Cours master 2 pro - tourisme 2.0

1 053 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 053
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours master 2 pro - tourisme 2.0

  1. 1. Tourisme et NouvellesTechnologies de l’Information et de la Communication 2ième partie – Le tourisme 2.0 Cours Master 2 Pro « territoire, tourisme et patrimoine » Réalisé par David PERRAIN 1
  2. 2. Qu‟est ce que le web 2.0 ?• Lexpression Web 2.0 a été proposée pour désigner ce qui est perçu comme un renouveau du web.• Lévolution ainsi qualifiée concerne aussi bien les technologies employées que les usages• Cad les interactions à la fois avec le contenu des pages mais aussi entre les interntautes• Le Web 2.0 offre des opportunités étonnantes et efficaces pour des organisations. 2
  3. 3. Pourquoi s‟intéresser à internet qu‟on en parletourisme?• Tout comme posséder une adresse courriel, faire du marketing en ligne est devenu une avenue inéluctable au cours des dernières années. D‟ailleurs, les médias en ligne gagnent sans cesse du terrain par rapport aux outils traditionnels.
  4. 4. • Constatant les limites des guides traditionnels et le potentiel du Web, les consommateurs ont rapidement tiré profit des plates- formes technologiques, qui leur permettent d’échanger leurs commentaires et leurs évaluations de l‟expérience d‟hébergement, de transport ou de restauration, qu‟ils ont vécue au cours de leur voyage.• Le tourisme 2.0 offre ainsi, des opportunités étonnantes et efficaces de promotion et de communication 4
  5. 5. Le tourisme 2.0 comme facteur de différenciation• L‟internaute ne se laisse plus facilement influencer par les stratégies publicitaires classiques.• Il recherche des sources d‟information plus neutres, telles que des recommandations soit de « bouche-à-oreille » (buzz) soit par l‟intermédiaire de forums d‟échanges.5
  6. 6. • Les consommateurs font plus confiance aux commentaires des autres clients et aux conseils de certains experts, qu‟aux sources officielles d‟informations.• Certaines destinations l‟ont bien compris et mis en pratique. En effet, les clients d‟aujourd‟hui influencent plus que jamais les clients de demain.• Ces nouveaux espaces de communication fonctionnent comme des salles de marchés virtuelles : notoriété, attractivité et image d‟un prestataire, d‟une destination pouvant se faire et se défaire en quelques heures. 6
  7. 7. • Bien qu‟il existe d‟innombrables possibilités de trouver de l‟information sur un voyage, le rôle d‟«influenceur» de ces réseaux sociaux est incontestable.• L‟écoute permanente de ce « bruit de fond », et l‟occupation de ces nouveaux espaces de prescription sont impératives pour une destination comme La Réunion.• Cela nécessite la mise en place de stratégies personnalisées, proches des techniques de « one to one ». 7
  8. 8. Avec quels outils ? – blogues, microblogage (Twitter), – réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn), – génération de contenu (wiki, You Tube, FlickR), – fils RSS, – communautés en ligne, – forums de discussion, widgets et API, – podcasts et vidéos, téléphones intelligents et téléphonie mobile, messages SMS, – bookmarking (del.icio.us), – monde virtuel (Second Life), – agrégateur (fils RSS, Twitter), – marketing viral – …
  9. 9. Les blogs 11
  10. 10. • Pourquoi? – Mieux référencés par les moteurs de recherche que les sites Internet classiques. Causes: • Ils favorisent les sites aux contenus récents et renouvelés et ceux qui utilisent largement les hyperliens (ce qui est souvent le cas des blogues) • ils ont un préjugé favorable envers tout site créé à partir d‟une plateforme blogue. 12
  11. 11. - Permet d‟entrer en communication avec vos clients et partenaires et, ainsi, de connaître leurs besoins, leurs suggestions et même leurs critiques, ce qui vous aidera à améliorer votre offre.- En augmentant votre visibilité, il peut générer du trafic sur votre site Internet, donc des ventes.- Créer un blogue coûte très peu et s‟avère vraiment simple d‟utilisation, grâce à des outils clés en main. 13
  12. 12. • Votre blogue n‟est pas votre site Internet et se veut plus un outil de communication et d‟échanges qu‟un outil de vente.• Écrivez régulièrement, c‟est-à-dire environ une fois par semaine. Les lecteurs de blogues sont des gens assidus et vous devez les satisfaire.•N‟ayez pas peur des commentaires. La communication avec les lecteurs transige par la fonction «commentaires» d‟un blogue, d‟où son importance. 14
  13. 13. 15
  14. 14. 16
  15. 15. L‟objectif est de donner l‟impression aux visiteurs de vivre comme lesrésidants de la ville 17
  16. 16. Blogue mis en ligne par l‟Office de tourisme de Montréal en plus du siteofficiel « foundmymontreal.com » 18
  17. 17. Le blog d‟Expédia 19
