SlideShare une entreprise Scribd logo
Economie monétaire et
financière
3ème Année – 1er Semestre
Paul Angles
Année 2015-2016Séance 2
Séance 2 – Mesures statistiques de la
monnaie
Année 2015-2016 2Séance 2
Plan
1. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui
1. La monnaie au sens strict: l’agrégat M1
2. Les instruments de circulation de la monnaie scripturale
2. Actifs monétaires et actifs non-monétaires
1. Criteres de distinction
2. Définition de la monnaie au sens large: les agrégats M2 et M3
3. Ou va la richesse? Interprétation de l’évolution des agrégats monnétaires
1. La logique d’emboitement des agrégats
2. Pourquoi préférer la liquidité? L’arbitrage a l’intérieur de M3
3. Pourquoi préférer les agents financiers? L’arbitrage entre M3 et les agents
financiers
4. L’introduction de l’euro 1999-2002
Année 2015-2016 3Séance 2
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
• Quelques définitions:
• Masse monétaire: mesure de la quantité de monnaie dans un pays ou dans
une zone économique. Ensemble des valeurs susceptibles d’etre converties en
liquidité. La masse monétaire regroupe: la monnaie fiduciaire, les depots
bancaires et les titres de créances négociables
• Agrégats monétaires: composants de la masse monétaire. Indicateur
statistique regroupant dans des ensembles homogenes les moyens de
paiement détenus par les agents d’un territoire donné. On distingue trois
agrégats monétaires: M1, M2 et M3
• Agents mon financiers: ensemble regroupant les ménages, les administrations
publiques et les sociétés non financieres
• Agents financiers: ensemble regroupant les établissements financiers. Fonction
d’intermédiaire entre les agents non financiers
Année 2015-2016 4Séance 2
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
• Les statistiques de la monnaie sont calculées par la BCE en coopération avec les banques centrales
nationales de chaque pays de la zone euro.
• La zone euro est un ensemble de pays, différent de l’UE, qui partage la meme monnaie.
Aujourd’hui, 19 pays de l’UE font partie de la zone euro
• La monnaie au sens strict: l’agrégat M1
• L’agrégat M1 regroupe l’ensemble de la monnaie liquide en circulation. C’est-a-dire la
monnaie fiduciaire (pieces et billets) ainsi qu’une partie de la monnaie scripturale, les
DAV (Dépots a Vue) = comptes bancaires courants sans rémunération
• M1= pieces + billets + DAV = monnaie fiduciaire + DAV
Année 2015-2016 5Séance 2
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
Année 2015-2016 6Séance 2
• On remarque une faible part des especes comparativement a la monnaie détenue
sur les DAV
• En moyenne, un individu détenant 100 euros possede:
• 1 euro en pieces
• 15 euros en billets
• 84 euros sur son compte en banque
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
• Les instruments de circulation de la monnaie scripturale:
• La monnaie fiduciaire circule d’elle-meme, la monnaie scripturale non. Forme de
monnaie intangible. Existence d’instruments de circulation de la monnaie
scripturale:
1. La carte bancaire: instrument qui permet d’effectuer des reglements qui se
traduisent par un débit sur le compte de l’acheteur et un crédit sur celui du
vendeur. Elle donne un ordre de virement. Elle permet aussi de transformer de la
monnaie scripturale en monnaie fiduciaire (retrait d’argent liquide)
2. Le cheque: il sert a donner l’ordre a la banque de prélever une somme sur un
compte pour l’inscrire sur celui du bénéficiaire. 3 personnes en jeu: le bénéficiaire,
le tireur (celui qui paie par cheque) et le tiré (la banque)
Séance 2 Année 2015-2016 7
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
