SlideShare une entreprise Scribd logo
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 1	
  
Rapport sur la mobilité professionnelle
entre le Lycée polyvalent de la Tourelle à Sarcelles
et le Adoph-Kolping-Berufskolleg à Kerpen-Horrem / Köln
2015-2016
I – Mobilité professionnelle
Des acteurs français et allemands
Un exemple de coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation
L’épreuve de mobilité
II – Mise en œuvre de synergies entre les secteurs éducatifs
Acquisition de compétences professionnelles par une approche actionnelle
Interdisciplinarité
Enjeu interculturel de l’enseignement de l’allemand au lycée : un trait d’Union Européenne
III – Voyage découverte des cinq sens
Une pédagogie par le jeu
Le bruit de l’eau
Voir l’histoire : La « légende des Milles et une Nuits enchâssée dans l’Evangile »
Au parfum de l’histoire
Destin de stars
Les contraintes du jeu
IV – L’épreuve de l’étranger
Une autre politique de formation professionnelle
Auto-luminescence du regard écologique
Féconder le ‘propre’ par la médiation de ‘l’étranger’
Remerciements
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 2	
  
Rapport sur la mobilité professionnelle Sarcelles – Horrem/Köln 2015-2016
I – Mobilité professionnelle
Des acteurs français et allemands
La mobilité professionnelle entre le Lycée polyvalent de la Tourelle1
à Sarcelles et le Adolf-Kolping-
Berufskolleg2
à Horrem/Cologne a été organisée du 10/01 au 16/01/2016 en Allemagne, puis du 10/04 au
16/04/2016 en France grâce au soutien financier et pédagogique de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse
(OFAJ), de son grand partenaire associatif Culture et Liberté / Arbeit und Leben NRW, et grâce aux actions
entreprises par le chef d’établissement du Lycée de la Tourelle, Monsieur Le Calvez. L’obtention de ces
diverses subventions a permis la gratuité du déplacement professionnel des vingt élèves de la classe de 1ère
EECA en formation aux Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés et qui séjournaient pour la
première fois une semaine en Allemagne, recevant en retour vingt-trois homologues allemands.
Un exemple de coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation
Au titre d’états membres de l’Union européenne et de l’Espace économique européen, la France et l’Allemagne
ont mis cette année en application, à l’échelle de deux établissements scolaires très engagés, les initiatives
menées dans le cadre du processus de Bologne ; et élaboré un programme pédagogique original et
minutieusement préparé grâce au déplacement préalable d’une délégation de professeurs et responsables
administratifs français et allemands d’une rive à l’autre du Rhin. Soucieux de former leurs élèves à une
économie de la connaissance compétitive et dynamique, le lycée de la Tourelle et le Adolf-Kolping-
Berufskolleg sont parvenus à faire coopérer des élèves en formation professionnelle qui ne parlent pas la langue
du pays d’accueil et ne sont, de surcroît, pas accoutumés aux voyages ni échanges internationaux. De ces stages
successifs qui mettent à l’honneur le programme « Education et Formation 2020 » adopté en 2009 par la
Commission Européenne et les états membres, sont nées des créations originales, résultats tangibles d’un
savoir-faire professionnel acquis en interagissant de manière productive et encadrée, en travaillant ensemble à
un projet final validé par une épreuve.
L’épreuve de mobilité
Cette mobilité franco-allemande équivalente à une semaine de « Période de Formation en Milieu Professionnel
(PFMP) » a été validée, dans le cadre de la formation des électrotechniciens préparant le Baccalauréat
professionnel, par une épreuve facultative de mobilité qui présente le double avantage de permettre l’obtention
d’une attestation de stage appelée « Euromobipro » et de relier ainsi le cadre de qualification national au cadre
européen des certifications. Cette épreuve qui valorise le diplôme du Baccalauréat Professionnel et dont la
première partie s’est déroulée à l’issue d’une réalisation en électrotechnique sous contrôle des instructeurs
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
1	
  Lycée polyvalent de la Tourelle, 8 Rue Fernand Léger 95200 Sarcelles, France
2
Adolf-Kolping-Berufskolleg, Europaschule und Berufliches Gymnasium, Schule für Technik und Medien des Rhein-Erft-Kreises,
Ina-Seidel-Straße 11 50169 Kerpen-Horrem, Deutschand	
  
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 3	
  
allemands, a eu pour objectif en sa deuxième partie organisée en France l’évaluation des compétences
professionnelles et interculturelles acquises par les lycéens grâce à leur séjour en Allemagne.
II – Mise en œuvre de synergies entre les secteurs éducatifs
Acquisition de compétences professionnelles par une approche actionnelle
Les compétences mises en jeu à travers la réalisation technique du cadre photo lumineux choisi comme projet
pédagogique par l’équipe des professeurs allemands ont ciblé la spécialité des élèves français en
électrotechnique, mais ont aussi permis d’élargir leur champ de connaissances théoriques et pratiques non
requises dans le cadre du baccalauréat ELEEC. S’ils se sont retrouvés en terrain connu par leur pratique
courante de la lecture de schémas du type « circuit imprimé » entre autres, les élèves de Sarcelles ont acquis en
Allemagne la technique de soudure à l’étain et étudié de façon exhaustive le composant électronique de la DEL,
notion rapidement abordée en Terminale lors de l’étude de la conversion et/ou modulation de l’énergie
électrique et limitée au cas de la diode traditionnelle. Chaque élève a donc été capable à l’issue de la mobilité
d’utiliser de façon différenciée les diodes électroluminescentes de type DEL ou LED dans le but de réaliser les
circuits électrotechniques permettant l’illumination du cadre photo. Individuellement sélectionné, le motif de la
photo a montré l’affection particulière des Français pour la ville de Cologne dont ils souhaitaient en grande
majorité ramener des vues rendues spectaculaires par l’effet de luminescence obtenu. Aussi le choix du projet
pédagogique a-t-il permis, outre l’exploration de domaines relativement inconnus des Français, une
identification immédiate avec le lieu géographique de la mobilité.
L’équipe pédagogique française a, de son côté, choisi de faire travailler l’ensemble des participants sur un projet
commun à caractère ludique dont la finalité menait à un championnat opposant trois équipes franco-allemandes.
Entièrement conditionnée par un travail en équipe bien coordonné, la réalisation du jeu de questions/réponses
mis en scène comme un jeu de plateau inspiré du Trivial Poursuit, a non seulement permis de réinvestir toutes
les compétences acquises en Allemagne, mais a aussi mobilisé les trois groupes de travail, ensemble engagés
dans un parcours pédagogique dynamique au rythme soutenu d’un passage obligé par les trois ateliers visités en
alternance. Responsables de l’avancée de leurs travaux aux différents postes de travail, les duos franco-
allemands se sont sensiblement rapprochés et ont développé un bel esprit d’équipe. Aussi ont-ils
successivement éprouvé leurs compétences au poste de fabrication de câbles par soudures à étain, au poste du
câblage des pupitres joueurs, au poste mécanique de découpe et perçage des pièces où le rail DIN, par exemple,
a été découpé et fixé à l’intérieur du pupitre animateur. Déjà familiarisés avec l’étude et la lecture d’un schéma
électrique complexe, les lycéens allemands ont en revanche découvert la simulation des principes de
fonctionnement sur ordinateur grâce au logiciel SCHEMAPLIC utilisé par les lycéens français durant leur
spécialisation en électronique. Ils ont en outre approfondi l’étude théorique du relais électromagnétique qui a
constitué un des apports pédagogiques principaux nécessaires à la réalisation du projet final.
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 4	
  
Interdisciplinarité
La fabrication des cadres photos que chaque élève français a pu rapporter chez soi d’Allemagne, de même que
la réalisation en France du jeu de rapidité dont la performance fut expérimentée lors de la compétition finale,
ont requis des compétences professionnelles en électrotechnique, informatique et technique notamment, mais
ont sollicité maintes disciplines connexes et transversales, générant une véritable dynamique interdisciplinaire
au sein des établissements respectifs.
Spécialisé dans les sciences des médias, de l’information et de la communication, le lycée professionnel Adolf-
Kolping a ainsi fait appel au secteur de la technique de l’image numérique et du design graphique, une autre
discipline phare de l’établissement, pour procéder à l’impression de haute qualité des photos à insérer dans les
cadres. Du côté français, le choix de réaliser un projet commun et ludique qui avait en outre l’avantage de
satisfaire aux exigences matérielles imposées par le transport en train (taille, poids, connectiques sécurisées
extérieures aux pupitres, utilisation de la tension de sécurité 24VAC), a permis de faire intervenir plusieurs
secteurs éducatifs au sein du Lycée de la Tourelle. Ainsi, les pupitres joueurs ont été réalisés grâce à un procédé
de prototypage rapide utilisé dans le secteur STI2D dont une des spécialités est l’Innovation Technologique et
l’Eco-Conception. Les lycéens avec la spécialité I.T.E.C. étudient et recherchent en effet des solutions
techniques innovantes relatives aux produits manufacturés et utilisent une machine de découpe laser 2D ainsi
qu’une machine de pliage qui ont permis de découper, façonner, et plier le PVC utilisé pour réaliser les pupitres
et autres supports matériels du jeu. Choisie pour sa transparence, cette matière façonnable rendait bien visible
les différentes composantes de l'objet technique, entre autres la pièce centrale préalablement créée sur le logiciel
SolidWorks par les étudiants et collègues de STI2D-ITEC destinée à assurer le pilotage des machines à
commande numérique.
Aussi la mobilité a-t-elle, d’une part, permis de faire coopérer différents secteurs professionnels, instaurant un
dialogue et une émulation réciproque entre les différentes spécialités ; mais elle a, d’autre part, initié une
coopération du lycée technique et général avec les secteurs du lycée professionnel de la Tourelle. Les collègues
de l'enseignement général, professeurs de français, d’histoire-géographie, de PSE, d’Arts appliqués, et de
construction mécanique ont ainsi participé de manière active à l’encadrement des lycéens français et allemands
lors des visites d’entreprises, du site de Paris/Rueil-Malmaison, mais aussi lors de la découverte du centre ville
de Cologne et de Paris, et assuré la transmission d’un savoir diversifié grâce à leur approche spécifique.
Enjeu interculturel de l’enseignement de l’allemand au lycée : un trait d’Union Européenne
L’entière participation du professeur d’allemand au programme de mobilité a facilité la communication des
lycéens allemands en France et des lycéens français à Cologne, la prise de contact réciproque des élèves, mais a
aussi permis l’approfondissement des relations entre les deux établissements et leurs collègues. La bonne
connaissance de la sensibilité et de la pensée germanique a contribué à entretenir le ton chaleureux des relations
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 5	
  
