ABE - Subsides (Salon Entreprendre 2012)

1 012 vues

Publié le

Les aides publiques… Un moyen de valoriser votre projet d’entreprise à Bruxelles

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 012
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ABE - Subsides (Salon Entreprendre 2012)

  1. 1. LES AIDES PUBLIQUES…UN MOYEN DE VALORISER VOTRE PROJET D’ENTREPRISE À BRUXELLES David Azaerts Le 28 mars 2012
  2. 2. L’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise «  L’interlocuteur  public  de  référence  pour   qui  entreprend  en  Région  de  Bruxelles-­‐ Capitale  »  •  Informe  oriente  et  accompagne  tous   les  acteurs  concernés  par  une  ac?vité   économique  à  Bruxelles.  •  Plate-­‐forme  de  référence  facilitant   l’accès  aux  autres  ins?tu?ons   publiques  ou  organismes  privés   suscep?bles  de  contribuer  à  la  réussite   de  ces  projets.      
  3. 3. Les métiers de l’ABEInforma?on  &   Accompagnement   Orienta?on   Collecve     Pour  tous   Séances  d’info,  séminaires,     Urbanisme  et  environnement   salons,  ou?ls…   Ciblé   -­‐  Domaine  d’exper?se   Individuelle   Financement  ,subsides…     -­‐  Secteur  d’ac?vité   Santé,  environnement,  IT…  
  4. 4. Nos objectifs du jour…•  Donner  un  bref  aperçu  des  différents   mécanismes  de  sou?en  aux  entreprises  •  Iden?fier  les  objec?fs  et  poten?alités  de   chacun  de  ces  mécanismes    •  Concré?ser  leurs  poten?alités  par  quelques   exemples  concrets  •  Appréhender  «  quoi  u?liser  »,  «  quand  u?liser  »   et  «  qui  contacter  »  •  «  Créer  le  réflexe  »  
  5. 5. Les aides aux entreprises… Uniquement les Régions ?Il s’agit certes d’une compétence principalement régionale, mais il existeégalement de nombreuses mesures au niveau… •  National (fédéral); •  Supranational (UE); •  Local (communes); •  Voire privé (bourses, concours)…
  6. 6. Les aides aux entreprises… A quel moment peut-on y faire appel?L’entreprise doit en principe pouvoir assumer ses frais de fonctionnement…Mais, les aides publiques peuvent augmenter les chances de succès face à des défis ponctuels Ø  créa?on,     Ø  inves?ssement,     La partie de limage avec lID de relation rId2 na pas été trouvée dans le fichier. Ø  emploi,     Ø  innova?on,     Ø  exporta?on,     Ø  transmission  …  
  7. 7. Les aides aux entreprises… De nombreuses modalités d’intervention•  Les primes « à fonds perdus » –  Investissements, consultance, formation… –  Export, R&D, Environnement (primes énergie, embellissement de façades)…•  Réductions de charges sociales, crédits d’impôts, exonérations fiscales…•  Appui « logistique » : infrastructures d’accueil, conseil…
  8. 8. Les aides aux entreprises…De nombreuses modalités d’intervention •  Le financement –  Prêts subordonnés ou non (Fonds de Participation, Brusoc…) –  Garanties (Fonds de Garantie) –  Capital risque (SRIB)
  9. 9. 13  décembre  2007   Ordonnance  organique   rela?ve  aux  aides  pour   LA PROMOTION DEL’EXPANSION ÉCONOMIQUE
