Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 septembre 2016

286 vues

Publié le

Le financement des sociétés innovantes peut faire l'objet d'une stratégie permettant de combiner, en parallèle, les différents outils de financement (subsides, actionnaires, business angels, invests publics, emprunts bancaires, ...), pour un meilleur effet multiplicateur.
Une conférence organisée par l'Interface Entreprises-Université de Liège, le 30 septembre 2016. Orateur : NEXTSTEPS

Publié dans : Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 septembre 2016

  1. 1. © 2014 Deloitte Fiduciaire Financement des sociétés innovantes : quelle stratégie pour le meilleur effet multiplicateur ? Bernard TILKENS, PhD Gérant - Expert Technologies et Financement NEXT STEPS 30-09-2016 L'Interface vous donne rendez-vous chaque mois au LIEGE science park, pour faire le point, avec un conseiller en innovation, sur une mesure en lien avec vos préoccupations. Une initiative de
  2. 2. Financement des sociétés innovantes : quelle stratégie pour le meilleur effet multiplicateur ? 30 septembre 2016
  3. 3. • Introduction et quelques rappels • Les postes à financer • Les financements à intégrer • Quelques rappels et mythes • Les aides au niveau européen • Les aides au niveau fédéral • Les aides au niveau régional • Stratégies de financement • Next Steps en quelques mots • Liens utiles Table des matières
  4. 4. Les postes à financer Société R&D Marketing Investiss. Exportation Consultance Fond de roulement Formation Personnel Gestion Commercial. • La multitude des outils à disposition permet de couvrir de nombreux domaines d’activités de la PME. • Certains secteurs ont le plus besoin d’une approche globale, de par la multitude des sujets concernés : • Activités innovantes • Activités à forte dimension technologique • Projets ebusiness stratégiques • Développement international
  5. 5. L’ approche – compétences propres et partenariats Vision Stratégie Marketing Ressources Humaines Plan Financier Equipe / Partenaires Financements (montants, timing) Business Model Stratégie Investiss. Ressources Construction et arguments Outils de Comm. Etudes
  6. 6. • Introduction et quelques rappels • Les postes à financer • Les financements à intégrer • Quelques rappels et mythes • Les aides au niveau européen • Les aides au niveau fédéral • Les aides au niveau régional • Stratégies de financement • Next Steps en quelques mots • Liens utiles Table des matières
  7. 7. Les financements à intégrer Valorisation des FP, des investissements et charges, des apports Emprunts Actionnariats Subsides Fonds Propres Garanties Privé Public Crowdfunding Public Privé Crowdfunding Régions Local/Ministère UE Fédéral Publiques Personnelles L’objectif est : - d’optimiser les outils de financements existants - en les combinant - pour créer un win-win pour tous les acteurs Résultats : • Réduction des fonds apportés par chacun • Diminution du risque • Chacun joue son rôle dans son domaine
  8. 8. • L’objectif du subside : anticiper, cofinancer, accélérer • potentiellement presque tous les postes de la société : R&D, engagements, prospection, formation, conseil, marcom, … • Introduction AVANT les dépenses ; ne couvrent qu’une partie du budget • Le subside facilite certaines actions/certains choix = « la cerise sur le gâteau ». • Financement a posteriori • Timing de remboursement • La solidité financière (avant obtention du subside) • Exception : les projets de R&D • Existence d’un fonds de roulement • Financement des phases risquées pour les banques. • Les subsides ne sont pas extensibles à l’infini : • Règle « de minimis » • Plafond d’intervention pour certains outils (annuel, sur une période, …) • Exclusion des PME en difficulté • Les subsides : une des facettes du financement public : • Il existe aussi des prêts, prises de participation ou garanties. Le subside et ses mythes
