SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  102
CONTRIBUTION A L`ETUDE DES EXTRACTIONS SERIEES
DANS LE TRAITEMENT DE LA D.D.M SEVERE
GUIDADE DE L`ERUPTION
Interception en ODF
SERIAL EXTRACTION AND CROWDING
GUIDANCE OF ERUPTION
www.orthofree.com
DDM en denture mixte
9 Ans, encombrement important au 2 arcades, inesthétique
l`extraction des canines lactéales désencombre le secteur antérieur
ortholemay
Plan
• 1- Définition
• 2-Séquence -Extractions sériées
• 3-Indications et contre - indications
• 4-Diagnostic
• 5-Cas cliniques
• 6-Avantages et inconvenient
• 7-Bibliographie
1- Définition….
• Les extractions sériées permettent de résoudre les
problèmes inesthétiques de l'encombrement dentaire
important En denture mixte .
• Planifiées à l'avance par un spécialiste, à partir d'un
diagnostic précis, obéissant à des critères bien définis qui
doivent être respectés pour éviter tout échec..
• elles sont un moyen interceptif destiné à favoriser
l'éruption dentaire et l'établissement de la fonction
occlusale. Permettant de pallier le déficit de longueur
d'arcade
• Sujet controversé , pour ou contre ,Procédure pratiquée
encore par des personnes qualifiées, et abandonnée par
d`autres
Motif de la consultation Extractions seriées ??
L ’ omnipraticien nous adresse le patient en denture mixte avec un
encombrement dentaire inesthétique important , constaté egalement par
les parents , qu’est ce qu’il faut faire ?
-Confirmation du Diagnostic
- DDM supérieure a 7 mm ? Typologie faciale hyperdivergente Etc..
« La gestion des extractions programmées
est sans doute la décision et l'acte
orthodontique les plus difficiles et ces
protocoles entraînent aujourd'hui encore
le plus grand nombre d'échecs en
orthodontie si le diagnostic et protocole ne
sont pas respectes.
2-le protocole des extractions programmées –
HOTZ:
-Extraction des canines temporaires à 8 ans d‘ âge dentaire
-Extraction des 1ères molaires temporaires 6 mois après.
-Et Extraction des Premières Prémolaires enter 9 et 12 ans .
Extractions des 4 premières Prémolaires définitives et finition MBagues
Procèdes thérapeutiques avec extractions
• L`extraction doit être faite lorsqu`il ya rhyzalyse au 2/3
radiculaire de la dent temporaire
• Et édification de la moitie du germe dentaire sous-jacent
• les extractions doivent être pratiquées d`une façon
SYMETRIQUE sous peine de déviation de la ligne inter-
incisive
Séquence d’éruption des dents
définitives
• Maxillaire: 6 - 1 - 2 -4- 5- 3-7 - 8
• Mandibule: 6 - 1 - 2 -(3- 4) -5- 7- 8
Dents Eruption
16-26-36-46- et 31-41 A l` âge de 6 ans
11-21-et 32-42 A l` âge de 7-8 ans
12-22 A l` âge de 8 ans
43-44 A l` âge de 9-10 ans
13-23-14-24-15-25-34-44 A l` âge de 10-12 ans
17-27-37-47-35-45 A l` âge de 12 ans
Séquence d’éruption des dents
définitives
3-INDICATIONS
A- Classe I squelettique et dentaire DDM,
Guidage de l`eruption
B-DDM sévère dépassant 7 -8-mm,
Encombrement Incisif sévère
C-Signe d`inclusion des canines
D- Typologie faciale normo et hyperdivergent Avec DDM
Profil convexe,Lévres non rétrusives
E- Signes parodontaux recessions , gingivites
 Déviations des milieux incisifs
Pas de supraclusion
Patient motivé
Facteurs hréditaires et macrodontie
Impératifs concernant les extractions
programmés
• A proscrire dans le cas classe II hypodivergentes.
• Ne pas extraire de prémolaires mandibulaires
chez les hypodivergents.
• Choisir entre premières et deuxièmes
prémolaires en fonction de la ligne esthétique Z.
• Ne pas pratiquer d’extractions programmées
dans le cas d’agénésie ou de morphologie
atypique des deuxièmes prémolaires
mandibulaires ou des incisives latérales
maxillaires.
!
4-DIAGNOSTIC
• Examens cliniques - Hérédité
• Etudes des documents , céphalométrie ,
moulages , photographies etc ….
• Eviter les extractions –Gain de place
- Possibilité de faire de l`expansion ?
- Possibilité de vestibuler les Incisives inferieures
sans Pb Paro ?
- Possibilité de distaler les molaires?
- Alignement de la courbe se Spee ?
- Stripping ?
A-DDM sévère dépassant 7 -8-mm,
- Encombrement Incisif severe
-Mesures de la DDM
• En denture temporaire :
L’absence de diastèmes inter-incisif de BOGUE à 5 ans =
présomption de DDM
Signes endobuccaux
Extraction 73 and 83 amélioration de l ’encombrement
B-Signe radiologique de la DDM
germe de la canine se projette dans la symphyse
Signe d`inclusion des canines Extraction de la
canine et première molaire lactéale supérieure
• Rhizalyse prématurée d’incisives lactéales temporaires
par les incisives centrales permanentes.
• Résorption de 2 dents temporaires par une seule dent
définitive.
• Evolution des incisives permanentes en linguo
position ou en vestibuloversion.
• Expulsion unilatérale d’une canine temporaire lors de
l’évolution des incisives permanentes (provoquant
souvent une déviation des milieux).
• Chute de la 2e molaire temporaire lors de l’éruption de
la dent de 6 ans.
En phase de constitution de la denture
mixte :
C-Typologie faciale normo et hyperdivergent Avec DDM
Profil convexe,Lévres non rétrusives
D-Signes parodontaux recessions ,
gingivites
5-Cas cliniques
Extractions seriées- 8 ans
Dr. Shany Park
Aprés extractions des canines et
premières molaires lactéales
Début de traitement
Encombrement important ,inesthétique …
Pr. lahcen ousehal
Extractions des canines et premières molaires
temporaires.
Eruption des prémolaires.
Notez l’amélioration spontanée de la DDM
Extractions des premières prémolaires.
Eruption des canines permanentes
6-Avantages
Faibles coût financier
Amelioration esthetique rapide en denture
mixte
Usage de simple appareil mobile au début de
