Les raisons d'un réseau : les BMA en Touraine

1 981 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 981
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les raisons d'un réseau : les BMA en Touraine

  1. 1. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 1 Les raisons d ’un réseau !
  2. 2. Un réseau BDP ? • Site central (ou déconcentré) • Relation « hiérarchique » avec les bibliothèques • « desserte » par bibliobus / et navettes • Services adultes : jeunes / sono / vidéo
  3. 3. La DLLP (bdp de Touraine) • BCP 1945
  4. 4. Historique • Décentralisée en 1986: BDIL (Bibliothèque départementale d ’Indre-et-Loire), puis BDT (Bibliothèque départementale de Touraine) • puis Direction Départementale des Bibliothèques et de la Lecture de 2000 à 2009 • Aujourd’hui Direction du Livre et de la LectureDirection du Livre et de la Lecture PubliquePublique
  5. 5. Historique • Un site central à Tours • 3 antennes : – Tours, – Loches – Chinon
  6. 6. Réorganisations successives • Harmonisation des « tournées » en 1998 • Création des Réseaux de proximité • Recadrage des réseaux Intercommunaux de bibliothèque (et référent ou animateur de réseau)
  7. 7. Moyens et axes de travail • 2000: suppression du Bibliobus • de prêt direct • et de transport • création renforcée de bibliothèques
  8. 8. Moyens et axes de travail • Choix sur les rayons • des sites de la Direction Départementale des Bibliothèques et de la Lecture • à Tours, Loches et Chinon
  9. 9. Historique • Audit et nouvelle organisation en juin 2006 • Plan de développement de la Lecture publique • Validation des Réseaux Intercommunaux de bibliothèque (et animateur de réseau) • 4 territoires de lecture (chef de territoire) • 1 Direction et 1 direction-adjointe (logistique)
  10. 10. Objectifs • La structuration du réseau / Plan de développement – la création de bibliothèques (usager individuel) – la mise à disposition de livres à proximité des bibliothèques = - de 20 kms (bibliothécaires- volontaires) = BMA
  11. 11. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 12 Aujourd ’hui, en 2010 : La Direction du Livre et de la Lecture Publique est (confirmée comme) l ’outil du Conseil général pour la lecture publique
  12. 12. Les moyens de la Direction • Une équipe de 37 personnes sur les 3 antennes de Chinon, Loches et Tours.
  13. 13. L ’organisation : points de repère • Organigramme 2009 • nouvelles missions – service des publics, de la logistique et des nouvelles technologies – service du développement des collections – 3 services territoriaux de Tours, Loches et Chinon
  14. 14. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 15 Les bibliothèques du réseau en 2010
  15. 15. Les bibliothèques du réseau Cela représente : - Un réseau de 132 bibliothèques actives - dont 3 BMA à Neuvy-le-Roi, Sorigny et Preuilly-sur-Claise, Une moyenne de 3 à 4 ouvertures de bibliothèques nouvelles par an : 2009 : Montreuil-en-Touraine, Parçay-Meslay et Vernou 2010 : Noizay et les BMA de Sorigny (mars 10) et Amboise (octobre 10) 157947 documents prêtés en 2009 dans les bibliothèques sur la base de 458 échanges à Tours, Loches, Chinon et dans les 2 BMA de Neuvy- le-Roi et Preuilly-sur-Claise.
  16. 16. Les bibliothèques du réseau • Les 132 bibliothèques qui constituent le Réseau des bibliothèques d'Indre et Loire : Bibliothèque Municipales de niveau 1 12 (59390 hab.) Bibliothèque Municipales de niveau 2 7 (20876 hab.) Bibliothèques relais 72 (98473 hab.) Point lecture 20 (22916 hab.) Dépots 21 (17347 hab.) Total 132 (219002 hab.)
