LES PRÉFÉRENCES ET LES CARACTÉRISTIQUES DES
PERSONNES SUICIDAIRES UTILISATRICES D’INTERNET
AU QUÉBEC
RÉSULTATS D’UNE ÉTUDE...
ÉTUDE DE BESOINS - CONTEXTE
Partenariat avec Suicide Action Montréal (SAM)
 SAM a pour mission de prévenir le suicide et ...
ÉTUDE DE BESOINS - MÉTHODOLOGIE
Recrutement
 Diffusion sur les sites web et les réseaux sociaux
d’organismes en préventio...
ÉTUDE DE BESOINS - PARTICIPANTS
 Entre 18 et 82 ans (x = 35)
 1 répondant sur 4 est un homme
 1 sur 5 vit seul
 20% so...
ÉTUDE DE BESOINS - RÉSULTATS
Groupe étudié: Personnes à risque suicidaire
 La moitié des répondants (169 sur 336; 50%) pr...
RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE
Pas de différences entre les personnes à risque et
non à risque sur l’âge, le sexe,...
RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE
Comparées aux personnes qui ne sont pas à risque,
les personnes à risque de suicide...
RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE
Les sites Internet les plus fréquentés par les
personnes à risque (1 Jamais à 4 Trè...
RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE
Caractéristiques les plus importantes d’un site web
pour les idées suicidaires (1 A...
RÉSULTATS – SOUS-GROUPE UTILISATEURS
INTERNET POUR IDÉES SUICIDAIRES
Les sites Internet les plus fréquentés pour des raiso...
DISCUSSION
Préférences Internet
 Qui sont-ils? Les personnes vulnérables au suicide
 Que font-ils? Fréquence d’utilisati...
Merci!
girard.marie-josee.2@courrier.uqam.ca
brunson.liesette@uqam.ca
www.suicideactionmontreal.org
12
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les préférences et les caractéristiques des personnes suicidaires utilisatrices d’Internet au Québec. Résultats d’une étude de besoins - Marie-Josée Girard

389 vues

Publié le

Le regroupement stratégique TIC et santé du Réseau de recherche en santé des populations a invité des étudiants de 2e, 3e cycle ou de niveau postdoctoral ainsi que spécialistes à présenter leurs travaux en TIC et santé lors d’une journée étudiante.

Pour plus d'informations sur la journée étudiante: http://blogsgrms.com/internetsante/2015/03/20/journee-etudiante-sur-les-tic-en-sante/

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
389
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Belle rencontre, SAM est dans ma vie depuis 11 ans maintenant
    Objectif est de faire mieux et faire plus pour les personnes vulnérables au suicide

    Est-ce qu’il faut prévenir le suicide à l’aide d’Internet = recension de la littérature Oui ils sont là, oui ce sont les personnes plus vulnérables, il y a beaucoup de sites qui encouragent le suicide mais selon certains paramètres, ça semble aussi protéger ou faire du bien…
  • Khi carré
    Les études en prévention du suicide qui s’intéressent aux facteurs de risque dans la vie d’une personne suicidaire vont effectivement arriver à ce genre de résultats aussi. Notre échantillon semble assez représentatif des autres populations à risque étudié.
    Je tiens à mentionner parce que c’est important pour moi qu’il n’est pas du tout question de fatalité ici quand les 4 éléments sont réunis au contraire. Malgré que les analyses nous renseignent que ces éléments sont plus probables dans le groupe à risque, c’est intéressant de se rappeler que la majorité des personnes qui présentent ces caractéristiques NE SONT PAS suicidaires ou arrivent à trouver de l’aide et s’en sortir
  • Revenons aux comportements Internet des personnes à risque
    Pour ici, test T pour voir ce qui différait entre les deux groupes, on a retenu ce qui était significatif
    Test-t (on teste les moyennes entre les deux groupes, sur des échelles jamais quelquefois etc)
    Ki carré (variable pas sur une échelle (homme femme) il n’y a pas d’ordre, variable catégorique, compare la distribution dans un tableau croisé
  • Test T aussi
  • (****Pour site de prévention du suicide, Mêmes résultats pour personnes non à risque)
  • Effet sur Idées suicidaires, Internet vous aide à gérer vos problèmes, Internet vous aide à passer au travers des moments plus difficiles, Aucun effet sur mes idées suicidaires bien souvent
    Internet aide à gérer les problèmes liés au suicide et Suivi professionnel pour idées suicidaires*** à voir pour mettre ailleurs ou pas
  • Importance du milieu de pratique, expertise de terrain pour interpréter correctement
    On sait qu’il y a qqch à faire pour contribuer à un Internet plus sain pour les personnes vulnérables au suicide, offrir des options plus interactives qui peuvent consulter à leur rythme, tendre la main
    Puisqu’on sait qu’ils sont sur Internet, que pour la plupart
  • Les préférences et les caractéristiques des personnes suicidaires utilisatrices d’Internet au Québec. Résultats d’une étude de besoins - Marie-Josée Girard

