SlideShare une entreprise Scribd logo
ROUTAGE DYNAMIQUE
Protocoles d’état des liaisons
 Les deux classes principales de protocoles IGP (interior gateway routing
protocol) sont:
 le vecteur de distance
 l’état de liens.
Ces deux types de protocoles de routage ont pour but de trouver des routes
parmi les systèmes autonomes.
 Les protocoles de routage à vecteur de distance ne représentent
généralement pas le choix adéquat pour un réseau d’entreprise complexe.
PRÉSENTATION 1/3
I.Kechiche-CCBYNCSA
Les réseaux d’entreprise et les FAI utilisent des protocoles d’état des
liaisons
 conception hiérarchique
 capacité à évoluer pour les grands réseaux.
 Les protocoles de routage à états de liens diffusent des informations de
routage
chaque routeur peut obtenir une vue complète de la topologie réseau.
 Les mises à jour déclenchées permettent une utilisation efficace de la bande
passante et une convergence plus rapide.
 Les changements de l’état d’un lien sont envoyés à tous les routeurs du
réseau dès leur survenue.
CCBYNCSA-
150
 Les protocoles de routage à état de liens assurent les fonctions
suivantes:
 ils réagissent rapidement aux changements qui interviennent sur
le réseau
 ils envoient des mises à jour déclenchées lorsqu’un changement
se produit sur le réseau,
I.Kechiche-CCBYNCSA
PRÉSENTATION 2/3
se produit sur le réseau,
 ils envoient des mises à jour périodiques appelées
rafraîchissements d’état de liens,
 ils utilisent un mécanisme HELLO pour déterminer l’accessibilité
de leurs voisin
CCBYNCSA-
151
1. Les protocoles de routage à état de liens recueillent les informations
de tous les autres routeurs du réseau ou à l’intérieur d’une zone du
réseau préalablement définie.
2. Une fois toutes les informations collectées, chaque routeur,
indépendamment des autres, calcule ses meilleurs chemins vers
toutes les destinations du réseau.
I.Kechiche-CCBYNCSA
PRÉSENTATION 3/3
CCBYNCSA-
152
Remarque
 Les routeurs exécutant le protocole RIP reçoivent des mises à
jour de leurs voisins immédiats, mais sans détails concernant
le réseau dans son ensemble.
 Les routeurs exécutant le protocole OSPF génèrent une carte
complète du réseau tel qu’il leur apparaît.
Cette carte leur permet de déterminer rapidement d’autres
chemins sans boucle en cas d’interruption d’une liaison réseau.
 Utilisent des métriques de coût qui reflètent la capacité des liens
sur ces chemins.
 Utilisent des mises à jour déclenchées et diffusées et peuvent
signaler immédiatement les changements de la topologie réseau à
tous les routeurs du réseau.
Délais de convergence plus brefs.
 Chaque routeur dispose d’une image complète et synchronisée du
AVANTAGES
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Chaque routeur dispose d’une image complète et synchronisée du
réseau.
Cela rend très difficile l’apparition des boucles de routage.
 Les routeurs se basent toujours sur le dernier ensemble
d’informations pour rendre leurs décisions de routage:les LSA sont
numérotées et datées.
 Le routage CIDR et la technique VLSM sont pris en charge.
 Chaque routeur est capable de mapper une copie de l’architecture
tout entière, au moins de sa propre zone du réseau.
 Utile pour le dépannage.
CCBYNCSA-
153
 Requiert davantage de mémoire et de puissance de traitement que
les routeurs à vecteur de distance.
 Nécessite une conception de réseau hiérarchique stricte, où un
réseau peut être décomposé en zones plus petites pour réduire la
taille des tables topologiques.
INCONVÉNIENTS
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Requiert un administrateur possédant une bonne compréhension du
routage à état de liens.
 Diffuse des mises à jour de routage à état de liens sur le réseau
durant le processus initial de découverte, ce qui peut réduire
considérablement la capacité du réseau à transporter des données.
Ce processus de diffusion peut dégrader de façon non négligeable
les performances du réseau en fonction de la bande passante
disponible et du nombre de routeurs qui échangent des informations.
CCBYNCSA-
154
OSPF: PRÉSENTATION 1/2
 L’un des protocoles à état de liens les plus importants est l’OSPF
(Open Shortest Path First).
 Ce protocole est basé sur les normes ouvertes, ce qui signifie qu’il
peut être développé et amélioré par les fournisseurs.
 L’OSPF peut être utilisé et configuré en tant que zone unique
pour les petits réseaux.
Il peut également être utilisé pour les grands réseaux.
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Il peut également être utilisé pour les grands réseaux.
 Le routage OSPF peut évoluer vers les grands réseaux si les principes
de conception de réseau hiérarchique sont appliqués.
 Cisco utilise la bande passante pour déterminer le coût d’une
liaison avec OSPF.
Cette mesure du coût permet au protocole OSPF de déterminer le
meilleur chemin.
Une liaison associée à une bande passante supérieure aura un coût
inférieur.
La route présentant le coût le plus bas vers une destination est le
chemin le plus approprié
.
CCBYNCSA-
155
 Les grands réseaux OSPF utilisent une conception hiérarchique.
 Plusieurs zones se connectent à une zone de distribution, la zone 0,
également appelée backbone.
 Cette approche de conception permet d’exercer un contrôle étendu sur les
mises à jour de routage.
 La définition de zones réduit la charge de routage, accélère la convergence,
isole l’instabilité du réseau à zone unique et améliore les performances.
OSPF: PRÉSENTATION 2/2
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
156
OSPF : TERMINOLOGIE 1/2
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
157
OSPF : TERMINOLOGIE 2/2
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
158
OSPF : MESSAGES ECHANGES
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
159
