SlideShare une entreprise Scribd logo
Lymphocytotoxicité
 Draoui Jihéne
 Saidi Nasreddine
Plan
I. Introduction
II. Définition
III. Principe du test de micro-lymphocytotoxicité
IV.Protocole de test de micro-lymphocytotoxicité
V. Domaine d’application
Introduction
Le test de la lymphocytotoxicité se base sur la
diversité de système CMH.
Le CMH détermine la compatibilité entre donneur et
receveur dans le cadre de greffes.
La caractéristique majeure du CMH est son extrême
diversité (gènes les plus polymorphes de l’espèce
humaine).
• 2 classes : I A-B-C II DR-DQ-DP
• Co-dominants
• Chez l’homme il est présent sur les leucocytes
(HLA: Human Leucocyte Antigen).
• Le polymorphisme conduit à une variabilité
interindividuelle très importante.
Définition
Le test de lymphocytotoxicité consiste, dans un premier temps, à
incuber les lymphocytes avec le sérum inactivé du malade, puis à
ajouter le complément.
La mort cellulaire sera évaluée par le dosage du bleu de tryptan dans le
milieu, colorant qui ne pénètre que dans les cellules mortes.
Lymphocytes à typer + Ac monospécifique + complément -> lyse ?
Test de micro-lymphocytotoxicité
Principe du test de micro-lymphocytotoxicité
Pour déterminer la spécificité des anticorps Anti-HLA
on incube des antigènes HLA de spécificité connue en présence de
complément avec le sérum d’un sujet à étudier.
Après addition du sérum; il se produit ,en cas de concordance des
spécificités de l’antigène HLA et des anticorps HLA, une lyse des
lymphocytes par le complément.
Celle-ci est rendue visible à l’aide d’un colorant
Le nombre de lymphocytes lysés ou non sont évalués à l’aide d’un
microscope à contraste de phase inverse ou à l’aide d’un microscope à
fluorescence inverse .
Réaction positive Réaction négative
Principe 1
Remarques concernant l’utilisation des réactifs:
Le témoin HLA-positif et le témoin HLA-négatif sont utilisés comme réactifs témoins
anti-HLA positifs et négatifs pour le diagnostic in vitro d’origine humaine.
Les anticorps HLA d’origine humaine le sont lors du test de micro-lymphocytotoxicité
dépendant du complément.
Principe 2
Complément: complément de lapin, non toxique pour les lymphocytes normaux.
DR COMP-02
Principe 3
Lyse cellulaire
Pas de lyse  cellule
intacte
Protocole Micro-LymphoCytoToxicité (LCT) Complément
dépendante (« CDC »)
1. Isolement des cellules
mononucléées à partir du sang total
par Ficoll.
2. Contrôle de la viabilité et
ajustement de la concentration
cellulaire.
3. Dépôt des CMN en plaques de
Terasaki (chaque puits contenant
des Ac ani HLA de spécificité
connue).
4. Ajout de complément.
5. Ajout de colorant vital.
Lecture et interprétation
En utilisant le microscope à fluorescence
Les cellules vivantes apparaissent d’un vert fluorescent alors que les
cellules mortes apparaissent d’un rouge fluorescent.
La lyse cellulaire doit se produire dans les puits pour lesquels
l'antigène de surface présent sur les lymphocytes à tester et les
anticorps présents dans les antisérums correspondent.
Domaine d’application
On utilise le test de lymphocytotoxicité dans :
- Grossesse
- transfusion
- Transplantation
- Absorption sur plaquettes
Transplantation d’organe
Recherche et étude des Ac anti HLA en pré greffe :
Pourquoi ?