  17. 17. Les bibliothèques du réseau • L ’évolution : Ce que l’on constate (tableau page suivante) • la Stabilité en nombre de bibliothèques depuis plusieurs années, avec une variable de 3 à 5 bibliothèques qui ouvrent ou qui ferment. • la disparition des points de lecture et les dépôts au profit des Bibliothèques Municipales et surtout des Bibliothèques relais – ce qui correspond à + 21 BR – mais – 12 dépôts entre 2005 et 2008
  18. 18. Evolution du réseau départemental 0 10 20 30 40 50 60 70 80 1 2 3 4 Années B1 B2 B3 B4 B5
  19. 19. Peu de bibliothèques structurantes   Le point faible du réseau actuel vient de l’absence de bibliothèques « structurantes ».    Cette situation est due    - à l'omniprésence de la bibliothèque départementale qui s'est  longtemps substituée aux communes et communautés de communes,    - et à l'absence de bibliothèques « fortes » dans de nombreux chefs  lieux de canton et villes-centre.   La présence d'équipements structurants dans les cantons permettrait  de tirer vers le haut la lecture publique, en améliorant l'offre en  mettant en œuvre une politique d'animation culturelle forte autour du  livre et de la lecture, et développant les compétences  professionnelles)
  20. 20. Objectifs • Bibliothèques des communes • Structuration autour de pôles « forts »
  21. 21. B.M.A. : des bibliothèques d'un genre nouveau
  22. 22. Un nouveau concept : la Bma • Bibliothèque • Municipale • Associée
  23. 23. Bma • Bibliothèque Municipale d ’une commune • Associée au Conseil Général d ’Indre-et- Loire
  24. 24. contexte • Un objectif départemental: créer des lieux d ’accueil de proximité sur le territoire • une volonté municipale affirmée
  25. 25. Dans ce contexte • Création des Bibliothèques Municipales Associées • la 1ère à Preuilly-sur-Claise • la 2ème à Neuvy le Roi
  26. 26. Dans ce contexte • Création des Bibliothèques Municipales Associées... • la 3ème à Sorigny • la 4ème (projet en cours) à Amboise • la 5ème à Genillé (discussions en cours)
  27. 27. Dans ce contexte • Et puis... – Azay-le-Rideau, – Richelieu, • Cas particuliers : – Chinon, – Loches
  28. 28. A chaque B.M.A. sa spécificité • géographique • fonctionnelle (sur une base conventionnelle commune)
  29. 29. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 31 La Convention
  30. 30. Une convention « type » • La commune assure ses missions de service public de la lecture – public individuel – action culturelle – personnel municipal – budget municipal
  31. 31. Une convention « type » • le département soutient la commune dans son développement – Aide en investissement renforcée – fonds de livres mis en commun
  32. 32. Une convention « type » • assure son soutien auprès des bibliothèques du réseau – accueil et choix de documents à la Bibliothèque Municipale Associée – personnel départemental « logé » à la B.M.A. – soutien informatique – formation des personnels
  33. 33. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 35 Les réalisations
  34. 34. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 36 Preuilly sur Claise
  35. 35. Preuilly sur Claise • Commune de + 1293 habitants • création de la BM actuelle dans un bâtiment rénové suite à gestion associative • gestion par 2 « contrats aidés » (à temps partiel) - complément des bénévoles • une volonté affirmée de développement intercommunal
  36. 36. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 38 Neuvy-le-Roi
  37. 37. Neuvy-le-Roi • Commune de + 1107 habitants • création de la BM actuelle dans un bâtiment rénové suite à gestion associative • création d’un poste de contractuel (à temps partiel) - complément des bénévoles • un développement intercommunal difficile
  38. 38. Neuvy-le-Roi • Fonds de livres départemental d’env.8300 ouvrages (à l ’heure actuelle) • 1 assistant qualifié 2 jours par semaine • subventions d ’investissement de 30% + mise en réseau informatique • accueil sur place des volontaires
  39. 39. Neuvy-le-Roi : locaux • Un espace-bureau commun
  40. 40. Neuvy-le-Roi : logistique • L ’armoire ! (stockage des livraisons à venir)
  41. 41. Neuvy-le-Roi : logistique • La réserve
  42. 42. Neuvy-le-Roi : logistique • L ’informatique • PMB • et multimedia
  43. 43. Neuvy-le-Roi : actions décentralisées • Lectures dévoilées
  44. 44. À noter... Pour pallier à cette absence d'équipements structurants, la mise en place de Bibliothèques Municipales Associées a déjà permis dans deux cantons très ruraux (Neuvy-le-Roi et Preuilly-sur-Claise) de donner un sens à la mise en réseau des bibliothèques.
  45. 45. les B.M.A. Présent et à venir... L ’ouverture en 2010 de deux nouvelles bibliothèques Municipales associées à Sorigny (en mars) et à Amboise (en octobre) et prochainement à Genillé devraient conforter le réseau de bibliothèques en Indre-et-Loire.
  46. 46. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 48 Sorigny
  47. 47. Sorigny • Commune de + 2000 habitants • création de la BM actuelle dans un bâtiment ancien agrandi (maison + granges + extensions) par la CCVI. • suite à gestion associative • création d ’un poste de catégorie B (à temps complet) - complément des bénévoles • un développement intercommunal en point de mire
  48. 48. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 50 Amboise
  49. 49. Amboise • Commune de + 12000 habitants • création de la future médiathèque dans un ancien centre d'apprentis (prise en charge municipale). • suite à BM en centre ville au pieds du (célèbre) château • Gestion professionnalisée (1 bibliothécaire + 3 agents) • un développement intercommunal... Espéré !