traitement pou guider l’ éruption dentaire
Durée de traitement réduite en multi bagues
finition
Guider la croissance alvéolo-basale
6-b-Incovenients
• Traitement long
• S ’assurer du diagnostic avant de commencer
les extractions
• Patients doit être motivé
• Bride cicatricielle laissé par les extractions
DDM TRAITEE SANS
EXTRACTIONS
DDM traitée avec extractions
des 4 prémolaires
• DDM TRAITEE PAR EXTRACTION
SERIEES
Moulage d etude
Teleradiographies de profil
Pano aprés extractions des canines
lactéales
Pano aprés extractions des 4 pré
molaires définitives
Fin de traitement
Résumé
Les extractions sériées des dents temporaires puis des dents permanentes
ne doivent pas être considérées uniquement comme une simple « recette de
cuisine » permettant de résoudre les problèmes de l'encombrement
dentaire.
Planifiées à l'avance, à partir d'un diagnostic précis, elles sont un moyen
interceptif destiné à favoriser l'éruption dentaire et l'établissement de la
fonction occlusale.
Si l'extraction joue un rôle majeur dans cette technique, elle peut être
remplacée, dans certains cas, par les meulages proximaux des dents
temporaires
R. P. Hotz
Bibliographie
• Christine Porter Ellis Category 6: Class II Division 1 malocclusion treated with extraction of permanent
teeth American Journal of Orthodontics and; Dentofacial Orthopedic,August 2005
• C. H. Kau, P. Durning and S. Richmond; Extractions as a form of interception in the developing dentition:a
randomized controlled trial
• VARAPORN SANGTONG1, Plant Molecular Biology Reporter 19: 151–158, June 2001
• Nabeel Talic, VOLUME 2, NUMBER 3, 2001 ,QUINTESSENCE PUBLISHING
• C. H. Kau, P. Durning and S. Richmond ; Journal of Orthodontics, Vol. 31, No. 2, 107-114, June 2004
• R. P. Hotz Le guidage de l'éruption par opposition aux extractions sériées Rev. O.D.F. 12 : 281-292, 1978
• Sidney Brandt A propos des extractions sériées Rev. O.D.F. 12 : 295-334, 1978
• Pr. lahcen ousehal Cas d'une dysharmonie dento-maxillaire sévère en denture mixte gérée par extractions
programmées, http://pandentaire.com
Denture mixte
Denture mixte
• Une radiographie panoramique va permettre de
donner une vue d’ensemble des arcades
dentaires ;elle a ses limites ,sur lequel les mesures
sont impossibles et sur lequel des germes ou des
dents en malposition pourront ne pas apparaître.
5-LES SIGNES RADIOLOGIQUES DE LA
DDM
• Les axes des germes des canines fortement mésioversés avec des
espaces d’évolution réduits.
• Une distoversion des incisives latérales supérieures (signe de
QUINTERO)
• Une position haute des canines.
• Des prémolaires enclavées ou incluses.
• Une mésio ou distoversion des germes des 2e molaires inférieures.
• Une rhizalyse prématurée totale ou partielle des racines de deux
dents de lait par une seule dent définitive.
Panoramique
Panoramique
Panoramique
LES SIGNES RADIOLOGIQUES DE LA
DDM
Resorption de la dent lacteale
• L’image de la canine dans la symphyse.
• La superposition de germes en particulier des
germes des 6 7 et 8.
• Un espace réduit pour l’évolution des 7 et des
8.
TELERADIOGRAPHIE
La superposition de germes en particulier des
germes des 6 7 et 8.
TELERADIOGRAPHIE :L’image de la
canine dans la symphyse.
TELERADIOGRAPHIE
• Les radiographies long cône pourront être
utilisées pour mesurer le diamètre mésio
distal des dents non évoluées sur l’arcade.
RADIOGRAPHIE RETROALVEOLAIRE
• DDM Anterieure
• DDM posterieure
Localisation
• La DDM sera quantifiée en général à la mandibule
• Trois paramètres vont intervenir dans l’évaluation de la
DDM :
• Le nivellement de la courbe de SPEE
• L’encombrement dentaire
• Le repositionnement de l’incisive inférieure
6-LES MOYENS D’EVALUATION DE LA
DDM
• la courbe de SPEE ; celle-ci correspondant alors à
la ligne fictive allant de la deuxième molaire aux
incisives centrales inférieures en suivant les
pointes cuspidiennes
• la correction de la DDM passe par le nivellement
de la courbe de Spee. en plaçant les dents des
secteurs latéraux parallèles les unes aux autres,et
une augmentation de la version
coronovestibulaire des incisives inférieures
LE NIVELLEMENT DE LA COURBE DE
SPEE
Oui Non
• un millimètre de périmètre d'arcade est
consommé pour niveler chaque millimètre de
profondeur de courbe de Spee.
La méthode empirique
• Après observation des moulages, le
chevauchement dentaire est évalué visuellement
de façon globale ou dent par dent. .
• L'espace nécessaire correspondant à la somme
des diamètres mésiodistaux des dents de l'arcade
considérée, la différence entre les deux valeurs
d'espace disponible et nécessaire obtenue
donnera la valeur de l'encombrement.
L'APPRECIATION DE
L'ENCOMBREMENT DENTAIRE
• l'incisive inférieure est la clef de voûte de
l'occlusion , qui limite antérieurement la
denture. Elle sert donc de référence et doit
être replacée dans une situation d'équilibre
fonctionnel garante de sa stabilité.
LE REPOSITIONNEMENT DE L'INCISIVE
INFERIEURE
• l'axe de l'incisive inférieure se rapproche de la perpendiculaire avec le
plan mandibulaire. Naît alors le triangle puis la formule de TWEED.
Le triangle de TWEED est délimité par le plan de Francfort, le plan
mandibulaire de DOWNS et l'axe de l'incisive inférieure.
Ces trois droites définissent trois angles
l'angle FMA entre le plan de Francfort et le plan mandibulaire,
- l'angle FMIA entre le plan de Francfort et l'axe de l'incisive inférieure,
- l'angle IMPA entre le plan mandibulaire et l'axe de l'incisive inférieure.
• en fonction de l'épaisseur de la symphyse ou encore par rapport au
décalage maxillomandibulaire.
Le repositionnement de l'incisive
inférieure selon l'analyse de TWEED