3. Ordre de virement: Le client donne l’ordre a sa banque de virer une certaine
somme de son compte a celui d’un tiers. Orde en format papier existe
toujours mais de plus en plus électronique
4. Titre Interbancaire de Paiement (TIP): Sur le TIP est mentionné le numéro de
compte sur lequel le client autorise le créancier a réclamer la somme due a
la banque. La banque excécute le virement. Instrument de paiement
généralement utilisé pour régler les factures
5. Prélevement automatique: Le client signe un avis qui autorise de facon
permanente la banque a faire des prélevements sur son compte pour le
comptes de ses créanciers
Séance 2 Année 2015-2016 8
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
• Les instruments de circulation ne sont pas de la monnaie:
• Permettent le transfert de la monnaie d’un compte a l’autre. La monnaie ne
sort jamais des comptes en banque. Lors d’un paiement par carte bancaire, la
carte envoie l’ordre de transférer une somme d’un compte a l’autre. La
monnaie ne circule jamais sur un autre support que les comptes en banque.
Les cartes bancaires n’ont pas de valeur intrinseque.
• Les banquiers appellent les instruments de circulation de la monnaie des
moyens de paiement en monnaie scripturale
Séance 2 Année 2015-2016 9
Retour sur les formes de monnaie utilisées
aujourd’hui
• Les instruments de circulation les plus utilisés:
Séance 2 Année 2015-2016 10
Actifs monétaires et actifs non-monétaires
• Distinction actif/passif:
• Actif = tout ce que l’individu/la société possede, c’est la mesure du patrimoine
• Passif = toutes les ressources qui permettent d’acquerir des actifs. Ex: crédit
immobilier, dette aupres d’une banque que le contractant doit rembourser
• On distingue 3 types d’actifs:
• Actifs monétaires: inscrit a l’actif des ANF et au passif des Institutions
Financieres et Monétaires (principalement les banques). Forte liquidité =>
moyen de paiement directement utilisable ou rapidement utilisable sans
risques et sans couts
Séance 2 Année 2015-2016 11
Actifs monétaires et actifs non-monétaires
• Actifs non monétaires: Ces actifs ne sont pas directement
utilisables, il faut d’abord les transformer en monnaie.
• Financiers: actions/obligations. On peut les transformer rapidement en
monnaie mais pas sans risque (prix des actifs financiers tres variables). De
plus, la transformation est couteuse: frais bancaires
• Réels (physique): Ex: l’immobilier. Transformer un actif non monétaire réel
en monnaie prend du temps et peu aussi etre couteux.
Séance 2 Année 2015-2016 12
Définition de la monnaie au sens large: les
agrégats M2 et M3
• Ce n’est pas de la vrai monnaie, on parle de quasi-monnaie.
Cependant, caractéristiques proche de la monnaie donc les Banques
Centrales les integrent dans les statistiques.
• M2 = M1 + les autres dépots monétaires
• Exemples d’autres dépots monétaires que les DAV: livret A, livret
jeune, placement d’épargne logement,…
• On assimile ces dépots a de la monnaie car:
• Rapidement disponible = liquidité
• Tres peu de risques: placements rémunérés
• Tres peu de couts pour transformer ces dépots en monnaie
Séance 2 Année 2015-2016 13
Définition de la monnaie au sens large: les
agrégats M2 et M3
• M3 = M2 + instruments négociables (principalement des entreprises)
• Instruments négociables: instruments bloqués en général pendant une
certaine durée => moins liquide que le reste
1. Dépots a terme
2. Titres de créance = prets de courte durée (moins de 2 ans)
3. OPCVM (Organismes de placements collectifs en valeurs mobilieres)
monétaires = porte-feuille de placement s investis dans des titres de court
terme
• M3 représente la masse monétaire au sens large tandis qu’on appelle
M2 l’agrégat intermédiaire