  18. 18. Conclusion sur les blogues• Les blogues se rapprochent plutôt du bouche-à- oreille, dans la même veine que les sites de recommandations de clients comme … Tripadvisor 20
  19. 19. Trip Advisor ou la plate-formecommunautaire la plus efficace 21
  20. 20. TripAdvisor22
  21. 21. • figures emblématiques du web 2.0 dans le domaine des sites dont le contenu est généré par les utilisateurs (dans ce cas précis, des avis sur les hôtels et lieux de séjours touristiques).• Cité par tous les acteurs du tourisme comme une référence à suivre, ce site ne génère pas moins de 50 millions de visiteurs uniques par mois et propose près de 25 millions davis de voyageurs et plus de sept millions de photos d‟hôtels, restaurants et attractions dans le monde entier.23
  22. 22. • Plus de 500 entreprises, dont des chaînes hôtelières, des offices de tourisme, des compagnies aériennes et des agences de voyage en ligne, ont conclu un accord pour afficher le contenu de TripAdvisor sur leurs sites  300 millions de personnes ont accès au contenu de TripAdvisor sur dautres sites chaque mois24
  23. 23. • Mais ce que peu de gens savent, cest que tripadvisor nest pas un site communautaire isolé et indépendant, cest surtout une filiale du géant américain de la vente de séjour touristiques : Expedia.• Cela fait probablement de tripadvisor le site communautaire le plus rentable pour la marque dont il est la propriété !• Un bon exemple de marketing web social25
  24. 24. • Niveau dactivité et qualité des contributions – 1,2% des visiteurs de tripadvisor déposent un avis – A titre de comparaison, Tripadvisor réussit à générer beaucoup plus de contenu avec son audience (6 à 7 fois plus) que dautres sites, pourtant leaders sur leur secteur (sur youtube, ce sont 0,16% des visiteurs qui publient des vidéos et sur Flickr, 0,2%)• Influence du site sur le processus de décision de vacanciers – 88% des utilisateurs de tripadvisor déclarent que le site a influencé leur choix de destination de voyage – 37% consultent systématiquement le site avant chaque décision de voyage – 82% attachent plus dimportance aux avis des autres internautes quà la description officielle dun hôtel – 58% pensent que le fait quun hôtelier ou fournisseur de voyage réponde à un avis de voyageur le rend plus crédible et le fait26 bénéficier dun à priori favorable (source : compete.com)
  25. 25. Un commentaire n‟est pas nécessairement négatif• Un commentaire =nécessairement à exprimer une «critique» nécessairement négative?• Les statistiques de TripAdvisor tendent pourtant à démontrer l‟inverse: les commentaires sont plus souvent positifs! 27
  26. 26. Le phénomène Long tail• Ex: amazon28
  27. 27. • Grâce à Tripadvisor, l‟Hôtel Résidence Foch est sorti de l‟anonymat pour occuper le quatrième rang des meilleurs hôtels à Paris• L‟hôtel numéro un à Rome possède 11 chambres et 6 des dix hôtels les mieux cotés à Londres ont moins de 75 chambres. 29
  28. 28. L‟avis des internautes-touristes 30
  29. 29. L‟avis des internautes-touristes
  30. 30. 32
  31. 31. Les forums
  32. 32. Exemple du Routard• Petit retour en arrière : le Routard est présent sur Internet dès 1996, suivent des versions plus élaborées en 2001, 2003 puis 2006• La composante éditoriale est très ancrée sur le site. La rubrique Guide met à disposition des internautes plus de 200 fiches destinations d‟informations pratiques et culturelles sur des villes, pays ou régions du monde.• Les données publiées dans les guides papiers sont donc reprises ici et actualisées tous les ans. 34
  33. 33. • La Communauté est très active avec environ 250 "forums de voyage", 1500 à 2000 messages déposés par jour.• Dès les premiers temps de la présence du Routard sur Internet, les forums par pays ont fait le succès du site. Ils ont été réorganisés récemment, subdivisés par catégories, pour permettre aux internautes de mieux cibler leur recherche d‟informations. 35
  34. 34. • Pour enrichir le site, les touristonautes sont aussi invités à soumettre leurs „photos de voyage‟. Après sélection, en moyenne 1 sur 2 est conservée, 70 000 photos agrémentent aujourd‟hui le site et valorisent les membres photographes. 36
  35. 35. Les médiations sociaux 37
  36. 36. Les médiaux sociaux• Contrairement à ce qu‟on pourrait penser, s‟aventurer dans les médias sociaux n‟est pas une perte de temps.• Les médias sociaux sont un amalgame de marketing, de relations publiques, de communication, de production de contenu et de développement Web.• Les médias sociaux représentent une approche différente d‟interaction avec les clients et les consommateurs. Vous êtes en mode conversationnel avec eux, vous développez une relation.• Cela ne constitue pas une campagne publicitaire ciblée, mais plutôt une approche permanente. Or, si cette approche n‟est pas pertinente ou si elle manque de créativité, elle ne fonctionnera pas.
