Ce blog
Lien
Cours et Polycopie
Ce blog
Lien
Cours et Polycopie
Les analyses complémentaires en ODF
Plan du document:
I. I...
II.A. Photographies du visage de face
Le cliché est pris en position d'ICM.
L'analyse consiste à tracer:
• une ligne verti...
Ne sont pas indispensables, réalisées par le praticien On peut réaliser des photos de
l'occlusion antérieure, latérale, de...
• Ouverture buccale maximum (condyles mandibulaires)
Elle complète l'examen clinique et confirme le diagnostic. Sur le cli...
- situation du bord libre des incisives inférieures
- rapports cuspides-fosses en ICM
VI Autres examens facultatifs (en fo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les analyses complémentaires en odf

726 vues

Publié le

بسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
  • Soyez le premier à commenter

Les analyses complémentaires en odf

  1. 1. Ce blog Lien Cours et Polycopie Ce blog Lien Cours et Polycopie Les analyses complémentaires en ODF Plan du document: I. Introduction II. Photographies 1. Photographies du visage de face 2. Photographies du visage de profil 3. photographies Intrabuccales III. les radiographies 1. Radiographie panoramique: othopantomographie 2. Radiographie rétro-alvéolaire « long cône » 3. Cliché occlusal ou cliché mordu IV. La téléradiographie V. Examen des moulages 1. Examen des arcades séparées 2. Examen des arcades en ICM 3. Examen des moulages à l'envers VI. Autres examens facultatifs (en fonction du cas) VII. Conclusion I Introduction Les examens complémentaires font partie du dossier orthodontique et sont prescrits à l'issue de la 1ère consultation. - Certains sont indispensables comme les photographies, la radiographie panoramique, la TLR et les moulages; alors que - d'autres ne sont demandés que dans certains cas. II Photographies
  2. 2. II.A. Photographies du visage de face Le cliché est pris en position d'ICM. L'analyse consiste à tracer: • une ligne verticale (du Na au S/N, c'est le PSM) et repérer les 2 points orbitaires. • 2 autres lignes sont tracées : - 01 ligne horizontale supérieure (ligne bipupillaire) et - 01 ligne horizontale inférieure (parallèle à la ligne bipupillaire passant par le stomion) Intérêt: recherche d'asymétrie faciale II.B. Photographies du visage de profil C'est un cliché de profil droit (profil pur). La tête est orientée selon le plan de Francfort cutané. L'analyse est basée sur la construction de 3 plans de référence: • Le plan horizontal de Francfort • Le plan nasal de Dreyfus • le plan orbitaire de Simon L'espace entre ces 02 verticales constitue : le champ de profil maxillo-facial (KPF) Dans un profil idéal: - le point S/N se situe sur la verticale passant par le Na - le Pog cutané est au milieu du KPF - le Me cutané dans le plan orbitaire de Simon Selon la position du plan S/N par rapport au plan de Dreyfus ; il existe 03 types de profil: • profil droit (moyen) : pt S/N dans l'axe du plan nasal • profil avancé: S/N en avant du plan nasal • profil en retrait: SIN en arrière du plan nasal Courbure du profil : elle est étudiée par l'analyse de l'angulation entre les 2 lignes suivantes: - ligne 1: front (GI) -> bord libre de la lèvre sup - ligne 2 : bord libre de lèvre sup -> Pog cutané En reliant ces 02 lignes, on obtient 3 types de profil possibles • profil droit (rectiligne) : la réunion des 02 lignes forme une droite • profil convexe :l'angulation est supérieure à 180° entre les 02 lignes • profil concave :l'angulation est inférieure à 180° Remarque Ligne E de Ricketts pour l'analyse du profil ; on peut également utiliser la ligne E de Ricketts II.C. photographies Intrabuccales