  9. 9. • Aides publiques : différents thèmes, à de multiples niveaux. Sont-elles cumulables ? • Européen • Fédéral • Régional • Au niveau régional, nécessité d’identifier les régions concernées • Existence d’une activité « réelle » • Répartition du personnel (soumis à l’ONSS) • Lieu de réalisation/d’investissement • Attention : faire appel à une région pour un projet n’exclut de faire appel à une autre région Les différents niveaux
  10. 10. • Qu’est-ce qu’une PME au sens de l’UE ? CA, bilan et effectif Indépendance financière La définition EU de la PME 1 2
  11. 11. • Essentiellement pour les projets R&D • Projets en consortium : multi-pays, multi-acteurs (et types d’acteurs) • Il est vivement conseillé d’avoir eu des démarches similaires au niveau belge (pôles de compétitivité, développement en partenariat, …) au préalable • Demandes via appels à projet et séquencements spécifiques • Projets sur longue durée (> 3 ans) et financements élevés (jusqu’à 115%). • SMEs Tools Les aides au niveau européen
  12. 12. • Le Tax Shift : exonération de précompte et d’ONSS • Cible : jeune PME ou TPE • 10% à 20% du PP • 40 à 100% d’ONSS patronale • Exonération de précompte professionnel (PP) pour les profils R&D. • profils « masters » (ou plus) à vocation scientifique (ingénieur civil, bio-ingénieur, médecin, mathématicien, …). • Pour les YIC : extension aux profils BAC et à d’autres diplômes • Base continue (programme de R&D) ou par projets R&D spécifiques • Max 80% du PP • ATTENTION : Procédure multiple et spécifique à respecter • Rétroactivité partielle encore possible (<2019) • Le Tax Shelter pour startup • Cible : jeune PME ou TPE • Réduction d’impôt de 30 à 45% pour l’investisseur en Pers. Phys. Les aides au niveau fédéral
  13. 13. Les aides et les Régions… 30-50 subsides 140 subsides 400 subsides
  14. 14. Les aides de la RW « pour les nuls »…
  15. 15. • Nécessité d’avoir une approche globale et cohérente • Thèmes : Les aides au niveau régional Recherche & Développement Export Consultance Engagements Investissements
  16. 16. Il convient de distinguer les différents stades de la recherche & développement : Les stades de la R&D Recherche & Développement Recherche fondamentale Recherche Industrielle (RI) Développement Expérimental (DE) Ligne du temps = Time to market Projets à vocation économique Projets portés par les Entreprises Intervention comme partenaire Université, Haute Ecole Entreprises Subsides ARTypes Intervention comme partenaire
  17. 17. Région Bruxelloise Région Wallonne Garantie Co-financement (prêts) Capital-risque (prise de participation, prêts) Invests wallons Export (prise de participation, prêts) (y inclus les garanties) Projets innovants (prêts) / (via appel à projets) Autres aides régionales • Outre les subsides, les régions offrent une série d’autres aides, sous forme de garanties (partielles et supplétives ou « en tête »), de prêts (subordonnés, convertibles, etc) ou de prises de participation.
  18. 18. Cartographie des invests wallons
  19. 19. • Introduction et quelques rappels • Les postes à financer • Les financements à intégrer • Quelques rappels et mythes • Les aides au niveau européen • Les aides au niveau fédéral • Les aides au niveau régional • Stratégies de financement • Next Steps en quelques mots • Liens utiles Table des matières
  20. 20. • Approche classique (lente et risquée) Stratégie 1 : R&D vs marché (1/2) R&D Etudes « business » Commercialisation R&D non adaptée au marché Fonds insuffisants pour déployerDifficulté à la levée de fonds
  21. 21. • Variante (rapide et soutenue) Stratégie 1 : R&D vs marché (2/2) R&D Etudes, feedback marché Test commercial Levée de fonds Déploiement commercial IP BM Plan Fin Marketing Comm 1) Sécurisation et valo IP 2) Validation marché 3) Quantitatif 4) Levée fonds facilitée 5) Marcom cohérente 6) Déploiement accéléré
  22. 22. • Cumul des aides régionales et fédérales • Salarié de 3.000 € brut mensuel Stratégie 2 : croissance vs coûts salariaux Base ONSS patronal 1.200 Précompte 700 Net 1.900 Subside 0 Coût Entreprise 4.200 € Optimisation 700 500 1.900 1.000 2.500 (-40%) Maximum 0 0 1.900 2.940 -640 (-115%)
