SlideShare une entreprise Scribd logo
Economie monétaire et
financière
3ème Année – 1er Semestre
Paul Angles
Année 2015-2016Séance 4
Séance 4 – La création monétaire
Année 2015-2016 2Séance 4
Plan
1. La hausse tendencielle de la masse monétaire
2. La création monétaire
1. Par crédit bancaire a l’économie
2. Par crédit bancaire au Trésor Public
3. Par achat de devises par les banques aupres des ANF
4. Quelques précisions
3. Les limites a la création monétaire
1. Les opérations avec l’extérieur
2. Les „fuites” en billets de banque
3. Les réserves obligatoires
4. Le besoin de refinancement global et l’importance de la BC
Année 2015-2016 3Séance 4
La hausse tendencielle de la masse monétaire
• Hausse tendencielle = augmentation en moyenne de la masse
monétaire sur longue période
• Contexte de crise économique (ex: crise de 1929) peut
entrainer une diminution de la masse monétaire
• Depuis la 2nde Guerre Mondiale, la masse monétaire
augmente d’année en année dans la plupart des pays
développés.
• Taux de croissance annuel de la masse monétaire d’environ
7%
Année 2015-2016 4Séance 4
La hausse tendencielle de la masse monétaire
• Comment expliquer la hausse tendencielle de la masse
monétaire a l’échelle mondiale?
• Economie mondialisée capitaliste => recherche et besoin de
croissance économique pour que le systeme fonctionne
• Croissance économique = création de richesses donc augmentation
de la masse monétaire
• La monnaie est l’instrument de financement de la croissance
économique
Année 2015-2016 5Séance 4
La hausse tendencielle de la masse monétaire
• L’augmentation de la masse monétaire est principalement
due a l’augmentation de la monnaie scripturale
• La monnaie scripturale augmente grace a la création
monétaire
• Augmentation marginale des billets et pieces en circulation
Année 2015-2016 6Séance 4
La création monétaire
• Pourquoi est-ce que le stock de monnaie en circulation dans
l’économie augmente?
• Distinction Dette/Créance:
• Dette = devoir de rembourser
• Créance = droit a etre remboursé
• Deux types d’agent:
• Agent emprunter: il détient une dette et a un besoin de
financement
• Agent preteur: il détient une créance et a une capacité de
financement
Année 2015-2016 7Séance 4
La création monétaire
• Exemple du bilan simplifié d’une banque (agent preteur):
• Les postes du passif:
• Les DAV
• Les dépots quasi-monétaire: sur livret et a terme
• CODEVI: compte pour le développement industriel => finance des
projets industriels a faible taux
• Certificat de dépot: titres de créance négociable
• Obligations
Année 2015-2016 8Séance 4
La création monétaire
• Les postes de l’actif:
• Devises: peu importantes, elles ne font que circuler. La BC gere les
devises. Les devises sont des créances sur l’étranger
• Créances sur la BC: réserves en monnaie centrale obligatoires et
libres détenues aupres de la BC
• Créances sur le Trésor public: détentrice de Bons du Trésor
• Concours a l’économie: crédits accordés aux ménages et aux
entreprises
• Achats d’obligations et d’actions
• Immobilisations: devises immobilieres
Année 2015-2016 9Séance 4
La création monétaire
• Monnaie (du point de vue des IFM) = dettes qui circulent
dans l’économie
• Monnaie (du point de vue des ANF) = créance sur le systeme
bancaire
• Un acte de création monétaire consiste a transformer des
créances en moyens de paiements
• Seuls les Institutions Financieres et Monétaires (les banques)
peuvent faire de la création monétaire => pouvoir de
transformation des créances en moyen de paiement
Année 2015-2016 10Séance 4
La création monétaire
• Les banques créent de la monnaie scripturale par
monétarisation d’actif n’ayant pas cours légal dans le pays et
par monétarisation de titres de créances commerciales
1. Concours a l’économie (crédit bancaire): Depuis 2001, seuls
les banques commerciales sont en relation avec les
ménages/particuliers. Création monétaire provient
essentiellement de l’octroi de crédits par les banques. Ainsi,
un établissement non bancaire ne peut émettre de la
monnaie car pas de réapprovisionnement possible aupres
de la BC
Année 2015-2016 11Séance 4
La création monétaire
• Exemple de crédit bancaire: Le Crédit Agricole prete 1000
euros a X.
