to Upload to SlideShareWhat to Upload to SlideShare
What to Upload to SlideShare
 
Getting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShareGetting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShare
 

Similaire à Intelligences

Inteligences multiples
Inteligences multiplesInteligences multiples
Inteligences multiplesAbdel Achbouk
 
Les intelligences multiples
Les intelligences multiplesLes intelligences multiples
Les intelligences multiplesclaudecyr
 
Les intelligences multiples
Les intelligences multiplesLes intelligences multiples
Les intelligences multiplesMariem Chaaben
 
Les intelligences multiples 09 14
Les intelligences multiples 09 14Les intelligences multiples 09 14
Les intelligences multiples 09 14yruizlacasa3
 
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfant
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfantLes types d'intelligences dominantes chez votre enfant
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfantramireda
 
Description des huit types d’intelligence selon howard gardner
Description des huit types d’intelligence selon howard gardnerDescription des huit types d’intelligence selon howard gardner
Description des huit types d’intelligence selon howard gardnerSafae Lahlou
 
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.Sarah Thielens
 
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...OpinionWay
 
Power point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfPower point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfJessica Dubois
 
Power point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfPower point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfLea OLIVETTE
 
La carte mentale_outil_pedagogique
La carte mentale_outil_pedagogiqueLa carte mentale_outil_pedagogique
La carte mentale_outil_pedagogiqueAicha Founi
 
Scolarisation des enfants à troubles autistiques
Scolarisation des enfants à troubles autistiquesScolarisation des enfants à troubles autistiques
Scolarisation des enfants à troubles autistiquesIEN_Jonzac
 
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...João Cão
 
Eip présentation à finir
Eip présentation à finirEip présentation à finir
Eip présentation à finirRessources Ecole
 
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiques
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiquesL’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiques
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiquesAlice Barralon
 

Similaire à Intelligences (20)

Inteligences multiples
Inteligences multiplesInteligences multiples
Inteligences multiples
 
Les intelligences multiples
Les intelligences multiplesLes intelligences multiples
Les intelligences multiples
 
Les intelligences multiples
Les intelligences multiplesLes intelligences multiples
Les intelligences multiples
 
Les intelligences multiples 09 14
Les intelligences multiples 09 14Les intelligences multiples 09 14
Les intelligences multiples 09 14
 
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfant
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfantLes types d'intelligences dominantes chez votre enfant
Les types d'intelligences dominantes chez votre enfant
 
Description des huit types d’intelligence selon howard gardner
Description des huit types d’intelligence selon howard gardnerDescription des huit types d’intelligence selon howard gardner
Description des huit types d’intelligence selon howard gardner
 
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
 
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...
Les Intelligences multiples APEL - La Croix - Cerveau et Psycho - Parents Enf...
 
Power point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfPower point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdf
 
Power point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdfPower point eip 2016 pdf
Power point eip 2016 pdf
 
Management interculturel extrait3
Management interculturel extrait3Management interculturel extrait3
Management interculturel extrait3
 
La carte mentale_outil_pedagogique
La carte mentale_outil_pedagogiqueLa carte mentale_outil_pedagogique
La carte mentale_outil_pedagogique
 
Ex2
Ex2Ex2
Ex2
 
Scolarisation des enfants à troubles autistiques
Scolarisation des enfants à troubles autistiquesScolarisation des enfants à troubles autistiques
Scolarisation des enfants à troubles autistiques
 
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...
Peut on jouer à la science? stratégies heuristiques de recherche scientifique...
 
Penser
PenserPenser
Penser
 
IA vs AI - intelligence artificielle ou artifice d'intelligence ?
IA vs AI  - intelligence artificielle ou artifice d'intelligence ?IA vs AI  - intelligence artificielle ou artifice d'intelligence ?
IA vs AI - intelligence artificielle ou artifice d'intelligence ?
 