  23. 23. • Situation classique • Besoins : 100.000 € • Solution isolée : • Augmentation de capital « interne » -> souvent limité, risque personnel accru • Augmentation de capital « externe » -> limité, dilution forte • Emprunt bancaire -> limité, charge financière, risque accru • Situation optimisée • Besoins : 100.000 € • Solution : 220.000 € minimum • Apport perso : 20.000 € + valorisation • Business angels 50.000 € capital • Banque 50.000 € dettes long termes (risque de 12.5k à 25k) • Invest(s) ou Sowalfin • Capital 70.000 € capital (si invest) • Emprunt 30.000 € à 50.000 € quasi capital (invest ou Sowalfin) • Garantie 50-75% sur emprunt bancaire Stratégie 3 : privé vs public / dettes vs capital
  24. 24. Illustration – Cas concret • Démarches export 45 k€ • Consultance 45 k€ • Engagement 50 k€ • Formation 10 k€ • Crowdfunding 35 k€ • Business Angel 100 k€ • Emprunt public 75 k€ Subsides Total : 360 k€ en 10 mois Société innovante (plateforme web)
  25. 25. Illustration – Cas concret • Démarches export 45 k€ • Projets ebusiness 30 k€ • Consultance 30 k€ • Analyse pour déploiement UE 100 k€ • Formation 15 k€ • Innovation 12 k€ • Projets R&D (Bruxelles + Région Wallonne) 350k€ • Réduction de précompte (x 5ans) : 120k€/an • Crédit bancaire 150 k€ • Emprunt public 150 k€ Subsides Avance récupérable / Subside Trésorerie Total : 1,482 M€ en 18 mois Société innovante (IT & Business management)
  26. 26. • Introduction et quelques rappels • Les postes à financer • Les financements à intégrer • Quelques rappels et mythes • Les aides au niveau européen • Les aides au niveau fédéral • Les aides au niveau régional • Stratégies de financement • Next Steps en quelques mots • Liens utiles Table des matières
  27. 27. Accompagnement stratégique et opérationnel du financements de PME en croissance • Cartographie des outils de financement pour chaque projet d’entreprise • Définition de l’approche et implémentation du plan d’actions • Production des dossiers pour les financements publics et privés • Regards financiers, technologiques, humains et marketing • Solution globale, cohérente et efficace Next Steps en quelques mots Nos clients • Sociétés de 1 à 80 personnes • Active par exemple : consultance spécialisée, ICT, biotech, logistique, design, web, … • Sociétés belges dont au moins 80% exportent • Financements de 5k€ à 15 M€. Notre modèle • Cartographie des outils de financement (subsides, emprunts, actionnariat, garanties, public, privé, …) • Approche globale de la problématique de financement (professionnel et privé) • Offre sur mesure selon les besoins • Approche partenariale pour une solution optimale et sécurisante
  28. 28. Questions
  29. 29. • Introduction et quelques rappels • Les postes à financer • Les financements à intégrer • Quelques rappels et mythes • Les aides au niveau européen • Les aides au niveau fédéral • Les aides au niveau régional • Stratégies de financement • Next Steps en 2 minutes • Liens utiles Table des matières
  30. 30. • Aides au niveau européen : • http://www.ncpbrussels.be/ • http://www.ncpwallonie.be/ • Aides au niveau fédéral – réduction de précompte pour R&D : • http://www.belspo.be/belspo/organisation/fisc_en.stm • Aides régionales – Bruxelles-Capitale : • http://www.ecosubsibru.be/index.cfm?fuseaction=home.default&language=FR • Aides régionales – Région Wallonne : • http://recherche-technologie.wallonie.be • http://www.wallonie.be/fr/formulaire/formalite-list/ • Autres aides régionales • www.sowalfin.be • www.srib.be • http://www.fondsbruxelloisdegarantie.be/ Liens utiles
  31. 31. Email : info@next-steps.be Tel : +32 (0)2 880 51 65 www.next-steps.be Votre partenaire croissance
  32. 32. 28 octobre 2016, de 8h30 à 10h La pérennité de votre entreprise, grâce à la nouvelle version de la norme ISO 9001:2015 Orateurs : Cplus - CEQUAL Conflits entre actionnaires : mieux vaut prévenir que guérir Orateur : DELOITTE 25 novembre 2016, de 8h30 à 10h 27 janvier 2017, de 8h30 à 10h L'impression 3D et le droit des marques Orateurs : NAUTADUTILH - SIRRIS 24 février 2017, de 8h30 à 10h Comment bien négocier la valeur d’une société technologique face à un partenaire ? Orateur : DELOITTE 30-09-2016
  33. 33. 30-09-2016

×