Dossier d’analyseProjet de parking souterrain Place de La Liberté         Dernière mise à jour : 17 février 2013
Sommaire1.   Historique et contexte du projet2.   D’autres choix sont possibles3.   La consultation des entreprises4.   Le...
1. Historique et contexteLa construction du parking au programme des Municipales de 2008
1. Historique et contexte  Les étapes préalables de la présentation du projet     Septembre 2005:      étude Performance P...
1. Historique et contexte L’emplacement choisi :« Nous avons choisi la place dela Liberté, parce qu’il nous aparu évident ...
2. D’autres choix sont possibles     Le critère du taux d’occupation* Jour / nuit                                         ...
2. D’autres choix sont possibles      Le critère du taux de congestion* Jour / nuit                                       ...
2. D’autres choix sont possiblesLes critères habituels    • Déficit de stationnement, mesuré par le     taux d’occupation ...
2. D’autres choix sont possibles    Les options alternatives réponse aux besoins de places de stationnement du quartier C...
2. D’autres choix sont possibles                           Le collecteur situé à 20                           mètres sous ...
3. La consultation des entreprises L’engagement d’un délégataire : le juge de paix ?« Le véritable juge de paix sera l’ou...
4. Les impacts du projet 1. Les risques financiers Un parking qui devait être payé par l’usager« Je pense qu’il vaut mieu...
4. Les impacts du projet 2008 : Les risques devaient être supportés par le délégataire   L’avantage est que c’est le délé...
4. Les impacts du projet Pour atteindre l’équilibre              Dépenses                               Recettes      Cha...
4. Les impacts du projet2. Sur le cadre de vie Un flux de trafic automobile concentrédans des rues étroites et derrière l...
5. Les perspectivesLa situation est réversibleIl est encore temps de réaliser les études de besoin qui n’ont pas encore ét...
ConclusionL’association « Ensemble pour La Garenne » est une instance de dialogue etde concertation militant pour que ce s...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier d’analyse Parking La Garenne - Colombes

1 684 vues

Publié le

Le projet actuel de la Municipalité de La Garenne-Colombes constitue une mauvaise pratique en termes de méthodologie, de consultation de la population et d'analyse des besoins débouchant sur une infrastructure mal dimensionnée et incohérente en termes d'urbanisme. Les conséquences néfastes de ce projet d'un point de vue financier et d'un point de la qualité de vie des Garennois nécessite de modifier sa localisation d'une façon plus rationnelle près d'un grand axe. Le débat a été ouvert par Ensemble Pour La Garenne, les Garennois doivent maintenant s'en saisir avant qu'il ne soit trop tard.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 684
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
184
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier d’analyse Parking La Garenne - Colombes