• Le passif de la Banque augmente de 1000 euros => création
de monnaie scripturale ex nihilo (a partir de rien). Les
banques créent leurs propres ressources
• Les crédits font les dépots
Année 2015-2016 12Séance 4
La création monétaire
• Exemple de crédit bancaire: Monsieur X rembourse sa dette
de 1000 euros au Crédit Agricole
• - 1000 sur la créance de X aupres de la banque car la dette
est remboursée => destruction monétaire
Année 2015-2016 13Séance 4
La création monétaire
• Création monétaire in fine: Le montant des intérets payés par
X au Crédit Agricole pour emprunter 1000 euros car le capital
est créé puis détruit.
• Cependant, on a aussi création monétaire sur une année
lorsque le montant des crédits octroyés est supérieur au
montant des crédits remboursés
Année 2015-2016 14Séance 4
La création monétaire
2. Crédit bancaire au Trésor Public:
• Pour financer l’économie, le Trésor Public émet des Bons du
Trésor
• Financement orthodoxe: Bons du Trésor achetés par des agents
non financiers (ménages, entreprises) => non-monétaire et non-
inflationiste
• Financement non-orthodoxe: Titres achetés par des banques
commerciales qui peuvent se retrouvées dans le portefeuille de la
BC lors de refinancement en monnaie centrale contre titres
Année 2015-2016 15Séance 4
La création monétaire
• Création monétaire lorsque les Bons du Trésor sont achetés
par les banques commerciales => pret fait par les banques
commerciales a l’Etat
• Pour l’instant, aucune création monétaire car on est sur le
marché interbancaire
Année 2015-2016 16Séance 4
La création monétaire
Année 2015-2016 17Séance 4
• Grace a l’argent emprunté, l’Etat peut par exemple payer un
fonctionnaire => compte du fonctionnaire crédité d’une
somme = création monétaire
La création monétaire
3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF:
• Une devise est une monnaie qui n’a pas cours légal dans le
pays
• Les devises sont monétarisés en euros (ou dans la devise qui
a cours légal) => création brute de monnaie
• L’entrée de devise est un facteur autonome de liquidité
bancaire car les banques rétrocedent leurs excédents a la BC
=> devises synonyme de liberté face a la BC
Année 2015-2016 18Séance 4
La création monétaire
3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF:
• Opérations avec des devises:
• Importations/Exportations: pour acheter des produits a l’étranger
on va avoir besoin de devises. On en recoit lorsque l’on vend a
l’étranger
• Entrée/Sortie de capitaux: un entrepreneur achete une usine a
l’étranger = sortie de capitaux
• Un pays qui exporte plus qu’il n’importe accumule des
devises => échanger en euros on a de la création monétaire
Année 2015-2016 19Séance 4
La création monétaire
3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF:
• Un pays qui a plus d’importations que d’exportations achete
a l’étranger => besoin de devises
• On achete des devises avec des euros => destruction
monétaire
• Exemple: Y demande a sa banque 180$ pour acheter des
biens au USA
Année 2015-2016 20Séance 4
La création monétaire
• Lorsque la balance des paiements est déficitaire
Importations > Exportations
• On a une destrcution nette de monnaie
Influence déflationiste sur la masse monétaire interne
Année 2015-2016 21Séance 4
La création monétaire
4. Quelques précisions sur la création monétaire:
• 2 sources de création monétaire:
• Interne = Crédit bancaire (ANF, Trésor Public)
• Externe = Change de devise, autonome de la BC
• 2 types de financement:
• Monétaire: privilege des IFM. Le preteur donne des fonds a un
emprunteur par crédit bancaire => création ex nihilo
• Non monétaire: Lorsque les intermédiaires financiers font des
crédits => ils pretent de l’épargne collectée au préalable
Année 2015-2016 22Séance 4
La création monétaire
4. Quelques précisions sur la création monétaire:
• 2 types de mouvements de la monnaie:
• Emission de monnaie: circulation de monnaie a stock constant. Ex:
on dépose 100 euros a la banque en billets, ils deviennent 100
euros en monnaie scripturale écrit sur notre compte en banque =>
émission et non création de monnaie
• Création de monnaie: le stock de monnaie varie, il augmente tres
généralement