Séance 2 Année 2015-2016 14
Ou va la richesse? Comment interpréter
l’évolution des agrégats monétaires?
• Logique d’emboitement des agrégats: on les classe du plus liquide au
moins liquide
Séance 2 Année 2015-2016 15
Ou va la richesse? Comment interpréter
l’évolution des agrégats monétaires?
• Si l’on veut seulement les autres dépots monétaires: M2 – M1
• Autres dépots + instruments négociables: M3 – M1
• M1 est l’agrégat le plus liquide, M3 – M2 la composante la moins
liquide
Séance 2 Année 2015-2016 16
Ou va la richesse? Comment interpréter
l’évolution des agrégats monétaires?
• Pourquoi préferer la liquidité? L’arbitrage a l’intérieur de M3
• M1 ne rapporte rien mais les agents ont tendance a préferer détenir des actifs
qui ne rapporte rien plutot que M3 – M1 qui sont des dépots presque aussi
liquides mais rémunérés => these de la préference pour la liquidité développée
par J. M. Keynes
• Préférence pour la liquidité: ensemble des raisons économiques et
psychologiques qui poussent les agents a garder de la monnaie plutot que des
placements rémunérés (principe de précaution). En période de chomage, on
remarque généralement que M1 a tendance a augmenter et M3 – M1 a
diminuer => illustration du principe de précaution
Séance 2 Année 2015-2016 17
Ou va la richesse? Comment interpréter
l’évolution des agrégats monétaires?
• Déterminant des arbitrages a l’intérieur de M3:
1. La préférence pour la liquidité => la part de M2 augmente et celle de M3 –
M1 diminue
2. Les taux d’intérets a court terme augmentent => la part de M3 – M1
augmente et la part de M1 diminue
Séance 2 Année 2015-2016 18
Ou va la richesse? Comment interpréter
l’évolution des agrégats monétaires?
• Pourquoi préférer les agents financiers? L’arbitrage entre M3 et les
agents financiers
• L’augmentation ou la diminution de M3 (masse monétaire) dépend des agents
financiers (établissements bancaires)
• Agents financiers rémunérés en fonction des taux d’intérets de long terme
• Ex: Bons du trésor. Un AF achete un bon du trésor a 10 ans pour 1000euros => crédit de
1000euros a l’Etat. Dans 10 ans, l’etat remboursera le capital (les 1000euros) a l’AF.
Cependant, il y a un taux d’intéret, 5% par exemple pour rémunérer l’AF. Chaque année,
l’AF touche 5% de 1000euros = 50euros.
• Ainsi, si le taux d’intéret a long terme augmente il est profitable de placer en
agents financiers => obligations (placements a long terme) augmentent et M3
diminue
Séance 2 Année 2015-2016 19
L’introduction de l’Euro en 1999-2002
• Douze pays concernés par le passage a l’euro et l’abandon de leur
monnaie nationale
• 01/01/1999: les DAV sont libellés en euros
• Monnaie fiduciaire: transition plus compliquée. Du 01/01/2002 au
17/02/2002, en France le franc et l’euro avaient cours libre => situation
particuliere ou les deux monnaies étaient en circulation et acceptées. Apres le
17/02/2002, seul l’euro a cours libre en France et dans les pays de la zone
euro.
Séance 2 Année 2015-2016 20
L’introduction de l’Euro en 1999-2002
• Rythme normal de croissance de la monnaie fiduciaire: +5% par mois
pour les pieces et +10% par mois pour les billets
• Graphique illustrant l’evolution de l’agrégat M1 au moment du passage
a l’euro:
Séance 2 Année 2015-2016 21
L’introduction de l’Euro en 1999-2002
Séance 2 Année 2015-2016 22
• En 2006, on retrouve un niveau normal des agrégats, comparable a
celui de 2001, avant l’introduction de l’euro
Elements a retenir
Séance 2 Année 2015-2016 23
• La définition des agrégats monétaires et leur logique de construction
• Comment interpréter l’évolution des agrégats
• La distinction entre monnaie scripturale et instrument de circulation