  1. 1. Dossier d’analyseProjet de parking souterrain Place de La Liberté Dernière mise à jour : 17 février 2013
  2. 2. Sommaire1. Historique et contexte du projet2. D’autres choix sont possibles3. La consultation des entreprises4. Les impacts du projet5. Les perspectivesCe dossier a été constitué avec les comptes-rendus des conseils municipaux et lesrapports réalisés pour le compte de la mairie. Toutes les sources qui pourront apporterdes avancées dans la compréhension du dossier ou bien pour corriger certainesinformations sont les bienvenues.
  3. 3. 1. Historique et contexteLa construction du parking au programme des Municipales de 2008
  4. 4. 1. Historique et contexte Les étapes préalables de la présentation du projet Septembre 2005: étude Performance Partner sur le stationnement Octobre 2007: étude Performance Partner sur la faisabilité du parking Novembre 2007: étude Sareco sur stationnement et parking Novembre 2008: vote du Conseil municipal sur le principe d’une DSP* Pas d’étude comparative : A aucun moment le choix du lieu n’a été envisagé Extrait du rapport Sareco, page 70, « … l’accessibilité du site - en parlant de la place de la Liberté - n’est pas optimale, car il n’est pas situé sur un axe important, mais au cœur d’un réseau de voiries locales qui, les jours de marché, pourront être encombrées». * Délégation de service public
  5. 5. 1. Historique et contexte L’emplacement choisi :« Nous avons choisi la place dela Liberté, parce qu’il nous aparu évident que c’était aussiune parcelle immédiatementutilisable. Le côté pragmatiquenous conduit à faire deschoix.* » * Extrait du conseil municipal du conseil municipal du 4 novembre 2008
  6. 6. 2. D’autres choix sont possibles Le critère du taux d’occupation* Jour / nuit 94 / 95 90 / 91 91 / 78 95 / 98* Taux doccupation : Rapport entre le nombre instantané de véhicules sur places autorisées, et le nombre de places autorisées, exprimé en %.
  7. 7. 2. D’autres choix sont possibles Le critère du taux de congestion* Jour / nuit 101 / 107 97 / 102 100 / 86 108 / 114* Taux de congestion : Rapport entre le nombre instantané de véhicules en stationnement (autorisé et interdit), et le nombre de places autorisées.Le quartier « Centre Nord » est le quartier le moins congestionné des 4 quartiers de La Garenne-Colombes
  8. 8. 2. D’autres choix sont possiblesLes critères habituels • Déficit de stationnement, mesuré par le taux d’occupation et le taux de congestion • Visibilité et Accessibilité 8
  9. 9. 2. D’autres choix sont possibles Les options alternatives réponse aux besoins de places de stationnement du quartier Centre-Sud, le plus congestionné. dynamisation des commerces de la rue voltaire grâce aux flux piétonniers générés entre le rondpoint du Souvenir français et la place de la Liberté des perturbations limités pour les commerçants du marché pendant la durée des travaux un parking visible et accessible depuis un grand axe
  10. 10. 2. D’autres choix sont possibles Le collecteur situé à 20 mètres sous le Boulevard de la République serait un argument qui expliquerait l’impossibilité d’étudier cette option alternative. Toutefois, à ce jour, aucune étude connue ne prouve que ces options sont à exclure.
  11. 11. 3. La consultation des entreprises L’engagement d’un délégataire : le juge de paix ?« Le véritable juge de paix sera l’ouverture des plis ; c’est celui qui prendra le risque financier dans l’opération quiaura forcément raison, puisque c’est lui qui prendra tous les risques et pas la Ville, justement.« S’il n’y a pas d’offres, on ne fait pas de parking, ou en tout cas pas maintenant et dans ces conditions, et on enrediscute. » Extraits du conseil municipal du conseil municipal du 4 novembre 2008 Le seul à avoir répondu à l’appel d’offres a été sélectionné22 avril 2009 5 dossiers de candidature 6 juillet 1 seule réponse (4 refus)14 août offre Spie « complétée »25 septembre analyse de l’offre25 mars 2010 SPIE est désigné comme délégataire par un vote du Conseil municipal  Pas de présentation en public, aucune réunion de quartier, aucun débat  Pas de remise en question du projet après une seule offre reçue