MERRIFIELD
• la formule de TWEED:
• pour un angle FMA de 22° à 28° l'angle FMIA doit être de 68°
• pour un angle FMA supérieur à 28° l'angle FMIA doit tendre vers
65°
• pour un angle FMA inférieur à 22°la valeur de l'angle FMIA doit
être telle que l'angle IMPA ne dépasse pas 92°.
• Chaque degré de redressement va alors consommer 0,8 millimètre
de périmètre d'arcade.
la formule de TWEED:
Analyse de Tweed
• LA BIPROGNATHIE
• LES MACROCHEILIES
• LA DDM TRANSITOIRE
• LA DDD
8-DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL DE LA
DDM
• CONSEQUENCES DENTAIRES
Malpositions diverses : ectopie, rotations, inclusions,
dents enclavées
Linguoclusion ou vestibuloclusion incisives et
prémolaires
Abrasions prématurées
Caries éventuelles
8-PRONOSTIC DE LA DDM
• Difficultés d’élimination de la plaque dentaire
du fait des malpositions
Risques de dénudations ou de déhiscences
ultérieures des dents antérieures trop
vestibulées
• Proximité radiculaire notamment au niveau
des incisives inférieures.
CONSEQUENCES PARODONTALES
• Troubles des ATM du fait des interférences et
des prématurités occlusales chez les sujets
prédisposés.
• Trauma occlusale
CONSEQUENCES OCCLUSALES
• Un encombrement antérieure peut
représenter un préjudice esthétique.
CONSEQUENCES ESTHETIQUES
• Comment gagner d la place sans faire
d`extraction dentaire
La réussite d’un traitement est multifactorielle
,et la simple question d’extraire ou pas ne
semble plus être la seule clé de succès. La
réponse à la question d’extraire ou ne pas
extraire n’est donc pas simple. Elle est basée
sur plusieurs critères : L’importance des
encombrements (DDM), le type facial et le
profil (hypo ou hyper divergent, protrusif ou
retusif), le sourire, les rapports squelettiques
et alvéolo-dentaire. De ce fait, extraire ou ne
pas extraire, ne semble plus être la seule clé
du succès ; par contre, un diagnostic précis
basé sur un examen clinique attentif est
fondamental et le choix d’un plan de
traitement hautement efficace est
déterminant. A vrais dire ; extractionniste ou
pas, il faut toujours penser à atteindre les
objectives de traitement, par élimination des
anomalies tout en redonnant un joli sourire au
patient et surtout assurant la pérennité des
résultats thérapeutiques à moyen et a long
terme.
AUGMENTATION DE L’ESPACE DISPONIBLE
Augmentation de la dimension sagittale de
l’arcade dentaire
Augmentation de la dimension transversale de
l’arcade dentaire, Expansion
APPROCHE THERAPEUTIQUE DE LA
DDM
1-Recul des molaires
Forces extra-orales – Pendulum etc
• Réduction du décalage antéro- postérieure
Mise en place des canines 13 et 23 incluses
sans extractions.
• Recul du des molaires
2- L'expansion :
L'expansion
3 -Stimulation de la croissance:
• Activateur
• Meulage amélaire interproximal
4- Stripping
DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE
DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE-Extractions
DDM sup a 7 mm Extraction 4 PM
• DDM
• Extractions
DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE-STRIPPING
Mesures , meulages Sripping
5-Vestibulo –version des incisives
Alignement expansion
Nivellement de la courbe de SPEE
Traitement des classe I
avec DDM
Groupe A : déficit antérieur,
encombrement incisif
Phase I : extractions
programmées des canines
temporaires, puis des
premières molaires
temporaires, puis des
premières prémolaires
permanentes.
Phase II : finition occlusale
multibagues.
Groupe B : déficit
antérieur,
biproalvéolie
Phase I : extractions
des premières
molaires
temporaires, puis
de canines
temporaires et des
premières
prémolaires
permanentes.
Phase II : finition
occlusale
Groupe C : déficit moyen
de l'arcade, les canines
sont impactées et les
latérales sont en éventail
Phase I : : extractions
des premières molaires
temporaires, puis des
premières prémolaires
permanentes.
Phase II : finition
indiquée quand
la canine
définitive tend
à évoluer plus
rapidement
que la
première
prémolaire
Phase I :
extractions
des
premières
molaires
Groupe F :
alternative
germectom
Phase I :
extractio
premièr
molaires
tempora
des cani
tempora
14-24 et
deuxièm
molaires
Traitement des classe II
avec DDM
Traitement des classe II avec DDM
Phase I : extractions des premières molaires
temporaires et 14-24.
Phase II : rétraction des incisives maxillaires à l'aide
d'un multibagues partiel sur un arc rectangulaire
contrôlé par un high-pull.
Phase III : attente de l'éruption de toutes les dents
définitives pour établir les diagnostic et plan de
traitement de la malocclusion résiduelle de classe Il en
fonction de l'analyse de la face.
Phase IV : mécanique multibagues pour finaliser la
coordination intra et inter-arcade.
Conclusion
Mettre en œuvre une thérapeutique
d’accompagnement c’est aider la croissance, par un
geste utile, à reprendre son droit chemin. Laisser
une malocclusion s’établir, sans intervenir à un âge
précoce, peut parfois compliquer, allonger ou
même compromettre le traitement orthodontique
en denture définitive.
Toutefois, un diagnostic précis qui tient compte
de la prévision de croissance de l’enfant, ainsi que
des déséquilibres neuromusculaires associés est
une étape essentielle avant de commencer
untraitement interceptif.
Bibliographie
• ATTIA 1. et FAVOT P. - Les transpositions des canines : traitements interceptifs. Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 2 : 251-262. 1987.
• BES T. - Occlusion et interception. Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 2 : 26.5-282. 1987.
• DALE J.G. - Longitudinal growth and développement studies and prediction. Journal of the International Tweed Fundation 3 : 22,