 Chaque routeur surveille l’état de ses voisins directement connectés
par la diffusion multicast de paquets HELLO.
Le paquet HELLO contient des informations sur les réseaux
qui sont reliés au routeur.
 Chaque routeur surveille aussi tous les routeurs de son réseau ou
OSPF: FONCTIONNEMENT 1/8
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Chaque routeur surveille aussi tous les routeurs de son réseau ou
de sa zone au moyen de mises à jour de routage à état de liens
(LSA).
 Les LSA fournissent des mises à jour sur l’état des liens qui
constituent des interfaces sur tous les routeurs du réseau.
CCBYNCSA-
160
1) Echange de paquets Hello
 1. Chaque routeur prend connaissance de ses propres liaisons, de
ses propres réseaux directement connectés.
Il le fait en détectant qu’une interface est à l’état actif.
 2. Chaque routeur est responsable de la détection de ses voisins
sur les réseaux connectés directement.
I.Kechiche-CCBYNCSA
OSPF: FONCTIONNEMENT 2/8
CCBYNCSA-
161
 Comme avec le protocole EIGRP,
les routeurs d’état de liaisons
effectuent cette détection en
échangeant des paquets Hello
avec d’autres routeurs d’état de
liaisons situés sur des réseaux
directement connectés.
1) Echange de paquets Hello 2/2
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Les paquets Hello OSPF sont transmis :
 À l'adresse 224.0.0.5 dans un environnement IPv4 et à l'adresse
FF02::5 dans un environnement IPv6 (tous les routeurs OSPF)
 Toutes les 10 secondes (valeur par défaut dans les réseaux à accès
multiple et point à point)
OSPF: FONCTIONNEMENT 3/8
CCBYNCSA-
162
multiple et point à point)
 Toutes les 30 secondes (valeur par défaut dans les réseaux à accès
multiple sans diffusion [NBMA])
 L'intervalle d'inactivité (Dead) correspond au laps de temps pendant
lequel le routeur attend de recevoir un paquet Hello avant de déclarer le
voisin hors service
 Le routeur inonde la LSDB d'informations sur les voisins hors
service pour toutes les interfaces OSPF
 C'est par défaut 4 fois l'intervalle Hello
 Echange de LSA 1/2
 Une fois qu’un routeur a établi des contiguïtés, il est en mesure de
créer des paquets d’état des liaisons (LSP) relatifs à ses propres
liaisons.
 Il procède en enregistrant toutes les informations pertinentes sur
chaque voisin, notamment l’ID du voisin, le type de liaison et la bande
passante.
I.Kechiche-CCBYNCSA
OSPF: FONCTIONNEMENT 4/8
CCBYNCSA-
163
2) Echange de LSA 2/2
 Chaque routeur crée un LSP (Link-State Packet) contenant l’état de
chaque liaison directement connectée.
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Les LSA contiennent l'état et le coût de chaque lien connecté
directement.
 Les routeurs transmettent leurs LSA aux voisins contigus.
 Les voisins contigus recevant des LSA les diffusent immédiatement
aux autres voisins connectés directement, jusqu'à ce que tous les
OSPF: FONCTIONNEMENT 5/8
CCBYNCSA-
164
aux autres voisins connectés directement, jusqu'à ce que tous les
routeurs de la zone aient tous les LSA.
3)Exécution de l’algorithme SPF
 Chaque routeur stocke une copie de chaque LSP reçu de ses voisins dans
une base de données locale.
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Chaque routeur utilise la base
de données pour élaborer une
carte complète de la topologie
et calcule le meilleur chemin
vers chaque réseau de
destination.
OSPF: FONCTIONNEMENT 6/8
CCBYNCSA-
165
destination.
 Le routeur possède ainsi une
carte complète s’apparentant à
une carte routière de
l’ensemble des destinations de
la topologie et des routes pour
les atteindre.
 L’algorithme SPF sert à
construire la carte de la
topologie et à déterminer le
meilleur chemin vers chaque
réseau.
Echange de LSP 4/4
I.Kechiche-CCBYNCSA
OSPF: FONCTIONNEMENT 7/8
CCBYNCSA-
166
3) Sélection du meilleur chemin
Les meilleurs chemins sont insérés dans la table de routage à partir de
l'arborescence SPF.
I.Kechiche-CCBYNCSA
OSPF: FONCTIONNEMENT 8/8
CCBYNCSA-
167
I.Kechiche-CCBYNCSA
Lorsqu'un routeur OSPF est
initialement connecté à un
réseau, il tente de :
 Créer des contiguïtés avec
ses voisins
 Procéder à l'échange des
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 1/6
CCBYNCSA-
168
 Procéder à l'échange des
informations de routage
 Calculer les meilleures
routes
 Converger
 OSPF passe par plusieurs
états en tentant
d'atteindre la convergence.
ÉTABLISSEMENT DES CONTIGUÏTÉS DE VOISINAGE 1/2
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 2/6
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
169
ÉTABLISSEMENT DES CONTIGUÏTÉS DE VOISINAGE 2/2
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 3/6
I.Kechiche-CCBYNCSA
La sélection DR/BDR n'est possible que sur les réseaux à accès multiple tels que les LAN Ethernet.
CCBYNCSA-
170
SÉLECTION DR/BDR
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 4/6
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
171
SYNCHRONISATION DE LA BASE DE DONNÉE TOPOLOGIQUE 1/2
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 5/6
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
172
SYNCHRONISATION DE LA BASE DE DONNÉE TOPOLOGIQUE 2/2
OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 6/6
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
173
OSPF: MESURE ET CONVERGENCE 1/2
 OSPF base la mesure de coût d’une liaison individuelle sur sa
bande passante ou vitesse.
 La mesure d’un réseau vers une destination particulière est la
somme des coûts de toutes les liaisons du chemin.
 S’il existe plusieurs chemins vers le réseau, celui qui présente
le coût global le plus bas est privilégié et placé dans la table de
routage.
I.Kechiche-CCBYNCSA
routage.
 L’équation permettant de calculer le coût d’une liaison OSPF est
la suivante :
 Coût = 100 000 000 / bande passante de la liaison en bits/s
 La bande passante configurée sur une interface fournit la valeur
