La revue de Presse KYLIA 1  LA REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINEDu 22 au 28 Avril 2013LES ARTICLES DE LA SEMAINEDelanoë défen...
 La revue de Presse KYLIA 2  Selon un sondage BVA publié par "20 Minutes", 70% des Parisiens ne sont pas satisfaits de lac...
 La revue de Presse KYLIA 3  Lundi matin, la droite avait renouvelé ses attaques contre le bilan de M. Delanoë, à loccasio...
 La revue de Presse KYLIA 4  La chute des crédits immobiliers ralentitLe 23/4/2013Copyright ReutersLe montant des prêts im...
 La revue de Presse KYLIA 5  sensible de 26,4% de la production pour lensemble des prêts bancaires. Le paradoxe de cettesi...
 La revue de Presse KYLIA 6  Immobilier : La Fnaim confirme la baisse duprix des logementsLe 24/4/2013Selon la Fédération,...
 La revue de Presse KYLIA 7  Selon la Fnaim, cette baisse de prix, conjuguée à des taux demprunt historiquement bas, devra...
 La revue de Presse KYLIA 8  Accord de principe pour mieux protéger lesemprunteurs immobiliers dans lUELe 25/4/2013Les eur...
 La revue de Presse KYLIA 9  ensemble ont été énormes, et il y a eu trop de tragédies pour ceux qui ont perdu leurs logeme...
 La revue de Presse KYLIA 10  Immobilier en Ile-de-France : généralisation dela baisse des prix, effondrement destransacti...
 La revue de Presse KYLIA 11  si, tempèrent les notaires, " lampleur de ce mouvement est encore incertaine ". Dans le déta...
 La revue de Presse KYLIA 12  A propos de KYLIAKYLIA, nouvel acteur du marché immobilier, est un réseau 100% web composé d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Revue de presse kylia semaine 17

257 vues

Publié le

Retrouvez une sélection des meilleurs articles de la presse immobilière de la semaine.

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
257
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de presse kylia semaine 17

  1. 1.  La revue de Presse KYLIA 1  LA REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINEDu 22 au 28 Avril 2013LES ARTICLES DE LA SEMAINEDelanoë défend son bilan controversé sur lelogementLe 22/4/2013Critiqué par la droite et par les Parisiens, le maire de Paris a mis en avant les progrès de lacapitale en matière de logements sociaux. Il a rappelé que les prix de limmobilier ont flambé àParis en raison de la grande attractivité de la ville lumière.
  2. 2.  La revue de Presse KYLIA 2  Selon un sondage BVA publié par "20 Minutes", 70% des Parisiens ne sont pas satisfaits de lactiondu Maire de Paris en matière de logement.© Jérôme Chatin/LExpansionLe maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) a de nouveau défendu lundi son bilan en matière delogement, critiqué par la droite au Conseil de Paris et jugé "pas vraiment" ou "pas du tout" satisfaisantpar 70% des Parisien, selon un sondage BVA publié par « 20 minutes »."Les Parisiens ne savent pas quils sont 118.000 de plus depuis 2001, dont 15.000 familles. Je penseque ce que nous faisons a beaucoup protégé la population", a déclaré le maire de Paris interrogé surce mécontentement lors dun déjeuner avec la presse. "Paris est tellement attractif, cest cela qui pèsesur les prix du foncier", a souligné le maire. "Il faut que lon explique, que lon argumente", a-t-ilpoursuivi.Le maire a souligné que 19.000 ménages avaient pu accéder à la propriété grâce à la refondation et àlextension du Prêt logement, et que 13.000 familles avaient pu rester à Paris, grâce au rachat de leurlogement, promis à la vente à la découpe. "Sur le logement, on continue comme des fous, et il fautmieux expliquer", a poursuivi le maire.20% de logements sociaux à Paris en 201470.000 logements sociaux auront été financés à Paris entre 2001 et 2014, permettant de faire passerleur taux de 13,4% à 20%. M. Delanoë a toutefois souligné les contraintes de laction municipale, et lanécessité dune action fine: "On pourrait décider que Paris est une république soviétique et quil ny aplus de marché. On ne peut vouloir une économie totalement administrée", a-t-il dit.Ladjoint au logement Jean-Yves Mano a lui aussi défendu laction du maire, tout en évoquant dautrespistes dintervention, comme la "régulation des loyers" et la "dissociation du foncier et du bâti", undispositif permettant aux investisseurs dacquérir les logements "hors foncier". Il a affirmé avoir reçude la ministre du Logement Cécile Dufflot lassurance que cette disposition se trouverait dans le projetde loi sur le logement.Des "clauses antispéculatives"La première adjointe Anne Hidalgo a souligné que des "clauses antispéculatives" avaient été inclusesdans les contrats passés avec les promoteurs pour limiter le prix des nouveaux logements dans lesopérations de Paris Rive gauche ou des Batignolles.
