SlideShare une entreprise Scribd logo
Mise en Place de la Certification ISO 9001 : 2015
pour la Société « La cimenterie de Safi »
Date de présentation:
11/06/2022
Préparé par:
 ENNAOUI Nadia
 GOUAM Salma
 HAJ-KHALIFA Hamza
 ABID Basma
 AMEZIAN Hamza
Année universitaire : 2021/2022
Encadré par:
Mme.TOURIKI Fatima Ezzahra
RIGHT
Plan de la présentation:
1- Généralités sur l’ISO 9001 version 2015
2- Présentation de l'entreprise
3- Chapitre 4 : contexte de l’organisme
4- Chapitre 5 : leadership
5- Chapitre 6 : planification
6- Chapitre 7 : support
7- Chapitre 8 : réalisation des activités opérationnelles
8- Chapitre 9 : évaluation des performances
9- Chapitre 10 : amélioration
ISO (L’Organisation internationale de normalisation )
L'ISO est le plus grand organisme de normalisation au
monde, il a pour but de produire des normes
internationales dans les domaines industriels et
commerciaux appelées normes ISO. Elles sont utiles
aux organisations industrielles et économiques de tout
type.
D'une manière globale, ces normes servent les intérêts
du public en général lorsque celui-ci agit en qualité de
consommateur et utilisateur.
Finalité et objectifs de l’ISO 9001
Objectif :
• Satisfaction des exigences (conformité)
• Amélioration de la satisfaction des parties intéressées
• Amélioration continue de l’efficacité du Système de
Management de la Qualité (SMQ)
Sujet :
• Produit et services
Données d’entrée:
• Écoute clients
Généralités
Les 7 principes de MQ selon l’ISO 9001
1. Orientation client
2. Leadership
3. Implication du personnel
4. Approche processus
5. Amélioration
6. Prise de décision fondée sur les preuves
7. Management des relations avec les parties
intéressées
La normes ISO 9001, outil de management
Situation actuelle (Diagnostic)
Conformité
Efficacité
Efficience
Mise en place de la
démarche qualité
Management par
objectifs
Optimisation des
ressources
Management de la Qualité Management par la Qualité
Les exigences générales de la norme ISO 9001
1. Domaine d'application
2. Références normatives
3. Termes et définitions
4. Contexte de l'organisme
5. Leadership
6. Planification
7. Support
8. Réalisation des activités opérationnelles
9. Évaluation des performances
10. Amélioration
Les 10 chapitres selon PDCA
4. Contexte de l'organisme
5. Leadership
6. Planification
9. Évaluation des
performances
10. Amélioration
7. Support
8. Réalisation des activités
opérationnelles
ISO 9001 (1).pptx
La norme ISO 9001:2015 s'appuie sur trois
piliers
■ Approche processus qui permet à un organisme de
planifier ses processus et leurs interactions ;
■ Cycle PDCA qui permet à un organisme de s'assurer que
ses processus sont dotés de ressources adéquates et gérés
de manière appropriées et que les opportunités
d'amélioration sont déterminées et mises en œuvre ;
■ Approche par les risques qui permet à un organisme de
déterminer les facteurs susceptibles de provoquer un écart
de ses processus et de son SMQ par rapport aux résultats
attendus, de mettre en place une maîtrise préventive afin de
limiter les effets négatifs et d'exploiter au mieux les
opportunités lorsqu'elles se présentent.
Présentation de la société mère:
HEIDELBERG cement
En juillet 2015, Heidelberg Cement lance une
offre d'acquisition sur 45 % d'Italcementi pour
1,67 milliard d'euros, puis annonce son intention
d'acheter les 55 % restants dans un second
temps, et par conséquent le groupe Italcementi
est devenu Heidelberg.
Présentation de l’entreprise: Cimenterie de Safi
Mis en service en 1993 et situé à 35 Km du nord de la
ville de Safi, la cimenterie de Safi a bien choisi cette
localisation en fonction des impératifs des gisements
calcaire et argiles, qui, pour les objectifs de qualité
que s'est fixée la cimenterie ne doivent contenir
qu'une présence infime d'alcalis ou de chlore.
Et dans la perspective d’un développement rapide de la
demande, la cimenterie a été conçue avec une capacité
de production évolutive ; produisant actuellement
800000 tonnes de ciments par an ayant une capacité
de production de 1300000 tonnes par an.
Produits fabriqués
destiné à être utilisé pour
la préfa artisanale et
notamment la réalisation
d'ouvrages en béton armé
CPJ 35 :
Get a modern PowerPoint
Presentation that is
beautifully designed.
Content Here
destiné à être utilisé pour
la réalisation de travaux
exigeant un décoffrage
rapide et de hautes
résistances initiales.
CPJ 55 :
destiné à être utilisé pour la
réalisation de béton et aussi
des coulis d’injection
destiné à être utilisé
pour la réalisation
d'ouvrages en béton armé
ou non armé en milieu
marin.
CPJ 45 : CPA 65
L’organigramme de l’entreprise :
4. Contexte de l’organisme
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte:
L’organisme doit déterminer les enjeux externes et
internes pertinents par rapport à sa finalité et son
orientation stratégique, et qui influent sur sa capacité
à atteindre le ou les résultats attendus de son
système de management de la qualité.
Pour répondre aux différentes exigences de ce
chapitre nous avons choisi l’analyse SWOT et la
méthode PESTEL
Les grands projets à venir au niveau national (infrastructures
routières et touristiques, ports, etc.)
Le programme de logement social
Les règlements de zonage n'existent plus "expansion dans les autres
régions"
Amélioration de la communication interne
Communication Professionnelle ;
Améliorer la rentabilité et l’image de l’entreprise.
Opportunities
Coût élevé du transport ;
Le coût élevé de l'énergie principalement électrique ;
Retard dans l’avancement de projets ;
Stockage inapproprié ;
Perte d’opportunité ;
Augmentation du cout de matières premières ;
Risque de perte de donnée ;
Threats
Bonne maîtrise de la technologie de production ;
Diversification des produits (Ciment CPJ 35, Ciment CPJ 45, Ciment
CPJ 45 prise mer) ;
Proximité avec les clients ;
Reconnaissance de la sécurité du groupe ;
Amélioration de la communication interne et externe ;
Qualité des produits ;
Satisfaction des clients ;
Saisonnalité de l'activité ;
Le doublement de la taxe spéciale sur le ciment ;