Contenu connexe

Tendances

Economie_tifawt.com
Economie_tifawt.comEconomie_tifawt.com
Economie_tifawt.comhassan1488
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
E- Trade
 
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02Fsjest Tanger
 
Chapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétairesChapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétairesAbdel Hakim
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
mrmr rmrm
 
L'économie d'endettement
L'économie d'endettementL'économie d'endettement
L'économie d'endettementTaha Can
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
穆罕 默德穆罕
 
Séance 1 éco mo - introduction
Séance 1   éco mo - introduction Séance 1   éco mo - introduction
Séance 1 éco mo - introduction
Esteban Giner
 
éConomie monétaire afilal
éConomie monétaire afilaléConomie monétaire afilal
éConomie monétaire afilalayoubbbb
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreIcam Elasfar
 
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaie
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaiePrésentation sur les formes et fonctions de la monnaie
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaie
Philippe Peret
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
ahmed bne
 
Monnaie 2009
Monnaie 2009Monnaie 2009
Monnaie 2009rajaa224
 
Séance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaireSéance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaire
Paul Angles
 
Le rôle de la monnaie dans l économie
Le rôle de la monnaie dans l économieLe rôle de la monnaie dans l économie
Le rôle de la monnaie dans l économie
Ayoub Elghrissi
 
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
Filipe De Oliveira
 

Tendances (18)

Economie_tifawt.com
Economie_tifawt.comEconomie_tifawt.com
Economie_tifawt.com
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
 
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
 
Chapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétairesChapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétaires
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
 
L'économie d'endettement
L'économie d'endettementL'économie d'endettement
L'économie d'endettement
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
 
Séance 1 éco mo - introduction
Séance 1   éco mo - introduction Séance 1   éco mo - introduction
Séance 1 éco mo - introduction
 
Cours economie
Cours economieCours economie
Cours economie
 
éConomie monétaire afilal
éConomie monétaire afilaléConomie monétaire afilal
éConomie monétaire afilal
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financière
 
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaie
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaiePrésentation sur les formes et fonctions de la monnaie
Présentation sur les formes et fonctions de la monnaie
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
 
Monnaie 2009
Monnaie 2009Monnaie 2009
Monnaie 2009
 
Séance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaireSéance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaire
 
economie monetaire
economie monetaireeconomie monetaire
economie monetaire
 
Le rôle de la monnaie dans l économie
Le rôle de la monnaie dans l économieLe rôle de la monnaie dans l économie
Le rôle de la monnaie dans l économie
 
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
L’évolution du taux de change de l'euro : quelles conséquences ?
 

En vedette

Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovarioRol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
damalare
 
Présentation One To One Recrutement
Présentation One To One Recrutement Présentation One To One Recrutement
Présentation One To One Recrutement
Assia Brahimi
 
Fallas 2009
Fallas 2009Fallas 2009
Fallas 2009
gueste89cfd
 
Equipos
EquiposEquipos
Equipos
Alonsogarroa
 
Web2.0 Revolucion Social De La Internet
Web2.0 Revolucion Social De La InternetWeb2.0 Revolucion Social De La Internet
Web2.0 Revolucion Social De La Internet
Nestor Arrese
 
Registro
RegistroRegistro
Registro
ADRYMILE
 
Periodismo
PeriodismoPeriodismo
Periodismo
mariasanz
 
Ov Ajcastaal
Ov AjcastaalOv Ajcastaal
Ov Ajcastaal
guest8ea999
 
Candidatos2011
Candidatos2011Candidatos2011
Candidatos2011
corryendo
 
Apadrinamientos Adasec España
Apadrinamientos Adasec EspañaApadrinamientos Adasec España
Apadrinamientos Adasec España
fiadasec
 
Inflatable Course
Inflatable CourseInflatable Course
Inflatable CourseCary Cheung
 
Les croisades panorama
Les croisades panoramaLes croisades panorama
Les croisades panorama
coriolan76
 
Sillabus informática vi comp carlos laurente
Sillabus informática vi comp carlos laurenteSillabus informática vi comp carlos laurente
Sillabus informática vi comp carlos laurente
Carlos Laurente
 
Rentrée 2015 - Dossier de presse
Rentrée 2015 - Dossier de presseRentrée 2015 - Dossier de presse
Rentrée 2015 - Dossier de presse
Twisto
 
Curso Moodle
Curso MoodleCurso Moodle
Curso Moodle
Ander Beaskoetxea
 
Trabajo De PsicologíA
Trabajo De PsicologíATrabajo De PsicologíA
Trabajo De PsicologíA
guest86edc8d
 
Clasificación de Válvulas
Clasificación de VálvulasClasificación de Válvulas
Clasificación de Válvulas
Saul Olaf Loaiza Meléndez
 
012003
012003012003
012003
aledifiori
 
Teorema de pitágoras
Teorema de pitágorasTeorema de pitágoras
Teorema de pitágoras
Logos Academy
 
