SlideShare une entreprise Scribd logo
L’essentiel climat et environnement
de la filière bétail et viande
Enjeu climat :
le contexte national et international
Les émissions et compensations
de l’élevage herbivore et de la production
de viande en France
Les atouts et solutions de l’élevage.
Le programme Beef Carbon
Consommation de viande
et environnement
Sommaire
Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 5
Enjeu climat :
le contexte national et international Contexte
Climat
Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 76 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015
L’effet de serre : un phénomène naturel… … amplifié par les activités humaines
L’effet de serre est un phénomène naturel et permettant la vie sur terre. Sans lui, la température
moyenne serait de -18 °C en moyenne contre 15 °C actuellement. Il s’agit d’une couche de gaz
située dans la troposphère (entre 5 et 15 km d’altitude) qui permet de retenir à la surface du
globe une partie de la chaleur du soleil, amenée par les rayons infrarouge.
On peut comparer ce phénomène à une serre où le verre jouerait le rôle de cette couche de gaz.
Depuis la fin du 19e
siècle, les sociétés humaines connaissent un développement démographique
et industriel avec une utilisation accrue d’énergie fossile (pétrole, charbon) qui provoquent
l’accroissement de la concentration de CO2
et autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ainsi,
la concentration de CO2
a augmenté de 40 % depuis une centaine d’années. Cette « couche »
s’épaissit, entraînant un accroissement de la température moyenne et un changement climatique.
D’après le GIEC (le Groupe d’Experts
Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat),
• en 2012, la température moyenne planétaire a
progressé de 0,89 °C par rapport à la moyenne
du XXe
siècle.
• 
Elle pourrait augmenter jusqu’à 5,3 °C
au cours du XXIe
siècle si nous ne maîtrisons
pas nos émissions de gaz à effet de serre.
Éclairage filière
En France, le cheptel de ruminants (bovins, ovins,
caprins) en nombre de têtes a diminué de moitié
entre 1862 et 2010.
Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 98 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015
Les négociations internationales sur le climat COP 21
C’est en 1992 qu’a été lancée la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements
Climatiques (CCNUCC) lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Elle est entrée
en vigueur le 21 mars 1994 et a été ratifiée par 196 « parties-prenantes ». C’est une
convention universelle de principe, qui reconnaît l’existence d’un changement climatique
d’origine humaine et du caractère « partagé » de l’enjeu : les gaz émis à un endroit
auront un impact sur le système climatique global, peu importent les frontières. La
Conférence des parties (COP), composée de tous les États « parties », constitue
l’organe opérationnel de la convention. Elle se réunit chaque année lors de conférences
mondiales où sont prises des décisions (à l’unanimité ou par consensus) pour respecter
les objectifs de lutte contre les changements climatiques. La première a eu lieu en 1995.
En 1997, a été entériné le protocole de Kyoto couvrant la période 2007 à 2020.
1997
Une rencontre par an depuis 1995
201520091992 Protocole de Kyoto (1997 - 2020) Post 2020 ?2020
COP 3
Kyoto
COP 15Sommet
delaterre
àRio Copenhague
COP 21 ...
Paris
OBJECTIF
OBJECTIF
OBJECTIF
OBJECTIF
22 CMAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
MAXIMUM
La COP qui se tiendra à Paris sera la 21e
d’où le nom de
« COP21 ». Elle vise à couvrir la période post 2020 et
à aboutir à un nouvel accord international sur le climat :
« l’accord de Paris », applicable à tous les pays.
L’objectif étant de maintenir le réchauffement mondial
en dessous de 2°C d’ici à 2100.
D’après le GIEC (Groupement International d’Experts
pour le Climat), cet objectif nécessiterait de réduire,
de - 40 à - 70 %, les émissions de gaz à effet de serre
actuels d’ici 2050 au niveau mondial.
Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1110 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015
- 40% GES en 2030 (par rapport à 1990) et
+ 27% d’énergies renouvelables en 2033
La contribution de l’agriculture est estimée à
- 28% par rapport à 2005
- 40 % GES en 2030 et
+ 32% d’énergie renouvelable en 2030.
En France, les engagements seront traduits
dans une « stratégie bas carbone » énoncée
dans la loi sur la Transition Energétique.
Paquet énergie climat
Loi sur la transition énergétique
Les engagements de l’Europe et de la France
Les émissions et compensations
de l’élevage herbivore et de la
production de viande en France
Émission