Eip présentation à finir
Eip présentation à finirEip présentation à finir
Eip présentation à finir
 
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiques
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiquesL’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiques
L’inclusion dans les équipes agiles : les personnes neuro-atypiques
 
Thierry Dubois: la Carte des Talents - TEST
Thierry Dubois: la Carte des Talents - TESTThierry Dubois: la Carte des Talents - TEST
Thierry Dubois: la Carte des Talents - TEST
 

Plus de Katalin Kara Bouzid (9)

Canopérouen 112017
Canopérouen 112017Canopérouen 112017
Canopérouen 112017
 
Programmer canope rouen_2
Programmer canope rouen_2Programmer canope rouen_2
Programmer canope rouen_2
 
Ruches & Art
Ruches & Art  Ruches & Art
Ruches & Art
 
Conférence rouen
Conférence rouen Conférence rouen
Conférence rouen
 
Entrer dans l'histoire par la littérature
Entrer dans l'histoire par la littératureEntrer dans l'histoire par la littérature
Entrer dans l'histoire par la littérature
 
Dorothée piatek
Dorothée piatekDorothée piatek
Dorothée piatek
 
Les droits de l'enfant
Les droits de l'enfantLes droits de l'enfant
Les droits de l'enfant
 
Livres en randonnée (cycle 1)
Livres en randonnée (cycle 1)Livres en randonnée (cycle 1)
Livres en randonnée (cycle 1)
 
Sylvie Baussier
Sylvie BaussierSylvie Baussier
Sylvie Baussier
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 