  37. 37. Importance des réseaux sociaux les sites dominants selon les pays et les régions du monde en 2012 source: Alexa.com 39
  38. 38. Mai 2012…40
  39. 39. Choisissez le réseau social en fonction d‟un objectif précis de développement de nouveaux marchés.• Environ les deux tiers des membres de MySpace et de Facebook résident en Amérique du Nord• Alors que 63% de ceux de Badoo sont des Européens• 49% de Orkut des Latino-Américains• et 89% de Friendster des Asiatiques• Vkontakte, plutôt russe 41
  40. 40. Facebook• Qu‟est ce que c‟est? – un blog, un service de partage de photos ultra-rapide… avec des innovations simples et pratiques (tags de photos, ajout automatique de vos contacts dans Gmail et hotmail, …), une messagerie … tout ça sur un même site !• Quelques chiffres sur les utilisateurs de Facebook – Le nombre moyen de visites / mois / profil = 21,18 – Le temps moyen passé = 20 minutes / mois
  41. 41. • Quel est l‟intérêt d‟un réseau social : – c‟est avant tout ses membres, et surtout leur implication et leur dynamisme• Facebook est le 1er outil pour partager ses trouvailles sur le web
  42. 42. Créer une page sur Facebook pour ma destination :à quoi ça sert ?• D‟un coté, à intéresser des membres de Facebook qui vont pouvoir indiquer à leurs amis “je suis fan de…”. 44
  43. 43. • D‟un autre, à renvoyer vos visiteurs depuis votre site Internet vers votre page Facebook• Ca permet, pour pas cher du tout (c‟est gratuit) de donner un petit air “web 2.0” à votre site• Et les membres de Facebook passant sur votre site, iront presque naturellement sur cette page 45
  44. 44. Pour le meilleurs et le pire• L‟industrie du voyage s‟avère le secteur le plus à risque en ce qui concerne les commentaires négatifs propagés au sein des communautés virtuelles• Ex de Delta Airlines 46
  45. 45. Twitter• Tout comme Facebook, Twitter est un site Internet conçu pour favoriser les échanges entre les individus. Pour l‟utiliser, il faut d‟abord s‟y inscrire en créant un bref profil: nom, courte description, champs d‟intérêt et photo.• Ensuite, il suffit d‟écrire un message (un «tweet») qui n‟excède pas 140 caractères, soit à peine deux lignes de texte (voir image). Le but consiste à transmettre une information, une opinion ou simplement à diriger le lecteur vers une autre source de contenu sur le Web.
  46. 46. Twitter• Le principe de Twitter repose sur l‟action de «suivre» (follow) des personnes ou des organismes de notre choix. La sélection varie selon notre intérêt personnel ou professionnel. À l‟inverse, un certain nombre de «suiveurs» (followers) nous suivront parce qu‟ils jugent que nous pourrions leur procurer des renseignements pertinents.
  47. 47. Utilisation de Twitter• Utilisation de Twitter dans la stratégie pour les médias sociaux• Une étude publiée en juillet 2009 par Development Counsellors International évaluait à 300 le nombre de DMO (Organismes de Gestion de Destination) aux États-Unis présentes sur Twitter.• L‟usage le plus fréquent (54%) consiste à annoncer des événements locaux ou d‟autres informations, suivi par : – des «tweets» sociaux (28%), – des réponses (20%), – des «re-tweets» (13%), – des aubaines non liées aux voyages (10%), – des aubaines de voyages (7%) et – des concours (4%).• Toutefois, l‟utilisation de cet outil de réseau social demeure pour le moment très embryonnaire dans le milieu touristique: En janvier 2009, une étude de Miles Media estimait que seulement 1% des voyageurs américains s‟en servaient durant le processus de planification de voyage.
  48. 48. Deux grandes approches d‟utilisation de Twitter• La première consiste à y puiser de l’information à propos de certaines thématiques, notamment les dernières tendances de votre secteur, ou encore à effectuer un monitoring de conversations ciblées• La deuxième approche vise à faire de Twitter un véritable canal de communication avec la clientèle afin d‟établir une relation directe avec les clientèles actuelle et potentielle. Les entreprises s‟en servent des mises à jour dernière minute de conditions de voyages, pour promouvoir un nouveau service, pour répondre directement à un besoin individuel d‟un client, etc.