de bande passante pour l’équation.
 RQ: On peut définir la bande passante d’une interface à l’aide
de la commande show interfaces.
CCBYNCSA-
174
 Remarque
o L’utilisation de l’équation de pose problème pour les vitesses de
liaisons supérieures ou égales à 100 Mbits/s, comme Fast
Ethernet et Gigabit Ethernet.
o Quelle que soit la différence de vitesse entre ces deux liaisons,
elles renvoient une valeur de calcul égale à 1, et sont donc
traitées de la même manière bien qu’elles présentent une
différence notable.
OSPF: MESURE ET CONVERGENCE 2/2
I.Kechiche-CCBYNCSA
o Pour pallier cet inconvénient, On peut soit :
o configurer manuellement la valeur de coût de l’interface à l’aide de la
commande ip ospf cost sur chaque routeur de la zone OSPF
o modifier la valeur de la bande passante de référance avec la
commande auto-cost reference-bandwidth
Notez que la valeur est exprimée en Mbit/s :
Gigabit Ethernet : auto-cost reference-bandwidth 1000
10 Gigabit Ethernet : auto-cost reference-bandwidth 10000
CCBYNCSA-
175
 Dès qu’un routeur OSPF reçoit des messages LSA décrivant toutes les
liaisons d’une zone, il utilise l’algorithme SPF (shortest path first - chemin
le plus court d’abord).
Algorithme de Dijkstra,
 L’algorithme de Dijkstra cumule les coûts de chaque chemin, depuis leur
source jusqu’à leur destination.
 Chaque routeur exécutant l’algorithme s’identifie comme la racine de
sa propre arborescence SPF.
OSPF: ALGORITHME SPF 1/4
I.Kechiche-CCBYNCSA
sa propre arborescence SPF.
 À partir de la racine, l’arborescence SPF identifie :
 le chemin le plus court vers chaque destination
 le coût total de chaque chemin.
Remarque
 Les protocoles de routage à vecteur de distance, qui doivent d’abord
exécuter l’algorithme Bellman-Ford pour traiter les mises à jour de
routage avant de les envoyer aux autres routeurs.
 Les protocoles de routage d’état des liaisons calculent l’algorithme SPF
après que la diffusion soit complète.
Les protocoles de routage d’état des liaisons atteignent la convergence
plus rapidement que les protocoles de routage à vecteur de distance.
CCBYNCSA-
176
 L’OSPF utilise l’algorithme du plus court chemin d’abord pour
déterminer le meilleur chemin vers une destination.
 le meilleur chemin est celui de moindre coût.
 Selon cet algorithme, un réseau est un ensemble de noeuds
connectés par des liaisons point-à-point.
 Chaque lien a un coût.
 Chaque noeud a un nom.
Chaque noeud dispose d’une base de données complète de tous les
OSPF:ALGORITHME SPF 2/4
I.Kechiche-CCBYNCSA
 Chaque noeud dispose d’une base de données complète de tous les
liens, ce qui fait que des informations complètes sur la topologie
physique sont connues.
 Les bases de données d’état de liens de tous les routeurs d’une même
zone sont identiques.
CCBYNCSA-
177
 Ce réseau est assimilable à un graphe connexe, l’algorithme de Dijkstra
peut s’appliquer.
 L’algorithme utilise deux tables de noeuds, où à chaque noeud est
associée la distance au noeud racine.
 La première table est appelée table SP (Shortest Path) et contiendra
les noeuds pour lesquels le chemin le plus court a déjà été trouvé.
 La seconde table est appelée table CSP (Candidate Shortest Path) et
contient les noeuds pour lesquels le chemin le plus court reste à
trouver.
OSPF: ALGORITHME SPF 3/4
I.Kechiche-CCBYNCSA
trouver.
CCBYNCSA-
178
 Au démarrage, l’algorithme range le noeud racine dans la table SP
associée à une distance de 0, la table CSP est vide.
 L’algorithme procède par itérations successives. À chaque itération,
l’algorithme effectue les actions suivantes :
1. Calculer la distance du noeud source vers tous ses voisins.
 À l’itération N=1, le noeud source est le noeud racine.
 Aux itérations suivantes, le noeud source est le noeud découlant de
l’action 4 de la présente itération.
OSPF: ALGORITHME SPF 4/4
I.Kechiche-CCBYNCSA
2. Ranger les noeuds voisins du noeud source dans la table CSP associés à
leur distance minimale.
3. Choisir le noeud à distance minimale parmi tous les noeuds présents à
cet instant dans la table CSP et le ranger en table SP :
le noeud en question disparaît de la table CSP et avec lui tous
les chemins alternatifs qui avaient été trouvés vers ce noeud.
 Puisqu’il est à présent en SP, il n’y aura plus d’autre tentative
de cheminement vers ce noeud.
4. Le noeud qui vient d’être rangé en SP devient également le noeud
source pour l’itération à venir.
CCBYNCSA-
179
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
180
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
181
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
182
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
183
OSPF: CONFIGURATION 1/4
PROCESS & ID DU ROUTEUR
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
184
OSPF: CONFIGURATION 2/4
AFFECTATION D’INTERFACES À UNE ZONE OSPF
I.Kechiche-CCBYNCSA
RÉGLAGE DES INTERFACES PASSIVES
CCBYNCSA-
185
OSPF: CONFIGURATION 3/4
RÉGLAGE DE LA BANDE PASSANTE DES INTERFACES
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
186
Les commandes d'interface bandwidth et ip ospf cost produisent toutes
deux le même résultat : elles fournissent une valeur précise qu'OSPF
utilise pour déterminer la meilleure route.
OSPF: CONFIGURATION 4/4
RÉGLAGE MANUEL DU COÛT DE L’INTERFACE
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
187
VÉRIFICATION DES VOISINS OSPF
Vérifiez que le routeur a établi une contiguïté avec les routeurs voisins.
OSPF: VÉRIFICATION 1/3
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
188
VÉRIFICATION DES PARAMÈTRES DU PROTOCOLE
OSPF: VÉRIFICATION 2/3
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
189
VÉRIFICATION DES PARAMÈTRES D’INTERFACES
OSPF: VÉRIFICATION 3/3
I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA-
190

