Observation diaporama

717 vues

Publié le

Destinée à tous les entraîneurs, voire tous les enseignants qui ne se rendent pas toujours compte que leur première qualité devrait être la qualité de leur œil

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
717
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
127
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Observation diaporama

  1. 1. Dites moi ce que vous voyez? Les enfants ne voient , paraît-il, pas ce que vous voyez ; que voient-ils ?
  2. 2. Ce que les enfants voient…
  3. 3. Au cœur d’un processus… 1. Observer-Analyser 2. Interpréter, Choisir, Diagnostiquer 3. Proposer, Décider, Justifier, 4. (Évaluer)
  4. 4.  Les forces :  Le meilleur outil, c’est l’œil  Mais nous avons 4 autres sens…
  5. 5.  Les faiblesses :  Impossible de tout observer (canal de traitement de l’information réduit…)  Les formations ne contribuent pas suffisamment à « l’éducation de l’œil », pourtant, l’œil s’éduque (Piasenta…),  L’observation n’est pas toujours une activité finalisée, orientée vers un but … (quel projet ?)
  6. 6.  Quelques consignes :  Concentrez vous au maximum  Regarder l’écran  N’écrivez rien  Lisez  Mémorisez
  7. 7. vert jaune rouge noir bleu jaune blancborder choquer aligner lofer abattre empiler maison appartement loft cabane chalet masure bâbord tribord Au vent Sous le vent engagement départ arrivée départ didactique pédagogique éducatif apprentissage élève apprenant cognitif moteur Alain Bertrand Lucette Nicolas Franck Gilles Florence Céline Jules Quiberon Biarritz Boulogne Marseille Nice Weymouth Sidney Kiel Perth La Rochelle Brest Maubuisson Bourdieu Serres Piasenta Redford Saury Leblanc Tochon départ marque Arthur Miami yourte Hyeres compétence tâche
  8. 8.  Concentration  Organisation  Observer de façon rationnelle  Faire le tri dans les multiples observables  Par exemple, classer les informations pour les mémoriser  Les couleurs  Les règles de course  Les habitations  Les mots de voile  Les prénoms  Les mots des pédagogues  Les villes du littoral
  9. 9.  Les observables sont multiples et de nature fort différente  Organisons les !
  10. 10.  L’observation se situe au cœur du métier d’entraîneur-enseignant  Elle s’exerce quotidiennement… de façon permanente  Elle représente une compétence attendue par les athlètes  Elle constitue un signe d’expertise: (reconnaissance entre pairs…)  Avoir l’œil, le maquignon…
  11. 11.  Ne pas se laisser « distraire » !  Identifier dans le méandre des informations, ce qui constitue « le maillon faible », la « substantifique moelle », le « petit plus », le « petit truc »  Démêler le système d’interactions qui lient entre-eux, un certain nombre de facteurs tenus pour responsables (de la réussite ou de l’échec…)  « Montrer du doigt » ce qui justifie une attention particulière et une piste de progrès possible
  12. 12. Que lisezvous ?
  13. 13.  L'image physique formée au fond de l'oeil sur la rétine, analysée point par point, est transmise fidèlement au cerveau sous forme de messages codés. Ceci est en principe pareil pour tous. Mais ce sont les zones visuelles du cerveau qui analysent ces signaux et nous donnent une représentation de l'objet perçu.
  14. 14.  L'interprétation qu'en fait le cerveau peut parfois être ambiguë. Ces "erreurs" d'interprétation sont des illusions dans le sens où elles ne sont pas perçues de la même façon par chacun d'entre nous (expérience, mémoire)...  Les illusions sont les témoins des mécanismes de la vision. Notre perception du monde est assez éloignée de la photographie. Elle est le résultat :  . - d'une stimulation des photorécepteurs rétiniens, qui peuvent subir des phénomènes de fatigue.  - et surtout d'une construction mentale, à partir de messages nerveux reçus, parfois erronés. Le cerveau cherche à mettre du sens partout, même là où il n'y en a pas. Il en fait trop, amplifie les contrastes, créant contours, couleurs, perspectives, reliefs, mouvements, en fonction de ce qu'il connaît.
