L'examen clinique en odf

1 148 vues

Publié le

بسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
0 commentaire
6 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 148
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
76
Commentaires
0
J’aime
6
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'examen clinique en odf

  1. 1. L'examen clinique en ODF Plan du document: I. Introduction II. Anamnèse 1. Renseignements généraux 2. Motif de la consultation 3. Antécédents personnels 1. Antécédents médicaux 2. Antécédents stomatologiques 3. Antécédents stomatologiques familiaux 4. Tics et habitudes III. Examen exo buccal 1. Examen du visage de face 2. Examen du visage de profil 3. Examen des parties molles 1. le front 2. le nez 3. les joues 4. les lèvres 5. le menton 4. Examen des ATM IV. Examen endo buccal 1. Hygiène et muqueuse buccale 2. Examen du parodonte 3. Examen du pharynx 4. Examen de 1a denture 1. Les dents 2. Examen des arcades dentaires séparées 5. Examen de l'occlusion en 1CM 1. Occlusion statique 1. Sens A-P 2. Sens vertical: 3. Sens transversal 2. Occlusion dynamique 6. Examen du chemin de fermeture V. Examen des fonctions 1. Examen de la déglutition 2. Examen de la respiration 3. Examen de la phonation 4. Examen de 1a mastication 5. Examen du sourire VI. Conclusion
  2. 2. I Introduction L'examen clinique est l'étape principale de la démarche diagnostique en ODF. II a lieu lors de la 1 consultation. Il comporte l'examen général du patient et quelques examens spécifiques. II Anamnèse C'est la première étape de la démarche diagnostique. Son but est d'essayer de mieux comprendre la genèse de l'anomalie afm de mettre en oeuvre un traitement adapté à la cause. II.A. Renseignements généraux Nom et prénom du patient, age civil, adresse, cadre familial, état de santé actuel. II.B. Motif de la consultation Esthétique ? Fonctionnel ? ou les 2. Le patient (ou ses parents) doit déclarer très précisément pourquoi il vient consulter. II.C. Antécédents personnels II.C.a. Antécédents médicaux - Alimentation et maladies survenues chez la mère aucours de la grossesse - Déroulement de l'accouchement, a terme ? prématuré? - Type d'allaitement et éventuels troubles alimentaires * Maladies générales ayant survenues chez l'enfant II.C.b. Antécédents stomatologiques - Age des 1ères éruptions dentaires - Etat de la denture lactéale - Survenue éventuelle d'accidents ayant entraîné la perte prématurée des dents de lait. - Extraction précoce d'une dent permanente. - Le patient a-t-il déjà suivi un traitement orthodontique? R ! tout acte stomato subi par le patient doit être signalé et pris en considération
  3. 3. II.C.c. Antécédents stomatologiques familiaux L'un des membres de la famille (père,mère,fratrie) présente-t-il les mêmes anomalies dentaires ou squelettiques? II.C.d. Tics et habitudes L'existence ou non de succion des doigts ou d'autres « mauvaises habitudes» Remarque le profil psychologique lors de l'entretien, le profil psychologique du patient doit être évalué (équilibre psychique, motivation) car il est indispensable d'obtenir la coopération du patient tout au long du traitement. III Examen exo buccal III.A. Examen du visage de face Le patient et le praticien sont assis l'un en face de l'autre ; on notera: - la typologie faciale - forme du visage - symétrie par rapport au plan sagittal médian - egalité des étages et harmonie faciale (schéma 1) III.B. Examen du visage de profil Le patient est assis sur le fauteuil en position orthogonale (la tête orientée selon le plan de Francfort cutané) ; noter: - la forme du profil (rectiligne, convexe, concave) - harmonie du profil (équilibre entre saillies et dépressions) - étage inférieur de la face : hauteur, angle Go, bord inférieur de la mandibule. III.C. Examen des parties molles III.C.a. le front - Etroit, large - bombé, plat, fuyant III.C.b. le nez
