Photos Louis Descamps
@ JR associés

50 exemples français de branded entertainment pour paris 2.0

CADRAGE DU PROGRAMME DE...
AU PROGRAMME
Le 5 mars 2014 : LES STRATEGIES DES MARQUES

"Les idé es à l’origine de ces campagnes proviennent de la vie
d...
INTRODUCTION :
Le numérique a accéléré la participation des marques
à la culture populaire: musique, sport, film, série, j...
Il est difficile pour les marques d’obtenir l’attention, l’affection, la confiance de leurs
consommateurs dans un espace m...
Celles qui font le choix du branded entertainment parviennent à sensibiliser les
consommateurs à leurs univers sur leurs p...
Le branded entertainment est d’abord un contenu conçu pour être programmé avant
d’être un contenu éditorial. Il répond don...
Il intéresse aussi bien les annonceurs qui associent leur image à ces contenus que les
diffuseurs et les producteurs de fi...
Au delà d’un traitement amusant pour apparaître sympathiques, le branded
entertainment permet aux marques de communiquer d...
Une logique « fish where the fish is » pour engager les publics là ils se trouvent dans
les médias afin d’atteindre des co...
AU PROGRAMME DES 3 JOURS DE PARIS 2.0
JOUR 1 = 5/03 : Le branded entertainment est
mutuellement bénéfique à la marque et a...
L’appropriation des marques par les consommateurs passe par de nouveaux insights
pour découvrir ce qui leur donnera envie ...
Pour retrouver une cohérence globale entre l’image de marque communiquée et les
expériences consommateurs partagées, elles...
En produisant des contenus en cocréation avec les acteurs des éco système medias
de leurs cibles, elles créent un vrai lie...
Le branded entertainment c’est une nouvelle façon de communiquer qui impacte en
profondeur les agences de communication / ...
De nouveaux formats média permettent la promotion des contenus de la marque en
allant chercher l’audience là ou elle se tr...
Si la communication des marques est diffusée de la TV à Facebook en passant par
son site web, la voix du consommateur port...
Introduction au programme de PARIS 2.0 sur le branded entertainment #entertain_me
Introduction au programme de PARIS 2.0 sur le branded entertainment #entertain_me
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction au programme de PARIS 2.0 sur le branded entertainment #entertain_me

30 187 vues

Publié le

MUSIQUES, SPORTS, FILMS, SERIES, JEUX VIDEOS....et PUBLICITES...
Découvrez 60 marques qui divertissent leurs consommateurs avec du branded entertainment de la TV à facebook en passant par internet et le mobile les 5, 6 et 7 mars à la gaité lyrique.
Si vous voulez en savoir plus sur les campagnes qui seront présentées par les annonceurs et leurs agences sur ces 3 jours allez sur www.PSST.fr.
Participez sur twitter et facebook via le hashtag #entertain_me.

3 commentaires
4 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
30 187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25 301
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
3
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction au programme de PARIS 2.0 sur le branded entertainment #entertain_me