Contenu connexe

Tendances

Oncogene & oncogenese
Oncogene & oncogeneseOncogene & oncogenese
Oncogene & oncogenese
hind henzazi
 
Cours complément 4 eme année pharmacie Oran 2015
Cours complément  4 eme année pharmacie Oran 2015 Cours complément  4 eme année pharmacie Oran 2015
Cours complément 4 eme année pharmacie Oran 2015
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Quizz Hypersensibilité de type II
Quizz Hypersensibilité de  type IIQuizz Hypersensibilité de  type II
Quizz Hypersensibilité de type II
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
Jean-Christophe Fournet
 
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
imma-dr
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
La sclerose en plaques
La sclerose en plaquesLa sclerose en plaques
La sclerose en plaques
Chahrazad Ikram Romani
 
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Hématopoïèse
HématopoïèseHématopoïèse
Hématopoïèse
SIMONDICKO
 
Production des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonauxProduction des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonaux
Asmae LGUENSAT
 
Le système du complément
Le système du complémentLe système du complément
Le système du complément
S/Abdessemed
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol total
S/Abdessemed
 
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes  Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
La pcr
La  pcr La  pcr
La pcr
BeTy10
 
Système Immunitaire
Système ImmunitaireSystème Immunitaire
Système Immunitaire
Mehdi Razzok
 
Oncogène oncogénèse
Oncogène   oncogénèseOncogène   oncogénèse
Oncogène oncogénèse
Université de kinshasa
 
1.le cmh powerpoint version pdf
1.le cmh powerpoint version pdf1.le cmh powerpoint version pdf
1.le cmh powerpoint version pdf
ThomasKRIBS
 

Tendances (20)

Oncogene & oncogenese
Oncogene & oncogeneseOncogene & oncogenese
Oncogene & oncogenese
 
Cours complément 4 eme année pharmacie Oran 2015
Cours complément  4 eme année pharmacie Oran 2015 Cours complément  4 eme année pharmacie Oran 2015
Cours complément 4 eme année pharmacie Oran 2015
 
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
 
Lymphomes cf 11 02 14
Lymphomes cf 11 02 14Lymphomes cf 11 02 14
Lymphomes cf 11 02 14
 
Quizz Hypersensibilité de type II
Quizz Hypersensibilité de  type IIQuizz Hypersensibilité de  type II
Quizz Hypersensibilité de type II
 
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
Cours 5 - Inflammation (Partie 1)
 
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Lecture 4 Cytokines
 
La sclerose en plaques
La sclerose en plaquesLa sclerose en plaques
La sclerose en plaques
 
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
 
Hématopoïèse
HématopoïèseHématopoïèse
Hématopoïèse
 
Production des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonauxProduction des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonaux
 
Le système du complément
Le système du complémentLe système du complément
Le système du complément
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol total
 
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
 
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes  Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes
 
La pcr
La  pcr La  pcr
La pcr
 
Système Immunitaire
Système ImmunitaireSystème Immunitaire
Système Immunitaire
 
Oncogène oncogénèse
Oncogène   oncogénèseOncogène   oncogénèse
Oncogène oncogénèse
 
1.le cmh powerpoint version pdf
1.le cmh powerpoint version pdf1.le cmh powerpoint version pdf
1.le cmh powerpoint version pdf
 

En vedette

Immunologie et immunité
Immunologie et immunitéImmunologie et immunité
Immunologie et immunité
S/Abdessemed
 
Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Abdou Octave
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
Institut Pasteur de Madagascar
 
Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2
Mehdi Razzok
 
Immunofluorescence PPT
Immunofluorescence PPTImmunofluorescence PPT
Immunofluorescence PPT
ali7070
 
Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
Jean-Christophe Fournet
 
infection à répétition
infection à répétition infection à répétition
infection à répétition
Nasreddine Saidi
 
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
Indian dental academy
 
Système endocrinien
Système endocrinienSystème endocrinien
Système endocrinien
Mehdi Razzok
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
Mehdi Razzok
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Mehdi Razzok
 
présentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.beprésentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.be
natura medicatrix
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
rihem kasmi
 
Lymphocytes t
Lymphocytes tLymphocytes t
Lymphocytes tMOHA MOH
 
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustiqueLe passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Biologie des Plasmodium
Biologie des PlasmodiumBiologie des Plasmodium
Biologie des Plasmodium
Institut Pasteur de Madagascar
 
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

Immunologie et immunité
Immunologie et immunitéImmunologie et immunité
Immunologie et immunité
 
Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
 
Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2
 
Immunofluorescence PPT
Immunofluorescence PPTImmunofluorescence PPT
Immunofluorescence PPT
 
Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
 
infection à répétition
infection à répétition infection à répétition
infection à répétition
 
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
Biological properties of dental materials 1 /certified fixed orthodontic cour...
 