  10. 10. La promotion de l’expansion économique•  Ce  qui  n’entre  pas  dans  le  champ  d’applica?on  de  l’ordonnance…   –  Il  s’agit  d’une  ordonnance  «  expansion  économique  »   –  Le  texte  ne  traite  donc  pas  des  aides  régionales  suivantes  :   •  Aides  export  (Bruxelles-­‐Export),  Aides  R&D  (IRSIB),  Primes  Energie   (IBGE)…     –  Et  bien  sûr  encore  moins  des  aides  relevant  d’autres  niveaux  de   pouvoir  (essen?ellement  le  fédéral)   •  Réduc?ons  de  co?sa?ons  sociales,  incitants  fiscaux…    
  11. 11. Les aides pour les investissements généraux  Développez  votre  entreprise  en  Région  de  Bruxelles-­‐Capitale  et  obtenez   jusqu’à  35%  de  prime  pour  vos  inves?ssements    
  12. 12. Les aides pour les investissements généraux•  Micro-­‐,  pe?tes  et  moyennes  entreprises  •  Quelques  secteurs  d’ac?vités  sont  exclus…   –  Secteur  financier,  des  assurances  et  de  l’immobilier   –  Administra?ons  publiques   –  Secteur  de  l’éduca?on  et  de  la  santé   –  Certaines  professions  libérales…  •  D’autres  sont  vu  comme  «  prioritaires  »   –  Ac?vités  industrielles  et  ar?sanales   –  Environnement   –  Commerce  de  détail,  Horeca   –  Construc?on…    
  13. 13. Les aides pour les investissements généraux•  Les  inves?ssements  doivent  être  :   –  Nécessaires  à  l’ac?vité  professionnelle  (!usage  mixte)   –  Comptabilisés  aux  ac?fs  immobilisés   –  Immobilisa?ons  corporelles  (immobilier,   équipements,  machines,  mobilier,  camionneges…   –  Immobilisa?on  incorporelles     (marques,  brevets,  modèles)  
  14. 14. Les aides pour les investissements généraux•  Les  inves?ssements  doivent  être  liés:   –  à  la  créa?on  d’un  nouvel  établissement   –  au  démarrage  d’une  nouvelle  ac?vité   –  à  l’extension  d’un  établissement  existant   –  à  la  diversifica?on  sur  de  nouveaux  marchés  de   produits   –  à  un  changement  fondamental  du  processus  de   produc?on    
  15. 15. Les aides pour les investissements généraux•  Sont  exclus,  les  inves?ssements     –  habituels,  récurrents,  de  remplacement,  modernisa?on  ou  simple   adapta?on  aux  nouveaux  standards   –  des?nés  à  la  loca?on   –  acquis  auprès  d’ac?onnaires  (ou  d’une  société  du  même  groupe)   –  fonds  de  commerce   –  …  
  16. 16. Les aides pour les investissements généraux•  Montant  minimum   –  15.000€  pour  les  micro  entreprises   –  30.000€  pour  les  pe?tes  entreprises   –  100.000€  pour  les  entreprises  moyennes  •  Montant  maximum  :  mesures  d’urgence!   –  Prise  en  compte  de  50%  de  l’inves?ssement   admissible   –  Plafonnements  absolus  par  catégorie   d’inves?ssements  
  17. 17. Micro   Pete   Moyenne   entreprise entreprise entrepriseAide  de  base• Hors  zone  de  développement 5% 5% 2,5%• En  zone  de  développement 15% 10% 10%Aides  complémentaires• Objec?fs  d’emploi Starter,  personnel  peu  qualifié,  entreprise  en   expansion…• Objec?fs  de  poli?que  économique Starter,  secteur  stratégique,  nouvelle  implanta?on…• Exonéra?on  du  précompte  immobilier Max.  5  ans• Amor?ssements  accélérés Max.  3  ansMaximum• Hors  zone  de  développement 15% 15% 7,5%• En  zone  de  développement 35% 25% 25% Les  aides  sont  calculées  en  appliquant  des  pourcentages  à  la  moi?é  du   coût  de  l’inves?ssement  déclaré  admissible  par  l’Administra?on.  Dans   quelques  cas  cependant,  le  montant  subsidié  est  plafonné.  