établi dès le départ entre les deux établissements et à préparer, par ailleurs, les lycéens français à leur immersion
dans l’univers étranger.
- D’un point de vue scolaire, la traduction en allemand technique du projet pédagogique développé par les
professeurs en électrotechnique (« Question pour un mobile » / « Wenn Mobilität zum Geschwindigkeitsspiel
wird ») à l’adresse des lycéens arrivés en France sans connaissance du français, s’est avérée utile ; de même le
soutien apporté au travail de traduction des animateurs linguistiques de l’organisme Culture et Liberté / Arbeit
und Leben NRW a contribué à rassurer les élèves et à assurer le niveau professionnel de leurs performances.
- Dans une phase préliminaire, douze heures d’initiation linguistique ont familiarisé les lycéens français avec la
langue allemande et transmis quelques connaissances, entre autres, grâce à l’utilisation de certains supports de
cours conçus par l’Institut Goethe « Deutsch im Beruf / Travailler en Allemagne » à l’adresse des élèves des
lycées professionnels et des apprentis. Apprendre à se saluer, se présenter, poser des questions simples et
pouvoir y répondre, s’informer à propos des repas, de l’emploi du temps, demander son chemin, des
explications simples sur le lieu de travail, parler du sport et de ses hobbies, s’orienter dans la ville ont anticipé
autant de situations quotidiennes sous forme de jeux de rôles (à l’auberge de jeunesse, dans les rues de Cologne,
au Adolf-Kolping-Gymnasium) et d’entraînement à la compréhension de l’oral. Ces saynètes jouées et
dialogues entendus ont eu pour but de se familiariser avec le plan du centre de Cologne, le rythme de la vie
quotidienne, certaines spécialités culinaires et habitudes culturelles.
- Nécessairement rudimentaires, les exercices de compréhension de l’expression orale ont principalement
consisté en un travail de repérage des mots transparents, de l’intonation et la mélodie de la phrase dont le sens
devenait déductible à partir de certaines connaissances retenues.
L’investissement et la motivation des lycéens professionnels d’ordinaire peu enclins à l’apprentissage des
langues, ont été proportionnels à leur désir d’utiliser concrètement et à court terme leurs connaissances au profit
de la réalisation d’un travail en commun, dans le but de devenir acteurs d’une tâche professionnelle à l’étranger
et de pouvoir échanger avec leurs homologues. Ayant animé, durant la deuxième semaine de mobilité, l’un des
trois pôles pédagogiques en coordination avec l’atelier d’apprentissage théorique et informatique et l’atelier de
réalisation technique, j’ai été particulièrement sensible à la volonté de dialogue manifestée par les élèves, à la
fois curieux de l’histoire de l’autre, se surprenant à la relative difficulté de raconter son pays et toujours
soucieux de préserver la sensibilité du pays voisin. Ce troisième pôle à vocation interculturelle où le support
numérique du jeu a vu le jour sous la forme d’un diaporama, a donc invité les binômes franco-allemands à
dialoguer, à s’interroger sur ce qui est français et ce qui est allemand, à réfléchir à la question de l’identité
européenne et ses principes républicains évoqués à propos de certaines questions d’histoire. Ces questions de
quiz qui relevaient de quatre catégories – culture générale, sport, mobilité / Union Européenne, électricité – ont
donné à chaque binôme le loisir de rechercher les réponses dans une mini bibliothèque rassemblée à cet effet.
Aussi, la création du jeu a-t-il également profité aux connaissances intellectuelles, lorsqu’il fallut expliquer à
l’homologue allemand qui était Molière - personnage mythique et très apprécié par les lycéens français ; de
situer géographiquement la Zugspitze et le Mont Blanc mis en concurrence par un binôme ; ou de déterminer la
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 6	
  
source du Rhin et de la Seine, l’un maintes fois traversé par le pont Hohenzollern et l’autre découverte en
bateau lors d’une excursion commune à Paris. Les souvenirs revécus s’entrecoupaient d’éclats de rire, tandis
qu’était offerte aux élèves l’occasion d’une réflexion critique sur leur expérience personnelle de la mobilité
professionnelle et leur ressenti. L’émotion fut perceptible lorsque, projetées sur grand écran et rédigées dans la
langue des deux partenaires, les questions apparurent sur fond d’étendards tricolores dont les lignes verticales et
horizontales se rejoignaient au centre imaginaire de drapés animés par un vent ignorant les frontières.
III – Voyage découverte des cinq sens
Une pédagogie par le jeu
La mise en œuvre d’une pédagogie actionnelle qui responsabilise et autonomise les apprenants et d’une
méthode ouverte permettant la coordination souple des équipes en interaction a constitué un des défis relevés
par la mobilité. Une des voies attrayantes d’apprentissage a été expérimentée par les élèves lors des visites
culturelles et visites en entreprises, organisées en Allemagne grâce à l’engagement de Arbeit und Leben et en
France par Monsieur Dominique Gavet, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques
du Lycée de la Tourelle. Son rôle fut primordial au même titre que celui mon collègue Nicolas Pierre,
enseignant en électrotechnique, tant le soin porté au dialogue attentif entre la France et l’Allemagne, la bonne
transmission des informations entre les deux lycées et différents organismes de formation impliqués dans la
mobilité, le respect de son calendrier et du budget, l’organisation des visites pédagogiques – celles au
showroom ERDF Paris et du showroom Schneider Rueil-Malmaison, par exemple – ont représenté, en plus de
leur mission pédagogique, un véritable marathon chronométré. Initiant une nouvelle synergie entre les secteurs
de l’éducation et de la formation, ces visites en entreprises ont valorisé les différents champs possibles
d’application de la formation des élèves en leur ouvrant de nouveaux horizons sur les métiers de l’ERDF et la
recherche de pointe en électrotechnique. Le showroom ERDF Paris est un espace de 450 m2 organisé en zones
dédiées aux territoires, à la ville, au réseau électrique intelligent, à la mobilité électrique, à l’habitat et à
l’innovation ; il est en outre le lieu d’une pédagogie ouverte où furent présentés aux élèves de façon innovante
et ludique les enjeux des réseaux électriques intelligents (smart grids), les utilisations diversifiées de l’électricité
et l’évolution de l’équipement des ménages.
Le bruit de l’eau
Apprendre en jouant et valoriser la créativité par le jeu ont été au fondement même des animations linguistiques
menées par Marie Boudoussier et Robert Kluba en Allemagne ; Marie et Sarah Egeler, coordinatrice des
échanges franco-allemands à Culture et Liberté en France. Préambules joyeux à la journée de travail souvent
riches en émotions partagées, les activités proposées ont sensibilisé les participants aux bonnes pratiques de
communication et joué le rôle d’accélérateur d’immersion. Lancés dès leur arrivée à l’affût des bruits de l’eau
dans Cologne sous la pluie avec pour tâche de présenter à leur retour leur parcours auditif sous forme
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 7	
  