Contenu connexe

Tendances

cours ospf
cours ospf cours ospf
cours ospf
EL AMRI El Hassan
 
Cours réseaux chap3et4
Cours réseaux chap3et4Cours réseaux chap3et4
Cours réseaux chap3et4Amel Morchdi
 
Routage statique
Routage statiqueRoutage statique
Routage statique
Ines Kechiche
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routage
PRONETIS
 
Cours VTP
Cours VTPCours VTP
Protocole OSPF
Protocole OSPFProtocole OSPF
Protocole OSPF
Thomas Moegli
 
EIGRP Routing Protocols
EIGRP Routing ProtocolsEIGRP Routing Protocols
EIGRP Routing Protocols
sul6an14
 
Présentation etherchannel
Présentation etherchannelPrésentation etherchannel
Présentation etherchannel
Lechoco Kado
 
MPLS
MPLSMPLS
Equipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexionEquipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexion
Ines Kechiche
 
CCNA Advanced Routing Protocols
CCNA Advanced Routing ProtocolsCCNA Advanced Routing Protocols
CCNA Advanced Routing Protocols
Dsunte Wilson
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPN
Charif Khrichfa
 
MPLS-TE
MPLS-TEMPLS-TE
MPLS-TE
Aymen Bouzid
 
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsense
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsenseMise en place d'un vpn site à site avec pfsense
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsense
Pape Moussa SONKO
 
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
EL AMRI El Hassan
 
MPLS (Multiprotocol Label Switching)
MPLS (Multiprotocol Label Switching)MPLS (Multiprotocol Label Switching)
MPLS (Multiprotocol Label Switching)
Netwax Lab
 
MPLS
MPLSMPLS
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportGilles Samba
 

Tendances (20)

cours ospf
cours ospf cours ospf
cours ospf
 
Cours réseaux chap3et4
Cours réseaux chap3et4Cours réseaux chap3et4
Cours réseaux chap3et4
 
Cours3 ospf-eigrp
Cours3 ospf-eigrpCours3 ospf-eigrp
Cours3 ospf-eigrp
 
Routage statique
Routage statiqueRoutage statique
Routage statique
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routage
 
Cours VTP
Cours VTPCours VTP
Cours VTP
 
Protocole OSPF
Protocole OSPFProtocole OSPF
Protocole OSPF
 
EIGRP Routing Protocols
EIGRP Routing ProtocolsEIGRP Routing Protocols
EIGRP Routing Protocols
 
Présentation etherchannel
Présentation etherchannelPrésentation etherchannel
Présentation etherchannel
 
MPLS
MPLSMPLS
MPLS
 
Equipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexionEquipements d'interconnexion
Equipements d'interconnexion
 
CCNA Advanced Routing Protocols
CCNA Advanced Routing ProtocolsCCNA Advanced Routing Protocols
CCNA Advanced Routing Protocols
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPN
 
MPLS-TE
MPLS-TEMPLS-TE
MPLS-TE
 
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsense
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsenseMise en place d'un vpn site à site avec pfsense
Mise en place d'un vpn site à site avec pfsense
 
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
Redondance de routeur (hsrp, vrrp, glbp)
 
Ethernet
EthernetEthernet
Ethernet
 
MPLS (Multiprotocol Label Switching)
MPLS (Multiprotocol Label Switching)MPLS (Multiprotocol Label Switching)
MPLS (Multiprotocol Label Switching)
 
MPLS
MPLSMPLS
MPLS
 
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapport
 

Similaire à Routage ospf

Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng) Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
EL AMRI El Hassan
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
docteurgyneco1
 
1301000.ppt
1301000.ppt1301000.ppt
1301000.ppt
YassineWerghi
 
1254851542chap1 interconnexion routage
1254851542chap1 interconnexion routage1254851542chap1 interconnexion routage
1254851542chap1 interconnexion routage
Simo Qb
 
Routage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hocRoutage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hochamouze
 
ENSA_Module_1.pptx
ENSA_Module_1.pptxENSA_Module_1.pptx
ENSA_Module_1.pptx
AyaGharby
 
Configuration ospf
Configuration ospfConfiguration ospf
Configuration ospf
Joeongala
 
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Rihab Chebbah
 
CCNP Route - OSPF
CCNP Route - OSPFCCNP Route - OSPF
CCNP Route - OSPF
mdyabi
 
Reseau Ad hoc - Bachar Haydar
Reseau Ad hoc - Bachar HaydarReseau Ad hoc - Bachar Haydar
Reseau Ad hoc - Bachar Haydar
Bashar Haidar
 