Année 2015-2016 23Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Schéma entre les tois types d’acteurs de la création
monétaire:
• Comme tous les agents, les banques doivent équilibrer leurs
bilans => possibles problemes de refinancement
• Comment expliquer ce phénomene? Comment fonctionne le
refinancement des banques commerciales?
Année 2015-2016 24Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Liquidité bancaire: quantité de monnaie centrale détenue par
les banques
• La liquidité bancaire peut varier en fonction de 3 facteurs:
• Les opérations avec l’extérieur
• Les „fuites” en billets de banque
• Les réserves obligatoires
Année 2015-2016 25Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Les opérations avec l’extérieur:
• ANF déposent des devises a la banque. La banque dépose a
son tour ces devises sur son compte a la BC qui rachete les
devises contre des euros. La quantité de monnaie centrale
détenue par la banque augmente. Ainsi:
• ANF excédentaires en devises => dépots des banques augmentent
et besoin de refinancement diminue
• ANF déficitaire en devises => banques puis BC vendent des devises,
dépots des banques diminuent et le besoin de refinancement
augmente
Année 2015-2016 26Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Les „fuites” en billets de banque:
• Billets = 15% environ de M1
• Lorsque la banque fait crédit de 100 euros, en moyenne 15
euros vont circuler en billets dans l’économie
• La banque demande donc 15 euros a la BC pour équilibrer
• Ainsi, si on a une forte demande de billets des ANF => dépots
des banques diminuent et le besoin en refinancement
augmente
Année 2015-2016 27Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Les réserves obligatoires:
• C’est une somme que les banques sont obligées de concerver
en permanence sur leurs comptes aupres de la BC
• Cette norme prudentielle est nomée ratio de Cooke. Le ratio
est aujourd’hui fixé a 8%
• C’est un ratio de solvabilité qui indique la capacité de la
banque a rembourser l’intégralité de ses engagements en cas
de liquidation totale
Année 2015-2016 28Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Les réserves obligatoires:
• Concretement si une banque a des dépots de 1000 euros sur
ces comptes clients, elle doit avoir en permanence 80 euros
en monnaie centrale
• Ainsi, lorsque les dépots des banques augmentent par l’octroi
de crédits par exemple, la banque fait face a un besoin de
refinancement pour respecter le ratio de Cooke
Année 2015-2016 29Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Les deux premiers facteurs (opérations avec l’extérieur et les
„fuites” en billets) sont assez aléatoires
• Peu de controle de la BC qui ne peut influencer le niveau des
importations/exportations
• Le troisieme facteur (réserves obligatoires) dépend
directement de la BC qui le controle et contribue a en fixer le
niveau
Année 2015-2016 30Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Le refinancement des banques par la BC:
• La BC refinance les banques en créant une créance sur elle-
meme => crédite les comptes courants des banques
• Par acquisition de devises: La BC ne peut refuser d’échanger des
devises contre de la monnaie centrale
• Par acquisition de titres: Lorsqu’une banque a besoin de liquidités
pour couvrir l’octroi de crédit, elle sort des titres de son portefeuille
qu’elle échange contre de la monnaie centrale => role de preteur
en dernier ressort de la BC qui finance en seconde position
l’opération de crédit
Année 2015-2016 31Séance 4
Les limites a la création monétaire
• Résumé schématique:
Année 2015-2016 32Séance 4
Les limites a la création monétaire
• On voit que lorsque qu’une banque veur preter 1000 euros,
elle doit elle-meme emprunter 300 euros
Les banques sont donc contraintes et ne peuvent pas preter
a l’infini
C’est a cause des besoins de refinancement que les banques
vont limiter la création monétaire. Ainsi, elle controle
indirectement la quantité de monnaie en circulation dans
l’économie
Année 2015-2016 33Séance 4
Conclusion
Année 2015-2016 34Séance 4
Concepts a retenir
Année 2015-2016 35Séance 4
• La monnaie comme dette des banques qui circule
• Les sources et les limites de la création monétaire
• L’influence de la BC sur la quantité de monnaie en circulation