d’enregistrements et de photos, les éclaireurs français sont allés droit vers le Rhin et, au miroir des flaques, ont
décrypté les images de l’hôtel de ville et de la cathédrale. Ils découvraient à leurs pieds « toute cette admirable
ville », comme le poète romantique deux siècles plus tôt.
Voir l’histoire : La « légende des Milles et une Nuits enchâssée dans l’Evangile »3
La cathédrale revint souvent dans leur récit, chargée d’aiguilles et de clochetons sur leurs photos : beaucoup
découvraient pour la première fois l’intérieur d’un dôme, les superbes couleurs des « verrières éclatantes
descendant du plafond de bois au pavé de pierre comme de larges nappes de topazes, d’émeraudes et de
rubis »4
. « C’était beau, toutes ces couleurs », dirent-ils. L’histoire de la construction de ce Parthénon de
l’architecture chrétienne relatée en détail par notre guide, intéressa les élèves. Stupéfaits d’élever si haut les
yeux pour atteindre la croisée d’ogives colossales, lénifiés par l’abondance et déroutés entre les chapelles
pleines de sculptures, les sacristies riches de boiseries et les retables d’autel chargés de statuettes, les lycéens –
muets et calmes, furent éblouis de voir s’ouvrir devant eux le spectacle du « merveilleux reliquaire byzantin en
or massif, étincelant d’arabesques, de perles et de diamants », jalousement gardé par un grillage de cuivre
qu’écarta pour eux le guide : le fameux tombeau des « trois poétiques rois de l’Orient qui vinrent (…) et qui
adorèrent un enfant »5
. Victor Hugo vit en monument « la construction la plus vénérée que contienne la
cathédrale de Cologne » – qu’il ne préférait d’ailleurs pas à ses « vieilles Notre-Dame complètes d’Amiens, de
Reims, de Chartres et de Paris »6
.
Au parfum de l’histoire
Les deux volets de la mobilité professionnelle prirent ainsi la forme ludique d’un voyage découverte des cinq
sens, avec des surprises gustatives qui firent se retrancher les uns vers la zone sécuritaire du Mcdo Halal, tandis
que d’autres s’improvisaient serveurs-traducteurs en turc à la pizzeria de Horrem pour accélérer les
commandes ; quelques semaines plus tard, les partenaires allemands s’offraient aux joies du beefsteak-frites
consommé bleu sur une terrasse fréquentée. « Das hat richtig lecker geschmeckt ! »7
, reprirent-ils en chœur à
ma question de savoir ce qui leur avait particulièrement plu à Paris. Un parcours olfactif au musée Farina fut
aussi proposé aux élèves de Sarcelles qui, non étrangers aux exhalaisons du jasmin et de l’arôme du
pamplemousse, aimèrent jouer à identifier les essences confinées dans les précieux flacons historiques du musée
Farina que leur tendit le maître des lieux. Au fil de ce jeu volatil se déployèrent devant nous trois cents ans
d’histoire de la ville de Cologne à travers le récit de la dynastie des parfumeurs qui tracèrent les contours de
l’Europe par les voies du commerce.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
3	
  Victor Hugo : Le Rhin, Lettres à un ami. Paris : François Bourin Editeur, 2011 (1
1842) ; p. 130	
  
4
Victor Hugo, Le Rhin, Lettres à un ami; p. 125	
  
5	
  idem	
  
6	
  Victor Hugo, Le Rhin, Lettres à un ami ; p. 132	
  
7
« ça, c’était vraiment bon ! »
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 8	
  
Destin de stars
Il est d’autres trésors que recèle Cologne aux yeux de Sarcellois. Détentrice du stade RheinEnergie où cinq
matches ont eu lieu lors de la Coupe du monde de football de 2006, la ville devint le bastion de leur rêve.
Quittant l'intimité des vestiaires où ils occupèrent un instant les trônes étiquetés au nom des stars, ils envahirent
l’arène des salles de presse, s’improvisant en spécialistes des one-man show devant les média imaginaires au
difficile exercice de la conférence de presse. Aussitôt communiquée sur les réseaux sociaux, la conférence de
presse fut accueillie par quelques dizaines de fans anonymes enthousiastes à l’idée, qu’après tout, il était donné
à chaque footeux enragé de quitter la zone et de percer un jour. Les rencontres sportives franco-allemandes
organisées à l’issue des deux séjours de mobilité ont, à leur façon, contribué à mettre à l’honneur les qualités de
l’apprenti, heureux d’œuvrer au sein de l’équipe : le recours efficace à l’adresse, à l’endurance autant qu’à la
maîtrise de soi, le respect de la règle valable pour tous ne forgent-ils pas l’éthique du professionnel? Aux
matches de football, les acteurs de la mobilité pouvaient se mesurer à armes égales. Presqu’égales. Les
Sarcellois remportèrent par deux fois la victoire.
Les contraintes du jeu
Si la création du cadre lumineux et celle du jeu de questions-réponses ont été perçues par les apprenants comme
une activité ludique, ceux-ci ont bien pris conscience des contraintes à différents niveaux : contraintes de temps
imparties pour finir l’ouvrage et pouvoir organiser à temps la compétition finale qui mettait à l’honneur
prouesse technique, connaissances intellectuelles et compétences sociales; contraintes au niveau linguistique
pour développer les questions et se mettre d’accord sur la répartition des tâches. Déterminées à l’avance, les
règles du jeu elles-mêmes imposaient une série de contraintes dans la réalisation technique et la maîtrise d’un
savoir-faire professionnel qui montrait les limites à l’improvisation des connaissances en électrotechnique. A
titre d’exemple et pour évoquer la complexité de la réalisation technique, l’activation par un binôme joueur du
bouton poussoir de type « champignon » devait simultanément déclencher une signalisation sonore, faire
s’allumer les voyants du pupitre et neutraliser l’activation des pupitres adversaires ; à cela s’ajoutait la difficile
coordination avec le pupitre animateur dont la commande mettait au jeu toute la tension. L’impératif et
l’acceptation commune de ces contraintes a constitué un cadre valide à l’intérieur duquel l’imagination et
l’émulation réciproque ont œuvré à la créativité. Ils ont rassemblé les esprits vers un projet final convoité propre
à surmonter les difficultés inhérentes à langue et à l’asymétrie des connaissances qui mettait alternativement le
savoir des uns en lumière et celui des autres en écoute.
IV – L’épreuve de l’étranger
Une autre politique de formation professionnelle
La mobilité a donné lieu à des comparaisons entre méthodes de travail, systèmes scolaires et formations
professionnelles. Selon la formation professionnelle en alternance, dite système dual, l’apprentissage
s’accomplit sur trois ou quatre jours par semaine dans une entreprise ou une administration ; tandis que
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 9	
  
l’enseignement théorique est prodigué à l’école professionnelle un ou deux jours par semaine. Avant
d’entreprendre une formation, les jeunes doivent donc trouver une entreprise prête à les former, signent un
contrat d’apprentissage avec l’entreprise, de laquelle ils perçoivent une rémunération au titre de leur formation.
Le système dual repose sur une étroite concertation et collaboration entre pouvoirs publics, sphère économique,
entrepreneurs et établissements de l’enseignement secondaire. Pour se spécialiser, compléter et parfaire leur
qualification professionnelle validée par des examens alors reconnus dans tous les Länder d’Allemagne, les
jeunes suivent en parallèle une formation de plusieurs semaines par an à la Chambre des Métiers de leur Land.
Cette qualification de pointe est financée par les apprentis eux-mêmes, grâce à la rémunération de leur
apprentissage en entreprise.
Lors de la visite de la Chambre des Métiers de Cologne, les lycéens français ont été très enthousiastes de voir
les apprentis travailler et passer les tests en conditions réelles, exécutant les commandes de clients réels dans un
garage équipé avec une mécanique de pointe, une menuiserie ou un salon de coiffure. Parallèlement,
l’équipement du lycée professionnel de la Tourelle a enthousiasmé les lycéens allemands ; la possibilité en tant
qu’apprenant d’œuvrer au poste de prototypage rapide, de parvenir en fin de parcours scolaire à la maîtrise de
l’environnement électrique dans le domaine de l’habitat et en milieu industriel les a impressionnés.
La relation d’enseignant à élève qui semblait être plus proche, plus libérale et parfois libertaire, a fait l’objet de
constat : pourquoi manger, boire, porter une casquette et se déplacer librement en cours, répondre sur un ton de
plaisantin n’entraînaient aucune remarque de la part du professeur ? A travers cette observation nostalgique, la
question qui se posait implicitement à l’élève n’était-elle pas de savoir comment sortir de l’enfance pour
interagir en adulte conscient de ses devoirs et usant sans abus de ses droits ? La possibilité de s’élever au niveau
du moi adulte n’est-elle pas précisément donnée dans le libre exercice des compétences au profit d’une
tâche créative ? Mais, ainsi que l’énonçait le poète Hölderlin cherchant à formuler la double loi de l’épreuve de
l’étranger et de l’apprentissage du propre, « le libre usage de ce qui nous est propre est ce qu’il y a de plus
difficile »8
.
Auto-luminescence du regard écologique
L’expérience de la mobilité et de l’étranger aide à sortir de sa grille de lecture. Développé avec insistance lors
de la visite des différents sites – l’EkoZet, la centrale hydroélectrique de Mülheim-sur-Ruhr, le conglomérat
allemand REW, le nouveau centre de formation avec la spécialité Efficacité énergétique et construction –, le
thème de la révolution énergétique et de la montée en puissance de l’énergie renouvelable a éveillé les
consciences françaises au regard de l’autre sur le monde. Ce regard écologique a pour optique l’arrêt progressif
du nucléaire comme donnée économique incontournable. L’an passé, les énergies vertes ont couvert près d'un
tiers de la consommation électrique allemande, à hauteur de 32,5% contre 27,3% en 2014 ; la production
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
8
Œuvres, La Pléiade. Paris : Gallimard, 1967 ; p. 640
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 10	
  