  49. 49. L‟exemple Priceline• Stratégie avec Twitter : augmenter la base de leur clientèle potentielle avec laquelle ils peuvent construire une relation directe d‟échanges. C‟est avant tout un objectif à long terme.• L‟entreprise a publié un «tweet» annonçant qu‟elle allait remettre un bon de réduction de 50$ applicable à la réservation d‟une chambre d‟hôtel à tous ses «suiveurs» si Priceline atteignait les 3000 suiveurs avant le 1er mai. Le concours s‟est finalement terminé le 28 avril et «The Negotiator» comptait déjà plus de 7400 followers.
  50. 50. Fréquentation des comptes touristiques• En 2012, @visitbritain le compte officiel du tourisme au Royaume Uni compte près de 63.000 abonnés, @wdwfan qui est le compte de lOffice de Floride a 50.000 abonnés, @visitlondon 42.000 et @visitcolorado 40.000• Coté France, nous sommes loin du compte. Le compte twitter de France Guide pour le Royaume Uni (@UK_Franceguide) rassemble 2242 abonnés,• Principales régions françaises les plus touristiques: – En tête lAlsace (@Alsace) : 4 300 abonnés contre 201 000 fans sur facebook! – Ile de France (@NouveauParisID) : 2 656 abonnés et plus de 75 000 fans sur la page Facebook de la destination – Rhônes Alpes (@ExperienceRA) : 3 191 abonnés et plus de 11 000 fans sur facebook. – Côte dAzur (@Visit_cotedazur) : 3 007 abonnés et plus de 30 000 fans sur Facebook – La Réunion : 2 486 abonnées (février 2013) et 79 000 fans 52
  51. 51. Exemple : la Floride 55
  52. 52. • La Réservation en ligne
  53. 53. • Les avis et commentaires des internautes
  54. 54. • La carte interactive
  55. 55. • Sur Facebook
  56. 56. • Sur Twitter
  57. 57. Les nouveaux réseaux sociauxLa géolocalisation comme nouvelle tendance• Chaque fois que les utilisateurs se rendent quelque part, ils peuvent signaler leur présence, en alertant via un "check-in" aussi partageable sur twitter et Facebook• Chaque fois quils "check-in", les internautes gagnent des points et peuvent devenir maire d‟un endroit. 61
  58. 58. La géolocalisation comme nouvelletendance • Foursquare : A l‟intersection du jeu, du réseau social et du site de commentaires. • Foursquare consiste en une application permettant de divulguer à son réseau (Foursquare, Facebook et Twitter) sa position dans un lieu public. L‟objectif est d‟accumuler des «badges» et de devenir «maire» d‟un lieu, avec en complément la possibilité de donner son opinion lors d‟une visite à l‟aide d‟un smartphone, par message texte ou directement sur le site Web de Foursquare 62
  59. 59. • Gowallasite américain de réseautage social géolocalisé• Pixwoo, un nouveau réseau social pour les amateurs de jeux vidéo 63
  60. 60. Un réseau pour les pro • Galileo Opinions agit à titre de site communautaire du voyage réservé uniquement aux professionnels du tourisme • Il regroupe plus de 2 200 membres et on peut y lire des avis sur environ 35 000 hôtels dans le monde • Pour l‟instant, 95% des membres sont situés en France, mais le réseau devrait s‟étendre progressivement vers l‟international 64
  61. 61. Les Mails 65
  62. 62. Un lien de communication … efficace et rentable• Il faut considérer le courriel comme un lien de communication privilégié avec le consommateur.• Il permet à l‟entreprise de transmettre de l‟information de qualité à propos de ses produits et services.• Selon la Marketing Direct Association, en 2008, les entreprises américaines ont obtenu des revenus de 45 USD pour chaque dollar investi en marketing par courriel. Ce ratio est presque le double de celui obtenu en moyenne par les autres formes de marketing en ligne. 66
  63. 63. Conçu sur mesure pour l’industrie touristique• 5 secteurs d‟activité analysés mais c‟est l‟industrie touristique qui est la plus susceptible de générer des ventes lors de l‟envoi d‟un courriel.• C‟est avant tout parce qu‟ils souhaitent être informés des soldes et des offres spéciales que les internautes (86%) s‟abonnent à des newsletters d‟entreprises touristiques• Ce succès s‟explique notamment par le fait que 92% des internautes considèrent que les mails constituent une façon utile de prendre connaissance des nouveaux produits liés aux voyages. 67
  64. 64. Comportement des internautes à la réception d’un mail 68
  65. 65. Les concours et le web 2.0 69