Manque d’implication du personnel ;
Temps court pour la réalisation du projet ;
Manque de connaissances des normes de management des risques ;
Pas d'évaluation systématique des fournisseurs toutes les activités ;
L’insuffisance des technologies locales ;
Analyse SWOT :
Strengths Weaknesses
4.2. Compréhension des besoins et des attentes des parties intéressées :
1. Identification et catégorisation des parties prenantes :
Nous classons les parties intéressées suivant leur niveau d’interaction avec les processus de la Cimenterie de Safi :
Catégorie Parties intéressées
1 (Forte interaction) Clients ; fournisseurs de matières premières ; personnel ouvrier ;
2 (Moyenne interaction) Etat ; Actionnaires
3 (Faible interaction) Banques ; les concurrents
2. Recensement des exigences pertinentes
L’impact des exigences de chaque partie prenante est évalué sur la base de critères d’impact de valeurs allant de 1 à 5, suivant :
 A : Impact sur la conformité du produit et service
 B : Impact sur l’entreprise : performance, pérennité, image de marque.
 C : Impact sur la maîtrise des risques professionnels
 D : Impact sur la maîtrise des impacts environnementaux
Partie prenante
(PP)
Nom PP Etude impact PIP/PIN Exigences Actions prévues
A B C D I
Clients Client XX 4 ,5 5 1 4,5 15 PIP Respect
scrupuleux du
cahier de charge
et des délais ; une
relation
conviviale avec
l’organisme.
-Mettre en place des points
de contrôle et y assurer la
disponibilité des
équipements anti NC ;
Réaliser des questionnaires
d’enquêtes clients sur le
niveau de satisfaction et
prévoir un moyen de recueil
de suggestion ;
On procèdera à la somme des scores d’impact de chaque partie prenante afin de déterminer son poids
d’impact sur la base duquel on décidera s’il s’agit d’une partie intéressée prenante (PIP) ou non (PIN)
NB: Seuil de choix : Moyenne (15 +14.5 + 17 + 12.5 + 8 + 6 + 10.4) = 11.55
4.3 Détermination du domaine d’application du SMQ :
Le domaine d’application de notre système de management de la qualité s’applique à tous les
produits et service de la CIMENTRIE. Les enjeux externes et internes et les exigences des parties
intéressées pertinents pour le SMQ et les actions face aux risques identifiés et les opportunités
d’amélioration trouvées sont pris en compte
Champ d’application Toutes les activités sont incluses dans notre
SMQ
Exclusion 8.3 Conception et développement de produits
et services 7.1.5 Ressources pour la
surveillance et la mesure
Externalisation Comptabilité générale – Nettoyage des
locaux 8.4 Maîtrise des produits et services
fournis par des prestataires externes
4.4 Le SMQ et ses processus:
Cartographie des processus:
ISO 9001 (1).pptx
Tableau d’interaction entre les processus :
Pilotage et
planification
stratégique
Amélioration des
performances du
SMQ
Exploitation
carrière
Fabrication
(Cru, cuisson,
broyage)
Expéditions Maintenance Gestion des
ressources
humaines et
matérielles
Pilotage et
planification
stratégique
-Objectifs,
indicateurs et
ressources
-Politique qualité
-Politique et
réglementation
-Plan stratégique
- Ressources
-Plan stratégique
- Ressources
-Politique et
indicateurs
-Plan stratégique
- Ressources
-Politique et
indicateurs
- Ressources
-Actions
d’amélioration
-Plan stratégique
- Ressources
- Actions
d’amélioration
Exploitation
carrière
-Planification
-Suivi des
processus
-S’impliquer pour
assurer
l’amélioration
souhaitée
-Respecter les
délais et les
quantités
demandées
-Respecter les
délais et les
quantités
demandées
-Coordonner et
communiquer
fluidement
-Communication
active et
identification des
besoins
Maintenance -Historique des
interventions
-S’impliquer pour
assurer
l’amélioration
souhaitée
-Gestion de la sureté
des équipements
-Demandes
d’interventions
-Gestion de la
sureté des
équipements
-Demandes
d’interventions
-Gestion de la
sureté des
équipements
-Demandes
d’interventions
-Identification des
besoins matériels,
humains et
financiers
Tableau de bord :
Tableau de bord
Processus Objectifs Indicateurs Formule Source de données Fréquence Seuil cible
Amélioration des
performances du
SMQ
Favoriser la dynamique
d’amélioration continue
et évaluer l’efficacité des
actions d’amélioration
initiées
Taux de satisfaction
client
(Nombre de réponses
positives / nombre total
de réponses) x 100
Équipe marketing Mensuellement 95%
Taux de réclamations
clients
Nb de réclamations x
100 / Nb total de
commandes ou lignes de
commande
Service après-vente Mensuellement <8%
Fabrication (Cru,
cuisson, broyage)
Fabriquer les différents
types de ciment selon les
exigences prédéfinis par
le laboratoire
La productivité du ciment Quantité produite /
quantité de travail
utilisée
Service production Annuellement 1000000
tonnes/an
Taux de rendement
synthétique
(La production réelle /
la production maximale
théorique) x 100
Service production Annuellement >= 90%
Maintenance Maximiser l'activité des
machines et
équipements, tout en
minimisant les risques de
défaillance et les coûts
d'entretien et de
dépannage
MTBF : temps moyen
entre pannes
Temps de
fonctionnement total /
Nombre de pannes
Service maintenance Annuellement Se diffère d’un
équipement à
l’autre
MTTR : temps moyen de
réparation
Temps total de
maintenance / Nombre
de réparations
Service maintenance Annuellement Se diffère d’un
équipement à
l’autre
La disponibilité MTBF /
(MTBF+MTTR)
Service maintenance Annuellement Se diffère d’un
équipement à
l’autre
5. Leadership
6. Planification
Processus concerné Risque
Amélioration des
performances du
SMQ
-La non-satisfaction et perte clientèle ;
-Le non-respect des budgets et délais ;
-Perte d'opportunité ;
-Retard dans l’avancement des projets ;
-Plan d'amélioration qualité n'est pas efficace ;
-Fournisseurs injoignables ;
6.1. Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités
Fabrication -Production de produits non conformes
-Accidents de travail ;
-Retard de production ;
-Livraison de produits de non conformes
Maintenance -Dépassement du temps consacré à la réparation ;
-Arrêt de production ;