Contenu connexe

Tendances

Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
Hicham Talbi
 
Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
Paul Angles
 
Cou rs de methodologie
Cou rs de methodologieCou rs de methodologie
Cou rs de methodologieTelelaz Galaa
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
ahmed bne
 
Nadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risqueNadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risquenadia7jolie
 
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comOutils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]OULAAJEB YOUSSEF
 
Schema etude-de-projet
Schema etude-de-projetSchema etude-de-projet
Schema etude-de-projet
Fatima Abboud
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Lotfi TALEB, ESSECT
 
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaieAbdel Hakim
 
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGADecisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
ISMAIEL KUN
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Pascal Thery Formations
 
Cours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaireCours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaire
ghita ghaytouta
 
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risquesLes outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Le circuit economique
Le circuit economiqueLe circuit economique
Le circuit economiquezaidmeziani
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
Adnane El Binnani
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissementZouhir Nmili
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
BEL MRHAR Mohamed Amine
 

Tendances (20)

Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
 
Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
 
Cou rs de methodologie
Cou rs de methodologieCou rs de methodologie
Cou rs de methodologie
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
 
Nadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risqueNadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risque
 
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comOutils de pilotage des rh / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Outils de pilotage des rh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
 
Budget exercices
Budget exercicesBudget exercices
Budget exercices
 
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]3  gestion-de_la_tr_sorerie[1]
3 gestion-de_la_tr_sorerie[1]
 
Schema etude-de-projet
Schema etude-de-projetSchema etude-de-projet
Schema etude-de-projet
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
 
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
 
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGADecisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Cours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaireCours+ gestion-budgétaire
Cours+ gestion-budgétaire
 
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risquesLes outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
 
Le circuit economique
Le circuit economiqueLe circuit economique
Le circuit economique
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
 
Techniques bancaires
Techniques bancairesTechniques bancaires
Techniques bancaires
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissement
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
 

En vedette

Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.comLc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
Manar Sefiane
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financière
Manar Sefiane
 
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
穆罕 默德穆罕
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigés
RAMZI EL IDRISSI
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreIcam Elasfar
 
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspot
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspotComptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspot
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspotManar Sefiane
 
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
Manar Sefiane
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
穆罕 默德穆罕
 
Comptabilité generale
Comptabilité generaleComptabilité generale
Comptabilité generaleAbdel Hakim
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
bouchra elabbadi
 
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
Abdelouahed Abdou
 
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
bouchra elabbadi
 

En vedette (14)

Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.comLc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
Lc s2 www.cours-fsjes.blogspot.com
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financière
 
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
Cgaudit2009 111017194600-phpapp02
 
economie monetaire
economie monetaireeconomie monetaire
economie monetaire
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigés
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financière
 
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspot
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspotComptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspot
Comptailité analytique s3_mme el hassani_www.cours-fsjes.blogspot
 
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
Gestiondesoprationsattijariwafaebanquegesteco 130822054647-phpapp02 (1) (1)
 
Les bases de la communication
Les bases de la communicationLes bases de la communication
Les bases de la communication
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
 
Comptabilité generale
Comptabilité generaleComptabilité generale
Comptabilité generale
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
 
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
Développement de modules pour odoo (anciennement OpenERP): exemples et exerci...
 