  66. 66. Concours et tourisme 2.0• Un concours doit faire parler de lui pour justifier son existence. Quoi de mieux que le Web 2.0• L‟effet viral des médias sociaux ne peut que favoriser le plus haut taux de participation et une visibilité accrue, pour un coût minime• La puissance des réseaux sociaux donne un élan incontestable à un concours• Ces derniers peuvent aussi contribuer à nourrir le Web 2.0, en favorisant la participation des consommateurs eux-mêmes, raison d‟être de la popularité et de l‟influence de ces médias sociaux. 70
  67. 67. Exemple: «The best job in the world»• L‟organisme Tourism Queensland a cherché un «gardien», ou plutôt un représentant de l‟île d‟Hamilton dans la Grande Barrière de Corail, pour une durée de six mois moyennant un cachet de 150 000 dollars australiens 71
  68. 68. Un vrai « buzz »• Plus de 1300 blogues en on fait mention• 850 000 personnes ont cliqué sur le site dans les 24 premières heures.• Tourism Queensland a reçu 34 000 demandes d‟emploi• Cela a été repris dans de très nombreux médias dans le monde entier• Ce succès marketing a véritablement permis de mettre l‟île de Hamilton, ou du moins les îles de la Grande Barrière de Corail, sur la carte! 72
  69. 69. Outils d’analyse des tarifs 73
  70. 70. Outils d’analyse des tarifs• Une véritable révolution = celui des utilitaires d‟analyse des tarifs 74
  71. 71. Un marché imposant• La part d‟internet dans le marché du tourisme européen : 32% du chiffre d‟affaires global du marché et pèse 68 milliards d‟euros en 2009• En France, le secteur du tourisme est le premier marché de commerce en ligne : un chiffre d‟affaires supérieur à 9 milliards d‟euros en 2009, = 40% du marché e-Commerce• Mais un certain retard par rapport aux voisins européens, en particulier concernant la vente de billets d‟avion.: le taux de pénétration d‟internet en 2009 n‟est que de 38% en France, contre 44% en Allemagne et même 71% au Royaume-Uni.• Dans un tel contexte, les entreprises touristiques sont en mode séduction auprès des internautes et les convaincre de réserver sur leur site constitue, de plus en plus, un enjeu majeur.
  72. 72. Les métamoteurs• Les métamoteurs sont des sites Internet qui permettent aux consommateurs de comparer les prix des produits de voyages en combinant une multitude de sources différentes.• Ces engins de recherche indiquent où trouver les meilleurs tarifs.• L‟acheteur est ensuite dirigé vers le site en question pour y effectuer la transaction. Règle générale, les métamoteurs reçoivent une commission uniquement lorsqu‟ils génèrent une vente. 76
  73. 73. A quoi ça sert?• environ 75% des gens qui consultent les prix d‟une agence en ligne comme Travelocity finissent par acheter ailleurs.• Ceux qui achètent en ligne consultent en moyenne entre 4 et 7 sites avant de s‟exécuter.• Plus d‟un voyageur sur quatre se dit submergé par la prolifération des sites touristiques en ligne.• Il existe un intérêt indéniable de la part des voyageurs pour effectuer, à partir d‟un site unique, des recherches comparatives. 77
  74. 74. Qui sont-ils?• Kayak, Mobissimo, SideStep, Yahoo FareChase, Qixo 78
  75. 75. Un des leaders: Kayak• Best Fare Trend qui permet d‟afficher la fluctuation des prix pour une liaison donnée selon une journée précise ou plusieurs dates possibles de départ• Kayak Buzz. Celle-ci retrace les meilleurs prix dénichés par les internautes pour les 25 destinations les plus demandées au cours des deux derniers jours en partance d‟une ville spécifique.• Autre possibilité, on choisit la destination qui nous intéresse et Kayak propose alors toutes les possibilités de dates de départ associées à ce bas prix, de même que les liens des transporteurs concernés afin de procéder à la réservation.• Développement d‟une section « Croisières »
  76. 76. Des métamoteurs de plus en plus précis• Ixigo est un moteur de recherche indien concentré sur les voyages intra-muros. Ils ne jouent pas les intermédiaires (ce n‟est pas une agence de voyage et ils ne sont pas sponsorisés) mais les informateurs.• Samfra et est lui aussi spécialisé pour le marché Indien et plus précisément la région de Bangalore pour le moment. Afin de combler un manque de Google qui est la localisation précise sur un espace régional limité.
  77. 77. La recherche de contenus multimédia 81
  78. 78. La cartographie interactive• La cartographie en ligne est devenue un outil incontournable du tourisme.• Elles sont de plus en plus utilisées par les internautes pour choisir leur destination, sélectionner les prestataires de services, préparer leur voyage ou les accompagner une fois sur place.• Les fonctionnalités sont toujours plus sophistiquées et conviviales.