1975.
• DALE J.D. - A Tweed profile : L. Levern Merrifield. Journal of Ihe International Tweed Fundation 17: 159-163, 1989.
• DALE J.G. - Intercepitive guidance of occlusion) with emphasis on diagnosis Orthodo ntics Current principle and techniques. 2nd
Edition . T.M.Graber : 261-382, 1974.
• DECKER A. - Tweed occlusion and occlusal function. Journal of the International Tweed /`initiation 15 :59-85, 1987.
• DECKER A. - Les traitements de Classe II sans extractions de prémolaires. Journal de l'Edgewise 20: 89-114 et Revue d'Orthopédie
Dento-faciale 19: 219-230, 1985.
• ENLOW D.H. et DALE J.G. - Childwood facial growth and development. Ten-Cale Mosby ed. 330-449. 1980.
• GUILLOT-HAMOU E. - Croissance et classe II. Journal de l'Edgewise 12 : 11-32, 1985.
• HORN A.J. - Edgewise Tweed-Merrifield. Journal de l'Edgewisel7 :59-88, 1988.
• HORN A.J. - Stratégies de traitement des Classes II. Journal de l'Edgewise 3 : 27-69, 1982.
• HORN A.J. - Facial height indlex. American
• Journal of Orthodontics 10:180-186, 1992
• HORN A.J. et JEGOU I. - A look ai the soft tissue modifications. Journal of the International Tweed Fundation 16: 43-58, 1988.
• HORN A.J. et JEGOU I . - La philosophie de Tweed aujourd'hui. Revue d'Orthopédie Dento-faciale.
• JEGOU I. - Classe Il div. 1 traitée en technique de Tweed. Journal de l'Edgewise 12 : 199216, 1985.
• JEGOU I. - Indications et limites du choix d'extractions des 14/24/35/45, dans les Classe II. Orthodontie Française 55 : 485-494, 1984.
• JEGOU I. - Smile with Tweed techique. Journal of the International Tweed Fundation 14 : 97110, 1986.
• JEGOU I. - Efficacité thérapeutique. Une aide à l'évaluation et à la décision de traitement en Orthodontie. Journal de l'Edgeivise 21 :
7-27, 1990.
• KLONTZ H.A. - Contemporary directional force system. Journal of the International Tweed Fundation 5, 1977.
• LANDRU M.M. - Le syndrome du biberon Journal de l'Edgewise 21 : 75-84, 1990.
• MARTIN M. - Traitements interceptifs. Timing. Journal de l'Edgewise 22: 51-74, l990
• MARTINEZ M. et SAMPERE J. - Interception des malocclusions dans le cas de d'Angle Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 21, 2 : 189-
215, 1987.
• MERRIFIELD L.L. - Differential diagnosis with total space analysis. Jourrral of the International Tweed Fundation 6 : 10-15, 1978.
• MERRIFIELD L.L. - The profile line as an aid to critical evaluation of facial esthetics. American Journal of Orthodontics 804-822,1966.
• MERRIFIELDL.L. - Differential diagnosis with
• total space analysis. Journal of the internationnal Tweed Fondation 6 : 10-15. 1978.
• MOOREES.C.F.A. - The'dentition of thegrowing chJd : a longitudinal study of dental development between 3 and 8 vears of age.
Harvard University Press, Cambridge. 1959.
• NOFFEL S.E. - Danger signs of the occlusion face. Journal of the International Tweed fundation 14: 50-96,1986.
• ORTIAL J.P. - Choix d'extractions et stratégie de traitement.. Journal de l'Edgewise. 1985.
• RADZIMINSKI G. - The control of horizontal plans in Class II treatment. Journal of the International Tweed Fundation 15 : 125-162,
• Dr. Shany Park
362 South Oyster Bay Road
Hicksville, New York 11801
TEL: 516-931-3322
EMAIL: shanypark@nybraces.com
• Les extractions, demeurées un sujet très controversé en orthodontie, font aujourd’hui partie des solutions
thérapeutiques nécessaires pour l’obtention d’une bonne coordination anatomique et fonctionnelle des arcades
dentaires. La réduction du volume dentaire apparaît dans certains cas comme un nécessité thérapeutique
incontournable et essentielle. Cette décision est la conséquence d’une démarche diagnostique logique tenant
compte de facteurs individuels et spécifiques pour chaque patient. Nous avons tenté de dresser un bilan objectif
de la fréquence des extractions au sein d’une population orthodontique de 200 patients consultants au service
d’orthodontie au CCTD du CHU et l’HMIMV de Rabat dans la période allant de 2000 à 2004. Notre travail a été
conçu pour déterminer la prévalence du taux des extractions au service d’ODF au CCTD du CHU et l’HMIMV de
Rabat, et fréquence d’extraction pour chaque dent : 76%des cas ont subi des extractions dans leur plan de
traitement. Les raisons d’extractions : - ce sont les premières prémolaires qui sont les plus fréquemment choisies,
dans 51% des cas ; - les combinaisons d’extractions entre 1ères prémolaires supérieures et 2e prémolaires
inférieures représentant 11% des cas ; -les incisives inférieures (11%) ; - les 2ème prémolaires (9%), dents de
sagesse (7%) et un taux faible concernant les 1ères molaires et les canines supérieures. Les praticiens ont cité la
DDM dans 38.15% des cas comme raisons d’extraction, suivie du décalage des bases (32.36%) dont 47% des cas
représentent une classe II et 23.52% avec biproalvéolie. Les autres raisons n’ont été citées que dans des taux
faibles. Notre travail s’inscrit la continuité de celui entrepris à Casablanca en 2003 et sont les résultats sont
similaires. Les taux relevés au Maroc sont supérieurs à ceux obtenus par des études antérieures faites à l’étranger.
Les données des deux centres se placent donc dans une tendance plus extractionniste, et ce en rapport avec la
diversité des populations orthodontiques (profil convexe, biproalvéolie et DDM fréquentes au sein de la
population marocaines). Malgré la différence des pourcentages, les principales raisons d’extraction reste les
mêmes, la DDM, la classe II et la biproalvéolie.Jury: Aalloula, El Houssaine (Président)
Hafid, Abderrahman (Rapporteur)
Merzouk, Nadia (Juge)
Rerhrhaye, Wiam (Juge)