Dernier (19)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 

Intelligences

  • 1. Diversifier pour mieux différencier ! les intelligences multiples V. Garas – DEA école d’application Maternelle Les Hauldres Moissy-Cramayel - 77550 Formatrice à l’IUFM de Seine-et-Marne, intégré à l’Université Paris XII UPEC I – Dans la continuité des mouvements pédagogiques II –Le cerveau : un fonctionnement complexe III – La théorie d’Howard Gardner IV –Une entrée dans les apprentissages V - Bibliographie
  • 2. Quel fonctionnement cognitif ? Un support : le cerveau… Sa structure… C. Chevalier, Professeur de mathématiques, formatrice honoraire ESPE de Créteil-UPECV. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil
  • 3. Intelligences ? Q.I? Autres ? Au lieu de voir l’« intelligence humaine » en termes de score résultant de tests standardisés… 3
  • 4. Propositions d’Howard Gardner psychologue cognitiviste de l’Université Harvard : - définit l’intelligence comme étant : La capacité de résoudre des problèmes courants de la vie quotidienne La capacité de soulever de nouveaux problèmes et de les résoudre La capacité de réaliser quelque chose ou d’offrir un service valorisé par son propre groupe culturel rajouter un “ s ” au mot« intelligence »
  • 5. Éléments-clés de la théorie des IM Tout le monde possède les 8 Intelligences Chacun peut développer chaque intelligence jusqu’à un niveau satisfaisant de compétence. Les intelligences fonctionnent habituellement en corrélation et de façon complexe. Il y a de nombreuses façons d ’être intelligent dans chaque catégorie.
  • 6. Dans la continuité des mouvements pédagogiques Les pédagogues de « l’Education Nouvelle » du début du 20ème siècle recherchaient des démarches possibles pour la réussite de TOUS les élèves. ET, vers la fin du XXème siècle, en 1983, apparut la théorie des Intelligences Multiples, élaborée par Howard Gardner.
  • 7. V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil L’intelligence corporelle / kinesthésique Faire du sport. Apprendre en bougeant. Jouer la comédie, danser. Manipuler, fabriquer. Réparer les objets, Sculpter, créer… Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 Maria Montessori (1870-1952) Quelles Intelligences sont localisées dans le cerveau ? Pédagogie basée sur l’éducation sensorielle et kinesthésique de l’enfant « Aide-moi à faire seul »
  • 8. V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 L’intelligence naturaliste Observer et soigner les animaux. Entretenir les plantes, jardiner. Marcher dans la nature Organiser des données (archéologie, géologie…). Sélectionner, collectionner, faire des listes., Célestin Freinet (1896-1966) « Rendre les enfants dignes du respect qu’on leur doit »
  • 9. V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 L’intelligence musicale/rythmique Fredonner souvent, battre du pied. Chanter, se mettre à danser sur le moindre rythme ; Etre sensible au pouvoir émotionnel de la musique, au son des voix et à leur rythme. Saisir facilement les accents d’une langue étrangère.
  • 10. V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil L’intelligence interpersonnelle C’est la capacité à entrer en relation avec les autres. Entrer facilement en relation. Percevoir les émotions. Se mélanger, travailler en coopération. S’acclimater facilement, aimer être avec d’autres, avoir des amis. Aimer les activités de groupe. Aimer résoudre les conflits, jouer au médiateur. Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 Fernand Oury (1920-1998) Conseils de classe coopératifs
  • 11. L’intelligence mathématique / logique Compter, calculer, ordonner, résoudre des problèmes. Explorer, tester des idées et des solutions scientifiques de façon systématique. Aimer les structures logiques Cerveau&Psycho n°68 mars-avril 2015 Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil Ovide Decroly (1871-1932) La théorie n'a de sens que si la pratique la confirme.
  • 12. V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil L’intelligence verbale/linguistique Aimer lire, écrire, parler, Raconter ou entendre des histoires, Jouer avec les mots. Exprimer des idées, débattre. Expliquer, résumer. Apprendre d’autres langues Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 Philippe Mérieu (1949-20…)
  • 13. L’ntelligence visuelle / spatiale Avoir un bon sens de l’orientation. Travailler dans l’espace, lire facilement les cartes, les diagrammes, les graphiques. Aimer l’art sous toutes ses formes. Visualiser avant de construire (faire du dessin technique, des plans). Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil Germaine Tortel (1896-1975) Antoine de la Garanderie (1920-2010) Départ de la pédagogie différenciée ! Pédagogie de l’initiation par la création plastique.