-Non-atteint des objectifs stratégiques ;
-Les charges du à l’arrêt ;
Pilotage et planification
stratégique
-Mal compréhension des exigences clients ;
-Mauvais traitement des réclamations clients ;
-Une veille technologique peu efficace ;
- Etablissement de plan d’actions inappropriées ;
-Mal compréhension ou mauvaise communication des problèmes
rencontrés dans les processus ;
Processus RH - Manque de motivation et baisse de la productivité et efficacité
ouvrière ;
- Niveau élevé d’empathie entre les Leaders et leurs équipes ;
-Le non-respect weekly-meeting ;
-Absence de moyens de capitalisation de l’information au sein des
équipes de travail ;
Processus
Exploitation carrière
-Réception erronée (non correspondant au bon d’achat) ;
-Retard de livraison des matières premières ;
-Expositions des explosives dans l’extraction des MP ;
-Stockage inapproprié ;
Processus
Expéditions
-Non-conformité à la livraison des produits finis ;
-La non-satisfaction des parties intéressées pertinentes ;
-Mauvaise réputation et perte de crédibilité vis-à-vis des fournisseurs ;
Risque Evaluation du risque Résultat
G P C
-La non-satisfaction et perte clientèle ;
-Le non-respect des budgets et délais ;
-Perte d'opportunité ;
-Retard dans l’avancement des projets ;
-Plan d'amélioration qualité n'est pas efficace ;
-Fournisseurs injoignables ;
10
7
3
10
7
1
6
2
6
6
6
1
60
14
18
60
42
1
Activité en danger !
Mesures requises
Amélioration immédiate
Activité en danger !
Activité en danger !
Risque acceptable
-Production de produits non conformes ;
-Accidents de travail ;
-Retard de production ;
-Livraison de produits de non conformes ;
7
10
7
7
6
1
2
1
42
10
14
7
Activité en danger !
Mesures requises
Mesures requises
Attention requise
 Evaluation des risques :
Probabilité Echelle
Très fréquent 10
Fréquent 6
Occasionnel 2
Rare 1
Gravité Echelle
Catastrophique 10
Majeur 7
Modéré 3
Mineur 1
 Gravité
 Probabilité
Risque Score
Activité en danger ! R > 30
Amélioration
immédiate requise
15 < R ≤ 30
Mesures requises 10 ≤ R ≤ 15
Attention requise 2 < R ≤ 10
Risque acceptable R ≤ 2
 Criticité
• Dans les déclarations de la politique qualité entreprise sont définies les
orientations et les objectifs, ils sont déclinés au niveau des processus. Chaque
processus est régi par un ensemble d’objectifs et d’indicateurs opérationnels.
• Ces objectifs traitent :
Des actions d’amélioration de l’organisation.
 Des actions et études d’amélioration des performances techniques relevant
par exemple de la qualité des produits, productivité des installations, taux
d’utilisation, délais, etc.….
6.2. Objectifs qualité et planification des actions pour les atteindre :
7. Support
• Les ressources permettant la mise en œuvre de chaque processus sont
définies par les budgets tant de fonctionnement que d’investissements.
Ressources humaines :
L’ensemble des postes sont régis par des définitions de fonctions pour
les cadres et des définitions des missions pour les opérateurs dont les
tâches ont une influence sur la qualité produits.
7.1. Ressources :
Infrastructure :
• Locaux : Des salles de formation et des salles de réunion bien équipées (doté par des
tables, des chaises, data-show, des stylos), des locaux propres indispensable en de
nombreux points
• Les moyens de transport.
• Les équipements.
• Les appareille de contrôles et étalonnage.
• Infrastructures informatiques.
Ressources pour la surveillance et la mesure :
Afin de valider la conformité des produits, des équipements et matériels qui permettant de
réaliser les mesures correspondent aux plages sont étalonnés, identifiés et protégés.
Dans cette partie L’organisme doit :
• Identifier et déterminer les compétences nécessaires du personnel qui réalise un travail qui a
une incidence sur l’efficacité du SMQ.
• Assurer que les personnes sont compétant à la base d’une formation
(initiale/professionnelle) ou d’une expérience appropriée.
• Mener des actions pour acquérir les compétences nécessaires et évaluer l’efficacité de ces
actions.
• Conserver des informations documentées comme preuve des dites compétences.
7.2. Compétences :
Grille de compétences :
7.3. Kit de formation interne sur le SMQ :
• La formation professionnelle des employés en entreprise est un investissement sur le
long terme. Elle consiste à enseigner à un employé les connaissances et les
compétences nécessaires à l’exécution de ses fonctions courantes.
• La formation a pour objective de :
Mettre en œuvre les méthodes adaptées pour construire un SMQ répondant
aux exigences de la norme ISO 9001 V.2015.
Déployer et vivre le SMQ.
Savoir cartographier, surveiller et améliorer les processus.
Communiquer et partager les objectifs de l’entreprise.
• Pour une entreprise, il est important d’avoir un lien fort entre communication
interne et externe, tant d’un point de vue général que RH. La performance
et l’épanouissement des collaborateurs dépendent d’une bonne
communication à tous les niveaux. Le discours destiné aux candidats doit
être cohérent avec celui diffusé auprès des salariés.
• La communication interne regroupe tous les échanges d’informations qui
ont lieu au sein de l’entreprise. Elle se fait via des rencontres en personne,
par téléphone, e-mail, intra ou internet, plateformes dédiées aux employés
et à leurs échanges…
7.4. Communication :
• Le système de management qualité doit inclure les informations
documentées exigées par la norme et les informations documentées juge
nécessaires à l’efficacité du SMQ. Plusieurs documents sont nécessaires
pour l’application du SMQ dont certains sont déjà cite dans d’autre
chapitre comme la politique qualité, manuel qualité …. Et des procédures
comme procédure de communication, procédure d’audit interne.
7.5. Informations documentées :
8. Réalisation des activités
opérationnelle
ISO 9001 (1).pptx
8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.4 Maitrise des processus, produits et services fournis
par des prestataires externes
8.5 Production et prestation de service
8.6 Maîtrise des éléments de sortie non
conformes