    1. 1. LES PRÉFÉRENCES ET LES CARACTÉRISTIQUES DES PERSONNES SUICIDAIRES UTILISATRICES D’INTERNET AU QUÉBEC RÉSULTATS D’UNE ÉTUDE DE BESOINS Marie-Josée Girard1 et Liesette Brunson 2 1 Candidate au Ph.D en psychologie communautaire, UQAM 2 Professeure, Département de psychologie, UQAM Journée étudiante sur les TIC en santé, 31 mars 2015 1
    2. 2. ÉTUDE DE BESOINS - CONTEXTE Partenariat avec Suicide Action Montréal (SAM)  SAM a pour mission de prévenir le suicide et ses graves impacts en offrant des services de qualité aux personnes suicidaires, à leur entourage et aux intervenants qui les côtoient Recherche-action pour répondre à une préoccupation clinique et de recherche  Est-ce qu’il faut prévenir le suicide à l’aide d’Internet? Objectif  Mieux connaître les caractéristiques et les préférences des personnes vulnérables au suicide qui utilisent Internet 2
    3. 3. ÉTUDE DE BESOINS - MÉTHODOLOGIE Recrutement  Diffusion sur les sites web et les réseaux sociaux d’organismes en prévention du suicide et en intervention psychosociale du Québec  Population québécoise de 18 ans et plus qui comprend le français Questionnaires  Questions sur les comportements et préférences Internet  Risque suicidaire: Adaptation en français du Beck Scale for Suicide Ideation (De Man, Balkou & Iglesias, 1987) N = 336 réponses valides 3
    4. 4. ÉTUDE DE BESOINS - PARTICIPANTS  Entre 18 et 82 ans (x = 35)  1 répondant sur 4 est un homme  1 sur 5 vit seul  20% sont à la maison, 23% sont aux études et 57% travaillent  50% vivent à Montréal, 50% à l’extérieur de Montréal  1 sur 4 affirme avoir déjà eu un diagnostic de trouble de santé mentale 4
    5. 5. ÉTUDE DE BESOINS - RÉSULTATS Groupe étudié: Personnes à risque suicidaire  La moitié des répondants (169 sur 336; 50%) présente un risque suicidaire selon l’échelle de Beck Sous-groupe étudié: Personnes à risque qui affirment utiliser l’Internet pour leurs idées suicidaires  La moitié des personnes à risque (86 sur 169; 51 %) affirme utiliser Internet pour des raisons liées à leurs idées suicidaires 5
    6. 6. RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE Pas de différences entre les personnes à risque et non à risque sur l’âge, le sexe, le lieu de résidence Différences entre les personnes à risque et non à risque sur la probabilité :  D’avoir eu un diagnostic de trouble de santé mentale  De vivre seul  De ne pas être hétérosexuel  De ne pas avoir comme emploi du temps le travail 6
    7. 7. RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE Comparées aux personnes qui ne sont pas à risque, les personnes à risque de suicide :  Passent plus d’heures par semaine sur Internet pour un usage personnel  Utilisent moins les courriels  Échangent moins souvent avec d’autres  Lisent plus souvent les conversations des autres sans y participer  Cherchent plus fréquemment des renseignements sur le suicide 7
    8. 8. RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE Les sites Internet les plus fréquentés par les personnes à risque (1 Jamais à 4 Très souvent)  Facebook (x = 3,3)  Courriels (x = 2,8)  YouTube (x = 2,4) Niveau d’aisance à communiquer par écrit (1 Pas du tout à l’aise à 5 Parfaitement à l’aise)  Les émotions (x = 3,6) assez à l’aise  Une demande d’aide (x = 2,8) moyennement à l’aise  Les idées suicidaires (x = 2,4) peu à l’aise 8
    9. 9. RÉSULTATS – GROUPE À RISQUE DE SUICIDE Caractéristiques les plus importantes d’un site web pour les idées suicidaires (1 Aucunement important à 5 Très important)  Anonymat (x = 4,4)  Communication en temps réel (x = 4,4)  Gestion par des intervenants professionnels (x = 4,2)  Plusieurs options d’aide (x = 3,9) Préférence pour les options d’un site de prévention du suicide (1 Aucunement intéressé à 5 Très intéressé)  Clavardage avec intervenant (x = 3,8)  Modules d’exercices autonomes pour diminuer les idées suicidaires (x = 3,5) 9
    10. 10. RÉSULTATS – SOUS-GROUPE UTILISATEURS INTERNET POUR IDÉES SUICIDAIRES Les sites Internet les plus fréquentés pour des raisons liées aux idées suicidaires (1 Jamais à 4 Très souvent)  Sites de prévention de suicide (x = 2,2)  Sites qui encouragent le suicide (pro-suicide) (x = 1,5)  Facebook (x = 1,5)  Forum (x = 1,5) La fréquentation de sites pro-suicide est associée à:  L’utilisation plus fréquente d’Internet pour idées suicidaires  Plus d’idées suicidaires 10
    11. 11. DISCUSSION Préférences Internet  Qui sont-ils? Les personnes vulnérables au suicide  Que font-ils? Fréquence d’utilisation, Communication discrète, (Facebook) Autre volet de l’étude - Les caractéristiques psychologiques  Pourquoi sont-ils sur Internet? 11
    12. 12. Merci! girard.marie-josee.2@courrier.uqam.ca brunson.liesette@uqam.ca www.suicideactionmontreal.org 12

    ×