Compensation
Union Européenne
France
Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1312 • Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015
Gaz à effet de serre nationaux
et part de l’agriculture
source CITEPA (Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution
atmosphérique) : organisme qui assure la réalisation des inventaires
nationaux d’émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre
conformément aux engagements internationaux de la France, notamment vis-à-
vis de l’Union européenne (UE) et des Nations Unies (CEE-NU).
Autre élevage et
culture 11%
Transport 27%
Industrie 22%
Traitement
des déchets 4%
Services et usage
domestique 18%
Énergie (production
distribution) 11%
Gaz à effet de serre dans la filière viande bovine
(Source : Réseaux d’élevage 2008, traitement Idele.)
95 %
Des émissions de gaz à effet de
serre proviennent de l’élevage
30 %
Des gaz émis sont compensés par le
stockage de carbone dans les sols des
prairies et des haies
compensation
carbone
Élevage herbivore 8%des émissions françaises
(émissions des animaux et de leurs déjections)
sans prise en compte du stockage de
carbone, ni des intrants.
L’élevage herbivore français représente
aussi moins de 0,08% des émissions
mondiales de gaz à effet de serre
Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1514 • Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015
Différents gaz émis sur une exploitation d’élevage
(Source Institut de l’Elevage)
Méthane (CH4) = 62 %
principalement lié à la digestion et la fermentation entérique des
ruminants (55%) et pour le reste, méthane émis au stockage et à
l’épandage des déjections.
Protoxyde d’azote (N2O) = 23 %
émis lors du stockage des effluents, et de l’épandage
des engrais minéraux et organiques.
Dioxyde de carbone (CO2) = 15 %
liés à l’utilisation de fioul et électricité sur l’exploitation mais
aussi à l’achat d’intrants (fabrication et transport jusqu’à la ferme).
Le stockage de carbone :
un atout clé de l’élevage herbivore, 30% de compensation
La photosynthèse
permet aux végétaux de
capter le CO2 pour pousser
En permanence, des
échanges de carbone
se font entre le sol et
l’atmosphère.
Le stockage net d’un
sol correspond au
bilan des flux entre
stockage de carbone
et déstockage.
• Les prairies permanentes stockent en moyenne en Europe (climat tempéré), 760 kg C/ha/an.
• Les prairies temporaires en rotation avec des cultures : 80 kg C/ha/an.
• Les haies stockent 125 kg C/an pour 100 mètres linéaires.
• Les cultures ne stockent pas ou peu.
Les sols sont le premier réservoir de stockage de carbone. Les végétaux
captent le CO2 de l’air et restituent le carbone au sol par leurs racines
ou quand leurs feuilles tombent. Les troupeaux apportent également du
carbone par leurs déjections.
(Source INRA 2013 et Idele 2015)
Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015 • 1716 • Émissions  Compensations - Document INTERBEV 2015
Contribution de l’élevage herbivore
au programme 4 pour 1 000 du Ministère de l’Agriculture.
10 millions d’ha de prairies et d’estives + haies associées qui accroissent
leur stock de carbone par ha en moyenne de 8 ‰
+ 3 millions d’ha de prairies temporaires + 2 millions d’ha de maïs fourrage
+ 1.5 millions d’ha de céréales autoconsommées
qui accroissent leur stock de carbone par ha en moyenne de 1.8 ‰
L’élevage herbivore contribue, sur l’ensemble de ses surfaces, à un accroissement moyen supérieur de
6,4 ‰ en 2015. Il est donc déjà au-delà des objectifs fixés.
Dans le cadre de l’évolution des pratiques et des programmes de réduction des émissions de gaz
à effet de serre développés en France (Beef Carbon et Carbon Dairy), en allongeant la durée des
prairies temporaires, en développant la présence des haies sur les surfaces cultivées et en mettant en
place des cultures intermédiaires, cet accroissement du stock moyen pourrait monter à 7 ‰ en 2030.
Les atouts et solutions de l’élevage.
Le programme Beef Carbon
Atouts

Solutions
Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015 • 1918 • Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015
Les atouts
Atout climat et environnement =
moins de dépendance aux achats d’aliments
et donc moins d’émissions liées
à leur fabrication et à leur transport.
Une dépendance au soja très limitée.
2,5 % en moyenne tous bovins et 0,8 %
de la ration en bovin viande mais des
progrès peuvent encore être réalisés.
=
=
=
Atout climat et environnement =
lien fort à la prairie et à son stockage
de carbone (+ nombreux avantages de
la prairie : qualité de l’eau, biodiversité,
lutte contre l’érosion…)
Les atouts
Atout climat et environnement =
Recyclage des fumiers et lisiers sur les élevages
pour fertiliser les prairies et cultures.
Cela évite l’achat d’engrais minéraux et donc les
émissions liées à leur fabrication
et à leur transports.
Le projet européen Catch-C reconnaît que l’apport de
fumier est la meilleure pratique de travail du sol dans
le cadre de la lutte contre le changement climatique.
Énergies renouvelables :
• Photovoltaïque : 7 500 exploitations d’élevage herbivores. 2,5 millions de m² de toiture potentiels.
• Méthanisation : 90 unités en France mais seulement 28 en bovins lait et 6 en bovins viande.
• Bois énergie : 700 000 km linéaires de haies.
Dans le secteur agricole, la production d’énergie renouvelable dépasse 30 térawh soit l’équivalent de la
consommation moyenne de 5.4 millions de foyers (20 % de la consommation totale des foyers français).
Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015 • 2120 • Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015
Les solutions et démarches de progrés
Les solutions par type d’émissions Compensation
Méthane
entérique (CH4)
Protoxyde d’azote
(N20)
Dioxyde de
carbone (CO2)
Stockage de
carbone dans
le sol
Gestion du
troupeau :
âge au premier
vêlage, santé,
renouvellement
À l’étude :
génétique et
alimentation
Gestion globale de
l’azote 
prévention du
lessivage
Réduction du temps
en bâtiment /
augmentation des
durée de pâturage
Réduction des
concentrés et
autonomie pour
l’alimentation
Optimisation
des prairies
Économies
de fioul et
d’électricité
Prairies
Bocage
Production
d’énergie
renouvelable
A noter : la réduction du méthane, en ajoutant des additifs ou des lipides dans la ration, présente
encore de nombreuses incertitudes et n’est applicable que pour les animaux nourris à l’auge.
Mobilisation nationale pour la mise en place d’un plan de réduction
des émissions de gaz à effet de serre de la viande bovine française.
Le projet européen Beef Carbon
Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015 • 2322 • Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015
A noter,le diagnostic CAP2ER existe pour les bovins viande, bovins lait et ovins viande.CAP2ER existe pour les bovins viande, bovins lait et ovins viande.CAP2ER
www.cap2er.fr/Cap2er
• Le Diagnostic CAP2ER sera réalisé dès l’année 2016CAP2ER sera réalisé dès l’année 2016CAP2ER sur 2 000 fermes par 190 techniciens
de Chambres d’Agriculture, Bovins croissance Coopératives, afin d’obtenir un ensemble de
références environnementales et d’identifier des pratiques innovantes.
• 170 fermes pilotes pour tester, in situ, différents leviers de réduction de l’impact
environnemental et vérifier leur faisabilité technique économique.
• Un réseau d’échanges de pratiques et d’innovations.
Le projet européen Beef Carbon Au niveau des abattoirs
et des industries de transformation
En abattoir et industries de transformation des viandes, on agit à la foison agit à la foison agit sur les ressources
(eau, énergie et froid) et sur les rejets (déchets, chaleur) pour réduire les émissions de gaz à
effet de serre et réaliser des économies.
Economie d’énergie et production d’énergie renouvelable :
investissement dans des dispositifs économes en énergie ou dispositifs permettant
de récupérer de l’énergie
Production de froid : suite à l’interdiction d’utiliser du HCFC au
31 décembre 2015, de lourds investissements vont s’imposer aux abattoirs.
L’ammoniac, gaz neutre au regard de la couche d’ozone, pourrait être un substitut
intéressant.
Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2524 • Atouts  Solutions - Document INTERBEV 2015
Économie d’eau : dans les entreprises de production de viande, l’eau est un
élément clé pour assurer l’hygiène et la sécurité sanitaire des produits. Elle sert au
lavage et aux process de préparation de certains produits transformés. Entre 1995
et 2010, la consommation d’eau en abattoirs d’animaux de boucherie est passée
de 5 à 4.4 m3
/TEC (Tonne Equivalent Carcasse) en moyenne. Les sites les plus
performants descendent à 2.2 m3
/TEC
Traitementdel’eau: les effluents liquides passent par une étape de dégrillage
et dégraissage. L’eau est ensuite épurée, généralement dans un bassin biologique
afin de respecter les normes de rejets dans le milieu naturel. Les matières issues
du traitement de ces effluents retournent en général au sol via un plan d’épandage
comme fertilisant. Le compostage, la méthanisation et l’incinération avec valorisation
énergétique de ces matières, sont en développement.
Économie circulaire : traitement et valorisation des coproduits et
sous-produits en gélatine, petfood, carburant, engrais sous couvert d’une
réglementation drastique pour éviter tout risque sanitaire
Consommation de viande et
environnement
Au niveau des abattoirs
et des industries de transformation
Consommation