1485606887426.pdf
1485606887426.pdf1485606887426.pdf
1485606887426.pdf
Bader Nassiri
 
Le routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
Le routage dans l’internet par jean Patrick GelasLe routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
Le routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
syvortsotin
 
Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4
Siham Tatiggit
 
1485606887355.pdf
1485606887355.pdf1485606887355.pdf
1485606887355.pdf
Bader Nassiri
 
Weos routage dynamique OSPF
Weos routage dynamique OSPFWeos routage dynamique OSPF
Weos routage dynamique OSPF
Fabian Vandendyck
 
Routage
RoutageRoutage
Routage
Stany Mwamba
 
Commutation-Ethernet.pptx
Commutation-Ethernet.pptxCommutation-Ethernet.pptx
Commutation-Ethernet.pptx
bochramiinfo
 
routage.pdf
routage.pdfroutage.pdf
routage.pdf
abdsamadelom
 
ccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docxccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docx
AlexLissom
 

Similaire à Routage ospf (20)

Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng) Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
Cours routage dynamique (ri pv1,ripv2,ripng)
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
 
1301000.ppt
1301000.ppt1301000.ppt
1301000.ppt
 
1254851542chap1 interconnexion routage
1254851542chap1 interconnexion routage1254851542chap1 interconnexion routage
1254851542chap1 interconnexion routage
 
Routage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hocRoutage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hoc
 
ENSA_Module_1.pptx
ENSA_Module_1.pptxENSA_Module_1.pptx
ENSA_Module_1.pptx
 
Configuration ospf
Configuration ospfConfiguration ospf
Configuration ospf
 
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
Simulation d'un réseau Ad-Hoc sous NS2
 
CCNP Route - OSPF
CCNP Route - OSPFCCNP Route - OSPF
CCNP Route - OSPF
 
Reseau Ad hoc - Bachar Haydar
Reseau Ad hoc - Bachar HaydarReseau Ad hoc - Bachar Haydar
Reseau Ad hoc - Bachar Haydar
 
1485606887426.pdf
1485606887426.pdf1485606887426.pdf
1485606887426.pdf
 
Le routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
Le routage dans l’internet par jean Patrick GelasLe routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
Le routage dans l’internet par jean Patrick Gelas
 
Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4
 
1485606887355.pdf
1485606887355.pdf1485606887355.pdf
1485606887355.pdf
 
Weos routage dynamique OSPF
Weos routage dynamique OSPFWeos routage dynamique OSPF
Weos routage dynamique OSPF
 
Routage
RoutageRoutage
Routage
 
vpn
vpnvpn
vpn
 
Commutation-Ethernet.pptx
Commutation-Ethernet.pptxCommutation-Ethernet.pptx
Commutation-Ethernet.pptx
 
routage.pdf
routage.pdfroutage.pdf
routage.pdf
 
ccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docxccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docx
 

Plus de Ines Kechiche

Methodes d'accès dans les réseaux locaux
Methodes d'accès dans les réseaux locauxMethodes d'accès dans les réseaux locaux
Methodes d'accès dans les réseaux locaux
Ines Kechiche
 
Normes IEEE
Normes IEEENormes IEEE
Normes IEEE
Ines Kechiche
 
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseauxTravaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
Ines Kechiche
 
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexionTravaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
Ines Kechiche
 
Travaux Dirigée Normes IEEE
Travaux Dirigée Normes IEEETravaux Dirigée Normes IEEE
Travaux Dirigée Normes IEEE
Ines Kechiche
 
Travaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau EthernetTravaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau Ethernet
Ines Kechiche
 
Introduction aux réseaux locaux
 Introduction aux réseaux locaux Introduction aux réseaux locaux
Introduction aux réseaux locaux
Ines Kechiche
 

Plus de Ines Kechiche (7)

Methodes d'accès dans les réseaux locaux
Methodes d'accès dans les réseaux locauxMethodes d'accès dans les réseaux locaux
Methodes d'accès dans les réseaux locaux
 
Normes IEEE
Normes IEEENormes IEEE
Normes IEEE
 
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseauxTravaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
Travaux Dirigée: Notions de bases dans les réseaux
 
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexionTravaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
Travaux Dirigée: Equipements d'interconnexion
 
Travaux Dirigée Normes IEEE
Travaux Dirigée Normes IEEETravaux Dirigée Normes IEEE
Travaux Dirigée Normes IEEE
 
Travaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau EthernetTravaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau Ethernet
 
Introduction aux réseaux locaux
 Introduction aux réseaux locaux Introduction aux réseaux locaux
Introduction aux réseaux locaux
 

Dernier

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (11)