  50. 50. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 52 Projets et perspectives Le Plan de développement de la lecture publique
  51. 51. De nouvelles perspectives ! • La mise en œuvre d ’un nouveau plan de développement offre de nouvelles perspectives au réseau de bibliothèques • et confirme le rôle des Bibliothèques Municipales associées
  52. 52. Pourquoi un nouveau plan ? • Plan 2006 caduque • Prendre en compte – communes de + 10000 hab. – Bibliothèques de l'agglo. • Bibliothèques cantonales (programme de la majorité)
  53. 53. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 55 1 La Solidarité avec les territoires Des bibliothèques solidaires dans le cadre cantonal
  54. 54. de la bibliothèque locale à la bibliothèque cantonale • 2 objectifs : • renforcer les liens entre les différents acteurs de la lecture publique, donc les liens entre bibliothèques • créer un réseau solidaire de bibliothèques, à l'échelon du canton ou de l'intercommunalité.
  55. 55. les Bibliothèques Municipales associées • Mise en oeuvre d'une politique structurante des bibliothèques autour d'équipements de référence à l'échelle des cantons. • L'esprit de cette politique novatrice – accompagnement par le Conseil Général (Direction du Livre et de la Lecture Publique) des bibliothèques et des acteurs de la Lecture Publique sur le territoire, – mais aussi une véritable organisation territoriale des bibliothèques.
  56. 56. la bibliothèque cantonale... “animatrice” de la lecture publique sur le territoire cantonal La mise en place de bibliothèques cantonales ne signifie donc pas la création ou le soutien du Conseil Général sur une seule bibliothèque par canton. Il s'agit au contraire de valoriser et animer un réseau cantonal de bibliothèques. Animé par des professionnels de bibliothèques soutenus par des bibliothécaires- volontaires. le réseau est l'expression de la cohérence de la lecture publique sur le territoire cantonal.
  57. 57. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 59 2 La Solidarité avec les personnes Être à l'écoute de tous les publics
  58. 58. La Solidarité avec les personnes la bibliothèque et ses publics : • Le Conseil Général, via la Direction du Livre et de la Lecture Publique se doit mener une politique offensive en direction des différents publics, en partenariat avec les communes, mais aussi les associations, et les autres services départementaux en charge des publics (services sociaux notamment). • La Direction du Livre et de la Lecture Publique développe une action spécifique auprès des publics, tant par le soutien aux bibliothèques pour le public habituel des bibliothèques, que vers les publics spécifiques dits empêchés.
  59. 59. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 61 3 Vivre ensemble Pour une animation culturelle de qualité
  60. 60. Vivre ensemble • Objectif : la bibliothèque, lieu de vie et de culture • insérer l'action culturelle dans l'ensemble des pratiques des Bibliothèques, en lien avec les autres services départementaux et en harmonie avec les pratiques des communes.
  61. 61. Vivre ensemble Dans le droit fil des missions, de conseil, d’expertise, et de soutien) il s’agit - de faire des propositions d’animations culturelles, en rassemblant l'information et en la proposant aux bibliothèques (C’est la raison d’être du Centre de ressources d’action culturelle) - créer les conditions d'une animation culturelle en partenariat - être le moteur et la force de proposition de prestations de qualité dans les communes du département, dans les domaines du livre et de la lecture, c'est à dire la littérature sous tous ces genres, mais aussi l'écriture.
  62. 62. Vivre ensemble • deux axes de notre politique d’animation culturelle: – L' intervention directe : les actions départementales qui s’articulera autour des grands thèmes évoqués ci-dessus : le Festival “Conteurs en Touraine” , les rencontres d’auteurs, Touraine-Media, etc… – L'intervention indirecte : les actions locales et l’action culturelle des bibliothèques dans les communes
  63. 63. Vivre ensemble L'animation culturelle et les prestations sur le territoire I - Les arts de la parole - le conte : “ Festival Conteurs en Touraine ” - Le Théâtre : favoriser la rencontre des lecteurs avec le Théâtre, en proposant des spectacles - La Poésie : attention particulière à l'occasion de manifestations nationales telles que “ Le Printemps des Poètes ” ou dans le cadre d'actions spécifiques
  64. 64. Vivre ensemble L'animation culturelle et les prestations sur le territoire II - L ’Ecriture • Les rencontres d'écrivains et “la Nouvelle” favoriser la rencontre du lecteur avec ceux qui écrivent. • L'écriture : les ateliers d ’écriture « Touraine-média » Lecture et écriture : l’un ne peut s’envisager sans l’autre ! Dans son rôle, qui consiste à défricher l’écriture sous toutes ses formes, la Direction du Livre et de la Lecture Publique ouvre aux habitants de la Touraine un nouvel espace d’écriture, un espace numérique baptisé “Touraine-Media”. http://tourainemedia.com
  65. 65. Les raisons d'un réseau - Clermont-Ferrand 25 mai 2010 68 Et après ?
  66. 66. De réseaux en réseau • LE réseau ? • Réseau de bibliothèques • Réseaux cantonaux • Réseaux d ’écriture… et de lecture • Réseaux sociaux…

×