Envrionnement
Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2726 • Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015
(source: enquête CREDOC, CCAF 2007, 2010 et 2013 (adultes de 18 ans et plus)) *WCRF (World Cancer Research Fund)
120
Consommationeng/jour
100
80
60
160
40
20
charcuterie
Produits carnés
ingrédients
Évolution de la consommation moyenne
de produits carnés des adultes en France
Évolution de la consommation moyenne
de produits carnés des adultes en France
volaille-gibier
viandes de boucherie
(boeuf, veau, agneau,
viande chevaline, porc
hors charcuterie)
produits tripiers
Consommation moyenne hebdomadaire
de viande de boucherie =
2007 2010 2013
35.4 35.9
31
34.1 36.4
34.9
58 57.5 52.5
4 4.1 3.10
La viande participe à
l’équilibre alimentaire,
grâce à ses qualités nutritionnelles (richesse
en protéines, teneur en fer et en zinc, etc.)
et sa capacité à structurer naturellement le repas.
Aujourd’hui, la consommation
moyenne de viande en France,
en baisse depuis plus de 10 ans,
ne dépasse pas le seuil recommandé
par les instances officielles* en termes
de prévention des cancers.
Fra
nce
de la viande
bovine
consommée
en France
75% 3 portions de viande
dont
est issue d’élevage français
bœuf
porc
veau
agneau
viandechevaline
viande
sansprécision
58,3%
20,6%
9,5%
6,3%
1,9%
3,4%
21,9 18,9
23,7
Total :
153.4 g/j Total :
152,8 g/j
Total :
145,2 g/j
Source : Idele 2010 Enquête CREDOC, CCAF 2013 (adultes de 18 ans et plus)
Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2928 • Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015
Les garanties environnementales Les garanties environnementales
Valorisation de l’herbe = utilisation des surfaces
non labourables, paysages ouverts, création d’activité agricole
mais aussi touristiques dans les zones les plus difficiles
Aménagement du territoire
et production de viande sur une
grande partie du territoire
Des fermes à taille humaine
et production de viande sur une
grande partie du territoire
Haies + prairies + cultures en rotation + nombreuses races préservées
= biodiversité forte
Consommer de la viande bovine, ovine, caprine ou équine française,
c’est préserver un grand nombre de services environnementaux, économiques et sociaux.
et bien-être animal apportées par la consommation de viande française et bien-être animal apportées par la consommation de viande française
1
3 4
2
Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015 • 3130 • Consommation  Environnement - Document INTERBEV 2015
Des élevages économes en eauet stockeurs de carbone
Les garanties environnementales Les garanties environnementales
et bien-être animal apportées par la consommation de viande française et bien-être animal apportées par la consommation de viande française
5
Carbone organique des sols,
sur les 30 premiers cm, en %
Part de la surface agricole (SAU) sans traitementPart de la surface agricole (SAU) sans traitement
phytosanitaire, par canton, en %, en 2010
Prairie dans la SAU par canton,
en %, en 2010
Données insuffisantes (milieu urbain, neiges permanentes...)Régions d’élevage (prairies ≥ 25% de la surface agricole)
4 2520 5 5040 6 7560 7 9080 8 9
INTERBEV est l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes,
fondée en 1979 à l’initiative des organisations représentatives de la filière bétail et
viandes. Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, veaux, ovin,
équin et caprin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et
identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de
l’élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur qui
constitue l’une des premières activités économiques de notre territoire.