  • 14. L’intelligence intra personnelle C’est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi- même. Connaître ses atouts, et ses faiblesses. Réfléchir, méditer. Savoir définir ses objectifs. Donner une opinion personnelle. Tenir un journal, un blog. Savoir gérer ses émotions. Le cerveau observé par IRMF Olivier Houdé mars 2015 Cerveau&Psycho n°68 mars-avril 2015V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil Célestin Freinet (1896-1966)
  • 15. Howard Gardner Mars 2015 C. Chevalier, Professeur de mathématiques, formatrice honoraire ESPE de Créteil-UPEC 15 Le circuit des intelligences !
  • 16. l’intelligence interpersonnelle C’est la capacité à entrer en relation avec les autres. l’intelligence intrapersonnelle C’est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même. l’intelligence verbale/linguistique C’est la capacité à être sensible aux structures Linguistiques sous toutes ses formes. l’intelligence musicale/rythmique C’est la capacité à être sensible aux structures rythmiques et musicales. l’intelligence corporelle/ kinesthésique C’est la capacité à utiliser son corps d’une manière fine et élaborée, à s’exprimer à travers le mouvement, d’être habile avec les objets. l’intelligence visuelle / spatiale C’est la capacité à créer des images mentales, et à percevoir le monde visible avec précision. l’intelligence mathématique/ logique C’est la capacité à raisonner, à calculer, à tenir un raisonnement logique, à ordonner le monde, à compter. C’est l’intelligence qui a été décrite avec beaucoup de soin et de détails par Piaget, en tant que « l’intelligence ». l’intelligence naturaliste C'est la capacité à reconnaître et à classer, à identifier des formes et des structures dans la nature, sous ses formes minérale, végétale ou animale. Une théorie et une démarche : les intelligences Multiples
  • 17. Notre intelligence est inutile quand nous sommes sous l’emprise de nos émotions. QI élevé = réussite scolaire. Le QI n’est pas modifiable. QE élevé = réussite dans l’existence Enthousiasme, zèle et confiance = persévérance malgré l’échec. Espérance et optimisme = la situation est responsable de l’échec, non soi-même.
  • 18. APPRENDRE COMMENT FONCTIONNENT LES EMOTIONS ? alphabétisation émotionnelle
  • 19. Les différents stades d’alphabétisation émotionnelle Permettant de mesurer le degré de développement de la conscience émotionnelle. 1 – L’engourdissement La personne n’a pas conscience de ses émotions ni de ses sentiments. Elle les exprime parfois sous la pression des événements par des explosions sèches et brèves. •Nie les émotions •Dit tout très platement 2 – Ressenti de la sensation ou sensation physique Les sensations sont ressenties mais pas les émotions (somatisation). •Mais pas de lien avec les émotions – ne les verbalise pas 3 – Expérience primaire émotionnelle La personne exprime ses émotions et donc apprend à les différencier : colère, amour, honte, joie, •Prise de conscience des émotions 4 – Différenciation. •Prise de conscience et mesure de l’intensité de l’émotion •Elle commence à avoir la possibilité d’agir. 5 – Causalité La personne différencie les sensations et émotions et sait en identifier la cause : le stimulus extérieur et la croyance d’origine. Tableau adapté de l’échelle de conscience émotionnelle. Cf Steiner Claude, l’ABC des émotions, InterEditions, 1998 Gilles Corcos
  • 20. Bibliographie et sitographie A. Les intelligences multiples (base théorique) B. Les 5 formes d’intelligences C. L'intelligence et l’école D. L’école des intelligences E. Guides pour enseigner autrement avec les I.M. aux cycles 1 – 2 - 3 F. Apprivoiser les différences G. Huit façons d’enseigner, d’apprendre et d’évaluer H. La constante Macabre I. Cessons de démotiver les élèves J. Développez vos compétences émotionnelles K. Les cartes d’organisation d’idées A. Howard Gardner B. Howard Gardner C. Howard Gardner D. Bruno Hourst E. V. Garas, C. Chevalier B. Hourst… F. Jacqueline Caron G. H. McGrath –T. Noble traduction: Gervais Sirois H. André Antibi I. Daniel Favre J. Gilles Corcos K. Nancy Margulies A. RETZ – 1995 B. Odile Jacob – 2006 C. RETZ - 2007 D- Hachette – 2006 E. RETZ –2009 - 2011 – 2013 F. Chenelière didactique- 2003 G. Chenelière Education- 2007 H. Math’Adore – 2009 I. DUNOD – 2010 J. Eyrolles – 2010 K. Chenelière Education- 2005 http://eduscol.education.fr/cid52893/intelligences-multiples.html Individualiser les enseignements : la pédagogie au prisme des Intelligences multiples http://www.youtube.com/watch?v=iynDnk2mVS8 Intelligences multiples en CE1 - "Learning is fun" http://www.editions-retz.com/notice-1708.html LES INTELLIGENCES MULTIPLES : interview de Véronique Garas https://www.facebook.com/IntelligencesMultiplesVeroniqueGaras http://david.ducrocq.free.fr/IM/ http://cercledesconnaissances.blogspot.fr/2012/05/theorie-des-intelligences-multiples.html www.mieux-apprendre.com/ site de Bruno Hourst V. Garas - C. Chevalier -ESPE Creteil-UPEC