  3. 3.  La revue de Presse KYLIA 3  Lundi matin, la droite avait renouvelé ses attaques contre le bilan de M. Delanoë, à loccasion dudébat sur le rapport de la Mission dinformation et dévaluation (MIE) concernant la politiqueimmobilière de la collectivité parisienne. Le président du groupe UMP au Conseil de Paris Jean-François Legaret a dénoncé une "marche forcée (de la mairie) vers les 20% SRU" obtenue parlacquisition et le conventionnement de logements existants "au détriment de la construction", etfustigé un "système déviction au détriment des classes moyennes".Source : L’Expansion.fr
  4. 4.  La revue de Presse KYLIA 4  La chute des crédits immobiliers ralentitLe 23/4/2013Copyright ReutersLe montant des prêts immobiliers a reculé de "seulement" 8,7% au premier trimestre 2013 par rapportau trimestre précédent. Sur un an, la baisse est davantage marquée à 18,8%.Toujours en recul, le niveau de production de crédits immobiliers retrouve cependant quelquescouleurs. Une étude publiée mardi par lObservatoire Crédit Logement/CSA montre que de janvier àmars, la production sest affichée en baisse de 18,8% sur un an. Mais par rapport au trimestreprécédent, le montant des prêts immobiliers a reculé de "seulement" 8,7%, précise Crédit Logement,le principal organisme de caution de prêts immobiliers en France.Le creux de la vague a été atteint"On est globalement sur un marché dont le rythme de recul est en train de se ralentir fortement. Sur lepremier trimestre 2013, après trois trimestres de quasi stabilisation, le niveau annuel de la productionest en train de remonter", a estimé Michel Mouillart, professeur à lUniversité Paris Ouest etcoréalisateur de létude. "Les ménages empruntent proportionnellement plus quil y a un an (...). Il y asur le marché le sentiment global quon a très certainement atteint le creux de la vague", a ajoutéMichel Mouillart. En 2012, la récession des marchés immobiliers sétait accompagnée dun recul
  5. 5.  La revue de Presse KYLIA 5  sensible de 26,4% de la production pour lensemble des prêts bancaires. Le paradoxe de cettesituation réside dans le fait que les taux des crédits immobiliers se sont maintenus à un niveau trèsbas et continuent de baisser.Stabilisation à venirEn effet, les taux dintérêt ont reculé depuis mars 2012 et ont atteint un nouveau plus bas niveauhistorique : ils se sont établis en moyenne à 3,07% en mars contre 3,97% en février 2012. Pour lesmois à venir, "nous attendons une relative stabilisation du marché, grâce notamment aux conditionsde crédit, parce que la baisse des taux se poursuit. En avril, le taux moyen devrait atteindre environ3,02% pour une durée moyenne de 204 mois", a poursuivi Michel Mouilllart. Selon lui, "lannée 2013sera une année de très bonnes conditions de crédit, que lon a jamais vu auparavant".Source : LaTribune.fr
  6. 6.  La revue de Presse KYLIA 6  Immobilier : La Fnaim confirme la baisse duprix des logementsLe 24/4/2013Selon la Fédération, cette baisse de prix, conjuguée à des taux demprunt historiquement bas,devrait contribuer au redémarrage du marché, après une année 2012 frappée par la récession.Paris a enregistré au premier trimestre un recul de 3,3% des prix par rapport au trimestre précédent.(AFP)La baisse du prix des logements est confirmée sur lessentiel du territoire et sest accélérée cesderniers mois, a déclaré mercredi 25 avril Jean-François Buet, président de la Fédération nationale delimmobilier (Fnaim).Sur lensemble du marché de lancien, les prix des maisons et des appartements se sont repliés de2,6% en moyenne sur un an de janvier à mars, et de 2,8% dun trimestre à lautre.En outre, Paris a enregistré au premier trimestre un recul de 3,3% des prix par rapport au trimestreprécédent. Ainsi, "le seul marché en hausse forte depuis quinze ans a lui aussi cessé de résister", aajouté Jean-François Buet.