Système endocrinien
Système endocrinienSystème endocrinien
Système endocrinien
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
 
présentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.beprésentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.be
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
Présentation mémoire Master de Recherche en Biologie Fonctionnelle Parcours: ...
 
Lymphocytes t
Lymphocytes tLymphocytes t
Lymphocytes t
 
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
Transmission du paludisme: facteurs influençant le passage du parasite du vec...
 
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustiqueLe passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
Le passage du plasmodium du moustique à l'homme et de l'homme au moustique
 
Biologie des Plasmodium
Biologie des PlasmodiumBiologie des Plasmodium
Biologie des Plasmodium
 
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
 
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
 

Similaire à Lymphocytotoxicité

La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitroLa réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
Institut Pasteur de Madagascar
 
tous sur les anticorps monoclonaux
tous sur les anticorps monoclonauxtous sur les anticorps monoclonaux
tous sur les anticorps monoclonaux
Kîïmâã Šîímâã
 
Immunosuppression in pediatric transplantation
Immunosuppression in pediatric transplantationImmunosuppression in pediatric transplantation
Immunosuppression in pediatric transplantation
International clinic Hannibal Tunis Tunisia
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
Leila Ali
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
Leila Ali
 
Anticorps thérapeutiques
Anticorps thérapeutiquesAnticorps thérapeutiques
Anticorps thérapeutiques
Sofia Azirar
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
Brice Inglessis
 
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
Dr.Oudainia Mounira
 
Poster 3 biochimie
Poster 3 biochimiePoster 3 biochimie
Poster 3 biochimieJIB Congress
 
Cours complement medecine 2015
Cours complement medecine 2015 Cours complement medecine 2015
Cours complement medecine 2015
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES fenotMED
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES  fenotMEDSYNDROME RELARGAGE CYTOKINES  fenotMED
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES fenotMED
Patou Conrath
 
Dénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdfDénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdf
HasnaEssabery
 
phage for detection of viable Salmonella typhimurium
 phage for detection of viable Salmonella typhimurium phage for detection of viable Salmonella typhimurium
phage for detection of viable Salmonella typhimurium
Liliane Majed
 
Poster 56 hematologie
Poster 56 hematologiePoster 56 hematologie
Poster 56 hematologie
JIB Congress
 
Cahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdfCahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdf
TaiebAgourram1
 
Les examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologieLes examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologie
Onana Steve
 
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
rmenad
 
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomasLaboucat12
 

Similaire à Lymphocytotoxicité (20)

La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitroLa réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
La réponse immunitaire cellulaire et les mesures in vitro
 
Cours6
Cours6Cours6
Cours6
 
tous sur les anticorps monoclonaux
tous sur les anticorps monoclonauxtous sur les anticorps monoclonaux
tous sur les anticorps monoclonaux
 
Immunosuppression in pediatric transplantation
Immunosuppression in pediatric transplantationImmunosuppression in pediatric transplantation
Immunosuppression in pediatric transplantation
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
 
Anticorps thérapeutiques
Anticorps thérapeutiquesAnticorps thérapeutiques
Anticorps thérapeutiques
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
les examens biologiques et bactériologiques en parodontologie
 
Poster 3 biochimie
Poster 3 biochimiePoster 3 biochimie
Poster 3 biochimie
 
Poster 3 biochimie
Poster 3 biochimiePoster 3 biochimie
Poster 3 biochimie
 
Cours complement medecine 2015
Cours complement medecine 2015 Cours complement medecine 2015
Cours complement medecine 2015
 
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES fenotMED
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES  fenotMEDSYNDROME RELARGAGE CYTOKINES  fenotMED
SYNDROME RELARGAGE CYTOKINES fenotMED
 
Dénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdfDénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdf
 
phage for detection of viable Salmonella typhimurium
 phage for detection of viable Salmonella typhimurium phage for detection of viable Salmonella typhimurium
phage for detection of viable Salmonella typhimurium
 
Poster 56 hematologie
Poster 56 hematologiePoster 56 hematologie
Poster 56 hematologie
 
Cahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdfCahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdf
 
Les examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologieLes examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologie
 
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
Immunocytochimie ou cytométrie en flux : quelle technique devons nous choisir...
 