  • 21. Une aide pour l’enseignant 21 Connaître l’élève I – Au service de l’observation des élèves : en élémentaire, au cycle 3
  • 22. Observer les profils d’intelligence : dans la « salle des Intelligences » Les enfants évoluent parmi les 6 ateliers. L’enseignant(e) approfondit sa connaissance des élèves dans un contexte élargi.
  • 23. Objectifs et utilisation du tableau d’observables • Connaître de façon fine et approfondie les élèves, ceci permettant de découvrir ou d’être conforté dans son approche de l’enfant. Objectifs et utilisation du tableau d’observables Connaître, de manière objective, les intelligences « fortes » des élèves, sur lesquelles on pourra s’appuyer dans la mise en place des séances d’apprentissage. Objectifs et utilisation du tableau d’observables Connaître également les intelligences en développement qu’il faudra renforcer lors des séances d’apprentissage.
  • 24. Découverte et acceptation de sa personnalité « Je découvre mes intelligences en élémentaire » l’élève - Prend conscience de ses capacités. - Stimule son imagination. - Prend conscience de ce qui l’intéresse et le concerne personnellement. - Valorise son image. - Prend confiance en lui. -2ème séance : l’élève -Discussion et débat sur le conte. - Echange à l’intérieur du groupe.
  • 25. Mon bouquet d’intelligences élémentaire • 3ème séance • Réaliser son portrait d’intelligences à l’aide de photos, images, objets… proposés à partir de différents catalogues.
  • 26. MON BOUQUET d’INTELLIGENCES …………………….. Intelligence Verbale- linguistique Lire –Ecrire – Parler : Livres, histoires, théâtre, jouer avec les mots… Intelligence Musicale-rythmique Chant –Danse – Langues Vivantes La musique, l’écoute, le rythme… Intelligence Visuo- spatiale Images – Arts visuels photos, cinéma, schémas, plans, vidéos Intelligence Naturaliste La nature, les animaux Observer, classer,regrouper Intelligence Intrapersonnelle « Soi » Jouer seul, rêver, faire des puzzles… Intelligence Logico- mathématiques Calcul, problèmes, expériences nombres, jeux de logique... Intelligence Kinesthésique-corporelle Activités sportives: bouger, toucher,communiquer avec gestuelle… Intelligence Interpersonnelle Communication, échanges Amis, famille, groupes, Jeux de société
  • 27. Mon étoile des intelligences ! V. Garas, DEA, formatrice et coordinatrice à l'ESPE de Creteil
  • 28. Intelligence naturaliste aimer observer les paysages Aimer les animaux familiers et sauvages les insectes Fleurs et fruits collectionner héros, pierre,fleurs Ramasser des papiers Trier ramasser les feuilles construireunecabane observer Jeu intrapersonnel 15 images par intelligence
  • 29. 1ère période élèves classe : Intelligence caractéristiques Verbale-linguistique aime parler, discuter aime écouter et raconter des histoires aime écrire possède un vocabulaire étendu orthographie facilement aime faire des jeux à base de mots utilise facilement un traitement de texte Visuo-spatiale aime les arts visuels a besoin d'un dessin pr comprendre a un bon sens de l'orientation perçoit les petits détails Musicale-rythmique sensible à tous types de sons se souvient facilement de chansons fredonne en travaillant aime chanter aime danser saisit les accents d'une langue étrangère Kinesthésique-corporelle aime les activités sportives actif, bouge bcp aime toucher, bon sens tactile communique en montrant aime jouer la comédie Logico-mathématique aime résoudre des problèmes aime le calcul mental aime les pblmes de logiques aime les expériences travaille de manière organisée aime l'ordre cherche des raisons à tout trouve des solutions Naturaliste aime être dehors est sensible au monde de la nature aime les animaux sait observer et oganiser des données sait sélectionner et classer Interpersonnelle entre facilement en relation aime les activités de groupe a beaucoup d'amis aime prêter ses affaires Intrapersonnelle aime être seul rêve sait se motiver, poursuivre un objectif est difficile à influencer sait ce qu'il(elle) doit améliorer Répartition des élèves