  3. 3. Ne sont pas indispensables, réalisées par le praticien On peut réaliser des photos de l'occlusion antérieure, latérale, de la langue, palais.. III les radiographies La prescription de radiographie doit tenir compte de ce que l'on recherche, car il est inutile de trop irradier l'enfant, ajouté à cela le coût élevé de l'examen. III.A. Radiographie panoramique: othopantomographie C'est le cliché de base de toute investigation radiographique en ODF. Elle fournit une vue d'ensemble: • des maxillaires • des dents (caries, obturations, dents incluses ou absentes, dents surnuméraires, état de formation des germes et leur position) • éventuellement des ATM. La lecture de la panoramique se fera au fauteuil III.B. Radiographie rétro-alvéolaire « long cône » Utilisée si nécessaire: - particulièrement chez l'adulte pour préciser l'etat parodontal - pour explorer les secteurs antérieurs souvent flous sur la radiographie panoramique - pour localiser les dents incluses, dents surnuméraires - pour l'évaluation d'une dent dépulpée - pour mesurer les germes de DDS III.C. Cliché occlusal ou cliché mordu - Localisation dans les 03 sens de l'espace de toutes dent dystopiques ou retenues, - mesure de la largeur mésiodistale des dents qui ne sont pas sur l'arcade. IV La téléradiographie La TLR la plus utilisée en orthodontie est la TLR à incidence de profil ou A-P dite “image en norma lateralis” : le rayon est perpendiculaire au PSM. Le film est pris selon les 4 positions mandibulaires: • ICM (la plus fréquente et habituellement la plus utilisée) • RC (si le décalage est important entre RC et ICM) • Repos physiologique (ELM)
  4. 4. • Ouverture buccale maximum (condyles mandibulaires) Elle complète l'examen clinique et confirme le diagnostic. Sur le cliché, il est possible de tracer de nombreux points et lignes de référence ce qui permet de réaliser des mesures précises et de faire une analyse céphalométrique Cette analyse permet d'obtenir les informations suivantes: - Architecture du massif facial - Rapport des bases maxillaires - Relations dento-alvéolaires et dento-dentaires - Appréciation de la morphologie des parties molles - Type et direction de la croissance - Possibilités et limites thérapeutiques II existe d'autres TLR indiquées dans certains cas particuliers; il s'agit: • L'incidence de face ou frontale « image en norma frontalis » • L'incidence axiale ou basale « image en norma axiails » • L'incidence oblique V Examen des moulages Les moulages orthodontiques coulés en plâtre blanc orthodontique doivent être taillés suivant des critères de présentation déterminés. L'examen des moulages permet: - d'analyser, dans les 3 sens de l'espace, les relations d'arcade en ICM, en dehors de la présence du patient et - de réaliser des mesures sur les arcades dentaires. V.A. Examen des arcades séparées - formule dentaire - forme des arcades - symétrie des arcades (par rapport au raphé médian) et hauteur (profondeur) du palais - importance de la courbe d'occlusion - malpositions - facettes d'abrasion - mensurations : arc incisif, largeur d'arcade antérieure et postérieure, longueur d'arcade - mesure de la DDM V.B. Examen des arcades en ICM Relations dans les 03 sens de l'espace en ICM. Cette étude précise et complète l'examen endo-buccal. V.C. Examen des moulages à l'envers
  5. 5. - situation du bord libre des incisives inférieures - rapports cuspides-fosses en ICM VI Autres examens facultatifs (en fonction du cas) • En cas de présomption de dent incluse: parfois nécessité d'examen particulier : scanner ou tomodensitométrie • Stade pré-pubertaire et pubertaire: radiographie de la main ou du poignet (pour déterminer l'âge osseux) • La prescription d'examens médicaux ou paramédicaux: - Consultation ORL - Consultation orthophonique - Avis médical: - RAA, - handicapés mentaux, - allergie, - épileptique - Consultation psychologique éventuellement VII Conclusion Tous les éléments sont réunis à ce stade pour l'élaboration de la synthèse thérapeutique, cad l'établissement du bilan orthodontique et du plan de traitement

×