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
 

Similaire à La création monétaire

Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
Séance 2   économie monétaire - la création monétaireSéance 2   économie monétaire - la création monétaire
Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
Esteban Giner
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
Paul Angles
 
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Malek281375
 
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.pptL3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
MouadS1
 
BanqueEconomie
BanqueEconomieBanqueEconomie
BanqueEconomie
sbarnech
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaie
Paul Angles
 
Comptabilite generale-i
Comptabilite generale-iComptabilite generale-i
Comptabilite generale-i
youssefGhazouani1
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Wadiaa Piczo
 
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptxModule-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
CHEKLEKBIREMALAININE
 
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
Sosthene Lasm , MBA
 
Économie du Développement seance 8.pdf
Économie du Développement seance 8.pdfÉconomie du Développement seance 8.pdf
Économie du Développement seance 8.pdf
CarolCordilha1
 
Gestion f abdelah : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Gestion f abdelah   : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comGestion f abdelah   : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Gestion f abdelah : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionCours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Abdo attar
 
Role des autorités monétaires
Role des autorités monétairesRole des autorités monétaires
Role des autorités monétaires
Manon Cuylits
 
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
Forums financiers de Wallonie
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
Jean Crusol
 
Formation ibge iii.1. sources financement de l'entreprise 26-04-12
Formation ibge   iii.1.  sources financement de l'entreprise 26-04-12Formation ibge   iii.1.  sources financement de l'entreprise 26-04-12
Formation ibge iii.1. sources financement de l'entreprise 26-04-12impulse.brussels
 

Similaire à La création monétaire (20)

Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
Séance 2   économie monétaire - la création monétaireSéance 2   économie monétaire - la création monétaire
Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
 
Eco mon 2
Eco mon 2Eco mon 2
Eco mon 2
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
 
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
 
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.pptL3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
L3_CCA_FE_SEANCE_1_FINANCE_ENTRE_INTRO_V_PROF.ppt
 
BanqueEconomie
BanqueEconomieBanqueEconomie
BanqueEconomie
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaie
 
Comptabilite generale-i
Comptabilite generale-iComptabilite generale-i
Comptabilite generale-i
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
 
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptxModule-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
Module-Techniques-Bancassurances-E-learning Très important.pptx
 
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
Formation bourse astuces pour bien gerer son argent
 
50348983
5034898350348983
50348983
 
Économie du Développement seance 8.pdf
Économie du Développement seance 8.pdfÉconomie du Développement seance 8.pdf
Économie du Développement seance 8.pdf
 
Gestion f abdelah : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Gestion f abdelah   : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comGestion f abdelah   : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Gestion f abdelah : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
 
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionCours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
 
Role des autorités monétaires
Role des autorités monétairesRole des autorités monétaires
Role des autorités monétaires
 
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
La réponse des banques centrales à la dépression économique. Faut-il monétise...
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
 
Rapport de stage Bmce3
Rapport de stage Bmce3Rapport de stage Bmce3
Rapport de stage Bmce3
 
Formation ibge iii.1. sources financement de l'entreprise 26-04-12
Formation ibge   iii.1.  sources financement de l'entreprise 26-04-12Formation ibge   iii.1.  sources financement de l'entreprise 26-04-12
Formation ibge iii.1. sources financement de l'entreprise 26-04-12
 

Plus de Paul Angles

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
Paul Angles
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
Paul Angles
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
Paul Angles
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
Paul Angles
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
Paul Angles
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
Paul Angles
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Paul Angles
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
Paul Angles
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
Paul Angles
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 
L'inflation
L'inflationL'inflation
L'inflation
Paul Angles
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
Paul Angles
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Paul Angles
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
Paul Angles
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Paul Angles
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 

Plus de Paul Angles (17)

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
L'inflation
L'inflationL'inflation
L'inflation
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 