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 

Routage ospf

  • 2.  Les deux classes principales de protocoles IGP (interior gateway routing protocol) sont:  le vecteur de distance  l’état de liens. Ces deux types de protocoles de routage ont pour but de trouver des routes parmi les systèmes autonomes.  Les protocoles de routage à vecteur de distance ne représentent généralement pas le choix adéquat pour un réseau d’entreprise complexe. PRÉSENTATION 1/3 I.Kechiche-CCBYNCSA Les réseaux d’entreprise et les FAI utilisent des protocoles d’état des liaisons  conception hiérarchique  capacité à évoluer pour les grands réseaux.  Les protocoles de routage à états de liens diffusent des informations de routage chaque routeur peut obtenir une vue complète de la topologie réseau.  Les mises à jour déclenchées permettent une utilisation efficace de la bande passante et une convergence plus rapide.  Les changements de l’état d’un lien sont envoyés à tous les routeurs du réseau dès leur survenue. CCBYNCSA- 150
  • 3.  Les protocoles de routage à état de liens assurent les fonctions suivantes:  ils réagissent rapidement aux changements qui interviennent sur le réseau  ils envoient des mises à jour déclenchées lorsqu’un changement se produit sur le réseau, I.Kechiche-CCBYNCSA PRÉSENTATION 2/3 se produit sur le réseau,  ils envoient des mises à jour périodiques appelées rafraîchissements d’état de liens,  ils utilisent un mécanisme HELLO pour déterminer l’accessibilité de leurs voisin CCBYNCSA- 151
  • 4. 1. Les protocoles de routage à état de liens recueillent les informations de tous les autres routeurs du réseau ou à l’intérieur d’une zone du réseau préalablement définie. 2. Une fois toutes les informations collectées, chaque routeur, indépendamment des autres, calcule ses meilleurs chemins vers toutes les destinations du réseau. I.Kechiche-CCBYNCSA PRÉSENTATION 3/3 CCBYNCSA- 152 Remarque  Les routeurs exécutant le protocole RIP reçoivent des mises à jour de leurs voisins immédiats, mais sans détails concernant le réseau dans son ensemble.  Les routeurs exécutant le protocole OSPF génèrent une carte complète du réseau tel qu’il leur apparaît. Cette carte leur permet de déterminer rapidement d’autres chemins sans boucle en cas d’interruption d’une liaison réseau.
  • 5.  Utilisent des métriques de coût qui reflètent la capacité des liens sur ces chemins.  Utilisent des mises à jour déclenchées et diffusées et peuvent signaler immédiatement les changements de la topologie réseau à tous les routeurs du réseau. Délais de convergence plus brefs.  Chaque routeur dispose d’une image complète et synchronisée du AVANTAGES I.Kechiche-CCBYNCSA  Chaque routeur dispose d’une image complète et synchronisée du réseau. Cela rend très difficile l’apparition des boucles de routage.  Les routeurs se basent toujours sur le dernier ensemble d’informations pour rendre leurs décisions de routage:les LSA sont numérotées et datées.  Le routage CIDR et la technique VLSM sont pris en charge.  Chaque routeur est capable de mapper une copie de l’architecture tout entière, au moins de sa propre zone du réseau.  Utile pour le dépannage. CCBYNCSA- 153
  • 6.  Requiert davantage de mémoire et de puissance de traitement que les routeurs à vecteur de distance.  Nécessite une conception de réseau hiérarchique stricte, où un réseau peut être décomposé en zones plus petites pour réduire la taille des tables topologiques. INCONVÉNIENTS I.Kechiche-CCBYNCSA  Requiert un administrateur possédant une bonne compréhension du routage à état de liens.  Diffuse des mises à jour de routage à état de liens sur le réseau durant le processus initial de découverte, ce qui peut réduire considérablement la capacité du réseau à transporter des données. Ce processus de diffusion peut dégrader de façon non négligeable les performances du réseau en fonction de la bande passante disponible et du nombre de routeurs qui échangent des informations. CCBYNCSA- 154
  • 7. OSPF: PRÉSENTATION 1/2  L’un des protocoles à état de liens les plus importants est l’OSPF (Open Shortest Path First).  Ce protocole est basé sur les normes ouvertes, ce qui signifie qu’il peut être développé et amélioré par les fournisseurs.  L’OSPF peut être utilisé et configuré en tant que zone unique pour les petits réseaux. Il peut également être utilisé pour les grands réseaux. I.Kechiche-CCBYNCSA  Il peut également être utilisé pour les grands réseaux.  Le routage OSPF peut évoluer vers les grands réseaux si les principes de conception de réseau hiérarchique sont appliqués.  Cisco utilise la bande passante pour déterminer le coût d’une liaison avec OSPF. Cette mesure du coût permet au protocole OSPF de déterminer le meilleur chemin. Une liaison associée à une bande passante supérieure aura un coût inférieur. La route présentant le coût le plus bas vers une destination est le chemin le plus approprié . CCBYNCSA- 155
  • 8.  Les grands réseaux OSPF utilisent une conception hiérarchique.  Plusieurs zones se connectent à une zone de distribution, la zone 0, également appelée backbone.  Cette approche de conception permet d’exercer un contrôle étendu sur les mises à jour de routage.  La définition de zones réduit la charge de routage, accélère la convergence, isole l’instabilité du réseau à zone unique et améliore les performances. OSPF: PRÉSENTATION 2/2 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 156
  • 9. OSPF : TERMINOLOGIE 1/2 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 157
  • 10. OSPF : TERMINOLOGIE 2/2 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 158
  • 11. OSPF : MESSAGES ECHANGES I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 159