  15. 15. 1. L’observateur expert ne se fie pas aux seules apparences; il est à la recherche de ce « qui se cache »… de ce qui paraît invisible, Modélisation de la performance en voile 2. « il y a vingt-cinq ans, notre œil ne discernait pas ce qui nous apparaît à présent avec évidence après toutes ces années de recherche d'éléments de méthodologie de l'observation » Piasenta 3. La capacité d’observation dont témoigne les experts s’est construite « au fil du temps »… sur le terrain même des expérimentations. A ce titre, elle constitue une compétence professionnelle, Un expert, c'est à dire ? 4. Elle témoigne des expériences vécues… voire de la formation… 5. Une certitude: c’est en observant seul ou en compagnie d’un expert, qu’on apprend à observer
  16. 16. Ne voyant pas les mêmes choses…
  17. 17. Dites moi ce que vous voyez? Trouvez une deuxième image derrière celle que vous avez perçue en premier
  18. 18. Ne voyant pas les mêmes choses, Nous ne proposerons pas les mêmes solutions
  19. 19. L’œil est guidé par l’esprit: on nevoit que ce quel’ona appris à voir !
  20. 20. Tout souriait à Matt Damon, jeune prodige du golf, mais après plusieurs années au front, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Pourtant, un certain Bagger Vance (Will Smith) va débarquer dans sa vie et plus rien ne sera jamais pareil... À travers ce sport, Robert Redford (2001) cherche la perfection, le moment d'éternité, l'harmonie du corps et de l'esprit. What an expert coach ! His name is Will Smith…
  21. 21. Des opportunités  C’est justement parce que nous ne voyons pas les mêmes choses qu’il paraît utile voire indispensable de multiplier les points de vue  Le point de vue des autres est formateur et in- formateur.  Changer de point de vue ne constitue pas un renoncement. C’est accepter de considérer les choses « sous un autre angle »…  Le point de vue de l’athlète est central, nous le verrons…
  22. 22.  une tendance à trop simplifier 1'explication du comportement moteur du participant et identifier 1'erreur comme une cause totale  interpréter le comportement moteur sans avoir nécessairement la connaissance adéquate permettant d'effectuer cette interprétation  porter un jugement de valeur alors que 1'on recherche une cause objective à la faiblesse de la prestation;  ne prendre en compte qu'un seule observable, sans envisager d'alternative  réagir par des "fausses alarmes", c'est-à-dire identifier des erreurs qui n'en sont pas  un fonctionnement classique sur des certitudes ou des routines de lecture qui peuvent être préjudiciables  Passer de l’observation à l’explicitation n’est pas simple
  23. 23.  D’abord des choses simples (commencer petit…)  Un nombre limité de thèmes clairement identifiés pour chaque séance  Des thèmes directement au centre des préoccupations des athlètes  Des thèmes relatifs aux objectifs de l'entraînement.  Les " faits saillants " significatifs de la séance.
  24. 24. Quelle importance accordez-vous à l’observation effectuée à l’œil nu par rapport aux autres outils de recueil d’informations? Observation à l’œil nu Ou Obersvation médiée
  25. 25. IMPORTANCE DE L’OBSERVATION A L’ŒIL NU PAR RAPPORT AUX AUTRES OUTILS DE RECUEIL D’INFORMATIONS OBSERVATION EFFECTUEE A L’ŒIL NU PREPONDERANCE A RELATIVISER L’œil, outil d’appréhension in situ de la complexitéL’œil permet une communication plus spontanée entre l’entraîneur et l’entraîné L’œil, outil naturel, permet l’intuition L’œil permet un recueil et un traitement de l’information de façon simultanée et en temps réel L’œil comme témoin d’une expérience irremplaçable L’œil est révélateur mais n’explique rien et ne donne pas forcément les moyens de remonter aux causes L’œil est soumis aux représentations de l’individu L’œil a besoin d’être éduqué car on ne voit que ce que l’on connaît déjà L’œil comporte une restriction, celle du choix de l’angle de vue L’œil nécessite d’être associé à d’autres outils comme la vidéo du fait notamment de la rapidité de certaines réponses
  26. 26. Vidéo, GPS, seulement des outils…
  27. 27.  Permet de revenir sur ce qui a été réalisé  Répéter l’observation  Modifier la vitesse du mouvement  Comparer avec des images-références  Communiquer (média book)  Partager l’observation, support d’une même analyse (interprétations différentes…)  Former à l’observation (apprendre à voir)  Objectiver, Départ, ventres et paquets  Évaluer
  28. 28.  T P avoir l’œil dans la mallette du formateur  Manuel Enseigner la voile/Analyser les conduites, page 32 à 42  Les fondamentaux :  Piloter  Equilibrer  Régler
  29. 29.  Les flash-cards sur des images figées  Le site Médiavoile,  Le logiciel : Réfléchir les pratiques  …

×