éolienne terrestre a augmenté de 50% par rapport à 2014. Les découvertes récentes présentées à la Maison de la
Nature de Mühlheim-sur-Ruhr sur le biomimétisme qui permettent à l’avenir de développer de nouvelles formes
d’éclairage sans électricité, n’ont pas suscité l’intérêt des lycéens français, occupés à expérimenter de façon
ludique la force hydraulique. L’utilisation d’un procédé auto-luminescent naturel, propre aux lucioles, à
certaines méduses et autres organismes vivants – qui rend inutile les câbles électriques pour alimenter le
système, représenterait-t-elle le comble de l’électrotechnicien de demain ? Ou doit-on mettre la relative
indifférence des élèves envers cette nouvelle forme d’énergie inspirée du vivant, recyclable et respectueuse de
l’environnement, sur le compte d’un sentiment d’étrangeté qui lierait de façon paradoxale nos élèves à la
Nature ?
Féconder le ‘propre’ par la médiation de ‘l’étranger’
S’ouvrir au savoir complémentaire de l’autre, emprunter sa vision du monde pour s’interroger sur soi-même,
sortir de sa zone sécuritaire pour élargir son champ de connaissances et créer une communauté de savoirs dans
le but de réaliser un projet final, tels furent les moments fédérateurs de la mobilité, propres à renforcer la
confiance en soi et l’esprit européen. La mission de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse qui est
d’encourager les relations entre les jeunes des deux pays afin de renforcer leur compréhension mutuelle et de
faire évoluer les représentations du pays voisin, a été largement accomplie et honorée par la mobilité
professionnelle Sarcelles-Horrem.
Les binômes franco-allemands ont conjugué gestes et opérations mentales, sensations et émotions selon un
mode d’action désintéressée qui a servi à préparer chacun à ses tâches professionnelles futures et s’est
apparentée souvent à une activité ludique. Il est plaisant de se rappeler que cette pédagogie du jeu qui anime la
sensibilité esthétique de l’apprenant autant que la dimension éthique au fondement même du dialogue, fait écho
à une longue tradition de la pensée germanique. Dans ses Lettres sur l’éducation esthétique de l’homme9
,
Friedrich Schiller (1759-1805) souligne l’importance du jeu pour l’histoire de la culture et montre que le plaisir
esthétique, propre à réconcilier l'esprit et les sens, éprouvé dans le domaine de la formation, donne naissance à
une société harmonieuse, plus juste et accomplie. Travailler ensemble de manière créative comme l’ont fait les
élèves français et allemands dans un surcroît d’énergie et laissant leur joie au travail s’exprimer librement, est
apte à renforcer l’esprit de coopération entre jeunes européens. L’intelligence néglige ici les combinaisons
purement intellectuelles à l’origine d’un morcellement paradoxal des savoirs et inscrit le travail dans une
éthique de vie où les acteurs du jeu demeurent cause première de leur création.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
9
Friedrich Schiller : Briefe über die aesthetische Erziehung des Menschen (1795)
Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 11	
  
Remerciements
Cet échange professionnel a été rendu possible grâce à l’engagement et à l’immense investissement des
enseignants et responsables de la mobilité professionnelle du côté allemand et du côté français et auxquels est
rendu ici hommage :
Monsieur Michael Helleberg, proviseur du Adolf-Kolping-Berufskolleg et Monsieur Georg Mühle, directeur
des programmes internationaux et coordinateur du collège européen
Monsieur Serge Le Calvez, proviseur du Lycée de la Tourelle de Sarcelles et Monsieur Christophe Bonnet,
proviseur-adjoint du Lycée de la Tourelle
Monsieur Dominique Gavet, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques du Lycée
de la Tourelle
Monsieur Jürgen Pfeifer et son collègue Monsieur Theodoros Dimitriadis, enseignants en électrotechnique au
Adolf-Kolping-Berufskolleg et instructeurs des lycéens français en Allemagne
Monsieur Nicolas Pierre, coordinateur porteur du projet de mobilité professionnelle, professeur en
électrotechnique au Lycée de la Tourelle qui a rassemblé et coordonné les équipes pédagogiques et secteurs
d’éducation, pensé et développé le projet pédagogique ; en a assuré la réalisation avec son collègue Monsieur
Sami Hamimi, professeur en électrotechnique au Lycée de la Tourelle, professeur principal particulièrement
engagé de la classe de 1ère
Bac Pro ELEEC
Madame Virginie Callet, professeur de Français et accompagnatrice de la classe de 1ère
EECA en Allemagne
Les collègues et élèves de STI2D-ITEC qui ont réalisé des pièces centrales du jeu et accompagné le projet
pédagogique ; les collègues de l’enseignement général du Lycée de la Tourelle qui ont accompagné les élèves
aux différentes visites à Paris
Un immense merci à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ; à Culture & Liberté, à Madame
Doreen Poerschke, responsable du département Internationalité et Interculturalité. L’engagement sans relâche
des animateurs linguistiques de Culture et liberté / Arbeit und Leben DGB/VHS NW, Marie Boudoussier, Sarah
Egeler et Robert Kluba, leurs interventions créatives et fédératrices d’un bel esprit d’équipe au sein du groupe
franco-allemand, et leur encadrement responsable ont fourni un cadre solide à cette mobilité.
Aux élèves de 1ère
année de Bac Pro ELEEC du Lycée de la Tourelle de Sarcelles et aux lycéens du Adolph
Kolping Berufskolleg de Horrem, un immense merci pour leur accueil généreux et l’encadrement chaleureux
qu’ils ont réservé à leurs hôtes d’un côté et de l’autre du Rhin ; et toutes nos félicitations pour la réalisation de
leur travail abouti.
Enrichie par toutes les expériences humaines vécues et la découverte des spécialisations professionnelles
offertes aux élèves du Lycée de la Tourelle grâce auxquels j’ai pu élargir mon champ de connaissances, j’ai été
personnellement très sensible aux liens d’amitié et d’intelligence qui se sont tissés entre l’Allemagne et la
France, entre les élèves et les entre collègues et exprime ici toute ma reconnaissance à l’Académie de Versailles
et à Madame Elisabeth Thomas, IA-IPR d'allemand à l’Académie de Versailles pour m’avoir confié cette
mission d’enseignement de l’allemand au Lycée de la Tourelle et cette responsabilité dans le projet de mobilité.

Contenu connexe

Similaire à Rapport sur la mobilité professionnelle sarcelles horrem köln

La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
Olivier Bernaert
 
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure BuquetPlaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
un ange passe
 
PAF allemand 2019-2020
PAF allemand 2019-2020PAF allemand 2019-2020
PAF allemand 2019-2020
kgoldmann
 
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
Coulibaly Kidjomitchin Jean-Marc
 
Revue de presse AQC Délégation de Strasbourg
Revue de presse AQC Délégation de StrasbourgRevue de presse AQC Délégation de Strasbourg
Revue de presse AQC Délégation de Strasbourg
Bertrand Chauvet
 
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNELLE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
Jean-Marc Dubois
 
Parcours Hybride de formation à IFP School
Parcours Hybride de formation à IFP SchoolParcours Hybride de formation à IFP School
Parcours Hybride de formation à IFP School
Olivier Bernaert
 
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
acastra
 
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdfPFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
SMAALIYASSIR
 
Fiches master fév_11
Fiches master fév_11Fiches master fév_11
Fiches master fév_11sabyasachinit
 
Educatice 2014 - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
Educatice 2014  - Faire entrer l'ecole dans l ere du numeriqueEducatice 2014  - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
Educatice 2014 - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
Bpifrance
 
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
Richard Muller
 
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus RennesSignaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
ACoPeAsso
 
Le transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbainLe transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbain
Romain Leo
 
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
María Balastegui Torres
 

Similaire à Rapport sur la mobilité professionnelle sarcelles horrem köln (20)

La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
La "classe inversée" : trois exemples de mise en place d’un dispositif centré...
 
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure BuquetPlaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
Plaquette ECE-Paris-2014- un ange passe - Laure Buquet
 
PAF allemand 2019-2020
PAF allemand 2019-2020PAF allemand 2019-2020
PAF allemand 2019-2020
 
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
Mémoire de fin d'étude: Migration de la téléphonie classique vers la téléphon...
 
20141125_418_DUT_GEII
20141125_418_DUT_GEII20141125_418_DUT_GEII
20141125_418_DUT_GEII
 
Presentation
PresentationPresentation
Presentation
 
Presentation
PresentationPresentation
Presentation
 
Revue de presse AQC Délégation de Strasbourg
Revue de presse AQC Délégation de StrasbourgRevue de presse AQC Délégation de Strasbourg
Revue de presse AQC Délégation de Strasbourg
 
Power point
Power pointPower point
Power point
 
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNELLE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
LE FRANCO-ALLEMAND : UN ATOUT POUR L’AVENIR PROFESSIONNEL
 
Parcours Hybride de formation à IFP School
Parcours Hybride de formation à IFP SchoolParcours Hybride de formation à IFP School
Parcours Hybride de formation à IFP School
 
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Couffignal présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
 
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdfPFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
PFE-Rapport-de-projet-de-fin-d’étude-72.pdf
 
Fiches master fév_11
Fiches master fév_11Fiches master fév_11
Fiches master fév_11
 
Educatice 2014 - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
Educatice 2014  - Faire entrer l'ecole dans l ere du numeriqueEducatice 2014  - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
Educatice 2014 - Faire entrer l'ecole dans l ere du numerique
 
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
Richard Muller chargé de mission Erasmus CSI
 
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus RennesSignaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
Signaletique enrichie de notre campus - Etudiants AGROCAMPUS OUEST Campus Rennes
 
Le transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbainLe transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbain
 