Contenu connexe

Similaire à OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx

Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.ADELLL
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalOral Surgeon
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationOral Surgeon
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algériemadjoudj ahcene
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulairemusten88
 
Les Traumatismes AlvéOlo Dentaires
Les Traumatismes AlvéOlo DentairesLes Traumatismes AlvéOlo Dentaires
Les Traumatismes AlvéOlo DentairesYann Gomiero
 
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...Dr Mohamad ABOUALNASER -Orthodontist
 
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...Dr Sylvain Chamberland
 
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2rika duos
 
les dimension_verticales en prothèse.ppt
les dimension_verticales en prothèse.pptles dimension_verticales en prothèse.ppt
les dimension_verticales en prothèse.pptmalakdarsouni
 
Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces GanadOr Hermana
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etAbdeldjalil Gadra
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinitemii va
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxAyoub163291
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueADELLL
 

Similaire à OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx (20)

Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérie
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
 
Les Traumatismes AlvéOlo Dentaires
Les Traumatismes AlvéOlo DentairesLes Traumatismes AlvéOlo Dentaires
Les Traumatismes AlvéOlo Dentaires
 
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...
Choice of teeth for extraction in orthodontic  mohamad aboualnaser- oussama s...
 
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
 
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...
212- CANINES INCLUSES - preventions inclusion dentaire- teeth impaction - too...
 
Orthodontie adulte
Orthodontie adulteOrthodontie adulte
Orthodontie adulte
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
 
les dimension_verticales en prothèse.ppt
les dimension_verticales en prothèse.pptles dimension_verticales en prothèse.ppt
les dimension_verticales en prothèse.ppt
 
Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinite
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontique
 

Plus de OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010

261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptxOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 

Plus de OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010 (20)