  79. 79. • La plus connue est certainement la carte de Google qui constitue l‟outil par excellence pour permettre à votre clientèle de localiser votre entreprise et ses environs 83
  80. 80. Pourquoi ?• Parce que la grande majorité de l‟information est véritablement plus évocatrice une fois placée sur une carte, particulièrement en ce qui a trait au secteur touristique.• Parce qu‟il s‟agit d‟une méthode universelle et familière d‟organisation de l‟information.
  81. 81. • Visit Sweden : les visiteurs sont immédiatement dirigés vers une carte après la page d‟accueil comprenant plusieurs caractéristiques de l‟offre touristique: culture, vacances familiales, expérience nature, activités extérieures, gastronomie, bord de mer, santé et design
  82. 82. • Trivop.com est un répertoire hôtelier, principalement en France et au Royaume-Uni, où les touristes peuvent visionner une vidéo de chacun des établissements mis à leur disposition, ce qui leur permet de se faire une bonne idée des services qu‟ils offrent.
  83. 83. • L‟information contenue sur une carte peut être classée selon à peu près n‟importe quel critère. Un tout nouveau site, ifeellondon.com, explore une façon différente de planifier un voyage: selon l‟humeur. Les activités proposées varieront grandement pour chacun des neuf états d‟esprit ciblés.
  84. 84. Un réseau de blogs dédiés aux voyagesvous procédez à une recherche géographique, sur un fond Google Maps, et se rajoutent à votre résultat les photos correspondantes géolocalisées, en provenance de flickr, et les dernières nouvelles également géolocalisées, en provenance de Twitter
  85. 85. • Promotion originale par lagence de développement Amsterdam In Business:• Vous pouvez désormais recevoir 1cm² de terre de lune des plus belles villes européennes en remplissant un petit questionnaire en ligne vous permettant de recevoir votre titre de propriété et le porte clé contenant un peu de terre en provenance de votre cm²• Une fois votre certificat reçu, il faut retourner sur le site Internet pour localiser votre "parcelle".• Objectifs: soffrir une base de nouveaux contacts
  86. 86. Focus sur Google• Google rachète depuis 2010 d‟importantes compagnies spécialisées dans le voyage en ligne, élargissant ainsi sa présence dans ce secteur qui lui apporte déjà plus de deux milliards de dollars de chiffre d‟affaires en publicités• Exemples: – ITA Software, un spécialiste de la base de données sur le transport aérien – dont le logiciel est utilisé par plusieurs compagnies aériennes, mais aussi par Kayak, Orbitz et Hipmunk – HomeAway, spécialiste des locations de maisons de vacances – Zagat, un guide gastronomique et un guide de voyage américain Frommer‟s 90
  87. 87. • Google my maps – Vous pouvez créer votre carte pour votre hôtel, votre Office de Tourisme, votre lieu de vacances...etc... ajouter de la vidéo et des images en provenance de Youtube et autres applications .... – On peut rendre visible la carte dans lindex de recherche de Google Maps et Google Earth ou bien choisir de garder "confidentiel" sa carte.
  88. 88. • Aussitôt que vous saisissez le nom d‟une ville, Google City Tours vous proposera un itinéraire en fonction d‟un séjour de 3 jours.• La création de l‟itinéraire se fait automatiquement, vous saisissez le nom de la ville et aussitôt City Tours vous proposera une liste de lieux à visiter comme des parcs, musées, lieux historiques ou encore des expositions.• Les visites sont regroupées pour maximiser vos déplacements. Un temps de déplacement est aussi prévu entre chacun des lieux proposés.
  89. 89. Google Flight Search • Google a mis en place une plateforme de recherche de vols au départ des États-Unis, élargie plus récemment à 500 autres villes. Les dernières mises à jour permettent à l‟utilisateur de comparer les prix pour toutes les destinations à partir d‟une ville de départ • D‟autres critères de recherche innovants sont proposés, tels que le temps de vol, la compagnie aérienne et le pays/région/continent/île 93
  90. 90. Google Hotel Finder • Comparateur d‟hôtels connecté aux sites d‟agences de voyages • Google facture au clic (0,2% du montant affiché de la chambre) et non à la réservation, mais l‟hôtelier a tout de même intérêt à y être visible, car cela lui coûtera moins cher que la commission payée aux OTA, fixée entre 15 et 25%. 94
  91. 91. • Explore flights: Dans un graphique la fluctuation des tarifs semaine après semaine, et ce, pour plusieurs destinations sur une même page• Google Now: Des informations person-nalisées sont rassemblées sur une même interface• Google Art: Project permet aux internautes de visiter virtuellement 151 musées présents dans 40 pays.• Google Goggles: offre la possibilité d‟effectuer une recherche à partir d‟une photo téléchargée.• Field Trip est une application d‟informations touristiques géolocalisées 95
  92. 92. Google: Une stratégie d’intégration verticale 96
  93. 93. Les photos géolocalisées 97
  94. 94. Les vidéos 98
  95. 95. 99
  96. 96. • Exemple:• tvtrip.com = Le plus important guide hôtelier en vidéo avec plus de 3.000 établissements filmés et 10.000 vidéos dans 170 villes.• HotelVideoReviews.com = un site de commentaires sur l‟hôtellerie (similaire à TripAdvisor) sous forme de vidéos créées par les utilisateurs. Selon le PDG, cette forme de contenu sur une page de réservation d‟hôtel augmente le taux de conversion de 200%.