Contenu connexe

Tendances

Plaquette Life Carbon Dairy 4 pages
Plaquette Life Carbon Dairy 4 pagesPlaquette Life Carbon Dairy 4 pages
Plaquette Life Carbon Dairy 4 pages
Institut de l'Elevage - Idele
 
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitierEnjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
Institut de l'Elevage - Idele
 
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
severinlavoyer
 
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoire
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoireElevage, GES et changement d'utilisation du territoire
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoire
Sophie Della Mussia
 
5. elisabeth castellan adaptation au changement climatique par le systeme f...
5. elisabeth castellan   adaptation au changement climatique par le systeme f...5. elisabeth castellan   adaptation au changement climatique par le systeme f...
5. elisabeth castellan adaptation au changement climatique par le systeme f...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 le lait dans tous ses etats
Space 2019 le lait dans tous ses etatsSpace 2019 le lait dans tous ses etats
Space 2019 le lait dans tous ses etats
Servane Leclerc
 
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 on se met au carbone
Space 2019 on se met au carboneSpace 2019 on se met au carbone
Space 2019 on se met au carbone
Institut de l'Elevage - Idele
 
Unité méthanisation GAEC liffré
Unité méthanisation GAEC liffréUnité méthanisation GAEC liffré
Unité méthanisation GAEC liffré
Coenove
 
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de LiffréFiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
Philippe de Brisoult
 
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
Institut de l'Elevage - Idele
 
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnementSpace 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
Institut de l'Elevage - Idele
 
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
Sophie Della Mussia
 
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants les opportunites de ...
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants  les opportunites de ...Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants  les opportunites de ...
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants les opportunites de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en AmazonieChangement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
Sophie Della Mussia
 
Fiche Carbon Dairy Global
Fiche Carbon Dairy GlobalFiche Carbon Dairy Global
Fiche Carbon Dairy Global
Institut de l'Elevage - Idele
 
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carboneSommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carbone
Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Plaquette Life Carbon Dairy 4 pages
Plaquette Life Carbon Dairy 4 pagesPlaquette Life Carbon Dairy 4 pages
Plaquette Life Carbon Dairy 4 pages
 
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitierEnjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
Enjeux climatique mondiaux et perspectives pour l'elevage laitier
 
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
 
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoire
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoireElevage, GES et changement d'utilisation du territoire
Elevage, GES et changement d'utilisation du territoire
 
5. elisabeth castellan adaptation au changement climatique par le systeme f...
5. elisabeth castellan   adaptation au changement climatique par le systeme f...5. elisabeth castellan   adaptation au changement climatique par le systeme f...
5. elisabeth castellan adaptation au changement climatique par le systeme f...
 
Space 2019 le lait dans tous ses etats
Space 2019 le lait dans tous ses etatsSpace 2019 le lait dans tous ses etats
Space 2019 le lait dans tous ses etats
 
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
Space 2019 la ferme laitiere bas carbone et la demarche de conseil carbone en...
 
Space 2019 on se met au carbone
Space 2019 on se met au carboneSpace 2019 on se met au carbone
Space 2019 on se met au carbone
 
Unité méthanisation GAEC liffré
Unité méthanisation GAEC liffréUnité méthanisation GAEC liffré
Unité méthanisation GAEC liffré
 
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de LiffréFiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
Fiche n°3 Territoires et Transition énergétique : exemple de Liffré
 
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
1. L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Introduction
 
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
[iSAGE] Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations des syst...
 
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnementSpace 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
Space 2019 en elevage ovin adopter des pratiques bonnes pour l environnement
 
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
Premières réflexions de l'Ademe sur l'intégration du C biogénique dans les ou...
 
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants les opportunites de ...
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants  les opportunites de ...Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants  les opportunites de ...
Space 2019 produire de l nergie en elevage de ruminants les opportunites de ...
 
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en AmazonieChangement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
Changement d'utilisation des terres et bilan Carbone en Amazonie
 
Fiche Carbon Dairy Global
Fiche Carbon Dairy GlobalFiche Carbon Dairy Global
Fiche Carbon Dairy Global
 
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
A propos des émissions de méthane entérique des vaches laitières, quelles mét...
 
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
 
Sommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carboneSommet 2019 conseiller carbone
Sommet 2019 conseiller carbone
 

En vedette

Pollution
PollutionPollution
Pollution
Pamil Gurung
 
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
csfd
 
Reveillon Fr 2009
Reveillon Fr 2009Reveillon Fr 2009
Reveillon Fr 2009
ExpoExpor
 
Présentation cirad madagascar
Présentation cirad madagascarPrésentation cirad madagascar
Présentation cirad madagascar
voninavono
 
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateursPrésentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
de Wasseige Olivier
 
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
csfd
 
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
csfd
 
Dom's mmm
Dom's mmmDom's mmm
Dom's mmm
Dominic Kane
 
Circus
CircusCircus
Circus
Yu Hua Tseng
 
Cbn diário construindo campeões
Cbn diário   construindo campeõesCbn diário   construindo campeões
Cbn diário construindo campeões
Meio & Mensagem
 
Debby's Resume Jan2016
Debby's Resume Jan2016Debby's Resume Jan2016
Debby's Resume Jan2016
Debora Koehler
 
HegoBerriak 76 . octubre 2012
HegoBerriak 76 . octubre 2012HegoBerriak 76 . octubre 2012
HegoBerriak 76 . octubre 2012
Amigos de Mufunga
 