  4. 4. - hauteur du nez, largeur de la base, dimension et symétrie des orifices narinaires - longueur et forme du nez III.C.c. les joues Forme (bombées, creusées), tonicité, volume III.C.d. les lèvres Dans une face harmonieuse la hauteur de la lèvre sup (S/N- St) doit représenter le 1/3 de l'etage kif de la face, alors que la lèvre inf (St- Me) représente les2/3. (sch 2) Noter également: -forme, volume, tonicité -Présence ou non de stomion -rapports dent/lèvre au repos et au sourire. (sourire harmonieux; le bord libre des incisives sup doit dépasser d'environ 2mm le bord inférieur de la lèvre sup) - rapport des lèvres entre elles : escalier labial de KORKHAUS (sch 3) - angle naso labial (sch 4) III.C.e. le menton - forme, largeur, hauteur, tonicité - position par rapport au PSM - profondeur du sillon labio mentonnier - situation dans le profil (fuyant, progénie...) III.D. Examen des ATM Se fait par la palpation pré auriculaire et l'écoute des bruits articulaires Rechercher: craquements, douleurs, troubles fonctionnels IV Examen endo buccal Le dossier du fauteuil est incliné à 45°, le praticien est situé en position de 9H. Commencer par apprécier à l'ouverture buccale le degré de son orifice. Noter également la présence de perlèches qu'il faudrait traiter avant la prise d'empreinte. IV.A. Hygiène et muqueuse buccale - Hygiène acceptable ou non, localisation de la plaque bactérienne - Muqueuses: saines, traces de morsures sur la face interne des joues ou langue, ulcérations, voussure palatine - noter aussi l'insertion des freins labiaux et jugaux, hypertrophie,
  5. 5. brides. IV.B. Examen du parodonte - Aspect de la gencive: couleur, volume, saignements, hauteur de la gencive attachée et son epaisseur surtout au niveau des incisives inférieures, récessions... - Noter les dépôts tartriques. - faire un sondage des poches. 3.3.Examçn de la lamue: - Noter la position de repos: la langue doit être circonscrite par les dents 4e l'arcade mandibulaire, les bords appliqués sur les faces linguales sans recouvrir les faces occlusales. Antérieurement la pointe de la langue sera soit au niveau antérieur de la voûte palatine, soit au niveau de la gencive libre des incisives mandibulaires ou en position intermédiaires. - Noter également le volume (lest de R OMETTE), la forme, morsures sur les bords latéraux (indentations), ankyloglossie IV.C. Examen du pharynx - Avec un abaisse langue faire prononcer la lettre «A » et noter la taille et aspect des amygdales palatines Tester les réflexes nauséeux (avec miroir sur voile du palais) IV.D. Examen de 1a denture IV.D.a. Les dents - formule dentaire et âge dentaire du patient - qualité de la denture : bonne, moyenne, décalcifiée, hypoplasies, taches... - indice CAO - dystopies ainsi qu'un eventuel retard localisé ou généralisé - abrasions physiologiques et pathologiques - en denture mixte ;apprécier la mobilité de certaines dents temporaires IV.D.b. Examen des arcades dentaires séparées - forme des arcades, voûte palatine, symétrie, hauteur coronaire postérieure - examiner la courbe de spee et courbe de wilson IV.E. Examen de l'occlusion en 1CM IV.E.a. Occlusion statique C'est un examen qui met en évidence les rapports des dents sup et inf en position d'ICM. Il se fait dans les 3 sens de l'espace:
  6. 6. 1 Sens A-P - noter les relations sagittales au niveau des 1ère molaires permanentes à D et à G -> classe d'Angle - en denture mixte : plan terminal, noter egalement les rapports des canine temporaires (présomptions des relations ultérieures au niveau des canines permanentes) - au niveau incisif: orientation des incisives sup, mesure de l'oj 2 Sens vertical: - mesure de l'ob 3 Sens transversal - coincidence ou non des points inter incisifs (repos et 1CM) - noter le ou les milieux incisifs déviés et le sens de la déviation - les relations V-L au niveau des secteurs latéraux D et G IV.E.b. Occlusion dynamique - Rechercher la coïncidence ou non entre RC et 1CM Avant de faire l'examen de l'occlusion en 1CM, il faut rechercher tout d'abord la RC, puis à partir de cette position de RC, demander au patient de serrer les dents au maximum, on pourra noter ainsi un eventuel décalage entre RC et 1CM. - Au cours des mouvements de propulsion et de latéralité, rechercher les contacts prématurés et interférences du coté travaillant et non travaillant - Rechercher la protection canine et la protection de groupe dans les mouvements de latéralité IV.F. Examen du chemin de fermeture Il se fait depuis la position de repos à la position d'ICM: droit, dévié en avant ou latéralement.

×