Contenu connexe

Tendances

Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdfTest-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
Ayoub ELBAKIRI
 
Le PDCA
Le PDCA Le PDCA
Le PDCA
msmpp-nantes
 
Nouveautés de la norme iso9001 2015
Nouveautés de la norme iso9001 2015Nouveautés de la norme iso9001 2015
Nouveautés de la norme iso9001 2015
Abderrahmen Oueslati
 
Gestion de la qualite
Gestion de la qualiteGestion de la qualite
Gestion de la qualite
Aymen Foudhaili
 
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facile
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facileBoubaddara Youssef: ISO 9001 facile
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facile
Youssef Boubaddara
 
iso 14001
 iso 14001 iso 14001
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
TOOL_Z
 
Amélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCAAmélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCA
Soulaima Ben salem
 
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consultingFiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
Abdelmajid wahbi
 
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
Abdelmajid wahbi
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Noura BELAID
 
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
Moulin de COLAGNE
 
Les certifications QHSE
Les certifications QHSELes certifications QHSE
Les certifications QHSE
Needeo
 
iso 9001
 iso 9001 iso 9001
iso 9001
Mohammed Rassai
 
présentation six sigma uptraining français
présentation six sigma uptraining françaisprésentation six sigma uptraining français
présentation six sigma uptraining français
simon leclercq
 
Iso 9001 approche processus
Iso 9001 approche processusIso 9001 approche processus
Iso 9001 approche processus
azfgr
 
Mise en place d’un smq iso9001.pptx
Mise en place d’un smq iso9001.pptxMise en place d’un smq iso9001.pptx
Mise en place d’un smq iso9001.pptx
FatmaDhaouadi2
 
jeu qualité totale
jeu qualité totalejeu qualité totale
jeu qualité totale
CIPE
 
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Aziza Wahmani
 

Tendances (20)

Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdfTest-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
Test-De-Connaissance Norme ISO 9001 2015.pdf
 
Le PDCA
Le PDCA Le PDCA
Le PDCA
 
Nouveautés de la norme iso9001 2015
Nouveautés de la norme iso9001 2015Nouveautés de la norme iso9001 2015
Nouveautés de la norme iso9001 2015
 
Gestion de la qualite
Gestion de la qualiteGestion de la qualite
Gestion de la qualite
 
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facile
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facileBoubaddara Youssef: ISO 9001 facile
Boubaddara Youssef: ISO 9001 facile
 
iso 14001
 iso 14001 iso 14001
iso 14001
 
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
 
Amélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCAAmélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCA
 
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consultingFiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
Fiche technique la norme iso 9001 version 2015 acting consulting
 
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
Fiche technique : la mise en place SMQ selon ISO 9001 version 2015
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
 
SOGEC - Offre ISO 9001-2015
SOGEC - Offre ISO 9001-2015SOGEC - Offre ISO 9001-2015
SOGEC - Offre ISO 9001-2015
 
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
Amélioration continue : PDCA ou roue de Deming (AQUAM Conseil)
 
Les certifications QHSE
Les certifications QHSELes certifications QHSE
Les certifications QHSE
 
iso 9001
 iso 9001 iso 9001
iso 9001
 
présentation six sigma uptraining français
présentation six sigma uptraining françaisprésentation six sigma uptraining français
présentation six sigma uptraining français
 
Iso 9001 approche processus
Iso 9001 approche processusIso 9001 approche processus
Iso 9001 approche processus
 
Mise en place d’un smq iso9001.pptx
Mise en place d’un smq iso9001.pptxMise en place d’un smq iso9001.pptx
Mise en place d’un smq iso9001.pptx
 
jeu qualité totale
jeu qualité totalejeu qualité totale
jeu qualité totale
 
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]
 

Similaire à ISO 9001 (1).pptx

ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
Interface ULg, LIEGE science park
 
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptxFormation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
DjafTobili
 