La création monétaire

  • 1. Economie monétaire et financière 3ème Année – 1er Semestre Paul Angles Année 2015-2016Séance 4
  • 2. Séance 4 – La création monétaire Année 2015-2016 2Séance 4
  • 3. Plan 1. La hausse tendencielle de la masse monétaire 2. La création monétaire 1. Par crédit bancaire a l’économie 2. Par crédit bancaire au Trésor Public 3. Par achat de devises par les banques aupres des ANF 4. Quelques précisions 3. Les limites a la création monétaire 1. Les opérations avec l’extérieur 2. Les „fuites” en billets de banque 3. Les réserves obligatoires 4. Le besoin de refinancement global et l’importance de la BC Année 2015-2016 3Séance 4
  • 4. La hausse tendencielle de la masse monétaire • Hausse tendencielle = augmentation en moyenne de la masse monétaire sur longue période • Contexte de crise économique (ex: crise de 1929) peut entrainer une diminution de la masse monétaire • Depuis la 2nde Guerre Mondiale, la masse monétaire augmente d’année en année dans la plupart des pays développés. • Taux de croissance annuel de la masse monétaire d’environ 7% Année 2015-2016 4Séance 4
  • 5. La hausse tendencielle de la masse monétaire • Comment expliquer la hausse tendencielle de la masse monétaire a l’échelle mondiale? • Economie mondialisée capitaliste => recherche et besoin de croissance économique pour que le systeme fonctionne • Croissance économique = création de richesses donc augmentation de la masse monétaire • La monnaie est l’instrument de financement de la croissance économique Année 2015-2016 5Séance 4
  • 6. La hausse tendencielle de la masse monétaire • L’augmentation de la masse monétaire est principalement due a l’augmentation de la monnaie scripturale • La monnaie scripturale augmente grace a la création monétaire • Augmentation marginale des billets et pieces en circulation Année 2015-2016 6Séance 4
  • 7. La création monétaire • Pourquoi est-ce que le stock de monnaie en circulation dans l’économie augmente? • Distinction Dette/Créance: • Dette = devoir de rembourser • Créance = droit a etre remboursé • Deux types d’agent: • Agent emprunter: il détient une dette et a un besoin de financement • Agent preteur: il détient une créance et a une capacité de financement Année 2015-2016 7Séance 4
  • 8. La création monétaire • Exemple du bilan simplifié d’une banque (agent preteur): • Les postes du passif: • Les DAV • Les dépots quasi-monétaire: sur livret et a terme • CODEVI: compte pour le développement industriel => finance des projets industriels a faible taux • Certificat de dépot: titres de créance négociable • Obligations Année 2015-2016 8Séance 4
  • 9. La création monétaire • Les postes de l’actif: • Devises: peu importantes, elles ne font que circuler. La BC gere les devises. Les devises sont des créances sur l’étranger • Créances sur la BC: réserves en monnaie centrale obligatoires et libres détenues aupres de la BC • Créances sur le Trésor public: détentrice de Bons du Trésor • Concours a l’économie: crédits accordés aux ménages et aux entreprises • Achats d’obligations et d’actions • Immobilisations: devises immobilieres Année 2015-2016 9Séance 4
  • 10. La création monétaire • Monnaie (du point de vue des IFM) = dettes qui circulent dans l’économie • Monnaie (du point de vue des ANF) = créance sur le systeme bancaire • Un acte de création monétaire consiste a transformer des créances en moyens de paiements • Seuls les Institutions Financieres et Monétaires (les banques) peuvent faire de la création monétaire => pouvoir de transformation des créances en moyen de paiement Année 2015-2016 10Séance 4
  • 11. La création monétaire • Les banques créent de la monnaie scripturale par monétarisation d’actif n’ayant pas cours légal dans le pays et par monétarisation de titres de créances commerciales 1. Concours a l’économie (crédit bancaire): Depuis 2001, seuls les banques commerciales sont en relation avec les ménages/particuliers. Création monétaire provient essentiellement de l’octroi de crédits par les banques. Ainsi, un établissement non bancaire ne peut émettre de la monnaie car pas de réapprovisionnement possible aupres de la BC Année 2015-2016 11Séance 4