  • 30. Diversifier pour mieux enseigner ? les intelligences multiples 30 I – Au service de l’observation des élèves : en élémentaire Construire des séquences diversifiées II – Au service de l’enseignement : en élémentaire
  • 31. Conception d’un module d’apprentissage X dans un domaine disciplinaire donné Compétence travaillée Dominante verbale-linguistique Dominante Kinesthésique-corporelle Dominante logique-mathématique dominante interpersonnelle Dominante musicale-rythmique Dominante intra personnelle Dominante visuelle-spatiale Dominante naturaliste Dominante interpersonnelle
  • 32. Différencier dans un même atelier Obstacles possibles Liés à l’élève - Se rappeler -Comprendre -Appliquer -Analyser -Evaluer -Créer (Taxonomie de Bloom) Hiérarchie qui ordonne les processus de pensée du plus simple au plus complexe
  • 33. Un exemple de mise en œuvre: en Mathématiques , au cycle I Domaine: découverte du monde : la construction du nombre Intelligence Kinesthésique - - utilisation des coins jeux : * place de parking * mettre le couvert * habiller les poupées Intelligence linguistique - - rituels du matin : * compter les présents et/ou les absents Intelligence visuo-spatiale - en atelier : * les paires de boîtes Intelligence musicale - - en regroupement * comptine Intelligence intrapersonnelle : - en atelier : * les boîtes quantités * le bus-stop Intelligence interpersonnelle - activité fonctionnelle: * chercher les x verres qui manquent.... Intelligence logico-mathématiques - - en atelier: * habiller 3 bonshommes (avec les mathoeufs) Intelligence naturaliste - en atelier : * la maison des instruments * ou la maison des absents en coin regroupement « Comparaison de collections à des collections naturelles ou à des collections repères " Objectif : favoriser une prise en charge scolaire adaptée aux besoins des élèves intellectuellement précoces Proposer des activités différenciées et adaptées selon le profil de l’élève
  • 34. Du côté des élèves • Rôle facilitateur des I.M. dans l’entrée des apprentissages premiers (construction du nombre, structuration de l’espace, découverte de l’écrit…) Par : - le respect des processus cognitifs propres à chaque élève [I.M. dominante(s)] - la valorisation de la personne de l’élève
  • 35. Tous les enfants pourront participer à tous les ateliers. Mais selon la nature de leur(s) dominante(s), ils passeront en priorité par la logico-mathématique et/ou la kinesthésique-corporelle. Puis, on verra par quelle intelligence l’enfant va travailler la notion pour ne pas être en échec.
  • 36. Un module I. M. en CP La soustraction La lettre de Julie et le phare de Cordouan dominante verbale-linguistique Le jeu de la souris dominante Kinesthésique- corporelle Schéma et/ou calcul dominante logique-mathématique Frappé, écouté, trouvé ! Dominante musicale-rythmique Le nombre manquant dominante intrapersonnelleA la recherche des écarts dominante visuelle-spatiale Au marché dominante naturaliste Jouer pour compter dominante interpersonnelle - Quel est l’écart ? Entre A et B = C et D = …… B et E = ……. D et A = …… 36
  • 37. Le sens de la soustraction au CP Consigne : «Vous frappez avec votre instrument, sur un rythme régulier, un nombre de temps que vous aurez choisi ensemble. Vous recommencerez une seconde fois mais vous enlèverez un des instruments à un moment choisi. Votre camarade devra deviner lequel s'est arrêté et pendant combien de frappés. » Dominante musicale-rythmique L’appui sur l’écoute de la présence ou l’absence de sons concomitants peut permettre à certains élèves de percevoir la notion de « différence » par la création d’images mentales sécurisantes.
  • 38. Un module I. M. en CE1 38 Témoin du présent Dominante intra personnelle Arrêt sur image Dominante kinesthésique- corporelle Du sens à la construction verbale Dominante verbale-linguistique Enquête à l’école Dominante logique- mathématique Musique, Maestro ! Dominante musicale- rythmique Jouons ensemble Dominante interpersonnelle Repérer-trier-ajuster Dominante naturaliste Qui fait quoi ? Dominante visuelle- spatiale Le groupe verbal
  • 39. Le groupe verbal -Repérer le verbe d’une action -Distinguer le singulier du pluriel - Accorder