261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
 
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
 
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
 
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
 
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
 
268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf
 
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
 
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
 
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
 
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
 
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
 
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
 
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
 
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
 
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
 

OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx

  • 1. CONTRIBUTION A L`ETUDE DES EXTRACTIONS SERIEES DANS LE TRAITEMENT DE LA D.D.M SEVERE GUIDADE DE L`ERUPTION Interception en ODF SERIAL EXTRACTION AND CROWDING GUIDANCE OF ERUPTION www.orthofree.com
  • 2. DDM en denture mixte 9 Ans, encombrement important au 2 arcades, inesthétique l`extraction des canines lactéales désencombre le secteur antérieur ortholemay
  • 3. Plan • 1- Définition • 2-Séquence -Extractions sériées • 3-Indications et contre - indications • 4-Diagnostic • 5-Cas cliniques • 6-Avantages et inconvenient • 7-Bibliographie
  • 4. 1- Définition…. • Les extractions sériées permettent de résoudre les problèmes inesthétiques de l'encombrement dentaire important En denture mixte . • Planifiées à l'avance par un spécialiste, à partir d'un diagnostic précis, obéissant à des critères bien définis qui doivent être respectés pour éviter tout échec.. • elles sont un moyen interceptif destiné à favoriser l'éruption dentaire et l'établissement de la fonction occlusale. Permettant de pallier le déficit de longueur d'arcade • Sujet controversé , pour ou contre ,Procédure pratiquée encore par des personnes qualifiées, et abandonnée par d`autres
  • 5. Motif de la consultation Extractions seriées ?? L ’ omnipraticien nous adresse le patient en denture mixte avec un encombrement dentaire inesthétique important , constaté egalement par les parents , qu’est ce qu’il faut faire ? -Confirmation du Diagnostic - DDM supérieure a 7 mm ? Typologie faciale hyperdivergente Etc..
  • 6. « La gestion des extractions programmées est sans doute la décision et l'acte orthodontique les plus difficiles et ces protocoles entraînent aujourd'hui encore le plus grand nombre d'échecs en orthodontie si le diagnostic et protocole ne sont pas respectes.
  • 7. 2-le protocole des extractions programmées – HOTZ: -Extraction des canines temporaires à 8 ans d‘ âge dentaire -Extraction des 1ères molaires temporaires 6 mois après. -Et Extraction des Premières Prémolaires enter 9 et 12 ans .
  • 8. Extractions des 4 premières Prémolaires définitives et finition MBagues
  • 9. Procèdes thérapeutiques avec extractions • L`extraction doit être faite lorsqu`il ya rhyzalyse au 2/3 radiculaire de la dent temporaire • Et édification de la moitie du germe dentaire sous-jacent • les extractions doivent être pratiquées d`une façon SYMETRIQUE sous peine de déviation de la ligne inter- incisive
  • 10. Séquence d’éruption des dents définitives • Maxillaire: 6 - 1 - 2 -4- 5- 3-7 - 8 • Mandibule: 6 - 1 - 2 -(3- 4) -5- 7- 8
  • 11. Dents Eruption 16-26-36-46- et 31-41 A l` âge de 6 ans 11-21-et 32-42 A l` âge de 7-8 ans 12-22 A l` âge de 8 ans 43-44 A l` âge de 9-10 ans 13-23-14-24-15-25-34-44 A l` âge de 10-12 ans 17-27-37-47-35-45 A l` âge de 12 ans Séquence d’éruption des dents définitives
  • 12. 3-INDICATIONS A- Classe I squelettique et dentaire DDM, Guidage de l`eruption B-DDM sévère dépassant 7 -8-mm, Encombrement Incisif sévère C-Signe d`inclusion des canines D- Typologie faciale normo et hyperdivergent Avec DDM Profil convexe,Lévres non rétrusives E- Signes parodontaux recessions , gingivites  Déviations des milieux incisifs Pas de supraclusion Patient motivé Facteurs hréditaires et macrodontie
  • 13. Impératifs concernant les extractions programmés • A proscrire dans le cas classe II hypodivergentes. • Ne pas extraire de prémolaires mandibulaires chez les hypodivergents. • Choisir entre premières et deuxièmes prémolaires en fonction de la ligne esthétique Z. • Ne pas pratiquer d’extractions programmées dans le cas d’agénésie ou de morphologie atypique des deuxièmes prémolaires mandibulaires ou des incisives latérales maxillaires. !
  • 14. 4-DIAGNOSTIC • Examens cliniques - Hérédité • Etudes des documents , céphalométrie , moulages , photographies etc …. • Eviter les extractions –Gain de place - Possibilité de faire de l`expansion ? - Possibilité de vestibuler les Incisives inferieures sans Pb Paro ? - Possibilité de distaler les molaires? - Alignement de la courbe se Spee ? - Stripping ?
  • 15. A-DDM sévère dépassant 7 -8-mm, - Encombrement Incisif severe -Mesures de la DDM
  • 16. • En denture temporaire : L’absence de diastèmes inter-incisif de BOGUE à 5 ans = présomption de DDM Signes endobuccaux
  • 17. Extraction 73 and 83 amélioration de l ’encombrement
  • 18. B-Signe radiologique de la DDM germe de la canine se projette dans la symphyse
  • 19. Signe d`inclusion des canines Extraction de la canine et première molaire lactéale supérieure
  • 20. • Rhizalyse prématurée d’incisives lactéales temporaires par les incisives centrales permanentes. • Résorption de 2 dents temporaires par une seule dent définitive. • Evolution des incisives permanentes en linguo position ou en vestibuloversion. • Expulsion unilatérale d’une canine temporaire lors de l’évolution des incisives permanentes (provoquant souvent une déviation des milieux). • Chute de la 2e molaire temporaire lors de l’éruption de la dent de 6 ans. En phase de constitution de la denture mixte :
  • 21. C-Typologie faciale normo et hyperdivergent Avec DDM Profil convexe,Lévres non rétrusives
  • 24. Extractions seriées- 8 ans Dr. Shany Park
  • 25. Aprés extractions des canines et premières molaires lactéales
  • 26. Début de traitement Encombrement important ,inesthétique … Pr. lahcen ousehal
  • 27. Extractions des canines et premières molaires temporaires. Eruption des prémolaires. Notez l’amélioration spontanée de la DDM
  • 28. Extractions des premières prémolaires. Eruption des canines permanentes
  • 29.
  • 30. 6-Avantages Faibles coût financier Amelioration esthetique rapide en denture mixte Usage de simple appareil mobile au début de traitement pou guider l’ éruption dentaire Durée de traitement réduite en multi bagues finition Guider la croissance alvéolo-basale
  • 31. 6-b-Incovenients • Traitement long • S ’assurer du diagnostic avant de commencer les extractions • Patients doit être motivé • Bride cicatricielle laissé par les extractions
  • 33.
  • 34.
  • 35. DDM traitée avec extractions des 4 prémolaires
  • 36.
  • 37.
  • 38.
  • 39. • DDM TRAITEE PAR EXTRACTION SERIEES
  • 40.
  • 43. Pano aprés extractions des canines lactéales
  • 44. Pano aprés extractions des 4 pré molaires définitives
  • 46. Résumé Les extractions sériées des dents temporaires puis des dents permanentes ne doivent pas être considérées uniquement comme une simple « recette de cuisine » permettant de résoudre les problèmes de l'encombrement dentaire. Planifiées à l'avance, à partir d'un diagnostic précis, elles sont un moyen interceptif destiné à favoriser l'éruption dentaire et l'établissement de la fonction occlusale. Si l'extraction joue un rôle majeur dans cette technique, elle peut être remplacée, dans certains cas, par les meulages proximaux des dents temporaires R. P. Hotz