Gatti Agustina.
Gatti Agustina.Gatti Agustina.
Gatti Agustina.
agustina gatti
 
The Ultimate Recipe for Positive Change
The Ultimate Recipe for Positive ChangeThe Ultimate Recipe for Positive Change
The Ultimate Recipe for Positive Change
Lyuben
 
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du ClimatLe Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
The Shift Project
 
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
Lyuben
 
Adotada
AdotadaAdotada
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrightsPhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
Giona Matasci
 

En vedette (20)

Pollution
PollutionPollution
Pollution
 
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
 
Reveillon Fr 2009
Reveillon Fr 2009Reveillon Fr 2009
Reveillon Fr 2009
 
Présentation cirad madagascar
Présentation cirad madagascarPrésentation cirad madagascar
Présentation cirad madagascar
 
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateursPrésentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
Présentation Adcet Lille : Objectifs business et besoins utilisateurs
 
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
Une méthode d’évaluation et de cartographie de la dégradation des terres. Pro...
 
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
 
Dom's mmm
Dom's mmmDom's mmm
Dom's mmm
 
Circus
CircusCircus
Circus
 
Cbn diário construindo campeões
Cbn diário   construindo campeõesCbn diário   construindo campeões
Cbn diário construindo campeões
 
Debby's Resume Jan2016
Debby's Resume Jan2016Debby's Resume Jan2016
Debby's Resume Jan2016
 
Artikel FD 2007
Artikel FD 2007Artikel FD 2007
Artikel FD 2007
 
HegoBerriak 76 . octubre 2012
HegoBerriak 76 . octubre 2012HegoBerriak 76 . octubre 2012
HegoBerriak 76 . octubre 2012
 
Artikel De Pers 2007
Artikel De Pers 2007Artikel De Pers 2007
Artikel De Pers 2007
 
Gatti Agustina.
Gatti Agustina.Gatti Agustina.
Gatti Agustina.
 
The Ultimate Recipe for Positive Change
The Ultimate Recipe for Positive ChangeThe Ultimate Recipe for Positive Change
The Ultimate Recipe for Positive Change
 
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du ClimatLe Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
Le Kit Climat/Energie de l'Agence Parisienne du Climat
 
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
3 Tips on Keeping Your Dog's Breath Fresh
 
Adotada
AdotadaAdotada
Adotada
 
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrightsPhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
PhD_Thesis_GionaMatasci_2014_wCopyrights
 

Similaire à L’essentiel climat et environnement de la filière bétail et viande

Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Sommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairySommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairy
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Institut de l'Elevage - Idele
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommation
RAC-F
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carboneLife beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
Institut de l'Elevage - Idele
 
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climatMieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Alain Vidal
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017
RAC-F
 
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so..._BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
Ghizlane Namiri
 
Soirée Paniers Bio
Soirée Paniers BioSoirée Paniers Bio
Soirée Paniers Bio
baobab81
 
Sommet 2020 life beef carbon
Sommet 2020 life beef carbonSommet 2020 life beef carbon
Sommet 2020 life beef carbon
Institut de l'Elevage - Idele
 
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van YperseleMessages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
ipcc-media
 
Filière laitière et reduction de l'empreinte carbone
Filière laitière et reduction de l'empreinte carboneFilière laitière et reduction de l'empreinte carbone
Filière laitière et reduction de l'empreinte carbone
Milk U Good
 
En marche Fiches synthese environnement
En marche Fiches synthese environnementEn marche Fiches synthese environnement
En marche Fiches synthese environnement
InfoEnMarche
 
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
Institut de l'Elevage - Idele
 
Strateg frbascarbone oct2020
Strateg frbascarbone oct2020Strateg frbascarbone oct2020
Strateg frbascarbone oct2020
PatrickTanz
 
le changement climatique
le changement climatiquele changement climatique
le changement climatique
ami
 
Rechauffment climatique, comment agir
Rechauffment climatique, comment agirRechauffment climatique, comment agir
Rechauffment climatique, comment agir
Isabelle Crouzet
 
Ariste - Agroforestry - FR
Ariste - Agroforestry - FRAriste - Agroforestry - FR
Ariste - Agroforestry - FR
Copenhagen_Consensus
 
Fiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétiqueFiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétique
Union Francaise de l'Electricite
 
Sauver la planète ? Yes you can !
Sauver la planète ? Yes you can !Sauver la planète ? Yes you can !
Sauver la planète ? Yes you can !
Florent Vairet
 

Similaire à L’essentiel climat et environnement de la filière bétail et viande (20)

Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Sommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairySommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairy
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommation
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
 
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carboneLife beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
Life beef carbon connaitre et promouvoir les systèmes bovins viande bas carbone
 
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climatMieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017
 
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so..._BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
_BL_Evolution__Premiere_partie_introductive_Comment_climat_et_biodiversite_so...
 
Soirée Paniers Bio
Soirée Paniers BioSoirée Paniers Bio
Soirée Paniers Bio
 
Sommet 2020 life beef carbon
Sommet 2020 life beef carbonSommet 2020 life beef carbon
Sommet 2020 life beef carbon
 
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van YperseleMessages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
 
Filière laitière et reduction de l'empreinte carbone
Filière laitière et reduction de l'empreinte carboneFilière laitière et reduction de l'empreinte carbone
Filière laitière et reduction de l'empreinte carbone
 
En marche Fiches synthese environnement
En marche Fiches synthese environnementEn marche Fiches synthese environnement
En marche Fiches synthese environnement
 
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
2. Contexte des initiatives carbone en élevage de ruminants
 
Strateg frbascarbone oct2020
Strateg frbascarbone oct2020Strateg frbascarbone oct2020
Strateg frbascarbone oct2020
 
le changement climatique
le changement climatiquele changement climatique
le changement climatique
 
Rechauffment climatique, comment agir
Rechauffment climatique, comment agirRechauffment climatique, comment agir
Rechauffment climatique, comment agir
 
Ariste - Agroforestry - FR
Ariste - Agroforestry - FRAriste - Agroforestry - FR
Ariste - Agroforestry - FR
 
Fiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétiqueFiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétique
 
Sauver la planète ? Yes you can !
Sauver la planète ? Yes you can !Sauver la planète ? Yes you can !
Sauver la planète ? Yes you can !
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
Institut de l'Elevage - Idele
 
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
 
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
UMT_EBIS - La variabilité génétique - 20240621 - 02_structure_génétique_signa...
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 01_impact_SG_diversité_génétiq...
 