  7. 7.  La revue de Presse KYLIA 7  Selon la Fnaim, cette baisse de prix, conjuguée à des taux demprunt historiquement bas, devraitcontribuer au redémarrage du marché, après une année 2012 frappée par la récession."La vitesse et lintensité de la reprise seront certes variables selon les régions. Mais sur un point, entout cas, un motif dinquiétude peut être écarté: en aucune manière, des prémices de remontée ducoût de crédit ne compromettront la reprise", poursuit Jean-François Buet.Pour autant, une chute brutale des prix nest pas souhaitable, prévient-il. "Le sentiment dedévalorisation du patrimoine aurait eu des conséquences terribles pour léconomie nationale. Alorsquune baisse significative et mesurée procure à tout le monde une bouffée doxygène".La Fnaim appelle toutefois le gouvernement à agir pour relayer laction du marché.Selon Jean-François Buet, "si une amélioration du régime fiscal du bailleur intervenait, en contrepartiedun engagement de maîtrise des loyers, il est certains que la relance serait au rendez-vous et que lesinvestissements locatifs iraient bon train, alors quils ne constituent que 10% des achats dans lancienchaque année".(Avec AFP)Source : Challenges.fr
  8. 8.  La revue de Presse KYLIA 8  Accord de principe pour mieux protéger lesemprunteurs immobiliers dans lUELe 25/4/2013Les eurodéputés et les représentants des Etats de lUE ont conclu lundi soir un accord deprincipe pour mieux protéger les emprunteurs immobiliers.Les eurodéputés et les représentants des Etats de lUE ont conclu lundi soir un accord de principepour mieux protéger les emprunteurs immobiliers. SAUTIER PHILIPPE/SIPALes eurodéputés et les représentants des Etats de lUE sont parvenus à un accord de principe lundisoir pour mieux protéger les emprunteurs immobiliers, notamment sils ne parviennent pas àrembourser leur prêt. « Les acquéreurs immobiliers seraient mieux informés des coûts et desconséquences de la contraction dun prêt, et mieux protégés en cas de fluctuations du marchépendant la durée du contrat ou sils ne parviennent pas à rembourser », a expliqué mardi le Parlementeuropéen. Le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, a « salué » cetaccord, soulignant que la crise financière avait commencé par une crise immobilière aux Etats-Unis. «Nous avons vus des excès similaires en Europe », a-t-il rappelé, citant les bulles immobilières enIrlande et en Espagne. « Les conséquences pour le secteur financier et léconomie dans son
  9. 9.  La revue de Presse KYLIA 9  ensemble ont été énormes, et il y a eu trop de tragédies pour ceux qui ont perdu leurs logements carils ne pouvaient plus rembourser leurs emprunts ».Protéger les emprunteurs immobiliersAu terme de laccord trouvé lundi entre la Commission des affaires économiques du Parlementeuropéen et les Etats, les fournisseurs de prêts immobiliers devront être agréés, enregistrés etsurveillés par les autorités nationales pour veiller à ce quils respectent des conditionsprofessionnelles strictes. Toute personne qui sengagera dans un prêt devra recevoir des informationscomparatives sur les produits disponibles et comprendre le coût total et les conséquences financièresà long terme de la signature du prêt. Les eurodéputés ont également voulu réglementer les pratiquesde « vente liée »: il deviendra impossible aux prêteurs de faire des offres de crédit subordonnées àlachat dune assurance ou dun autre produit financier. Par ailleurs, lacheteur aura droit à une périodede réflexion obligatoire de sept jours avant la signature du prêt, ou à un droit de rétractation valablependant sept jours. Les eurodéputés ont aussi ajouté des règles en matière de flexibilité, permettantnotamment à lemprunteur de rembourser de manière anticipée. Pour protéger les emprunteurs contrele défaut de paiement, ils ont aussi ajouté une règle selon laquelle la restitution du bien immobiliersera suffisante pour rembourser le prêt, à condition que le prêteur et lemprunteur se soient misdaccord à lavance sur cette clause.La crise immobilière, notamment en Espagne, a en effet jeté à la rue de nombreux ménagescontraints de continuer à payer leur dette alors même quils avaient été expulsés. Pour entrer envigueur, cette législation européenne doit encore être approuvée par le Parlement européen dans sonensemble et adoptée par les Etats de lUE.E.J.-B. et AFPSource : LeNouvelObs.com