  • 47. Bibliographie • Christine Porter Ellis Category 6: Class II Division 1 malocclusion treated with extraction of permanent teeth American Journal of Orthodontics and; Dentofacial Orthopedic,August 2005 • C. H. Kau, P. Durning and S. Richmond; Extractions as a form of interception in the developing dentition:a randomized controlled trial • VARAPORN SANGTONG1, Plant Molecular Biology Reporter 19: 151–158, June 2001 • Nabeel Talic, VOLUME 2, NUMBER 3, 2001 ,QUINTESSENCE PUBLISHING • C. H. Kau, P. Durning and S. Richmond ; Journal of Orthodontics, Vol. 31, No. 2, 107-114, June 2004 • R. P. Hotz Le guidage de l'éruption par opposition aux extractions sériées Rev. O.D.F. 12 : 281-292, 1978 • Sidney Brandt A propos des extractions sériées Rev. O.D.F. 12 : 295-334, 1978 • Pr. lahcen ousehal Cas d'une dysharmonie dento-maxillaire sévère en denture mixte gérée par extractions programmées, http://pandentaire.com
  • 48.
  • 51. • Une radiographie panoramique va permettre de donner une vue d’ensemble des arcades dentaires ;elle a ses limites ,sur lequel les mesures sont impossibles et sur lequel des germes ou des dents en malposition pourront ne pas apparaître. 5-LES SIGNES RADIOLOGIQUES DE LA DDM
  • 52. • Les axes des germes des canines fortement mésioversés avec des espaces d’évolution réduits. • Une distoversion des incisives latérales supérieures (signe de QUINTERO) • Une position haute des canines. • Des prémolaires enclavées ou incluses. • Une mésio ou distoversion des germes des 2e molaires inférieures. • Une rhizalyse prématurée totale ou partielle des racines de deux dents de lait par une seule dent définitive. Panoramique
  • 56. Resorption de la dent lacteale
  • 57. • L’image de la canine dans la symphyse. • La superposition de germes en particulier des germes des 6 7 et 8. • Un espace réduit pour l’évolution des 7 et des 8. TELERADIOGRAPHIE
  • 58. La superposition de germes en particulier des germes des 6 7 et 8.
  • 59. TELERADIOGRAPHIE :L’image de la canine dans la symphyse.
  • 61. • Les radiographies long cône pourront être utilisées pour mesurer le diamètre mésio distal des dents non évoluées sur l’arcade. RADIOGRAPHIE RETROALVEOLAIRE
  • 62. • DDM Anterieure • DDM posterieure Localisation
  • 63. • La DDM sera quantifiée en général à la mandibule • Trois paramètres vont intervenir dans l’évaluation de la DDM : • Le nivellement de la courbe de SPEE • L’encombrement dentaire • Le repositionnement de l’incisive inférieure 6-LES MOYENS D’EVALUATION DE LA DDM
  • 64. • la courbe de SPEE ; celle-ci correspondant alors à la ligne fictive allant de la deuxième molaire aux incisives centrales inférieures en suivant les pointes cuspidiennes • la correction de la DDM passe par le nivellement de la courbe de Spee. en plaçant les dents des secteurs latéraux parallèles les unes aux autres,et une augmentation de la version coronovestibulaire des incisives inférieures LE NIVELLEMENT DE LA COURBE DE SPEE
  • 66. • un millimètre de périmètre d'arcade est consommé pour niveler chaque millimètre de profondeur de courbe de Spee. La méthode empirique
  • 67. • Après observation des moulages, le chevauchement dentaire est évalué visuellement de façon globale ou dent par dent. . • L'espace nécessaire correspondant à la somme des diamètres mésiodistaux des dents de l'arcade considérée, la différence entre les deux valeurs d'espace disponible et nécessaire obtenue donnera la valeur de l'encombrement. L'APPRECIATION DE L'ENCOMBREMENT DENTAIRE
  • 68. • l'incisive inférieure est la clef de voûte de l'occlusion , qui limite antérieurement la denture. Elle sert donc de référence et doit être replacée dans une situation d'équilibre fonctionnel garante de sa stabilité. LE REPOSITIONNEMENT DE L'INCISIVE INFERIEURE
  • 69. • l'axe de l'incisive inférieure se rapproche de la perpendiculaire avec le plan mandibulaire. Naît alors le triangle puis la formule de TWEED. Le triangle de TWEED est délimité par le plan de Francfort, le plan mandibulaire de DOWNS et l'axe de l'incisive inférieure. Ces trois droites définissent trois angles l'angle FMA entre le plan de Francfort et le plan mandibulaire, - l'angle FMIA entre le plan de Francfort et l'axe de l'incisive inférieure, - l'angle IMPA entre le plan mandibulaire et l'axe de l'incisive inférieure. • en fonction de l'épaisseur de la symphyse ou encore par rapport au décalage maxillomandibulaire. Le repositionnement de l'incisive inférieure selon l'analyse de TWEED MERRIFIELD
  • 70. • la formule de TWEED: • pour un angle FMA de 22° à 28° l'angle FMIA doit être de 68° • pour un angle FMA supérieur à 28° l'angle FMIA doit tendre vers 65° • pour un angle FMA inférieur à 22°la valeur de l'angle FMIA doit être telle que l'angle IMPA ne dépasse pas 92°. • Chaque degré de redressement va alors consommer 0,8 millimètre de périmètre d'arcade. la formule de TWEED:
  • 72. • LA BIPROGNATHIE • LES MACROCHEILIES • LA DDM TRANSITOIRE • LA DDD 8-DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL DE LA DDM
  • 73. • CONSEQUENCES DENTAIRES Malpositions diverses : ectopie, rotations, inclusions, dents enclavées Linguoclusion ou vestibuloclusion incisives et prémolaires Abrasions prématurées Caries éventuelles 8-PRONOSTIC DE LA DDM
  • 74. • Difficultés d’élimination de la plaque dentaire du fait des malpositions Risques de dénudations ou de déhiscences ultérieures des dents antérieures trop vestibulées • Proximité radiculaire notamment au niveau des incisives inférieures. CONSEQUENCES PARODONTALES
  • 75.
  • 76. • Troubles des ATM du fait des interférences et des prématurités occlusales chez les sujets prédisposés. • Trauma occlusale CONSEQUENCES OCCLUSALES
  • 77. • Un encombrement antérieure peut représenter un préjudice esthétique. CONSEQUENCES ESTHETIQUES
  • 78. • Comment gagner d la place sans faire d`extraction dentaire
  • 79. La réussite d’un traitement est multifactorielle ,et la simple question d’extraire ou pas ne semble plus être la seule clé de succès. La réponse à la question d’extraire ou ne pas extraire n’est donc pas simple. Elle est basée sur plusieurs critères : L’importance des encombrements (DDM), le type facial et le profil (hypo ou hyper divergent, protrusif ou retusif), le sourire, les rapports squelettiques et alvéolo-dentaire. De ce fait, extraire ou ne pas extraire, ne semble plus être la seule clé du succès ; par contre, un diagnostic précis basé sur un examen clinique attentif est fondamental et le choix d’un plan de traitement hautement efficace est déterminant. A vrais dire ; extractionniste ou pas, il faut toujours penser à atteindre les objectives de traitement, par élimination des anomalies tout en redonnant un joli sourire au patient et surtout assurant la pérennité des résultats thérapeutiques à moyen et a long terme.
  • 80. AUGMENTATION DE L’ESPACE DISPONIBLE Augmentation de la dimension sagittale de l’arcade dentaire Augmentation de la dimension transversale de l’arcade dentaire, Expansion APPROCHE THERAPEUTIQUE DE LA DDM
  • 81. 1-Recul des molaires Forces extra-orales – Pendulum etc • Réduction du décalage antéro- postérieure
  • 82. Mise en place des canines 13 et 23 incluses sans extractions. • Recul du des molaires
  • 85. 3 -Stimulation de la croissance: • Activateur
  • 86. • Meulage amélaire interproximal 4- Stripping DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE
  • 87. DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE-Extractions DDM sup a 7 mm Extraction 4 PM • DDM • Extractions
  • 88. DIMINUTION DE L’ESPACE NECESSAIRE-STRIPPING Mesures , meulages Sripping
  • 89. 5-Vestibulo –version des incisives Alignement expansion
  • 90. Nivellement de la courbe de SPEE
  • 91.
  • 92.
  • 93.
  • 94.
  • 95. Traitement des classe I avec DDM