  • 12.  Chaque routeur surveille l’état de ses voisins directement connectés par la diffusion multicast de paquets HELLO. Le paquet HELLO contient des informations sur les réseaux qui sont reliés au routeur.  Chaque routeur surveille aussi tous les routeurs de son réseau ou OSPF: FONCTIONNEMENT 1/8 I.Kechiche-CCBYNCSA  Chaque routeur surveille aussi tous les routeurs de son réseau ou de sa zone au moyen de mises à jour de routage à état de liens (LSA).  Les LSA fournissent des mises à jour sur l’état des liens qui constituent des interfaces sur tous les routeurs du réseau. CCBYNCSA- 160
  • 13. 1) Echange de paquets Hello  1. Chaque routeur prend connaissance de ses propres liaisons, de ses propres réseaux directement connectés. Il le fait en détectant qu’une interface est à l’état actif.  2. Chaque routeur est responsable de la détection de ses voisins sur les réseaux connectés directement. I.Kechiche-CCBYNCSA OSPF: FONCTIONNEMENT 2/8 CCBYNCSA- 161  Comme avec le protocole EIGRP, les routeurs d’état de liaisons effectuent cette détection en échangeant des paquets Hello avec d’autres routeurs d’état de liaisons situés sur des réseaux directement connectés.
  • 14. 1) Echange de paquets Hello 2/2 I.Kechiche-CCBYNCSA  Les paquets Hello OSPF sont transmis :  À l'adresse 224.0.0.5 dans un environnement IPv4 et à l'adresse FF02::5 dans un environnement IPv6 (tous les routeurs OSPF)  Toutes les 10 secondes (valeur par défaut dans les réseaux à accès multiple et point à point) OSPF: FONCTIONNEMENT 3/8 CCBYNCSA- 162 multiple et point à point)  Toutes les 30 secondes (valeur par défaut dans les réseaux à accès multiple sans diffusion [NBMA])  L'intervalle d'inactivité (Dead) correspond au laps de temps pendant lequel le routeur attend de recevoir un paquet Hello avant de déclarer le voisin hors service  Le routeur inonde la LSDB d'informations sur les voisins hors service pour toutes les interfaces OSPF  C'est par défaut 4 fois l'intervalle Hello
  • 15.  Echange de LSA 1/2  Une fois qu’un routeur a établi des contiguïtés, il est en mesure de créer des paquets d’état des liaisons (LSP) relatifs à ses propres liaisons.  Il procède en enregistrant toutes les informations pertinentes sur chaque voisin, notamment l’ID du voisin, le type de liaison et la bande passante. I.Kechiche-CCBYNCSA OSPF: FONCTIONNEMENT 4/8 CCBYNCSA- 163
  • 16. 2) Echange de LSA 2/2  Chaque routeur crée un LSP (Link-State Packet) contenant l’état de chaque liaison directement connectée. I.Kechiche-CCBYNCSA  Les LSA contiennent l'état et le coût de chaque lien connecté directement.  Les routeurs transmettent leurs LSA aux voisins contigus.  Les voisins contigus recevant des LSA les diffusent immédiatement aux autres voisins connectés directement, jusqu'à ce que tous les OSPF: FONCTIONNEMENT 5/8 CCBYNCSA- 164 aux autres voisins connectés directement, jusqu'à ce que tous les routeurs de la zone aient tous les LSA.
  • 17. 3)Exécution de l’algorithme SPF  Chaque routeur stocke une copie de chaque LSP reçu de ses voisins dans une base de données locale. I.Kechiche-CCBYNCSA  Chaque routeur utilise la base de données pour élaborer une carte complète de la topologie et calcule le meilleur chemin vers chaque réseau de destination. OSPF: FONCTIONNEMENT 6/8 CCBYNCSA- 165 destination.  Le routeur possède ainsi une carte complète s’apparentant à une carte routière de l’ensemble des destinations de la topologie et des routes pour les atteindre.  L’algorithme SPF sert à construire la carte de la topologie et à déterminer le meilleur chemin vers chaque réseau.
  • 18. Echange de LSP 4/4 I.Kechiche-CCBYNCSA OSPF: FONCTIONNEMENT 7/8 CCBYNCSA- 166
  • 19. 3) Sélection du meilleur chemin Les meilleurs chemins sont insérés dans la table de routage à partir de l'arborescence SPF. I.Kechiche-CCBYNCSA OSPF: FONCTIONNEMENT 8/8 CCBYNCSA- 167
  • 20. I.Kechiche-CCBYNCSA Lorsqu'un routeur OSPF est initialement connecté à un réseau, il tente de :  Créer des contiguïtés avec ses voisins  Procéder à l'échange des OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 1/6 CCBYNCSA- 168  Procéder à l'échange des informations de routage  Calculer les meilleures routes  Converger  OSPF passe par plusieurs états en tentant d'atteindre la convergence.
  • 21. ÉTABLISSEMENT DES CONTIGUÏTÉS DE VOISINAGE 1/2 OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 2/6 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 169
  • 22. ÉTABLISSEMENT DES CONTIGUÏTÉS DE VOISINAGE 2/2 OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 3/6 I.Kechiche-CCBYNCSA La sélection DR/BDR n'est possible que sur les réseaux à accès multiple tels que les LAN Ethernet. CCBYNCSA- 170
  • 23. SÉLECTION DR/BDR OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 4/6 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 171
  • 24. SYNCHRONISATION DE LA BASE DE DONNÉE TOPOLOGIQUE 1/2 OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 5/6 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 172
  • 25. SYNCHRONISATION DE LA BASE DE DONNÉE TOPOLOGIQUE 2/2 OSPF: ETATS OPÉRATIONNELS 6/6 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 173
  • 26. OSPF: MESURE ET CONVERGENCE 1/2  OSPF base la mesure de coût d’une liaison individuelle sur sa bande passante ou vitesse.  La mesure d’un réseau vers une destination particulière est la somme des coûts de toutes les liaisons du chemin.  S’il existe plusieurs chemins vers le réseau, celui qui présente le coût global le plus bas est privilégié et placé dans la table de routage. I.Kechiche-CCBYNCSA routage.  L’équation permettant de calculer le coût d’une liaison OSPF est la suivante :  Coût = 100 000 000 / bande passante de la liaison en bits/s  La bande passante configurée sur une interface fournit la valeur de bande passante pour l’équation.  RQ: On peut définir la bande passante d’une interface à l’aide de la commande show interfaces. CCBYNCSA- 174