  • 12. La création monétaire • Exemple de crédit bancaire: Le Crédit Agricole prete 1000 euros a X. • Le passif de la Banque augmente de 1000 euros => création de monnaie scripturale ex nihilo (a partir de rien). Les banques créent leurs propres ressources • Les crédits font les dépots Année 2015-2016 12Séance 4
  • 13. La création monétaire • Exemple de crédit bancaire: Monsieur X rembourse sa dette de 1000 euros au Crédit Agricole • - 1000 sur la créance de X aupres de la banque car la dette est remboursée => destruction monétaire Année 2015-2016 13Séance 4
  • 14. La création monétaire • Création monétaire in fine: Le montant des intérets payés par X au Crédit Agricole pour emprunter 1000 euros car le capital est créé puis détruit. • Cependant, on a aussi création monétaire sur une année lorsque le montant des crédits octroyés est supérieur au montant des crédits remboursés Année 2015-2016 14Séance 4
  • 15. La création monétaire 2. Crédit bancaire au Trésor Public: • Pour financer l’économie, le Trésor Public émet des Bons du Trésor • Financement orthodoxe: Bons du Trésor achetés par des agents non financiers (ménages, entreprises) => non-monétaire et non- inflationiste • Financement non-orthodoxe: Titres achetés par des banques commerciales qui peuvent se retrouvées dans le portefeuille de la BC lors de refinancement en monnaie centrale contre titres Année 2015-2016 15Séance 4
  • 16. La création monétaire • Création monétaire lorsque les Bons du Trésor sont achetés par les banques commerciales => pret fait par les banques commerciales a l’Etat • Pour l’instant, aucune création monétaire car on est sur le marché interbancaire Année 2015-2016 16Séance 4
  • 17. La création monétaire Année 2015-2016 17Séance 4 • Grace a l’argent emprunté, l’Etat peut par exemple payer un fonctionnaire => compte du fonctionnaire crédité d’une somme = création monétaire
  • 18. La création monétaire 3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF: • Une devise est une monnaie qui n’a pas cours légal dans le pays • Les devises sont monétarisés en euros (ou dans la devise qui a cours légal) => création brute de monnaie • L’entrée de devise est un facteur autonome de liquidité bancaire car les banques rétrocedent leurs excédents a la BC => devises synonyme de liberté face a la BC Année 2015-2016 18Séance 4
  • 19. La création monétaire 3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF: • Opérations avec des devises: • Importations/Exportations: pour acheter des produits a l’étranger on va avoir besoin de devises. On en recoit lorsque l’on vend a l’étranger • Entrée/Sortie de capitaux: un entrepreneur achete une usine a l’étranger = sortie de capitaux • Un pays qui exporte plus qu’il n’importe accumule des devises => échanger en euros on a de la création monétaire Année 2015-2016 19Séance 4
  • 20. La création monétaire 3. Acquisition de devises par les banques aupres des ANF: • Un pays qui a plus d’importations que d’exportations achete a l’étranger => besoin de devises • On achete des devises avec des euros => destruction monétaire • Exemple: Y demande a sa banque 180$ pour acheter des biens au USA Année 2015-2016 20Séance 4
  • 21. La création monétaire • Lorsque la balance des paiements est déficitaire Importations > Exportations • On a une destrcution nette de monnaie Influence déflationiste sur la masse monétaire interne Année 2015-2016 21Séance 4
  • 22. La création monétaire 4. Quelques précisions sur la création monétaire: • 2 sources de création monétaire: • Interne = Crédit bancaire (ANF, Trésor Public) • Externe = Change de devise, autonome de la BC • 2 types de financement: • Monétaire: privilege des IFM. Le preteur donne des fonds a un emprunteur par crédit bancaire => création ex nihilo • Non monétaire: Lorsque les intermédiaires financiers font des crédits => ils pretent de l’épargne collectée au préalable Année 2015-2016 22Séance 4
  • 23. La création monétaire 4. Quelques précisions sur la création monétaire: • 2 types de mouvements de la monnaie: • Emission de monnaie: circulation de monnaie a stock constant. Ex: on dépose 100 euros a la banque en billets, ils deviennent 100 euros en monnaie scripturale écrit sur notre compte en banque => émission et non création de monnaie • Création de monnaie: le stock de monnaie varie, il augmente tres généralement Année 2015-2016 23Séance 4