Guía solución transformada laplace
Guía solución transformada laplaceGuía solución transformada laplace
Guía solución transformada laplace
Saul Olaf Loaiza Meléndez
 

En vedette (20)

Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovarioRol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
Rol del ca 125 y del pet en el cáncer de ovario
 
Présentation One To One Recrutement
Présentation One To One Recrutement Présentation One To One Recrutement
Présentation One To One Recrutement
 
Fallas 2009
Fallas 2009Fallas 2009
Fallas 2009
 
Equipos
EquiposEquipos
Equipos
 
Web2.0 Revolucion Social De La Internet
Web2.0 Revolucion Social De La InternetWeb2.0 Revolucion Social De La Internet
Web2.0 Revolucion Social De La Internet
 
Registro
RegistroRegistro
Registro
 
Periodismo
PeriodismoPeriodismo
Periodismo
 
Ov Ajcastaal
Ov AjcastaalOv Ajcastaal
Ov Ajcastaal
 
Candidatos2011
Candidatos2011Candidatos2011
Candidatos2011
 
Apadrinamientos Adasec España
Apadrinamientos Adasec EspañaApadrinamientos Adasec España
Apadrinamientos Adasec España
 
Inflatable Course
Inflatable CourseInflatable Course
Inflatable Course
 
Les croisades panorama
Les croisades panoramaLes croisades panorama
Les croisades panorama
 
Sillabus informática vi comp carlos laurente
Sillabus informática vi comp carlos laurenteSillabus informática vi comp carlos laurente
Sillabus informática vi comp carlos laurente
 
Rentrée 2015 - Dossier de presse
Rentrée 2015 - Dossier de presseRentrée 2015 - Dossier de presse
Rentrée 2015 - Dossier de presse
 
Curso Moodle
Curso MoodleCurso Moodle
Curso Moodle
 
Trabajo De PsicologíA
Trabajo De PsicologíATrabajo De PsicologíA
Trabajo De PsicologíA
 
Clasificación de Válvulas
Clasificación de VálvulasClasificación de Válvulas
Clasificación de Válvulas
 
012003
012003012003
012003
 
Teorema de pitágoras
Teorema de pitágorasTeorema de pitágoras
Teorema de pitágoras
 
Guía solución transformada laplace
Guía solución transformada laplaceGuía solución transformada laplace
Guía solución transformada laplace
 

Similaire à Mesures statistiques de la monnaie

Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
Nasser khadrouf
 
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.pptchapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
YazidMandil2
 
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Malek281375
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
Daniel Dufourt
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIddufourt
 
Cours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financièresCours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financières
Rania Jammazi
 
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdfcours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
HouDa70
 
Chapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et creditChapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et creditPaul Mendy
 
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Jamal Yasser
 
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvdGFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
MohammedKhamar
 
Livret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nousLivret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nous
charles Didier
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.comL’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
jamal yasser
 
cours--Le marché des changes-licence.ppt
cours--Le marché des changes-licence.pptcours--Le marché des changes-licence.ppt
cours--Le marché des changes-licence.ppt
kacembenyahmed1
 
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
tdiouf
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Cours La monnaie dans l’echange
Cours La monnaie dans l’echangeCours La monnaie dans l’echange
Cours La monnaie dans l’echangesophiedurant
 
Finance interntionale.docx
Finance interntionale.docxFinance interntionale.docx
Finance interntionale.docx
RymaAmariche1
 

Similaire à Mesures statistiques de la monnaie (20)

Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
Coursdemonnaiehachimialaouihasaan 130317085302-phpapp01
 
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.pptchapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
 
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
 
Cours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financièresCours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financières
 
Cours4
Cours4Cours4
Cours4
 
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdfcours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
 
Chapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et creditChapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et credit
 
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
 
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvdGFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
GFI a long terme ile faudkfvn dhdvdv dhdvdvd
 
Livret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nousLivret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nous
 
MC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdfMC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdf
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.comL’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
L’economie monetaire pas_a_pas www.cours-economie.com
 
cours--Le marché des changes-licence.ppt
cours--Le marché des changes-licence.pptcours--Le marché des changes-licence.ppt
cours--Le marché des changes-licence.ppt
 