  • 27.  Remarque o L’utilisation de l’équation de pose problème pour les vitesses de liaisons supérieures ou égales à 100 Mbits/s, comme Fast Ethernet et Gigabit Ethernet. o Quelle que soit la différence de vitesse entre ces deux liaisons, elles renvoient une valeur de calcul égale à 1, et sont donc traitées de la même manière bien qu’elles présentent une différence notable. OSPF: MESURE ET CONVERGENCE 2/2 I.Kechiche-CCBYNCSA o Pour pallier cet inconvénient, On peut soit : o configurer manuellement la valeur de coût de l’interface à l’aide de la commande ip ospf cost sur chaque routeur de la zone OSPF o modifier la valeur de la bande passante de référance avec la commande auto-cost reference-bandwidth Notez que la valeur est exprimée en Mbit/s : Gigabit Ethernet : auto-cost reference-bandwidth 1000 10 Gigabit Ethernet : auto-cost reference-bandwidth 10000 CCBYNCSA- 175
  • 28.  Dès qu’un routeur OSPF reçoit des messages LSA décrivant toutes les liaisons d’une zone, il utilise l’algorithme SPF (shortest path first - chemin le plus court d’abord). Algorithme de Dijkstra,  L’algorithme de Dijkstra cumule les coûts de chaque chemin, depuis leur source jusqu’à leur destination.  Chaque routeur exécutant l’algorithme s’identifie comme la racine de sa propre arborescence SPF. OSPF: ALGORITHME SPF 1/4 I.Kechiche-CCBYNCSA sa propre arborescence SPF.  À partir de la racine, l’arborescence SPF identifie :  le chemin le plus court vers chaque destination  le coût total de chaque chemin. Remarque  Les protocoles de routage à vecteur de distance, qui doivent d’abord exécuter l’algorithme Bellman-Ford pour traiter les mises à jour de routage avant de les envoyer aux autres routeurs.  Les protocoles de routage d’état des liaisons calculent l’algorithme SPF après que la diffusion soit complète. Les protocoles de routage d’état des liaisons atteignent la convergence plus rapidement que les protocoles de routage à vecteur de distance. CCBYNCSA- 176
  • 29.  L’OSPF utilise l’algorithme du plus court chemin d’abord pour déterminer le meilleur chemin vers une destination.  le meilleur chemin est celui de moindre coût.  Selon cet algorithme, un réseau est un ensemble de noeuds connectés par des liaisons point-à-point.  Chaque lien a un coût.  Chaque noeud a un nom. Chaque noeud dispose d’une base de données complète de tous les OSPF:ALGORITHME SPF 2/4 I.Kechiche-CCBYNCSA  Chaque noeud dispose d’une base de données complète de tous les liens, ce qui fait que des informations complètes sur la topologie physique sont connues.  Les bases de données d’état de liens de tous les routeurs d’une même zone sont identiques. CCBYNCSA- 177
  • 30.  Ce réseau est assimilable à un graphe connexe, l’algorithme de Dijkstra peut s’appliquer.  L’algorithme utilise deux tables de noeuds, où à chaque noeud est associée la distance au noeud racine.  La première table est appelée table SP (Shortest Path) et contiendra les noeuds pour lesquels le chemin le plus court a déjà été trouvé.  La seconde table est appelée table CSP (Candidate Shortest Path) et contient les noeuds pour lesquels le chemin le plus court reste à trouver. OSPF: ALGORITHME SPF 3/4 I.Kechiche-CCBYNCSA trouver. CCBYNCSA- 178
  • 31.  Au démarrage, l’algorithme range le noeud racine dans la table SP associée à une distance de 0, la table CSP est vide.  L’algorithme procède par itérations successives. À chaque itération, l’algorithme effectue les actions suivantes : 1. Calculer la distance du noeud source vers tous ses voisins.  À l’itération N=1, le noeud source est le noeud racine.  Aux itérations suivantes, le noeud source est le noeud découlant de l’action 4 de la présente itération. OSPF: ALGORITHME SPF 4/4 I.Kechiche-CCBYNCSA 2. Ranger les noeuds voisins du noeud source dans la table CSP associés à leur distance minimale. 3. Choisir le noeud à distance minimale parmi tous les noeuds présents à cet instant dans la table CSP et le ranger en table SP : le noeud en question disparaît de la table CSP et avec lui tous les chemins alternatifs qui avaient été trouvés vers ce noeud.  Puisqu’il est à présent en SP, il n’y aura plus d’autre tentative de cheminement vers ce noeud. 4. Le noeud qui vient d’être rangé en SP devient également le noeud source pour l’itération à venir. CCBYNCSA- 179
  • 36. OSPF: CONFIGURATION 1/4 PROCESS & ID DU ROUTEUR I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 184
  • 37. OSPF: CONFIGURATION 2/4 AFFECTATION D’INTERFACES À UNE ZONE OSPF I.Kechiche-CCBYNCSA RÉGLAGE DES INTERFACES PASSIVES CCBYNCSA- 185
  • 38. OSPF: CONFIGURATION 3/4 RÉGLAGE DE LA BANDE PASSANTE DES INTERFACES I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 186
  • 39. Les commandes d'interface bandwidth et ip ospf cost produisent toutes deux le même résultat : elles fournissent une valeur précise qu'OSPF utilise pour déterminer la meilleure route. OSPF: CONFIGURATION 4/4 RÉGLAGE MANUEL DU COÛT DE L’INTERFACE I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 187
  • 40. VÉRIFICATION DES VOISINS OSPF Vérifiez que le routeur a établi une contiguïté avec les routeurs voisins. OSPF: VÉRIFICATION 1/3 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 188
  • 41. VÉRIFICATION DES PARAMÈTRES DU PROTOCOLE OSPF: VÉRIFICATION 2/3 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 189
  • 42. VÉRIFICATION DES PARAMÈTRES D’INTERFACES OSPF: VÉRIFICATION 3/3 I.Kechiche-CCBYNCSACCBYNCSA- 190