100608 cs corte

1 671 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business, Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 671
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
44
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

100608 cs corte

  1. 1. La m ise en ligne des publications des chercheurs Valoriser et diffuser la recherche de l’université (Conseil Scientifique de l’Université de Corse - 8 juin 2010) Gabriel Gallezot - Michel Roland
  2. 2. POURQUOI (Open Access, évaluation…) (Conseil Scientifique de l’Université de Corse - 8 juin 2010) Gabriel Gallezot
  3. 3. Valoriser et diffuser Source : Ph. Laredo, LATTS.doc N°0 2003 ≠ Acteurs ≠ Objectifs
  4. 4. Crise de l’édition scientifique <ul><li>Diktat du &quot;publish or perish&quot; </li></ul><ul><li>Loi du facteur d'impact (et ses biais)‏ </li></ul><ul><li>Abandon du droit d'auteur à l'éditeur </li></ul><ul><li>Concentration des éditeurs spécialisés </li></ul><ul><li>Augmentation des prix des abonnements (conséquences indirectes pour les chercheurs)‏ </li></ul><ul><li>Temps entre les résultats et leur publication </li></ul><ul><li>Restrictions sur ce qui peut ête publié et comment cela peut être diffusé (modèle papier)‏ </li></ul>
  5. 5. Une réponse : l’Open Access <ul><li>Un mouvement pour le libre accès aux textes scientifiques ( archives ouvertes ou revues en libre accès ) </li></ul><ul><li>Partager les textes entre pairs </li></ul><ul><li>Augmenter la visibilité des textes </li></ul><ul><li>A fonds public , accès public </li></ul><ul><li>Support de la mémoire scientifique </li></ul><ul><li>Accessibilité et gestion des références bibliographiques possibles </li></ul>
  6. 6. De la nécessité d’être « Open Access » ? <ul><ul><li>Augmentation du prix des revues et « Big Deal » </li></ul></ul><ul><ul><li>Online or Invisible ? : (Steve Lawrence, Nature, N° 6837, p.521, 2001) http: //citeseer . ist . psu .edu/online-nature01/ Articles mis en ligne librement : entre 2,5 à 5,5 fois plus cités que les autres </li></ul></ul><ul><ul><li>Liens éphémères vs. pérénité des liens </li></ul></ul><ul><ul><li>Augmentation du “spectre documentaire” </li></ul></ul>
  7. 7. Points nodaux pour L’Open Access <ul><li>Une vitrine de l’université (Valoriser) </li></ul><ul><li>Visibilité sur le Scholar Web (Diffuser) </li></ul><ul><li>L’évaluation de la recherche (Gérer) </li></ul>
  8. 8. Une vitrine ? (documents numériques en natif ou numérisés) <ul><li>AO </li></ul><ul><li>Articles scientifiques </li></ul><ul><li>Données primaires et adjuvants à la recherche </li></ul><ul><li>Documents « multimédia » (audio, vidéo, …) </li></ul><ul><li>Thèses et HDR </li></ul><ul><li>Rapports et études </li></ul><ul><li>Cours </li></ul><ul><li>Ouvrages </li></ul><ul><li>Notices bibliographiques </li></ul><ul><li>RLA </li></ul><ul><li>Articles scientifiques </li></ul><ul><li>Données primaires et adjuvants à la recherche </li></ul><ul><li>Documents « multimédia » (audio, vidéo, …) </li></ul><ul><li>[Ouvrages] </li></ul><ul><li>[carnets de recherche] </li></ul>
  9. 9. Une visibilité <ul><li>L’OAI-PMH en action </li></ul><ul><li>OAISTER (Cf. Worldcat) http://www. oaister . org/ </li></ul><ul><li>Scientificcommons http://www. scientificco mmons . org/ </li></ul><ul><li>DRIVER : http: //search .driver. research-infrastructures .eu/ </li></ul><ul><li>Des répertoires </li></ul><ul><li>OpenDOAR : http://www. opendoar . org </li></ul><ul><li>DOAJ : http://www. doaj . org/ </li></ul><ul><li>Et puis aussi ... </li></ul><ul><li>Google scholar : http: //scholar . google . com </li></ul><ul><li>Scirus : http://www. scirus . com </li></ul>
  10. 10. Les 8 i ndicateurs de l ’OS T <ul><li>Part de publications scientifiques </li></ul><ul><li>Indice de sp éci alisation scientifique </li></ul><ul><li>Part de citations </li></ul><ul><li>Indice d ’im pact relatif </li></ul><ul><li>Indice d ’im pact esp éré </li></ul><ul><li>Ratio de citations relatif </li></ul><ul><li>Indice d ’ac tivité par classe de citations </li></ul><ul><li>Part d ’ar ticles en co-publication </li></ul>Ex. IPERU : Programme 150 de la LOLF « formations supérieurs et recherches universitaire Indicateurs «  part mondiale de publications  » et «  indices d’impact à 2 ans  » par discipline, pour les sciences de la matière et sciences de la nature et de la vie Source : IPERU-OST Etablissement Chiffre de 2008 Issus en grande partie du WoS (comme « shanghai » mais avec des corrections de l’OST) => Augmenter la visibilité La question de l’évaluation