  97. 97. La bulle Wiki : du texte, des photos, de la vidéo, etc.• Projet inspiré par Google Maps et par Wikipédia, destiné à « cartographier et décrire la planète Terre » vue par satellite. WikiMapia utilise les vues satellitaires de Google Maps et permet de les annoter avec un système wiki.
  98. 98. la webcam dans Google Maps• Webcams.travel est un site répertoriant des Webcams à travers le monde.• Il utilisait lapplication Google Maps sur son site depuis le début, mais aujourdhui, cest Google Maps qui lintègre dans son site...• Et si là on na pas le cocktail parfait du e-tourisme géolocalisé !
  99. 99. 103
  100. 100. Sur de nouveaux supports 104
  101. 101. Le m-marketing ou le m-commerce• Près de 75 % des Terriens possèdent un téléphone portable (Juillet 2012 – Banque mondiale) : « le monde, le nombre dabonnements à la téléphonie mobile – sur forfait ou prépayés – est [passé] de moins de 1 milliard en 2000 à plus de 6 milliards aujourdhui, dont près de 5 milliards dans les pays en développement »• Avec un tel taux de pénétration, la téléphonie cellulaire est devenue un outil de communication et de marketing incontournable
  102. 102. Poids du mobile• En 2010, les services mobiles ont représenté un poids économique de 1,2 milliard deuros selon une étude de lAssociation française du Mutlimédia mobile. Ils pourraient atteindre les 2 milliards dici 2013.• Au premier trimestre 2011, le taux déquipement des smartphones en France est de 31,4 % et celui de lInternet mobile de 37,2 %, selon Médiamétrie. 106
  103. 103. Poids du mobile• Au premier trimestre 2012, 19.4 millions dindividus âgés de 15 ans et plus sont équipés dun Smartphone.• Ils représentent 45% de la population 15+ équipée mobiles. 107
  104. 104. Comportements des français• En France (Ipsos 2008), le tourisme est le secteur numéro 1 pour lequel les utilisateurs de téléphones mobiles souhaiteraient se voir offrir des marques de produits.• 41% des utilisateurs français de 15-50 ans connaissent au moins un service mobile lié au tourisme• parmi eux, 51% se disent intéressés par un service lié au tourisme pour: – réserver un séjour (24%) – recevoir des alertes offres spéciales provenant d‟un restaurant local ou d‟autres activités durant un voyage (34%) – consulter des informations sur une destination, un lieu, un évènement (36%)
  105. 105. • parmi les intéressés, 20% ont utilisé au moins une fois un service lié au tourisme, le plus souvent pour consulter des informations sur une destination, un lieu ou un événement• Parmi les 87 millions d‟Américains qui utilisaient les services d‟Internet mobile dans le dernier trimestre 2007, 8 millions ont consulté des guides touristiques ou des cartes.• Plus de 30% des voyageurs américains voudraient recevoir sur leur téléphone des offres spéciales à propos de restaurants ou d‟activités à proximité pendant leur voyage
  106. 106. Nouvelles applications avec de nouveaux supports• Pouvant enregistrer du contenu multimédia tel que des cartes routières de la région visitée, des podcasts de visites guidées, etc.
  107. 107. • Lufthansa, Continental et Air Canada testent actuellement un système de code-barres pour téléphones mobiles en guise de cartes d‟embarquement• Travelodge offre la réservation de ses chambres grâce à cette technologie• Agences en ligne (ex.: Travelocity) et métamoteurs de recherche (ex.: Kayak) proposent aussi un service mobile de réservation.• De son côté, le portail de destination de Las Vegas a conçu un service de concierge mobile permettant notamment la vente de billets de spectacles
  108. 108. • la Vallée de Clisson ont donc lancé Mobil‟iti, guide touristique multimédia accessible depuis un iPhone.• Plan interactif pour Paris
  109. 109. • le Malibu Beach Inn se prétend le premier “iPhone Hotel”• A votre arrivée, si vous possédez un iPhone ou un iPod Touch, on vous propose de télécharger une application spécifique, si vous n‟en détenez pas, on vous le prête…• Cette application va tout simplement permettre de gérer les différents services : messages à la réception, room service, lingerie, dématérialiser l‟affichette “Do not disturb”, découvrir les menus du restaurant, commander une voiture, s‟informer sur les activités locales, etc.