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
 

Lymphocytotoxicité

  • 2. Plan I. Introduction II. Définition III. Principe du test de micro-lymphocytotoxicité IV.Protocole de test de micro-lymphocytotoxicité V. Domaine d’application
  • 3. Introduction Le test de la lymphocytotoxicité se base sur la diversité de système CMH. Le CMH détermine la compatibilité entre donneur et receveur dans le cadre de greffes. La caractéristique majeure du CMH est son extrême diversité (gènes les plus polymorphes de l’espèce humaine). • 2 classes : I A-B-C II DR-DQ-DP • Co-dominants • Chez l’homme il est présent sur les leucocytes (HLA: Human Leucocyte Antigen). • Le polymorphisme conduit à une variabilité interindividuelle très importante.
  • 4. Définition Le test de lymphocytotoxicité consiste, dans un premier temps, à incuber les lymphocytes avec le sérum inactivé du malade, puis à ajouter le complément. La mort cellulaire sera évaluée par le dosage du bleu de tryptan dans le milieu, colorant qui ne pénètre que dans les cellules mortes.
  • 5. Lymphocytes à typer + Ac monospécifique + complément -> lyse ? Test de micro-lymphocytotoxicité
  • 6. Principe du test de micro-lymphocytotoxicité Pour déterminer la spécificité des anticorps Anti-HLA on incube des antigènes HLA de spécificité connue en présence de complément avec le sérum d’un sujet à étudier. Après addition du sérum; il se produit ,en cas de concordance des spécificités de l’antigène HLA et des anticorps HLA, une lyse des lymphocytes par le complément. Celle-ci est rendue visible à l’aide d’un colorant Le nombre de lymphocytes lysés ou non sont évalués à l’aide d’un microscope à contraste de phase inverse ou à l’aide d’un microscope à fluorescence inverse .
  • 7.
  • 9. Principe 1 Remarques concernant l’utilisation des réactifs: Le témoin HLA-positif et le témoin HLA-négatif sont utilisés comme réactifs témoins anti-HLA positifs et négatifs pour le diagnostic in vitro d’origine humaine. Les anticorps HLA d’origine humaine le sont lors du test de micro-lymphocytotoxicité dépendant du complément.
  • 10. Principe 2 Complément: complément de lapin, non toxique pour les lymphocytes normaux. DR COMP-02
  • 11. Principe 3 Lyse cellulaire Pas de lyse  cellule intacte
  • 12. Protocole Micro-LymphoCytoToxicité (LCT) Complément dépendante (« CDC ») 1. Isolement des cellules mononucléées à partir du sang total par Ficoll. 2. Contrôle de la viabilité et ajustement de la concentration cellulaire. 3. Dépôt des CMN en plaques de Terasaki (chaque puits contenant des Ac ani HLA de spécificité connue). 4. Ajout de complément. 5. Ajout de colorant vital.
  • 14. En utilisant le microscope à fluorescence Les cellules vivantes apparaissent d’un vert fluorescent alors que les cellules mortes apparaissent d’un rouge fluorescent. La lyse cellulaire doit se produire dans les puits pour lesquels l'antigène de surface présent sur les lymphocytes à tester et les anticorps présents dans les antisérums correspondent.
  • 15. Domaine d’application On utilise le test de lymphocytotoxicité dans : - Grossesse - transfusion - Transplantation - Absorption sur plaquettes
  • 17. Recherche et étude des Ac anti HLA en pré greffe : Pourquoi ?