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
Le marché des changes : Comprendre les acteurs et les outils du marché des ch...
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
 
Cours La monnaie dans l’echange
Cours La monnaie dans l’echangeCours La monnaie dans l’echange
Cours La monnaie dans l’echange
 
Finance interntionale.docx
Finance interntionale.docxFinance interntionale.docx
Finance interntionale.docx
 

Plus de Paul Angles

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
Paul Angles
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
Paul Angles
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
Paul Angles
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
Paul Angles
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
Paul Angles
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Paul Angles
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
Paul Angles
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
Paul Angles
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 
L'inflation
L'inflationL'inflation
L'inflation
Paul Angles
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
Paul Angles
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Paul Angles
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
Paul Angles
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Paul Angles
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 

Plus de Paul Angles (15)

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
L'inflation
L'inflationL'inflation
L'inflation
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 

Mesures statistiques de la monnaie

  • 1. Economie monétaire et financière 3ème Année – 1er Semestre Paul Angles Année 2015-2016Séance 2
  • 2. Séance 2 – Mesures statistiques de la monnaie Année 2015-2016 2Séance 2
  • 3. Plan 1. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui 1. La monnaie au sens strict: l’agrégat M1 2. Les instruments de circulation de la monnaie scripturale 2. Actifs monétaires et actifs non-monétaires 1. Criteres de distinction 2. Définition de la monnaie au sens large: les agrégats M2 et M3 3. Ou va la richesse? Interprétation de l’évolution des agrégats monnétaires 1. La logique d’emboitement des agrégats 2. Pourquoi préférer la liquidité? L’arbitrage a l’intérieur de M3 3. Pourquoi préférer les agents financiers? L’arbitrage entre M3 et les agents financiers 4. L’introduction de l’euro 1999-2002 Année 2015-2016 3Séance 2
  • 4. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui • Quelques définitions: • Masse monétaire: mesure de la quantité de monnaie dans un pays ou dans une zone économique. Ensemble des valeurs susceptibles d’etre converties en liquidité. La masse monétaire regroupe: la monnaie fiduciaire, les depots bancaires et les titres de créances négociables • Agrégats monétaires: composants de la masse monétaire. Indicateur statistique regroupant dans des ensembles homogenes les moyens de paiement détenus par les agents d’un territoire donné. On distingue trois agrégats monétaires: M1, M2 et M3 • Agents mon financiers: ensemble regroupant les ménages, les administrations publiques et les sociétés non financieres • Agents financiers: ensemble regroupant les établissements financiers. Fonction d’intermédiaire entre les agents non financiers Année 2015-2016 4Séance 2
  • 5. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui • Les statistiques de la monnaie sont calculées par la BCE en coopération avec les banques centrales nationales de chaque pays de la zone euro. • La zone euro est un ensemble de pays, différent de l’UE, qui partage la meme monnaie. Aujourd’hui, 19 pays de l’UE font partie de la zone euro • La monnaie au sens strict: l’agrégat M1 • L’agrégat M1 regroupe l’ensemble de la monnaie liquide en circulation. C’est-a-dire la monnaie fiduciaire (pieces et billets) ainsi qu’une partie de la monnaie scripturale, les DAV (Dépots a Vue) = comptes bancaires courants sans rémunération • M1= pieces + billets + DAV = monnaie fiduciaire + DAV Année 2015-2016 5Séance 2
  • 6. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui Année 2015-2016 6Séance 2 • On remarque une faible part des especes comparativement a la monnaie détenue sur les DAV • En moyenne, un individu détenant 100 euros possede: • 1 euro en pieces • 15 euros en billets • 84 euros sur son compte en banque
