Café didactique #01 bannière

1 278 vues

Publié le

Session du 12 novembre : faut-il encore vendre des bannières ?

Deux tendances contradictoires sous-tend cette question :
1. La publicité sur Internet se développe rapidement pouvant maintenant être considérer comme le 3ième médias en terme d'investissement publicitaire (la publicité sur Internet pourrait représenter 14% des investissements publicitaires globaux d’ici à 2010, contre 10% en 2007). Internet représentera en 2010 50% des investissements TV.
2. Malgré l'effet des buzz composées généralement d’annonces vidéos, seulement 11% des consommateurs cliquent sur les vidéos, 25% de cliques sur les annonces textuelles et 20% sur les bannières.

Si les investissement publicitaires sur Internet sont conséquents, c'est sans l'aide des bannières :
- en 3 ans, la proportion des internautes qui cliquent sur les pubs a diminuée de moitier,
- 84% des internautes ne cliquent pas sur les pubs,
- 4% des internautes font 67% des clics.

Aussi, pour se faire connaître sur Internet, une stratégie "au clic" ne suffit plus.
Malgré la diversité des formats des bannières, le taux de consultation pour ces dernières ne cesse de se dégrader.
Les dispositifs d'affichages et d'opérations spéciales de notoriété ont donc de beaux jours devant eux...

Je vous propose un panorama des solutions techniques et créatives pour valoriser l'élaboration des bannières ainsi que des pistes vers des produits de substitution aux bannières pour les clients les plus accrocs.

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 278
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Café didactique #01 bannière