  10. 10.  La revue de Presse KYLIA 10  Immobilier en Ile-de-France : généralisation dela baisse des prix, effondrement destransactionsLe 26/4/2013A fin février 2013, les prix de limmobilier ancien étaient orientés à la baisse dans lensembledes départements franciliens, selon les notaires dIle-de-France. Une baisse sensible qui cachepourtant un effondrement du nombre de transactions, surtout à Paris. État des lieux.ParisRon ChappleEntre décembre 2012 et février 2013, les prix des logements anciens en Ile-de-France se sontaffichés en recul de 0,8% par rapport à la même période un an auparavant selon la Chambre desNotaires Paris Ile-de-France. Un repli sensible qui touche tous les départements de la Région même
  11. 11.  La revue de Presse KYLIA 11  si, tempèrent les notaires, " lampleur de ce mouvement est encore incertaine ". Dans le détail, tousles types de biens sont concernés : -0,6% pour les appartements (-0,9% en petite couronne et -1,4%en grande couronne) et -1,1% pour les maisons (-1% en petite couronne et -1,2% en grandecouronne). Enfin, à Paris (-0,2%), le prix moyen du mètre carré des appartements sest érodé : 8.290€ à fin février 2013, sur trois mois, contre 8.320 € entre novembre 2012 et janvier 2013. Une tendancequi, selon les notaires, nest pas prête de sinverser dans la capitale, les indicateurs avancés sur lesprix issus des avant-contrats faisant état " dune poursuite de la baisse des prix aux environs de 8.100euros/m², qui semble constituer le prix de vente que lon peut attendre dans la capitale à la fin du 2etrimestre 2013 ".Des transactions immobilières en très fort repliPourtant, la baisse significative du nombre de transactions est plus représentative de la crispation quirègne sur le marché francilien. Même si les notaires rappellent que le début de lannée 2012 a étémaqué par " une forte activité due au changement de régime dimposition des plus-valuesimmobilières ", dans les faits, seules 29 500 transactions ont été enregistrées entre décembre 2012 etfévrier 2013, soit 26% de moins que sur la même période un an auparavant. Un effondrementparticulièrement marqué dans la capitale avec -37% de ventes pour seulement 6 300 biens échangés! Tout comme dans le très chic département des Hauts-de-Seine où le nombre de transactions achuté dun quart.Source : L’Express.fr
  12. 12.  La revue de Presse KYLIA 12  A propos de KYLIAKYLIA, nouvel acteur du marché immobilier, est un réseau 100% web composé d’une familled’enseignes immobilières toutes spécialisées dans un domaine de transaction.Le concept KYLIA repose sur 3 idées fortes :• La dématérialisation de l’agence avec vitrine permettant une meilleure rémunération des agents et lapratique de taux de commission jusqu’à deux fois inférieurs par rapport aux agences immobilièrestraditionnelles.• L’hyperspécialisation des agents engendrant une plus grande réactivité sur le terrain, plus deprofessionnalisme mais surtout plus d’efficacité vis-à-vis des clients.• La culture du partage permettant de fédérer l’ensemble des équipes autour d’un objectif commun :La croissance !Plus d’information sur le site Internet : http://www.kylia-immo.comContact Presse : KYLIA ImmobilierMarie LAURENT / pub@kylia-immo.com / 01 47 70 24 18

×