  12. 12. 4. Les impacts du projet 1. Les risques financiers Un parking qui devait être payé par l’usager« Je pense qu’il vaut mieux, mais c’est un problème général, que ce soit l’usager qui paie. Ce n’est pas seulementvalable pour cela mais pour beaucoup de choses. Celui qui n’a pas de voiture à La Garenne-Colombes n’a pas àpayer pour la création d’un parking ; justement, il ne paiera pas. Si nous le faisions en exploitation en régie, ilpaierait et là, il y a quelque chose qui ne colle pas. » Extraits du conseil municipal du conseil municipal du 4 novembre 2008  Un parking qui serait au final payé en partie par tous les Garennois Novembre 2008 Juin 2010 Investissement à 4 m€ la charge du Dont plus de 80% : « Forfait délégataire entreprise générale » 8,3 m€ Subvention d’investissement 4,3 m€
  13. 13. 4. Les impacts du projet 2008 : Les risques devaient être supportés par le délégataire L’avantage est que c’est le délégataire de service public qui porte le risque de la réalisation de cet équipement : risque financier, risque d’exploitation, risque de réalisation, travaux, la totalité de l’équipement, à la fois lors de sa phase de conception, de construction, puis d’exploitation durant les années de ladite exploitation. Extraits du conseil municipal du conseil municipal du 4 novembre 2008 2010 : Le délégataire ne supporterait aucun risque : c’est la Ville qui supporterait les risques Exemple : année 2017 2008 Les recettes de 2010 parking sont Dépenses Recettes difficiles à Dépenses Recettes estimer = Recettes RISQUE Recettes Charges Parking souterrain Parking Charges Parking souterrain Parking 272 k€ souterrain 272 k€ souterrain 294 k€ 294 k€ Charges Parking surface*: 64 k€ Charges Parking surface*: 64 k€ Amortissements 127 k€ Recettes Amortissements 127 k€ Subvention Parking en d’exploitation surface Une subvention Charges financières 116 k€ 424 k€ Charges financières 116 k€ d’exploitation 424 k€ assurée par la Ville * dont aléas de gestion = AUCUN RISQUE RESULTAT avant IS 139 k€ RESULTAT avant IS 139 k€
  14. 14. 4. Les impacts du projet Pour atteindre l’équilibre Dépenses Recettes Charges Parking souterrain 73% des recettes prévisionnelles 272 k€ Subvention d’exploitation => Où est le risque financier pour le 424 k€ Charges Parking surface*: 64 k€ délégataire ? Amortissements 127 k€ Soit une recette par jour inférieure à Recettes Parking souterrain 450 € / jour : Charges financières 116 k€ 155 k€ - 225 tickets d’1 heure à 2€ ou Total Dépenses = 579 k€ Total Recettes = 579 k€ - une vingtaine de tickets pour la RESULTAT avant IS = 0 k€ journée En définitive, il suffirait que le parking ne soit occupé qu’à environ 4,7% de sa capacité chaque jour pour que le délégataire commence à générer des bénéfices. Capacité du parking = 400 places = 4.800 créneaux d’une heure dans une journée de 12 heures 225 / 4800 = 4,7%
  15. 15. 4. Les impacts du projet2. Sur le cadre de vie Un flux de trafic automobile concentrédans des rues étroites et derrière l’église Suppression de places de stationnementen surface Extension des zones de stationnementpayant en surface Trafic vers le parking Trafic repartant du parking Disparition des arbres existants sur laplace
  16. 16. 5. Les perspectivesLa situation est réversibleIl est encore temps de réaliser les études de besoin qui n’ont pas encore étéeffectuées;L’engorgement ponctuel du samedi matin peut être traité en limitant la circulationautomobile : aire de stationnement et navette pour les commerçants du marché,navette circulant entre les quartiers éloignés et le marché, installations facilitant lerecours au vélo, portage à domicile.Le débat qui n’a pas eu lieu pourra se tenir d’ici les prochaines élections municipales(mars 2014).Les Garennois peuvent s’exprimerLes conseils de quartier, les permanences du Maire sont autant d’occasions pourpartager les points de vue de chacun et essayer d’obtenir des explications auxnombreuses questions sans réponse.
  17. 17. ConclusionL’association « Ensemble pour La Garenne » est une instance de dialogue etde concertation militant pour que ce sujet soit correctement abordé d’ici lesprochaines élections municipales.Un projet qui ne devait rien coûter, ne doit pas coûter autant;Un parking bien placé n’a pas besoin d’être autant subventionné;Le vote des Garennois en mars 2008 n’était pas un blanc-seing pour un parking aussicoûteux et aussi mal placé ;Le trafic automobile doit, dans la mesure du possible, être contenu sur les grandsaxes;La place de La Liberté est un havre de paix, les rues adjacentes sont étroites, à sensunique souvent, il est facile de s’y déplacer pour des enfants ou des personnes âgées;Enfin, nous pensons que la concertation et l’écoute de l’autre doivent être au centredes réflexions politiques.Site Internet : www.ensemblepourlagarenne.comCompte twitter : @epLaGarenne

×