  18. 18. Les aides pour les investissements généraux•  Procédure   –  Demande  préalable   –  Accusé  de  récep?on  dans  les  30  jours  calendrier     =  autorisa?on  de  démarrer  les  inves?ssements   –  Demande  complète  à  introduire  dans  les  90  jours   –  Accusé  de  récep?on  dans  les  30  jours     –  Dossier incomplet –  Dossier complet 30 j. pour compléter décision dans les 90 jours –  Libération de la prime sur demande dans les 12 mois suivant la notification de la décision
  19. 19. Les aides pour lesinvestissements généraux
  20. 20. Les aides au recrutement•  L’aide   –  25.000€/an  pendant  2  ans  (salaire  brut  mensuel>2.500€)   –  20.000€/an  pendant  2  ans  (salaire  brut  mensuel≤2.500€)   –  Max  1x/an   –  Aide  liquidée  en  5  tranches  semestrielles     de  8  ou  10.000€  •  Projets     –  Spécifiques  (R&D,  export…)   –  Transmission  d’entreprise  
  21. 21. Les aides au recrutement Projets spécifiques•  Projets  spécifiques   –  R&D   –  Export  hors  UE   –  Economie  de  ma?ères  premières   –  Maîtrise  de  la  performance  énergé?que   –  Cer?ficats  ou  labels  environnementaux   –  Système  d’assurance  qualité   –  Améliora?on  du  bien-­‐être  au  travail  (quelques  secteurs  seulement)  
  22. 22. Les aides au recrutement Projets spécifiques•  Condi?ons   –  Engagement  d’un  demandeur  d’emploi  inscrit  auprès  d’Ac?ris   –  Possibilité  de  le  remplacer     dans  les  6  mois  (max  1x)   –  Avis  d’une  associa?on  agréée  (ABE…)  
  23. 23. Les aides à l’encadrement et à la transmission de savoir•  Aides    à  la  forma?on  externe   –  Micro,  pe?tes  et  moyennes  entreprises   –  Siège  en  Région  de  Bruxelles-­‐Capitale   –  Quelques  secteurs  d’ac?vités  sont  exclus   •   (pharmacies,  notaires  et  huissiers,  santé  et   ac?on  sociale…)   –  Caractère  excep?onnel  ou  urgent  
  24. 24. Les aides à l’encadrement et à la transmission de savoir•  Aide  de  50%,  avec  un  maximum  de  5000€/forma?on  •  Maximum  3  par  entreprise  et  par  an  •  Pas  de  liste  d’organismes  de  forma?on    «  agréés  »     -­‐>  Libre  choix  pour  autant  que  :     –  2  ans  d’expérience  per?nente   –  Références   –  indépendant  du  demandeur  
  25. 25. Les aides de pré-activité et recours aux études et conseils extérieurs•  Par?culiers  domiciliés  à  Bruxelles  (pré-­‐ac?vité)    •  Micro-­‐,  pe?tes  et  moyennes  entreprises  (études   et  conseils  extérieurs)  •  Quelques  secteurs  d’ac?vités  sont  exclus…   –  Administra?ons  publiques   –  Secteur  de  l’éduca?on  et  de  la  santé   –  Arts  et  spectacles  (sauf  si  finalité  principalement   commerciale)   –  Certaines  professions  libérales…    
  26. 26. Les aides de pré-activité et recours aux études et conseils extérieurs•  Études  ou  conseils  extérieurs  visant  la  créa?on  ou    la  transmission  d’une   PME  bruxelloise  •  Etudes  ou  conseils  extérieurs  ayant  un  caractère  excep?onnel  ou  urgent,   visant  à  résoudre  un  problème  ponctuel.    •  Sont  exclus  les  études  et  services  de  conseils  extérieurs  :   –  qui  sont  en  rapport  avec  les  dépenses  de  fonc?onnement  normales   –  qui  portent  sur  des  problèmes  rela?fs  à  la  ges?on  journalière  et   récurrente   –  prestés  de  manière  régulière  en  sous-­‐traitance;    