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
[Webinaire Innovin] Diminuer le taux de réforme pour cause de mammite
 

L’essentiel climat et environnement de la filière bétail et viande

  • 1. L’essentiel climat et environnement de la filière bétail et viande
  • 2. Enjeu climat : le contexte national et international Les émissions et compensations de l’élevage herbivore et de la production de viande en France Les atouts et solutions de l’élevage. Le programme Beef Carbon Consommation de viande et environnement Sommaire
  • 3. Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 5 Enjeu climat : le contexte national et international Contexte Climat
  • 4. Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 76 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 L’effet de serre : un phénomène naturel… … amplifié par les activités humaines L’effet de serre est un phénomène naturel et permettant la vie sur terre. Sans lui, la température moyenne serait de -18 °C en moyenne contre 15 °C actuellement. Il s’agit d’une couche de gaz située dans la troposphère (entre 5 et 15 km d’altitude) qui permet de retenir à la surface du globe une partie de la chaleur du soleil, amenée par les rayons infrarouge. On peut comparer ce phénomène à une serre où le verre jouerait le rôle de cette couche de gaz. Depuis la fin du 19e siècle, les sociétés humaines connaissent un développement démographique et industriel avec une utilisation accrue d’énergie fossile (pétrole, charbon) qui provoquent l’accroissement de la concentration de CO2 et autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ainsi, la concentration de CO2 a augmenté de 40 % depuis une centaine d’années. Cette « couche » s’épaissit, entraînant un accroissement de la température moyenne et un changement climatique. D’après le GIEC (le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat), • en 2012, la température moyenne planétaire a progressé de 0,89 °C par rapport à la moyenne du XXe siècle. • Elle pourrait augmenter jusqu’à 5,3 °C au cours du XXIe siècle si nous ne maîtrisons pas nos émissions de gaz à effet de serre. Éclairage filière En France, le cheptel de ruminants (bovins, ovins, caprins) en nombre de têtes a diminué de moitié entre 1862 et 2010.
  • 5. Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 • 98 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 Les négociations internationales sur le climat COP 21 C’est en 1992 qu’a été lancée la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Elle est entrée en vigueur le 21 mars 1994 et a été ratifiée par 196 « parties-prenantes ». C’est une convention universelle de principe, qui reconnaît l’existence d’un changement climatique d’origine humaine et du caractère « partagé » de l’enjeu : les gaz émis à un endroit auront un impact sur le système climatique global, peu importent les frontières. La Conférence des parties (COP), composée de tous les États « parties », constitue l’organe opérationnel de la convention. Elle se réunit chaque année lors de conférences mondiales où sont prises des décisions (à l’unanimité ou par consensus) pour respecter les objectifs de lutte contre les changements climatiques. La première a eu lieu en 1995. En 1997, a été entériné le protocole de Kyoto couvrant la période 2007 à 2020. 1997 Une rencontre par an depuis 1995 201520091992 Protocole de Kyoto (1997 - 2020) Post 2020 ?2020 COP 3 Kyoto COP 15Sommet delaterre àRio Copenhague COP 21 ... Paris OBJECTIF OBJECTIF OBJECTIF OBJECTIF 22 CMAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM MAXIMUM La COP qui se tiendra à Paris sera la 21e d’où le nom de « COP21 ». Elle vise à couvrir la période post 2020 et à aboutir à un nouvel accord international sur le climat : « l’accord de Paris », applicable à tous les pays. L’objectif étant de maintenir le réchauffement mondial en dessous de 2°C d’ici à 2100. D’après le GIEC (Groupement International d’Experts pour le Climat), cet objectif nécessiterait de réduire, de - 40 à - 70 %, les émissions de gaz à effet de serre actuels d’ici 2050 au niveau mondial.
  • 6. Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1110 • Contexte Climat - Document INTERBEV 2015 - 40% GES en 2030 (par rapport à 1990) et + 27% d’énergies renouvelables en 2033 La contribution de l’agriculture est estimée à - 28% par rapport à 2005 - 40 % GES en 2030 et + 32% d’énergie renouvelable en 2030. En France, les engagements seront traduits dans une « stratégie bas carbone » énoncée dans la loi sur la Transition Energétique. Paquet énergie climat Loi sur la transition énergétique Les engagements de l’Europe et de la France Les émissions et compensations de l’élevage herbivore et de la production de viande en France Émission Compensation Union Européenne France
  • 7. Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1312 • Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 Gaz à effet de serre nationaux et part de l’agriculture source CITEPA (Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique) : organisme qui assure la réalisation des inventaires nationaux d’émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre conformément aux engagements internationaux de la France, notamment vis-à- vis de l’Union européenne (UE) et des Nations Unies (CEE-NU). Autre élevage et culture 11% Transport 27% Industrie 22% Traitement des déchets 4% Services et usage domestique 18% Énergie (production distribution) 11% Gaz à effet de serre dans la filière viande bovine (Source : Réseaux d’élevage 2008, traitement Idele.) 95 % Des émissions de gaz à effet de serre proviennent de l’élevage 30 % Des gaz émis sont compensés par le stockage de carbone dans les sols des prairies et des haies compensation carbone Élevage herbivore 8%des émissions françaises (émissions des animaux et de leurs déjections) sans prise en compte du stockage de carbone, ni des intrants. L’élevage herbivore français représente aussi moins de 0,08% des émissions mondiales de gaz à effet de serre