  110. 110. Classement Forbes des 10 meilleurs applications pourvoyager• Number 10 : Kayak est sur Apple l‟application iPhone la plus populaire voyage• Number 9: le magic ball du restaurant• 114
  111. 111. • Number 8 : EveryTrail est la meilleure façon de partager voyages, connectez-vous avec dautres voyageurs et de trouver de nouvelles choses à faire• Number 7: The North Face – Trailhead trouver et partager les meilleurs itinéraires pour la randonnée, le ski, la pêche à la mouche, lalpinisme, le geocaching et plus dune douzaine dautres activités de plein air.• Number 6: Postagram 115
  112. 112. • Number 5 : Jetsellers il s‟agit d‟un site de ventes groupées, aussi connu comme flash sales sites• Number 4:• Suivi de vol cad mises à jour sur les retards des vols, des changements ou des annulations porte. 116
  113. 113. • Number 3 : Partage de photos• Number 2:• PhotoSynth permet de naviguer réellement dans une image, comme si vous étiez dedans. cette application permet de faire des panoramas sur 360° (aussi bien horizontalement que verticalement) de grande qualité avec son smartphone 117
  114. 114. • Number 1 :• L‟application Tripit fournit aux voyageurs la possibilité de visualiser et de suivre leurs itinéraires sur le web, leur smartphone ou leur tablette, le tout étant présenté sur un seul et même écran. Ils peuvent zoomer sur un détail, comme le numéro de confirmation ou l‟attribution d‟un siège, tout en gardant un œil sur le plan de voyage dans sa globalité. Une autre option leur permet d‟afficher une liste de l‟ensemble des réservations, à côté d‟une vue globale de l‟itinéraire 118
  115. 115. • Wikitube ou la réalité augmentée – Le principe est simple : vous balayez l‟horizon qui vous entoure avec la caméra de votre téléphone, et des données viennent se surimposer à l„écran. C‟est ce qu‟on appelle la Réalité Augmentée
  116. 116. • Au exemple de réalité augmentée – Métro Paris est une application sur iPhone et iPod Touch officiellement licenciée par la RATP et proposant les cartes officielles du Métro, du RER et des Bus de Paris. – Cette application vous guidera simplement et efficacement dans le métro parisien, grâce notamment à des cartes, un système de recherche du meilleur itinéraire, et une géolocalisation des stations de métro les plus proches de votre position.
  117. 117. Monument tracker• Avez-vous déjà admiré un bâtiment sans connaître son histoire? Monument Tracker révolutionne l‟usage du guide touristique et conçoit une technologie 100% culturelle adaptée au mode de l‟usager, itinérant et zappeur. 126
  118. 118. Le Chat pour améliorer le service client• Lorsqu‟un internaute qui fréquente un site Web en vue d‟un achat éprouve des difficultés à trouver certains renseignements ou que des aspects nécessitent des éclaircissements, il souhaite communiquer avec un employé avant de concrétiser la transaction.• La compagnie Cendant par exemple a vu le taux de conversion à l‟achat de ses visiteurs passer de 2% à la fin 2004 à une moyenne de 12% en 2006 grâce, notamment, à l‟aide apportée par sa fonction «parlez à un agent».127
  119. 119. Réussir son buzz sur Internet• D‟abord il faut coller avec l‟actualité et le contexte. Un bon exemple est celui des Deux- Sèvres avec sa Famille Kitlacrise 128
  120. 120. • Ensuite, il faut faire simple. Ne pas oublier que plus c‟est compliqué, plus on a de chance de faire fuir les internautes. Ne pas prendre de risques !• Ne pas plonger ni dans la vulgarité, ni dans la violence… mais en bons institutionnels que nous sommes, personne n‟oserait j‟en suis sûr. Un bon exemple est celui de la Gironde avec son point G. 129
  121. 121. • De même, avec la clinique du docteur Scheelboute – Il serait possible de se faire greffer des organes supplémentaires : des bras, des jambes, des yeux ou encore des oreilles… – En fait c‟est du marketing viral, montée de toutes pièces par l‟office du tourisme de Flandre 130
  122. 122. • Donner envie de créer du buzz : une campagne ou une vidéo « osée » et créative donnera envie de l‟envoyer à un proche, qui l‟enverra à son tour et ainsi de suite. Et pour cela, ne pas oublier de donner la possibilité d‟inviter ou de transférer à un ami le buzz… 131
  123. 123. Des exemples de métropole132
  124. 124. 133
  125. 125. 134

×