  1. 1. Photos Louis Descamps @ JR associés 50 exemples français de branded entertainment pour paris 2.0 CADRAGE DU PROGRAMME DE PARIS 2.0 SUR LE BRANDED ENTERTAINMENT : MUSIQUES, SPORTS, FILMS, SERIES + PUBLICITES A la GAITE LYRIQUE les 5, 6, 7 Mars 2014 de 9h à 19h
  2. 2. AU PROGRAMME Le 5 mars 2014 : LES STRATEGIES DES MARQUES "Les idé es à l’origine de ces campagnes proviennent de la vie des consommateurs et de la culture des marques" Animateur 1 : Jeremy Dumont, plannneur stratégique Animateur 2 : Daniel Bo, président de QualiQuanti Le 6 mars 2014 : UNE EXPLOSION CREATIVE "La cré ativité des maisons de production et des acteurs de l’industrie du divertissement est stimulé e par les marques". Animateur 1 : Jacques Kluger, Directeur chez TelFrance Animateur 2 : Arnaud Hacquin, créateur du studio « the rabbit hole » Le 7 mars : LES MEDIAS ET LES CONSOMMATEURS "En plus d’ê des diffuseurs de contenus, les medias et les tre consommateurs en produisent pour les marques" Animateur 1 : Jean Maxence Granier, président de Think Out Animateur 2 : Jérémy Dumont, planneur stratégique et Damon Crepin, Directeur de la stratégie de Fullsix + Soirée networking POP CULTURE le 6 mars à 19h.
  3. 3. INTRODUCTION : Le numérique a accéléré la participation des marques à la culture populaire: musique, sport, film, série, jeu Certaines marques investissent dans des produits culturels en lieu et place de faire de la publicité, d’acheter de l’espace média ou avoir recours au placement produit : le « branded entertainment » #entertain_me Dans un contexte media fragmenté, encombré et social, les marques qui ont fait ce choix parviennent à obtenir l’attention, gagner l’affection et obtenir la confiance de leurs consommateurs. Certaines diffusent du « branded entertainment » sur les réseaux sociaux pour renouer le contact avec le plus jeunes de leurs consommateurs. Toutes fois un grand nombre d’entre elles investissent dans du « branded entertainment » diffusé en transmedia pour créer un lien pérenne entre l’ensemble de leurs consommateurs et leurs marques : celà enrichit l’expérience des consommateurs à la TV ou sur facebook, tout comme dans la vie de tous les jours lors de l’utilisation des produits / services de la marque.
  4. 4. Il est difficile pour les marques d’obtenir l’attention, l’affection, la confiance de leurs consommateurs dans un espace médiatique fragmenté, encombré et social, dans lequel la voix des consommateurs peut, des fois, avoir plus de poids que la leur. Expérience que les consommateurs vivent des marques, à travers leurs échanges sur les réseaux sociaux / conversations Image que la marque souhaite donner sur ses produits et ses consommateurs, diffusée massivement dans les medias à forte audience INTRO #entertain_me
  5. 5. Celles qui font le choix du branded entertainment parviennent à sensibiliser les consommateurs à leurs univers sur leurs propres espaces de communication pour un contexte d’exposition idéal, mais aussi sur tous les autres points de contacts avec la marque, y compris les moins contrôlés, comme lors des échanges conversationnels. INTRO INTRO C’EST QUOI LE BRANDED ENTERTAINMENT 1) Produit par la marque, il lui permet d’atteindre ses objectifs de communication sur les grands medias, ses espaces et les conversations sociales 2) Un contenu transmedia, à la fois formaté pour être diffusé dans un média, ectoplamisque pour passer d’un écran à l’autre, remodelable à volonté 3) Sa capacité à divertir en fait un contenu qui captive une audience significative sur les grands carrefours d’audience, génère de la récurrence par ses qualités scénaristiques, incite à l’appropriation 4) Sa performance est mesurable : media (couverture, temps passé), créativité (satisfaction de l’audience), et performance (notoriété, image, recommandation, et incitations spécifiques) #entertain_me
  6. 6. Le branded entertainment est d’abord un contenu conçu pour être programmé avant d’être un contenu éditorial. Il répond donc aux attentes des audiences qui demandent à être diverties dans un intermède de temps choisi pour explorer leurs loisirs avec des contenus qui traitent de leurs centres d’intérêts, diffusés dans leurs medias préférés INTRO LE BRANDED ENTERTAINMENT 1) A la TV : il est diffusé dans des programmes courts ou dans les programmes enrichis du second écran mais aussi dans le journal de 20h quand la marque fait irruption dans l’actualité 2) Dans la presse : il est diffusé avec l’actualité grâce à des opérations évènementielles ou au sein de l’éditorial grâce au native advertising 3) Sur le web, il s’intègre dans le flux des medias ou s’incarne dans des contenus supplémentaires diffusés spécialement pour les consommateurs des marques 4) Sur les réseaux sociaux il est porté par les consommateurs qui l’intègrent dans leurs conversations #entertain_me si ca leur plait, comme ca leur plait :