  • 7. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui • Les instruments de circulation de la monnaie scripturale: • La monnaie fiduciaire circule d’elle-meme, la monnaie scripturale non. Forme de monnaie intangible. Existence d’instruments de circulation de la monnaie scripturale: 1. La carte bancaire: instrument qui permet d’effectuer des reglements qui se traduisent par un débit sur le compte de l’acheteur et un crédit sur celui du vendeur. Elle donne un ordre de virement. Elle permet aussi de transformer de la monnaie scripturale en monnaie fiduciaire (retrait d’argent liquide) 2. Le cheque: il sert a donner l’ordre a la banque de prélever une somme sur un compte pour l’inscrire sur celui du bénéficiaire. 3 personnes en jeu: le bénéficiaire, le tireur (celui qui paie par cheque) et le tiré (la banque) Séance 2 Année 2015-2016 7
  • 8. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui 3. Ordre de virement: Le client donne l’ordre a sa banque de virer une certaine somme de son compte a celui d’un tiers. Orde en format papier existe toujours mais de plus en plus électronique 4. Titre Interbancaire de Paiement (TIP): Sur le TIP est mentionné le numéro de compte sur lequel le client autorise le créancier a réclamer la somme due a la banque. La banque excécute le virement. Instrument de paiement généralement utilisé pour régler les factures 5. Prélevement automatique: Le client signe un avis qui autorise de facon permanente la banque a faire des prélevements sur son compte pour le comptes de ses créanciers Séance 2 Année 2015-2016 8
  • 9. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui • Les instruments de circulation ne sont pas de la monnaie: • Permettent le transfert de la monnaie d’un compte a l’autre. La monnaie ne sort jamais des comptes en banque. Lors d’un paiement par carte bancaire, la carte envoie l’ordre de transférer une somme d’un compte a l’autre. La monnaie ne circule jamais sur un autre support que les comptes en banque. Les cartes bancaires n’ont pas de valeur intrinseque. • Les banquiers appellent les instruments de circulation de la monnaie des moyens de paiement en monnaie scripturale Séance 2 Année 2015-2016 9
  • 10. Retour sur les formes de monnaie utilisées aujourd’hui • Les instruments de circulation les plus utilisés: Séance 2 Année 2015-2016 10
  • 11. Actifs monétaires et actifs non-monétaires • Distinction actif/passif: • Actif = tout ce que l’individu/la société possede, c’est la mesure du patrimoine • Passif = toutes les ressources qui permettent d’acquerir des actifs. Ex: crédit immobilier, dette aupres d’une banque que le contractant doit rembourser • On distingue 3 types d’actifs: • Actifs monétaires: inscrit a l’actif des ANF et au passif des Institutions Financieres et Monétaires (principalement les banques). Forte liquidité => moyen de paiement directement utilisable ou rapidement utilisable sans risques et sans couts Séance 2 Année 2015-2016 11
  • 12. Actifs monétaires et actifs non-monétaires • Actifs non monétaires: Ces actifs ne sont pas directement utilisables, il faut d’abord les transformer en monnaie. • Financiers: actions/obligations. On peut les transformer rapidement en monnaie mais pas sans risque (prix des actifs financiers tres variables). De plus, la transformation est couteuse: frais bancaires • Réels (physique): Ex: l’immobilier. Transformer un actif non monétaire réel en monnaie prend du temps et peu aussi etre couteux. Séance 2 Année 2015-2016 12
  • 13. Définition de la monnaie au sens large: les agrégats M2 et M3 • Ce n’est pas de la vrai monnaie, on parle de quasi-monnaie. Cependant, caractéristiques proche de la monnaie donc les Banques Centrales les integrent dans les statistiques. • M2 = M1 + les autres dépots monétaires • Exemples d’autres dépots monétaires que les DAV: livret A, livret jeune, placement d’épargne logement,… • On assimile ces dépots a de la monnaie car: • Rapidement disponible = liquidité • Tres peu de risques: placements rémunérés • Tres peu de couts pour transformer ces dépots en monnaie Séance 2 Année 2015-2016 13