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
#Synthèse actions cultivons l'europe 2014 2015 tome 1
 
Gsquare13
Gsquare13Gsquare13
Gsquare13
 

Plus de kgoldmann

Tuto
Tuto Tuto
Tuto
kgoldmann
 
Tuto
TutoTuto
Tuto
kgoldmann
 
Allemand un plus - extrait
Allemand un plus - extraitAllemand un plus - extrait
Allemand un plus - extrait
kgoldmann
 
Rencontre avec un auteur allemand
Rencontre avec un auteur allemandRencontre avec un auteur allemand
Rencontre avec un auteur allemand
kgoldmann
 
Versailles
Versailles  Versailles
Versailles
kgoldmann
 
Dossier expression orale
Dossier expression oraleDossier expression orale
Dossier expression orale
kgoldmann
 
Progression numérique
Progression numériqueProgression numérique
Progression numérique
kgoldmann
 
Projet webradio
Projet webradioProjet webradio
Projet webradio
kgoldmann
 
Compte rendu Gabriele Chiari
Compte rendu Gabriele ChiariCompte rendu Gabriele Chiari
Compte rendu Gabriele Chiari
kgoldmann
 
Propos introductif
Propos introductifPropos introductif
Propos introductif
kgoldmann
 
Indications aux candidats
Indications aux candidatsIndications aux candidats
Indications aux candidats
kgoldmann
 
Consignes aux surveillants
Consignes aux surveillantsConsignes aux surveillants
Consignes aux surveillants
kgoldmann
 
E3C consignes
E3C consignesE3C consignes
E3C consignes
kgoldmann
 
Affiche 17 j
Affiche  17 jAffiche  17 j
Affiche 17 j
kgoldmann
 
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
kgoldmann
 
Grille d'évaluation
Grille d'évaluationGrille d'évaluation
Grille d'évaluation
kgoldmann
 
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
kgoldmann
 
Bilan EOL Versailles
Bilan EOL VersaillesBilan EOL Versailles
Bilan EOL Versailles
kgoldmann
 
Dates & lieux stages
Dates & lieux stagesDates & lieux stages
Dates & lieux stages
kgoldmann
 
Certification complémentaire DNL
Certification complémentaire DNLCertification complémentaire DNL
Certification complémentaire DNL
kgoldmann
 

Plus de kgoldmann (20)

Tuto
Tuto Tuto
Tuto
 
Tuto
TutoTuto
Tuto
 
Allemand un plus - extrait
Allemand un plus - extraitAllemand un plus - extrait
Allemand un plus - extrait
 
Rencontre avec un auteur allemand
Rencontre avec un auteur allemandRencontre avec un auteur allemand
Rencontre avec un auteur allemand
 
Versailles
Versailles  Versailles
Versailles
 
Dossier expression orale
Dossier expression oraleDossier expression orale
Dossier expression orale
 
Progression numérique
Progression numériqueProgression numérique
Progression numérique
 
Projet webradio
Projet webradioProjet webradio
Projet webradio
 
Compte rendu Gabriele Chiari
Compte rendu Gabriele ChiariCompte rendu Gabriele Chiari
Compte rendu Gabriele Chiari
 
Propos introductif
Propos introductifPropos introductif
Propos introductif
 
Indications aux candidats
Indications aux candidatsIndications aux candidats
Indications aux candidats
 
Consignes aux surveillants
Consignes aux surveillantsConsignes aux surveillants
Consignes aux surveillants
 
E3C consignes
E3C consignesE3C consignes
E3C consignes
 
Affiche 17 j
Affiche  17 jAffiche  17 j
Affiche 17 j
 
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes 2
 
Grille d'évaluation
Grille d'évaluationGrille d'évaluation
Grille d'évaluation
 
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
Les grilles d’évaluation pour les langues vivantes
 
Bilan EOL Versailles
Bilan EOL VersaillesBilan EOL Versailles
Bilan EOL Versailles
 
Dates & lieux stages
Dates & lieux stagesDates & lieux stages
Dates & lieux stages
 
Certification complémentaire DNL
Certification complémentaire DNLCertification complémentaire DNL
Certification complémentaire DNL
 

Dernier

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 

Dernier (13)