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative  iso 9001 vs iso 27001.pptEtude comparative  iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Khouloud Errachedi
 
supportde_cours_SMQ.pdf
supportde_cours_SMQ.pdfsupportde_cours_SMQ.pdf
supportde_cours_SMQ.pdf
institutpolytechniqu1
 
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects JuridiquesConduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
Mohamed Sabra
 
qualité S6 chapitre1 .pdf
qualité S6 chapitre1 .pdfqualité S6 chapitre1 .pdf
qualité S6 chapitre1 .pdf
AmjadNiot
 
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
KarimAkram6
 
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
SofieneGuedri1
 
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptxISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
HamadiDiallo1
 
Cours Mgt Hd Strat Swot Projets
Cours Mgt Hd Strat   Swot   ProjetsCours Mgt Hd Strat   Swot   Projets
Cours Mgt Hd Strat Swot Projets
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Mise en application des Normes SYSCOHADA
Mise en application des Normes SYSCOHADAMise en application des Normes SYSCOHADA
Mise en application des Normes SYSCOHADA
Geoffroy Kamga
 
Progress Partners en bref
Progress Partners en brefProgress Partners en bref
Progress Partners en bref
pvanberten
 
9001.pptx
9001.pptx9001.pptx
9001.pptx
WalidHaned2
 
formation Iso 9001
formation Iso 9001formation Iso 9001
formation Iso 9001
yassin86
 
iso9001.pptx
iso9001.pptxiso9001.pptx
iso9001.pptx
WalidHaned2
 
iso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptxiso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptx
MohammedBARAHHOU
 
iso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptxiso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptx
ssuserb160901
 
Ad pocket guide_coso_juillet2013
Ad pocket guide_coso_juillet2013Ad pocket guide_coso_juillet2013
Ad pocket guide_coso_juillet2013
Chanas Assurances GE
 
Conférence Cesi : lean + qualité = performance
Conférence Cesi  : lean + qualité = performanceConférence Cesi  : lean + qualité = performance
Conférence Cesi : lean + qualité = performance
Camille Dalle
 

Similaire à ISO 9001 (1).pptx (20)

ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
ISO 9001:2015 _ Le Point du LIEGE science park _ 28 octobre 2016
 
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptxFormation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
Formation SMG - PROD-MAINT 2.pptx
 
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative  iso 9001 vs iso 27001.pptEtude comparative  iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
 
supportde_cours_SMQ.pdf
supportde_cours_SMQ.pdfsupportde_cours_SMQ.pdf
supportde_cours_SMQ.pdf
 
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects JuridiquesConduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
Conduite d'un projet informatique - Assurance Qualité et Aspects Juridiques
 
qualité S6 chapitre1 .pdf
qualité S6 chapitre1 .pdfqualité S6 chapitre1 .pdf
qualité S6 chapitre1 .pdf
 
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
2_iso_9001_2015_systemes_de_management_de_la_qualite.pdf
 
exposé sécurité
exposé sécuritéexposé sécurité
exposé sécurité
 
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
5_Outils_de_pilotage_et_de_planification_de_la_de_marche_qualite_Baptiste_DUM...
 
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptxISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
ISA-NORME ISO 9001 VERSION 2015.pptx
 
Cours Mgt Hd Strat Swot Projets
Cours Mgt Hd Strat   Swot   ProjetsCours Mgt Hd Strat   Swot   Projets
Cours Mgt Hd Strat Swot Projets
 
Mise en application des Normes SYSCOHADA
Mise en application des Normes SYSCOHADAMise en application des Normes SYSCOHADA
Mise en application des Normes SYSCOHADA
 
Progress Partners en bref
Progress Partners en brefProgress Partners en bref
Progress Partners en bref
 
9001.pptx
9001.pptx9001.pptx
9001.pptx
 
formation Iso 9001
formation Iso 9001formation Iso 9001
formation Iso 9001
 
iso9001.pptx
iso9001.pptxiso9001.pptx
iso9001.pptx
 
iso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptxiso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptx
 
iso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptxiso_9001_fr.pptx
iso_9001_fr.pptx
 
Ad pocket guide_coso_juillet2013
Ad pocket guide_coso_juillet2013Ad pocket guide_coso_juillet2013
Ad pocket guide_coso_juillet2013
 
Conférence Cesi : lean + qualité = performance
Conférence Cesi  : lean + qualité = performanceConférence Cesi  : lean + qualité = performance
Conférence Cesi : lean + qualité = performance
 

Dernier

Theorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication networkTheorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication network
MahamaneAliSalatou
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
idelewebmestre
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
afigloria194
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
iheberry
 

Dernier (7)

Theorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication networkTheorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication network
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
 