  11. 11. h index et variantes <ul><li>H index : Jorge E. Hirsch (2005) www. pnas . org/cgi/doi/10 . 1073/pnas .0507655102 . Relation entre un nombre total de publications et leurs citations > coïncidence approximative entre un nombre équivalent de publications et de citations. </li></ul><ul><li>Ex : h index = 10 => environ 10 publications citées au moins 10 fois </li></ul><ul><li>G index : Egghe, Leo (2006) http: //dx . doi . org/10 .1007%2Fs11192-006-0144-7 : un g-index de 10 => 10 papiers dont la somme des citations est au moins de 100 </li></ul><ul><li>A- index, H-b index , scHolar index, … </li></ul><ul><li>Démo avec POP ou Tenurometer http: //scholarometer . indiana . edu/ http://www. harzing . com/pop .htm </li></ul>Enttité : chercheur, univ, pays, ... Visibilité sur le web
  12. 12. « publiant » ? ... selon l’AERES <ul><li>L’activité d’une unité de recherche fait l’objet d’une appréciation qualitative, fondée principalement sur l’évaluation par les pairs, complétée par un certain nombre d’indicateurs aussi objectifs que possible . A l’estimation globale de la qualité de la production scientifique et du rayonnement d’un laboratoire, s’ajoute la prise en considération de l’organisation et de la répartition des travaux entre ses membres. L’un des indicateurs est une estimation de la proportion des chercheurs et enseignants-chercheurs &quot;publiants&quot; . </li></ul>Production Scientifique de rang A pour 4 ans Scu Liste revues AeRES : http://www.aeres-evaluation.fr/Publications/Methodologie-de-l-evaluation/Documents-generaux-de-reference Gérer les publications : chercheurs, labo, univ
  13. 13. COMMENT mettre en ligne et diffuser la production scientifique de l’université (Conseil Scientifique de l’Université de Corse - 8 juin 2010) Michel Roland
  14. 14. 1 La voie dorée (revues électroniques en libre-accès) 1.1 problématique générale 1.2 L'exemple de [email_address] 2 La voie verte (archives ouvertes) 2.1 problématique générale 2.2 L'exemple d' Hal-Unice 3 Les conditions techniques des stratégies d'accès ouvert
  15. 15. Les 2 voies de l’Accès Ouvert <ul><li>« Voie dorée et voie verte »: </li></ul><ul><ul><li>revues électroniques </li></ul></ul><ul><ul><li>« archives » ouvertes </li></ul></ul><ul><li>SHS et STM </li></ul>
  16. 16. La voie dorée (revues électroniques en accès ouvert) <ul><li>Qui finance, qui publie? </li></ul><ul><ul><li>financement en amont </li></ul></ul><ul><ul><li>Financement à l’article (l'auteur ou l'institution) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>plateformes dédiées ( PLoS , PubMed Central ...) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>éditeurs commerciaux (Springer: Open Choice , Wiley-Blackwell: Online Open ...) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Publication « non marchande » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>(Publications html) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>plateformes de revues &quot;ouvertes&quot; </li></ul></ul></ul>
  17. 17. La voie dorée (revues électroniques en accès ouvert) <ul><li>En France </li></ul><ul><ul><li>(Publications html) </li></ul></ul><ul><ul><li>plateformes de revues &quot;ouvertes&quot; </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>revues. org (modèle d'appropriation) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cairn (mixte payant / gratuit) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Persée (rétrospectif, sélectif) </li></ul></ul></ul>