  • 96. Groupe A : déficit antérieur, encombrement incisif Phase I : extractions programmées des canines temporaires, puis des premières molaires temporaires, puis des premières prémolaires permanentes. Phase II : finition occlusale multibagues. Groupe B : déficit antérieur, biproalvéolie Phase I : extractions des premières molaires temporaires, puis de canines temporaires et des premières prémolaires permanentes. Phase II : finition occlusale Groupe C : déficit moyen de l'arcade, les canines sont impactées et les latérales sont en éventail Phase I : : extractions des premières molaires temporaires, puis des premières prémolaires permanentes. Phase II : finition indiquée quand la canine définitive tend à évoluer plus rapidement que la première prémolaire Phase I : extractions des premières molaires Groupe F : alternative germectom Phase I : extractio premièr molaires tempora des cani tempora 14-24 et deuxièm molaires
  • 97. Traitement des classe II avec DDM
  • 98. Traitement des classe II avec DDM Phase I : extractions des premières molaires temporaires et 14-24. Phase II : rétraction des incisives maxillaires à l'aide d'un multibagues partiel sur un arc rectangulaire contrôlé par un high-pull. Phase III : attente de l'éruption de toutes les dents définitives pour établir les diagnostic et plan de traitement de la malocclusion résiduelle de classe Il en fonction de l'analyse de la face. Phase IV : mécanique multibagues pour finaliser la coordination intra et inter-arcade.
  • 99. Conclusion Mettre en œuvre une thérapeutique d’accompagnement c’est aider la croissance, par un geste utile, à reprendre son droit chemin. Laisser une malocclusion s’établir, sans intervenir à un âge précoce, peut parfois compliquer, allonger ou même compromettre le traitement orthodontique en denture définitive. Toutefois, un diagnostic précis qui tient compte de la prévision de croissance de l’enfant, ainsi que des déséquilibres neuromusculaires associés est une étape essentielle avant de commencer untraitement interceptif.
  • 100. Bibliographie • ATTIA 1. et FAVOT P. - Les transpositions des canines : traitements interceptifs. Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 2 : 251-262. 1987. • BES T. - Occlusion et interception. Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 2 : 26.5-282. 1987. • DALE J.G. - Longitudinal growth and développement studies and prediction. Journal of the International Tweed Fundation 3 : 22, 1975. • DALE J.D. - A Tweed profile : L. Levern Merrifield. Journal of Ihe International Tweed Fundation 17: 159-163, 1989. • DALE J.G. - Intercepitive guidance of occlusion) with emphasis on diagnosis Orthodo ntics Current principle and techniques. 2nd Edition . T.M.Graber : 261-382, 1974. • DECKER A. - Tweed occlusion and occlusal function. Journal of the International Tweed /`initiation 15 :59-85, 1987. • DECKER A. - Les traitements de Classe II sans extractions de prémolaires. Journal de l'Edgewise 20: 89-114 et Revue d'Orthopédie Dento-faciale 19: 219-230, 1985. • ENLOW D.H. et DALE J.G. - Childwood facial growth and development. Ten-Cale Mosby ed. 330-449. 1980. • GUILLOT-HAMOU E. - Croissance et classe II. Journal de l'Edgewise 12 : 11-32, 1985. • HORN A.J. - Edgewise Tweed-Merrifield. Journal de l'Edgewisel7 :59-88, 1988. • HORN A.J. - Stratégies de traitement des Classes II. Journal de l'Edgewise 3 : 27-69, 1982. • HORN A.J. - Facial height indlex. American • Journal of Orthodontics 10:180-186, 1992 • HORN A.J. et JEGOU I. - A look ai the soft tissue modifications. Journal of the International Tweed Fundation 16: 43-58, 1988. • HORN A.J. et JEGOU I . - La philosophie de Tweed aujourd'hui. Revue d'Orthopédie Dento-faciale. • JEGOU I. - Classe Il div. 1 traitée en technique de Tweed. Journal de l'Edgewise 12 : 199216, 1985. • JEGOU I. - Indications et limites du choix d'extractions des 14/24/35/45, dans les Classe II. Orthodontie Française 55 : 485-494, 1984. • JEGOU I. - Smile with Tweed techique. Journal of the International Tweed Fundation 14 : 97110, 1986. • JEGOU I. - Efficacité thérapeutique. Une aide à l'évaluation et à la décision de traitement en Orthodontie. Journal de l'Edgeivise 21 : 7-27, 1990. • KLONTZ H.A. - Contemporary directional force system. Journal of the International Tweed Fundation 5, 1977. • LANDRU M.M. - Le syndrome du biberon Journal de l'Edgewise 21 : 75-84, 1990. • MARTIN M. - Traitements interceptifs. Timing. Journal de l'Edgewise 22: 51-74, l990 • MARTINEZ M. et SAMPERE J. - Interception des malocclusions dans le cas de d'Angle Revue d'Orthopédie Dento-Faciale 21, 2 : 189- 215, 1987. • MERRIFIELD L.L. - Differential diagnosis with total space analysis. Jourrral of the International Tweed Fundation 6 : 10-15, 1978. • MERRIFIELD L.L. - The profile line as an aid to critical evaluation of facial esthetics. American Journal of Orthodontics 804-822,1966. • MERRIFIELDL.L. - Differential diagnosis with • total space analysis. Journal of the internationnal Tweed Fondation 6 : 10-15. 1978. • MOOREES.C.F.A. - The'dentition of thegrowing chJd : a longitudinal study of dental development between 3 and 8 vears of age. Harvard University Press, Cambridge. 1959. • NOFFEL S.E. - Danger signs of the occlusion face. Journal of the International Tweed fundation 14: 50-96,1986. • ORTIAL J.P. - Choix d'extractions et stratégie de traitement.. Journal de l'Edgewise. 1985. • RADZIMINSKI G. - The control of horizontal plans in Class II treatment. Journal of the International Tweed Fundation 15 : 125-162,
  • 101. • Dr. Shany Park 362 South Oyster Bay Road Hicksville, New York 11801 TEL: 516-931-3322 EMAIL: shanypark@nybraces.com
  • 102. • Les extractions, demeurées un sujet très controversé en orthodontie, font aujourd’hui partie des solutions thérapeutiques nécessaires pour l’obtention d’une bonne coordination anatomique et fonctionnelle des arcades dentaires. La réduction du volume dentaire apparaît dans certains cas comme un nécessité thérapeutique incontournable et essentielle. Cette décision est la conséquence d’une démarche diagnostique logique tenant compte de facteurs individuels et spécifiques pour chaque patient. Nous avons tenté de dresser un bilan objectif de la fréquence des extractions au sein d’une population orthodontique de 200 patients consultants au service d’orthodontie au CCTD du CHU et l’HMIMV de Rabat dans la période allant de 2000 à 2004. Notre travail a été conçu pour déterminer la prévalence du taux des extractions au service d’ODF au CCTD du CHU et l’HMIMV de Rabat, et fréquence d’extraction pour chaque dent : 76%des cas ont subi des extractions dans leur plan de traitement. Les raisons d’extractions : - ce sont les premières prémolaires qui sont les plus fréquemment choisies, dans 51% des cas ; - les combinaisons d’extractions entre 1ères prémolaires supérieures et 2e prémolaires inférieures représentant 11% des cas ; -les incisives inférieures (11%) ; - les 2ème prémolaires (9%), dents de sagesse (7%) et un taux faible concernant les 1ères molaires et les canines supérieures. Les praticiens ont cité la DDM dans 38.15% des cas comme raisons d’extraction, suivie du décalage des bases (32.36%) dont 47% des cas représentent une classe II et 23.52% avec biproalvéolie. Les autres raisons n’ont été citées que dans des taux faibles. Notre travail s’inscrit la continuité de celui entrepris à Casablanca en 2003 et sont les résultats sont similaires. Les taux relevés au Maroc sont supérieurs à ceux obtenus par des études antérieures faites à l’étranger. Les données des deux centres se placent donc dans une tendance plus extractionniste, et ce en rapport avec la diversité des populations orthodontiques (profil convexe, biproalvéolie et DDM fréquentes au sein de la population marocaines). Malgré la différence des pourcentages, les principales raisons d’extraction reste les mêmes, la DDM, la classe II et la biproalvéolie.Jury: Aalloula, El Houssaine (Président) Hafid, Abderrahman (Rapporteur) Merzouk, Nadia (Juge) Rerhrhaye, Wiam (Juge)