  27. 27. Les aides de pré-activité et recours aux études et conseils extérieurs•  Pas  de  liste  de  consultants  «  agréés  »  •  Pré-­‐ac?vité  :     –  Avis  préalable  d’une  associa?on  agréée  sur  le  choix  du  consultant   (ABE,  BECI,  UCM,  Unizo)  •  Etudes  et  conseils  extérieurs  :   –  Libre  choix  pour  autant  que  le  consultant  :   •  Dispose  de  2  ans  d’expérience  per?nente,   •  Les  jus?fie  par  des  références,   •  Soit  indépendant  du  demandeur.   •  L’Administra?on  peut  avoir  recours  à  un  expert  extérieur  pour   juger  de  la  qualité  du  consultant  
  28. 28. Les aides de pré-activité et recours aux études et conseils extérieurs•  Procédure   –  Demande  préalable   –  Accusé  de  récep?on  dans  les  30  jours  calendrier     =  autorisa?on  de  démarrer  la  mission   –  No?fica?on  de  la  décision  dans  les  30  jours     (60  jours  si  valida?on  du  choix  du  consultant)   –  Libéra?on  selon  conven?on     (En  principe  après  la  fin  de  la  mission,  sur  base  d’un  rapport  final  et  de   la  preuve  de  paiement)    
  29. 29. Les aides de pré-activité et recours aux études et conseils extérieurs Domaine Aide Plafond Aide     Fréquence     minimum maximumPré-­‐acvité   50%   15.000€   500€   1/an  Etude  de   50% 15.000€ 500€ 1/anfaisabilitéConseils  en   50% 15.000€   500€   2/an  geson  Le  coût  total  par  année  civile  de  létude  et  des  conseils  extérieurs  ne  peut  être  supérieur  au  montant  des  fonds  propres  de  lentreprise  augmentés  des  deges  à  plus  dun  an  
  30. 30. Les aides à la pré-activité,consultance et formation  
  31. 31. 1  août  2006  Arrêté  du  Gouvernement  portant  exécu?on  de    lordonnance  du  13  janvier  1994  concernant   LA  PROMOTION   DU  COMMERCE  EXTÉRIEUR  
  32. 32. La promotion des exportations •  Pour  qui  ?   –  PME   –  Siège  d’exploita?on  établi  à   Bruxelles  (ou  siège  social,  si  un   ?ers  au  moins  du  personnel  est   employé  à  Bruxelles).   –  Stratégie  à  l’exporta?on     –  Retombées  pour  la  Région  de   Bruxelles-­‐Capitale  au  niveau   économique  ou  de  l’emploi  
  33. 33. La promotion des exportations  Aides  •  De  125  €  (forma?on)  à  65.000  €   (bureau  de  représenta?on)    •  Maximum  50  %  des  frais  admis   HTVA.  •  Taux  ramené  à  25  %  pour  les   entreprises  qui  commercialisent   des  produits  ou  équipements   qu’elles  ne  produisent  pas  elles-­‐ mêmes.    
  34. 34. La promotion des exportations Les incitants financiers•  Prospec?on  de  marchés  hors  UE  ;  •  Par?cipa?on  aux  foires  et  salons  hors  UE  couplée  à  une  prospec?on  ;  •  Par?cipa?on  aux  foires  et  salons  à  l’étranger  (UE  et  hors  UE)  avec  une   possibilité  d’inviter  des  acheteurs  poten?els  à  des  foires  en  Belgique  ;  •  Réalisa?on  de  supports  informa?fs  de  promo?on  ;  •  Forma?ons  à  l’export  ;  •  Recours  à  des  experts  en  commerce  extérieur  ;  •  Par?cipa?on  à  des  appels  d’offres  pour  des  marchés  hors  UE  ;  •  Forma?on  de  clients  poten?els  étrangers  en  provenance  de  pays  hors  UE;  •  Ouverture  de  bureaux  collec?fs  de  représenta?on  hors  UE.  