ISO 9001 (1).pptx

  • 1. Mise en Place de la Certification ISO 9001 : 2015 pour la Société « La cimenterie de Safi » Date de présentation: 11/06/2022 Préparé par:  ENNAOUI Nadia  GOUAM Salma  HAJ-KHALIFA Hamza  ABID Basma  AMEZIAN Hamza Année universitaire : 2021/2022 Encadré par: Mme.TOURIKI Fatima Ezzahra
  • 2. RIGHT Plan de la présentation: 1- Généralités sur l’ISO 9001 version 2015 2- Présentation de l'entreprise 3- Chapitre 4 : contexte de l’organisme 4- Chapitre 5 : leadership 5- Chapitre 6 : planification 6- Chapitre 7 : support 7- Chapitre 8 : réalisation des activités opérationnelles 8- Chapitre 9 : évaluation des performances 9- Chapitre 10 : amélioration
  • 3. ISO (L’Organisation internationale de normalisation ) L'ISO est le plus grand organisme de normalisation au monde, il a pour but de produire des normes internationales dans les domaines industriels et commerciaux appelées normes ISO. Elles sont utiles aux organisations industrielles et économiques de tout type. D'une manière globale, ces normes servent les intérêts du public en général lorsque celui-ci agit en qualité de consommateur et utilisateur.
  • 4. Finalité et objectifs de l’ISO 9001 Objectif : • Satisfaction des exigences (conformité) • Amélioration de la satisfaction des parties intéressées • Amélioration continue de l’efficacité du Système de Management de la Qualité (SMQ) Sujet : • Produit et services Données d’entrée: • Écoute clients
  • 6. Les 7 principes de MQ selon l’ISO 9001 1. Orientation client 2. Leadership 3. Implication du personnel 4. Approche processus 5. Amélioration 6. Prise de décision fondée sur les preuves 7. Management des relations avec les parties intéressées
  • 7. La normes ISO 9001, outil de management Situation actuelle (Diagnostic) Conformité Efficacité Efficience Mise en place de la démarche qualité Management par objectifs Optimisation des ressources Management de la Qualité Management par la Qualité
  • 8. Les exigences générales de la norme ISO 9001 1. Domaine d'application 2. Références normatives 3. Termes et définitions 4. Contexte de l'organisme 5. Leadership 6. Planification 7. Support 8. Réalisation des activités opérationnelles 9. Évaluation des performances 10. Amélioration
  • 9. Les 10 chapitres selon PDCA 4. Contexte de l'organisme 5. Leadership 6. Planification 9. Évaluation des performances 10. Amélioration 7. Support 8. Réalisation des activités opérationnelles
  • 11. La norme ISO 9001:2015 s'appuie sur trois piliers ■ Approche processus qui permet à un organisme de planifier ses processus et leurs interactions ; ■ Cycle PDCA qui permet à un organisme de s'assurer que ses processus sont dotés de ressources adéquates et gérés de manière appropriées et que les opportunités d'amélioration sont déterminées et mises en œuvre ; ■ Approche par les risques qui permet à un organisme de déterminer les facteurs susceptibles de provoquer un écart de ses processus et de son SMQ par rapport aux résultats attendus, de mettre en place une maîtrise préventive afin de limiter les effets négatifs et d'exploiter au mieux les opportunités lorsqu'elles se présentent.
  • 12. Présentation de la société mère: HEIDELBERG cement En juillet 2015, Heidelberg Cement lance une offre d'acquisition sur 45 % d'Italcementi pour 1,67 milliard d'euros, puis annonce son intention d'acheter les 55 % restants dans un second temps, et par conséquent le groupe Italcementi est devenu Heidelberg.
  • 13. Présentation de l’entreprise: Cimenterie de Safi Mis en service en 1993 et situé à 35 Km du nord de la ville de Safi, la cimenterie de Safi a bien choisi cette localisation en fonction des impératifs des gisements calcaire et argiles, qui, pour les objectifs de qualité que s'est fixée la cimenterie ne doivent contenir qu'une présence infime d'alcalis ou de chlore. Et dans la perspective d’un développement rapide de la demande, la cimenterie a été conçue avec une capacité de production évolutive ; produisant actuellement 800000 tonnes de ciments par an ayant une capacité de production de 1300000 tonnes par an.
  • 14. Produits fabriqués destiné à être utilisé pour la préfa artisanale et notamment la réalisation d'ouvrages en béton armé CPJ 35 : Get a modern PowerPoint Presentation that is beautifully designed. Content Here destiné à être utilisé pour la réalisation de travaux exigeant un décoffrage rapide et de hautes résistances initiales. CPJ 55 : destiné à être utilisé pour la réalisation de béton et aussi des coulis d’injection destiné à être utilisé pour la réalisation d'ouvrages en béton armé ou non armé en milieu marin. CPJ 45 : CPA 65
  • 16. 4. Contexte de l’organisme
  • 17. 4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte: L’organisme doit déterminer les enjeux externes et internes pertinents par rapport à sa finalité et son orientation stratégique, et qui influent sur sa capacité à atteindre le ou les résultats attendus de son système de management de la qualité. Pour répondre aux différentes exigences de ce chapitre nous avons choisi l’analyse SWOT et la méthode PESTEL
  • 18. Les grands projets à venir au niveau national (infrastructures routières et touristiques, ports, etc.) Le programme de logement social Les règlements de zonage n'existent plus "expansion dans les autres régions" Amélioration de la communication interne Communication Professionnelle ; Améliorer la rentabilité et l’image de l’entreprise. Opportunities Coût élevé du transport ; Le coût élevé de l'énergie principalement électrique ; Retard dans l’avancement de projets ; Stockage inapproprié ; Perte d’opportunité ; Augmentation du cout de matières premières ; Risque de perte de donnée ; Threats Bonne maîtrise de la technologie de production ; Diversification des produits (Ciment CPJ 35, Ciment CPJ 45, Ciment CPJ 45 prise mer) ; Proximité avec les clients ; Reconnaissance de la sécurité du groupe ; Amélioration de la communication interne et externe ; Qualité des produits ; Satisfaction des clients ; Saisonnalité de l'activité ; Le doublement de la taxe spéciale sur le ciment ; Manque d’implication du personnel ; Temps court pour la réalisation du projet ; Manque de connaissances des normes de management des risques ; Pas d'évaluation systématique des fournisseurs toutes les activités ; L’insuffisance des technologies locales ; Analyse SWOT : Strengths Weaknesses