  • 8. Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 • 1514 • Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 Différents gaz émis sur une exploitation d’élevage (Source Institut de l’Elevage) Méthane (CH4) = 62 % principalement lié à la digestion et la fermentation entérique des ruminants (55%) et pour le reste, méthane émis au stockage et à l’épandage des déjections. Protoxyde d’azote (N2O) = 23 % émis lors du stockage des effluents, et de l’épandage des engrais minéraux et organiques. Dioxyde de carbone (CO2) = 15 % liés à l’utilisation de fioul et électricité sur l’exploitation mais aussi à l’achat d’intrants (fabrication et transport jusqu’à la ferme). Le stockage de carbone : un atout clé de l’élevage herbivore, 30% de compensation La photosynthèse permet aux végétaux de capter le CO2 pour pousser En permanence, des échanges de carbone se font entre le sol et l’atmosphère. Le stockage net d’un sol correspond au bilan des flux entre stockage de carbone et déstockage. • Les prairies permanentes stockent en moyenne en Europe (climat tempéré), 760 kg C/ha/an. • Les prairies temporaires en rotation avec des cultures : 80 kg C/ha/an. • Les haies stockent 125 kg C/an pour 100 mètres linéaires. • Les cultures ne stockent pas ou peu. Les sols sont le premier réservoir de stockage de carbone. Les végétaux captent le CO2 de l’air et restituent le carbone au sol par leurs racines ou quand leurs feuilles tombent. Les troupeaux apportent également du carbone par leurs déjections. (Source INRA 2013 et Idele 2015)
  • 9. Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 • 1716 • Émissions Compensations - Document INTERBEV 2015 Contribution de l’élevage herbivore au programme 4 pour 1 000 du Ministère de l’Agriculture. 10 millions d’ha de prairies et d’estives + haies associées qui accroissent leur stock de carbone par ha en moyenne de 8 ‰ + 3 millions d’ha de prairies temporaires + 2 millions d’ha de maïs fourrage + 1.5 millions d’ha de céréales autoconsommées qui accroissent leur stock de carbone par ha en moyenne de 1.8 ‰ L’élevage herbivore contribue, sur l’ensemble de ses surfaces, à un accroissement moyen supérieur de 6,4 ‰ en 2015. Il est donc déjà au-delà des objectifs fixés. Dans le cadre de l’évolution des pratiques et des programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre développés en France (Beef Carbon et Carbon Dairy), en allongeant la durée des prairies temporaires, en développant la présence des haies sur les surfaces cultivées et en mettant en place des cultures intermédiaires, cet accroissement du stock moyen pourrait monter à 7 ‰ en 2030. Les atouts et solutions de l’élevage. Le programme Beef Carbon Atouts Solutions
  • 10. Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 • 1918 • Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 Les atouts Atout climat et environnement = moins de dépendance aux achats d’aliments et donc moins d’émissions liées à leur fabrication et à leur transport. Une dépendance au soja très limitée. 2,5 % en moyenne tous bovins et 0,8 % de la ration en bovin viande mais des progrès peuvent encore être réalisés. = = = Atout climat et environnement = lien fort à la prairie et à son stockage de carbone (+ nombreux avantages de la prairie : qualité de l’eau, biodiversité, lutte contre l’érosion…) Les atouts Atout climat et environnement = Recyclage des fumiers et lisiers sur les élevages pour fertiliser les prairies et cultures. Cela évite l’achat d’engrais minéraux et donc les émissions liées à leur fabrication et à leur transports. Le projet européen Catch-C reconnaît que l’apport de fumier est la meilleure pratique de travail du sol dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Énergies renouvelables : • Photovoltaïque : 7 500 exploitations d’élevage herbivores. 2,5 millions de m² de toiture potentiels. • Méthanisation : 90 unités en France mais seulement 28 en bovins lait et 6 en bovins viande. • Bois énergie : 700 000 km linéaires de haies. Dans le secteur agricole, la production d’énergie renouvelable dépasse 30 térawh soit l’équivalent de la consommation moyenne de 5.4 millions de foyers (20 % de la consommation totale des foyers français).
  • 11. Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 • 2120 • Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 Les solutions et démarches de progrés Les solutions par type d’émissions Compensation Méthane entérique (CH4) Protoxyde d’azote (N20) Dioxyde de carbone (CO2) Stockage de carbone dans le sol Gestion du troupeau : âge au premier vêlage, santé, renouvellement À l’étude : génétique et alimentation Gestion globale de l’azote prévention du lessivage Réduction du temps en bâtiment / augmentation des durée de pâturage Réduction des concentrés et autonomie pour l’alimentation Optimisation des prairies Économies de fioul et d’électricité Prairies Bocage Production d’énergie renouvelable A noter : la réduction du méthane, en ajoutant des additifs ou des lipides dans la ration, présente encore de nombreuses incertitudes et n’est applicable que pour les animaux nourris à l’auge. Mobilisation nationale pour la mise en place d’un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la viande bovine française. Le projet européen Beef Carbon