  • 14. Définition de la monnaie au sens large: les agrégats M2 et M3 • M3 = M2 + instruments négociables (principalement des entreprises) • Instruments négociables: instruments bloqués en général pendant une certaine durée => moins liquide que le reste 1. Dépots a terme 2. Titres de créance = prets de courte durée (moins de 2 ans) 3. OPCVM (Organismes de placements collectifs en valeurs mobilieres) monétaires = porte-feuille de placement s investis dans des titres de court terme • M3 représente la masse monétaire au sens large tandis qu’on appelle M2 l’agrégat intermédiaire Séance 2 Année 2015-2016 14
  • 15. Ou va la richesse? Comment interpréter l’évolution des agrégats monétaires? • Logique d’emboitement des agrégats: on les classe du plus liquide au moins liquide Séance 2 Année 2015-2016 15
  • 16. Ou va la richesse? Comment interpréter l’évolution des agrégats monétaires? • Si l’on veut seulement les autres dépots monétaires: M2 – M1 • Autres dépots + instruments négociables: M3 – M1 • M1 est l’agrégat le plus liquide, M3 – M2 la composante la moins liquide Séance 2 Année 2015-2016 16
  • 17. Ou va la richesse? Comment interpréter l’évolution des agrégats monétaires? • Pourquoi préferer la liquidité? L’arbitrage a l’intérieur de M3 • M1 ne rapporte rien mais les agents ont tendance a préferer détenir des actifs qui ne rapporte rien plutot que M3 – M1 qui sont des dépots presque aussi liquides mais rémunérés => these de la préference pour la liquidité développée par J. M. Keynes • Préférence pour la liquidité: ensemble des raisons économiques et psychologiques qui poussent les agents a garder de la monnaie plutot que des placements rémunérés (principe de précaution). En période de chomage, on remarque généralement que M1 a tendance a augmenter et M3 – M1 a diminuer => illustration du principe de précaution Séance 2 Année 2015-2016 17
  • 18. Ou va la richesse? Comment interpréter l’évolution des agrégats monétaires? • Déterminant des arbitrages a l’intérieur de M3: 1. La préférence pour la liquidité => la part de M2 augmente et celle de M3 – M1 diminue 2. Les taux d’intérets a court terme augmentent => la part de M3 – M1 augmente et la part de M1 diminue Séance 2 Année 2015-2016 18
  • 19. Ou va la richesse? Comment interpréter l’évolution des agrégats monétaires? • Pourquoi préférer les agents financiers? L’arbitrage entre M3 et les agents financiers • L’augmentation ou la diminution de M3 (masse monétaire) dépend des agents financiers (établissements bancaires) • Agents financiers rémunérés en fonction des taux d’intérets de long terme • Ex: Bons du trésor. Un AF achete un bon du trésor a 10 ans pour 1000euros => crédit de 1000euros a l’Etat. Dans 10 ans, l’etat remboursera le capital (les 1000euros) a l’AF. Cependant, il y a un taux d’intéret, 5% par exemple pour rémunérer l’AF. Chaque année, l’AF touche 5% de 1000euros = 50euros. • Ainsi, si le taux d’intéret a long terme augmente il est profitable de placer en agents financiers => obligations (placements a long terme) augmentent et M3 diminue Séance 2 Année 2015-2016 19
  • 20. L’introduction de l’Euro en 1999-2002 • Douze pays concernés par le passage a l’euro et l’abandon de leur monnaie nationale • 01/01/1999: les DAV sont libellés en euros • Monnaie fiduciaire: transition plus compliquée. Du 01/01/2002 au 17/02/2002, en France le franc et l’euro avaient cours libre => situation particuliere ou les deux monnaies étaient en circulation et acceptées. Apres le 17/02/2002, seul l’euro a cours libre en France et dans les pays de la zone euro. Séance 2 Année 2015-2016 20
  • 21. L’introduction de l’Euro en 1999-2002 • Rythme normal de croissance de la monnaie fiduciaire: +5% par mois pour les pieces et +10% par mois pour les billets • Graphique illustrant l’evolution de l’agrégat M1 au moment du passage a l’euro: Séance 2 Année 2015-2016 21
  • 22. L’introduction de l’Euro en 1999-2002 Séance 2 Année 2015-2016 22 • En 2006, on retrouve un niveau normal des agrégats, comparable a celui de 2001, avant l’introduction de l’euro
  • 23. Elements a retenir Séance 2 Année 2015-2016 23 • La définition des agrégats monétaires et leur logique de construction • Comment interpréter l’évolution des agrégats • La distinction entre monnaie scripturale et instrument de circulation