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 

Rapport sur la mobilité professionnelle sarcelles horrem köln

  • 1. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 1   Rapport sur la mobilité professionnelle entre le Lycée polyvalent de la Tourelle à Sarcelles et le Adoph-Kolping-Berufskolleg à Kerpen-Horrem / Köln 2015-2016 I – Mobilité professionnelle Des acteurs français et allemands Un exemple de coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation L’épreuve de mobilité II – Mise en œuvre de synergies entre les secteurs éducatifs Acquisition de compétences professionnelles par une approche actionnelle Interdisciplinarité Enjeu interculturel de l’enseignement de l’allemand au lycée : un trait d’Union Européenne III – Voyage découverte des cinq sens Une pédagogie par le jeu Le bruit de l’eau Voir l’histoire : La « légende des Milles et une Nuits enchâssée dans l’Evangile » Au parfum de l’histoire Destin de stars Les contraintes du jeu IV – L’épreuve de l’étranger Une autre politique de formation professionnelle Auto-luminescence du regard écologique Féconder le ‘propre’ par la médiation de ‘l’étranger’ Remerciements
  • 2. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 2   Rapport sur la mobilité professionnelle Sarcelles – Horrem/Köln 2015-2016 I – Mobilité professionnelle Des acteurs français et allemands La mobilité professionnelle entre le Lycée polyvalent de la Tourelle1 à Sarcelles et le Adolf-Kolping- Berufskolleg2 à Horrem/Cologne a été organisée du 10/01 au 16/01/2016 en Allemagne, puis du 10/04 au 16/04/2016 en France grâce au soutien financier et pédagogique de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), de son grand partenaire associatif Culture et Liberté / Arbeit und Leben NRW, et grâce aux actions entreprises par le chef d’établissement du Lycée de la Tourelle, Monsieur Le Calvez. L’obtention de ces diverses subventions a permis la gratuité du déplacement professionnel des vingt élèves de la classe de 1ère EECA en formation aux Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés et qui séjournaient pour la première fois une semaine en Allemagne, recevant en retour vingt-trois homologues allemands. Un exemple de coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation Au titre d’états membres de l’Union européenne et de l’Espace économique européen, la France et l’Allemagne ont mis cette année en application, à l’échelle de deux établissements scolaires très engagés, les initiatives menées dans le cadre du processus de Bologne ; et élaboré un programme pédagogique original et minutieusement préparé grâce au déplacement préalable d’une délégation de professeurs et responsables administratifs français et allemands d’une rive à l’autre du Rhin. Soucieux de former leurs élèves à une économie de la connaissance compétitive et dynamique, le lycée de la Tourelle et le Adolf-Kolping- Berufskolleg sont parvenus à faire coopérer des élèves en formation professionnelle qui ne parlent pas la langue du pays d’accueil et ne sont, de surcroît, pas accoutumés aux voyages ni échanges internationaux. De ces stages successifs qui mettent à l’honneur le programme « Education et Formation 2020 » adopté en 2009 par la Commission Européenne et les états membres, sont nées des créations originales, résultats tangibles d’un savoir-faire professionnel acquis en interagissant de manière productive et encadrée, en travaillant ensemble à un projet final validé par une épreuve. L’épreuve de mobilité Cette mobilité franco-allemande équivalente à une semaine de « Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) » a été validée, dans le cadre de la formation des électrotechniciens préparant le Baccalauréat professionnel, par une épreuve facultative de mobilité qui présente le double avantage de permettre l’obtention d’une attestation de stage appelée « Euromobipro » et de relier ainsi le cadre de qualification national au cadre européen des certifications. Cette épreuve qui valorise le diplôme du Baccalauréat Professionnel et dont la première partie s’est déroulée à l’issue d’une réalisation en électrotechnique sous contrôle des instructeurs                                                                                                                 1  Lycée polyvalent de la Tourelle, 8 Rue Fernand Léger 95200 Sarcelles, France 2 Adolf-Kolping-Berufskolleg, Europaschule und Berufliches Gymnasium, Schule für Technik und Medien des Rhein-Erft-Kreises, Ina-Seidel-Straße 11 50169 Kerpen-Horrem, Deutschand  
  • 3. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 3   allemands, a eu pour objectif en sa deuxième partie organisée en France l’évaluation des compétences professionnelles et interculturelles acquises par les lycéens grâce à leur séjour en Allemagne. II – Mise en œuvre de synergies entre les secteurs éducatifs Acquisition de compétences professionnelles par une approche actionnelle Les compétences mises en jeu à travers la réalisation technique du cadre photo lumineux choisi comme projet pédagogique par l’équipe des professeurs allemands ont ciblé la spécialité des élèves français en électrotechnique, mais ont aussi permis d’élargir leur champ de connaissances théoriques et pratiques non requises dans le cadre du baccalauréat ELEEC. S’ils se sont retrouvés en terrain connu par leur pratique courante de la lecture de schémas du type « circuit imprimé » entre autres, les élèves de Sarcelles ont acquis en Allemagne la technique de soudure à l’étain et étudié de façon exhaustive le composant électronique de la DEL, notion rapidement abordée en Terminale lors de l’étude de la conversion et/ou modulation de l’énergie électrique et limitée au cas de la diode traditionnelle. Chaque élève a donc été capable à l’issue de la mobilité d’utiliser de façon différenciée les diodes électroluminescentes de type DEL ou LED dans le but de réaliser les circuits électrotechniques permettant l’illumination du cadre photo. Individuellement sélectionné, le motif de la photo a montré l’affection particulière des Français pour la ville de Cologne dont ils souhaitaient en grande majorité ramener des vues rendues spectaculaires par l’effet de luminescence obtenu. Aussi le choix du projet pédagogique a-t-il permis, outre l’exploration de domaines relativement inconnus des Français, une identification immédiate avec le lieu géographique de la mobilité. L’équipe pédagogique française a, de son côté, choisi de faire travailler l’ensemble des participants sur un projet commun à caractère ludique dont la finalité menait à un championnat opposant trois équipes franco-allemandes. Entièrement conditionnée par un travail en équipe bien coordonné, la réalisation du jeu de questions/réponses mis en scène comme un jeu de plateau inspiré du Trivial Poursuit, a non seulement permis de réinvestir toutes les compétences acquises en Allemagne, mais a aussi mobilisé les trois groupes de travail, ensemble engagés dans un parcours pédagogique dynamique au rythme soutenu d’un passage obligé par les trois ateliers visités en alternance. Responsables de l’avancée de leurs travaux aux différents postes de travail, les duos franco- allemands se sont sensiblement rapprochés et ont développé un bel esprit d’équipe. Aussi ont-ils successivement éprouvé leurs compétences au poste de fabrication de câbles par soudures à étain, au poste du câblage des pupitres joueurs, au poste mécanique de découpe et perçage des pièces où le rail DIN, par exemple, a été découpé et fixé à l’intérieur du pupitre animateur. Déjà familiarisés avec l’étude et la lecture d’un schéma électrique complexe, les lycéens allemands ont en revanche découvert la simulation des principes de fonctionnement sur ordinateur grâce au logiciel SCHEMAPLIC utilisé par les lycéens français durant leur spécialisation en électronique. Ils ont en outre approfondi l’étude théorique du relais électromagnétique qui a constitué un des apports pédagogiques principaux nécessaires à la réalisation du projet final.
  • 4. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 4   Interdisciplinarité La fabrication des cadres photos que chaque élève français a pu rapporter chez soi d’Allemagne, de même que la réalisation en France du jeu de rapidité dont la performance fut expérimentée lors de la compétition finale, ont requis des compétences professionnelles en électrotechnique, informatique et technique notamment, mais ont sollicité maintes disciplines connexes et transversales, générant une véritable dynamique interdisciplinaire au sein des établissements respectifs. Spécialisé dans les sciences des médias, de l’information et de la communication, le lycée professionnel Adolf- Kolping a ainsi fait appel au secteur de la technique de l’image numérique et du design graphique, une autre discipline phare de l’établissement, pour procéder à l’impression de haute qualité des photos à insérer dans les cadres. Du côté français, le choix de réaliser un projet commun et ludique qui avait en outre l’avantage de satisfaire aux exigences matérielles imposées par le transport en train (taille, poids, connectiques sécurisées extérieures aux pupitres, utilisation de la tension de sécurité 24VAC), a permis de faire intervenir plusieurs secteurs éducatifs au sein du Lycée de la Tourelle. Ainsi, les pupitres joueurs ont été réalisés grâce à un procédé de prototypage rapide utilisé dans le secteur STI2D dont une des spécialités est l’Innovation Technologique et l’Eco-Conception. Les lycéens avec la spécialité I.T.E.C. étudient et recherchent en effet des solutions techniques innovantes relatives aux produits manufacturés et utilisent une machine de découpe laser 2D ainsi qu’une machine de pliage qui ont permis de découper, façonner, et plier le PVC utilisé pour réaliser les pupitres et autres supports matériels du jeu. Choisie pour sa transparence, cette matière façonnable rendait bien visible les différentes composantes de l'objet technique, entre autres la pièce centrale préalablement créée sur le logiciel SolidWorks par les étudiants et collègues de STI2D-ITEC destinée à assurer le pilotage des machines à commande numérique. Aussi la mobilité a-t-elle, d’une part, permis de faire coopérer différents secteurs professionnels, instaurant un dialogue et une émulation réciproque entre les différentes spécialités ; mais elle a, d’autre part, initié une coopération du lycée technique et général avec les secteurs du lycée professionnel de la Tourelle. Les collègues de l'enseignement général, professeurs de français, d’histoire-géographie, de PSE, d’Arts appliqués, et de construction mécanique ont ainsi participé de manière active à l’encadrement des lycéens français et allemands lors des visites d’entreprises, du site de Paris/Rueil-Malmaison, mais aussi lors de la découverte du centre ville de Cologne et de Paris, et assuré la transmission d’un savoir diversifié grâce à leur approche spécifique. Enjeu interculturel de l’enseignement de l’allemand au lycée : un trait d’Union Européenne L’entière participation du professeur d’allemand au programme de mobilité a facilité la communication des lycéens allemands en France et des lycéens français à Cologne, la prise de contact réciproque des élèves, mais a aussi permis l’approfondissement des relations entre les deux établissements et leurs collègues. La bonne connaissance de la sensibilité et de la pensée germanique a contribué à entretenir le ton chaleureux des relations