  35. 35. Les aides à l’exportation Foires et salons à l’étranger•  Frais  couverts  :       50%  ou  25%  des  frais  d’inscrip?on  et  des  frais  de   loca?on  de  la  superficie  nue.      •  Subside  max:  3.000  €  ou  1.500  €  dans  l’UE            3.750  €  ou  1.875  €  hors  UE  •  Maximum  3  édi?ons  d’un  même  salon/10  ans    •  Montant  minimum  de  1.000  €    •  Demande  10  jours  avant  l’ouverture  du  salon.  
  36. 36. La promotion des exportationsAides aux entreprises en 2009 : 909.923€
  37. 37. 26  mars  2009   Ordonnance  visant  à  promouvoir  LA  RECHERCHE  LE  DÉVELOPPEMENT  ET  L’INNOVATION  
  38. 38. Les aides à l’innovation•  Aide  en  faveur  des  études  de  faisabilité  technique  •  Aide  en  faveur  de  la  recherche  industrielle  •  Aide  en  faveur  du  développement  expérimental  •  Aide  des?née  à  couvrir  les  frais  de  droits  de  propriété  intellectuelle  •  Aides  à  linnova?on  de  procédé  et  dorganisa?on  dans  les  services,  •  jeunes  entreprises  innovantes  •  recours  aux  services  de  conseil  et  de  sou?en  à  linnova?on  •  partenariats  interna?onaux  •  engagement  temporaire  de  personnel  hautement  qualifié  
  39. 39. Les aides à l’innovation Développement expérimental Microprojets•  TPE  /  PE  •  Introduit  à  tout  moment  de  lannée    •  Projet  de  développement  •  Durée  :  3  à  15  mois  •  Budget  :  Max  20.000  €  /  mois  •  Aide  de  base  de  45  à  60%  pour  une   pe?te  entreprise  •  Majora?ons  possibles  avec  un  max  de   80%!  
  40. 40. Les aides à l’innovation•  Le  principe  de  base  ?   –  Partage  de  risques  =  partage  de  coûts   –  Dépenses  admissibles  :   •  personnel  affecté  au  projet   •  fournitures,  matériaux,  produits,  missions   •  collabora?ons  externes  :  consultance,  recherche  en  sous-­‐ traitance,  acquisi?on  de  technologies   •  instruments,  équipements,  infrastructure   •  frais  généraux  addi?onnels    
  41. 41. Les aides à l’innovationCritères  d’évalua?on  •  ac?vités  du  promoteur  dans  la  Région  •  caractère  novateur  du  projet  •  risques  techniques  à  surmonter  •  per?nence  du  programme  de  travail  •  compétence  de  l’équipe  •  capacité  de  cofinancement  du  projet  •  intérêt  socio-­‐économique  du  projet   pour  la  Région    
  42. 42. Les aides à l’innovationDans  tous  les  cas,  le  bénéficiaire  de  l’aide    •  est  propriétaire  des  résultats  du  projet  de  R  &  D  •  a  l’obliga?on  de  tout  megre  en  œuvre  pour   valoriser  ces  résultats    
  43. 43. 50 entreprises ont reçu un subside en 2010, pour un montant de 12.794 k€
  44. 44. Mesures  diverses  concernant  LA  PROMOTION  DE  L’EMPLOI  
  45. 45. Les aides à l’emploi•  Réduc?ons  de  charges  sociales  patronales   –  Premiers  engagements   –  Jeunes  travailleurs   –  Travailleurs  âgés   –  Ac?va…  •  Chèques  langues    •  Prime  de  transi?on  professionnelle    •  Recrutement  pour  des  projets  spécifiques  •  Mesures  fiscales…        
  46. 46. Quelques exemples concrets…