  • 24. Les limites a la création monétaire • Schéma entre les tois types d’acteurs de la création monétaire: • Comme tous les agents, les banques doivent équilibrer leurs bilans => possibles problemes de refinancement • Comment expliquer ce phénomene? Comment fonctionne le refinancement des banques commerciales? Année 2015-2016 24Séance 4
  • 25. Les limites a la création monétaire • Liquidité bancaire: quantité de monnaie centrale détenue par les banques • La liquidité bancaire peut varier en fonction de 3 facteurs: • Les opérations avec l’extérieur • Les „fuites” en billets de banque • Les réserves obligatoires Année 2015-2016 25Séance 4
  • 26. Les limites a la création monétaire • Les opérations avec l’extérieur: • ANF déposent des devises a la banque. La banque dépose a son tour ces devises sur son compte a la BC qui rachete les devises contre des euros. La quantité de monnaie centrale détenue par la banque augmente. Ainsi: • ANF excédentaires en devises => dépots des banques augmentent et besoin de refinancement diminue • ANF déficitaire en devises => banques puis BC vendent des devises, dépots des banques diminuent et le besoin de refinancement augmente Année 2015-2016 26Séance 4
  • 27. Les limites a la création monétaire • Les „fuites” en billets de banque: • Billets = 15% environ de M1 • Lorsque la banque fait crédit de 100 euros, en moyenne 15 euros vont circuler en billets dans l’économie • La banque demande donc 15 euros a la BC pour équilibrer • Ainsi, si on a une forte demande de billets des ANF => dépots des banques diminuent et le besoin en refinancement augmente Année 2015-2016 27Séance 4
  • 28. Les limites a la création monétaire • Les réserves obligatoires: • C’est une somme que les banques sont obligées de concerver en permanence sur leurs comptes aupres de la BC • Cette norme prudentielle est nomée ratio de Cooke. Le ratio est aujourd’hui fixé a 8% • C’est un ratio de solvabilité qui indique la capacité de la banque a rembourser l’intégralité de ses engagements en cas de liquidation totale Année 2015-2016 28Séance 4
  • 29. Les limites a la création monétaire • Les réserves obligatoires: • Concretement si une banque a des dépots de 1000 euros sur ces comptes clients, elle doit avoir en permanence 80 euros en monnaie centrale • Ainsi, lorsque les dépots des banques augmentent par l’octroi de crédits par exemple, la banque fait face a un besoin de refinancement pour respecter le ratio de Cooke Année 2015-2016 29Séance 4
  • 30. Les limites a la création monétaire • Les deux premiers facteurs (opérations avec l’extérieur et les „fuites” en billets) sont assez aléatoires • Peu de controle de la BC qui ne peut influencer le niveau des importations/exportations • Le troisieme facteur (réserves obligatoires) dépend directement de la BC qui le controle et contribue a en fixer le niveau Année 2015-2016 30Séance 4
  • 31. Les limites a la création monétaire • Le refinancement des banques par la BC: • La BC refinance les banques en créant une créance sur elle- meme => crédite les comptes courants des banques • Par acquisition de devises: La BC ne peut refuser d’échanger des devises contre de la monnaie centrale • Par acquisition de titres: Lorsqu’une banque a besoin de liquidités pour couvrir l’octroi de crédit, elle sort des titres de son portefeuille qu’elle échange contre de la monnaie centrale => role de preteur en dernier ressort de la BC qui finance en seconde position l’opération de crédit Année 2015-2016 31Séance 4
  • 32. Les limites a la création monétaire • Résumé schématique: Année 2015-2016 32Séance 4
  • 33. Les limites a la création monétaire • On voit que lorsque qu’une banque veur preter 1000 euros, elle doit elle-meme emprunter 300 euros Les banques sont donc contraintes et ne peuvent pas preter a l’infini C’est a cause des besoins de refinancement que les banques vont limiter la création monétaire. Ainsi, elle controle indirectement la quantité de monnaie en circulation dans l’économie Année 2015-2016 33Séance 4
  • 35. Concepts a retenir Année 2015-2016 35Séance 4 • La monnaie comme dette des banques qui circule • Les sources et les limites de la création monétaire • L’influence de la BC sur la quantité de monnaie en circulation