  • 5. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 5   établi dès le départ entre les deux établissements et à préparer, par ailleurs, les lycéens français à leur immersion dans l’univers étranger. - D’un point de vue scolaire, la traduction en allemand technique du projet pédagogique développé par les professeurs en électrotechnique (« Question pour un mobile » / « Wenn Mobilität zum Geschwindigkeitsspiel wird ») à l’adresse des lycéens arrivés en France sans connaissance du français, s’est avérée utile ; de même le soutien apporté au travail de traduction des animateurs linguistiques de l’organisme Culture et Liberté / Arbeit und Leben NRW a contribué à rassurer les élèves et à assurer le niveau professionnel de leurs performances. - Dans une phase préliminaire, douze heures d’initiation linguistique ont familiarisé les lycéens français avec la langue allemande et transmis quelques connaissances, entre autres, grâce à l’utilisation de certains supports de cours conçus par l’Institut Goethe « Deutsch im Beruf / Travailler en Allemagne » à l’adresse des élèves des lycées professionnels et des apprentis. Apprendre à se saluer, se présenter, poser des questions simples et pouvoir y répondre, s’informer à propos des repas, de l’emploi du temps, demander son chemin, des explications simples sur le lieu de travail, parler du sport et de ses hobbies, s’orienter dans la ville ont anticipé autant de situations quotidiennes sous forme de jeux de rôles (à l’auberge de jeunesse, dans les rues de Cologne, au Adolf-Kolping-Gymnasium) et d’entraînement à la compréhension de l’oral. Ces saynètes jouées et dialogues entendus ont eu pour but de se familiariser avec le plan du centre de Cologne, le rythme de la vie quotidienne, certaines spécialités culinaires et habitudes culturelles. - Nécessairement rudimentaires, les exercices de compréhension de l’expression orale ont principalement consisté en un travail de repérage des mots transparents, de l’intonation et la mélodie de la phrase dont le sens devenait déductible à partir de certaines connaissances retenues. L’investissement et la motivation des lycéens professionnels d’ordinaire peu enclins à l’apprentissage des langues, ont été proportionnels à leur désir d’utiliser concrètement et à court terme leurs connaissances au profit de la réalisation d’un travail en commun, dans le but de devenir acteurs d’une tâche professionnelle à l’étranger et de pouvoir échanger avec leurs homologues. Ayant animé, durant la deuxième semaine de mobilité, l’un des trois pôles pédagogiques en coordination avec l’atelier d’apprentissage théorique et informatique et l’atelier de réalisation technique, j’ai été particulièrement sensible à la volonté de dialogue manifestée par les élèves, à la fois curieux de l’histoire de l’autre, se surprenant à la relative difficulté de raconter son pays et toujours soucieux de préserver la sensibilité du pays voisin. Ce troisième pôle à vocation interculturelle où le support numérique du jeu a vu le jour sous la forme d’un diaporama, a donc invité les binômes franco-allemands à dialoguer, à s’interroger sur ce qui est français et ce qui est allemand, à réfléchir à la question de l’identité européenne et ses principes républicains évoqués à propos de certaines questions d’histoire. Ces questions de quiz qui relevaient de quatre catégories – culture générale, sport, mobilité / Union Européenne, électricité – ont donné à chaque binôme le loisir de rechercher les réponses dans une mini bibliothèque rassemblée à cet effet. Aussi, la création du jeu a-t-il également profité aux connaissances intellectuelles, lorsqu’il fallut expliquer à l’homologue allemand qui était Molière - personnage mythique et très apprécié par les lycéens français ; de situer géographiquement la Zugspitze et le Mont Blanc mis en concurrence par un binôme ; ou de déterminer la
  • 6. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 6   source du Rhin et de la Seine, l’un maintes fois traversé par le pont Hohenzollern et l’autre découverte en bateau lors d’une excursion commune à Paris. Les souvenirs revécus s’entrecoupaient d’éclats de rire, tandis qu’était offerte aux élèves l’occasion d’une réflexion critique sur leur expérience personnelle de la mobilité professionnelle et leur ressenti. L’émotion fut perceptible lorsque, projetées sur grand écran et rédigées dans la langue des deux partenaires, les questions apparurent sur fond d’étendards tricolores dont les lignes verticales et horizontales se rejoignaient au centre imaginaire de drapés animés par un vent ignorant les frontières. III – Voyage découverte des cinq sens Une pédagogie par le jeu La mise en œuvre d’une pédagogie actionnelle qui responsabilise et autonomise les apprenants et d’une méthode ouverte permettant la coordination souple des équipes en interaction a constitué un des défis relevés par la mobilité. Une des voies attrayantes d’apprentissage a été expérimentée par les élèves lors des visites culturelles et visites en entreprises, organisées en Allemagne grâce à l’engagement de Arbeit und Leben et en France par Monsieur Dominique Gavet, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques du Lycée de la Tourelle. Son rôle fut primordial au même titre que celui mon collègue Nicolas Pierre, enseignant en électrotechnique, tant le soin porté au dialogue attentif entre la France et l’Allemagne, la bonne transmission des informations entre les deux lycées et différents organismes de formation impliqués dans la mobilité, le respect de son calendrier et du budget, l’organisation des visites pédagogiques – celles au showroom ERDF Paris et du showroom Schneider Rueil-Malmaison, par exemple – ont représenté, en plus de leur mission pédagogique, un véritable marathon chronométré. Initiant une nouvelle synergie entre les secteurs de l’éducation et de la formation, ces visites en entreprises ont valorisé les différents champs possibles d’application de la formation des élèves en leur ouvrant de nouveaux horizons sur les métiers de l’ERDF et la recherche de pointe en électrotechnique. Le showroom ERDF Paris est un espace de 450 m2 organisé en zones dédiées aux territoires, à la ville, au réseau électrique intelligent, à la mobilité électrique, à l’habitat et à l’innovation ; il est en outre le lieu d’une pédagogie ouverte où furent présentés aux élèves de façon innovante et ludique les enjeux des réseaux électriques intelligents (smart grids), les utilisations diversifiées de l’électricité et l’évolution de l’équipement des ménages. Le bruit de l’eau Apprendre en jouant et valoriser la créativité par le jeu ont été au fondement même des animations linguistiques menées par Marie Boudoussier et Robert Kluba en Allemagne ; Marie et Sarah Egeler, coordinatrice des échanges franco-allemands à Culture et Liberté en France. Préambules joyeux à la journée de travail souvent riches en émotions partagées, les activités proposées ont sensibilisé les participants aux bonnes pratiques de communication et joué le rôle d’accélérateur d’immersion. Lancés dès leur arrivée à l’affût des bruits de l’eau dans Cologne sous la pluie avec pour tâche de présenter à leur retour leur parcours auditif sous forme
  • 7. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 7   d’enregistrements et de photos, les éclaireurs français sont allés droit vers le Rhin et, au miroir des flaques, ont décrypté les images de l’hôtel de ville et de la cathédrale. Ils découvraient à leurs pieds « toute cette admirable ville », comme le poète romantique deux siècles plus tôt. Voir l’histoire : La « légende des Milles et une Nuits enchâssée dans l’Evangile »3 La cathédrale revint souvent dans leur récit, chargée d’aiguilles et de clochetons sur leurs photos : beaucoup découvraient pour la première fois l’intérieur d’un dôme, les superbes couleurs des « verrières éclatantes descendant du plafond de bois au pavé de pierre comme de larges nappes de topazes, d’émeraudes et de rubis »4 . « C’était beau, toutes ces couleurs », dirent-ils. L’histoire de la construction de ce Parthénon de l’architecture chrétienne relatée en détail par notre guide, intéressa les élèves. Stupéfaits d’élever si haut les yeux pour atteindre la croisée d’ogives colossales, lénifiés par l’abondance et déroutés entre les chapelles pleines de sculptures, les sacristies riches de boiseries et les retables d’autel chargés de statuettes, les lycéens – muets et calmes, furent éblouis de voir s’ouvrir devant eux le spectacle du « merveilleux reliquaire byzantin en or massif, étincelant d’arabesques, de perles et de diamants », jalousement gardé par un grillage de cuivre qu’écarta pour eux le guide : le fameux tombeau des « trois poétiques rois de l’Orient qui vinrent (…) et qui adorèrent un enfant »5 . Victor Hugo vit en monument « la construction la plus vénérée que contienne la cathédrale de Cologne » – qu’il ne préférait d’ailleurs pas à ses « vieilles Notre-Dame complètes d’Amiens, de Reims, de Chartres et de Paris »6 . Au parfum de l’histoire Les deux volets de la mobilité professionnelle prirent ainsi la forme ludique d’un voyage découverte des cinq sens, avec des surprises gustatives qui firent se retrancher les uns vers la zone sécuritaire du Mcdo Halal, tandis que d’autres s’improvisaient serveurs-traducteurs en turc à la pizzeria de Horrem pour accélérer les commandes ; quelques semaines plus tard, les partenaires allemands s’offraient aux joies du beefsteak-frites consommé bleu sur une terrasse fréquentée. « Das hat richtig lecker geschmeckt ! »7 , reprirent-ils en chœur à ma question de savoir ce qui leur avait particulièrement plu à Paris. Un parcours olfactif au musée Farina fut aussi proposé aux élèves de Sarcelles qui, non étrangers aux exhalaisons du jasmin et de l’arôme du pamplemousse, aimèrent jouer à identifier les essences confinées dans les précieux flacons historiques du musée Farina que leur tendit le maître des lieux. Au fil de ce jeu volatil se déployèrent devant nous trois cents ans d’histoire de la ville de Cologne à travers le récit de la dynastie des parfumeurs qui tracèrent les contours de l’Europe par les voies du commerce.                                                                                                                 3  Victor Hugo : Le Rhin, Lettres à un ami. Paris : François Bourin Editeur, 2011 (1 1842) ; p. 130   4 Victor Hugo, Le Rhin, Lettres à un ami; p. 125   5  idem   6  Victor Hugo, Le Rhin, Lettres à un ami ; p. 132   7 « ça, c’était vraiment bon ! »