  47. 47. Les aides à l’investissement•  L’entreprise   •  Enseigne  aujourdhui  bien  connue  pour  ses  anima?ons  culinaires   •  Bien  implantée  depuis  quelques  années   •  Occupe  une  quinzaine  de  personnes,  CA  approche  les  2MIO  EUR    •  Projet  d’inves?ssement   •  Extension  et  aménagement   dun  nouvel  espace  de  350m²   pour  un  budget  de  lordre  de   400.000€  
  48. 48. Les aides à l’investissement•  Quelles  aides?  •  max  15%  hors  zone  de  développement   –  Base  :  5%   –  Entreprise  en  expansion  :  +  7.5%   –  Secteur  prioritaire  :  +  7.5%  •  Prime  es?mée  :  60.000€  
  49. 49. L’aide de pré activité•  Le  porteur  du  projet   –  Responsable  marke?ng  chez  un  géant  de  l’e-­‐commerce  •  Le  projet   –  Portail  de  jeux  et  de  paris  en  ligne   –  4  langues   –  Ambi?on  européenne  •  La  mission  du  consultant   –  Evaluer  les  aspects  juridiques       (protec?on  du  consommateur…)  
  50. 50. L’aide de pré activité •  Par?culier  domicilié  à  Bruxelles…  ok  La partie de limage avec lID de relation rId2 na pas été trouvée dans le fichier.   •  Cabinet  reconnu  dans  le  domaine •  Offre  de  13.000€   •  Prime  de  6.500€  
  51. 51. L’aide à la consultance•  Start-­‐up  innovante     –  Développe  une  solu?on  permegant   l’échange  d’informa?ons  entre  le   monde  virtuel  et  le  monde  réel   •  La  mission  du  consultant   •  Conseils  pour  une  nouvelle  levée  de  fonds  (stratégie,  conseil  aux   ac?onnaires  existants...)   •  Conseils  pour  rela?on  avec  un  nouveau  fournisseur  chinois  
  52. 52. L’aide à la consultance•  Secteur  et  taille  d’entreprise  OK  •  Compétence  du  consultant  OK   La partie de limage avec lID de relation rId2 na pas été trouvée dans le fichier.•  Montant  de  l’offre  :  30.000  €  •  Taux  de  50%  •  Prime  es?mée  :  15.000  €  
  53. 53. L’aide au recrutement, projet spécifique•  Start-­‐up  innovante     –  Rapports  on-­‐line  de  référencement   –  Freemium  successuful   –  Etude  de  marché  (aide  consult)   •  Le  projet   •  Passage  à  un  modèle  payant   •  Axes  de  développement  définis  par  l’étude  de   marché   •  Engagement  d’un  développeur   •  Prime  de  50.000€  sur  2  ans  
  54. 54. L’aide R&D, micro-projet•  Start-­‐up  innovante     –  Parksharing   –  Prix  Enterprize   –  Mentoring  Réseau  Entreprendre  •  Le  projet   •  Iden?fica?on,  ges?on  et  autorisa?on  d’accès   •  14  mois   •  130.000€   •  Prime  de  78.000€  (60%,  rech.  industrelle)  
  55. 55. Quelques remarques•  Les  aides  publiques  sont  une  forme  de  retour  sur  l’impôt  •  Un  bon  projet  peut  réussir  sans  aide  publique    •  Un  mauvais  projet  ne  deviendra  pas  nécessairement  un  bon   projet  grâce  à  des  aides  publiques  •  Un  projet  peut  augmenter  ses  chances  de  réussite     grâce  à  des  aides  publiques  bien  u?lisées  •  Un  projet  peut  accélérer  sa  vitesse  de     développement  avec  des  aides  publiques  •  Un  projet  peut  prendre  de  la  valeur  grâce  à  des  aides   publiques  
  56. 56. Plus d’infos…www.ecosubsibru.be
  57. 57. Des questions ?@abebao/call1819Brussels Enterprise Agencyabebaotv

×