  • 12. Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 • 2322 • Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 A noter,le diagnostic CAP2ER existe pour les bovins viande, bovins lait et ovins viande.CAP2ER existe pour les bovins viande, bovins lait et ovins viande.CAP2ER www.cap2er.fr/Cap2er • Le Diagnostic CAP2ER sera réalisé dès l’année 2016CAP2ER sera réalisé dès l’année 2016CAP2ER sur 2 000 fermes par 190 techniciens de Chambres d’Agriculture, Bovins croissance Coopératives, afin d’obtenir un ensemble de références environnementales et d’identifier des pratiques innovantes. • 170 fermes pilotes pour tester, in situ, différents leviers de réduction de l’impact environnemental et vérifier leur faisabilité technique économique. • Un réseau d’échanges de pratiques et d’innovations. Le projet européen Beef Carbon Au niveau des abattoirs et des industries de transformation En abattoir et industries de transformation des viandes, on agit à la foison agit à la foison agit sur les ressources (eau, énergie et froid) et sur les rejets (déchets, chaleur) pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et réaliser des économies. Economie d’énergie et production d’énergie renouvelable : investissement dans des dispositifs économes en énergie ou dispositifs permettant de récupérer de l’énergie Production de froid : suite à l’interdiction d’utiliser du HCFC au 31 décembre 2015, de lourds investissements vont s’imposer aux abattoirs. L’ammoniac, gaz neutre au regard de la couche d’ozone, pourrait être un substitut intéressant.
  • 13. Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2524 • Atouts Solutions - Document INTERBEV 2015 Économie d’eau : dans les entreprises de production de viande, l’eau est un élément clé pour assurer l’hygiène et la sécurité sanitaire des produits. Elle sert au lavage et aux process de préparation de certains produits transformés. Entre 1995 et 2010, la consommation d’eau en abattoirs d’animaux de boucherie est passée de 5 à 4.4 m3 /TEC (Tonne Equivalent Carcasse) en moyenne. Les sites les plus performants descendent à 2.2 m3 /TEC Traitementdel’eau: les effluents liquides passent par une étape de dégrillage et dégraissage. L’eau est ensuite épurée, généralement dans un bassin biologique afin de respecter les normes de rejets dans le milieu naturel. Les matières issues du traitement de ces effluents retournent en général au sol via un plan d’épandage comme fertilisant. Le compostage, la méthanisation et l’incinération avec valorisation énergétique de ces matières, sont en développement. Économie circulaire : traitement et valorisation des coproduits et sous-produits en gélatine, petfood, carburant, engrais sous couvert d’une réglementation drastique pour éviter tout risque sanitaire Consommation de viande et environnement Au niveau des abattoirs et des industries de transformation Consommation Envrionnement
  • 14. Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2726 • Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 (source: enquête CREDOC, CCAF 2007, 2010 et 2013 (adultes de 18 ans et plus)) *WCRF (World Cancer Research Fund) 120 Consommationeng/jour 100 80 60 160 40 20 charcuterie Produits carnés ingrédients Évolution de la consommation moyenne de produits carnés des adultes en France Évolution de la consommation moyenne de produits carnés des adultes en France volaille-gibier viandes de boucherie (boeuf, veau, agneau, viande chevaline, porc hors charcuterie) produits tripiers Consommation moyenne hebdomadaire de viande de boucherie = 2007 2010 2013 35.4 35.9 31 34.1 36.4 34.9 58 57.5 52.5 4 4.1 3.10 La viande participe à l’équilibre alimentaire, grâce à ses qualités nutritionnelles (richesse en protéines, teneur en fer et en zinc, etc.) et sa capacité à structurer naturellement le repas. Aujourd’hui, la consommation moyenne de viande en France, en baisse depuis plus de 10 ans, ne dépasse pas le seuil recommandé par les instances officielles* en termes de prévention des cancers. Fra nce de la viande bovine consommée en France 75% 3 portions de viande dont est issue d’élevage français bœuf porc veau agneau viandechevaline viande sansprécision 58,3% 20,6% 9,5% 6,3% 1,9% 3,4% 21,9 18,9 23,7 Total : 153.4 g/j Total : 152,8 g/j Total : 145,2 g/j Source : Idele 2010 Enquête CREDOC, CCAF 2013 (adultes de 18 ans et plus)
  • 15. Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 • 2928 • Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 Les garanties environnementales Les garanties environnementales Valorisation de l’herbe = utilisation des surfaces non labourables, paysages ouverts, création d’activité agricole mais aussi touristiques dans les zones les plus difficiles Aménagement du territoire et production de viande sur une grande partie du territoire Des fermes à taille humaine et production de viande sur une grande partie du territoire Haies + prairies + cultures en rotation + nombreuses races préservées = biodiversité forte Consommer de la viande bovine, ovine, caprine ou équine française, c’est préserver un grand nombre de services environnementaux, économiques et sociaux. et bien-être animal apportées par la consommation de viande française et bien-être animal apportées par la consommation de viande française 1 3 4 2
  • 16. Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 • 3130 • Consommation Environnement - Document INTERBEV 2015 Des élevages économes en eauet stockeurs de carbone Les garanties environnementales Les garanties environnementales et bien-être animal apportées par la consommation de viande française et bien-être animal apportées par la consommation de viande française 5 Carbone organique des sols, sur les 30 premiers cm, en % Part de la surface agricole (SAU) sans traitementPart de la surface agricole (SAU) sans traitement phytosanitaire, par canton, en %, en 2010 Prairie dans la SAU par canton, en %, en 2010 Données insuffisantes (milieu urbain, neiges permanentes...)Régions d’élevage (prairies ≥ 25% de la surface agricole) 4 2520 5 5040 6 7560 7 9080 8 9
  • 17. INTERBEV est l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, fondée en 1979 à l’initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes. Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, veaux, ovin, équin et caprin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de l’élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur qui constitue l’une des premières activités économiques de notre territoire.