  • 8. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 8   Destin de stars Il est d’autres trésors que recèle Cologne aux yeux de Sarcellois. Détentrice du stade RheinEnergie où cinq matches ont eu lieu lors de la Coupe du monde de football de 2006, la ville devint le bastion de leur rêve. Quittant l'intimité des vestiaires où ils occupèrent un instant les trônes étiquetés au nom des stars, ils envahirent l’arène des salles de presse, s’improvisant en spécialistes des one-man show devant les média imaginaires au difficile exercice de la conférence de presse. Aussitôt communiquée sur les réseaux sociaux, la conférence de presse fut accueillie par quelques dizaines de fans anonymes enthousiastes à l’idée, qu’après tout, il était donné à chaque footeux enragé de quitter la zone et de percer un jour. Les rencontres sportives franco-allemandes organisées à l’issue des deux séjours de mobilité ont, à leur façon, contribué à mettre à l’honneur les qualités de l’apprenti, heureux d’œuvrer au sein de l’équipe : le recours efficace à l’adresse, à l’endurance autant qu’à la maîtrise de soi, le respect de la règle valable pour tous ne forgent-ils pas l’éthique du professionnel? Aux matches de football, les acteurs de la mobilité pouvaient se mesurer à armes égales. Presqu’égales. Les Sarcellois remportèrent par deux fois la victoire. Les contraintes du jeu Si la création du cadre lumineux et celle du jeu de questions-réponses ont été perçues par les apprenants comme une activité ludique, ceux-ci ont bien pris conscience des contraintes à différents niveaux : contraintes de temps imparties pour finir l’ouvrage et pouvoir organiser à temps la compétition finale qui mettait à l’honneur prouesse technique, connaissances intellectuelles et compétences sociales; contraintes au niveau linguistique pour développer les questions et se mettre d’accord sur la répartition des tâches. Déterminées à l’avance, les règles du jeu elles-mêmes imposaient une série de contraintes dans la réalisation technique et la maîtrise d’un savoir-faire professionnel qui montrait les limites à l’improvisation des connaissances en électrotechnique. A titre d’exemple et pour évoquer la complexité de la réalisation technique, l’activation par un binôme joueur du bouton poussoir de type « champignon » devait simultanément déclencher une signalisation sonore, faire s’allumer les voyants du pupitre et neutraliser l’activation des pupitres adversaires ; à cela s’ajoutait la difficile coordination avec le pupitre animateur dont la commande mettait au jeu toute la tension. L’impératif et l’acceptation commune de ces contraintes a constitué un cadre valide à l’intérieur duquel l’imagination et l’émulation réciproque ont œuvré à la créativité. Ils ont rassemblé les esprits vers un projet final convoité propre à surmonter les difficultés inhérentes à langue et à l’asymétrie des connaissances qui mettait alternativement le savoir des uns en lumière et celui des autres en écoute. IV – L’épreuve de l’étranger Une autre politique de formation professionnelle La mobilité a donné lieu à des comparaisons entre méthodes de travail, systèmes scolaires et formations professionnelles. Selon la formation professionnelle en alternance, dite système dual, l’apprentissage s’accomplit sur trois ou quatre jours par semaine dans une entreprise ou une administration ; tandis que
  • 9. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 9   l’enseignement théorique est prodigué à l’école professionnelle un ou deux jours par semaine. Avant d’entreprendre une formation, les jeunes doivent donc trouver une entreprise prête à les former, signent un contrat d’apprentissage avec l’entreprise, de laquelle ils perçoivent une rémunération au titre de leur formation. Le système dual repose sur une étroite concertation et collaboration entre pouvoirs publics, sphère économique, entrepreneurs et établissements de l’enseignement secondaire. Pour se spécialiser, compléter et parfaire leur qualification professionnelle validée par des examens alors reconnus dans tous les Länder d’Allemagne, les jeunes suivent en parallèle une formation de plusieurs semaines par an à la Chambre des Métiers de leur Land. Cette qualification de pointe est financée par les apprentis eux-mêmes, grâce à la rémunération de leur apprentissage en entreprise. Lors de la visite de la Chambre des Métiers de Cologne, les lycéens français ont été très enthousiastes de voir les apprentis travailler et passer les tests en conditions réelles, exécutant les commandes de clients réels dans un garage équipé avec une mécanique de pointe, une menuiserie ou un salon de coiffure. Parallèlement, l’équipement du lycée professionnel de la Tourelle a enthousiasmé les lycéens allemands ; la possibilité en tant qu’apprenant d’œuvrer au poste de prototypage rapide, de parvenir en fin de parcours scolaire à la maîtrise de l’environnement électrique dans le domaine de l’habitat et en milieu industriel les a impressionnés. La relation d’enseignant à élève qui semblait être plus proche, plus libérale et parfois libertaire, a fait l’objet de constat : pourquoi manger, boire, porter une casquette et se déplacer librement en cours, répondre sur un ton de plaisantin n’entraînaient aucune remarque de la part du professeur ? A travers cette observation nostalgique, la question qui se posait implicitement à l’élève n’était-elle pas de savoir comment sortir de l’enfance pour interagir en adulte conscient de ses devoirs et usant sans abus de ses droits ? La possibilité de s’élever au niveau du moi adulte n’est-elle pas précisément donnée dans le libre exercice des compétences au profit d’une tâche créative ? Mais, ainsi que l’énonçait le poète Hölderlin cherchant à formuler la double loi de l’épreuve de l’étranger et de l’apprentissage du propre, « le libre usage de ce qui nous est propre est ce qu’il y a de plus difficile »8 . Auto-luminescence du regard écologique L’expérience de la mobilité et de l’étranger aide à sortir de sa grille de lecture. Développé avec insistance lors de la visite des différents sites – l’EkoZet, la centrale hydroélectrique de Mülheim-sur-Ruhr, le conglomérat allemand REW, le nouveau centre de formation avec la spécialité Efficacité énergétique et construction –, le thème de la révolution énergétique et de la montée en puissance de l’énergie renouvelable a éveillé les consciences françaises au regard de l’autre sur le monde. Ce regard écologique a pour optique l’arrêt progressif du nucléaire comme donnée économique incontournable. L’an passé, les énergies vertes ont couvert près d'un tiers de la consommation électrique allemande, à hauteur de 32,5% contre 27,3% en 2014 ; la production                                                                                                                 8 Œuvres, La Pléiade. Paris : Gallimard, 1967 ; p. 640
  • 10. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 10   éolienne terrestre a augmenté de 50% par rapport à 2014. Les découvertes récentes présentées à la Maison de la Nature de Mühlheim-sur-Ruhr sur le biomimétisme qui permettent à l’avenir de développer de nouvelles formes d’éclairage sans électricité, n’ont pas suscité l’intérêt des lycéens français, occupés à expérimenter de façon ludique la force hydraulique. L’utilisation d’un procédé auto-luminescent naturel, propre aux lucioles, à certaines méduses et autres organismes vivants – qui rend inutile les câbles électriques pour alimenter le système, représenterait-t-elle le comble de l’électrotechnicien de demain ? Ou doit-on mettre la relative indifférence des élèves envers cette nouvelle forme d’énergie inspirée du vivant, recyclable et respectueuse de l’environnement, sur le compte d’un sentiment d’étrangeté qui lierait de façon paradoxale nos élèves à la Nature ? Féconder le ‘propre’ par la médiation de ‘l’étranger’ S’ouvrir au savoir complémentaire de l’autre, emprunter sa vision du monde pour s’interroger sur soi-même, sortir de sa zone sécuritaire pour élargir son champ de connaissances et créer une communauté de savoirs dans le but de réaliser un projet final, tels furent les moments fédérateurs de la mobilité, propres à renforcer la confiance en soi et l’esprit européen. La mission de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse qui est d’encourager les relations entre les jeunes des deux pays afin de renforcer leur compréhension mutuelle et de faire évoluer les représentations du pays voisin, a été largement accomplie et honorée par la mobilité professionnelle Sarcelles-Horrem. Les binômes franco-allemands ont conjugué gestes et opérations mentales, sensations et émotions selon un mode d’action désintéressée qui a servi à préparer chacun à ses tâches professionnelles futures et s’est apparentée souvent à une activité ludique. Il est plaisant de se rappeler que cette pédagogie du jeu qui anime la sensibilité esthétique de l’apprenant autant que la dimension éthique au fondement même du dialogue, fait écho à une longue tradition de la pensée germanique. Dans ses Lettres sur l’éducation esthétique de l’homme9 , Friedrich Schiller (1759-1805) souligne l’importance du jeu pour l’histoire de la culture et montre que le plaisir esthétique, propre à réconcilier l'esprit et les sens, éprouvé dans le domaine de la formation, donne naissance à une société harmonieuse, plus juste et accomplie. Travailler ensemble de manière créative comme l’ont fait les élèves français et allemands dans un surcroît d’énergie et laissant leur joie au travail s’exprimer librement, est apte à renforcer l’esprit de coopération entre jeunes européens. L’intelligence néglige ici les combinaisons purement intellectuelles à l’origine d’un morcellement paradoxal des savoirs et inscrit le travail dans une éthique de vie où les acteurs du jeu demeurent cause première de leur création.                                                                                                                 9 Friedrich Schiller : Briefe über die aesthetische Erziehung des Menschen (1795)
  • 11. Frédérique Blau, Lycée de la Tourelle, Sarcelles 2015-2016 11   Remerciements Cet échange professionnel a été rendu possible grâce à l’engagement et à l’immense investissement des enseignants et responsables de la mobilité professionnelle du côté allemand et du côté français et auxquels est rendu ici hommage : Monsieur Michael Helleberg, proviseur du Adolf-Kolping-Berufskolleg et Monsieur Georg Mühle, directeur des programmes internationaux et coordinateur du collège européen Monsieur Serge Le Calvez, proviseur du Lycée de la Tourelle de Sarcelles et Monsieur Christophe Bonnet, proviseur-adjoint du Lycée de la Tourelle Monsieur Dominique Gavet, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques du Lycée de la Tourelle Monsieur Jürgen Pfeifer et son collègue Monsieur Theodoros Dimitriadis, enseignants en électrotechnique au Adolf-Kolping-Berufskolleg et instructeurs des lycéens français en Allemagne Monsieur Nicolas Pierre, coordinateur porteur du projet de mobilité professionnelle, professeur en électrotechnique au Lycée de la Tourelle qui a rassemblé et coordonné les équipes pédagogiques et secteurs d’éducation, pensé et développé le projet pédagogique ; en a assuré la réalisation avec son collègue Monsieur Sami Hamimi, professeur en électrotechnique au Lycée de la Tourelle, professeur principal particulièrement engagé de la classe de 1ère Bac Pro ELEEC Madame Virginie Callet, professeur de Français et accompagnatrice de la classe de 1ère EECA en Allemagne Les collègues et élèves de STI2D-ITEC qui ont réalisé des pièces centrales du jeu et accompagné le projet pédagogique ; les collègues de l’enseignement général du Lycée de la Tourelle qui ont accompagné les élèves aux différentes visites à Paris Un immense merci à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ; à Culture & Liberté, à Madame Doreen Poerschke, responsable du département Internationalité et Interculturalité. L’engagement sans relâche des animateurs linguistiques de Culture et liberté / Arbeit und Leben DGB/VHS NW, Marie Boudoussier, Sarah Egeler et Robert Kluba, leurs interventions créatives et fédératrices d’un bel esprit d’équipe au sein du groupe franco-allemand, et leur encadrement responsable ont fourni un cadre solide à cette mobilité. Aux élèves de 1ère année de Bac Pro ELEEC du Lycée de la Tourelle de Sarcelles et aux lycéens du Adolph Kolping Berufskolleg de Horrem, un immense merci pour leur accueil généreux et l’encadrement chaleureux qu’ils ont réservé à leurs hôtes d’un côté et de l’autre du Rhin ; et toutes nos félicitations pour la réalisation de leur travail abouti. Enrichie par toutes les expériences humaines vécues et la découverte des spécialisations professionnelles offertes aux élèves du Lycée de la Tourelle grâce auxquels j’ai pu élargir mon champ de connaissances, j’ai été personnellement très sensible aux liens d’amitié et d’intelligence qui se sont tissés entre l’Allemagne et la France, entre les élèves et les entre collègues et exprime ici toute ma reconnaissance à l’Académie de Versailles et à Madame Elisabeth Thomas, IA-IPR d'allemand à l’Académie de Versailles pour m’avoir confié cette mission d’enseignement de l’allemand au Lycée de la Tourelle et cette responsabilité dans le projet de mobilité.