  • 40. Un exemple de mise en œuvre : cycle III - domaine disciplinaire : Histoire Intelligence Kinesthésique - "Le bataillon scolaire" Intelligence linguistique - A la recherche des mots-clés ! Intelligence visuo-spatiale - 2 cartes pour comparer 2 situations. Intelligence musicale - Mettre en son le journal d'un poilu Intelligence intrapersonnelle - "J'écris au président du Conseil." Intelligence interpersonnelle - Le jeu des alliances Intelligence logico-mathématiques - Topogramme de la guerre 14-18 Intelligence naturaliste - L'alimentation des populations pendant la guerre. La 1ère guerre mondiale Objectif : favoriser une prise en charge scolaire adaptée aux besoins des élèves intellectuellement précoces • Tous les élèves pourront participer à tous les ateliers. • Mais ils passeront en priorité selon la nature de leur(s) dominante(s) dans les ateliers dans lesquels il est certain qu’ils ne seront pas en échec. • Enfin, ils travailleront les situations leur permettant d’améliorer les intelligences à renforcer.
  • 41. Dominante logique/mathématique : Topogramme de la guerre 14-18 Le topogramme est un outil bien adapté à l’illustration de la complexité des facteurs qui interviennent dans le déclenchement et l’évolution d’une guerre mondiale. Exemple de topogramme à compléter Personnages principaux Evénements 1ère guerre mondialeBatailles Causes de la guerre Conséquences de la guerre Alliances
  • 42. Dominante visuelle/spatiale : 2 cartes pour comparer 2 situations. La comparaison des cartes est au cœur du sujet car elle visualise les enjeux et les conséquences territoriales de la guerre. Quant aux photographies, elles sont autant d’opinions portées sur la guerre ! - Autre activité possible : « Les images de la guerre » Photographies que l’on peut ranger dans l’ordre chronologique en justifiant leur positionnement.
  • 43. Dominante musicale/rythmique : Mettre en sons le journal d’un poilu. La guerre est d’abord une agression sonore car le bruit des armes précède le vacarme des combats et le silence de la mort. C’est une dimension souvent signalée par les anciens combattants.. 1) Extrait d’un journal de guerre d’un soldat en 1914 « A 7 heures, la relève arrive ! Mais en sortant des tranchées, nous sommes fusillés comme des lapins. Notre camarade Fersit est tué raide. Revenons en arrière. Toute la journée, ça tire et à la tombée de la nuit surtout où l’ennemi nous reprend sa tranchée. Canons, mitrailleuses, charges à la baïonnette, rien ne manque et nous perdons environ une compagnie. Cinq des copains ont été faits prisonniers. A la nuit, tout cesse et on entend au loin les plaintes des blessés impossibles à secourir […]. » Journal de guerre, 4 décembre 1914, front des Vosges.
  • 44. Mise en œuvre de la démarche au cycle III domaine disciplinaire : Français Le texte descriptif Identifier un texte descriptif dominante verbale-linguistique Paysage en relief dominante Kinesthésique- corporelle Portrait de Melle Le Gourdin dominante logique-mathématique De curieux personnages Dominante musicale-rythmique Auto-portrait dominante intrapersonnelleVue d’une tour ! dominante visuelle-spatiale Tri d’écrits descriptifs dominante naturaliste Qui est qui ? dominante interpersonnelle
  • 45. « Un paysage en relief » Lecture d’image - Discussion orale : Comment le photographe, le dessinateur, le peintre ont-ils organisé leur espace ? Quels sont les différents plans ? Y a-t-il un décor ? Quel est son rôle ? papier calque différents plans son organisation Dominante kinesthésique-corporelle
  • 46. « Vue d’une tour ! » sélectionner les éléments pertinents reconnaître l’objet décrit. informations Dominante visuelle-spatiale
  • 47. « De curieux personnages » Ecoute de textes chantés ou mis en voix Pour dessiner un bonhomme Deux petits ronds dans un grand rond Pour le nez un trait droit et long Une courbe dessous la bouche Et pour chaque oreille une boucle Sous le beau rond un autre rond Plus grand encore et plus oblong On peut y mettre des boutons Quelques gros points y suffiront Deux traits vers le haut pour les bras Grands ouverts en signe de joie Et puis deux jambes dans le bas Qu’il puisse aller où il voudra Et voici notre joli bonhomme Gros et dodu comme une pomme Qui rit d’être si vite né Et de danser sur mon papier Maurice Carême Marine (niveau 3, fort) L'Océan sonore Palpite sous l'œil De la lune en deuil Et palpite encore, Tandis qu'un éclair Brutal et sinistre Fend ciel de bistre D'un long zigzag clair, Et que chaque lame, En bonds convulsifs, Le long des récifs Va, vient, luit et clame, Et qu'au firmament, Où l'ouragan erre, Rugit tonnerre Formidabment. Paul Verlaine Il était un' dame Tartine Consigne : «Repérer le ou les passages descriptifs en levant la main lors d’une seconde écoute. » Dominante musicale