  7. 7. Il intéresse aussi bien les annonceurs qui associent leur image à ces contenus que les diffuseurs et les producteurs de fictions, séries, musique. Ils se rejoignent dans le défi posé par le numérique : rendre accessibles les contenus «on demand» à des consommateurs qui décident ou et quand les consulter au travers de leurs écrans. LE BRANDED ENTERTAINMENT, UNE NOUVELLE POSTURE « EXPERIENTIELLE » Le branded entertainment ce n’est pas que de la publicité, c’est un produit culturel en soi : un produit qui génère une audience ou qui est acheté. La marque est intégrée en amont : nul besoin de placer le produit dans l’histoire ou de rendre visible le sponsoring qui se rapproche dès lors du mécénat. L’enjeu des concepteurs réside dans leur capacité à prendre en compte l’ensemble des attentes de l’utilisateur final du contenu : audience media, consommateur de soda, ou acheteur de produits culturels. Ces concepteurs ont recours à la fiction transmedia pour lui permettre de vivre une expérience à chaque fois différente, mais surtout appropriée à ses attentes spécifiques, sur chaque écran, à chaque moment. Pour y parvenir ils permettent à l’utilisateur de s’approprier les contenus selon ses volontés. #entertain_me Afin de rendre cette interactivité possible, il convient de créer des espaces, des contenus, de réunir des communautés …et de les animer en transmedia.
  8. 8. Au delà d’un traitement amusant pour apparaître sympathiques, le branded entertainment permet aux marques de communiquer directement à leurs consommateurs pour créer un lien plus personnel avec eux au delà des valeurs communes, autour de leur centres d’intérêts, dans un cadre culturel commun. INTRO Publicité + Sport, Film, Série, Musique, Jeu, Automobile, Beauté, Electronique, Cuisine, Danse… #entertain_me
  9. 9. Une logique « fish where the fish is » pour engager les publics là ils se trouvent dans les médias afin d’atteindre des communautés déjà constituées dans les espaces sociaux de ces medias et leur donner envie de rejoindre les communautés de marque INTRO 1-DES GROUPES « D’AMIS » Des conversations sur des sujets d’actualité, des contenus divertissants et certains produits / marques. L’inclusion définitive dans ces groupes se fait via des références socio culturelles communes. #entertain_me 3- FANS DE LA MARQUE Les marques sont des ensembles de symboles et porteuses de sens qui sont autant de références culturelles partagées. Leurs produits deviennent des références même si ils n’étaient que des commodités. 2-DES FANS D’ENTERTAINMENT L’industrie du divertissement créé des contenus qui nourrissent les conversations et entrent dans la culture dont les personnages et les situations/ produits deviennent de nouvelles références socio culturelles
  10. 10. AU PROGRAMME DES 3 JOURS DE PARIS 2.0 JOUR 1 = 5/03 : Le branded entertainment est mutuellement bénéfique à la marque et aux consommateurs : il enrichi le capital culturel de celle-ci et il permet à ces derniers de vivre des expériences extraordinaires, en particulier via le digital et les réseaux sociaux, pauvres en contenus divertissants de qualité. #entertain_me JOUR 2 = 6/03 : Le branded entertaimnent, pensé comme une création originale, exalte la créativité des agences de production, de publicité et média. Sa co production avec les marques remodèle l’écosystéme de la publicité et redynamise l’industrie du divertissement. De nouveaux métiers naissent, d’autres façons de travailler apparaissent. JOUR 3 = 7/03 : De nouveaux formats publicitaires permettent une diffusion à la massive du branded entertainment sur les carrefours d’audience. A chaque écran, des expériences rendues possibles par des innovations technologiques qui poussent plus loin le branded entertainment, et rendent possible sa mesure.
  11. 11. L’appropriation des marques par les consommateurs passe par de nouveaux insights pour découvrir ce qui leur donnera envie de vivre des expériences avec les marques. 5/03/14 matin 1-LES MOMENTS PERSONNELS DE TOUS LES JOURS Les marques ont l’obligation d’être utiles, et utilisables. C’est en permettant l’accomplissement qu’elles acquièrent une valeur incontestable. Le rôle que le produit joue dans leurs vies, les moments forts en émotions autour de celui çi, l’adéquation avec leurs valeurs,…et les projets auxquels les marques peuvent contribuer sont autant de sources d’inspiration pour comprendre ses consommateurs 3- LES MOMENTS SOCIAUX EN LIVE Les évènements, actualités, réunions, conversations…que les consommateurs vivent ensemble en direct. Les marques peuvent les faciliter ou les amplifier avec des plateformes web ou des app mobiles. 2- LES MOMENTS SPECTACULAIRES MEDIATISES Les centres d’intérêts et passions des consommateurs en relation + ou - directe avec le produit (Sport, Films, Séries, Musique, Jeux, Automobile, Beauté, Electronique, Cuisine, Danse) …Ils offrent des opportunités aux marques qui veulent faire partie de leurs loisirs / temps de loisir / conversations, et qui en sont encore loin. #entertain_me