  1. 1. Le 23 avril 2008 Jeudi 12 novembre 2009 Café didactique #01 : faut-il encore vendre des bannières ?
  2. 2. Faut-il encore vendre des bannières ? Enjeux Enjeux -› principale source de revenu pour nombre de sites -› développement très fort des investissements publicitaires sur Internet -› Internet support de diffusion principal pour les autres médias En face de cela, -› en 3 ans, la proportion des internautes qui cliquent sur les publicités a diminuée de moitié, -› 84% des internautes ne cliquent pas sur les publicités, -› 4% des internautes font 67% des clics. Sur Internet, une stratégie "au clic" ne suffit plus. -› Malgré la diversité des formats des bannières, le taux de consultation ne cesse de se dégrader.
  3. 3. Faut-il encore vendre des bannières ? Sommaire <ul><li>Sommaire </li></ul><ul><li>Une bannière c’est quoi ? </li></ul><ul><li>Les formats des bannières </li></ul><ul><li>Les étapes de réalisation </li></ul><ul><li>Démonstration </li></ul><ul><li>Un mot de conclusion </li></ul>
  4. 4. Une bannière, c’est quoi ?
  5. 5. Définition d’une bannière Historique Le terme anglais &quot;banner ad&quot; a été introduit par le magazine pionnier de la publicité sur Internet &quot;HotWired&quot; en 1994. Définition La &quot;Bannière&quot; est une forme de publicité sur le World Wide Web. Cette forme de publicité en ligne consiste à inclure une annonce sur une page Web. L'objectif est d'attirer le traffic d'un site web en faisant un lien avec celui de l'annonceur. L'annonce se base sur une image, un programme javascript ou un élément multimédia utilisant des technologies comme le Java, Shockwave ou Flash, souvent animés ou accompagnés de son pour maximiser leur présence. L'image a généralement une forme allongée (en largeur ou en hauteur) d'où la référence aux &quot;bannières&quot;. Ces images sont généralement placées sur des pages web qui ont un contenu intéressant, comme des articles de journaux ou des billets d'humeur. La publicité en ligne se fait généralement sous forme de campagne publicitaire, grâce à la diffusion de bandeaux publicitaires (appelés aussi bannières publicitaires), sous forme graphique, ou de liens sponsorisés, sous forme textuelle.
  6. 6. Définition d’une bannière Les type de rémunération Le CPC (Coût par clic) correspondant à une rémunération proportionnelle au nombre de clics uniques sur les bannières diffusées. Le CPM (Coût par mille) correspond à un mode de rémunération en fonction du nombre d'affichage. Ce mode de rémunération est généralement réservé aux sites à fort trafic (plus d'un million de pages vues par mois). Le CPS (Cost per Sale, en français coût par vente) ou lead correspondant au nombre de clics de visiteurs ayant abouti à une vente. Notion de capping : Afin d'éviter aux internautes de visionner constamment la même publicité, les régies publicitaires mettent généralement en place un dispositif à base de cookies, permettant de limiter une campagne à un certain nombre d'affichages par visiteur. Ce système est appelé &quot;capping&quot;.
  7. 7. Les formats des bannières
  8. 8. Définition d’une bannière <ul><li>Les formats de bannière </li></ul><ul><li>Il existe 3 familles de formats : </li></ul><ul><li>Bannières </li></ul><ul><li>Pavés et boutons </li></ul><ul><li>Skyscrapper </li></ul><ul><li>A cela se rajoute : </li></ul><ul><li>Le pop-up : ouverture de la publicité dans une nouvelle fenêtre ; </li></ul><ul><li>Le pop-under, ouverture en arrière plan ; </li></ul><ul><li>Le rich media désignant l'utilisation du Javascript, calques (layers), du Flash, du son et de vidéo dans les bannières publicitaires. </li></ul><ul><li>Très souvent, on dénomme par &quot;rich media&quot; les bannières qui s'étendent sur le contenu de la page (bannière expanded). </li></ul><ul><li>Le poids autorisé est de l'ordre de 35 à 60 ko. </li></ul>
  9. 9. Définition d’une bannière <ul><li>Avantage / désavantage </li></ul><ul><li>Offre une bonne visibilité </li></ul><ul><li>Difficile sur certaines créations </li></ul>Bannière 468x60 728x90 Taux de clic 0,1 à 0,3% <ul><li>Avantage / désavantage </li></ul><ul><li>Format idéal pour diffuser de la vidéo qui le rend extrêmement efficace. Il s'intègre très bien aux sites. </li></ul><ul><li>Souvent assez intrusif car habillé dans le contenu d'un article. </li></ul>Pavé 125x125 250x250 300x250 Taux de clic 0,1 à 0,3 % 0,1 à 0,3 % 0,2 à 1% <ul><li>Avantage / désavantage </li></ul><ul><li>Le skyscraper seul est un bon format pour dispositif de teasing. Sinon, il faut l'utiliser en complément d'autres formats pour faire passer un message publicitaire. </li></ul><ul><li>Le format s'intègre difficilement aux sites et à la plupart des créa. </li></ul>Skycrapper 120x600 160x600 Taux de clic 0,1 à 0,3% <ul><li>Avantage / désavantage </li></ul><ul><li>Mauvais, car les navigateurs ont la possibilité de bloquer le pop-up et les pop-under. Ces formats intrusifs sont nuisibles à l'image de l'annonceur si l'exposition est trop intensive. Un lien explicite &quot;fermer&quot; est souhaitable. </li></ul>Pop Pop-up Pop-under Pop-in Taux de clic 0,1 à 0,3% <ul><li>Avantage / désavantage </li></ul><ul><li>Permet à un concept créatif fort de s'exprimer. </li></ul><ul><li>Ne pas abuser de ce format qui handicape très fortement la navigation. Le temps d'affichage de l'expanded doit être restreint au maximum (moins de 10 sec.), avec la possibilité de le réduire facilement. </li></ul>Formats spéciaux L'expanded banner Flash transparent Habillage de site Taux de clic 0,3% 0,5% 0,15 à 0,20 %
  10. 10. Les étapes de réalisation
  11. 11. Les éléments techniques nécessaires à la réalisation <ul><li>Éléments nécessaires (en plus du brief créatif) </li></ul><ul><li>Les maquettes graphiques (si disponibles) </li></ul><ul><li>Le(s) message(s) à véhiculer </li></ul><ul><li>Le nombre de langues (fournir traductions) </li></ul><ul><li>- Les différents formats à produire, </li></ul><ul><li>Les spécifications techniques du support, </li></ul><ul><li>L’adresse de renvoi (url) </li></ul><ul><li>Date limite d’envoi des éléments au support </li></ul><ul><li>Processus type de réalisation : </li></ul>Délais de production : une semaine courante minimum (suivant la complexité). Design ou validation de la faisabilité technique et redesign Estimation budgétaire Présentation client maquettes non animées (scénarii) (3 formats) Validation par le client 1-2 aller(s)-retour(s) créatifs Préparation brief prestataire -› soumission prestataires -› suivi prod et recettage Validation du client Envoi et validation technique du support
  12. 12. Démo
  13. 13. Démonstration de bannières Les conceptuelles Les interactives Les &quot;je t'en met plein les yeux&quot; Les &quot;teaseurs&quot; Les démonstratives
  14. 14. Un mot de conclusion
  15. 15. Un mot de conclusion Conclusion -› Les taux de retours sont faibles. -› Les formats spéciaux sont plus intéressants mais coûtent chers et nécessitent d'avoir un concept créatif fort. -› Il faut bien choisir son format de bannière en fonction de la créa et de la visibilité souhaité. Faut-il vendre des bannières ? -› Oui mais pour qu'elles soient performantes, il faut qu'elle soit innovante créativement et qu'elles s'inscrivent dans un dispositif plus large (social networking, sites WEB relais, jeu-concours, etc.). Si la conception de la bannière est prise à la légère, le taux de clic ne dépassera pas les 0,1%. Des pistes de substitutions aux bannières ? -› Des bannières &quot;micro-site&quot; (player son, mini-boutique, widgetset autres Gadgets Ads). -› Utiliser Google AdWords ou Google AdSense. Effectivement, les bannières de types textuelles subissent moins le désaveux des internautes. -› Cibler la diffusion des bannières pour plus d'affinité : pub sur Facebook, pub géolocalisé, etc.
  16. 16. Merci.

×