  • 19. 4.2. Compréhension des besoins et des attentes des parties intéressées : 1. Identification et catégorisation des parties prenantes : Nous classons les parties intéressées suivant leur niveau d’interaction avec les processus de la Cimenterie de Safi : Catégorie Parties intéressées 1 (Forte interaction) Clients ; fournisseurs de matières premières ; personnel ouvrier ; 2 (Moyenne interaction) Etat ; Actionnaires 3 (Faible interaction) Banques ; les concurrents 2. Recensement des exigences pertinentes L’impact des exigences de chaque partie prenante est évalué sur la base de critères d’impact de valeurs allant de 1 à 5, suivant :  A : Impact sur la conformité du produit et service  B : Impact sur l’entreprise : performance, pérennité, image de marque.  C : Impact sur la maîtrise des risques professionnels  D : Impact sur la maîtrise des impacts environnementaux
  • 20. Partie prenante (PP) Nom PP Etude impact PIP/PIN Exigences Actions prévues A B C D I Clients Client XX 4 ,5 5 1 4,5 15 PIP Respect scrupuleux du cahier de charge et des délais ; une relation conviviale avec l’organisme. -Mettre en place des points de contrôle et y assurer la disponibilité des équipements anti NC ; Réaliser des questionnaires d’enquêtes clients sur le niveau de satisfaction et prévoir un moyen de recueil de suggestion ; On procèdera à la somme des scores d’impact de chaque partie prenante afin de déterminer son poids d’impact sur la base duquel on décidera s’il s’agit d’une partie intéressée prenante (PIP) ou non (PIN) NB: Seuil de choix : Moyenne (15 +14.5 + 17 + 12.5 + 8 + 6 + 10.4) = 11.55
  • 21. 4.3 Détermination du domaine d’application du SMQ : Le domaine d’application de notre système de management de la qualité s’applique à tous les produits et service de la CIMENTRIE. Les enjeux externes et internes et les exigences des parties intéressées pertinents pour le SMQ et les actions face aux risques identifiés et les opportunités d’amélioration trouvées sont pris en compte Champ d’application Toutes les activités sont incluses dans notre SMQ Exclusion 8.3 Conception et développement de produits et services 7.1.5 Ressources pour la surveillance et la mesure Externalisation Comptabilité générale – Nettoyage des locaux 8.4 Maîtrise des produits et services fournis par des prestataires externes
  • 22. 4.4 Le SMQ et ses processus: Cartographie des processus:
  • 24. Tableau d’interaction entre les processus : Pilotage et planification stratégique Amélioration des performances du SMQ Exploitation carrière Fabrication (Cru, cuisson, broyage) Expéditions Maintenance Gestion des ressources humaines et matérielles Pilotage et planification stratégique -Objectifs, indicateurs et ressources -Politique qualité -Politique et réglementation -Plan stratégique - Ressources -Plan stratégique - Ressources -Politique et indicateurs -Plan stratégique - Ressources -Politique et indicateurs - Ressources -Actions d’amélioration -Plan stratégique - Ressources - Actions d’amélioration Exploitation carrière -Planification -Suivi des processus -S’impliquer pour assurer l’amélioration souhaitée -Respecter les délais et les quantités demandées -Respecter les délais et les quantités demandées -Coordonner et communiquer fluidement -Communication active et identification des besoins Maintenance -Historique des interventions -S’impliquer pour assurer l’amélioration souhaitée -Gestion de la sureté des équipements -Demandes d’interventions -Gestion de la sureté des équipements -Demandes d’interventions -Gestion de la sureté des équipements -Demandes d’interventions -Identification des besoins matériels, humains et financiers
  • 25. Tableau de bord : Tableau de bord Processus Objectifs Indicateurs Formule Source de données Fréquence Seuil cible Amélioration des performances du SMQ Favoriser la dynamique d’amélioration continue et évaluer l’efficacité des actions d’amélioration initiées Taux de satisfaction client (Nombre de réponses positives / nombre total de réponses) x 100 Équipe marketing Mensuellement 95% Taux de réclamations clients Nb de réclamations x 100 / Nb total de commandes ou lignes de commande Service après-vente Mensuellement <8% Fabrication (Cru, cuisson, broyage) Fabriquer les différents types de ciment selon les exigences prédéfinis par le laboratoire La productivité du ciment Quantité produite / quantité de travail utilisée Service production Annuellement 1000000 tonnes/an Taux de rendement synthétique (La production réelle / la production maximale théorique) x 100 Service production Annuellement >= 90% Maintenance Maximiser l'activité des machines et équipements, tout en minimisant les risques de défaillance et les coûts d'entretien et de dépannage MTBF : temps moyen entre pannes Temps de fonctionnement total / Nombre de pannes Service maintenance Annuellement Se diffère d’un équipement à l’autre MTTR : temps moyen de réparation Temps total de maintenance / Nombre de réparations Service maintenance Annuellement Se diffère d’un équipement à l’autre La disponibilité MTBF / (MTBF+MTTR) Service maintenance Annuellement Se diffère d’un équipement à l’autre
  • 28. Processus concerné Risque Amélioration des performances du SMQ -La non-satisfaction et perte clientèle ; -Le non-respect des budgets et délais ; -Perte d'opportunité ; -Retard dans l’avancement des projets ; -Plan d'amélioration qualité n'est pas efficace ; -Fournisseurs injoignables ; 6.1. Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités
  • 29. Fabrication -Production de produits non conformes -Accidents de travail ; -Retard de production ; -Livraison de produits de non conformes Maintenance -Dépassement du temps consacré à la réparation ; -Arrêt de production ; -Non-atteint des objectifs stratégiques ; -Les charges du à l’arrêt ; Pilotage et planification stratégique -Mal compréhension des exigences clients ; -Mauvais traitement des réclamations clients ; -Une veille technologique peu efficace ; - Etablissement de plan d’actions inappropriées ; -Mal compréhension ou mauvaise communication des problèmes rencontrés dans les processus ;
  • 30. Processus RH - Manque de motivation et baisse de la productivité et efficacité ouvrière ; - Niveau élevé d’empathie entre les Leaders et leurs équipes ; -Le non-respect weekly-meeting ; -Absence de moyens de capitalisation de l’information au sein des équipes de travail ; Processus Exploitation carrière -Réception erronée (non correspondant au bon d’achat) ; -Retard de livraison des matières premières ; -Expositions des explosives dans l’extraction des MP ; -Stockage inapproprié ; Processus Expéditions -Non-conformité à la livraison des produits finis ; -La non-satisfaction des parties intéressées pertinentes ; -Mauvaise réputation et perte de crédibilité vis-à-vis des fournisseurs ;
  • 31. Risque Evaluation du risque Résultat G P C -La non-satisfaction et perte clientèle ; -Le non-respect des budgets et délais ; -Perte d'opportunité ; -Retard dans l’avancement des projets ; -Plan d'amélioration qualité n'est pas efficace ; -Fournisseurs injoignables ; 10 7 3 10 7 1 6 2 6 6 6 1 60 14 18 60 42 1 Activité en danger ! Mesures requises Amélioration immédiate Activité en danger ! Activité en danger ! Risque acceptable -Production de produits non conformes ; -Accidents de travail ; -Retard de production ; -Livraison de produits de non conformes ; 7 10 7 7 6 1 2 1 42 10 14 7 Activité en danger ! Mesures requises Mesures requises Attention requise  Evaluation des risques :
  • 32. Probabilité Echelle Très fréquent 10 Fréquent 6 Occasionnel 2 Rare 1 Gravité Echelle Catastrophique 10 Majeur 7 Modéré 3 Mineur 1  Gravité  Probabilité Risque Score Activité en danger ! R > 30 Amélioration immédiate requise 15 < R ≤ 30 Mesures requises 10 ≤ R ≤ 15 Attention requise 2 < R ≤ 10 Risque acceptable R ≤ 2  Criticité
  • 33. • Dans les déclarations de la politique qualité entreprise sont définies les orientations et les objectifs, ils sont déclinés au niveau des processus. Chaque processus est régi par un ensemble d’objectifs et d’indicateurs opérationnels. • Ces objectifs traitent : Des actions d’amélioration de l’organisation.  Des actions et études d’amélioration des performances techniques relevant par exemple de la qualité des produits, productivité des installations, taux d’utilisation, délais, etc.…. 6.2. Objectifs qualité et planification des actions pour les atteindre :
  • 35. • Les ressources permettant la mise en œuvre de chaque processus sont définies par les budgets tant de fonctionnement que d’investissements. Ressources humaines : L’ensemble des postes sont régis par des définitions de fonctions pour les cadres et des définitions des missions pour les opérateurs dont les tâches ont une influence sur la qualité produits. 7.1. Ressources :
  • 36. Infrastructure : • Locaux : Des salles de formation et des salles de réunion bien équipées (doté par des tables, des chaises, data-show, des stylos), des locaux propres indispensable en de nombreux points • Les moyens de transport. • Les équipements. • Les appareille de contrôles et étalonnage. • Infrastructures informatiques. Ressources pour la surveillance et la mesure : Afin de valider la conformité des produits, des équipements et matériels qui permettant de réaliser les mesures correspondent aux plages sont étalonnés, identifiés et protégés.
  • 37. Dans cette partie L’organisme doit : • Identifier et déterminer les compétences nécessaires du personnel qui réalise un travail qui a une incidence sur l’efficacité du SMQ. • Assurer que les personnes sont compétant à la base d’une formation (initiale/professionnelle) ou d’une expérience appropriée. • Mener des actions pour acquérir les compétences nécessaires et évaluer l’efficacité de ces actions. • Conserver des informations documentées comme preuve des dites compétences. 7.2. Compétences :
  • 39. 7.3. Kit de formation interne sur le SMQ :
  • 40. • La formation professionnelle des employés en entreprise est un investissement sur le long terme. Elle consiste à enseigner à un employé les connaissances et les compétences nécessaires à l’exécution de ses fonctions courantes. • La formation a pour objective de : Mettre en œuvre les méthodes adaptées pour construire un SMQ répondant aux exigences de la norme ISO 9001 V.2015. Déployer et vivre le SMQ. Savoir cartographier, surveiller et améliorer les processus. Communiquer et partager les objectifs de l’entreprise.
  • 41. • Pour une entreprise, il est important d’avoir un lien fort entre communication interne et externe, tant d’un point de vue général que RH. La performance et l’épanouissement des collaborateurs dépendent d’une bonne communication à tous les niveaux. Le discours destiné aux candidats doit être cohérent avec celui diffusé auprès des salariés. • La communication interne regroupe tous les échanges d’informations qui ont lieu au sein de l’entreprise. Elle se fait via des rencontres en personne, par téléphone, e-mail, intra ou internet, plateformes dédiées aux employés et à leurs échanges… 7.4. Communication :
  • 42. • Le système de management qualité doit inclure les informations documentées exigées par la norme et les informations documentées juge nécessaires à l’efficacité du SMQ. Plusieurs documents sont nécessaires pour l’application du SMQ dont certains sont déjà cite dans d’autre chapitre comme la politique qualité, manuel qualité …. Et des procédures comme procédure de communication, procédure d’audit interne. 7.5. Informations documentées :
  • 43. 8. Réalisation des activités opérationnelle
  • 45. 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
  • 46. 8.4 Maitrise des processus, produits et services fournis par des prestataires externes
  • 47. 8.5 Production et prestation de service
  • 48. 8.6 Maîtrise des éléments de sortie non conformes