  12. 12. Pour retrouver une cohérence globale entre l’image de marque communiquée et les expériences consommateurs partagées, elles exposent leur culture, mettent l’emphase sur des expériences exemplaires et invitent chacun à vivre sa propre expérience 5/03/14 après midi 1- LA BRAND CULTURE QUI FAIT SENS Métier/expertise et philosophie/valeurs : elle fait sens pour les employés, elle est partagée avec les partenaires tout en étant en résonance avec la société et ses évolutions. 3- L’EXPERIENCE CONSOMMATEUR POSITIVE Le consommateur vit une expérience de marque + ou appropriée à ses attentes avec la possibilité de contribuer à son amélioration, mais celle çi reste cohérente d’un point de contact à l’autre et dans le temps. 2-LES EXPERIMENTATIONS BRILLANTES EN COLLABORATION Les talents créatifs sont invités à exploiter le vivier de la marque, à la revisiter au fil de leurs inspirations, pour renouveler l’expérience de marque #entertain_me
  13. 13. En produisant des contenus en cocréation avec les acteurs des éco système medias de leurs cibles, elles créent un vrai lien avec leur cible: personnel, durable, extensible. 6/03/14 matin #entertain_me + Co création avec les maisons de production Films, émissions, rubriques, articles diffusés dans le flux habituel des médias. Intégration de la marque en amont dès le concept initial avant l’écriture du scénario ou du tournage. + Co création avec les équipes éditoriales des médias Des suppléments / éditions spéciales / contenus enrichis diffusés par les médias en plus de leurs contenus habituels. Uniques, intéressants, actualisés, ils génèrent de l’audience vers les marques. Editorialisés ils créent de la récurrence. Bien ciblés une certaine forme d’appropriation se met en place avec les audiences. + Co création avec les consommateurs La marque peut alimenter les échanges en facilitant la production de contenus avec des espaces/devices dédiés ou des moyens de production adhocs afin qu’ils révèlent leur « personal touch » auprès de ceux qui ont les mêmes références socio culturelles qu’eux
  14. 14. Le branded entertainment c’est une nouvelle façon de communiquer qui impacte en profondeur les agences de communication / media / production, l’industrie du divertissement et les annonceurs eux mêmes. JOUR 2 après midi 6/03/14 après midi EN DIRECT DE AUSTIN : sxws #entertain_me Comment l’industrie du divertissement tisse des liens entre ses marques et leurs publics Construction de marques et franchises au delà de l’accompagnement des sorties et meilleure connaissance client Nouvelles écritures transmedia, pour des expériences immersives. Des contenus qui permettent à chacun de se plonger à son rythme dans les contenus qui l’intéressent au travers des écrans dont il dispose. Nouvelles perspectives de la Social TV Comment producteurs, diffuseurs et annonceurs délivrent des expériences augmentées en LIVE.
  15. 15. De nouveaux formats média permettent la promotion des contenus de la marque en allant chercher l’audience là ou elle se trouve, en captant les audiences utiles et s’assurant une rediffusion positive dans les medias. 7/03/14 matin 2- DIFFUSION DANS LE FLUX EDITORIAL DES MEDIAS -Production (Brand publishing) pour créer des contenus mutuellement diffusés par les medias et les marques -Native ads qui amènent le contenu au plus près des articles - Sponsored ads sur les contenus à promouvoir sur les medias sociaux des medias 3-RELAI PAR LES CONSOMMATEURS 1-PROMOTION AUX COTES DES CONTENUS EDITORIAUX DES MEDIAS - Formats rich media ciblés sur les consommateurs - Articles sponsorisés rédigés sur commande - Rubriques co brandées développées en partenariat #entertain_me -Relations publiques avec les curation consommateurs de la marque sur Vine, Instagram, Youtube, Bobbler. - Curation de contenus UGC / CGC - Live chats pour interagir avec les consommateurs en direct -Opérations spéciales pour encourager la production de contenus par les fans de la marque
  16. 16. Si la communication des marques est diffusée de la TV à Facebook en passant par son site web, la voix du consommateur porte elle aussi au delà de twitter, vers les écrans interactifs de la TV. Ce qui rend nécessaire « la conversation ». 7/03/14 après midi Contenus expérientiels de la marque 1er écran Nouvelles expériences conversationnelles -Campagnes sociales LIVE on line et offline -Campagnes en direct avec les consommateurs - Contenus interactifs via plusieurs écrans. - Contenus générés par les consommateurs Tendances du branded entertainment (en direct du SXSW avec Damon Crepin) - Les tendances de l’industrie du divertissement aux USA : musique, films, jeux… - Les créations qui exaltent les producteurs de films et les medias dans le monde - Les meilleures campagnes de branded entertainment à venir. #entertain_me 2eme écran 3eme écran Contenus issus des expériences des consommateurs Ailleurs

×