  18. 18. La voie dorée L'exemple de Revel@Nice <ul><li>13 revues dont 7 sur revues.org et 1 sur Persée (2010) </li></ul><ul><li>Plateforme « pépipnière » </li></ul><ul><li>Janvier 2004 > </li></ul><ul><li>Réalisation en 6 mois </li></ul><ul><li>Budget de 57,5 k € en 2004 (CS) </li></ul><ul><li>3 IE en CDD (2 développeurs, 1 assistant d’édition) </li></ul><ul><li>+ 1 conservateur, chef de projet, 1 ingénieur informaticien et 1 secrétaire (pour une fraction de leur temps) </li></ul><ul><li>Comité de pilotage </li></ul>
  19. 19. La voie dorée L'exemple de Revel@Nice <ul><li>HTML + PDF </li></ul><ul><li>XML </li></ul><ul><li>OAI-PMH </li></ul><ul><li>UTF 8 </li></ul><ul><li>CMS Lodel </li></ul><ul><li>Coopération avec revues.org </li></ul><ul><li>Modèle d’accompagnement </li></ul>
  20. 20. La voie dorée L'exemple de Revel@Nice
  21. 21. La voie verte (« archives » ouvertes) <ul><li>prépublications ( preprints ) </li></ul><ul><li>postpublications ( postprints ) </li></ul><ul><ul><li>droits à auto-archivage: SHERPA/RoMEO </li></ul></ul><ul><li>références bibliographiques? </li></ul>
  22. 22. La voie verte (« archives » ouvertes) <ul><li>Institutionnelles </li></ul><ul><ul><li>Modèle nordique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Universités riches </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Statut </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Eprints et DSpace </li></ul></ul><ul><li>Thématiques </li></ul><ul><ul><li>ArXiv </li></ul></ul><ul><li>Nationales </li></ul><ul><ul><li>CCSD ( HAL ) </li></ul></ul><ul><ul><li>The Depot </li></ul></ul><ul><li>Le Protocole d’accord (2005) </li></ul>
  23. 23. La voie verte Le Protocole d’accord (2006) <ul><ul><li>Le titre : « protocole d’accord en vue d’une approche coordonnée, au niveau national, pour l’archivage ouvert de la production scientifique » </li></ul></ul><ul><ul><li>Les signataires (CNU - EPST) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’objet </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>définir les modalités d’une démarche coordonnée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>notamment par le développement et le co-pilotage d’une plateforme partagée </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les instances: 2 comités </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le comité stratégique (COSTRAO) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le comité scientifique et technique (COST) </li></ul></ul></ul>
  24. 24. La voie verte (HAL - Unice) <ul><li>2008 / 2009 </li></ul><ul><li>3 scénarios </li></ul><ul><ul><li>SI UNS client de HAL : chercheur d ép o se directement dans HAL, le SI rapatrie par flux RSS les donn ée s d ép o s ée s </li></ul></ul><ul><ul><li>SI UNS m édi ateur de HAL : chercheur d ép o se dans HAL via le SI local </li></ul></ul><ul><ul><li>SI UNS partenaire de HAL : chercheur d ép o se dans SI qui transf èr e vers HAL. SI g ér e d ép ôt </li></ul></ul><ul><li>Principes </li></ul><ul><ul><li>Disposer librement dans le cadre de notre SI des donn ée s et des m ét a donn ée s des publications acad ém i ques de toute nature (pr é - et post-publications, th ès e s, ouvrages ou partie d'ouvrages, articles, cours en ligne, etc.) d ép o s é s au CCSD </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectif initial : sc én a rio 1 pour inciter tous les membres de l'UNS à d ép o ser </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectif final : sc én a rio 3, d ép ôt AO institutionnel constitu é par les versements d éjà r éa l is é s au CCSD </li></ul></ul>
  25. 25. La voie verte L'exemple d'Hal-Unice
  26. 26. La voie verte L'exemple d'Hal-Unice <ul><ul><li>À suivre </li></ul></ul><ul><ul><li>Texte intégral et références bibliographiques </li></ul></ul><ul><ul><li>« tamponnage » et affichage sélectif / thématique </li></ul></ul><ul><ul><li>Exploitation des dép ôts </li></ul></ul>
  27. 27. Ubiquité et interopérabilité <ul><li>Métadonnées et XML </li></ul><ul><li>Archivage pérenne </li></ul><ul><li>Systèmes d’information urbanisés </li></ul><ul><li>Partenariats: </li></ul><ul><ul><li>Chercheurs (CS) </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibliothécaires (indexation, normes…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Informaticiens </li></ul></ul>
  28. 28. BibApp
  29. 29. Conclusion <ul><li>Et l’Urfist dans tout ça… </li></ul>

×